Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Sam 24 Jan 2015, 14:01

Après plusieurs heures de voyage, je débarquai enfin en ville. Je me remémorai les recommandations de ma mère : << Une fois arrivée, rends-toi directement à l'Académie. Ne parle à personne que tu ne connaisses pas, à moins que ce ne soit pour demander ton chemin. Et ne suis personne surtout ! Appelle-moi quand tu seras là-bas. >>… Tout de même, je n'avais plus 10 ans !

Je jetai alors un œil à mon téléphone et constatai avec étonnement que j'avais presque une heure d'avance. Je décidai donc d'aller vadrouiller dans les environs avant de me rendre à l'Académie. Mais par où commencer ? La ville n'était pas non plus immensément grande, mais il y avait quand même plusieurs quartiers, une petite campagne, et même une fête foraine ! De quoi vous faire envie ! Mais finalement, après mainte réflexion, j'optai pour la grande forêt de se trouvant à l'extérieur de la ville, et me mis en chemin.

Une fois arrivée à la lisière, je m'enfonçai dans parmi ces arbres enneigés. Au bout d'un quart d'heure de marche, tandis que je commençais à voir froid, je rencontrai une clairière, présidée par une petite étendue d'eau. L'endroit était magnifique. Les arbres m'entourant semblaient dessiner un cercle parfait, laissant quelques rayons de soleil éclairer le minuscule lac se trouvant au centre. Celui-ci n'avait pas gelé, contrairement au reste de la forêt, et brillait de mille feus. Son eau était d'un bleu si pur que je fus transpercée par une irrémédiable envie de a goûter. De plus, une odeur à la fois singulière et délicieuse flottait dans l'air. Je ne l'avais encore jamais senti au par avant, mais elle ne me déplaisait pas. Bien au contraire, cette senteur de cèdre et de sapin me mettait plutôt à l'aise. Confiante, je m'assis alors et laissa l'odeur enivrante m'envelopper, en écoutant les bruits de la nature. Je pus percevoir des oiseaux piailler derrière moi, et des petits animaux gigoter dans les feuilles mortes un peu tout autour. Étrangement, je n'avais plus vraiment froid. Le vent, pourtant insistant quelques minutes au par avant, me semblait maintenant pareil à une brise légère, comme celle que l'on pouvait trouver en été. Je me sentais bien, comme si j'étais dans un endroit familier, alors que je n'étais jamais venue ici avant. Et cela me plaisait. Je m'adossais alors contre une pierre, et reposais ma tête, sans même chasser la neige se trouvant sur le rocher. Et, bercée par la mélodie de la forêt, fermais les yeux. Ainsi, sans le vouloir, je m'endormis, dans le froid de janvier, sous ces arbres enneigés, car j'étais ensorcelée. Ensorcelée par cette nature si belle, et ses charmes inépuisables.


Dernière édition par Mel le Ven 24 Juil 2015, 17:03, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Luna le Sam 24 Jan 2015, 16:04

L'air était humide, lourd et froid, presque mort. Je me promenais seule dans cette forêt silencieuse et enneigée, avec le sentiment d'être une intruse dans cette quiétude. Mon cœur battait, je dégageais de la chaleur, et malgré tous mes efforts je ferais un boucan infernal dès que je posais le pied. Comment la nature peut-elle vivre et être aussi discrète ? Comment peut-elle faire semblant d'être morte et revivre dès qu'elle en a l'occasion ?

J'étais plongée dans mes pensées et bien trop occupée par mes questions existentielles pour remarquer ce qu'il se passait autour de moi.  Mon manteau-cape me tenait bien chaud et le froid ne me dérangeait même pas, je pouvais me concentrer intensément sur mes réflexions. Je tenais dans ma main droite un gros caillou que j'avais trouvé par terre. Je le trouvais joli alors je l'avais pris avec moi. Il n'était pas très rond mais il était gris, et aujourd'hui j'avais décidé d'aimer le gris.

Je marchais doucement sur la neige et les racines sans trop regarder où j'allais, essayant de ne pas trop abîmer ce cadre idyllique dans lequel je me promenais. Le bruit de mes pas changeai, et je vis en regardant mes pieds que la neige était moins épaisse à cet endroit. Je me trouvais à la lisière d'une charmante clairière. Toute contente d'avoir trouvé ce bel endroit qui allait très bien avec mon joli caillou, je me mit à sautiller en continuant mon chemin.

Tout à coup, mon pied s'enfonça sans le sol et j'eus une sensation plutôt désagréable. Je poussai un petit cri sur le coup de la surprise, je ne comprenait pas vraiment ce qui m'arrivait. Mon pied s'était enfoncé dans une sorte d'étang gelé, ce qui explique cette sensation extrêmement froide que j'avais au pied. Mécontente, je le retirai violemment et fis demi-tour. Je serrai mon caillou dans mes deux mains en me disant que ce n'était pas un endroit pour lui finalement. Si le pauvre tombait dans cette eau, il allait se noyer !


Je parle en #7366C6
avatar
Luna
Fondatrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Sam 24 Jan 2015, 19:09

<< Tu vas voir, tout ira bien. Je cherche simplement à te rendre heureuse. >>

J'étais attachée à l'habituelle table d'opération en fer, si froide, si dure. Cela faisait maintenant deux jour que je n'avais rien mangé. A l'autre bout de la pièce, un homme manipulait des flacons de liquides verts, rouges ou violets : mon père. Cet être détestable qui avait tué ma mère, et qui comptait sans doute me faire la même chose. Il se retourna et murmura quelque chose, tandis que je vis se dessiner un large sourire sur son visage. Un sourire effrayant. Il s'approcha de moi, et vida le contenu d'un flacon dans une seringue, avant de me l'injecter dans le cou. Une douleur violente traversa tout mon corps, et je laissai échapper un cri. L'air satisfait, il attrapa une sorte de commande, qui fit basculer la table d'expérience, et moi par la même occasion. Je pu alors apercevoir au dessus de ma tête une sorte d'engin. Il enclencha une manivelle, et la machine se mit à me pointer, et à émettre une lumière blanche. J'avais mal, mais je n'avais plus peur. Je savais que chacune des expériences qu'il testait sur moi pouvait me tuer à chaque instant, et je m'étais si souvent préparée à cette éventualité… Mais alors que la lueur blanche m'enveloppait, j'entendis un cri aiguë retentir. Un cri de femme.

J'ouvris soudain les yeux, violemment tirée de mon sommeil. Encore ce cauchemar... Je me relevai doucement en prenant appui sur mes paumes, et regardai autour de moi. J'étais toujours dans la clairière, mais elle avait perdu beaucoup de son charme. Son odeur avait disparut, et tous les petits bruits d'animaux qui m'avaient séduites à mon arrivée aussi. Seul le paysage restait magnifique, avec ce coucher de soleil sur le haut des arbres. En regardant à ma droite, j'aperçus soudain une fille. Elle devait avoir mon âge, était blonde aux yeux bleus, et semblait très contrariée. Elle marchait d'un pas décidé vers la forêt, en serrant quelque chose dans une main, et je remarquais que l'un de ses pieds était mouillé.
- Heu… Excusez-moi ?
Je me levai et la rejoignis sans un bruit. Elle ne m'avait sans doute pas entendu.
- … Excusez-moi, vous allez bien ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Sam 24 Jan 2015, 22:54


La mélodie de la forêtLIBRE


Joann marchait dans la forêt, le manteau blanc qui recouvrait le sol donnait une atmosphère apaisante qui couvrait tous les sons désagréables. Elle avançait difficilement, encore à prendre l'un de ces nombreux azimuts, la dernière fois elle avait été interrompue par un pétard, mais cette fois-ci, elle comptait bien répertorier la forêt dans tous ses recoins. Elle scrutait les environs, elle ne pensait pas rencontrer des personnes par ce temps... La neige tombait quelque peu, mais rien de bien grave, pour Joann en tout cas, elle ne craignait pas tellement le froid et aujourd'hui comme beaucoup d'autres jours, elle portait quelque chose de flashy, un T-shirt manche longue, un jean, qui pour changer un peu était blanc, comme la neige, pur... Enfin, elle ne s'attendait franchement pas à croiser du monde dans le coin, surtout dans celui-ci, pur endroit, qui d'habitude devrait être désertique...

Deux personnes se trouvaient devant elle, deux blondes... Elle faisait un peu tâche, elle, avec sa chevelure rose, enfin, c'était plus original ! Elle s'approchait, remettant son écharpe correctement en sentant qu'un flocon de neige se déposait sur son cou nu. Elle s'approchait doucement, laissant des traces de pas derrière elle. L'une, avait de beaux yeux bleus, une couleur froide, comme la neige... Et l'autre, et bien, pareil... Enfin, détrompez vous, elle ne se ressemblait pas du tout, l'une semblait déterminée et l'autre un peu plus timide. Amusé de trouver des personnes dehors par ce temps elle décida de se montrer après quelques secondes d'hésitation.

Elle s'avança discrètement et finalement, la carte toujours en main sourit au groupe avant de se placer à côté d'une des deux blondes. Elle souleva un sourcil en voyant les pieds de la jeune fille tout trempés :

"Salut, je vous ai vue comme ça, et j'ai pas pu m'empêcher de venir ! Dis-moi, si tu veux, dans mon sac, j'ai une paire de chaussure de rechange, je sais pas si c'est à ta taille, mais ce sera peut-être plus confortable pour toi..."

Elle sourit à la jeune blonde, espérant ne pas trop l'effrayer, c'est vrai, une fille qui arrive comme ça, et qui propose une paire de chaussure ça pourrait faire peur à certain, surtout à des timides, elle espérait ne pas trop l'offenser. Enfin, pour Joann c'était plus de la gentille qu'autre chose... Elle fit une révérence, le sourire collé, comme à son habitude, au visage :

"Je suis Joann, maison émeraude et vous ?"

© Lady sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Luna le Dim 25 Jan 2015, 11:06

"Heu… Excusez-moi ?"

Mon caillou parlait ? Çà c'est incroyable ! Je dois sûrement rêver.

"… Excusez-moi, vous allez bien ?"

Il me parlait encore celui-là ? Peut-être que l'eau de l'étang était magique et m'avait rendue folle. Je me retournai quand même pour vérifier et fut surprise de me retrouver nez-à-nez avec un être humain. C'était une fille de mon âge avec des magnifiques cheveux blonds et ondulés. Je n'avais jamais vu une telle crinière, elle devait beaucoup en prendre soin pour obtenir un tel résultat ! J'allais lui demander sa technique secrète mais quelqu'un d'autre surgit.

"Salut, je vous ai vue comme ça, et j'ai pas pu m'empêcher de venir ! Dis-moi, si tu veux, dans mon sac, j'ai une paire de chaussure de rechange, je sais pas si c'est à ta taille, mais ce sera peut-être plus confortable pour toi..."

Une autre fille venait d'apparaître, me laissant aussi surprise que l'autre. Elle semblait venir de nulle part et disait avoir des chaussures de rechange. Drôle de coïncidence, elle se trouvais au bon endroit au bon moment ! Je trouvais ça bizarre quand même, que trois filles se retrouvent en pleine forêt. Surtout par ce temps froid, je sais que les autres humains préfèrent rester chez eux bien au chaud plutôt que de se promener dans la neige.

"Je suis Joann, maison émeraude et vous ?"

Aaah, elle est de l'Académie. Elle avait dit ça spontanément comme si elle avait déduit que l'inconnue et moi en faisions partie aussi. Je ne me rappelle pas l'avoir déjà croisée avant pourtant, enfin il faut dire que je ne suis pas très observatrice vis-à-vis des gens que je croise. J'avais envisagé de partir tout de suite si elle était une personne "normale", je ne suis pas très à l'aise avec les gens extérieurs. J'ai toujours peur que mon secret soit révélé, que l'on me vire de l'académie et que ma mère m'expulse de chez moi. Enfin tout cela ne devrait jamais arriver... N'est-ce pas ?

Je mit mon caillou dans une poche de ma cape en me disant qu'il serait plus heureux au chaud. Et puis c'était le mien, je l'avais trouvé et je n'avais pas envie que ces filles me le volent. On m'a toujours appris à me méfier des inconnus, surtout s'ils vous abordent de façon étrange comme ça. Quand même, je me suis faire abordée par deux personnes en moins de deux minutes. D'habitude quand on va dans une forêt, c'est pour être seul non ? Alors pourquoi venir me parler ? Malgré mon incompréhension, je fis un sourire poli à cette "Joann" et lui répondit d'un ton calme et aimable.

"Je veux bien une autre chaussure, cette sensation a pied n'est pas agréable."

Je m’inclinai légèrement en avant comme pour saluer, un réflexe que j'avais adopté à cause de mon éducation très tournée vers les traditions de mon pays. C'était peut-être un peu démodé ou décalé par rapport au contexte actuel, mais j'avais cette habitude et je n'allais pas la changer par convention sociale. La fille aux cheveux roses m'avait proposé de l'aide et je devais l'accepter si je voulais rentrer avec un pied en un morceau. Il allait donc falloir que je me comporte de façon polie et amicale avec elle.

"Je m’appelle Luna et je suis aussi à l'académie Tsuki. Maison Saphir."

Je crois que niveau "chaleur" cette phrase n'en dégage pas beaucoup. Tant pis pour le côté "amical", je dois compter sur la politesse pour faire bonne impression.


Je parle en #7366C6
avatar
Luna
Fondatrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Mer 28 Jan 2015, 16:50

"… Excusez-moi, vous allez bien ? "

Ma voix résonna pendant quelques secondes, sans qu'il ne me soit donné de réponse. Quand soudain, la fille blonde se retourna vers moi, l'air étonnée. Elle m'observa, bouche bée, puis voulu me dire quelque chose, mais fut coupée par une autre personne, surgie de je ne sais où.

" Salut, je vous ai vue comme ça, et j'ai pas pu m'empêcher de venir ! Dis-moi, si tu veux, dans mon sac, j'ai une paire de chaussure de rechange, je sais pas si c'est à ta taille, mais ce sera peut-être plus confortable pour toi.. "

Elle était plutôt grande, fine, et avait de beaux et longs cheveux roses. Je me demandais bien si c'était naturel d'ailleurs… Elle semblait être une fille simple, de par ses vêtements qui n'étaient pas vraiment extravagants, mais était plutôt sans gêne apparemment, et j'aimais bien ça ! Alors que je me perdais dans mes pensées, la fille au pied mouillé lui répondit en acceptant sa chaussure, et elles se présentèrent mutuellement dans de belles révérences ; la fille aux cheveux roses en premier, avec un large sourire, puis la blonde, très poliment.

" Je suis Joann, maison émeraude et vous ? "

" Je m’appelle Luna et je suis aussi à l'académie Tsuki. Maison Saphir. "

Elles avaient de jolis prénoms, qui collaient très bien avec l'image qu'elles renvoyaient. En plus, elles fréquentaient l'Académie Tsuki ! Avec un peu de chance, elles pourraient me renseigner sur l'école, parce que franchement, j'étais au fond de moi un peu perdue. Non pas que je n'aimais pas le nouveau, bien au contraire ! J'adorais partir à l'aventure ! De plus… Ahem. Je m'égarai encore. J'allai repartir dans mon pays imaginaire, lorsque je me rendis compte qu'elles me fixaient, comme si elles attendaient quelque chose de moi. Je me hissai alors sur la pointe des pieds, une manie chez moi pour me donner de la contenance, et agitai amicalement la main en leur adressant un grand sourire.

" Salut ! Moi, c'est Mel, Mel Sâto. Je suis aussi inscrite à l'Académie Tsuki, dans la Maison Rubis. Ravie de faire votre connaissance ! "

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Dim 01 Fév 2015, 00:33


La mélodie de la forêtLIBRE


La blonde en face d'elle mit un caillou dans sa poche... Euh, d'accord... Elle ne préféra pas s'attarder là-dessus, détournant le regardant, l'air de dire qu'elle n'avait rien vu. Ben oui, c'est assez strange de se balader avec un caillou, surtout quand celle-ci essaye de le cacher, Joann sourit, ce n'est pas comme si elle avait l'intention de le voler... Enfin, elle reporta son attention sur elle, quand celle-ci accepta ses chaussures. Et oui, elle sortait, il neigeait, elle savait absolument où elle allait, dans la forêt, ne pas prendre de chaussures de rechanges était suicidaire, elle savait qu'après quelques heures de marche, ses pompes et ses chaussettes seraient trempées. Elle sortit donc, sans accorder un jolie sourire à la blonde, une de ses basket, la bonne, pour que ce soit plus confortable, pas besoin de faire un schéma pour comprendre... Elle lui tendit, tant dit qu'elle commençait à se présenter :

"Je m'appelle Luna et je suis aussi à l'académie Tsuki. Maison Saphir."

Ahah, Maison Saphir ? Comme le veux toutes les personnes de cette maison, des personnes assez réservées, elle était pile poil à l'intérieur, le dirlo sait vraiment bien donner les bonnes maisons, juste à regarder quelques secondes un élève, lui adresser un bonjour, lui sourire et on peut savoir à qui il appartient ! C'est un assez bon concept qu'il à eu là. Hum, Luna, un très joli prénom pensa Joann, représentant la lune -sans blague- une face caché que l'on ne voit jamais, en a-t-elle une aussi ? Uhuh, il faudrait la côtoyer un peu plus pour le savoir, la titiller, essayer de la faire rire... La présentation, clair et nette finie, l'autre blonde prit le relais, un peu plus gaiement que Luna :

" Salut ! Moi, c'est Mel, Mel Sâto. Je suis aussi inscrite à l'Académie Tsuki, dans la Maison Rubis. Ravie de faire votre connaissance ! "

Alors comme ça, en face d'elle se trouvait, une jolie Saphir, très calme et une Rubis, assez amicale pour le moment. Elle le savait, dès qu'elle les avait vus, les deux étaient à l'académie. Ça avait était comme une révélation, en même temps, quel jeune venait dans cette forêt, elle vivait dans le coin depuis toute jeune et jamais elle n'en avait entendu parler dans son ancien établissement... Toujours le sourire aux lèvres, elle enchaîna avec une autre question, autant ne pas créer de blanc entre elle, ça commençait bien, autant continuer dans cette direction :

"Ahah, je l'avais sentie, je le savais que vous étiez de l'académie ! Alors, vous y êtes depuis combien de temps ?"

© Lady sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Ven 06 Fév 2015, 12:22

Sans laisser le silence s'installer entre nous, Joann enchaina sur une autre question :

"Ahah, je l'avais sentie, je le savais que vous étiez de l'académie ! Alors, vous y êtes depuis combien de temps ?"

Depuis combien de temps ? Disons que je n'y avais même pas encore mis les pieds ! Mais comment lui dire ça, je ne voulais pas passer pour une débutante moi ! Des souvenirs me revinrent alors : c'était mon premier jour d'école, à mes 5 ans. J'intégrais la classe de première année de primaire de mon établissement, et tous les élèves se connaissaient déjà entre eux. Lorsque certains étaient venus me voir pour la première fois, ils m'avaient demandé de quelle école je venais, et où j'habitais avant de venir ici. Tout naturellement, je leur avait répondu que je n'étais jamais allée à l'école avant aujourd'hui, et que je venais d'un orphelinat dans le sud du pays. Cela fut une énorme erreur, car dès lors, ils me traitèrent comme une moins que rien, car je n'étais pas comme eux. J'étais devenue le souffre-douleur de la classe. Et puis un jour, alors qu'un garçon me brimait encore pendant la pause, j'éclatai en sanglots. Poussée par la haine, je lui agrippai alors le bras et l'entrainai là ou personne ne pu nous voir, et... Et le manipulai. Je lui infligea ce jour-là à lui aussi des dégâts mentaux qui le firent sombrer dans la folie, un peu comme mon père. Peu après, ma famille déménagea et je changeai d'école.
Cela restant un souvenir très douloureux, j'avais peur que cela recommence si je disais que je n'avais jamais été dans ce genre d'école, et que les gens pensent que j'étais une novice. Je fis donc d'abord mine de ne pas l'avoir entendu, puis finis par prendre mon courage à deux mains et me lançai :
" Hé bien... En fait, je suis nouvelle à l'académie. Je dois d'ailleurs m'y rendre aujourd'hui, mais je ne sais pas où c'est..."
J'esquissai un sourire gêné et un peu forcé, en espérant qu'elles ne me rejettent pas...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Luna le Mer 18 Fév 2015, 21:22

"Salut ! Moi, c'est Mel, Mel Sâto. Je suis aussi inscrite à l'Académie Tsuki, dans la Maison Rubis. Ravie de faire votre connaissance !" dit la blonde avec enthousiasme

Ça faisait une sacré différence de température par rapport à mon ton. Mais il faut des gens comme elle pour tenir une conversation correcte et amusante. maintenant que je savais qu'elle était du genre "Rubis", j'essayai de regarder cette fille autrement. Caractère fort, sang chaud ? Elle avait un air pourtant adorable, comme quoi il ne faut pas se fier au apparences ni aux préjugés. D'après son nom de famille, elle devait venir du Japon : comme moi !

"Ahah, je l'avais sentie, je le savais que vous étiez de l'académie ! Alors, vous y êtes depuis combien de temps ?" répondit Joann !

Elle l'avait senti ? Bah, elle devait dire ça pour blaguer. Enfin qui sait, je me demande souvent s'il existe des gens avec des pouvoirs leur permettant de déchiffrer les autres. Ça me fait froid dans le dos rien que d'y penser... quel horrible pouvoir, je préfère largement mes propres capacités. Moins dangereux pour moi même et pour les autres par la même occasion. J'écoutai les filles parler tout en enfilant les baskets.

"Hé bien... En fait, je suis nouvelle à l'académie. Je dois d'ailleurs m'y rendre aujourd'hui, mais je ne sais pas où c'est..." continua Mel.

C'est clair qu'elle ne cherchait pas au bon endroit... L'Académie est bien plus proche du centre-ville que de la forêt ! J'espère qu'elle est consciente qu'elle se trompe complètement de zone de recherche. Je ne savais pas vraiment si j'avais envie de discuter avec ces deux filles... mais j'étais maintenant obligée de sympathiser avec Joann, après tout elle m'avait prêté quelque chose qui lui appartient. Je suppose que je les lui rendrai plus tard en les mettant dans son casier.

"Pour ma part je suis à l'Académie depuis son ouverture. dis-je calmement.

Il est probablement rare de croiser des élèves aussi anciens que moi. J'étais là au banquet d'ouverture, j'ai assisté au premier discours du Directeur... C'était il y a plusieurs mois tout de même, j'ai encore du mal à réaliser. Mais je n'oublierais jamais ce jour, même si le mal des transports m'a rendue malade toute la nuit et que j'ai failli vomir sur ma première rencontre. Inoubliable, en effet... Enfin si je n'étais pas malade aussi souvent, je n'aurais jamais rencontrée Arianna non plus. Il y a des points positifs en presque chaque chose.

"Ça ne vous dit pas de rejoindre un chemin ? continuais-je.

J'avais en effet les pieds qui s'enfonçaient dans la poudreuse : un peu dommage sachant que je viens d'enfiler des chaussures sèches. Par contre, je n'avais aucune idée de l'endroit où était le chemin puisque je ne l'avais pas pris juste avant. Mais j'étais en bottes, c'était autre chose. En baskets j'ai potentiellement la cheville en contact avec la neige, et ça fait vraiment froid quand ça arrive. Autant se balader en forêt avec le confort optimal qu'elle offre !


Joann reçut un coup de fil et s'éloigna des filles le temps de répondre.




Dernière édition par Luna le Ven 20 Fév 2015, 18:15, édité 1 fois


Je parle en #7366C6
avatar
Luna
Fondatrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Ven 20 Fév 2015, 14:37

"Pour ma part je suis à l'Académie depuis son ouverture."

Ouah ! Cette Luna était vraiment là depuis longtemps alors ! Et le fait que je sois nouvelle ne semblait pas la gêner tant que ça... Elle avait l'air plutôt sympa, même si elle me regardait d'une façon étrange, l'air de dire << Si tu tiens tant à te rendre à l'Académie, pourquoi t'es dans la forêt là ? >>. Mais je préférai ne pas m'attarder sur ce détail. Elle pourrait peut-être même me renseigner sur l'emplacement de l'Académie, voir m'y emmener si c'était sur sa route.

"Ça ne te dit pas de rejoindre un chemin ?" me demanda-t-elle alors poliment

Je regardai autour de moi.

"Je veux bien, mais je ne sais pas où il y en a. Je suis arrivée parmi les arbres alors... Ah si !"

Je pointai du doigt un petit sentier que je venais de repérer en parlant. Je lui adressai alors un large sourire, me mis en route et lui fit signe de me suivre.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Luna le Sam 21 Fév 2015, 10:14

Mel se mit à regarder autour d'elle comme moi. je doute que l'on trouve le chemin aussi facilement, même en hiver la forêt reste dense. Il y a des branchages dans tous les sens, morts ou vivants. Je me demande à quoi ressemble la forêt au printemps, j'y retournerai c'est sûr. Ce n'est pas très pratique puisqu'il faut prendre le bus pour arriver jusque là, je louerai peut-être un vélo d'ici là.

"Je veux bien, mais je ne sais pas où il y en a. Je suis arrivée parmi les arbres alors... Ah si !"

Elle pointait son doigt dans une direction bien précise, mais je ne voyais pas ce qu'elle me montrait. En faisant bien attention, je voyais un léger trou dans les branches à cet endroit. Mel avait peut-être trouvé le chemin ! Elle m'adressa un large sourire comme si elle était toute fière d'avoir trouvé notre sortie. Je jetai quand même un coup d’œil aux alentours pour vérifiée si nous ne nous étions pas trompées. Au moins si l'on se perdait, il nous resterait les traces dans la neige. Et puis les téléphones portables ont une fonction GPS maintenant, on ne se perd plus.

Je fis un signe de la tête à Mel et nous nous avançâmes vers le "chemin". Mes bottes à la main, je regardais bien mes pieds pour faire attention de ne pas tomber cette fois. Je vérifiai bien que mon caillou n'était pas sorti de ma poche magiquement : il était en place. il était difficile d'avancer car pas mal de petites branches nous barraient la route. elles sont faciles à écarter mais il faut prendre garde à ce que les cheveux ne s’emmêlent pas dans l'une d'entre elles.

"C'est plus loin que je ne l'imaginais." dis-je pour meubler la conversation.

La forêt était toujours aussi silencieuse et l'on entendait que nos pas dans la neige. Tout à coup, une jolie mélodie vint s’immiscer en nos oreilles. C'était le chant d'un oiseau. Dans mon pays, cela signifie que le printemps est proche : les animaux sentent toujours ce genre de choses avant les humains. Je m'arrêtai quelques secondes et tendit l'oreille pour trouver la position du petit oiseau.


Je parle en #7366C6
avatar
Luna
Fondatrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Sam 21 Fév 2015, 12:35

Alors que nous continuions d'avancer parmi les arbres et le silence, un chant d'oiseau mélodieux se fit entendre. Luna s'arrêta alors un moment, l'air perdu dans ses pensée. J'allais lui demander ce qu'elle avait, mais finit par me raviser, me doutant qu'elle écoutait attentivement l'oiseau. Quand soudain, à ma droite, du bruit retentit dans un buisson. L'oiseau s'arrêta alors de chanter et s'envola ; il était en fait dans un arbre devant nous. Je suivis des yeux son trajet dans les airs... Rhalàlà ! Quelle chance il avait de pouvoir voler comme ça ! Le ciel s'était un peu dégagé, et je l'aurais volontiers rejoint si je l'avais pu, juste pour savoir ce que cela faisait de glisser sur les courants d'air... Tandis que je divaguais de nouveau, le bruit se fit entendre avec un peu plus d'intensité, ce qui commença à m'inquiéter. Je reculai alors d'un pas, attendant de voir ce qu'il se passait... Et quand je comprit, j'explosai de rire : c'était un petit lapin gris ! Je m'étais fait peur pour rien ! Le pauvre petit semblait d'ailleurs aussi effrayé que moi, et prit ses jambes à son coup avant que je n'ai pu faire quoi que ce soit.
Je jetai alors un œil à Luna, pour voir si elle avait réagit de la même façon que moi.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Luna le Lun 23 Fév 2015, 22:43

Mel resta silencieuse et semblait écouter l'oiseau, comme moi. Une chose est sûre : si un instrument était capable de reproduire le son des oiseaux, j'apprendrais à en jouer sur-le-champ ! Je levai les yeux en l'air et tentai de discerner à travers les feuilles la source de ce chant. La forêt était toujours aussi calme et silencieuse autour de nous : on se serait cru sans un lieu insonorisé alors que nous étions en pleine nature. J'étais visiblement habituée à ce calme puisqu'un tout petit bruit provenant d'un buisson suffit à me faire sursauter et me sortit de ma rêverie.

L'oiseau aussi prit peur et s'envola sans un bruissement d'ailes. Terminé, on ne le reverrait plus jamais. Et le bruit provenant du buisson continua et s’intensifiait. Mel et moi avions le regard rivé sur ce feuillage : nous étions curieuses de voir ce qui faisait tout ce "boucan". Un tout petit lapin tout mignon et gris en sortit finalement. Il bougeait son nez très rapidement et semblait affolé de voir deux grands humains devant lui. Il était vraiment adorable, j'adooore les lapins ! J'étais fascinée par le système d'orientation de ses oreilles ; elles avaient la capacité de pivoter comme une parabole  et leur déplacement n’avait, aux eux d'un humain, aucun sens.

J'étais pourtant sûre que cet animal orientait ses oreilles pour mieux écouter des bruits que moi je ne pouvais entendre avec mon ouïe humaine. Je n'avais eu le temps de regarder cette petite boule de poils que quelques secondes car le lapin déguerpit aussi vite qu'il était arrivé. Je regardais pensive les traces qu'il avait fait dans la neige en me disant qu'il serait facile de les suivre, encore plus si je me transformait en petit animal. Je n'étais pas encore très habituée avec la motricité des lapins, il faut dire que je n'ai pas l'habitude de "sauter" pour me déplacer ! Un petit animal comme... u chat pourrait convenir. Je ne maîtrisais encore pas assez mon pouvoir pour me transformer en souris malheureusement.

Je me tournai ensuite vers Mel et je vis qu'elle fit de même. Je trouvai la situation amusante et lui dit un petit sourire en fermant les yeux. C'est vrai quand même, on avait vu deux animaux en l'espace d'une minute. Avec amusement, je me dis que c'était un peu comme si nous faisions partie de la forêt. On ne nous remarquait pas forcément et c'était un point positif, au moins nous ne faisions pas trop "tache" au milieu de cette beauté naturelle.


Je parle en #7366C6
avatar
Luna
Fondatrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Mar 24 Fév 2015, 14:18

Apparemment, Luna semblait avoir été amusée par cette petite créature et m'adressa un grand sourire. Et dire que j'étais sur mes gardes quelques secondes plus tôt juste pour un lapin ! J'avais un peu honte... Espérant qu'elle ne remarquerait pas ma gêne, je le lui rendit, et repris notre marche.

La forêt était vraiment d'une beauté éblouissante ! Les branches arbres enneigées étaient semblables à des guirlandes de glace formant une voute au dessus de nos têtes, l'or blanc sur lequel nous marchions laissait s'échapper un doux son qui m'avait toujours apaisé, et la calme nous entourant était plutôt agréable. Bien sur, il n'était pas rare d'entendre quelques bruits provoqués par de petits animaux, mais cela ajoutait encore plus de charme à cette atmosphère que j'aimais tant.

Au bout de quelques minutes, j'aperçus la sortie de la forêt, qui donnait sur un paysage tout aussi blanc et magnifique, composé de champs et de quelques habitations au loin. Arrivée à la lisière, je fus éblouie par la lumière. Il faut dire que jusque là, notre "promenade" s'était déroulée dans un endroit plutôt sombre.
Je m'arrêtai une dizaine de secondes, pour m'habituer au changement de luminosité, avant de poser à Luna une question qui me brulait la langue :

" Dis-moi, tu compte te rendre à l'Académie tout de suite ? Parce que je ne sais vraiment pas où elle se trouve, et que si tu pouvais me montrer le chemin, j'en serais vraiment ravie ! "

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Luna le Dim 01 Mar 2015, 13:30

Nous marchions en silence encore quelques minutes dans la forêt jusqu'à atteindre la lisière. Ce n'était pas vraiment là ou je pensais me rendre. Je croyais que nous nous dirigions vers un chemin, pas vers la sortie. Le paysage qui s'étendait devant Mel et moi était néanmoins très beau : on voyait les grands champs entourant la ville. Ceux-ci étaient entièrement recouverts de neige, on aurait pu se croire au pays du père Noël. Le soleil se reflétait sur cette étendue blanche et me forçait à plisser les yeux pour ne pas être éblouie par tant de luminosité.

"Dis-moi, tu compte te rendre à l'Académie tout de suite ? Parce que je ne sais vraiment pas où elle se trouve, et que si tu pouvais me montrer le chemin, j'en serais vraiment ravie !" me dit Mel.

Je commençais à bien apprécier cette fille. Elle avait la conversation facile mais ce n'était pas pour autant qu'elle parlait sans arrêt. Je ne la connaissais pas encore vraiment, mais peut-être que rentrer avec elle me permettrai d'en savoir plus. Je ne suis pas quelqu'un qui adore faire des rencontres en général, c'est quelque chose dont je peux me passer. Mais quand j'en ai l'occasion j'en profite et je ne me défile pas. Et puis j'avais toujours la chaussette mouillée même si j'avais changé de chaussure... ce n'était pas très agréable.

Je regardai autour de moi pour mieux distinguer de quel côté de la forêt nous étions. Nous étions près des champs, donc côté est de la ville. Il allait falloir traverser tout Thouhills pour arriver à l'Académie ! Je ne voyais pas d'arrêt de bus proche, et puis ce sont des bus qui passent toutes les heures. Je me voyais mal attendre tout ce temps dans le froid, tout comme je me voyais mal traverser les champs à pied : j’attraperai froid à tous les coups. J'eus soudain une idée un peu originale, quelque chose que je n'avais jamais tenté.

"Il faut traverser toute la ville pour rentrer, ça risque d'être long. On peut toujours prendre le bus ou faire de l'auto-stop..."

Je pointai la route la plus proche du doigt tout en parlant. Elle était à environ 500m, on pouvait y arriver facilement en continuant de longer forêt. Le trafic ne semble pas très important sur cette route de campagne mais ça vaut le coup d'essayer : au moins nous aurons les pieds au sec. L'idée de faire de l'auto-stop ne m'enchante pas du tout, je n'avais d'ailleurs vraiment pas envie d'en faire. Ma mère m'a toujours formellement interdit de faire ce genre de choses et m'a tellement raconté d'histoires horribles là-dessus que j'ai peur que quelque chose m'arrive. J'avais quand même proposé ça à Mel puisque je n'avais pas vraiment envie de décider par quel moyen nous allons renter.


Je parle en #7366C6
avatar
Luna
Fondatrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premiers pas : La mélodie de la forêt [FERME]

Message par Invité le Dim 01 Mar 2015, 17:20

Luna me regarda un instant avant de se tourner vers le paysage qui s'offrait à nous et qui semblait l'émerveiller autant qu'à moi. Elle prit tout de même un air contrarié, quand elle m'adressa une nouvelle fois la parole, pour répondre à ma question :

"Il faut traverser toute la ville pour rentrer, ça risque d'être long. On peut toujours prendre le bus ou faire de l'auto-stop..."

Hum... Elle n'avait pas tort... Traverser une ville entière par ce froid ne m'enchantait pas vraiment, et je sentais que mes chaussures ne résisteraient plus très longtemps à le neige. Et je n'avais aucunement envie de me retrouver avec les deux pieds trempés !
Alors que je pensais à cette partie si importante de mon corps, mon regard fut attiré par les chaussures de Luna, qui n'étaient pas les mêmes. Je ne pus m’empêcher d'en rire intérieurement ; elle devait quand même être sacrément étourdie ! Mais elle me semblait plutôt gentille, bien que timide.

Passant outre ce détail, je lui confirmai que son idée n'était pas mauvaise :

" Oui, pourquoi pas ! Avec un peu de chance, on tombera sur quelqu'un de gentil qui acceptera de nous emmener jusque là-bas ! "

Je voyais bien qu'elle n'était pas rassurée à l'idée de faire de l'auto-stop. Je lui attrapai alors gentiment l'avant-bras et l'entrainai amicalement vers la route. Après tout, il n'y avait pas de raison d'avoir peur !

Moi, ma mère m'avait toujours dit de ne pas le faire, tout en sachant que je lui désobéirais, car je ne respectais jamais les règles que l'on m'imposait. Et je n'avais jamais eu de problème ! De toute façon, avec ce que j'étais capable de faire, il y avait vraiment très peu de risques...

Nous nous engageâmes donc sur la petite route de campagne, et marchâmes en direction de Touhills. Nous parvînmes à tomber sur deux voitures, mais aucune ne s'arrêta pour nous prendre. Ce n'est qu'au bout d'environ dix minutes que nous pûmes monter dans une petite voiture grise, conduite par une femme âgée, tout aussi petite que sa voiture. Elle avait des cheveux gris et courts, de grosses lunettes rondes et semblait très gentille. Elle nous fit signe de nous installer dans un sourire. Nous prîmes place, avant que le femme engage la conversation d'une voix enjouée et chantante :

" Bonjour, bonjour ! Alors les filles, ou avez vous besoin que vous emmène ? "

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum