Memento Mori ×

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Memento Mori ×

Message par Invité le Mar 06 Jan 2015, 19:46

.

Okimoto
 


Près d'une fenêtre, dans le grenier.

(Monologue)

-J'ai couru si vite jusqu'ici. Les mains moites, le cœur lourd, palpitant. Espérant que personne ne me trouve. Au dernière étage du lycée, je vais chuter. Et je vais chuter, heureux. J'ai essayé de mon mieux pour être heureux,  pour que tu (Dieu) sois fier. J'ai appris à être bon avec les autres et obéissant à ta volonté, mais je n'ai jamais appris à être satisfait.

Comment suis-je censé agir quand tout ce que je vois est la mort?

J'ai souhaité et rêvé que cela soit un cauchemars. La réalité est tout autre: j'ai abandonné, je m'en fiche à présent. Je vais tomber du dernier étage. Sur la tête, tout en bas. Plus de mensonges, plus de faux sourires. Je ne ressentirai plus rien.

Je ne sais pas ce qui est plus lourd à supporter, ces nuages gris dans ma tête, ou bien le poids sur mes épaules? Ce putain de poids sur mes épaules.

En revanche, je sais une chose: Je n'aurais plus rien à supporter une fois en bas.




Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Memento Mori ×

Message par Mr. Kazamuki le Jeu 22 Jan 2015, 15:03

Je venais de recevoir un appel téléphonique. Mon visage se ferma instantannément. Je changeais de main pour attraper les clés dans ma veste reposant sur le fauteuil. Mon téléphone collait à nouveau à l'oreille, j'appelais l'Agence pour les sommer de rappliquer immédiatement. Je sortais du bureau, fermais à clé et partait en courant en direction du hall d'entrée. J'ouvrais la porte en grand et me retournais en levant la tête. Stylo en main, ce n'était plus qu'une question de secondes

"Tic Tac..." Le temps passait lentement, tout avait l'air suspendu, plus rien ne se passait.
Une fenêtre s'ouvrit tout en haut, une jambe passa, puis rapidement le reste d'un corps. La chute était si rapide, je ne sais même pas si j'allais réussir mon tour. Il se rapprochait de moi à pleine vitesse, et avant de s'écraser. "Clic". Je l'attrapais dans mes bras, le déposant sur le sol. Je ne pouvais comprendre pourquoi un tel acte, je restais longuement à l'observer, une expression bien étrange était figée sur son visage, celle qu'il a en ce moment pendant sa chute. Il n'est pas encore mort, mais ça n'est qu'une question de temps. Quelle tristesse, j'aurais réellement souhaité aider ce jeune, lui donner la possibilité de repartir, de réussir, mais c'est un raté. J'avais envie de lui parler, de le réconforter, seulement il n'entendrais pas un seul mot, il ne peut même pas voir ce qui se déroule en ce moment. Je posais une main sur son torse, et écrivais un petit mot sur son front. "Cloc". L'Agence arriva avec utilitaire habituel. L'élève était figé, figé dans le temps, inerte, pétrifié, perdu, et inexistant. Ils lui firent une injection et le portèrent dans l'utilitaire. Je les regardais partir jusqu'à ce qu'ils disparaissent. Je rentrais à mon bureau en me disant "Pauvre petit..."
avatar
Mr. Kazamuki

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum