La flemmardise du vendredi. [Yahiko & James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La flemmardise du vendredi. [Yahiko & James]

Message par Yahiko le Lun 07 Juil 2014, 20:53

Vendredi, la fin de la semaine et le début du week end.
Un jour que tout le monde aime bien car il annonce des jours de repos. Un jour ou certain sorte le soir pour se défouler de la semaine qui était rude. Un jour ou d'autre préfère se détendre devant la télévision en attendant le samedi. Bref, un jour ou la plupart des gens sont heureux.

J'avais fini les cours à 14H et après être passé à la boulangerie pour acheter des biscuits j’étais parti au parc public qui était près de l'académie. Le parc était grand avec beaucoup d'arbres, de fleurs et de buissons. Une rivière le traversé et un petit pont en pierre nous donné le choix de pouvoir passer de l'autre coté ou se trouvait les jeux pour enfants et des aménagements sportifs.

Alors que je marchais dans le parc j’eus envie de m'allonger sur un banc pour y piquer un petit somme, mais lequel choisir. Peut être le banc à coté de la rivière ?
Ou celui près des escaliers qui permettent de rejoindre la route principal ?
Non, je venais de trouver MON banc, il s’agissait de celui sous un arbre de l'autre coté du pont.

Je m'avançais alors, avec le soleil dans mes yeux, sur ce petit pont en pierre . Une fois traversé j'avais enfin rejoins mon banc sous l'arbre et avant de m'allonger je m'étais mis à manger mes petits biscuits qui était extrêmement bon.

Après les avoir fini je m’allongeais sur le banc les bras croisés derrière ma tête, puis quelques minutes après mes yeux c'était fermé tout seul...
avatar
Yahiko
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La flemmardise du vendredi. [Yahiko & James]

Message par Invité le Lun 07 Juil 2014, 22:50

"La flemmardise du Vendredi"


James Adam | Yahiko Miyuki




-----------------------------------------------


Ahhhh … Vendredi ! Non pas celui dans Robinson Crusoé, je vous parle de ce fameux jour qui annonce le week-end. C’est un jour qui commence par le travail et qui se termine par la détente. Parce que le lendemain, aucune chance d’avoir de devoirs ou de contrôles surprises, quel rêve. Le dimanche n’était pas du tout mon jour préféré parce qu’il rimait avec la fin de la flemmardise. Bref, ce vendredi ci n’était pas banal comme tous les autres, il annonçait la fin de ma première semaine à Tsuki. Je me sentais bien là-bas, certaines personnes possédaient des dons aussi fabuleux qu’inimaginable et le niveau était vraiment haut. Fort heureusement pour moi, j’avais bien étudié pendant ma jeunesse inconsciente et je ne me sentais absolument pas perdu pendant les cours.

Cependant, certaines choses m’avaient bien étonné, comme la grandeur de l’académie et tout ce qu’elle offrait. Parfois je me demandais si je rêvais, si j’allais me réveillé en sursaut et que ma triste réalité me rejoindrais aussi vite. Mais ma réalité n’était plus triste ni fausse à présent, j’appelle ça la destiné. Breffons encore une fois toute cette petite parlotte et revenons au vide du sujet. Je disais donc que ce vendredi j’avais décidé de visiter un peu le quartier et de voir les alentours pour voir un peu où je me trouvais, histoire de ne pas être trop perdu.

Après avoir vagabondé dans les rues pendant une heure ou deux, je décidai qu’il était l’heure pour moi de me détendre un peu dans un espace relaxant : le parc public. Celui-ci n’était pas très rempli mais ce vide lui donnait une plus grande beauté encore. Et, heureusement pour moi, j’avais trouvé une machine à boisson comme si on l’avait mise là pour moi parce que je mourrais d’envie d’un thé glacé. Du style Arizona et ce genre de boissons bien sucrées. Après avoir choisis ma cannette, je pris le bout d’aluminium dans les mains et partis à la recherche d’un petit endroit sympa où me poser quelques minutes pour profiter de la nature et du vent frais. Il y avait cette rivière peuplée de poissons et traversable grâce à un pont en pierres grises, de l’autre rive se trouvait un banc qui me faisait dos et qui me paraissait parfaitement bien placé, pile sous l’ombre d’un arbre. Je marchai vers ce banc et m’assit dessus délicatement sans prendre la peine de regarder ce qu’il s’y trouvait. Et je fus quelque peu gêné en découvrant que je venais de m’assoir sur un élève de l’académie, reconnaissable grâce à l’insigne de Tsuki. Je remarquai alors qu’il dormait et priai alors pour qu’il ne se réveille pas. Je me levai le plus discrètement possible mais je fis tomber mon thé glacé ouvert sur son visage. Je mordis ma lèvre inférieure et compris que j’allais passer un sale quart d’heure.


Dernière édition par James Adam le Jeu 31 Juil 2014, 04:05, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: La flemmardise du vendredi. [Yahiko & James]

Message par Yahiko le Mar 08 Juil 2014, 13:14

Dormir c'est tellement agréable que... Qu'est ce que ça pouvait être que ce poids qui était apparu sur mon ventre à l'instant ?

Alors que j'allais ouvrir les yeux quelque chose de très froid était venu s’écraser sur mon visage...ou plutôt venu s'éclater car en ouvrant les yeux j'avais devant ma tête une canette d'Arizona et en regardant un peu plus loin je voyais la personne qui tenais la canette. C'était un garçon plus petit que moi avec des cheveux mi-long blond tenu par un bandeau au front. Il avait des yeux bleu et je pouvais remarqué qu'il était gêné. Bon en même temps qui ne le serait pas après avoir renversé sa boisson sur autrui... Et d'ailleurs le poids que j'ai senti... il c'est assis sur moi sans me voir...?

Je me relevais de façon à être assis sur le banc en m'essuyant avec la manche de mon uniforme.
Tant pis demain je viendrais juste avec la chemise de l'uniforme vu que je venais de salir la manche de la veste et de toute façon je préférais amplement la chemise à la veste. Bon il est vrai que je n'aime pas de trop les uniformes...

Et maintenant il était temps de savoir qui était cet homme, en lui lançant un regard qui ne laissé passer aucun sentiment j'entamais la conversation.

''Hmmm...c'est pas très agréable comme réveil...j'ai connu mieux. Alors dit moi comme on vient de faire connaissance, et que tu m'as gentiment proposé une cannette de Dr. Pepper, comment tu t’appelle ? Moi c'est Yahiko de la maison Saphirs.''


Et un petit bâillement pour la route puis je m'étire laissant craquer les os de mes bras et je regarde le garçon devant moi pour voir sa réaction.
avatar
Yahiko
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La flemmardise du vendredi. [Yahiko & James]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum