Un peu de silence [ft. Naïa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un peu de silence [ft. Naïa]

Message par Tayra le Mer 28 Nov 2018, 22:29

Un peu de silence

BOUH !

Puisqu'il fait bon dehors, je suis habillée d'un T-shirt rouge et un gilet par dessus, ainsi qu'une jupe en-dessous, laissant le bout de mes cheveux caresser mes cuisses, et évidemment mon chapeau porte-bonheur. Il est 14H quand on arrive à la bibli, où je rappelle à Oku le point de rendez-vous avant de séparer nos chemins.

On se revoit dans une heure devant l'internat?

Yep! À toute.

Je soulève mon chapeau et enfile mon casque en utilisant mon pouvoir, puis balance le son d'un geste mécanique, un peu de Neffex parce que pourquoi pas. J'entre dans la bibli et déjà, les gens me regardent de travers, sans doute qu'ils n'aiment pas la musique. Bah, s'ils écoutaient la leur, ils n'entendraient pas le mienne. Puis bon, le son a beau être au max, le casque isole pas mal. Bref, je leur réponds d'un sourire large puis disparais entre les rayons en chantonnant, me contentant de me balader quelques minutes avant de me rappeler que je suis ici pour trouver un livre bien spécifique. Ça ne m'empêche nullement de bien prendre mon temps dans le rayon +18, m'intéressant à chaque couverture en adoptant un rictus. Peut-être bien que j'en ai pris un avant de changer de rayon.

Je tombe sur une petite blonde, en train de lire son petit livre, bien tranquille dans son petit coin - mais plus pour longtemps. C'est pas ma faute, elle est blonde et mignonne. Et je dois bien profiter un peu de l'absence d'Oku... Si elle est trop absorbée que pour entendre ma musique qui s'approche dangereusement, la petite proie m'entendra hausser la voix en continuant de chanter la musique qui passe.

Ima make a couple stacks, do exactly what I want to. Mix a couple tracks, get a lady that I'm drawn to. Turn up to the max, gettin faded till I'm gone dude, I do what I want, couldn't stop me if you wanted to.

Elle ne me croira probablement anglaise si elle remarque mon accent italien. Arrivée à niveau, je me laisse tomber sur la chaise d'en face et la regarde fixement, sans rien dire, le visage neutre. Je reste quelques secondes comme ça, observant avec plaisir la gêne qui apparait sur son joli minois. Si elle est assez bête pour me parler, je n'entendrai évidemment rien.

Heureusement pour elle, ma musique se termine dans les secondes qui suivent, et le silence revient. Viens donc le temps de converser avec cette pauvre petite. Ah, j'aurais aimé avoir le pouvoir de Serpent pour lui dire "Salut, (insérer prénom de la petite blonde ici)". Mais on fait avec ce qu'on a;
Je dépose le livre que j'ai en main sur la table, la couverture bien en évidence. Oui oui, c'est celui que j'ai pris dans le fameux rayon adulte. Je le dépose, bien évidemment, orienté vers la petite blonde. Et, mais... c'est interdit, ce que je fais, non? Je veux dire, elle doit avoir 16 ans max... Boarf, moi aussi j'ai l'air d'avoir 16 ans, alors bon. Et puis, je m'intéressais à ce genre de choses bien avant l'âge.

J'ouvre le livre, passe les pages lentement, admirant les images bien qu'elles soient à l'envers (après tout, le sens n'a pas beaucoup d'importance là-dedans) et plisse les yeux en souriant à certaines. Puisqu'il n'y a pas un seul homme sur ces belles photographies, la petite a une chance de comprendre lentement ce que je fais ici. Et si ce n'est toujours pas assez, je mets fin au doute d'une simple phrase, plongeant mon regard dans le sien:

J'ai toujours trouvé que les blondes avaient quelque chose en plus...

Oui, elle a forcément compris que j'étais l'ange venu du ciel pour lui chasser l'ennui de la lecture. Tousse tousse
avatar
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de silence [ft. Naïa]

Message par Naïa Kald le Ven 30 Nov 2018, 22:00

Je me demande depuis combien de temps je me suis pas retrouvé dans une bibliothèque. Un peu abrupte comme début de pensée vous trouvez pas ? Bon bon, résumons ce que j'ai fais de ma journée. Rien durant la matinée; sauf si vous comptez "rouler en boule dans son lit parce que c'est agréable" comme une activité; un petit resto sympathique à midi avec Maria puis une heure après, séparation.

Maria retourne s'occuper de l'appartement, nettoyage, courses et cetera.. Tandis que moi je vaque à mes occupations : Direction la bibliothèque. Curieusement, il fait assez bon pour un jour d'hiver. J'en profite donc pour m'habiller un peu plus légèrement. Je note la non-présence de mon béret qui devrait être en train d'être lavé. L'idée de le savoir tournoyer dans le tambour me brise le cœur, aussi j'espère qu'il sera lavé à la main, chouchouté quoi. M'enfin... Je devrais m'en charger moi-même au lieu de tout reléguer à ma servante.

"- Mais non, c'est mon travail voyons de m'occuper de ces tâches là. Ne t'inquiète pas, je peux gérer toute seule !" qu'elle me répond. J'ai envie de rétorquer qu'il n'y a pas vraiment de relation patronne-salariée et qu'on vit un peu comme deux sœurs (plus encore certain diront) mais la voir se dévouer autant à moi me laisse sans voix. Je n'ai pas envie qu'elle se tue au travail cependant...

Je devrais en rediscuter avec elle maintenant que j'y pense. Bah, nous verrons ça en rentrant. Là je suis dans une bibliothèque, assise dans un coin tranquille en train de lire tranquillement un livre. Ai-je dis que je suis tranquille ? Et que c'est une bibliothèque tranquille tout ce qu'il y a de plus classique ?

... Oui donc je lis, disais-je. Mais quoi ? Un petit livre de botanique. Pourquoi ? Comment ? J'en ai aucune idée ! Tout ce que je sais, c'est que ce livre parle de plantes, et de plantes toxiques plus précisément. Très utile pour ne pas s'empoisonner ou assassiner quelqu'un. Admirez Datura stramonium (datura pour les intimes), un solanacée (Comme les tomates !) aux fruit à piques toxiques (Pas... Comme les tomates.) ! Ou le laurier rose (Nerium Oleander) à ne jamais utiliser en cuisine sous peine de s'empoisonner ! Ou encore la Belladone (Atropa belladona) dont les fruits sont confondu avec les mûres, et qui provoquent la mort !

Passionnant mais un peu glauque cette histoire... J'aurais aimé continuer à lire ce livre tranquillement maiiiiiiis.... Mais mais mais mais ! Un bourdonnement sonore me tire hors de mon livre.

C'est de la musique. Je jette un petit coup d’œil vers la source du son : Une brune habillée encore plus légèrement que moi, un casque sur la tête, un livre avec elle s'approchant de... de moi.

OK retour sur le livre. J'avais choisis cette place pour m'isoler. Coïncidence, c'est aussi le coins qu'elle choisit. Peut-être pour s'isoler elle aussi hein ?.. Hein ?..

"- Ima make a couple stacks, do exactly what I want to. Mix a couple tracks, get a lady that I'm drawn to. Turn up to the max, gettin faded till I'm gone dude, I do what I want, couldn't stop me if you wanted to."

OKÉ. C'est pas juste pour s'isoler je crois. C'est gênant. Comme si on déboulait dans votre salle de bain alors que vous étiez en train de vous détendre et vous prélasser dans votre bain. Donc évidemment, je rougis hein, parce que voilà, la gêne est ici. Parce qu'elle s'est sciemment mise ici et qu'elle M'OBSERVE.
Son accent trahi son origine non anglophone. Espagne ? Non Italie peut-être. Je sais pas trop. M'enfin... C'est le cadet de mes soucis.

Parce qu'elle est en train me de présenter son liv- Du cul. Ok très bien. Je sais pas où est-ce qu'elle a trouvé ça... Peut-être dans la bibliothèque vu que c'est pas une bibli universitaire mais- ON S'EN FOU LE PROBLEME C'EST QU'ELLE TOURNE LE LIVRE VERS MOI.

Elle tourne les pages en plus ! Prenant bieeen son temps pour admirer les images. J'essaye tant bien que mal de ne pas jeter de regard sur elle et son comportement déplacé mais je n'arrive pas à m'empêcher de remarquer que de toutes les images qu'elle me présente, il n'y a aucun homme dessus. Juste de très belles femmes. Enfin "juste...."

"- J'ai toujours trouvé que les blondes avaient quelque chose en plus..."

J'ai toujours crû que les blondes avaient quelque chose en moins- C'EST PAS LA QUESTION BORDEL. Elle est clairement train de chercher à lire tranquillement un livre sur les pâquerettes là- C'EST N'IMPORTE QUOI ! Elle me cible là. Et c'est de la drague. Même pas de la drague fine, mais du bourrinage façon beauf de concours. Bon j’exagère mais ce n'est pas vraiment ce qu'on appelle de la finesse m'voyez ?

"- Je suis pas intéressée." suis-je en train de murmurer de façon monocorde, tout en réprimant un rougissement.

Je sens que ça va pas se finir là. Je me demande pourquoi *tousse tousse*
avatar
Naïa Kald

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de silence [ft. Naïa]

Message par Tayra le Sam 01 Déc 2018, 18:38

Un peu de silence

BOUH !

Je suis pas intéressée.

Argh! coup au coeur! Quelle infinie tristesse, que de devoir laisse cette mignonne petite blonde s'en aller, laissant mes désirs sans suite... Plus sérieusement, après l'avoir regardée quelques secondes avec un air de déception profond dans les yeux, j'éclate de rire sans raison apparente (sans raison tout court, en fait), referme mon "livre" et me lève pour me rasseoir sur la table, m'élevant d'un cran. Mon assurance vient de doubler. Ah, qu'est-ce que j'aime ce petit sentiment de supériorité.

Je me laisse tomber sur le dos, ainsi couchée sur la table, ma tête atteint presque l'autre bout de cette dernière, et je vois le visage de la blonde à l'envers. Sentant mon chapeau tomber, je le rattrape et le pose à côté de moi *comme par magie*, puis je prends le livre de la blonde encore ouvert à côté de ma tête. Tendant mes bras vers le ciel pour tenir le livre en face de mes yeux, je lis quelques lignes au hasard, ça parlait de plante, c'était nul, quoi.

Mon livre était plus intéressant.

Je ferme le livre et le repose à côté de mon chapeau, avant de rouler pour revenir sur le ventre, bien en face de ma nouvelle amie, sans manquer de m'enrouler dans mes longs cheveux. Je tiens ma tête avec mes mains, coudes sur la table, analysant de plus près mon nouveau jouet. D'abord je me balade le long de son visage clair, m'attardant sur ses yeux bleus, tandis qu'elle peut admirer l'écarlate des miens.
Puis je longe ses joues lisses, son nez discret, mord mes lèvres et regardant les siennes, timides... Puis je poursuis dans le cou, inspirant très lentement, je me sens comme un vampire prêt à se nourrir, j'arrive au creux de son torse... Je l'avais vieilli d'un ou deux ans sur le visage, mais la poitrine la ramène au stade préadolescent - oui, c'est moi qui dit ça.
Me perdant vaguement dans mes pensées, je reste donc un peu plus longtemps au niveau de ses seins. Le reste est de toute façon caché sous la table.

Je reprends mon chapeau et, tout en me tirant vers la chaise pour m'y rasseoir, le replace bien droit sur mon crâne. Je remets aussi vite fait mes cheveux, et souris à la blonde en lui demandant:

T'as quel âge, au juste?

La timidité me donne encore plus envie de forcer la porte, de voir ce qu'il se cache dans sa petite tête. J'ai plein de questions à lui poser, même si je devra ilui dire adieu dans quelques minutes, j'ai envie d'entrer dans toute son intimité et de voir jusqu'où elle va résister. est-elle dotée? Gear? Vierge, ou dangereuse psychopathe? Une petite coquille comme le corps peut renfermer tant de choses, bien plus qu'un peu de chair et de sang. Est-ce qu'elle est attirée par les filles? Si non, ça ne tardera pas. Le corps féminin est tellement plus intéressant... Il suffit d'y gouter une fois pour y être accro.
Oh, on me dit à l'oreillette que je vais trop vite. Chaque chose en son temps...
avatar
Tayra

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
90/150  (90/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de silence [ft. Naïa]

Message par Naïa Kald le Jeu 06 Déc 2018, 19:54

J'espère que ma phrase a permis de stopper nette cette... Femme. Enfin reprenons notre lecture, et prions pour qu'elle s'en aille. Dire que je me suis faite draguée en pleine bibliothèque. Heureusement qu'on est dans un coin isolé, sinon je pense qu'on va se faire virer. Ce serait gênant, j'aimerais pas être blacklisté. Alors reprenons notre calme et...

Eeeeet la voilà en train d'éclater de rire. Pourquoi ? Comment ? J'en sais rien, mais la voilà en train de bien se marrer. Je marmonne un "- On est dans une bibliothèque ici..." avant de jeter un regard sur la jeune fille. Hum... De très jolies yeux rouges. C'est peu banale. Vraiment peu... S'étaler sur la table en s'allongeant sur le dos aussi c'est peu banal. C'est une bibliothèque ici,- Elle vient de... Son chapeau vient de léviter là non ? Je reste muette d'étonnement, tentant de me concentrer sur mon livre pour comprendre ce qu'il vient de se passer.

La voilà en train de saisir mon livre pour la feuilleter. Hein ? Pardon ? Je crois avoir mal entendu. Elle a dit ?

"-  Mon livre était plus intéressant."

Tch. Je pourrais te tuer cent fois avec ce qu'il y a dans ce livre, petite insolente ! Respecte un peu ces plantes ! Respecte ce livre bon sang ! PUIS JE VEUX FINIR DE LE LIRE ? REND-LE MOI

"- J'aimerais continuer à le lire quand même." Dis-je dans un murmure. Faut dire que j'ai pas vraiment envie d'attirer son attention... Elle me regarde. Non non, elle me reluque là !

Je sens son regard se balader sur moi. C'est plutôt gênant. Même très gênant. Aah, me voilà en train de l'observer, pour comprendre ce qu'elle fait. Elle est en train de s'enrouler dans ses cheveux, pour poser sa tête entre ses mains et... me mater tranquillement.

... Non mais y'a rien d'autre à dire là. Elle balade son regard sur moi pour me mater. Comme une friandise qu'un enfant regarde à travers la vitre ! J'essaye de me concentrer sur autre chose, mon regard fixant la table. C'est très gênant.

"- T'as quel âge, au juste?"

Je t'en pose, des questions ?! Je te demande aussi où tu vis toi ? Je réprime un rougissement, pour ne pas perdre la face. Mais comment dire... Elle est très insistante. Limite si je la balance pas sur Twitt- Ah. J'ai une meilleure idée. Je commence à sortir mon portable pour essayer de contacter Maria. Du moins pour qu'elle m'appelle pour avoir une excuse pour sortir. Vu comment c'est partit, elle me laissera pas partir si je lance un "Excuse moi j'ai un truc à faire !" ou un "Oh mince, j'ai oublié un rendez-vous !"

Mais en même temps je répond avec un

"- Dix neuf ans.... On est dans une bibliothèque ici. J'aimerais que vous rendiez mon livre, s'il vous plait.

Tout en envoyant un sms à ma servante. "Tu peux m'appeler s'il te plait ? Besoin d'un coup de mains." Evidemment, je réprime un rougissement. Faut dire sortir une phrase aussi longue à une étrangère n'est pas dans mes habitudes. Me faire draguer par une femme non plus. Enfin femme. En la regardant de plus près, je dirais plutôt jeune femme. Adolescente ? Ah bah super, non seulement j'me fais draguer par une gamine, mais en plus si on me choppe je vais me faire juger ! J'veux dire, je suis légalement majeure en France... Oui mais en Suisse ça se passe comment déjà ?... Ah, c'est presque pareille. Enfin il me semble...

Aah... J'aimerais sortir de cette situation rapidement. C'est ni l'endroit ni le moment. Concentre toi, concentre toi, faut qu'on sort de cette situation rapidement.
Allez, on va espérer que ça être suffisant. Plus que sortir de la bibliothèque et direction maison ! Enfin j'espère...
avatar
Naïa Kald

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de silence [ft. Naïa]

Message par Irina le Sam 08 Déc 2018, 19:00

J'me suis réveillée au milieu d'une ville que j'connais pas, en pleine bibliothèque, putain est-ce que j'ai une gueule à kiffer les bouquins à la con... j'galère déjà a pas me faire virer de l'autre trou de merde et on me fout là, sa mère la pute. Tout ce que j'ai avec moi c'est ma gueule qui montre que j'pige que dalle, grosse avancée ça. J'me souviens juste que j'étais en train de "pêcher", j'croyais que j'allais me faire réveiller par R.I.P mais non, tout ce que j'gagne a essayé de prédire cette merde, c'est de me retrouvé dans le trou d'cul d'l'univers. J'ai même pas mon putain de téléphone ni mon son, ce monde là aussi veut m'enculer en fait, sauf y'a pas de saloperie géante pour faire genre y sont dangereux, nique sa mère, gros respect.... bande de pédé.

L'temps qu'j'commence a en avoir pleins l'cul d'cette histoire, j'vois deux meufs sur ma route, y sont sur ma route, j'ai pas envie de perdre du temps, j'veux retrouver mon port, ma canne et mon putain de fils de pute de monde tranquille. La vie de ma mère, quand je rentre j'fais chier tout le monde, j'commence à vraiment gérer le groupe comme avant et on fout la merde, plein l'cul qu'on me casse les couilles alors qu'j'veux juste être OKLM dans mon trou à faire chier personne. J'vais la raser cette pute de ville, l'autre aura son combat à la con et j'vous emmerde tous. Le problème dans tout ça c'est qu'on m'arrête juste devant les deux connasses et j'commence à causer instinctivement.

Y'all are just sum plain bitchies, go shake all yo' asses on sum dick o' whatever and shut da fuck up. Fuckin' hoes actin' all tough 'till they get two dicks in da pussy, y'all be screamin' fo' mo' while bein' sum nigga's bitch, get yo' fat asses outta here.

Juste eu le temps d'finir ma putain de phrase que j'tais r'venue au port avec tout mon bordel.... da fuck's happenin' with my life man.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un peu de silence [ft. Naïa]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum