Un retour angoissant [PV Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un retour angoissant [PV Liam]

Message par Klein le Lun 20 Aoû 2018, 00:24

Que le temps passe vite. Ça fait déjà plus de 14 jours que je me suis fait installer mon nouveau et que j'ai déménagé dans la périphérie dans l'appart' d'Alwine en attendant de trouver un truc perso et camouflé. Ça fait aussi plus de 14 jours que je traîne dans l'appart à me faire à mon nouveau gear à m’entraîner chaque jour à l'épée et faire mes exercices physiques en puisant dans les placards et le frigo, car j'ai quand même un peu peur de sortir. Et si je me faisais reconnaître ? Je n'ai pas envie de passer en mode cavale et de courir dans les tous les sens avec les flics, l'armée et les super au cul. Mais là, j'ai plus vraiment le choix, va falloir que je sorte car il n'y a plus rien à bouffer et j'ai pas non plus l'intention de mourir de faim dans un endroit pareil.

Je me sors alors les doigts du cul pour me foutre un truc sur le cul. Un t-shirt simple noir avec un veste légère noir également, un pantalon belge et des godasses. Je sais, on est en été, mais le temps s'est adoucis ces derniers jours, donc ça ira. Je prends aussi une casquette simple noir et des lunettes de soleil. Même si j'ai les cheveux plus longs et que j'ai changé la couleur de ma mèche, je peux toujours être reconnu j'imagine. Il faut aussi que je recouvre ma cicatrice. Je prends alors un pansement et le fous dessus. Je suis donc enfin prêt à partir chercher de quoi me nourrir pour les prochains jours.

Je décolle alors en ville, et prends quelque temps en bus à arriver dans les rues marchandes. Heureusement, le bus était quasiment vide car j'arrive de la périphérie, je stresses pour rien bordel. Si je suis dans les rues marchandes, c'est car je cherche une petite supérette, hors de question d'aller dans une grande surface où ça grouille de monde. C'est après quelques minutes de marche que je trouve une petite épicerie, parfait. J'ai eu l'impression de me faire mater durant tout le trajet, je suis devenu trop suspicieux... Je vais finir par avoir des problèmes de sudations si ça continue. Je fais donc mes courses avec une petite boule au ventre et me prend de quoi tenir une semaine tranquillement. J'arrive alors au comptoir du proprio.

-Bonjour. Je pose mes articles sur le comptoir.

-Bonjour monsieur. Et il commence à compter mes articles, ce qui ne lui prend pas beaucoup de temps vu que je n'ai pas grand chose. Ca va faire X crédits.

Forcément ça coûte une blinde comparée à une grande surface, mais je m'y attendais, et puis ça va, j'ai de quoi faire avec mes comptes à l'étranger. Je lui donne alors ce qu'il demande avant de partir en aillant l'impression qu'il me fixe. Mal à l'aise, je prends mes courses et sort plutôt vite de l'épicerie. J'ai le cœur qui bat assez vite. Je ne pensais pas un jour avoir peur de tout comme ça. Si Caballero me voyait, il se foutrait certainement de ma gueule aha. J'entends alors une voix venant de derrière.

-Ah ! Mais c'est toi !


Je me fige alors. Je peux sentir la sueur perler sur mon front. Que dois-je faire ? Merde, sérieusement il m'a reconnu ? Je sers alors les poings au cas où quand je le sens passer à côté de moi pour taper sur l'épaule d'une autre personne devant moi.

-Hé ! Marc ! Ça fait une paye !

Je souffle alors un grand coup. Bordel j'ai bien cru que c'était la fin. Je m'assois sur une marche non loin histoire de respirer un coup. Faut que je reprenne mes esprits, si je stresse pour tout et n'importe quoi, je vais jamais pouvoir vivre. Il faut que je stresse seulement si c'est nécessaire, là j'ai l'air ridicule. Imagine si je croise quelqu'un que je connais...


avatar
Klein

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 6
Exp:
0/500  (0/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour angoissant [PV Liam]

Message par Liam le Lun 20 Aoû 2018, 03:26

Je ne sais pas pourquoi je fais ça mais c’est presque devenu thérapeutique depuis le premier juillet. Je porte toujours le même vêtement quand je me patrouille, un sweat-shirt bleu avec un phénix sérigraphié dessus. Comme si j’étais redevenu cet oisillon qui parcourait les rues de sa ville en cherchant à faire le bien, j’ai l’impression que le Masqué à détruit tout ce qui faisait de moi Elpis, et que je reconstruisais petit à petit cette identité à partir des décombres psychiques. C’est une théorie débile, pas très recherchée et très métaphorique du phénix renaissant de ses cendres mais...j’arrive pas à trouver un autre raisonnement. Je ne sais même pas pourquoi je n’enfile pas directement le costume, j’aurais plus de matériel et de crédibilité. J’ai l’impression de plus mériter le costume, j’ai l’impression de ne plus être un héros...

C’est compliqué tout ça. Je ne veux pas y réfléchir alors je déambule comme un spectre dans la ville. Dans tous les quartiers, des rondes sans aucuns sens. Ça me fatigue physique, c’est pratique pour dormir le soir. Au début, quand je suis sorti de l’hôpital, les cauchemars me hantaient dans le sommeil et les souvenirs le faisaient dans la réalité. Maintenant je marche presque jusqu’à en boiter histoire de pouvoir dormir sans même rêver, ça me rend fou cette histoire. Et dire que je me pensais capable de survivre à bien plus dur. J’ai cru que parce que j’avais déjà vécu un truc dur une fois, ça serait plus simple à encaisser la seconde fois. Que dalle, ces gens morts par ma faute étaient des inconnus. Et pourtant je me sens proche d’eux, responsable d’eux.

Si je marche autant c’est dans l’optique d’aider, je veux arrêter le voleur qui arrache un sac à main. Je veux abattre le terroriste sur le site touristique, je veux mettre en prison le violeur qui tente d’agresser un civil. Je veux juste être utile, du coup je laisse traîner mon regard sur tout ce qui bouge. Un homme qui passe par une ruelle, intrigant. Une femme qui marche un peu trop vite en jettant des regards inquiets de partout, suspicieux. Le gars qui sort de la supérette en serrant le poing quand un gars passe à côté de lui, étrange. Si ça n’avait été que ça j’aurais laissé filer sans broncher, mais mon regard s’est perdu sur son visage.

Lunettes de soleil, casquette, nerveux. Une fois c’est une anomalie, deux fois c’est une coïncidence, trois fois c’est une constante. Les cours de la filière héroïque me reviennent en tête, il s’installe sur une marche. Je m’arrête de  marcher, en plein  milieu de la route. Les voitures ne passent pas ici heureuse ment, je suis à environ quatre  mètres de lui. Une expression indéchiffrable sur le visage, il bouge un petit peu la tête et je peux reconnaître ses traits qui apparaissent et disparaissent aux extrémités de la casquette. Je sais qui c’est, j’ai vu plusieurs fois sa tête aux informations. Je dois faire venir Phoenix et occuper la cible pendant ce temps là pour l’empêcher de fuir ou de causer des dommages. Ma main se porte à ma poche contenant mon téléphone, il me regarde je crois. Je ne saurais le dire derrière ses lunettes. Je glisse mon pouce dans le carré de tissus pour atteindre le téléphone puis ma main se fige et ressort calmement de la poche.

Je vais avoir des ennuis si quelqu’un sait, mais je prône la justice pour tous depuis mes quinze ans. Ce type m’a offert une chance de survie, à moi et à tous les autres. Le premier juillet cet homme a libéré l’un des plus grands criminels d’Abondance sous mes yeux, ce qui pu me sauver la vie à moi et à d’autres personnes. Les morts : ma responsabilité, les survivants : la sienne. Je lui dois au moins cette fleur, celle-ci et quelques autres. Cent-vingt-cinq environ, le nombre de personne au tribunal. Si je veux faire régner la loi je n’ai qu’à devenir policier. Si je veux faire régner la justice, je n’ai qu’à devenir un justicier. Ce que je m’apprête à faire est totalement illégal, contre ce que l’on m’enseigne. Contre tout ce qui existe, sauf ma morale…

Je m’approche de lui après avoir réfléchi quatre bonne secondes et un pas après l’autre je viens m’asseoir à côté de lui, je ne sais pas du tout ce que je fais. J’improvise totalement, mes yeux se portent sur la route en face de nous et je soupire. Je ne sais pas réellement ce qui va m’arriver si quelqu’un apprend ça mais je m’en fiche. Les informations ont parlé de deux apprenti-héros au tribunal ce jour là, en réalité il n’y en avait qu’un et il est assis à côté de moi.

-Merci.


Serment de Elpis:
avatar
Liam

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
220/250  (220/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour angoissant [PV Liam]

Message par Klein le Lun 20 Aoû 2018, 11:34

Respire, ça va aller. Je suis encore trop immature comparé aux autres de la brigade, le fossé entre nous est d'une ampleur que j'arrive à me figurer rien qu'avec un tel événement. Comment ils font eux pour ne pas stresser quand ils font des missions en ville ? Faut que je reprenne mes esprits. Je me mets deux bonnes baffes avec mes mains et reprends un air sérieux et serein sous mes lunettes de soleil. Il est temps de grandir et de passer un cap Klein, si tu ne peux pas faire ça, tu ne mérites même pas de penser à les rejoindre un jour. Surtout que si je stresse tout le temps, c'est là que je vais attirer l'attention. Si je suis calme et tranquille, j'attirerais quasiment personne. Et puis j'ai l'air débile avec cette casquette, j'ai plus les cheveux d'avant après tout. Je la pose dans mon sac de course.

C'est là que je remarque qu'un mec est venu s'asseoir à côté de moi. Je ne l'avais pas du tout remarqué avec mon combat interne. Et pourquoi il vient se mettre à côté de moi lui ? Je le regarde à travers mes lunettes et ce visage me dit clairement un truc, où est-ce que j'ai pu le voir déjà... Attends... S'il me dit un truc, c'est peut-être qu'il me connaît aussi ! Oh bordel là par contre, c'est vraiment la merde, va falloir se la jouer fine ! Il brise alors le silence pour me dire un simple mot, ''Merci''. Pourquoi ? C'est la seule question que je me pose. Il faut que je me souvienne qui il est, mais pour le moment va falloir faire comme si ''no lo compredo mi amigo''.

-Comment ? J'ai fait quelque chose de spécial monsieur ?

Souviens toi bon sang ! Qui est ce type qui te remercie comme ça, c'est primordial et urgent alors fait marcher tes neurones ! C'est alors que ça fait jbim là-dedans. Avec un masque sur la tronche et il ressemble comme deux gouttes d'eau à la tarlouze en collant du tribunal. Attends... Mais c'est un super ! Oh bordel, mais nan, pas dés ma première sortie ! Je ne veux pas avoir à foutre la merde en pleine rue, ça va juste conforter le délire du gouvernement, il faut que j'arrive à m’éclipser avant tout. Je reprend donc après même pas 5 secondes de la fin de ma dernière phrase.

-Désolé monsieur, mais je dois y aller.

Je lève alors mon cul et reprends mes affaires pour commencer à essayer de me barrer. Mais en marchant tranquille, faut pas non plus que je mette un panneau lumineux sur ma gueule avec marqué ''happy hour, allez y viendez chez nous''. Maintenant va falloir prier pour pas qu'il tente de m'arrêter ou bien de me suivre. Bordel si faut il y a d'autres super en route au moment même où il m'a vu. Reste calme Klein, va peut-être falloir se défendre dans pas longtemps.


avatar
Klein

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 6
Exp:
0/500  (0/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour angoissant [PV Liam]

Message par Liam le Mar 28 Aoû 2018, 21:28

Réfléchir c’est un truc que Carter a tenté de m’apprendre, avoir des capacités d’analyse stratégiques, savoir déceler le danger, s’adapter face à la menace, de jamais négocier avec les terroristes. Et bah là je viens de dire merci à un terroriste, et le pire c’est que c’est contre quatre-vingts pourcent de mes principes. Et pourtant je l’ai fais, je m’en veux pas, j’ai pas à m’en vouloir en fait. J’ai juste dit merci, c’est quoi qui est en jeu ? Ma carrière héroïque ? Le fait d’être complice en n’arrêtant pas ce type ? Bof, j’avoue ne pas m’en foutre totalement. J’ai ce petit pincement au cœur quand je pense au fait que si quelqu’un apprend ce que je viens de faire je risque de tout perdre. Mais au moins j’aurais gardé mes valeurs...en théorie.

-Comment ? J'ai fait quelque chose de spécial monsieur ?

Heu...bon ce n’est pas exactement la réponse à laquelle je m’attendais mais autant vous dire que c’est pas totalement surprenant. Après tout j’ai un visage plutôt banal, la dernière fois il était caché derrière un masque et il était occupé à libérer un criminel et abattre des lézards géants quand on s’est vu. De mon côté j’ai gravé ses traits dans ma mémoire pour toujours le reconnaître et pouvoir un jour lui dire merci mais c’est peut-être juste son frère. Klein avait-il un frère ? Je n’en sais rien. La police a creusé la piste de la famille du complice ? Hum, bonne question. Je demanderai à Phoenix si c’est le cas.

-Désolé monsieur, mais je dois y aller.

-Bon courage.
Erk, pas étonnant. En même temps à sa place j’aurais fait un peu pareil. Si j’étais un terroriste et que je savais que le type assis à côté de moi faisait partie du camp adverse sans réellement savoir ce qu’il pensait j’aurais fais pareil je pense. Autant me rendre à l’évidence, il est emmerdé et son statut de fugitif ne l’aide pas vraiment à avoir une vie tranquille en ce moment. Comment est-ce que je pourrais l’aider ? Stop Liam, tu vas trop loin. Dire merci c’est une chose, aider un criminel c’en est une autre. Mais il est pas coupable, c’est ça le problème...Selon la justice il l’est.

Il commence à s’éloigner avec une démarche plus calme, me laissant sur la marche. On le rattrape et on parle avec lui ? Pour quoi faire ? Il ne devrait même pas traîner à Abondance, ne l’oblige pas à rester dans la rue devant tout le monde. Si moi j’ai pu le reconnaître, n’importe quel chasseur de prime un peu compétent et à jour en est capable. Dieu seul sait combien de personnes font ce métier, j’ai cru comprendre qu’à Abondance il y en avait quelques uns. Sans compter les héros et les justiciers.

Je me lève et me dirige vers la direction opposée à la sienne pour reprendre ma marche dans l’optique de me fatiguer. Allez...marche Liam.


Serment de Elpis:
avatar
Liam

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
220/250  (220/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour angoissant [PV Liam]

Message par Game Master le Jeu 30 Aoû 2018, 01:04

Le destin est une force bien malléable. Qui sait ce qu'il peut réserver à chaque instant ? Ou du moins...Plus que le mot destin, on pourrait plutôt parler de fortune ou d'un concept dépassant ce seuil de perception que possède l'humain, mortel. Les temps obscurs s'annoncent au fur et à mesure que la criminalité augmente. Certains sont sceptiques en pensant que l'on est libre d'agir, d'autres que l'on ne suit qu'une ligne déjà tracée, mais tous s'intéressent aux soucis commun quand ils sont eux-même touchés. Qu'est-ce que le destin réserve à deux héros dont l'essence est la même mais dont les voies diffèrent  ? La fortune leur est-elle favorable dans un monde qui se force à les séparer  ? Les dieux ont fait leurs choix, eux qui sont les seuls maîtres du destin.

Le stress paraissait monter chez ces deux-là. La peur de se faire démasquer pour l'un, la peur de tout perdre de l'autre. Une attirance répulsive à la fois, tel est le destin d'un héros à l'essence commune mais aux voies différentes. A peine avaient-ils tous les deux fait une dizaine de mètres chacun que du raffut anormal se produisait dans la supérette d'où était sorti Klein. Un bruit de verre brisé s'entendait avant qu'on puisse apercevoir une personne tout à fait banale responsable de tout ça s'écraser non loin de la marche où ils étaient assis. Le civil était inconscient. Les personnes dans la supérette s'agitaient, sortant ou se collant aux murs en espérant ne pas tâter du courroux de quelqu'un, mais qui ? Une personne, plus calme que les autres, plus souriante, marchait en direction de la sortie de la supérette entre des cries de surprises. Il mesurant environ 1m80, avait les cheveux noirs, des yeux bleus et visiblement du muscle sous sa tenue. En parlant de sa tenue, il arborait un treillis militaire complémenté avec des genouillères et des protections qui avaient l'air de très bonnes factures. Son haut était comparable à un body armor assez moulant, complémenté comme le bas par diverses protections. Le tout donnait un air entre le motard de haute compétition et le militaire de l'ombre. Son visage était scellé dans un masque couvrant tout son visage hormis ses yeux et ses cheveux, comme un masque à air qu'utiliserait des sportifs.
Il rangeait dans un compartiment de sa ceinture une liasse assez grosse de billets; certainement dérobé dans la supérette. Dans un léger rire il semblait fier de lui en déclarant :

-J'adore ça...Je me sens tellement vivant et vigoureux. Continuons la récréation et la distribution de vengeance.

Fléchissant donc sa position à l'aide de deux génuflexions amples, il bondissait d'un saut unique sur le toit de la supérette se trouvant entre 4 et 6 mètres, révélant donc qu'il avait une arme de poing dans son holster au niveau de la cuisse droite. Il était donc orienté en direction des deux protagonistes, l'air à la recherche d'un autre lieu à dérober en employant la manière forte et...brute. A eux de réagir vite avant qu'il ne décampe. Il fallait faire vite.

avatar
Game Master
MJ

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: ∞
Exp:
9223372036854775807/9223372036854775807  (9223372036854775807/9223372036854775807)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour angoissant [PV Liam]

Message par Klein le Jeu 30 Aoû 2018, 03:57

Je peux enfin desserrer un peu les fesses. Il m'a juste lâché un bon courage avant de partir dans l'autre sens. Je sais pas pourquoi il se barre, je veux dire c'est pas son taff de me chopper ? Est-ce qu'il me remercie vraiment pour l’événement du tribunal ? Étrange, mais bon, on ne risque pas de se revoir de si tôt monsieur le héros en collant. Donc de rien et tâche de pas perdre ton taff si on découvre que tu m'as dit merci.

En tout cas ça m'a re-boosté ces conneries. Je sais maintenant que le stress va juste me niquer et puis bordel, j'ai pas passé plus d'un mois à m'entraîner comme un forcené pour finir en PLS juste car je marche dans une rue avec des gens autour, tout passe par l'impression. Si je fais le mec suspect, je vais passer pour tel. Il faut que je sois des plus naturels, comme avant quoi et puis même pourquoi pas mater deux trois petites demoiselles sur le chemin du retour héhé. Aaah, je me sens revivre, ça fait un bien fou sa race.

C'est alors que le beau temps fini par à nouveau s'assombrir quand j'entends du grabuge venant de l'endroit où j'ai fait mes courses. Je me retourne alors par réflexe pour voir ce qui se passe quand je peux voir un mec passer par la fenêtre de la supérette ou plutôt épicerie d'où je viens. Bordel il se passe quoi là ? Les gens sont apeurés et sorte en scred du machin comme s'ils fuyaient quelque chose. J'aime pas ça, mais alors pas du tout. Quel genre de fils de p*te est à l’œuvre ? C'est alors que je peux voir l'auteur de tout ce bordel sortir bien trop tranquillement. Cet enfoiré est tout content en plus dans son pseudo-tenue militaire.

-J'adore ça...Je me sens tellement vivant et vigoureux. Continuons la récréation et la distribution de vengeance.

Tous mes muscles se contractent et un air vénère se dessine sur mon visage à l'entente de ses paroles. Encore un enfoiré qui prend du plaisir à voir des pauvres gens souffrir et surtout, ne parle pas de vengeance quand tu ne connais rien à ce que ça veut dire enfoiré de tes morts. Juste après ça, je peux voir qu'il fait un bon de 4 mètres pour sauter sur le toit. Bon déjà, c'est soit un détenteur de gear, soit un doté, pas de problème, je vais pas te laisser partir comme ça enfoiré !

-APPELEZ UNE AMBULANCE !

Juste après avoir crié, je lâche mes courses et fait apparaître mon armure sur tout mon corps. Ouais, il se peut que des gens aient vu ma transformation du coup, mais je m'en branle, c'est pas comme s'ils avaient eu le temps de prendre des photos ou des vidéos de la transformation. Je cours alors vers l'immeuble à toute vitesse pour enfin sauter sur le mur à plus de 3 mètres avec mon élan. Je le fais assez facilement grâce au boost donné par l'armure. Je me sers ensuite des griffes sur les pieds pour grimper le dernier mètre en un petit bon pour me trouvé à côté de lui. Je le passe alors rapidement au rayon X pour apercevoir qu'il ne porte aucun gear, par contre ses muscles sont ultra chelou. Je suis pas médecin, mais je me souviens pas que dans mes livres de biologie le corps était foutu comme ça. Mais je m'en branle, si je patiente trop, il pourrait juste se barrer.

Je fonce alors vers lui pour lui mettre un coup-de-poing avec double appuis et transfert du poids dans le poing direction ses côtes. Voyons voir comme tu encaisses ça enfoiré.

-T'as cru t'en sortir aussi facilement enculé ?


avatar
Klein

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 6
Exp:
0/500  (0/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour angoissant [PV Liam]

Message par Liam le Ven 31 Aoû 2018, 01:02

Je ne sais plus quoi penser, je ne suis pas spécialement perdu. En quelques mots, ma décision a été confirmée. Justice, pas loi, quitte à aller chez Aurora. Ça me fournit cet amère sentiment de retour en arrière, comme si je revenais à ma période héroïque ou j’étais illégal. Je me suis battu, j’ai travaillé dur, Carter a placé ses espoirs d’une bonne relève en moi. Si je deviens un vigilant alors je serais une honte pour lui, pour ses enseignements. Mais si je vais du côté de la loi c’est Leela que je trahis, elle aurait voulu la justice elle aussi. Carter m’a formé, m’a appris tout ce qu’il pouvait et Leela...bah c’est pas comparable en fait. C’est un choix cornéli-…La vitre de la supérette se brise à quelques mètres de moi et un civil en est projeté. Je hausse un sourcil avant de directement poser ma main gauche sur mon poignet droit à la recherche de la montre. Ma main se stoppe juste avant d’appuyer sur le bouton, j’hésite. Non, je ne mérite pas le costume pour l’instant. Un homme sort calmement dans un costume bardé de protections, hum. Le vilain ?

-J'adore ça...Je me sens tellement vivant et vigoureux. Continuons la récréation et la distribution de vengeance.

Okay c’est bien le vilain, surtout quand il fait un bon gigantesque pour arriver sur le toit. Ma main gauche lâche le poignet opposé et je m’apprête à courir quand je vois un espèce de robot aux cheveux longs courir à la suite du gars. Je le vois faire un bond prodigieux à la suite de son ennemi. De mon côté je commence à me rappeler de mes différentes formations, à première vue, le civil n’a pas l’air en danger de mort. Les autres civils fuient la zone, peut-être certains appellent des héros. Si Klein est encore dans la zone il a intérêt à ne pas traîner si des héros sont en route.

Je place des cartes sous mes pieds en commençant à courir et d’un grand saut j’atterris sur le toit d’un paravent d’une boutique proche de l’épicerie. Je crapahute en marchant sur l’armature métallique qui tend le tissus et sur les extrémités. Les jambes pliées et mes mains touchant la surface métallique des tubes qui composent l’armature pour me stabiliser. Je me rapproche le plus possible du mur et envoie toute mon énergie dans les jambes et en poussant avec mes cartes vers le ciel. Je déplie les jambes et les tend au maximum pour faire un immense saut en faisant un momentum avec les bras pour monter un peu plus haut.

Ma taille et mes bras levés en complément du paravent m’aident à atteindre le toit de la boutique. Elle se situe à environ cinq mètres, je vais tenir le combat à distance. Je place mes pieds à la hauteur de mes épaules et plie légèrement sur les jambes, mes bras sont droits et j’ai les poings fermés et dirigés vers le vilain. Une dizaine de cartes surgissent de chaque avant-bras en sortant des manches, je vise le creux de ses genoux pour l’immobiliser. Cinq cartes par genoux et les dix autres vont tenter de détacher son arme en tranchant le holster par une quelconque manière. Je dois être à la droite du vilain pendant que l’homme-robot le malaxe à coup de tatane dans la tête.


Serment de Elpis:
avatar
Liam

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
220/250  (220/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un retour angoissant [PV Liam]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum