Passons du coq à l'âne (Pv Alistair Fawkes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Passons du coq à l'âne (Pv Alistair Fawkes)

Message par Invité le Mar 14 Aoû 2018, 22:02

L’autre jour, j’avais tenté de rencontrer le fameux Alistair Fawkes ce type-là qui était partenaire de Johann ou son tuteur, ou les deux, je ne sais plus vraiment.

En tout cas, j’ai tenté de prendre un rendez-vous, mais visiblement, il n’était pas enclin à me rencontrer. Du coup, je me suis présenté au commissariat au culot ! Et je n’ai eu guère eu plus de succet… Du moins au début ... Mais vous me connaissez, dès que j’ai une idée en tête, c’est dure de me faire changer de la vie. J’y reste attaché telle une MST à un roi de France. Hors de comment vous dire…Les poulets ne se sont pas ennuyés avec moi. Entre mon sens de l’humour, mon entêtement, mon côté trèèèèès voire même trop spontané et surtout ma grande capacité à faire chier, je peux vous dire que les poulets se sont arraché les cheveux ! ou même les plumes d’ailleurs ...Leur self contrôle a été mis à rude épreuve j’en ai même entendu un lâcher un magnifique

« Putain, mais c’est possible ils sont décidément tous con dans cette famille de barges ! »


Pauvre petit homme si fragile, si Johann l’a mis dans cet état, il n’est pas au bout de ses peines, car de nous deux, c’est bien moi le plus facétieux ! Mais ça il aura tout le temps de le découvrir plus tard.

Néanmoins, mon obstination semblait avoir tout de même payé puisque j’ai réussi à décrocher un rendez-vous, bon un dimanche certes, mais un rendez-vous quand même. D’ailleurs, je me demande bien quel genre de type préférerait sacrifier de son temps libre en famille pour rencontrer un inconnu plutôt que de le faire pendant ses heures de travail où il sera payé. Enfin bon, moi, je dis ça… De toute façon, j’aurais l’occasion de lui poser la question.

Du coup, je m’étais pointé sur notre lieu de rencontre ? Un terrain neutre, le parc. Près de la fontaine aux jets d’eau. Ouais, il a fallu qu’il précise parce que le parc d’abondance est comme qui dirait un peu spacieux voyez ? Bref je disais donc que j’y suis allé avec un petit peu d’avance avec un livre sous le bras. Une version revisitée d’un conte bien connu, mais en version plus hardcore. Vous voulez des détails ? Et bien, au menu du jour, je vous propose du viol sur son lit de pédophile, aromatisé d’un soupçon de parricide et relevé d’une délicate touche de sectarisme ! Appétissant n’est-ce pas ? En vous souhaitant une bonne dégustation !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passons du coq à l'âne (Pv Alistair Fawkes)

Message par Alistair Fawkes le Dim 19 Aoû 2018, 18:10

Alistair se rendait au parc en ce 25 juillet. Il arborait une expression contrariée. Ses collègues lui avait sauté dessus la veille, car un "membre de la famille de son coéquipier dégénéré" était venu leur casser les couilles toute l'après-midi pour avoir un rendez-vous avec lui. Il ne lui en voulait pas d'appeler Johann de cette façon, il l'avait un peu chercher quand même, mais il n'aimait pas trop qu'on insulte un mort et encore plus un membre de sa famille qui ne venait que chercher des réponses ... ou régler ses comptes allez savoir ? Il avait du lui donner un date au pif pendant son temps libre, car en ce moment l'état d'urgence lui prenait tout son temps. Il devait faire le ménage entre les arrestations à risque et celles sans importances. Tout le monde était tendu au poste, ce Samuel avait de la chance que ses collègues ne l'ai pas coffré, ils auraient eu entièrement le droit. La police c'était pas un magasin, on ne se mettait pas en quatre pour satisfaire les clients. Il n'était pas descendu le voir, mais avait observé son visage de loin. Il savait qui il cherchait. Il n'était pas exclu que ce soit un journaliste ou une autre personne prête à lui soutirer des infos, donc il avait pris la peine de vérifier son identité. Il semblerait qu'il tait le cousin de Johann même s'ils avaient vécu comme des frères la plupart de sa vie. Il devait surement être bouleversé et instable.

Il arriva enfin au point de rendez-vous. Le jeune homme était en avance assit sur le bord de la fontaine. Alistair le détailla vite fait du regard, comme il le faisait avec tout le le monde pour voir s'il représentait un potentiel danger. Certains lui disait qu'il était parano, mais il préférait tout vérifier ... pour être capable de réagir. Ce fut un regard bref que l'islandais interpréterait comme il veut. Le policier se fichait pas mal de son look exubérant, il avait vu bien pire en cellule de dégrisement. Il se s'arrêta donc devant lui, un sourir amical sur les lèvres, il lui tendit un main pour le saluer.

- Bonjour, je suis Alistair, enchanté.


Il abaissa son bras quand Samuel répondit à sa salutation ou non. Si ce n'était pas la cas il montrerait clairement que cela lui déplaisait, mais n'en rajouterait pas, pour l'instant ... Il continua donc rapidement :

- D'abord je voudrais te présenter mes condoléances pour Johann ...


Son visage se marqua d'une expression indescriptible. De la colère, de la tristesse ? Impossible de le deviner, mais il était certain que la mort d'une jeune policier éveillait quelque chose en lui. Il reprit sur un ton plus calme :

T'as fait un long chemin pour me voir ... qu'est-ce que tu veux savoir ?


avatar
Alistair Fawkes

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 2
Exp:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passons du coq à l'âne (Pv Alistair Fawkes)

Message par Invité le Dim 19 Aoû 2018, 19:11

Plongée dans ma lecture, j’ai mis un peu de temps à percevoir les pas qui s’approchaient de moi.

- Bonjour, je suis Alistair, enchanté.


Mes yeux se décrochèrent de mon livre pour remonter lentement jusqu’à l’origine de cette voix. Ils commencèrent par un pantalon élégant et impeccable, je dirais, mais malheureusement trop ample pour se faire une idée du paquet qu’il renferme. D’un côté, c’est décevant certes, mais de l’autre ça laisse place à l’imagination. Au-dessus de ça, une chemise suffisamment moulante pour laisser entrapercevoir des pectoraux saillants et d’une manière générale, une silhouette athlétique. Voilà qui rehausse grandement s le niveau. Puis finalement le visage de cet homme qui m’adresse la parole Blond aux yeux verts, une barbe donnant juste qu’il faut de charme viril soulignant les traits matures. Je ne pus m’empêcher de pencher légèrement la tête en lui souriant de manière à la fois charmeur et charmé avant de ferme mon livre me lever et me saisir de la main sa main tendue. Aujourd’hui c’est la main, demain … Allez savoir…

_ Le fameux Alistair donc. Si Johann m’avait dit qu’il avait un coéquipier aussi canon, je serais venue ici de son vivant ! Moi c’est Samuel, ravie de vous rencontrer.

- D'abord, je voudrais te présenter mes condoléances pour Johann ...


La petite excuse habituelle à la con pour ne pas changer. Si j’avais eu un sou à chaque fois que j’ai entendu ça je serais déjà riche je crois ! Malgré tout contrairement à mon interlocuteur qui semblait, disons pour le moins peiné, pour ma part, je n’affichais ni la tristesse qu’éveillait cette perte, ni l’agacement que me procurent les condoléances préférant me cacher derrière un léger sourire avenant.

T'as fait un long chemin pour me voir ... qu'est-ce que tu veux savoir ?


Au moins, il ne passe pas par quatre-chemins ce qui est une bonne chose de mon point de vue. Je n’ai pas pu retenir le ton pragmatique de ma réponse.

_ Et bien je serais presque tenté de vous dire « tous que vous savez ». Mais quelque chose me dit que je devrais me contenter de « ce que vous êtes autorisé à me révéler. »…

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passons du coq à l'âne (Pv Alistair Fawkes)

Message par Alistair Fawkes le Mer 29 Aoû 2018, 19:15

Il leva les yeux de sa lecture et sembla presque le dévorer du regard. Alistair le regarda d'un air suspicieux se demandant ce qu'il pouvait bien avoir sur le visage de si intéressant. Il le scruta comme on regarde un bout de viande, ce qui m'était le policier un peu mal à l'aise. L'islandais en rajouta une couche quand il se permit son petit commentaire sur le physique du policier. Sa remarque déplacer n'était pas sans lui rappeler Johann, toujours un peu provoquant et se fichant bien évidemment du tact. Ils avaient été élevés par les même parents aux dernières nouvelles, ça venait surement de ça. Son visage se ferma un peu pour bien lui faire comprendre qu'Alistair n'était pas porté le moins du monde sur les gayserie. Sa petite tentative de politesse semblait hors sujet dans ce contexte.

Il prit quand même sur lui pour se ressaisir. Il n'était pas venu pour donner la réplique à Johann junior, mais pour voir un membre de la famille de son défunt coéquipier. Il l'écouta donc avec attention, oubliant sa remarque coquine. Il avait bien conscience qu'il ne pouvait pas tout lui dire, notamment sur les monstres. Il pouvait cependant lui sortir une histoire très proche de la vérité, il n'y avait pas de soucis à cela.

- Et bien comme tu le sais, ton  cousin et moi nous avions été affecté à la sécurité du tribunal, le 1 er juillet. Je ne sais pas si tu le savais, mais à ce moment là, Johann venait à peine de revenir de sa suspension. On s'était mis d'accord pour qu'il accepte que je le forme proprement au métier de policier. Malheureusement il n'avait pas encore fait ses preuves, donc on lui a donné la tâche la moins risquée en théorie : surveiller la salle.

Le grand blond marqua une pause, se remémorant les évènement qui suivirent. Il reprit son discours d'une voix assurée, mais qui étaient teintée de regrets.

- J'étais pour ma part à l'extérieur dans le centre de contrôle et de coordination. C'est à ce moment là que Death Mask a attaqué. Nous avons été coupé de l'intérieur du tribunal et les panneaux de sécurité nous ont empêchés de rentrer à l'intérieur. Il y a eu un terrible mouvement de panique et j'ai été obligé de rester pour coordonner les équipes et rétablir le calme. Mais j'imagine que ce n'est pas ce qu'il t'intéresse n'est-ce pas ?


Il marqua une nouvelle pause, cherchant dans le regard d'un jeune Sam la confirmation à sa question, puis il reprit :

- Ce qu'il s'est passé à l'intérieur, je ne le sais que par les témoignages que nous avons recueillit. Death Mask est entré et plusieurs civils ont tenté de l'interpeller. A cause de ça, Johann a du intervenir, mais cet ordure lui a tiré une balle dans le thorax. Le temps qu'on arrive, il avait perdu trop de sang et il est mort dans l'ambulance. Certains témoignages disent que même s'il était à terre il continuait d'utiliser son don pour se défendre ... ça n'a du qu'empirer son cas ...

Il s'arrêta de parler, laissant les clapotis de la fontaine combler le silence. Il ne disait plus rien, car il avait tout dit. Peut-être que Sam avait des questions ? Il le regarda d'un air désolé, puis pinça les lèvres sur le côté. Il attendait qu'il réagisse ou pose une question. C'était peut-être trop pour lui, il lui laisserait tout le temps dont il aurait besoin.
avatar
Alistair Fawkes

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 2
Exp:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passons du coq à l'âne (Pv Alistair Fawkes)

Message par Invité le Ven 31 Aoû 2018, 21:57

Visiblement, le beau blond recevait mal mon petit commentaire. Tant pis de toute façon, j’étais déjà au courant pour le côté vieux ronchon rabat-joie, mais ce n’est pas grave, j’aime bien pousser le vice. Mais trêve de plaisanterie, je suis là pour des choses importantes.

- Et bien comme tu le sais, ton cousin et moi, nous avions été affectés à la sécurité du tribunal, le 1 er juillet. Je ne sais pas si tu le savais, mais à ce moment-là, Johann venait à peine de revenir de sa suspension. On s'était mis d'accord pour qu'il accepte que je le forme proprement au métier de policier. Malheureusement il n'avait pas encore fait ses preuves, donc on lui a donné la tâche la moins risquée en théorie : surveiller la salle.

Je profitais de la petite pause marqué par le flic pour faire un petit commentaire.

_ Ouais j’étais au courant de la petite histoire…


J’aurais bien fait une petite réflexion sur l’ironie de la situation quand on sait que les deux concernés sont finalement morts le même jour et au même endroit … Mais je crois savoir que tout le monde n'appréhende pas la mort aussi facilement que moi et encore moins d'élus sont capable de rire de la situation.

- J'étais pour ma part à l'extérieur dans le centre de contrôle et de coordination. C'est à ce moment-là que Death Mask a attaqué. Nous avons été coupées de l'intérieur du tribunal et les panneaux de sécurité nous ont empêchés de rentrer à l'intérieur. Il y a eu un terrible mouvement de panique et j'ai été obligé de rester pour coordonner les équipes et rétablir le calme. Mais j'imagine que ce n'est pas ce qu'il t'intéresse, n'est-ce pas ?

Une nouvelle pose dans le récit me permis de demander avec un regard qui trahissait mon incompréhension de la chose.

_ … Des panneaux de sécurité… ? Comment ça ?


Moi quand on me parle de panneaux de sécurités, je pense à la sécurité routière, ou à la limite aux pictogrammes qui fournisse des consignes genre dans les trains et les lieux publics.

- Ce qu'il s'est passé à l'intérieur, je ne le sais que par les témoignages que nous avons recueilli. Death Mask est entré et plusieurs civils ont tenté de l'interpeller. A cause de ça, Johann a dû intervenir, mais cet ordure lui a tiré une balle dans le thorax. Le temps qu'on arrive, il avait perdu trop de sang et il est mort dans l'ambulance. Certains témoignages disent que même s'il était à terre il continuait d'utiliser son don pour se défendre ... ça n'a dû qu'empirer son cas ...

Je ne pus retenir un air interloqué face à un détails qui me fait tilter.

_ Et c’est quoi exactement ce truc-là … « Death Mask » ? C’est un homme ? Le nom d’une organisation terroriste ? Un nom de code pour désigner autre chose ?

Je ne réagissais pas à cet air désolé qu’il affichait même si intérieurement ça me tapais sur le système de le voir et revoir à toutes les sauces. Mais bon, je ferais mieux de concentré mon attention sur le son récit plutôt que de la gaspiller dans ses émotions futiles.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Passons du coq à l'âne (Pv Alistair Fawkes)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum