Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Ren' le Mer 08 Aoû 2018, 17:37

Foutue journée… Je venais de passer tout ce début de soirée à zoner en ville, à faire le tour du quartier marchand, à traverser plusieurs fois les rues portants bars, boîtes de nuit et autres divertissements, mais rien ne me tentait. J’avais mal à mon âme, et avec le temps que je venais de prendre pour me balader, j’ai eu le temps de réfléchir à ma vie ici à Abondance depuis que je suis arrivé. J’ai passé mon permis, non sans difficulté d’ailleurs, c’est étrange de rouler à droite avec un volant à gauche dans le véhicule, je n’étais pas habitué à ça au Japon, mais au final, j’ai réussi à l’avoir. Seulement voilà, j’ai un permis, mais pas de voiture… J’espérais qu’avec ce boulot à l’usine j’arriverais à me payer une vieille voiture au moins, mais malheureusement, tout passe dans la bouffe, le forfait téléphonique, le loyer et les factures, c’est génial !... J’ai un pouvoir dont je ne sais pas quoi faire, pourtant on m’a déjà dit à plusieurs reprises qu’il est super utile, que je devrais pouvoir trouver facilement du boulot grâce à ça, mais j’aurais aimé les y voir à ma place, j’ai beau avoir des connaissances, j’ai pas la moindre idée de quel employeur pourrait avoir besoin de ça. Et enfin, ça fait quatre ans que je vis ici et je ne connais personne ! C’est nul ! Certes, il y a bien quelques gars au boulot avec qui je m’entend bien, avec qui j’ai déjà joué un peu sur mon PC, mais c’est pas des lumières, ils sont vites lourds…

En fait, c’est pas la vie ici le problème, c’est moi, tout simplement. J’ai cru que je pouvais réussir en arrivant les mains vides, juste en me servant de ma science, de mon cerveau, mais c’est pas comme ça que ça fonctionne, il faut avoir des diplômes, il faut avoir du pognon, et j’ai ni l’un, ni l’autre. Quelle merde… La seule chose que je suis c’est un boulet.

Il était extrêmement rare que je pense ainsi, alors que j’étais doué d’une certaine fierté et d’un égo non négligeable, mais avec ce qu’il s’est passé ces deux derniers jours, j’en avais clairement pris un coup au moral, je pense même que l’on peut caractériser cela de traumatisme. Après avoir tourné un bon moment vers le centre-ville, je décidais de revenir vers la maison, mais une fois dans le quartier, à chaque fois que je passais devant un immeuble, j’avais encore moins envie de remettre les pieds chez moi. C’est comme ça que je ressortais d’une alimentation encore ouverte à 22h30 avec un pack d’une mauvaise bière pas très chère, au moins j’aurais quelque chose pour m’occuper la nuit pendant que je pense à la nature pittoresque de mon existence ici.

Comme je ne sortais pas spécialement souvent dans le quartier pour le plaisir de me balader, j’allais et venais au gré de la brise nocturne pour rejoindre une espèce de place commune entre quelques HLM pas loin derrière chez moi. Il n’y avait pas grand monde, quelques jeunes qui discutaient dans un coin, ou un trafic de drogue, j’en sais trop rien et je m’en fous, ainsi qu’un type assis tout seul sur des marches d’un petit escalier permettant de descendre de la dite place. Ses vêtements semblaient froissés et un peu sales, et la moitié de son visage éclairé par la lumière d’un lampadaire à proximité le révélait aussi perdu que moi en apparence. En m’approchant, je distinguais que ses yeux étaient plutôt creusés, ses joues amaigries et ses paupières à demies fermées. Je n'avais rien à lui envier, mon t-shirt blanc, mon jean et mes baskets semblaient déjà en meilleurs état. Il tenait une bouteille dans la main, mais je ne pouvais en lire l’étiquette. Est-ce qu’il s’agirait d’un autre locataire de mon immeuble qui a aussi été cambriolé ? Ou un simple clodo ? Arrivé à sa hauteur,  alors que j’allais le dépasser pour accéder à la place, je m’arrêtais net et je m’essayais moi aussi sur le béton froid à un bon mètre de lui.


- S’il faut payer ma place, j’ai de quoi faire. .Dis-je en faisant tinter quelques cannettes de mon pack. Mais si c’est déjà réservé, tant pis, j’irai ailleurs

Après un court instant sans prendre la parole, j’enchaînais à nouveau.

- Désolé de m’imposer comme ça, j’avais besoin d’être seul jusqu’à maintenant, mais ça va pas, c’est égoïste, mais je me dis que si je suis pas loin de quelqu’un je vais peut-être pas commettre l’irréparable.

Je sortais alors une bière du pack que je plaçais alors entre nous, le laissant à sa portée pour qu’il puisse se servir au besoin, des fois que sa bouteille soit déjà vide.

- Quel monde à chier, quand on a rien, pas moyen de décoller, même dans cette ville, à croire que ce sont toujours les mêmes qui récoltent, les lèches-bottes et autres larbins qui obéissent aveuglément aux ordres.

C’était une soirée calme, ni trop chaude ni trop fraîche, mais l’atmosphère était lourde, est ce qu’un orage se préparait ?...


Je vais vous massacrer en #FE6600


Pour les Gamers économes ! :


Hymne perso:
avatar
Ren'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
105/150  (105/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Myo' le Mer 08 Aoû 2018, 19:54

Ce jour la je m'en rappel bien ouais, j'm'en rappel bien par ce que c'était le jour de paye ce jour la. Le jour de ma toute première paye ouais. J'avais bossé que deux semaines et quelques, alors la paye était pas très élevé ouais. Mais bon qu'est ce que vous voulez, mon statut me permettait seulement de ferme ma gueule et de prendre ce qu'on me donnait.

Alors ouais j'ai fait comme tout ouvrier qui se mérite. J'ai fini mon job assez tard ce soir la, j'ai rien eu à explosé cette fois ci, j'me suis occupé d'une vieille qui voulait refaire son garage. Ça nous arrive de faire des extra de ce genre des fois, les vieux  riches on tendance à appeler n'importe qui pour se faire aider alors bon, le truc touchait un peu à notre domaine enfin j'avais surtout vu le truc comme opposé à ce que je devais faire d'habitude. J'avais juste à faire le contraire mon responsable me disait, juste à faire le contraire ouais.. Quoi qu'il en soit, j'ai fini par lui aménager son garage et je lui ai laissé un jolie trou dans le mur pour qu'elle puisse y poser sa porte mécanique le lendemain. La vieille avait assuré derrière, même si pour moi ça n'était qu'un acte qui confirmait le fait que je lui faisais de la peine. Un plat de chez elle et une vieille bouteille de whisky à son mari. J'allais pas craché sur ses conneries vous me connaissez. Alors j'ai fait le type modeste pour quelle insiste un peu plus, par ce que ouais j'adore me faire désiré vous le savez et puis j'ai fini par tout prendre en souriant bêtement.

J'avais mon casse dal de ce soir et ma fête pour les billets que je venais de gagner. J'avais peut être 500 bal sur moi un ce moment la j'crois. J'ai pas eu le choix en fait, j'ai pas de compte en banque encore et le patron ma prit au black pour la période d'essaie. Hé j'sais même pas pourquoi j'me justifie en fait, j'avais mes billets et mon remontant, ma bite et mon couteau, et des souvenirs à me sortir de la tête..

Ouais bon on s'écarte. J'reprend, j'me suis baladé vite fais en ville pour voir si il y avait pas des trucs à acheter. Des trucs qui pourraient me servir commencer pas à penser à de la drogue ou des délires comme ça. On verra après ça vous inquiétez pas.. J'suis passé en vite fais dans un magasin électronique. J'ai acheté un téléphone et une puce. J'sais pas pourquoi j'ai fait ça, j'ai pas de pote, pas de famille, pas de mentor ou de sensei machin zeubi. Mais ça pouvait toujours servir ouais, le délire était un peu rude à comprendre sur le coup mais j'suis pas bête ouais.

J'ai fini par atterrir comme tout les soirs, sur la même place, dans le même coin et sur la même marche. J'ai avalé le plat de la vieille et puis j'me suis affalé sur cette fameuse marche. J'regardais l'horizon, ouais fin ce que je pouvais voir quoi. Des dealers, des clochards, des jeunes insouciants et ce blond bizarre qui me dévisageait en s'approchant de moi. Qu'est ce qui m'voulait encore celui la, j'peux pas me poser tranquillement dans mon coin sans qu'on vienne me faire chier. Tout les soirs il y a type qui se ramène et qui me raconte sa vie pour finalement me demander de lui filé un billet pour s'acheter sa dose et oublier tout ses foutues problèmes d'humain de merde. Le blanc s'est assit à un mètre de moi en prétextant qu'il payerait sa place avec une bière si je le voulais. Ça écartait la possibilité qu'il soit un clochard, écoutons le.
J'avais une façon de voir les choses très distinctement, j'aime pas quand on parle dans le vent, parles, dis moi ce que tu veux et tire toi putain..

Alors il commença : « Désolé de m’imposer comme ça, j’avais besoin d’être seul jusqu'à maintenant, mais ça va pas, c’est égoïste, mais je me dis que si je suis pas loin de quelqu'un je vais peut-être pas commettre l’irréparable. » et il continua : « Quel monde à chier, quand on a rien, pas moyen de décoller, même dans cette ville, à croire que ce sont toujours les mêmes qui récoltent, les lèches-bottes et autres larbins qui obéissent aveuglément aux ordres. »

Une bière nous séparait à la fin de son discours, ouais bon c'était une bière de merde mais vu le type, j'pense qu'il est dans le même délire que moi. Pas grand chose dans les poches, seulement de quoi se saper vite fais et remplir son ventre. Manquait plus qu'il soit aussi un doté et on va retourné le monde à deux.. Nan mais vous vous croyez ou en fait, j'suis Batman ou j'sais pas qui, j'ai qu'une vie malheureusement et j'me risquerais surement pas à faire des dingueries avec un type qu'à l'air aussi perché que moi.

« Bois pas cette merde, j'ai eu la chiasse pendant 2 jours à cause de ça. » commençais-je en lui tendant la bouteille que je tenais en main. « Tiens bois ça, c'est meilleur et ça t'aidera peut être à pas te tirer une balle dans la tête. » continuais-je en sortant une cigarette de mon paquet et l'allumer. « Aujourd'hui j'ai passé une bonne journée, la première depuis que j'suis arrivé ici, alors s'teuplais nique pas tout avec tes idées noirs. Bois un coup pose toi, t'sais c'est malheureux de dire ça mais les problèmes s'arrête jamais sauf quand tu bois un coup et que tu penses à rien d'autre que toi. » terminais-je en m'affalant un peu plus sur la marche, continuant d'expirer la fumé prise sur la cigarette « Enfin bref, moi c'est Ciro*, et toi? »

((*Ciro se lit Chiro, en italien ça veut dire Divin. Son ancienne partenaire l'appelait toujours comme ça par ce qu'il était le seul à s'être arrêter pour la sortir du néant, comme un dieu l'aurait fait pour ses religieux égarés. ))


avatar
Myo'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Ren' le Jeu 09 Aoû 2018, 11:59

- Bois pas cette merde, j'ai eu la chiasse pendant 2 jours à cause de ça.

Quoi ? Et merde... Je regardais la canette dans ma main, la lumière de l'éclairage publique se reflétait dans la boisson, laissant un halo de lumière se balader sur mes vêtements. A peine eus-je le temps de soupirer que mon compère reprit la parole, brisant un cours silence relativement blasant.

- Tiens bois ça, c'est meilleur et ça t'aidera peut être à pas te tirer une balle dans la tête.

Je tournais alors la tête pour voir sa grande bouteille tendue juste sous mon nez et je dois dire que ça sentait l'alcool fort, un spiritueux. Je renchérissais rapidement en saisissant la bouteille, le remerciant d'un signe de tête.

- Haha, faudrait déjà que j'ai une arme pour ça... Et encore, je crois que je m'en servirai autrement à bien y repenser...

Pendant que je profitais d'une gorgée de cet alcool légèrement brûlant mais au parfum délicat, il s'alluma une cigarette. Bon sang ce que c'était bon ! Il y a un moment que je n'avais pas pu profiter d'un whisky d'aussi bonne qualité. Alors qu'il parlait, je portais mon regard sur l'étiquette de la bouteille. Ça déconnait pas ! D'où il sort ça ? Je me serais trompé depuis le début sur son compte ?...


- Aujourd'hui j'ai passé une bonne journée, la première depuis que j'suis arrivé ici, alors s'teuplais nique pas tout avec tes idées noires. Bois un coup, poses toi, t'sais c'est malheureux de dire ça mais les problèmes s'arrêtent jamais sauf quand tu bois un coup et que tu penses à rien d'autre que toi.

Sans forcément faire très attention à ce qu'il venait de dire, je restais pensif quelques instants, à me demander si je n'étais pas le seul glandu à m'être planté en beauté au final.

- Enfin bref, moi c'est Ciro', et toi?

- Hein ? Désolé, j'étais ailleurs pendant un instant, je me disais que c'était quand même vachement bon. Enchanté Ciro', je m'appelle Ren'. Tu as débarqué ici récemment ?

Je lui tendais à nouveau sa propre bouteille après en avoir savouré une autre petite gorgée pour graver son arôme délicat dans ma mémoire.

- Mais, sincèrement, où est ce que tu récupéré une bouteille pareille ? Ça doit coûter une blinde ! Pas que je m'y connaisse spécialement en whisky, mais avec un si grand nombre d'années de conservation en fût, ça doit pas être donné quand même...

En attendant sa réponse, je vidais la canette de bière que je venais d'entamer à mes pieds, j'ai pas envie d'avoir la chiasse en plus des problèmes que j'ai déjà, ça va cinq minutes...


Je vais vous massacrer en #FE6600


Pour les Gamers économes ! :


Hymne perso:
avatar
Ren'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
105/150  (105/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Myo' le Jeu 09 Aoû 2018, 16:27

L'atmosphère devenait un peu plus détendu, le type avait l'air réglo. Il accepta mon geste sans chercher à se faire désirer et il était sans doute ravi de ça puis qu'il l'amena très rapidement à sa bouche. Ouais profite bien, c'est pas tout les jours qu'on à l'occasion de déguster un bon whisky. J'ai de bonne humeur ce soir la, heureusement j'dirais, ça se serait pas passer de la même façon sinon. M'enfin j'me disais qu'avec ce gars la j'avais pas besoin d'me poser la question. Son regard semblait aussi vide que le miens par moment. C'est jamais rassurant de voir des types comme nous dérivés tout seul dans les rues, on finit souvent avec du sang sur les mains et une mort certaine au bout de ce foutu chemin.

Il s'annonça sous le nom de Ren, probablement un pseudonyme mais bon il ne m'en a pas demander plus sur le miens alors il méritait que j'en fasse autant.

« Y'a pas longtemps ouais, quelques semaines j'dirais. Et toi? J't'ai jamais vu dans ce secteur la, tu débarque? » disais-je simplement.

Il fit l'éloge du bien que m'avait refilé la vieille. Sympa c'est sur mais qu'est ce que t'en as à faire de la provenance du breuvage, bois et dis simplement merci. Il me donnait l'occasion d'inventer n'importe quelle histoire qui pourrait me mettre en valeur, j'eu envie de le faire pendant un court instant mais je ne dis rien sur le moment. Je me contenta de lui tendre un sourire en hochant la tête avant de prendre à mon tour une bonne gorgé de ce délice. Il avait probablement répondu à ma question pendant ce court laps de temps, je suppose que j'avais entendu ce qu'il avait à me dire et me permis donc de poursuivre la discussion sur autre chose. Rien à faire de savoir depuis combien de temps il était la, c'est pas important, si il avait fait des choses intéressantes pendant ce temps, il ne se serait jamais retrouvé en face d'un type comme moi. Ouais je sais j'inspire pas vraiment confiance au premier abord mais j'ai juste envie d'être tranquille, si t'as envie d'être tranquille avec moi tu peux mais si t'as pas envie tu peux partir aussi. Faut s'en foutre un peu plus de la vie, on a rien à perdre en vrai. Si tu finis par mourir c'est que c'était écrit alors je vis au jour le jour et je regarde ce qu'il se passe, qu'est ce que vous voulez que j'vous dises ça se trouve un jour j'serais le dieu du nouveau monde ou 1000 pieds sous terre, personne ne le sait..

« T'as un pouvoir? » lui disais-je sèchement. « Non par ce que j'te préviens, si t'es un humain j'te ferais recraché la gorgé que tu viens de boire. » continuais-je en haussant un peu plus le ton. « Ces humain de merdes ils ont volé ma vie alors maintenant j'vais volé la leur à ces fils putes. »

A la fin de mes paroles j'étais comme qui dirait différent le temps d'un instant, j'le regardais plus, j'me parlais sans doute à moi même à ce moment là. J'avais un regard assez sombre sur le coup, déterminé peut être même trop et surement dans le mauvais sens.. Je voulais savoir si il était des leurs, j'voulais le testé mais j'me suis trop laisser aller, à chaque fois que j'vois un putain d'humain j'peux pas m'empêcher de pensé à.. C'est pas le moment de parler d'elle et encore moins le moment de vriller. Je secoua légèrement la tête avant de reprendre d'un air désabusé:

« T'es pas un des leurs hein.. ? »


avatar
Myo'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Ren' le Jeu 09 Aoû 2018, 17:52

- Y'a pas longtemps ouais, quelques semaines j'dirais. Et toi? J't'ai jamais vu dans ce secteur la, tu débarque?

Tiens, ça ne fais que quelques semaines qu'il est là ? Il ne doit pas être encore totalement dans son élément. Est ce qu'il connait autre chose que ce quartier miteux ?

- Ça fait quatre ans que je vis ici, dans un des HLM juste derrière nous, à bosser à l'usine comme un chien version métro-boulot-dodo. Je sortais pratiquement pas jusqu'à aujourd'hui et j'ai pas d'amis dans le coin.

Je m'attendais à ce que ce Ciro' me réponde pour la bouteille, mais il resta muet, un simple sourire accompagné d'un signe de tête en guise d'explications. C'est vague, ça pouvait tout vouloir dire, qu'il avait les moyens de se payer ce genre de boissons, ce dont je doute, ou encore qu'il l'avait juste pris, comme ça, aussi simplement que ça... Et si...


- T'as un pouvoir ? Non par ce que j'te préviens, si t'es un humain j'te ferais recraché la gorgé que tu viens de boire.

Le ton était sec, je ne répondais pas de suite, je le regardais, son visage était légèrement crispé, son regard ferme, et le fond de ses yeux présentaient quelque chose de sombre, me m'étant mal à l'aise sur le coup. Je dois même avouer que j'ai commencé à stresser un peu, ne sachant pas de suite quoi répondre alors que oui, bien sûr que j'ai un pouvoir.

- Ces humains de merde ils ont volé ma vie alors maintenant j'vais voler la leur à ces fils putes.

Sa tête penchait alors vers le sol, je continuais de le regarder mais lui ne me fixait plus. J'avais l'impression d'assister à un écho du comportement que j'aurais pu adopter suite à cette journée pourrie, l'angoisse de retrouver la porte de mon appartement fracturée me revenant doucement dans les tripes. Lui aussi on lui a pris tout ce qu'il possédait ?... Je ne pouvais pas dire quoi que ce soit, juste le regarder comme ça à chercher, à comprendre, mais rien ne venait, j'avais en face de moi juste un type aussi remonté que moi.

- T'es pas un des leurs hein.. ?

- Non... Non, non je ne suis pas un des leurs, j'ai un pouvoir, rien de très impressionnant, je ne sais même pas quoi en faire, mais je ne fais pas partie de ces vermines.

Je soufflais un bon coup, pendant un instant, je me voyais déjà dans une situation épineuse avec un type que je connais pas. Ce gars, bien qu'il m'ait donné son prénom, peut encore être n'importe qui, comme quelqu'un de dangereux, c'est possible. Mais tout ceci, avec ce qu'il s'est passé chez moi, notre courte conversation, quelque chose commence à germer en moi. Une idée, une simple et banale idée... il est possible que cette bouteille de whisky il l'est juste pris. Il la voulait, il s'est servi. Et si c'était ça la solution pour nous qui ne pouvons pas aller de l'avant parce que nous ne voulons pas être les lèches-bottes de cette société à faire notre boulot et se la fermer quoi qu'il arrive ? Et si il suffisait de se servir, de prendre ce dont on a besoin et aller enfin de l'avant ? Je me tournais alors vers le groupe de quatre qui se trouvaient pas loin de nous deux depuis quelques minutes. Et si je le testais ?...

- Je suis en train de penser à un truc... Je suis dans la merde, tu n'as pas l'air dans une situation bien meilleure que la mienne, dis moi si je me trompe. Je crois que j'en ai marre de lambiner, de faire du sur place et de ne pas avoir le moindre futur. Tu vois le groupe de gars là-haut ? Qu'est ce que tu en penses si on aller leur prendre ce qu'on a pas le droit d'avoir même en faisant tous les efforts possibles ? Ils sont peut-être aussi merdiques que moi à l'heure actuelle, mais j'ai fais un choix, ils auraient pu le faire aussi, c'est maintenant que je veux sortir la tête de l'eau. S'ils ont du fric, c'est un paris gagnant, et rien ne prouve qu'on va se faire éclater la cervelle juste après. Et au pire, pour perdre quoi ? J'ai déjà l'équivalent de rien. Alors, t'en penses quoi ?


Je vais vous massacrer en #FE6600


Pour les Gamers économes ! :


Hymne perso:
avatar
Ren'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
105/150  (105/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Myo' le Jeu 09 Aoû 2018, 21:02

Me voilà rassurer. Le blanc faisait donc parti des élus. Putain de merde sur le coup j'ai soufflé un bon coup, le gars avait l'air cool ça m'aurait fait chier d'lui refaire le portrait. Quoi que.. Oubliez. Il disposait donc d'un pouvoir, aucune idée pour l'instant de sa nature. Il avait décidé de n'pas en dire d'avantage la dessus, je respecta à nouveau son choix. A la suite de son aveux, je déposa la bouteille entre nous deux, au même endroit ou la bière avait été déposé. Sans dire un mot, je ressorti une cigarette de mon paquet et répéta la même action que tout à l'heure. J'suis pas très expressif comme type mais il aurait facilement pu comprendre que j'nous considérais comme égaux.

« Je suis en train de penser à un truc... Je suis dans la merde, tu n'as pas l'air dans une situation bien meilleure que la mienne, dis moi si je me trompe. Je crois que j'en ai marre de lambiner, de faire du sur place et de ne pas avoir le moindre futur. Tu vois le groupe de gars là-haut ? Qu'est ce que tu en penses si on aller leur prendre ce qu'on a pas le droit d'avoir même en faisant tous les efforts possibles ? Ils sont peut-être aussi merdiques que moi à l'heure actuelle, mais j'ai fais un choix, ils auraient pu le faire aussi, c'est maintenant que je veux sortir la tête de l'eau. S'ils ont du fric, c'est un paris gagnant, et rien ne prouve qu'on va se faire éclater la cervelle juste après. Et au pire, pour perdre quoi ? J'ai déjà l'équivalent de rien. Alors, t'en penses quoi ? » m'expliquait-il quelques instants après.

Le type avait des couilles putain, il avait bien compris mon message, bien plus que je ne l'espérais. J'pensais pas encore à ça mais il avait pas tord. J'ai du faire le fragile devant une putain de vieille par ce qu'on me la demandé, j'me suis barré et j'ai abandonné ma sœur par ce qu'on me l'avait demandé.. Putain ce type était surement autant détruit que moi mais il avait faim de mauvaise victoire. L'expression vaut le coup que j'm'arrête dessus; ouais pourquoi on serait obligé de voir certain délits comme des défaites, peut être qu'au yeux de la loi ou est que des petits cons mais ça nous donne une raison de vivre. Ces enfoirés de l'état choisisses les gens qui les entourent, on peut même pas dire ce qu'on pense s'en se faire traité de dégénéré ou de monstre. Et tout ça c'est par ce qu'ils ont décidé de nous collé une putain d'étiquette sur la tête. Soit tu joue les héros en slip, soit tu meurs dans ton coin. Et puis merde, qu'ils aillent se faire enculer.. On va commencé par ses petits merdeux et on va finir par leur boss pour prendre un peu plus d'estime dans cette ville de merde.

« C'est quoi ton plan Eren? » lui dis-je sans la moindre hésitation.

Pendant qu'il réfléchissait au moindre mots qui allait sortir de sa bouche je jeta un coup d’œil vers nos potentiels victimes. J'voyais aucun objet contondant à première vu, peut être les avaient-ils caché. Ils étaient 4, un type assez jeune et maigrichon sur vélo, un autre un peu plus aux à guets adossé à un lampadaire et beaucoup plus costaud que le premier, le troisième lui semblait un peu foufou il parlait et rigolait assez fort peut être était-il un peu drogué ou bourré je pouvais pas vraiment me faire une idée de la ou j'étais. Le dernier lui semblait plus en retrait, il disposait d'une sacoche en bandoulière, il semblait plus froid et sérieux que les autres sans doute celui qui aura le plus de couille sur le moment.

« Ah ouais, note à toi même pendant que tu réfléchis. J'ai des canons à air comprimé à la place des mains si ça peut t'aider Tipo*.. » lançais-je sur un ton ironique et détendu.

*Mec/Gars en italien.


avatar
Myo'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Ren' le Jeu 09 Aoû 2018, 22:52

- C'est quoi ton plan Eren?

Parfait. Tout simplement parfait. Je n'avais pas besoin de plus de sa part pour savoir qu'il était aussi sérieux que moi. Je ne sais pas encore si ses idées sont aussi que celles dont je dispose, mais une chose est sûre, s'il joue le jeu, c'est déjà pratiquement une victoire. Cependant, pour faire les choses correctement, il fallait que je réfléchisse à pas mal de variables... Ils ont l'air de dealer, mais rien de sûr à ce sujet, au mieux, on peut leur tirer du pognon et leur came, au pire, juste la thune s'ils en ont sur eux. Dans le cas où ils ont de la drogue, il faut trouver un moyen de l'écouler au plus vite, et pas la peine de la détruire, ce serait l'équivalent de jeter l'argent qu'on a volé à la mer de peur de se faire pincer, c'est ridicule. Seulement, je n'ai jamais participé à ce genre de commerce auparavant, je ne sais pas comment ça fonctionne, je ne connais rien des tarifs, je ne sais pas non plus qui pourrait être intéressé, que ce soit des dealers ou encore des consommateurs. S'ils n'ont rien en stupéfiants sur eux, la question ne se pose pas... Réfléchissons d'abord au plan d'action, ils sont quatre, peut-être armés, nous n'avons pas la moindre protection, il est 22h45, il ne reste qu'un quart d'heure avant le couvre-feu. Il faut mener une action rapide, très rapide, leur mettre la pression, leur faire peur, peur de crever. Si on y parvient, ils lâcheront tout ce qu'ils ont sans broncher et ne nous suivrons probablement pas. Problème, avec mes cheveux, on peut me reconnaître partout, et j'ai rien à part un simple t-shirt... Ou alors...

Ah ouais, note à toi même pendant que tu réfléchis. J'ai des canons à air comprimé à la place des mains si ça peut t'aider Tipo*.

Je le regardais fixement pendant un instant, puis ses mains. Des canons à air comprimé... Puissants comment ? A quel point, combien de temps peut-il se servir de son pouvoir ? Il ne faut pas les blesser ni les tuer au mieux, au pire, ne pas les tuer ça sera suffisant.
Après avoir laissé un court instant de silence entre nous, je repris la parole, je pense que les choses étaient toujours aussi claires dans ma tête.


Je m'appelle Ren', pas Tipo. Dis-je avec un large sourire satisfait avant de froncer les sourcils. Je pense avoir trouvé, écoutes ça. On rejoint leur position sans traîner, en restant au maximum en dehors de la lumière des lampadaires, en faisant le moins de bruit possibles histoire de passer le plus inaperçu possible, mais on sera pas invisible bien sûr, ils vont nous remarquer, mais pas nos intentions. Une fois à leur hauteur, je vais saisir au cou celui qui tient pas en place, toi... Tes canons à air comprimé sont puissants à quel point ? Tu peux faire voler un type avec ? Le but c'est pas de les blesser, mais ça nous laisse une porte de sortie en cas de coup dur. Cependant, pour garder un effet spectacle et les faire flipper, faudrait que tu fasses péter un truc à leur portée, ou simplement créer un gros souffle qui les mette pas à l'aise puis tu mettra en joug le gros costaud en gardant une distance d'au moins un mètre et demi de lui et des autres, on sera en dehors de l'allonge de leurs bras. Avec celui que je tiendrais au cou ainsi que ton petit effet, il est possible qu'on les surprenne, si c'est le cas, on leur demande sans lever le ton de nous filer tout ce qu'ils ont. Le type à la sacoche m'intéresse, je me demande ce qu'il a dans son sac... Une fois qu'on a ce qu'on veut, on les laisse tranquille et on se tire chez moi, t'auras qu'à me suivre, je vais faire un détour ou deux avant de rentrer dans l'immeuble. Dernière chose, si tu traînes dans le secteur depuis quelques semaines, est ce que tu sais qui ils sont et ce qu'ils foutent là le soir ? Si c'est juste des étudiants, pas la peine qu'on y aille, ils auront surement rien sur eux, les étudiants sont tous fauchés en général...

Il ne me manquait pas grand chose pour être sûr de mon plan, mais je sentais un gros stress monter en moi, habituellement je suis si calme et je garde mon sang-froid, mais un tel acte me faisait presque angoisser. La sueur commençait même à en perler sur mon front. Est ce que c'est vraiment une bonne idée ? Ils sont quatre... On peut se faire pourrir et laisser la pour mort... Mais si on se bouge pas, on va juste rester là comme deux glands qui se font des films sans avoir les couilles de passer à l'acte... Fais chier... C'est le moment de passer la frontière, on y va !

Structure plan d'action:
1) on s'approche d'eux en restant le plus possible dans l'ombre en faisant attention à ne pas faire trop de bruit jusqu'à arriver à leur portée (1d100 avec 50% de réussite, 50 ou moins correspond à la réussite, 51 et plus correspond a être repérés bien avant d'arriver à leur hauteur)
2) une fois à leur portée, je saisis l'un d'eux au cou en activant mon pouvoir, je me sers des capsules des canettes de bière que j'ai amené pour se faire, il sera donc plus ou moins entrain de s'étouffer par contraction des muscles de son cou. Il s'agit de celui qui, d'après la description de Myo', est potentiellement drogué/bourré et est extrêmement jovial. Myo' quant à lui use de son pouvoir afin de faire un souffle à côté d'eux sans chercher à les blesser puis met en joug le plus costaud d'entre eux. Le but de cette manoeuvre rapide est de les surprendre et de les effrayer. Avec tout ça, je demande à avoir 60% de chance de réussite (1d100 avec 60 ou moins pour la réussite et 61 ou plus pour l'échec qui signifierai qu'ils gardent leur sang-froid) Modification de le probabilité de réussite pour atteindre 65% par la transgression de Ciro', admission d'un malus de 5% à 15% lors de futures négociations avec un responsable/supérieur hiérarchique du réseau criminel par la suite)
3) si l'étape précédente réussit, il nous suffira de demander ce que l'on veut, à savoir thune et came, et nous recevrons. Si l'étape précédente échoue, alors je demanderais à Myo' d'en blesser un à l'aide de son pouvoir afin de forcer notre réussite. Dans ce cas, nouveau jet de dé pour lequel je demande un taux de réussite de 50% (l'échec entrainerai une riposte de leur part en sachant qu'ils sont toujours en supériorité numérique, il faudra que l'on s'adapte pour se barrer)(modifié)
4) C'est le moment de se barrer, on aura consacré 3 minutes environ à tout ce bordel, si l'étape précédente échoue, il nous faudra courir en étant poursuivi, dans ce cas, je demande un 40% de chance pour réussir à les semer, comme l'un d'eux est à vélo. Si l'étape précédente réussit on part en courant en faisant quelques détours rapides au cas où, dans ce cas je demande 70% de réussite, si c'est un échec, ils sauront dans quel immeuble nous sommes rentrés. Dans le cas où l'étape 2) réussit de suite, alors je demande une réussite de la fuite à hauteur de 90%


Dernière édition par Ren' le Sam 11 Aoû 2018, 15:12, édité 1 fois


Je vais vous massacrer en #FE6600


Pour les Gamers économes ! :


Hymne perso:
avatar
Ren'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
105/150  (105/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Myo' le Ven 10 Aoû 2018, 01:31

Parole sur parole, le type avait un cerveau carré. Soit il est très malin soit il a passé sa vie enferme dans sa chambre à se faire tout les scénarios de gangster possible dans sa tête. Son plan lui aussi semblait carré, ça manquait un peu de brutalité. J'comptais bien en démolir 1 bien comme il faut pour faire comprendre aux types autour de lui que j'étais pas la pour blaguer. J'réfléchissais à la façon dont j'allais procéder., en vrai mon pouvoir me limite au corps à corps pour l'instant et il est impératif que j'neutralise la cible en 1 attaque mon délai de récupération pourrait jouer contre moi et j'vous cache que ça me fait horriblement mal quand je l'utilise. Mais bon, j'suis un grand garçon et puis pour moi la douleur mentale est beaucoup plus forte que la physique, quand t'as un truc mauvais qui tourne quotidiennement dans la tête j'peux te dire que c'est pas tout les jours faciles.

« J'sais pas trop, j'pense qu'il y a un truc. J'ai vu pas mal de fois des types s'arrêter près d'eux quelques instants avant de repartir. J'suppose qu'ils font tourné un truc, maintenant c'est à nous de savoir si on a touché le gros lot en braquant ces barboni! » terminais-je sur un ton motivant.

J'sais pas si j'peux dire que c'est la première fois que je faisais ça, j'ai déjà du régler des types pour quelques billets mais jamais un petit groupes comme ça. Surtout qu'on y allait à l'inconnue un peu mais fallait qu'on porte nos burnes et qu'on s'affirme un peu plus dans ce monde de merde. Fallait que je reste confiant et puis si j'compte bien j'serais capable de tous les exterminés si je le voulais vraiment.. Ouais j'serais ressorti avec de sacré blessure c'est sur mais bon si ça part vraiment en vrille j'assumerais les conséquences quelles soit physiques ou juridiques, oh vous me prenez pour qui les gars?

Il s'était sans doute préparer à y aller, moi j'avais juste enfilé ma capuche par dessus la tête. J'avais pas grand chose sur moi en fait, juste la bouteille de la grand mère, mon téléphone, mes clopes et du liquide. J'avais besoin de rien d'autre, après tout j'suis un doté non?

« Ceux qui l'emportent, quelle que soit la manière, jamais n'éprouvent de honte. » marmonnais-je en me relevant.

J'ouvris donc la marche sans me demander si il était derrière moi ou si il était passé par un autre chemin. Je marchais assez lentement, la tête en l'air et les bras le long du corps, la bouteille pendouillait dans main gauche. Je supposais qu'ils ne se sentiraient absolument pas agressé par l'air insouciant que je dégageais en marchant silencieusement vers eux.


avatar
Myo'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Eclypse le Ven 10 Aoû 2018, 01:31

Le membre 'Myo'' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 37

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Ren' le Ven 10 Aoû 2018, 14:36

- J'sais pas trop, j'pense qu'il y a un truc. J'ai vu pas mal de fois des types s'arrêter près d'eux quelques instants avant de repartir. J'suppose qu'ils font tourné un truc, maintenant c'est à nous de savoir si on a touché le gros lot en braquant ces barboni!

Ok ok, ils font tourner un truc, c'est bon, c'est bien, y a peut-être un peu de pognon à se faire. Maintenant, il restait la question des stupéfiants, et je me disais en même temps que s'arrêter à un si petit coup ne nous permettrait pas de vivre plus d'une journée ou deux, et encore, si on ramasse quelque chose. J'ai une autre idée...

C'est une bonne nouvelle. Affirmais-je pendant que je décapsulais l'ensemble des bières du pack, il y en avait neufs, ce qui me faisait tout autant de capsules. S'ils ont de la drogue, évidemment on la récupère, mais je vais être honnête, je sais pas quoi en faire, et je suis pas consommateur. La revendre, ça va être compliqué sauf si tu as des contacts. Mais ce que je propose sinon c'est de la garder. Pourquoi ça ? C'est simple, on va faire en sorte de ne pas trop se cacher, pour qu'ils fassent remonter l'info et notre profil au sein de leur réseau. Si leur fournisseur ou mieux vient à notre rencontre pour récupérer ce qui lui appartient, alors on l'attendra, il faudra se préparer à ça, il voudra surement nous éliminer, à nous de prévoir ça dans le but d'essayer de négocier et rentrer de son réseau. Si on y parvient, on ne commencera pas comme des dealers de coin de rue comme ces bouffons, on aura peut-être des ressources pour tenter des choses de plus grandes envergures. En attendant, on se sert sur ces types là et on dépense le pognon pour vivre et s'équiper pour notre future rencontre potentielle. Il nous faudra très certainement faire quelques autres coups pour accumuler encore un peu de blé. Je m'arrêtais un instant, prenant une grande inspiration. J'en dis beaucoup et dans tous les sens, je ne suis pas encore habitué... Mais je suis convaincu qu'intégrer un réseau nous permettra d'avancer bien plus vite. Qu'est ce que tu en dis ?

Après s'être mis d'accord, j'ajoutais simplement que nous n'avions plus la moindre seconde à perdre, ce à quoi Ciro' se leva instantanément pour aller vers leur position. Je serrais fortement les capsules dans ma main gauche et me levais à mon tour, saisissant doucement le pack de bière afin de le placer sous le couvert d'un buisson bordant la place sur le chemin me menant vers nos cibles. Comme je me l'étais également indiqué plus tôt, je tentais de faire le moins de bruit possible et de rester bien en dehors du halo de lumière des lampadaires. Ciro' avait déjà un peu d'avance sur moi, mais je ne me situais qu'à quelques trois mètres sur sa gauche, nous nous étions un peu espacés pour tenter d'améliorer d'autant plus notre discrétion. Allaient-ils remarquer quoi que ce soit ? Ou allaient-ils être pris par surprise ? Si ça se trouve, ils gardent un oeil sur nous depuis le début ?... Peu probable tout de même...


Je vais vous massacrer en #FE6600


Pour les Gamers économes ! :


Hymne perso:
avatar
Ren'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
105/150  (105/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Eclypse le Ven 10 Aoû 2018, 14:36

Le membre 'Ren'' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 28

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Myo' le Ven 10 Aoû 2018, 18:59

Tout arrive parce que ça doit arriver. On subit et on tire ce qu'on peut de ce qu'on a subi. On tire ce qu'on peut de ce qui nous est échu, mais on ne pourra jamais choisir quelle offrande quémander à la malchance, et ce qui s'abat sur nous, ni comprendre pourquoi. Une guerre non officiellement déclarée, non reconnue par les gouvernements et jamais racontée par les journalistes produit une peur non admise, une peur qui se niche sous la peau. Tout utiliser comme un simple moyen et n'avoir que soi pour fin. Mieux vaut être un chien vivant qu’un lion mort.

Ces phrases me transperçaient le cœur à chaque fois quelles raisonnaient dans ma tête. Voila la seul chose que mon foutu esprit avait réussit à retenir de ce qu'était Ela. Ces quelques phrases sont devenu les versets de mes convictions, tournant en boucle à chaque instant justifiant les horreurs que j'aurais pu commettre pour survivre. Elle me servait surement aussi à ne pas oublier à quelle point j'ai été lâche le soir ou cette bande de pro-humain avait emmener Ela.. Je m'étais juré de ne plus jamais l'oublié, de ne jamais oublié à quelle point elle était forte.. Plus aucun gamins devaient vivres ce genre de chose, c'est à leur tour de vivre ce que nous on a vécu!

« Puissions-nous nous retrouver.. » marmonnais-je le regard toujours accroché au ciel.

J'entra dans le halo de lumière du lampadaire en commençant à canaliser de l'air dans ma main droite. Après en dans le périmètre éclairé je m’élança aussi rapidement que je le pouvais dans la direction du maigrichon à vélo. En avançant vers celui ci je percuta légèrement le type un peu foufou à épaule contre épaule dans mon élan pour qu'il porte clairement son attention vers moi et qu'il se laisse prendre sans s'en rendre compte par Eren comme il avait prévu de le faire. Sans m'arrêter pour lui posé le moindre regard, confiant, je continua mon chemin vers l'autre en déployant mon bras droit légèrement en arrière pour avoir un maximum d'élan. Arriver au niveau du maigrichon, je balança mon bras vers le haut de son corps, le plat de la main en avant, pour le pousser en arrière. Une fois l'action exercer et que le buste du bougre se retrouva pencher légèrement en arrière je relâcha la pression canalisé au paravent dans ma main pour tenter de le faire valsé de son vélo. J'supposais que la détonation se serait fait entendre, un hurlement aurait suivit le processus quelques secondes après, je ne savais pas trop j'étais déjà plonger dans l'élan de mon prochain mouvement. La bouteille s'éclata sur le sol pendant que je m'étais empressé de pointé ma main gauche, bras tendu à environ 1 du gros baraqué.

Je laissa ma tête se pencher quelques centimètre sur le côté, le regard malicieux dirigé vers le gros bulldog. Je n'avais pas besoin de parler, si le type avait un minimum de jugeote il avait aucun intérêt à déranger le petit sourire narquois qui commençait à s'afficher sur mon visage..


avatar
Myo'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Ren' le Sam 11 Aoû 2018, 15:06

A peine avais-je eu le temps de poser délicatement le pack de bière au sol que Ciro' s'apprêtait à les engager alors que je me trouvais à quelques mètres du groupe, certes une foulée ou deux, mais suffisamment de secondes à perdre pour tout foutre en l'air. Toujours en essayant de garder la plus grande discrétion, j'allongeais mes enjambées en gardant le plan bien en tête. Ciro', quant à lui, venait de faire irruption au milieu de nos quatre cibles pour aller percuter le type un peu bourré que je devais maîtriser. Qu'est ce qu'il fait ? Il venait de pousser le maigrichon sur son vélo vers l'arrière et le projeter au sol avec une détonation, la nature de son pouvoir était donc là. Sa force de poussée est plutôt honnête, le maigrichon n'avait plus qu'être précipité sur le béton froid dans un bruit métallique ainsi que son propre gémissement de surprise et de douleur. Un léger sifflement d'exaspération fila d'entre mes dents, ce n'était pas ce que j'avais prévu, peu importe, je saurais m'adapter. Pendant tout ce temps, j'avais eu le temps de rejoindre ma cible personnelle, quelques peu déséquilibrée par le coup d'épaule que Ciro' venait de lui donner. J'avais le champ libre pour arriver derrière lui, je serai alors les capsules dans ma main gauche en activant mon pouvoir, il y a avait déjà un moment que je ne l'avais pas activé de manière volontaire afin de l'utiliser concrètement. Alors que je me plaquais au dos de celui qui n'avait pas forcément l'air sobre, ma main droite passait sous son aisselle droite pour remonter jusqu'à son cou et le saisir fermement. Je n'avais pas besoin de forcer, mon pouvoir me permettait de contracter les muscles de son cou sans pour autant représenter un danger pour ses organes, je ne détenais pas cette puissance. Seulement, il commença rapidement à tousser, à suffoquer quelques peu en se débattant comme il le pouvait, mais son bras droit bloqué et le plaquant contre moi, il n'avait que très peu de possibilités de mouvement et tentait désespérément d'arracher ma main droite de son cou. A demi caché derrière ma victime, je fixais maintenant le type à la sacoche droit dans les yeux, on s'en tient à la suite du plan, tant pis pour cet écart. Ciro' gardait le grand costaud en joug, c'est le principal.

- On prend tout ce que vous avez, argent, drogue, dépêchez-vous, il retiendra pas son souffle éternellement.

Dis-je sur un ton ferme et sec, il n'est pas question de leur laisser le moindre choix, mais, allaient-ils s'exécuter seulement ? Tout porte à croire que nous pouvons réussir avec notre effet coup de poing pour leur mettre la pression.
La situation était tendue, extrêmement tendue, tout ce que l'on pouvait maintenant entendre pendant un court instant étaient les gémissements du maigrichon, la toux régulière et étouffée de ma cible et ses pieds qui piétinent les morceaux de verre au sol. Je stressais énormément et me donnait tout le mal possible pour ne pas le leur montrer, sinon c'était foutu d'avance. Nous sommes au coeur même de notre plan, le moment décisif qui saurait nous faire décoller, ou nous faire retomber à ce que nous sommes actuellement, quoique, pas tout à fait... Dépêchons-nous, il ne reste plus beaucoup de temps avant le couvre-feu, ne jouez pas aux cons, c'est pas le moment...


Dernière édition par Ren' le Sam 11 Aoû 2018, 15:15, édité 1 fois


Je vais vous massacrer en #FE6600


Pour les Gamers économes ! :


Hymne perso:
avatar
Ren'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
105/150  (105/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Eclypse le Sam 11 Aoû 2018, 15:06

Le membre 'Ren'' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Myo' le Sam 11 Aoû 2018, 18:09

Les choses s'étaient donc passer à merveille, le type sur le vélo était out, le bulldog en plein dans ma ligne de mire ne tarda pas à s'agenouiller au sol devant moi. Je continuais de le garder en visé au cas ou il aurait décidé de jouer les héros même dans une posture aussi abaissante que celle la. Le dingue était entre les mains d'Eren, paralysé et à la limite de vomir ses yeux. Le potentiel chef de leur groupe se retrouva donc sans aucune main d'oeuvre en quelques secondes, il avait tout intérêt à écouter ce qu'on avait à lui dire si il ne voulait pas perdre ses outils définitivement.

« On prend tout ce que vous avez, argent, drogue, dépêchez-vous, il retiendra pas son souffle éternellement. »

Ils avaient plutôt intérêt à se dépêcher, le couvre feu allait bientôt arriver et même sans parler de ça, j'avais pas trop envie de traîner dans le coin.. Qui dis super héros dis super vilain, j'avais eu vent d'un type qui se proclamait boss du quartier et j'espérais franchement qu'il avait mieux à faire que de s'occuper de quelques dealer à la con qui se faisait dépouiller.. Le type à la sacoche ne dis pas un mot, il se contenta de balancer la sacoche aux pieds d'Eren ainsi que tout ce qu'il avait dans les poches. Le gros aussi fit de même, il vida ses poches et celles de son contraire gémissant pas très loin de lui et balança le tout près de la sacoche à son tour.

J'supposais qu'Eren s'était occupé du type qu'il tenait en étaux et qu'il avait fini par relâcher son emprise avant de lui faire tourner de l'oeil une bonne fois pour toute. J'commençais à ressentir d'la pression, c'était le moment de foutre le camp d'ici, les intimidations ça dure pas vraiment longtemps, et on s'trouvait beaucoup trop à découvert suffisait qu'un vieux blanc passe par hasard et prenne le temps d'appeler les flics..

« Fout tout dans la sacoche, c'est l'moment de s'arracher fratello » disais-je en tentant de garder mon calme.

Tout en disant cela, je décida de m'éloigner du petit groupeen continuant de pointer le gros de la main, j'supposais une nouvelle fois qu'Eren avait tout foutu dans le sac pendant que j'm'assurais qu'aucun d'eux ne fassent un faux mouvement. J'attendis jusqu'au moment ou il avait fini pour m'arrêter de pointer les gars de la main et prendre mes jambes à mon cou sans jeter un seul coup d’œil de plus vers ces résidus de la société..


avatar
Myo'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Eclypse le Sam 11 Aoû 2018, 18:09

Le membre 'Myo'' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 39

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Ren' le Lun 13 Aoû 2018, 00:59

Alors qu'une brise balayait légèrement le sol au milieu de nous, la tension de cette situation fit durer l'instant une éternité. C'était comme si tout tournait au ralenti. L'échange de regards que je conservais avec le type à la sacoche dura ainsi ce qui nous semblait être tout le restant de la nuit. Puis, de manière inattendue, il saisit sa sacoche, passa la sangla au dessus de sa tête et balança le sac à hauteur de mes pieds d'un air nonchalant, rien de très étonnant à cela. A ce moment, le grand costaud vida ses poches pour laisser ses possessions à proximité de la sacoche, et s'occupa ensuite d'aider son pote au vélo et fit ses poches également. J'en profitais pour plaquer mon bras gauche contre le torse de ma victime et relâcher mon pouvoir afin de me servir de ma main droite. Après avoir rapidement tâté ses poches et en avoir sorti un petit crapaud en cuir noir alors qu'il toussait tout ce qu'il pouvait en reprenant sa respiration, je le décalais délicatement sur ma gauche afin de m'emparer de leurs biens. Ciro', quant à lui, commençait à reculer progressivement tout en gardant le costaud en joug.

- Fout tout dans la sacoche, c'est l'moment de s'arracher fratello

Chose dite, chose faite, je glissais rapidement et habilement le liquide jeté en sol en prenant garde à ne pas me couper avec les bouts de verre de la bouteille de Ciro' et quelque chose de plutôt inattendu se produisit, le type à la sacoche s'adressa à moi sur un ton neutre et froid.

- Toi et ton pote, z'êtes morts. Vous allez avoir de gros problèmes...

C'était drôle sur le coup, parce que j'avais la satisfaction personnelle que mon plan ait trop bien fonctionné même jusqu'à ce point, je ne pouvais pas cacher le grand sourire qui se dessinait alors sur mon visage. Peut-être que ce jeune homme prendrait ça pour une provocation, ou de l'inconscience, mais les faits étaient là, je jubilais pour notre réussite jusque là, au point de même récolter les ennuis que je recherche...

- Je l'espère ! Je cherches justement ces gros problèmes... Peut-être à une prochaine !

A ces mots, je saisissais la sacoche qui contenait tout notre butin et m'élançais pour rejoindre Ciro' qui venait de tourner les talons et se faire la malle après avoir pris un peu d'avance sur moi. Il faut que l'on retourne à mon appartement, c'est notre seul point de chute pour l'instant. J'espère que ces petites frappes en resteront là et ne nous suivrons pas, je ne sais pas qu'est ce que je pourrais improviser s'ils viennent à nous retrouver de suite dans l'immeuble... Une chose est sûre, les flics vont probablement commencer à roder autour de chez moi assez rapidement avec le casse qu'il y a eu ce matin dans le HLM. Je dois d'ailleurs trouver un moyen de condamné ma porte en attendant que tout ça soit réparé... J'essayerais de fabriquer un verrou au pire.

Une chose est sûre, en arrivant, il faut qu'on fasse l'inventaire de ce qu'on a ramassé, mais tout d'abord, rentrons, ce sera une bonne chose.


Je vais vous massacrer en #FE6600


Pour les Gamers économes ! :


Hymne perso:
avatar
Ren'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
105/150  (105/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Eclypse le Lun 13 Aoû 2018, 00:59

Le membre 'Ren'' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 38

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Myo' le Mar 14 Aoû 2018, 14:13

- Je l'espère ! Je cherches justement ces gros problèmes... Peut-être à une prochaine !

Qu'est ce qu'il venait de dire? Putain de merde, il venait de me foutre dans la même merde que lui alors que moi j'voulais tout simplement récupérer un peu de thune pour me payer une chambre pendant x temps. J'allais pas me mettre à le contredire devant nos ennemies ça l'aurait foutu vachement mal et ça aurait fini en bain de sang par ce qu'ils auraient pensé que j'puisse me retourner contre eRen. M'enfin voilà, j'avais pas trop le choix que de les laisser sur ça, le blanc avait fini de tout ramasser à s'empressa de suivre mes pas pendant quelques centaines de mètre avant de reprendre les reines.

- Faut qu'on se planque quelque part, t'as un endroit ou crécher ?

Il me semblait l'avoir entendu supposé qu'il en avait un, alors si c'était le cas il aurait surement prit le pas vers l'endroit dont il parlait. Je le suivis sans dire un mot, j'étais encore entrain de me demander ce qu'il lui était passé par la tête juste avant qu'on mette les voiles. Fallait que j'trouve un moyen de lui en parler, j'avais pas envie de me faire braquer par une équipe de super-vilain surtout que j'avais l'habitude de trainer souvent par la alors j'me devais de très vite trouver un autre endroit ou me détruire le foi tranquillement. On ne mit pas beaucoup de temps à arriver au pied d'un genre de bâtiment, pas très rassurant mais j'avais l'habitude de trainer dans ce genre de squat quand j'vivais en Italie alors ça allait à ce moment la, j'me sentais plus serein la dedans que dehors. Hé j'vous le dis, le blanc avait réussi à mettre le doute dans mon esprit et j'avais pas du tout l'habitude de me sentir comme ça.

On monta quelques escalier avant d'atterrir devant un appartement, j'avais passez le sens du détail pour m'arrêter sur le numéro qui se trouvait sur la porte. Il me fit possiblement entrer sans se faire presser et je remarqua une chambre mit en désordre ou saccager. Ah ouais, sur ce coup la j'comprenais mieux pourquoi il était à deux doigts de se tirer une balle dans la tête, ça sentait la dépression dans toute la pièce et j'savais de quoi j'parlais..

- Faut qu'on parle eRen. Qu'est ce qui t'a prit de leur dire ça putain? J'ai déjà une vieille mégalomane sur le dos et toi tu me fous l'équipe du super-vilain des quartiers HLM dans les basques! criais-je en frappant sur le mur tout près de la porte d'entré. J'aurais du les butés putain, pas de ragot, pas de représailles au moins.. terminais-je en me parlant à moi même.

J'étais énervé et désespéré à ce moment la, j'avais le don de me foutre dans les pires merdes possible. C'est incroyable n'empêche, moi qui me disais que ma vie pouvait pas se résumer à mourir sous un pont.. J'aurais mieux fait de me contenter de ça au lieu de rêver de grandeur. M'enfin bon, j'avais pas d'autre choix que d'assumer et me dire que j'étais destiné à mourir pour tout le mal que j'aurais fait. J'm'étais presque calmer quelques minutes après avoir exploser, j'me frappa la tête une ou deux fois avant de me tourner vers eRen l'air plus serein et le regard vide que j'affectionnais tant.

- Bon vas-y déballe le sac qu'on sache si on va mourir pour une bonne raison. disais-je sur un ton sarcastique.

((HRP : Le premier lancé correspond au nombre de gramme de drogue récolter sur les dealers, le deuxième lui correspond au bonus de 25%


Dernière édition par Myo' le Mar 14 Aoû 2018, 14:24, édité 1 fois


avatar
Myo'

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Eclypse le Mar 14 Aoû 2018, 14:13

Le membre 'Myo'' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dé de 100' : 88

--------------------------------

#2 'Dé de 100' : 61

Revenir en haut Aller en bas

Re: Désinhibé et Désorienté [PV Myo']

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum