Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Jïnn le Lun 30 Juil 2018, 23:52

Rappel du premier message :



Tour 1 :





En ce début de soirée du 30 Juillet 2018, le temps était frais, léger, un brin humide pour pouvoir respirer profondément un bon air du fleuve non loin. L'événement avait pris assez d'ampleurs pour rassembler des cosplayers chevronnés. Néanmoins, l'état d'urgence étant déclaré, beaucoup de militaires et d'agents veillaient au grain. Aucunes armes n'étaient permises pour les déguisements, sauf les objets en carton, en mousse etc. Concernant les quatre protagonistes, chacun d'eux pourraient se prendre au jeu en revêtant des artifices médiévaux afin de mieux profiter de l'immersion. En tout cas, les rues étaient fluides, tout le monde circulait sans créer de gros attroupements gênants qui se verraient dispersés par les forces de l'ordre. Une fois la longue allée qui à l'origine présentait des boutiques de souvenirs, ici il y en avait pour tous les goûts. Tenues typiquement médiévales, quelques chevaliers en armures qui se dirigeaient vers un terrain de Béhour pour se coller des gnons.

Lors du périple de chacun des protagonistes, ils tomberaient tous à un moment sur une taverne, ou du moins un bar redécoré pour l'occasion, nommé : "The Sweet Bear's Hug". L'entrée se composait d'une bête porte battante qui ne cachait rien de l'ambiance conviviale en son sein. La lumière des braseros et des torches illuminaient la salle pendant que les choppes s'entrechoquaient, perdant leurs statuts de "ras bords". Les quatre concernés arriveraient par un heureux hasard déterminé par les dieux en même temps,  certains ayant des arguments et d'autres aimant les arguments des autres. L'aubergiste les accueillait alors, ouvrant les bras, parlant d'une manière grasse et bourru. Il ne surjouait même pas, c'était naturel, complètement naturel.

Didier Dibos : Bonsoir vous quatre ! Bonsoir ! Venez donc vous rafraîchir autour d'une pinte ! J'ai de tout, cervoise, hydromel, bière brune, blonde, aromatisée, épicée etc. J'ai de tout, pour tous les goûts. Même des boissons sans alcools. Moi c'est Didier Dibos ! On m'appelle Didi.

Les protagonistes étaient libres de commander ou non, il n'attendait qu'une simple réponse pour automatiquement sortir la bonne boisson et la servir dans une belle choppe neuve en bois vernis. Une fois la boisson en main, un rapide coup d’œil à l'intérieur du bâtiment permettait de reconnaître quelques activités intéressantes. Bon d'une part, il y avait la serveuse qui tenait un plateau d'une main pour aller servir les clients qui semblaient tout autant intéressés par la boisson que par les arguments fournis de la dame. Dommage que l'aubergiste ne vende pas autant de rêve, n'est-ce pas ? Elles étaient trois au passage, la seconde aidait au comptoir pendant que la troisième allait à l'étage. A gauche du comptoir, il y avait une sorte d'espace aménagé pour la danse et la musique. Justement, un petit groupe de barde et de chanteuse, tous déguisés pour l'occasion, chantaient des balades entre deux musiques d'ambiances. En tout cas, tout était agencé aux petits oignons pour que tout se déroule parfaitement bien. En face du comptoir se trouvait alors quelques tables déjà occupées par des individus en armure de plaques, de cuir ou encore en robe de tissu. La mixité n'était pas à exclure non plus. Le tavernier leur disait après cette rapide observation :

Didier Dibos : Y'a plus de tables en bas, montez à l'étage, y'a une table à 5 places, vous serez accompagnés de "L'auteur". C'est un gars sympa qui adore les jeux, p'tet que si vous êtes bons, vous aurez certainement une récompense de taille. Puis c'est la bonne période ! Et vous savez quoi ? Si vous arrivez à gagner contre lui, alors je vous paye les pintes, c'est pour bibi. Deal ?

Il ne suffisait que d'un oui pour que son sublime sourire blanc comme sa barbe ne resplendisse. Il restait toutefois attentif envers les clients pour savoir s'il devait servir autre chose ou répondre à des simples questions avant qu'ils n'aillent voir "L'auteur". Au moins, dans sa voix, on ressentait clairement qu'il le connaissait et que ses jeux apportaient une certaine hype, un certain désir de gagner et de s'amuser dans du jamais vu.

HRP:
Vous avez jusqu'au vendredi 3 Août 20H00 pour répondre !



POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Game Master le Lun 20 Aoû 2018, 01:19



Tour 5 :






Monsieur Newville soupirait longuement, reprenant un calme olympien dont il faisait preuve habituellement au point que les deux autres suspects ne le relèvent pas, par habitude justement. Il ne répondait rien, n'ouvrant point la bouche. Il attendait simplement que l'agent Naïa vienne lui poser des questions, faisant le signe de la croix comme pour prier la mort de son associé. Bien qu'il avait une façade impassible, il était touché, du moins c'est qu'on pourrait ressentir en le voyant. Entre temps, le vieillard grisonnant avait répondu à Spera, visiblement pas prêt à se calmer tout de suite :

René : Je vais sur le banc là-bas...

Il se rongeait les ongles sur la route. Le banc ne se situait pas bien long, environ à une vingtaine de mètres du périmètre. Entre temps, Frédérick Newville anticipait déjà les questions potentielles de Naïa. Voulant être efficace et gagner du temps, il commençait par son alibi. Notons qu'il s'était éloigné de la demoiselle rondouillette, faisant quelques pas pour se détendre et abaisser son stress l'air visiblement toujours perturbé par la vue d'un cadavre  :

Newville : Je suppose que vous désirez connaître mon alibi. Hier j'ai comme d'habitude travaillé sur les plans du cinquième étage pour le finaliser. Nous avons tellement pris de retard qu'on allait se faire éjecter du projet. A vrai dire ce retard provient de Müller. J'ai fini le travail vers 18h00 et avec l'adjointe présente là-bas, nous avions une réunion à 22h30 environ. On essaie de réparer les pots cassés vous savez, c'est pas simple ce travail dans cette ville...En même temps le chef de projet n'était pas très professionnel il faut le dire, ou du moins stable. J'avais vu son ami Daniel dans une crise de colère, remonté contre Fred". Il devait avoir du mal sur le plan familial...J'ai beau être un de ses associés, je ne connais pas toute sa vie malheureusement. Même si je connais des choses sur lui assez alarmante au delà de son laxisme habituel.

Calme, il soupirait à nouveau, l'air assez embêté. Repassons alors du côté de Spera. La demoiselle, toujours aussi irritable, s'était tut durant son temps de parole, révélant donc qu'elle avait un minimum de respect et de bonne manière, du moins, il semblerait. Entre ses deux dernières répliques, de Spera, elle glissait un "C'était pas comme si j'avais le choix de toute façon. Autant terminer cette histoire le plus vite possible.". Elle se taisait ensuite en écoutant les questions. Elle réfléchissait, plissant légèrement les yeux avant de revenir à une stature plus droite et neutre, porté sur le dialogue :

Charlotte : J'étais en réunion avec Fred' et le Monsieur le maire. La réunion a démarré à 22h30. On parlait des soucis du chantier causé justement par le défunt embarqué par le camion. Chef de projet je t'en foutrai....Beau parleur par contre....J'me suis bien faite avoir ! A cause de ses mots mielleux on a pas pu rattraper le retard. Donc à mon avis, si quelqu'un veut lui ôter la vie, ce que je serai même prête à soutenir moralement pour les déchets, je dirai que c'est tout le monde qui le connait. Vivre dans le mensonge ça vous rend pas service, pas du tout même. Tout le monde avait du mal avec lui, moi, Newville, Vessela, sa secrétaire.

Bien qu'en train de parler arborant un air neutre très instable, elle avait toujours une certaine colère enfouie qu'elle n'hésitait pas à expulser de manière très pète sec. Elle ne semblait pas faire dans le sentiment en tout cas. Les deux suspects interrogés regardaient respectivement les yeux des agents qui leur faisaient fasse. Quant à Cry et Aïky, un simple agent de récupération, souvent un bleu, venait récupérer les preuves pour les conduire au labo pour analyse. Il avait l'air presque déçu en voyant autant de preuve, erreur et mauvaise espoir de débutant. Il était métisse, environ 19 ans, musclé mais pas dans l'excès, les cheveux crépus légèrement dans une coupe courte, d'une taille moyenne avoisinant le mètre septante cinq  :

Newbie : On a que ça Mister Cry ? C'est dans la poche du coup ? Toujours aussi resplendissante dans le travail Agent Aïky ! Vous bossez dur pas vrai ?

Il avait l'air de placer l'unité des quatre protagonistes en haute estime, quelques rumeurs circulaient comme ça dans les bureaux. Les quelques ragots et autres dires sur les nouveaux, leurs attentes, leurs idoles etc. A voir comment l'agent Cry et l'agente Aïky allaient gérer la situation. Après tout, il en avait plein des étoiles dans les yeux le gamin. Il paraissait même très obéissant, trop même.

HRP:
Vous avez jusqu'au Mercredi 22 Août 20H30 pour répondre !

   

avatar
Game Master
MJ

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: ∞
Exp:
9223372036854775807/9223372036854775807  (9223372036854775807/9223372036854775807)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Cry le Lun 20 Aoû 2018, 05:37

I can't see a thing but it's around somewhere. La descente infernale était enfin arrivée à son terme et tout ça pour se faire accueillir par un p'tit nouveau qui avait l'air pleins d'entrain, le genre d'entrain qui était de trop, le genre qui n'allait mener qu'à la déception mais Cry estimait que ce n'était pas à lui de détruire les espoirs de ce jeunot, il allait bien le faire tout seul comme un grand. L'heure n'était qu'au simple constat, qui allait également servir de réponse pour la nouvelle recrue.

- Ch'ai pas, j'essaies de pas faire mon boulot à moitié ça compte comme bosser dur ou pas ? Bref, y'a rien qu'est dans la poche, pas avant qu'on coince le tueur. Mais t'occupes, c'est notre boulot ça, fais ton job et admire un peu la beauté en plein air, bouge pas.

La dernière partie de son intervention avait été accompagnée par furtif sourire complice, lui invitant à jouir des courbes présentes sur le terrain aussi bien celles de ses équipières que celles des autres membres de la gente féminine. Il en avait également profiter pour saupoudré cette déclaration d'un replacement du jeune en règle, pile dans l'angle parfait pour qu'il puisse avoir en vue le fessier de Spera sans oublier de rajouter quelque chose histoire que ce soit pas suspect, car il ne fallait pas oublier le surnom du basané.

- T'as eu ma réponse mais fais toi ton idée des autres... et si tu vois autre chose que juste des dames qui font bien leur boulot... Lucky bastard.

Le flic ne faisait évidemment pas allusion au fait que la nouvelle recrue puisse avoir des doutes sur les capacités des dames, loin très loin de là mais... je ne vais pas faire un dessin. Cry avait terminé par une tape sur l'épaule avant de se diriger vers l'homme qui pouvait lui donner des infos sur les suspect actuellement en pleine séance de cuisine... et aussi sur leur apparence puisse qu'il n'avait pas vraiment vérifié auparavant. Ils n'avaient pas grand chose de particulier si ce n'était que l'un était d'un calme olympien et l'autre... et était une black, une information que notre jeune protagoniste n'avait pas manqué d'imprimer dans son cerveau afin de ne pas s'approcher une seule seconde. Il n'avait aucune idée de pourquoi mais il n'avait aucune envie de se frotter à cette dame... grossophobe ? Non, il n'était simplement pas fans des rondeurs trop prononcées mais là n'était pas la question, les femmes à caractères oui, les afro-américaines c'était... plus compliqué. Il était plutôt content de ne pas être à la place de Spera et une fois ceci  fait, il décida qu'il était temps de s'attaquer à celui qui s'était isolé, un vieil homme qui n'avait clairement pas l'air serein, Cry voulait bien pensé qu'il avait l'air étrange mais qui avait plus l'air étrange entre celui qui était choqué devant un mort et celui qui ne l'était plus à force d'en voir ? Il avait fait signe à Aiky qu'il voulait continuer seul, ça n'allait probablement pas être la meilleure des idées d'arriver à plusieurs près de quelqu'un déjà stressé par une vision qui n'était pas des plus ragoutante.

Le jeune basané avait un peu desserré sa cravate, et approché sans aucune forme de menace, tension ou quoique ce soit avant de s'installer à côté du vieil homme, en soupirant. Il s'attendait a une conversation laborieuse et pas franchement des plus relaxantes.

- Si je fumais j'aurais pu vous proposer une cigarette et avoir l'air cool mais c'est pas le cas. Ca va pas fort on dirait

Et comme il l'avait deviné, la seule réponse du vieil homme fut un presque silence, qui n'en était pas un uniquement à cause de son interlocuteur qui se rongeait les ongles. Cry n'allait bien évidemment pas perdre patience aussi tôt dans la "conversation" mais il en regrettait presque les escaliers.

- C'est aussi stressant que ça de voir des gens se faire interroger ? Je me suis toujours posé la question.

- C'est le cadet des mes soucis, si répondre à des questions ça donnait de l'argent j'le ferai depuis des lustres...

C'était un début... un début quelque peu amère certes mais un début, le flic se disait que ça pourrait être pire, il aurait pu juste l'ignorer... mais il avait répondu et même mieux, il avait donné une information sur laquelle le basané pouvait rebondir... du mieux qu'il pouvait évidemment.

- Vous êtes autant en galère d'argent que ça ? Ca rapporte aussi peu de bosser sur les chantiers ?"

- Quand le chef de projet sait pas faire le budget, oui. Puis de toute façon, cette ville c'est trop cher pour ce que c'est.

- C'est pas faux... je dois avouer que je pige pas trop l'intérêt d'avoir une ville entière pour deux gars qui savent faire des pistolets à eau avec leurs doigts, c'est pas comme si ça allait protéger le reste du monde de tout ça. Il était aussi pourrit que ça à gérer le budget le gars ?

- Pour être pourris faut faire des choses, lui il faisait rien, c'est ça le problème. Donc oui il avait une belle gueule et ça marchait bien pour régler ses soucis avec un peu de talent d'orateur, mais bon, il nous a bien fait vivre un calvaire durant tout le chantier. Ils ont vu trop grand, trop de verre, trop resplendissant, tout ça pour des bidules en métal et des gens un peu différents. Le temps où je pouvais mal parler à toute la merde du net est fini vu que ça parle que de dotés ou de gear de nos jours. C'est chiant, j'devrais p'tet revenir à Strasbourg.

- Tu m'étonnes que quelqu'un l'ai buté, il aurait peut-être dû le faire avant... ça arrange que dalle de le faire que maintenant. Tout ça pour un truc qui va juste servir à faire joli... *soupir* Hé rien vous empêche de vous barrer après tout ça non ? Un peu de vacance au calme ça fait de mal à personne. Du coup, vous avez dit que vous pouvez plus mal parler à la merde du net, c'est à dire ?

- Les gens qui peuvent avoir bonne conscience en défendant des causes comme le féminisme par exemple. Avant c'était drôle de faire des blagues sur les noirs, les arabes, les jaunes, les ""baptous"" comme on dit. Maintenant c'est juste chiant, les gens sont chiants, j'ai un boulot chiant avec des collègues chiants. On me traitera d'égoïste mais j'en ai jusque là. mime avec la main Donc ouais on fini ce bâtiment sauf si on a pas l'argent et puis ensuite on se casse ailleurs ma famille et moi. M'enfin de là à tuer quelqu'un...

- Haha, ok je vois, je partage la douleur, j'ai l'impression que plus ça va, plus les gens veulent être des héros à croire que les communautés sont toutes fragiles et qui faut absolument pas les toucher... le pire c'est quand ces mêmes communautés finissent par y croire. On dirait que plus on avance dans le temps, plus on devient con. Vous êtes pas égoïste, vous avez juste mieux à faire... ou alors je suis égoïste aussi haha. Du coup vous avez une idée qui pourrait avoir eu les couilles de buter le gars ?

- Bof...De base j'ai pas vraiment établit de lien avec les collègues. Je préfère rester pro puis bah...ils sont pas intéressants. Le chef de projet est un glandeur, la blackos là-bas c'est une arriviste, le nabot là-bas c'est un mec calme à en devenir limite irritant. Même si j'ai pas d'avis sur quoi que ce soit concernant ces gens, faut quand même avouer que les deux patrons, donc bah le nabot et Müller, ils s'entendaient pas trop bien. En même temps, l'un aime son boûlot pour certainement se propulser dans le monde du travail par ce projet et l'autre il se repose sur ses acquis. Souvent il le poussait à bosser mais en vain, j'me demande encore comment ils ont fait pour devenir associé. Puis en plus de ça Müller c'était un peu un coureur de jupon. Y'a sa secrétaire qui est en chemin pour bosser au bureau normalement. J'ai vu du coin de l'oeil ce p'tit coquin lui mettre une main aux fesses. A mon avis y'a un truc entre les deux mais j'en sais pas plus.

- Hahaha, il avait pas l'air de perdre le nord le Müller, elle vaut le coup au moins ? Parce qu'il arrange pas son cas si en plus d'être un incapable, il avait pas de goût.

Le ton sérieux, avait laissé place à une atmosphère plus légère et ce n'était pour déplaire à l'agent de police, les interrogatoires professionnels ne le dérangeait pas une seule seconde mais il était toujours d'aplomb pour une petite blague par ci ou par là. Sans compté qu'il avait cru pertinent de le faire pour détendre son interlocuteur.

- Oh bah, c'était une ancienne junkie, la crise d'ado tout ça. Maintenant elle a quoi...25 ans j'crois. Elle est d'une taille moyenne, très jolie, belles formes entretenus un peu à la salle de sport. Elle porte des lunettes un peu vieux jeu mais ça lui va bien. Elle est en tailleur avec un chignon. Ses cheveux sont rouges, une teinture qu'elle fait souvent. Elle a aussi quelques piercings, la crise d'ado comme je disais. Mais ça va, avec le temps elle en a enlevé certains. Elle en a un au nombril et un sur la langue. Enfin de ce que j'ai vu, j'ai pas cherché plus loin évidemment. Je suis marié donc bon...J'ai une femme farouche vous savez.

- Hum... au moins elle est libre maintenant ! Ah oui merde je suis censé être pro... bon bref, je vous pose la question parce que sinon on va me saouler, mais je suppose que vous aviez autre chose à foutre qu'être ici vers 22h/minuit ?

- Evidemment, j'étais chez moi devant la télé après le repas de famille. Déjà qu'on me paye pas grand chose alors les heures supp....ça serait se tuer au boulôt...sans mauvais jeu de mot. J'matais un replay de Friends.

- ...Bordel Friends... bref, se tuer au boulot, j'irais pas jusque là, le chantier est au point mort haha. Enfin bon, Je vais aller voir comment les autres se démerdent et avec un peu de chance la dame est arrivée. Merci pour les réponses, on vous libère dès qu'on peut et si j'ai pas l'occasion de vous le dire plus tard, bonne chance pour la suite.

- Bon bah...J'ai quà voir ça comme des RTT... Bonne chance pour cette merde, ça doit être plus chiant que mon taff.

Cry s'était levé et avait simplement répondu d'un sourire et d'un signe de la main avant de se rediriger vers ses collègues. La conversation s'était extrêmement bien déroulée et les inquiétudes du flic bien que fondées au début, c'étaient très rapidement dissipés au profiter d'une discussion plutôt fluide et même agréable, le vieil homme n'avait pas vraiment l'air de vouloir dissimuler quoique ce soit et n'avait plus bronché une seule fois après la première. Il allait devoir mettre en corrélation les infos qu'il avait pu glaner... excepté les plus intéressantes bien évidemment. Le boulot n'était pas terminé cependant et la phase d'interrogatoire non plus, c'était à ses yeux la partie la moins intéressante du travail mais ô combien nécessaire pour la suite.
avatar
Cry

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
80/150  (80/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Spera le Mer 22 Aoû 2018, 16:53

La femme me répondait de manière agréablement calme, si on omet le petit commentaire. Cependant, j'apprécie le professionnalisme et la franchise de la dame. J'en profitais pour noter sur le calepin les différents mobiles possibles ainsi que les noms qui sortaient et réapparaissaient. Entre autre celui de la secrétaire.

Si tout le monde lui en voulait, il devait bien y avoir des personnes qui le haïssaient plus, qui avaient davantage de mobile. Je continuais donc mon questionnement, de manière neutre et calme pour ne pas trop presser madame Quashee

- Pas de rancœur plus récente ou plus intense ? Quelqu'un qui aurait les moyens ou l'assurance de passer à l'acte ?

"J'en sais que dalle. Moi de base j'suis juste là pour grimper l'échelle social dans cette ville en accomplissant un projet d'ampleur. Les collègues restent des collègues et ils ne m'intéressent pas puisqu'ils sont qu'une étape dans mon plan de carrière professionnelle. Puis entre nous, quitte à le tuer, autant le faire de manière plus sympathique. En le virant par exemple. Car bon, à par refiler des emmerdes de plus ça sert à rien. Y'avait largement de quoi étoffer un dossier d'exclusion à son égard et j'l'aurai fait si bah ce matin on avait pas trouvé son cadavre."

"- Jusqu'à quand la réunion a durée ?"

"J'en sais trop rien. On est resté avec le maire une heure voir plus, je n'avais pas de montre et mon téléphone était H.S. Mais oui on a fini plutôt tard."

Donc les soucis professionnels pouvaient très bien être réglés autrement. Dans ce cas ce serait un mobile plus... Personnel ? Aucune piste ne peut être éliminée pour l'instant, mais les trois personnes présentes ici avaient sûrement assez de matière pour simplement dégager feu Müller de leur paysage sans l'usage d'une telle violence. Il va falloir aller parler à des personnes qui le côtoyaient beaucoup, la secrétaire par exemple. De plus, c'était un projet d'ampleur, validé par monsieur le Maire. Peut-être qu'il saurait quelque chose aussi. On avait affaire à un beau parleur maître de la langue de bois. Beaucoup de personnes à se mettre à dos dans ce genre de contexte, ça va pas être du gâteau.

- Oh, une dernière question, votre Architecte est toujours aussi calme ?

"Toujours. Il ne l'a jamais perdu. Il dit souvent que ça ne sert à rien de le perdre sous peine de ralentir encore plus nos projets. Moi il m'énerve à jamais être irrité, mais bon, il fait du bon travail c'est déjà ça."

Bon j'en tirerais difficilement plus de la part de la chargée à l'urbanisme pour le moment.

- Je vois, merci de votre coopération. On devrait pas vous garder ici longtemps, encore désolée du dérangement.

Pas besoin d'exprimer ses condoléances pour le coup, elle portait pas l'homme dans son coeur après tout. Je repassais un coup d'oeil sur la liste des suspects, on a tous les suspects présents sauf la secrétaire. Ce sera donc la dernière à être interrogée. Pour le moment je me contente d'aller voir mes collègues ayant déjà fini pour partager les infos.

Je tombe en premier sur Cry qui entre temps en avait profité pour discuter avec le chef de chantier.

- Merci de m'avoir épargné un interrogatoire. Sérieusement, personne aime ce type et vu comment il s'est fait accueillir par le sol le dos en premier... Si c'est pas un meurtre, c'est vraiment un suicide avec un mauvais timing. D'ailleurs tiens, la liste des suspects actuels, faudra aller dire bonjour à la secrétaire. Vous avez trouvé quoi au cinquième vous ?

Je lui tendais la liste pour qu'il puisse simplement la lire ou la prendre selon son choix. Peut-être que les indices qu'ils avaient trouvés plus haut nous aideront à mettre tout ça au clair. Plus qu'à attendre le retour de Naïa de sa discussion avec l'architecte. Et on pourra peut-être passer à l'étape suivante de l'interrogatoire. J'en profitais pour revoir vite fait les notes que j'ai prises.

Spera a écrit:Frederic Newville, Charlotte Quashee : Alibi de 22h30 à 23h30 minimum - Ont un moyen d'éliminer la victime sans violence.

Mobile professionnel peu probable, victime dispensable au projet malgré sa position de chef de projet. Chercher un gruge personnel.

Victime peu appréciée de son entourage.

Chercher des gens qui connaissent la victime personnellement ou qui pourraient l'apprécier.

Charlotte Quashee : franche, ambitieuse, emportée, professionnelle

Frederic Newville : calme

Chris Müller : langue de bois, charismatique


Fluctuat nec mergitur
avatar
Spera

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
65/150  (65/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Aiky le Mer 22 Aoû 2018, 21:28

Une petite enquête




Cry a un geste ... étrange à mon égard quand je lui montre mes indices ... il me .... patpat la tête ... ? Je suis tellement surprise par son geste que je n'arrive même pas à le repousser ou à sourire ... je sens juste sa grande main chaude sur le haut de mon crâne.  Et lui même semble comprendre l'étrangeté de son geste car il finit par froncer les sourcils en retirant sa main. Je sens le rouge me monter aux joues et j'hésite vraiment à le rabrouer sèchement pour lui faire comprendre que je suis pas une gamine ... mais je reste encore trop troublée et finit par me diriger vers l'escalier sans un mot, reprenant doucement contenance.
Nous redescendons et il finit par répondre à ma question sur mes premières hypothèses :

- Hum ? Ch'ai pas, si j'ai envie de crever je le fais pas sur un chantier... encore moins ici, la vue est pas accueillante pendant la descente, y'a pleins d'immeubles pour sauter... et probablement d'autres moyens plus efficace. Rara va p'tête avoir des infos... d'ailleurs.

Et le voilà qu'il appelle Spera pour lui balancer une autre de ces phrases dont il a le secret. Je lève les yeux au ciel.

- Peut-être mais ici ça passe facilement pour un accident. Il suffit de dire que la sécurité n'est pas géniale et hop ...

Finalement nous retournons près de Spera et Naia qui sont en plein interrogatoires et allons laisser nos deux indices à un jeune stagiaire ... euh non un agent de récupération, pardon

- On a que ça Mister Cry ? C'est dans la poche du coup ? Toujours aussi resplendissante dans le travail Agent Aïky ! Vous bossez dur pas vrai ?

Cry lui réponds déjà quelque chose de douteux sur les filles .. ou Spera .. je comprends pas vraiment qui il vise, s'il y a quelqu'un dans son collimateur ou s'il a une mitraillette et qu'il tire au pif.

Je fais seulement un vague signe à l'agent , lui tendant les indices , le regard un peu dur pour bien lui signifier que ce genre de compliment n'a pas sa place pendant les heures de travail et encore moins sur une scène de crime. Et j'ai assez rougis pour aujourd'hui.

Cry me fait signe qu'il continue seul, j'acquiesce vaguement , le laissant continuer alors qu'il va près d'un homme apparemment pas très à l'aise.

J'en profite pour me marquer les maigres indices que nous avons trouvés, regardant sur mon appareil photo si j'ai omis un détail en revisionnant les photos mais non ... tout est blanc, il n'y a rien d'autres...

Spera est en pleine conversation avec une femme tout en prenant des notes et Naia n'est pas en vue depuis l'endroit ou je me tiens, probablement aussi en interrogatoire. C'est là que je me sens particulièrement inutile ... du coup je sillonne le bâtiment en construction, notant les pans de murs encore à construire et l'air désolé qu'il s'en dégage. Je ressors de mon sac, le dossier du crime, relisant le descriptif de la victime ... un homme sans grande histoire il semblerait .. J'ai hâte d'en savoir plus sur ce qu'il s'est dit dans les interrogatoires car j'ai l'impression de nager dans le flou le plus totale.
Mes pas me ramènent vers Spera qui semble en avoir fini avec la dame. Elle a le nez dans ses notes et je me rapproche doucement, rangeant mes affaires dans le sac.

- Alors qu'est ce que ça donne ? Qui est la femme que tu as interrogé ? Nous n'avons rien trouvé de bien fou là haut, hormis un mégot de cigarette et un vieux téléphone portable. Ca a été envoyé à la cellule d'analyse, donc on attends les premiers résultats rapidement normalement.

Cry s'est aussi approché, sa discussion fini et il ne reste que Naia pour que l'équipe fasse le point.

Spoiler:
Pardon du retard, soucis IRL cette après midi donc je ne poste que maintenant


Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Game Master le Dim 26 Aoû 2018, 21:37

Message du MJ:
Pour Aïky, Cry et Spera, vous n'entreprenez rien qui nécessite mon intervention donc si vous voulez papoter entre vous pour théoriser ou quoi et faire le point avec vos personnages, allez y.

Naïa tu peux venir en MP pour abréger ton interrogatoire.

Pour vous fournir une piste bonus qu'un de vos collègues vous donnera pour trouver la secrétaire : Il faut aller au deuxième étage pour trouver le bureau de la secrétaire. La porte est fermée, donc vous serez bloquer à ce point précis avant que je ne reprenne les rennes. Pour le coup, je vous donne une longue durée de réponse illimitées entre vous jusqu'au Samedi 1er Septembre 20h30. Profitez en, car vous êtes dans une enquête. Analysez bien toutes les informations dont vous disposez !
avatar
Game Master
MJ

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: ∞
Exp:
9223372036854775807/9223372036854775807  (9223372036854775807/9223372036854775807)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Naïa Kald le Mer 29 Aoû 2018, 18:08

Récapitulons un peu les info du monsieur devant moi. Frederic Newville. notre architecte. Je me présente, il se présente. Il sait pourquoi je le demande. Alors il me donne son alibis.

Et prenons des notes.

La version longue de l'interrogatoire.:
Hier j'ai comme d'habitude travaillé sur les plans du cinquième étage pour le finaliser. Nous avons tellement pris de retard qu'on allait se faire éjecter du projet. A vrai dire ce retard provient de Müller. J'ai fini le travail vers 18h00 et avec l'adjointe présente là-bas, nous avions une réunion à 22h30 environ. On essaie de réparer les pots cassés vous savez, c'est pas simple ce travail dans cette ville...En même temps le chef de projet n'était pas très professionnel il faut le dire, ou du moins stable. J'avais vu son ami Daniel dans une crise de colère, remonté contre Fred". Il devait avoir du mal sur le plan familial...J'ai beau être un de ses associés, je ne connais pas toute sa vie malheureusement. Même si je connais des choses sur lui assez alarmante au delà de son laxisme habituel.

Ouah. Très bavard ce Newville en fait. Pleines de questions à poser. Je me disais bien que ce taciturne a ses secrets. Mais d'abord l'alibis. Est-ce qu'il tient ? D'après le légiste, Müller est mort entre 22h et minuit. Et Frederic était... En réunion avec l'adjointe. A confirmer avec Spera. M'enfin si c'est le cas, ce n'est pas possible qu'il soit le meurtrier à moins qu'il se soit barré entre temps. Bah, qu'importe, on verra ce qu'il a à dire si c'est le cas.

Maintenant les questions. "Daniel énervé contre Fred ?" Attend il parle de lui ? Ou d'un autre Fred ? Toujours des soucis de chantier avec Müller aussi. De quelle nature ? Et bien sûr l'éléphant dans la salle "Des choses sur lui assez alarmante." Tu as toute mon attention, Newville. Commençons l'interrogatoire.

Mais d'abord une clope. Pour détendre l'atmosphère. S'il est fumeur ça serait pas mal- "Non désolé, je ne fume pas. C'est cher, ça ruine la santé et ça pue...C'est pas vraiment un bon plan les cigarettes.". Bon bah raté, merci mon ptit Newville. J'vais éviter d'être crispée alors. Je sais que c'est pas bien, que ça fou le cancer des poumons que ça pue. On est addict on est addict. Et on en a besoin à force. C'est pas drôle tout les jours ce métier.

On va commencer avec l'éléphant. Of course, c'est ce qu'il s'attend.

"- Que savez vous de Müller, de sa situation ?"

Le voilà en train de faire un résumé sur lui. Chris Müller, ingénieur en bâtiment et chef de projet. Associé à Frederic Newville avant d'être macchabée. Newville m'a l'air très charmé par ce projet de musée. Chris aussi on dirait... Du moins au début.

"- Chris commençait à avoir du mal à travailler ou à trouver de la motivation. Plusieurs fois il avait crée des problèmes à la mairie, demandant de l'argent, du temps, des avances etc. A force, je me suis demandé pourquoi il faisait tout cela et...c'est plus tard que j'avais appris qu'il détournait de l'argent pour son frère Isaac Müller. C'était inadmissible et la réunion qu'on avait avec le maire devait traiter de ce cas précis pour justement le renvoyer.  Puis ça encore ce n'est qu'un problème parmi le reste. Il s'entendait aussi de plus en plus mal avec sa secrétaire. Certainement car il lui refilait tout son travail en retard.".

Wow holy shit. TMI TMI. Du détournement de fond pour son frère, rien que ça ! Et pour son frère Müller, Isaac. Ok ok. Donc il devait se faire virer pour ça, et c'est pour cette raison que la réunion avait eu lieu. Si Frederic voulait s'en débarrasser, ou si Charlotte le voulait, le virer était suffisant.

... Mais c'est pas fini ! Des soucis avec la secrétaire hein ? On y reviendra mais d'abord.

"- Et s'ajoute aussi l'altercation entre Daniel et Fred. Je me trompe ?" Oui j'ai insisté sur le Fred. C'est qui ce Fred ?

"- Freddie oui. C'est une personne assez haute dans la mairie, qui distribue le budget. Enfin ça c'est quelque chose que j'ai simplement entendu, vu que je bois pas....J'ai jamais pu vérifier par moi-même. M'enfin moi ça me suffisait, puisqu'on voulait plus nous donner de l'argent. Enfin voilà, c'est un bordel monstre.

Freddie. Sans nom. Joie. Il s'occupe du budget de la marie. On dirait un soucis d'argent. WELL NO SHIT SHERLOCK. C'EST PAS COMME S'IL DETOURNAIT DE LA THUNE HEIN ?

"- Ce Freddie devait avoir un nom de famille. Et qui était ce Daniel, avec qui il avait eu une altercation ?

Freddie Mercurio, me répond-t-il. Par contre il joue l'imbécile avec moi. "Je vous ai dit que c'était son amis à Müller" qu'il me dit ! Je le sais ça. Je veux plus d'information. Information qu'il n'a pas d'ailleurs, vu que j'ai précisé la question après. Ah, si il boit. Il aime boire.

J'en profite pour demander qui étaient au courant pour le détournement d'argent et on a ceux présent durant la réunion, c'est-à-dire Newville lui-même, monsieur le maire, Charlotte Quashee et Freddie Mercurio.

Bon maintenant je comprend pourquoi Daniel et Freddie Mercurio aurait eu des soucis avec Müller (Go voir Daniel, j'ai pas plus d'info dessus.) vu que c'est la thune mais... Et la secrétaire dans tout ça ?

"- Bah...J'en sais pas plus. Les deux concernés refusaient de m'en parler...Donc je peux pas trop vous aider sur ce point. Je sais juste que c'était tendu entre les deux."

Pas d'information là dessus... J'espère que les autres ont eu plus de truc que moi à ce sujet.

"- Vous pourriez au moins me donner son nom et son prénom. "

"- Karin Cattin. Vous verrez c'est une charmente jeune femme qui a 25 ans. Elle s'habille souvent de manière formelle, comme moi."

... Cry ? Quelque chose me dit que t'aimerais bien l'interroger elle. N'est ce pas ?.... N'est-ce pas pâââs ? Plus sérieusement. Pas de soucis d'argent cette fois. Peut-être de... Hm... Gardons ça quelque part.

J'essaye de demander à Newville s'il sait autre chose chez Chris et le détournement de fond. Mais mise à part que ça part d'un point A (les fond de constructions) à B (chez Isaac) il n'en sait rien. Il essaye de rester intègre. Quelque chose que je comprends.

Je me tourne vers la bâtisse en construction. Un musée pour les dotés hein-

"- Je me demande ce que donnerait ce musée une fois terminé. S'il est terminé un jour."

"- Ce serait majestueux, prônant la tolérance, tout en verre. J'ai fait les plans et j'arrive parfaitement à imaginer la splendeur du projet...S'il est fini..."

D'un triste cet homme. M'enfin c'est le projet de son cœur je suppose. J'ai presque envie de l'accompagner dans sa rêverie mais j'ai du travail.

"- Ce serait un fort symbole pour la place des dotés dans la société."

Je marque un silence, passant d'une voie enjouée à monotone.

"- Tout le monde n'est pas aussi tendre avec eux. Certains pourraient même penser qu'il serait mieux que ce musée ne soit pas terminé, pour des raisons... Politiques cette fois."

Newville n'a pas l'air plus choqué que ça. Il ne fait que remarquer que chaque chose doit être faite dans son temps. Je lui rétorque qu'il se pourrait qu'il y ai un rapport avec le meurtre et que s'il avait des infos à donner c'est maintenant. Ce à quoi il me répond que ça lui dépasse, le travail de flic ou de super héros. Donc pas d'info dessus. Déception.

Encore deux questions et je peux m'en aller. Qui est Isaac Müller et qui est Freddie Mercurio.

Apparemment j'ai écorché le nom de Isaac et il me reprend. J'ai besoin de me détendre moi. M'enfin les infos sont là. Isaac Müller, frère de Chris Müller, cuisiner dans une brasserie. Mais qu'est-ce qui fou avec la thune de la mairie ?!

Et Freddie Mercurio, qui avait aidé Newville à monter le dossier pour virer Müller. Bon, si c'est le cas, ce n'est toujours pas notre Homme.

"- "Cela vous suffira ?""

"- Oui. Me suffira juste de savoir où trouver Isaac Müller et Freddie Mercurio."

M'indiquant où les trouver, je note ces informations sur mon calepin où j'avais pris mes notes depuis le début de l'interrogatoire.

"Mercurio à la mairie et Isaac Müller dans "La meute" une brasserie. Ou un truc comme ça."

"- Bien. Merci beaucoup. Je vais pouvoir vous libérer. Si jamais vous avez des détails qui vous reviennent, revenez nous voir."

La version prise de note parce que se taper des pavés césar ça peut être chiant.:

Chris Müller, ingé dans le batiment. Chef de projet et associé à Frederic Newville, architecte.

-Newville était en réunion avec Charlotte Quashee (Adjointe à l'urbanisme) à partir de 22h avec monsieur le maire. Réunion qui consiste à délibérer si'il faut licencier Müller ou non. A confirmer avec monsieur le maire. et Charlotte.

- Chris aurait détourné les fond pour les envoyer chez son frère cuisinier Isaac Müller dans la brasserie "La meute" (ou quelque chose comme ça). Raison, inconnue. Newville, Quashee, monsieur le Maire et Mercurio sont au courant.

-Ce même Mercurio a aidé Newville à monter le dossier, et a eu des altercations avec un certain Daniel, un amis à Müller. Pas plus d'information sur ce Daniel. Il faut l'interroger. Peut-être dans le calepin. Mercurio travaille à la mairie

- Chris avait des problèmes avec la secrétaire, mais pas plus d'info dessus. A voir avec les autres.

Avec sa politesse habituelle, il prend congé et j'en profite pour m'approcher du reste de l'équipe. Et de distribuer les rôles parce qu'on a du pain sur la planche.

"- Tout le monde est là ? Bon va commencer par Frederic Müller. Il était en réunion avec Charlotte Quashee entre 22h30 et très tard. Tu me confirme ça, Spera ?" Elle me fait un signe de tête pour m'indiquer que c'est le cas.

"- Ces deux là étais en réunion avec monsieur le maire pour discuter du licenciement de Müller pour des raisons de détournement de fonds."

Je guette des réactions chez mes coéquipiers et reprend.

"-Toute mes informations sont notés sur mon calepin, lisez le. Newville a monté le dossier avec l'aide de Freddy Mercurio, qui est chargé du budget de la mairie Pas grand chose à dire d'autre si ce n'est qu'on pourrait aller lui parler un peu. Mais plus intéressant encore, c'est que ce Mercurio a eu un altercation avec un certains Denis, amis de notre Müller que j'aimerais que l'on interroge."

Petite pause pour couper le pavé. Et reprendre un peu d'air.

"- Ce même Müller envoie l'argent à son frère, Isaac Müller. Lui aussi, j'aimerais bien que l'on interroge. Notez que toute personnes cité là, excepté Denis dont je n'en sait rien, sont au courant de ce détournement de fond. Du moins d'après Newville."

Je marque une pause pour reprendre mon souffle.

"- Mais ce n'est pas tout. Chris aurait eu des problèmes avec sa secrétaire, Karyn Cattin une jeune femme de 25 ans très élégante. Je me doute de la nature de ce problème mais ce n'est pas très pro de directement pencher dessus. Il faudra l'interroger. Et si quelqu'un peut corréler sur ce point, je suis preneuse. Ah et aussi où la trouver.

Je marque un silence, ça fait un bail que j'ai pas eu un débit de parole aussi soutenue. Puis j'ai un peu trop monopolisé le bordel. Ce n'est pas vraiment très pro.

"- Mais tout ça, c'est la version de Newville. Et de votre côté ça donne quoi ?"
avatar
Naïa Kald

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
60/150  (60/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Cry le Jeu 30 Aoû 2018, 04:50

Not for me. Le temps d'arriver proche de ses collègues, Cry avait remarqué que Spera avait été la première à avoir terminé son interrogatoire après lui. Il avait presque envie de s'excuser de l'avoir laissée avec cette dame probablement respectable et respectée mais... il était arrivé en retard parce qu'il inspectait le cinquième étage, c'était une excellente raison. Il n'avait aucune idée de comment cette histoire s'était déroulée mais il se doutait qu'elle ne s'était pas probablement pas aussi bien passé que pour lui. Le basané n'avait d'ailleurs pas vraiment compris les remerciements de sa camarade, on l'avait bassiné avec cette histoire de travail d'équipe, ce n'était donc pas la peine, à ses yeux, de le remercier pour ça. Il avait simplement haussé les épaules avant de prendre la parole après avoir pris la liste... même s'il n'en avait pas besoin.

- Comme la p'tite a dit... tu parles d'une scène de merde. On verra bien qui l'a suicidé ou alors il a tenté des saltos avant de crever histoire de pas finir sa vie en s'emmerdant... c'est ce que je ferais moi. De ce que j'ai pigé, c'était un glandeur qui te vendait El dorado avant tout foutre sur le dos des bosseurs... ça me rappelle un peu quelqu'un tiens. Newville était pas son meilleur pote de ce que le vieux m'a dit, pas hyper hyper proche niveau personnalité donc pas la meilleure des associations quoi, on verra ce que ça donne quand Naia aura finit. Tiens d'ailleurs, apparemment la secrétaire et Muller sont familiers... enfin on m'a vendu que sa main était familier avec son cul, ça sert à rien mais le chef soupçonne un truc entre les deux, ça vaut ce que ça vaut et... le flic croise les bras en marquant une pause pour réfléchir quelques secondes avant de reprendre. Et c'est tout, le reste servira pas tellement à l'enquête.

Il avait terminé sa phrase en souriant et en frottant son nez de son index d'un air victorieux. Le basané avait eu une sorte de vision de lui même plus jeune en parlant de glandeur, d'où sa remarque qui semblait sortir de nulle part. Il avait presque tout communiqué en plus de ce qu'il avait dit si on omettait évidemment la description de la secrétaire, Spéra ainsi qu'Aiky en savaient autant que lui sur ce que le veil homme avait dit. Il s'était retourné pour regarder un peu le chantier et ses alentours, après avoir rendu la liste à Spera, tout en prêtant une oreille attentive à ce que ses collègues allaient répondre ou si quoique ce soit d'intéressant allait sortir de nulle part.

- ...J'espère qu'elle va au moins être un peu marrante, ça va être chiant de se farcir une ex junkie trop serious business... et avec un peu de chance elle l'a pas buté non plus... ou elle le cache hyper bien, comme ça l'enquête pédale dans la semoule et on se retrouve pas le cul visser sur ces chaises à la con avant un bon moment.

Il n'avait pas spécialement parlé à qui que ce soit de particulier, il avait juste réfléchit à voix haute, chose qu'il faisait assez souvent qu'il se retrouvait sans grand chose à faire. Entre temps, un des collègues avait approché pour donner quelques informations quand à la localisation de la fameuse secrétaire, le deuxième étage... ce qui signifiait plus de marche à monter et descendre ! Le pied absolu.

TOUT CA, CA S'EST PASSE AVANT LE RP DE NAIA LALALA JAI PAS ENVIE DE TOUT REECRIRE POUR UN NIAKWE A LA BOURRE LALALA

Et le retour de Naia se fut assez rapide paradoxalement à ce que le basané pensait, elle avait eu l'air assez occupée avec son suspect mais au moins elle était là et elle était remplie.... d'informations. La communication d'information terminé et les notes lues et... un certain Denis qui était sortit de nulle part... mais que notre agent avait omit pour ne garder que ce qui était écrit sur les notes. Il était temps de coordonner les informations... enfin ça aurait été le cas si tous les suspects avaient été interroger, or il en restait toujours une et par le hasard le plus chanceux, sa localisation était connue. Tout était donc en ordre, il fallait que quelqu'un se sacrifie pour la cause, et notre protagoniste était totalement pour un tel sacrifice.

- … J'vais au deuxième, Spera et Aiky ont mes infos, j'suppose que vous allez chercher ce Daniel là, moi je m'occupe de la dernière.

Et il était déjà partit, sans attendre, si quelqu'un lui suivait parce que travail en équipe et tout le toutim tant mieux pour eux, il n'avait pas vraiment attendu mais marchait à son rythme habituel donc n'était pas irrattrapable non plus. La partie recoupe des informations n'était pas quelque chose qui l'intéressait au plus haut point alors il avait préféré les marches à ça. Et c'est aussi pour ça qu'il l'avait communiqué ses informations avant l'arrivée de Naia tout était pensé à l'avance, mais quel mastermind.

Le second étage était évidemment une escalade moins fastidieuse que celle faite précédemment mais l'arrivée avait été moins bien accueillie. En effet, le seul tapis rouge auquel il avait eu droit été celui d'une porte fermée, ce n'était pas un gros problème en soi mais... « elle pouvait pas juste la laisser ouverte bordel ? » était ce qui était passé dans la tête de notre agent de police d'élite. Il avait un peu lever la main pour atteindre la porte avant de chuchoter de manière à ce qu'il soit le seul à pouvoir l'entendre.

- Bon... soit elle se change, soit je la trouve morte... et pourquoi je sens que ça va pas être le premier... *Toque sur la porte avant de parler normalement* J'ai une commande pour madame Cattin, Double pizza pepperoni supplément anchois. Dépêchez vous, les flics m'ont déjà cassé les couilles pour que je rentre pas, j'ai dû trouver un moyen de me faufiler.

Il avait prit son arme de poing et évidemment enlevé la sécurité en parlant, simple précaution, avant de se positionner dos au mur de droite au cas où de l'action se profilait.
avatar
Cry

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
80/150  (80/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Spera le Ven 31 Aoû 2018, 21:15

On était donc au complet. On avait tous nos infos à regroupper et c'est d'ailleurs ce qu'on a fait. Au ciçnquième il y avait un mégot et un cellulaire, donc il va falloir garder l'oeil ouvert à tout comportement similaire. Avec un peu de chance le mégot et le téléphone auront des empreinte ou de l'ADN exploitable. On peut toujours espérer. Sinon Cry nous a aussi fait part de quelques infos qu'il a retenu et... Pourquoi le contexte ne m'étonne pas ? Bon déjà ça ne fait que confirmer un peu plus l'implication de la secrétaire... Et on va dire que je fais suffisement confiance à Cry pour considérer ça comme une simple coïncidence.

Ensuite c'est là que Naïa est revenue vers nous pour nous bombarder d'infos. Déjà y'avait un détournement de fond... J'aurais du demander plus précisément les méfaits de la victime à Madame Quashee. Au moins l'architecte a été plus bavard j'ai l'impression. J'en profite pour glaner les informations de son calepin et mettre à jour les miennes.

On a donc un certain Daniel à retrouver et Isaac Müller à intéroger. Si on pouvait mettre la main sur ce Freddy Mercurio pour en savoir plus sur Daniel. Je décide de prendre encore des notes pour recouper les infos qu'on as tous, du moins ce que j'arrive à garder en mémoire.

À côté de ça la Secrétaire se fait encore un peu plus casser du sucre sur son dos. Au moins Naïa fait la remarque sur le professionnalisme, mais bon elle n'est pas au courant que Cry nous as déjà donné une version plus précise qui confirme son intuition. Cry part pendant que je griffone sur mon calepin. Je me contente d'un hochement de tête pour vaguement confirmer que j'ai compris. Après ça je relève la tête pour parler aux deux autres restantes.

- Bon, si t'es intéressée par la secrétaire tu ferais bien de suivre Cry, Naïa. D'après lui tes suppositions ont étés pratiquement confirmées par Monsieur Vessela en plus d'être une ex-junkie, après Cry peut la gérer tout seul je pense. Sinon il reste Issac Müller à aller voir au sujet de son frère et il faut trouver Mercurio pour en savoir plus sur ce Daniel. Je pense aller voir le frère du défunt pour lui annoncer la nouvelle si il est pas au courant et lui poser des questions. Il faudra donc quelqu'un pour aller voir Mercurio, probablement à la Mairie si il gère le budget.

Je me préparait donc à aller vers cette brasserie de "la Meute" cependant il va d'abbord falloir trouver son addresse et... Je me retourner regardant d'un air dubitatifs mes deux cooéquipières.

- Rappellez-moi, pourquoi vous êtes montés dans la même voiture que moi et Cry au lieu de prendre la votre ? Bon... C'est pas grave de toute façon on sait pas trop où est la brasserie. Aïky vient à la mairie avec moi, Naïa ira accompagner Cry comme ça.

C'est pas pratique tout ça. Bref, je sors mon téléphone et appelle le bureau, là bas je pourrais demander plus d'infos sur la brasserie où on pourra trouver Isaac Müller. Un des collègues fini par répondre au poste, je donne mon identité et procède à ma demande.

- Il me faudrait l'adresse du lieu de travaille de Isaac Müller, il travaille dans un établissement nommé "la Meute".

Une fois l'appel terminé j'embarque dans la voiture en place conducteur et attend ma coéquipière pour aller direction la Mairie.

Notes de Spera:
Frederic Newville, Charlotte Quashee : Alibi de 22h30 à 23h30 minimum - Ont un moyen d'éliminer la victime sans violence. La vicitme faisait du détournement d'argent

Mobile professionnel peu probable, victime dispensable au projet malgré sa position de chef de projet. Chercher un gruge personnel.

Victime peu appréciée de son entourage.

Chercher des gens qui connaissent la victime personnellement ou qui pourraient l'apprécier. > Isaac Müller, frère de la vicitme, et recevait de l'argent de sa part.

Charlotte Quashee : franche, ambitieuse, emportée, professionnelle, n'a pas parlé du détournement d'argent.

Frederic Newville : calme

Chris Müller : langue de bois, charismatique, faisait du détournement de fond

Isaac Müller : travaille dans une bresserie appellée "la Meute" et recevait de l'argent issue d'un détournement d'argent.

Freddy Mercurio : chef du budget du projet de musée, Est à la Mairie, co-fondateur du projet, a eu une altercation avec Daniel. Demander qui est Daniel

Karyn Cattin : secrétaire de la victime, ex-junkie, apparait très formelle. La relation entre elle et la victime pourrait être plus que professionnel, du moins Chris Müller aurait fait des avances.


Fluctuat nec mergitur
avatar
Spera

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
65/150  (65/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Aiky le Sam 01 Sep 2018, 11:25

Une petite enquête




Une fois l'équipe réunie, on fait un point sur les interrogatoires. Cry a interroger René Vessela, le chef de chantier qui s’inquiète plus de son salaire que de la mort de Monsieur Müller.

Spera a rencontré Charlotte Quashee, l'adjointe urbaine. Elle et Frédéric Newville, l'architecte dont Naïa s'est chargé été tous les deux en réunion le soir de la mort.

A cette liste s'ajoutait donc d'autres suspects : la secrétaire de Chris avec qui cela ne se passait pas bien apparemment et un Freddy Mercurio.

Il apparaissait également que Chris Muller avait fait des détournements de fonds pour les envoyer à son frêre Isaac.
Je me rendis compte que nous n'avons même pas la biographie de la Victime. As t-il de la famille autre que son frère que nous pourrions interroger ? Une femme ? Des Enfants ? Peut être qu'il aurait pu parler de ses soucis au travail à  quelqu'un de proche ... J'allais dire aux deux autres, vu que Cry courait déjà pour interroger la secrétaire que j'allais passer quelques coups de fils au bureau pour avoir plus d'infos sur notre victime et voir si le médecin légiste avait quelques informations supplémentaires à nous fournir mais Spera semblait vouloir prendre les commandes.

- Rappellez-moi, pourquoi vous êtes montés dans la même voiture que moi et Cry au lieu de prendre la votre ? Bon... C'est pas grave de toute façon on sait pas trop où est la brasserie. Aïky vient à la mairie avec moi, Naïa ira accompagner Cry comme ça.


N'étant pas du genre à faire ma rebelle , j'acquiesce et suis Spera jusqu'à la voiture, une fois que celle-ci a reçu l'adresse de la brasserie.
Elle prends le volant et je m'assois à ces côtés, prenant mon propre carnet pour y marquer quelques infos.

- Je vais appeler le poste en arrivant .. je veux savoir si Chris a de la famille autre que son frère. Sa femme peut-être à qui il aurait pu se confier ...

Je me marquais également de contacter le médecin légiste et la cellule d'analyse pour connaitre le contenu du téléphone. Dans la voiture, avec le bruit alentour, ça servait à rien d'appeler immédiatement. autant sortir de la voiture pour avoir un semblant de calme.

Je soupirais un peu en me calant contre le siège.

- A toi aussi l'idée de meurtre te semble de plus en plus probable ... ? Personne ne semblait apprécier la victime de ce qui ressort de vos interrogatoires ... Deux voulaient le virer et la relation qu'il avait avec sa secrétaire semble étrange ...



Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quête 1 : Une petite enquête ? [Pv Naïa, Spera, Cry et Aïky]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum