[Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Jïnn le Jeu 26 Juil 2018, 00:11

Rappel du premier message :


Tour 1 :


Petit cadre ::


Après le drame, la brigade avait fuit. Personne ne connaissait sa position exact, encore moins jusqu'au repaire D. Quoi qu'il en soit, le jour se levait à peine, il devait être environ huit heure du matin. Après cette petite fuite, Klein était dans son lit. Cela pourrait le choquer mais il venait de dormir environ deux jours. Un indice simple pouvait lui mettre la puce à l'oreille : son odeur. Il sentait la transpiration, plutôt nauséabonde. Quoi qu'il en soit, par la fenêtre perçaient les rayons du soleil, illuminant la pièce dans laquelle il se trouvait. Un lit d'une place se situait en face d'un bureau où le grand et costaud vieillard siégeait, dessinant des plans en tout genre l'air assez incompréhensibles. La belle au bois dormant n'allait pas tarder à s'éveiller, peut-être brutalement qui sait. Les événements pourraient le hanter, surtout le masque du dernier antagoniste. C'est d'une manière un peu bourru que le vieux le saluait :

"Enfin debout, la belle au bois dormant."

La porte de la chambre était fermée mais on pouvait entendre le bruit des oiseaux dehors, le vent souffler légèrement dans les cimes des arbres. L’entrouvert-ure de la fenêtre laissait passer un petit souffle agréable et frais qui caressait la peau. L'ancêtre pivotait alors sa chaise pour qu'il soit face à lui. Il croisait une jambe de manière particulièrement masculine. Il lui laissait un bref signe non de la tête, comme s'il cherchait à la dissuader. En le détaillant un peu plus, il était vêtu comme un bûcheron, pantalon en jean ainsi qu'une chemise à carreaux rouges.

"Fais pas de mouvements brusques tout de suite. Les contrecoups des runes se payent. Je sais pas combien il en a utilisé sur toi pour une première, ni à quel degré de puissance exact, mais en tout cas, il t'a pas loupé. Toujours dans l'excès le capitaine."

Le vieil homme tendait son bras droit vers son bureau pour ensuite saisir une bouteille d'eau fraîche mais pas excessivement froide. Il se levait du haut de son mètre nonante trois pour ensuite la lui donner. Ces jours de repos forcés ont du pas mal entamer ses ressources actuelles. Ulysse avait veillé sur lui d'une certaine manière, mais il ne pouvait le savoir. Au moins, il se sentait bizarrement en pleine forme, une fois sa soif étanchée. Son interlocuteur continuait toujours :

"Klein c'est ça ? Flippe pas, on va pas te faire du mal, enfin, je crois. Y'en a des taquins on va dire. J'me présente, moi c'est Brokk. On me surnomme Blacksmith dans le groupe. Enchanté."

Ce dernier allait donc se rasseoir rapidement sur sa chaise pour gratter quelques secondes ses plans. Il précisait d'ailleurs d'un air relativement urgent :

"Première porte en sortant à gauche avant les escaliers pour la salle de bain, tu fouettes un peu mon p'tit gars. Des vêtements de rechange se trouvent dedans. J'ai du prendre des mesures dans ton sommeil pour les fabriquer. Cela taillera comme un gant. Tu feras juste gaffe si t'y vas, y'a p'tet quelqu'un qui en ressortira."

Il restait tout de même attentif s'il avait des questions. Toutefois, il avait quand même l'air plus concentré sur ses plans qu'autre chose, l'air de baragouiner faiblement dans son épaisse barbe blanche des mots incompréhensibles. On pouvait reconnaître quelques termes scientifiques comme "mécanique des fluides" ou encore "système nerveux" parmi tout ce schmilblick.




POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
200/300  (200/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Game Master le Ven 03 Aoû 2018, 17:26

[quote="Jïnn"]


Tour 10  :


-C'était... quoi ce truc... là ? Genre... c'était pas juste... un simple test ? J'ai failli crever moi !


L'hispanique rigolait, suivit d'Anima, d'Atlas, d'un ricanement d'Isis, d'un rire gras de Brokk et d'un regard entre tous les membres. Ils trouvaient Klein assez amusant quant à sa remarque.

Giovanni : Cap'tain j'crois il est perdu, t'as vraiment rien expliqué du coup ? paraissait-il retenir encore un peu son rire

Jun : Il a bien fait, sinon cette épreuve n'aurait aucun intérêt. Si on venait à tout lui révéler pour le rassurer, alors cette mise en situation perdrait en authenticité et l'analyse deviendrait erronée. La vrai question est de savoir si oui ou non il veut continuer ou s'il n'est pas prêt tout court. Toujours aussi sérieux, Jun avait tapé là où il le fallait, dans le mille.

Ulysse : Il a résumé comme il fallait. Tu veux qu'on en arrête là ?

La demande semblait sincère mais l'air un peu amer, comme si Ulysse comprendrait les deux réponses possibles mais que l'une d'entre elle ne l'enchantait pas spécialement. Après tout, qui sauverait quelqu'un pour ensuite essayer de le tuer juste derrière dans un "divertissement". A voir s'il comprenait le message caché. En tout cas, Atlas de son côté avait rouvert un œil, remuant légèrement sa main dans un sens rotatoire, comme s'il s'échauffait le poignet. Pendant ce temps, Taima semblait tourner le dos vers la maison, l'air désintéressé pour le coup. Il attendait simplement le dénouement pour ensuite voir s'il devait partir ou non. Brokk finissait de ranger son calepin dans sa poche arrière pour ensuite demander :

Brokk : Hummm....Atlas. La composition c'est la même que d'habitude pour les tests ou tu as du faire plus mou à cause du terrain ?

Atlas : Plus mou en effet. Je peux pas puiser aussi loin dans la terre pour faire du solide, ça épuiserait de manière trop significative la terre alentour. J'irai puisé ce dont j'ai besoin plus tard, pour éviter d'être en rade comme ici.

Anima : Ah capitaine, ça me fait penser qu'il me manque ton petit cadeau de sortie de prison. Demandait-elle comme ayant eu un éclair de génie

Ulysse : J'ai pas pu le récupérer, désolé. Mais trêves de bavardages, laissez Klein en placer une. Quelle est ta réponse alors ? Tu veux aller jusqu'au bout ou tu jette l'éponge pour cette fois ?

Anima : Au pire on fait une cage de gladiateur pour le forcer à finir.... Marmonnait-elle, l'air déçu d'avance s'il refusait. Il n'y avait plus qu'à attendre la réponse du concerné.

Giovanni : Bon bah...finalmente ya no estoy en el espíritu

avatar
Game Master
MJ

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: ∞
Exp:
9223372036854775807/9223372036854775807  (9223372036854775807/9223372036854775807)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Klein le Ven 03 Aoû 2018, 20:21

C'est qu'ils rigolent en plus ! Les gars, on rigole pas de l'éventuelle mort des gens, ça se fait pas. Je vais finir par douter de votre santé mental hein, attention. Nan mais plus sérieusement, ils rigolent car je ne suis pas encore dans la confidence à cause de leurs " surprises ". Juin qui nous montre encore son ultra-sérieux, à croire que c'est ça son pouvoir. Mais bon il me pose une question avec Ulysse qui me fait reprendre conscience de la situation. Ça reste un test certes, mais dans la vraie vie, on n'est pas là pour rire, on risque notre vie. J'ai vraiment été bête de penser que ça serait tranquille, je ne suis pas à la croisière s'amuse ici.

Avant que je puisse répondre car toujours entrain de penser, j'entends Papy demander à Atlas si la terre est comme d'habitude, et là j'entends un truc qui m'achève. C'est plus mou que normalement. C'est-à-dire que je me plains, alors que je suis en mode ultra-facile. Nan mais la gueule que j'ai putain. Et tout ça après avoir fait mon spitch dans la cuisine, bordel que je suis honteux. J'esquisse alors un sourire jaune, honteux et amer. Mais il faut voir le bon côté des choses, ma détermination est à nouveau sur-cotée en bourse. C'est donc après avoir serré les dents que je prends la parole quand enfin celle-ci m'est permise.

-Jamais, voilà ma réponse. Jamais on arrête. Envoyez-moi autant de vos trucs de terre que vous voulez, et ne me ménagez plus. Si je ne suis pas prêt à mettre ma vie en jeu alors ma parole ne vaut rien. Et puis comment je pourrais ne serait-ce que penser à vouloir me battre contre l'autre au masque si je peux pas combattre des mannequins de terre qui arrive même pas à mettre des coups de queue correctement.

Voilà, ma résolution et détermination sont exprimées. Je vais devoir être sérieux pour de bon maintenant. Fini de jouer.


avatar
Klein

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 6
Exp:
0/500  (0/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Game Master le Dim 05 Aoû 2018, 03:36



Tour 11  :


Esraël souriait, avant de laisser tomber de sa main une petite feuille de son arbre sur la tête de Jun qui relevait donc son regard vers elle. Elle lui adressait une large expression joyeuse suivit d'un clin d’œil  avant de lui glisser un petit murmure que seuls les plus proches entendraient :

Esdraël : Bien joué.

Jun : Je ne fais que ce qu'il y a de mieux pour lui et nous. fermait-il alors les yeux en remettant son regard vers l'horizon. Il semblait détaché à la suite de ce compliment mais en réalité tout le monde dans la brigade l'avait percé à jour et de loin. Il avait apprécié le petit compliment.

Pendant ce temps, Ulysse avait alors tendu son bras, paume ouverte, dans un langage corporel, donc pas de pouvoir derrière cela mais une déclaration :

Ulysse : Que démarre alors la troisième épreuve !

Les doigts d'Atlas remuaient alors pendant qu'il s'était rassit sur sa branche au lieu de juste s'allonger. Ses membres supérieurs montaient à un rythme lent. Cette fois, certaines écorces se déplaçaient exprès pour venir entouré la terre et les lianes. Il fallait simuler un blindage et la terre ne suffisait pas toute seule. Le Hell Knight qu'il avait affronté se retrouvait alors en face de lui, dans les mêmes proportions, l'écorce assez fine remplaçait la couche protectrice initiale du monstre. Anima l'animait alors, comme prévu, jusqu'à ce qu'il se mette à rugir grossièrement en direction de Klein. C'était un avertissement pour qu'il se mette en garde et prépare déjà sa stratégie. Au moins, celui la ne pourrait pas surchauffer comme l'autre, du moins pas tout seul. Ulysse abaissait alors son bras, signalant le commencement de cette dernière épreuve.

Ulysse : Commencez !

Le monstre semblait être tenu par une laisse imaginaire et lorsque le coup d'envoie fut donné, il fonçait directement vers Klein, courant à toute vitesse, tout droit. D'une part, ce mouvement rendait la trajectoire prévisible et prendre autant de vitesse d'un coup ne facilitait que l'esquive de manière aberrante.  Perdant alors son adversaire de son "champ de vision" du moins si on considérait qu'il avait des yeux, il balayait instinctivement à sa gauche, ne ressentant aucune résistance donc n'ayant assurément pas atteint la cible. Une entaille de l'épée légère amoindrissait son blindage au niveau du genoux gauche mais la distance imposée par cette main balayant l'air de manière dangereuse, annonçant clairement que le moindre coup au mauvais endroit serait fatal. Ayant alors l'obligation de s'arrêter, il ralentissait sur cinq mètres environ mais sa lourde masse ainsi qu'une certaine inertie peu propice à courir de manière agile, il offrait son dos à son adversaire qui arrivait à lui entaillé suffisamment au niveau du même genou, affaiblit, pour le faire plier au sol. Décontenancé par cette perte d'équilibre soudaine, le golem de terre ressemblant au Hell-Knight manquait à nouveau sa cible, visant à sa gauche alors que l'ennemi était dans son dos et non vers son profil. Lorsqu'il armait sa puissante frappe de haut en bas à l'image d'un samouraï, profitant de tout son poids et de toute sa puissance, le bras gauche à partir de l'épaule se décrochait du reste du corps avec une facilité déconcertante. Perdant alors une certaine masse nécessaire à son équilibre, le monstre tombait au sol avant de remuer comme un poisson hors de l'eau, cherchant Klein.  A présent sur le dos, le monstre perdait l'instant d'après son second bras, par une découpe anormale et qui se prolongeait à même le sol sur une dizaine de centimètres. La lame de l'augmenté se mettait à briller d'une lueur rouge, assez vive, comme si l'énergie de son détenteur circulait à travers la lame pour en faire une scie projetable. Profitant alors de cet état de faiblesse, le Lomoak de simulation retrouvait alors la lame dans sa gorge, avant que sa tête ne tremble dangereusement. Manquant un peu de vigueur sur la taillade du cou, quatre protubérances identiques, mis à part le bois comme substitut à l'acier, sortaient et se tournaient vers Klein, cherchant clairement à le transpercer. Les trajectoires des protubérances étaient diverses, encadrant la plupart des directions en prévision d'un futur mouvement la cible hélas sans parvenir à son but sauf pour une, saisissant l'augmenté à la cheville. Hélas, trop lent et trop faible pour la suite, reproduisant la même chose que pour le second bras qu'il avait coupé. La tête quittait le reste du corps et l'adversaire tombait en poussière. Il venait de gagner, sa détermination l'avait certainement galvanisé au point de se surpasser. Une énergie bleutée sortait alors de la tête du monstre, pour retourner dans la main d'Anima.

Anima applaudissait, suivit du Caballero. Ulysse semblait clairement fier de ce combat. Comme quoi, n'importe qui ayant récupéré son épée à la base pouvait venir à bout du Hell Knight, même si les circonstances étaient exceptionnelles. Isis quittait alors son arbre pour ensuite repartir vers l'habitation, suivi de Taima et d'Atlas. Ulysse venait alors le rejoindre, congédiant tout le monde, même si certains (tous ceux qui n'étaient pas parti en fait), restaient un peu loin pour quand même écouter ce qui se racontait. Il lui tendait alors sa main, avec un fin sourire :

Ulysse : Ici commence la voie pour devenir plus fort. Bien joué, Klein.

C'est ensuite qu'il écoutait sa réponse, avant de passer un bon mois avec la brigade. Qu'avait-il bien pu faire ? Brokk se chargeait de discuter avec lui des potentiels gears qu'il connaissait ou inventait afin de lui fournir quelques plans, si un jour il venait à rencontrer sa fille. Ils auraient donc pensé ensemble à plusieurs gears militaire pour lui donner la force nécessaire à la suite de sa mission. Avec lui, c'était la bonne entente, la bonne rigolade. Jun lui apprendrait alors l'art de l'épée tout en le renforçant à la pratique des arts de la guerre. Un mois, c'était court, mais il apprendrait les bases et obtiendrait un rouleau fait par le samuraï pour qu'il puisse s'entraîner par lui même quand il sera seul. Néanmoins, pour progresser avec le meilleur, qui était d'ailleurs une élite de la garde impériale du Japon, il fallait en payer le prix : Rigueur, travail acharné, répétition et toujours plus de répétitions. Le matin, Klein devait se lever tôt avec Jun pour couper du bois, parfois aidé par Tadi. Le tronc alors au sol, il devait le ramener au camp, donc le traîner sur des longues distances, le soulever pour monter les escaliers puis ensuite le couper afin d'en faire du bois nécessaire aux diverses tâches de la maison. A peine cela terminé qu'il allait directement apprendre l'art de la guerre. Ulysse quant à lui, enseignait à Klein comment faire circuler au mieux son énergie dans l'épée pour obtenir une scie fine, continue, optimisée afin d'éviter toutes dépenses d'énergie inutiles. L'extension énergétique de la lame faisait gagner environ 30 centimètres de tranchant mais buterait contre une matière trop solide pour elle s'il y en avait, comme une armure ou une carapace par exemple. Il lui expliquera aussi que les Lomoaks ont une origine bien plus profonde qu'un simple serum. Il restait toutefois vague et fermé à le lui dire. Néanmoins, une information capitale lui était confié : Les Lomoaks étaient classés par rang selon la brigade. Ceux de son épreuve et de l'hôtel étaient les plus faible, considérés de rang 1. Il existait 5 rangs. Plus le rang du monstre était haut, plus la difficulté pour le tomber était grande mais paradoxalement on avait moins de chance de le croiser. En moyenne, un membre de la brigade en forme peut facilement tuer en un contre un, un lomoak de rang 3 voir 4 en fonction du match-up. Le rang 5 reste très sombre, n'en ayant croisé qu'un, défait par la brigade au complet.
Tadi de son côté apprenait les rudiments du ninjutsu à Klein. Savoir se déplacer discrètement, la façon de répartir son poids, la posture pour courir en faisant le moins de bruits possible. Son entraînement se centrait sur la forêt mais au moins il y apprenait l'art du camouflage et utiliser l'arc de manière assez rudimentaire pour atteindre des cibles dans les fourrés.
Esdraël quant à elle, enseignait les bases du système super-héroïques de la ville s'il ne le connaissait pas et auquel cas il le savait, elle approfondirait. Elle l'informait aussi des dispositifs anti-pouvoirs ou encore anti-gears, plus rare mais existant dans l'ombre plus qu'à la lumière. L'ange du jugement le soignera aussi des blessures qu'il pourrait subir à cause des entraînements.
Caballero pourrait aussi l'aider à apprendre l'art de cuisiner, c'était toujours ça. Sinon, tous les membres une fois les tâches quotidiennes accomplit, allaient tous dans leur coins pour s'entraîner et récupérer de leurs superbes, ce qui allait plutôt vite finalement, reprenant le réflexe d'années d'entraînements intensifs.
Klein devait aussi se trouver un pseudonyme usuel pour sa future identité et surtout pour se faire appeler autrement par la brigade, à la demande générale, comme il en était coutume.


Ce fut donc le 3 Août 2018 que la brigade se décidait de lever le camp, pour reprendre la route, à une destination qui serait apparemment "pas trop loin" d'Abondance selon Ulysse, qui ne développait toujours pas plus que ça. Néanmoins, pendant que tout le monde faisait son sac qui se glissait dans une rune, merci papa Ulysse c'est pratique et on voyage sans la contrainte de poids comme ça, ils se retrouvaient tous dehors.
La brigade alors alignée derrière le capitaine dans des postures plus ou moins formelles selon certains, restait silencieuse. Il était temps de se séparer, peut-être pas définitivement cela dit, car après tout, il devait lui rendre ses runes. Ce mois intense lui aura permis de rencontrer les 10 pires criminels arrêtés par Justice, le pourquoi n'ayant jamais été développé par les membres qui avaient tous une mine impassible si on leur posait la question, qui finalement étaient tous assez sympathiques dans leur genre, à peu de choses prêtes. Ulysse tendait alors sa main vers Klein, pour la serrer, avant de lui mettre l'autre main dans son dos, dans une étreinte virile mais assez émotive, bien que le capitaine affichait juste un léger sourire heureux.

Ulysse : Au nom de toute la brigade du purgatoire, Klein, on te remercie pour nous avoir changé de nos habitudes par ta présence. On espère aussi qu'on se reverra, ce sera avec plaisirs. Une fois que la mission sera terminée, on ira boire un verre ensemble, même si ça prend des années. Porte toi bien.

Anima : Capitaine, tu n'as jamais été doué pour dire au revoir, t'es trop tendu, t'es gagaaaaaaaa ~

Ulysse : Eh ho, c'est la première fois qu'un membre nous quitte pour longtemps voir pour toujours. Car on dira ce qu'on veut, il s'est bien intégré. Enfin, c'est le cas à mes yeux. Donc meurs pas vite. Je compte sur toi pour revenir métamorphosé, gamin. exagérait-il exprès le gamin qui sonnait surement plus comme un "fiston" au sens symbolique du terme.

Un petit rire collectif s'en suivait avant qu'Ulysse ne relâche son "rejeton" qu'il appréciait pour préparer un motif de téléportation, que Klein reconnaissait à présent, s'étant entraîné pour le supporter un minimum s'il y avait besoin un jour en cas d'urgence. Il n'attendait que sa réponse pour l'envoyer directement là où se trouvait la fille adorée de Brokk. Une fois les adieux accomplit, tout le monde allait quitter le secteur par une téléportation. C'était le moment de vider son cœur pour partir l'âme légère.


HRP POUR LES LECTEURS:
Oui le combat a été fait en 1 post, on l'a fait en mode jdr avec des dés pour gagner du temps, comme ça je bloquais juste Klein moins longtemps ! Il a gagné aussi 100 xp au passage, étant donné qu'il pouvait finir gravement blessé voir mort pendant les épreuves et qu'il a tout de même vaincu les adversaires (j'ai juste eu 0 chatte et ça me gave). J't'aurai Klein un jour ! Je t'aurai !

avatar
Game Master
MJ

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: ∞
Exp:
9223372036854775807/9223372036854775807  (9223372036854775807/9223372036854775807)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Klein le Dim 05 Aoû 2018, 05:40

Ma petite tirade a semblé faire son effet. Ulysse ne doute plus et Atlas relance la construction du prochain et dernier ennemi au quel je devrais faire face. J'ai comme un pressentiment sur ce qui va me tomber au coin de la bouche. Bizarrement plus le bordel se forme et plus je me dis que je devrais jouer au loto si ça continue. Mais qui voilà donc, une version de terre du gros sac à merde de l'autre soir. Après le petit sac à merde, c'est vraiment étonnant, olala. Aaaah... Mais bon, je comprends, si j'arrive à me battre contre des créatures qui m'ont mis en PLS alors je pourrais m'en sortir à l'avenir. Je respire alors un bon coup et reprends mon air sérieux. Il est temps de latter des culs.

Je vois le sac à merde se mettre en position. Tellement prévisible qu'il va me foncer dessus que je me positionne en ¾ pour esquiver sa charge qui allait partir. Quand Ulysse lance pour de bon le combat, le truc me fonce bel et bien dessus. J'esquive donc sans trop de mal et prévoit un possible coup de bras qui pourrait partir. J'ai bien fait, car c'est ce qu'il vient de faire. J'en profite directement pour m'en prendre à son genou gauche en profitant de son propre élan. Mais je suis trop lent et fait juste une entaille mineur. Tch. Mais bon, ce gros balourd fonce tellement qu'il met 15 jours à s'arrêter m'exposant complètement son dos. Je ne réfléchis pas plus longtemps pour foncer dans un angle mort et finir mon travail en agrandissant l'entaille dans son genou gauche. Il veut alors pour taper avec son bras gauche, mais il semble trop con pour bien viser. Merci de me donner ton bras comme ça, sac à merde. Je donne alors un grand coup d'épée dans sa jointure d'épaule et celle-ci se détache du reste de son corps. En le privant de son côté gauche, il finit par tomber sur le dos. Je souris alors face à la faiblesse dont il fait preuve et ne me fait pas attendre pour lui enlever son bras droit maintenant qu'il est totalement à ma merci. Je pourrais faire plus court, mais je sais pas, c'est comme une revanche que je prends et ça me fait du bien. Dans mon mouvement, je peux sentir mon énergie se faire drainer et mon épée couper bien plus loin que je l'aurais prévu.
C'est donc ça le délire avec la lame plus grande qu'elle ne l'est vraiment. Vraiment intéressant. En tout cas il reste plus qu'une jambe valide au machin sur le sol. Je vais alors finir ses souffrances et plante mon épée dans son cou. J'ai cru que ça serais suffisant jusqu'à ce qu'il tourne la tête et va pour me balancer les mêmes trucs qu'il avait balancé dans la soirée, mais en bois. Je plonge alors sur le côté en haut de sa tête pour éviter. Il arrive tout de même à me chopper la cheville avec un des 4 trucs. Je vois alors qu'il en a toujours un en réserve... Merde, il faut faire vite ou je vais mourir ici comme un con car j'ai joué avec la nourriture !
Je donne alors un grand coup désespéré avec mon épée dans sa tronche. L'épée redevient rouge et recoupe comme dans du beurre, le monstre tombe alors en poussière.

Je tombe alors le cul au sol, tout le stresse de la situation étant tombé d'un coup. Enfin fini et je suis complètement crevé. Ce dernier coup m'a pompé mes dernières ressources et l'épée a disparu dans sa rune. Je peux alors entendre des applaudissements. Je souris, fié d'avoir réussi entier et tombe au sol haletant de fatigue, mais content. Ulysse se rapproche alors de moi et me regarde d'en haut après avoir congédié tout le monde.

-Ici commence la voie pour devenir plus fort. Bien joué, Klein.

-Ouais... et on en est... qu'au début...

Après tout ces événements, un mois passa comme un souffle. Un mois de pur... galère. Vous vous souvenez les sept enfer et tout le bordel ? Je crois qu'ils l'ont pris trop au sérieux. J'ai passé un mois de pure douleur et d’entraînement fait pour un putain de régiment d'élites. J'ai cru que mon corps allait se casser dans tous les sens si Esdraël n'était pas là. J'ai appris à manier les rudiments de l'épée, mais avec un vrai maître, donc je présume que j'ai des bonnes bases maintenant. J'ai appris à manier le délire rouge de mon épée grâce à papa Ulysse et aussi à savoir ce qu'est un peu plus les lomoaks ou comme j'aime les appeler, les sacs à merde. Ulysse m'a aussi rendu un service pour mon physique. Vu que je suis pas prêt à changer totalement, je lui ai demandé de me faire pousser les cheveux. Je me les suis teintés en rouge sur la mèche au lieu du blanc, c'est pas un grand changement, mais ça rendra déjà un peu plus confus en me voyant. Esdraël en plus d'être mignonne, m'a donc soignée et m'a éviter de mourir de fatigue tout en apprenant le délire des super-héros, histoire d'intégrer tout le bordel dans ma tête. Tadi m'a aussi appris à mieux me déplacer, surtout en discrétion, ce qui va m'être plutôt utile dans les prochaines années à venir. Merci la vie de criminel, gouvernement de merde. Il m'a aussi appris le tir à l'arc, mais je suis pas super doué dans le domaine. Au moins je peux tirer dans une cible immobile, c'est déjà ça.
Enfin, avec Papy, j'ai pu longuement discuter de ce que je voulais changer dans ce corps faible et on a réussi à se mettre d'accord sur des plans que je devrais refiler à sa fille si je la rencontre pour me poser le tout. Mais le plus important durant ce mois, j'ai appris à les connaître, à être plus proche d'eux, c'est comme ci ce mois était une délivrance en soit malgré la sueur, le sang et la douleur. Une chose est sûre à mes yeux, c'est qu'ils ne sont pas les criminels qu'on veut nous vendre, sauf Caballero peut être, ahaha.
Il fallu aussi que je me trouve un pseudonyme comme tout le monde, la coutume tout ça. J'ai vraiment eu du mal à trouver un truc. Mais j'ai trouvé un truc parfait. Je me suis alors donné comme pseudonyme un truc en rapport avec mon nouveau compagnon de combat. Et puis ça passe très bien. Ce pseudonyme, c'est Spada, épée en italien.

Comme vous savez, toutes les bonnes choses ont une fin, et la fin de mon séjour avec ma nouvelle famille s'arrête bien trop tôt. C'est donc en ce 3 août que tout le monde décide de lever le camp et malheureusement, je ne peux pas les suivre. Mais ils m'ont offert tout ce qu'ils pouvaient pour m'aider. Une arme, un guide à suivre pour mon entraînement physique et à l'épée, des plans pour les gears, et bien des connaissances. Puis pour moi, ce n'est pas un Adieu. C'est donc après un au revoir trop long de la part de papa Ulysse et d'une petite moquerie d'Anima que je vois la rune qui va nous séparer. Avant ça, je dois aussi dire au revoir.

-Merci. Pour tout. Merci à toi Jun pour ton entraînement et tes conseils. Merci à toi Esdraël d'avoir était patiente pour m'avoir soigné à chaque fois que je revenais à moitié mort, merci aussi d'avoir pris le temps d'apprendre à un idiot comme moi. Merci à Tadi de m'avoir appris à mieux me déplacer et d'avoir tenté tant bien que mal de m'apprendre l'art de l'arc. Merci à Papy Brokk d'avoir pris le temps d'entendre mes demandes bien trop compliquées pour en faire des gears sur lesquelles je pourrais peut-être un jour compter. Merci à vous autres d'avoir était là durant ce mois, Anima et ta bonne humeur, Caballero et tes bonnes blagues et les autres avec qui j'ai tout de même passé un bon moment en général. Enfin, merci à toi Ulysse ou plutôt capitaine aha. Merci de m'avoir guidé ici, d'avoir fait en sorte que j'en ressorte plus fort. Merci d'avoir cru en moi. Je vous jure qu'on se reverra et que ce jour-là je serais assez fort pour vous suivre lors de la prochaine mission.

Bordel, retiens toi... Surtout la larme, tu restes dans l’œil ta race. Ah merde, j'avais dit que je chialerais pas sa mère. C'est donc avec un demi-sourire que je me sens transporter vers un autre endroit. Merci à l’entraînement je le supporte bien mieux qu'avant. Va savoir où je suis du coup.


Dernière édition par Klein le Jeu 09 Aoû 2018, 01:37, édité 1 fois


avatar
Klein

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 6
Exp:
0/500  (0/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Game Master le Mar 07 Aoû 2018, 00:36



Tour 12  :


Carte (visuel non contractuel car on est pas en hiver):

C'était après des adieux forts en émotion que tous les protagoniste se séparaient. La brigade était alors reparti à sa mission dont le but demeurait toujours aussi mystérieux. Il était environ 13h00. Klein avait atterri sur un sentier à côté d'un point d'eau comparable à un lac, comme ceci. En face de lui se trouvait une sorte de grande maison à un un étage. Il se trouvait alors au dos de cette dernière, l'entrée était plus loin justement. Le paysage était toujours aussi apaisant, fleuris et verdoyant. Un léger vent caressait les longs cheveux de l'augmenté pendant qu'il se dirigeait certainement vers cette bâtisse. S'il utilisait sa rune GPS, il sentirait clairement que la fille de Brokk se trouvait dans la maison. A par le bruit de la nature, la maison semblait bien vide de vie. Il y avait toujours une sonnette comme dans toutes les maisons cela dit. La porte était en réalité une double en bois vernis, solide à vu d’œil.

Une fois que l'envoyé de la brigade avait fait signe de sa présence, il attendrait alors une dizaine de secondes et toujours rien. Peut-être attendrait-il un peu plus avant de re-sonner pour être sûr et certain que quelqu'un soit là et disponible. Il sentait une sorte de bruissement au sol, comme si une onde l'avait parcouru de manière très légère. Un léger bruit sourd venant de la maison l'avait précédé. Une demoiselle assez jeune, arrivant en fin de trentaine environ avait ouvert la porte, recouverte de suie ou encore de cendre. Elle se dépoussiérait et dieu savait qu'elle en avait beaucoup sur elle, créant des petits nuages de fumées poussiéreuses qui se dispersaient à cause du vent extérieur. Arborant alors deux bras mécaniques très spéciaux, du jamais vu à Abondance, elle posait une de ses grosses mains sur ses hanches voluptueuses avant de se tenir immobile, observant de haut en bas le garçon avec des yeux oranges carrément pas naturel, du à un gear, vraisemblablement.Son air était neutre. Elle mâchait alors un chewing-gum, finissant sa bulle avant de prendre la main de Klein et de le tirer à l'intérieur pour refermer la porte directement après, fermant des multiples verrous et en plaçant une épaisse planche en barricade. Elle avait une sacrée poigne, merci les bras mécaniques.  Une introduction relativement insolite, on en conviendra. Cela dit, la demoiselle, bien que pas coquette du tout à vrai dire dans cette tenue, recouverte de graisse etc, prenait enfin la parole d'un air un peu folle dingue mais sympathique, sourire aux lèvres  :

Alwine : C'est toi Klein ?! On m'a tellement parlé de toi ! J'pensais pas te voir ici aussi vite ? A tous les coups c'est la téléportation d'Amod, ça fait 3 mois j'ai pas quelqu'un ça fait plaisirs ! En même temps j'ai pris des vacances, j'devrais assumer mais au moins ici je peux râter des expériences sans détruire trop de choses et puis....

Petit à petit son débit de paroles devenait impossible à suivre. Elle parlait vite, assez fort et semblait n'attendre aucune réponse de Klein, l'air de ne pas avoir le temps ou d'être trop speed. Elle gesticulait un peu avec ses gros bras, manquant de détruire quelques décorations au passage mais elle avait l'air contente. L'intérieur de la maison était relativement sobre, simpliste. Il n'y avait que des tonneaux ou des babioles assez inutiles et surtout, aucun outils dans le périmètre. Comment pouvait-elle bien bricoler ? Bizarre. Un escalier menait à l'étage cela dit. Néanmoins, elle tournait à gauche, continuant un long monologue incompréhensible qui en l'écoutant semblait parler de la brigade, de l'aventure de Klein, des plans de Papy Brokk et bien d'autres. Heureusement, l'idée générale pouvait être comprise par tous les mots-clés qu'elle employait. Une fois dans la cuisine, dont tous les aliments visibles semblaient sécher ou avoir une grande facilité de conservation, elle tapait du pied par terre, sur les dalles en pierres. Pourquoi de la pierre cela dit ? Il y avait du parquet juste avant. Un petit grondement rocailleux et pouf, une entrée menait à la cave, par la cuisine. Elle descendait alors quelques escaliers en colimaçon, environ une trentaine, en espérant que Klein le suive au passage d'ailleurs. Une fois dans la cave, la dame allait se poser sur sa chaise en enjambant quelques boulons, ressorts, bouts de métaux encore un peu fumant. Elle s'affalait littéralement, arrêtant de parler, laissant un silence vraiment plaisant s'installer. Elle soupirait, reprenant son souffle un instant. Peu importe ce que dirait Klein, elle semblait ne pas écouter tant qu'elle ne lui donnait pas son attention à 100% :

Alwine : C'est Brokky qui t'envoie avec les 9 autres chevaliers ? Il veut encore que j'essaie ses crash test ou bien ? M'enfin avant, c'est quoi ton histoire avec la brigade ? Les runes qu'il m'a donné se sont activés depuis que t'es apparu, vraisemblablement. Comment un mec au pif comme toi il est arrivé à avoir une rune de tonton Ulysse ? Vas-y raconte j'ai tout mon temps, j'ai plus de quoi faire joujou pour l'instant. Un p'tit café ?

Elle avait l'air plus posé malgré son rythme un peu soutenu quand même. Elle restait de marbre cette fois. Sortait une boite de capsules à cafés de son tiroir ainsi que deux tasses, elle avait une petite main qui sortait de la grosse pour tenir la tasse pendant qu'elle mettait une capsule dans son gear par un orifice qui venait de se créer à l'instant. Les sortes de turbines oranges tournaient assez rapidement, imitant le bruit d'une machine en café en bien plus...insolite. Elle était en train de faire le café avec des bras mécaniques, littéralement. Dans le doute où Klein ne manifestait pas de surprises ou le cachait ou peu importe, elle ajoutait en portant la tasse chaude à sa bouche :

Alwine : Et encore, t'as rien vu mon gars. Nouveau model V.T.C dernière génération par BlackSmith and Alwine !


Cette fois, elle indiquait clairement par son regard qu'elle se montrerait attentive à son interlocuteur, le laissant en placer une, autant qu'il le voudra. Du moins, il semblerait, rien n'était sûr après tout.
avatar
Game Master
MJ

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: ∞
Exp:
9223372036854775807/9223372036854775807  (9223372036854775807/9223372036854775807)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Klein le Mar 07 Aoû 2018, 07:45

Bon, déjà, je suis pas en ville. C'est plutôt une bonne chose, je présume. Par contre même si maintenant j'ai plus vraiment de contre coup quand je me fais téléporter, ça reste assez déroutant. Genre, je sais pas du tout où je peux être sur la surface de la terre. Tout ce que je sais, c'est que c'est encore une sorte de forêt. Bon, il y a une baraque devant moi. J'ai ma rune ''gps'' qui réagit. Si je me souviens bien, c'est que la fille de Papy est dans la maison. C'est logique comme délire, il m'a envoyé voir la fille de Papy. Je pensais pas pouvoir donner les plans et tout le bordel maintenant, c'est tout bénéf'.

Je fais donc le tour de la maison, assez rustique dans l'ensemble et complètement perdu au milieu de nul part. J'arrive alors devant la porte qui possède, miracle, une sonnette. Et vous allez pas me croire, mais quand j’appuie dessus, ça fait « ding dong ». Ouais, je sais, c'est fou la technologie. J'attends alors, mais aucune réponse... Bon bah on va ré-appuyer alors. Au moins la température est bonne, c'est déjà ça quand tu dois poireauter dehors comme un con. AH ! La porte s'ouvre, merci seigneur. Quand la porte fini donc par s'ouvrir, je tombe nez à nez avec une jeune demoiselle, je lui donnerais pas plus de 25 ans comme ça. Mon premier réflexe dans ma tête c'est « Où est votre mère mademoiselle ? ». Mais j'ai même pas le temps d'y penser plus que ça qu'elle m'attrape le bras avec un bras qui est clairement un gear pour me faire rentrer dans la maison avant de refermer rapidos la porte qui a un nombre inquiétant de verrou, et même une putain de planche pour barricader le tout. Je me sens vraiment rassuré comme ça, merci. Je veux donc pour en placer une, et demander où est la fille de Papy, genre n'aller pas me faire croire que c'est elle sa fille, où alors il a pris son temps pour les gosses. Plus énergique qu'il en a l'air hein.

Enfin bref, j'ai juste pas le temps de lâcher un souffle qu'elle prend la parole, et genre quand je vous dis la prendre, c'est genre plus qu'une simple image. Je me fais agresser verbalement limite. C'est un putain de fusil d'assaut qu'elle a dans la bouche la mignonne. Au moins je comprends qu'elle sait qui je suis, qu'elle a pas vu un chat depuis longtemps et encore pleeeein de truc. Elle avance alors et par réflexe je la suis pendant qu'elle me montre un débit de paroles qui mettrais en PLS Eminem. Moi en tout cas pendant ce temps, je regarde avec attention ce que Papy a engendré et c'est de la bonne cam je vous le dis. Je suis pas plus rebuté que ça par les bras qu'elle possède. Je veux dire parti comme c'est parti, je vais plus vraiment ressembler à un simple humain dans quelque temps moi aussi. Elle me mène vers ce qui semble être sa bat-cave après qu'elle ait ouvert le passage secret. On descend alors pendant qu'elle continue de parler. Bon bah c'est vraiment une bat-cave, du pauvre par contre. C'est genre rangé avec les pieds, on a l'impression d'être chez moi. Quoi que chez moi maintenant c'est plus chez moi j'imagine.

Elle finit alors par s'installer sur une chaise a un bureau et genre woaw, le silence, c'est beau quand on y pense. Elle en avait gros sur la patate, c'est moi qui vous le dit. En vrai, je pense même pas à parler pour le coup. Mais bon toutes les bonnes choses ont une fin et du coup, on est reparti pour un tour.

Alwine : C'est Brokky qui t'envoie avec les 9 autres chevaliers ? Il veut encore que j'essaie ses crash test ou bien ? M'enfin avant, c'est quoi ton histoire avec la brigade ? Les runes qu'il m'a donné se sont activés depuis que t'es apparu, vraisemblablement. Comment un mec au pif comme toi il est arrivé à avoir une russe de tonton Ulysse ? Vas-y raconte j'ai tout mon temps, j'ai plus de quoi faire joujou pour l'instant. Un p'tit café ?

Avant tout on va déjà répondre à sa dernière question histoire de.

-Je dis pas non.

Bon bah délire que je connais pas oblige, elle est entrain de faire du café devant mes yeux avec son putain de bras. Nan, mais vous savez cette expression de Gamer qui dit « Mon PC est super puissant, il fait même le café » ? Bah je crois qu'elle l'a un peut trop pris au sérieux.

Alwine : Et encore, t'as rien vu mon gars. Nouveau modèle V.T.C dernière génération par BlackSmith and Alwine !

Ok d'accord mademoiselle, je veux bien vous croire. Bon, bah je prend ma tasse et je vais commencer mon histoire car elle a l'air d'y tenir.

-Par où commencer du coup... Bon, on va faire depuis le début. En gros, tu le sais certainement, mais Pap... Euh Ulysse devait passer en jugement. Moi j'étais dans la salle du jugement, me demande pas pourquoi j'en sais rien moi-même. (Enfin si je sais pourquoi mais bon c'est pas le bon moment hein.) C'est alors qu'un enfoiré avec un masque a fait irruption dans la salle après avoir pété le plafond. C'est devenu très vite chaotique et il fallait que je fasse quelque chose. J'ai alors pris la décision d'aider Ulysse. J'ai compris avant tout le bordel quand il a parlé avec le Juge que c'était qu'un délire du gouvernement et qu'Ulysse n'est que la victime de tout ce bordel. (Je prend une gorgé de temps en temps car j'ai pas le même débit de paroles.) J'ai donc réussi a le défaire de son bordel et a lui foutre une sorte de sérum dans le corps pour l'aider. Mais bon, il y a quand même eu des morts... Et j'ai rien pu faire, j'étais juste là, a regarder une connaissance mourir sans rien pouvoir faire... (Mes yeux sont empli d'un sérieux profond et d'une lueur de haine.) J'ai donc décider d'aider à combattre les sacs à merdes, euh, je veux dire les lomoaks sur le coup de la haine. Enfin, quand tout le bordel a fini par se calmer, Ulysse m'a emmené avec lui car j'allais me faire arrêter s'il me laissait là. Il m'a tout simplement sauver la mise. Soucis est que j'ai quand même fini avec un avis de recherche bien vénère sur le dos. Du coup, il a pris la décision de m'aider avant de me renvoyer a la dure vie qui m'attends, j'ai pu apprendre l'épée avec Jun, j'ai reçu des runes, Papy je veux dire Brokk m'a aidé avec quelques plans de gear et encore plein de choses pour les quelles je pourrais jamais tous les remercier assez. Après bah, ils devaient continuer leurs routes et je pouvais pas traîner dans leurs pattes avec ma faiblesse actuelle. Donc me voilà ici.

Bon, j'ai pris mon temps hein, j'ai pas lâché un rap god sorti de nul part comme elle par exemple. Maintenant, je sais pas trop ce qui va se passer, du coup je la regarde un peu interrogatif et j'attends de voir pourquoi j'ai bien pu être envoyé ici. Même si je pense que c'est principalement pour les gears.


avatar
Klein

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 6
Exp:
0/500  (0/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Game Master le Ven 10 Aoû 2018, 00:23



Tour 13  :



Carte (visuel non contractuel car on est pas en hiver):

Pendant que Klein parlait, vers le milieu voir la fin de son récit, la demoiselle buvait des grandes lampées de son café, clairement à l'opposé de l'augmenté. Elle opinait machinalement, de profil, tapotant d'une main sans même regarder les touches en face d'elle. En réalité, sa tête était tournée vers Klein avant que ses pupilles oranges ne scannent littéralement son interlocuteur. Une légère lumière orange montait et descendait de haut en bas, de quoi le perturber. Elle posait ensuite sa tasse sur un petit espace fait pour avant de venir tâter Klein, littéralement. Elle commençait par ses épaules, puis ses bras, puis son buste pour enfin finir par les jambes. Enfin, dans l'éventualité où il ne se laissait pas faire. Une fois sa petite exploration topologique terminée, elle souriait d'un air peu rassurant malgré une certaine malice apparente avant de lui déclarer :

Alwina : La bonne marchandise que voilà. Y'a de la pratique depuis gamin et la brigade a su te construire un corps résistant pendant ton séjour. Comme prévu, qu'il est fort Brokky ! Bon bah à défaut d'avoir du matos en rab, celui que j'ai sous la main il est pas mal. Il est plutôt gaulé le monsieur. Enfin, où sont les plans des gears qu'il a imaginé ?

Elle avait toujours un rythme de parole soutenu, mais cette fois, ça paraissait plus compréhensible et audible, comme si parler du business avait tendance à la calmer et la canaliser l'espace d'un instant. Normalement, avant de partir, Brokk avait confié diverses plans de gears, certains déjà existants, d'autres qui ressemblaient à des prototypes. Une fois qu'elle les avait en main, elle les tendait pour ensuite les lire la tête un peu penchée sur le côté. Elle tirait la langue d'un air concentré, penchait sa tête dans un autre sens en laissant des longs "hmmmmm" pensifs. Elle les déposait ensuite sur le bureau à droite. Elle les scannait un par un avant d'aller vers les caisses plus en arrière. Elle farfouillait dans son matériel présent dans une boite, puis jetait un oeil à une autre caisse carrément plus solide que l'autre à vu de pif. Elle affichait un air déçu. Impossible de voir le contenu du coffre sans bouger et de la position initiale de Klein. Mais il n'allait pas tarder à le savoir. En effet, la demoiselle sortait une sorte de cristal bleu totalement inconnu. Au moins, c'était sympa à regarder en détails. Elle se calmait, parlant vite mais moins qu'avant rendant presque le débit normal pour l'oreille à force de l'accoutumance.

Alwina : Mouais mouais mouais....J'en aurai pas assez pour catalyser suffisamment la pose d'un de ces gears, et j'aurai pas assez de matos pour certains. P'tin, Olympus qui garde tout pour lui, fallait faire croquer un peu...Enfin. Tu vois ça Klein ? Bah c'est de l'Olympérite. Le minerai des dieux qu'ils appellent ça car on a découvert que ça venait de l'espace. Apparemment, lors du rush spatial de la guerre froide, quelques ovnis sont tombés dans des endroits déserts du monde comme la zone 51 ou la Sibérie profonde voir dans les océans et déserts. Grosso modo ça sert à faire des gears car ce minerai entre en résonance avec ce quoi il est mélangé. C'est dur à expliquer mais pour faire simple pour un novice, ton implant pour le gear à rayon X n'en contient que des poussières qui catalysent et subliment toutes les fonctions biologiques et mécaniques en adéquations avec la fonction du gear. Concrètement, ça apporte une stabilité et une qualité hors-norme, d'où le prix du bordel. C'est pour ça qu'Olympus possède les meilleurs gears car ils ont le monopole sur ce matériaux et les illégaux prélèvent des gears déjà posés sur les civils pour ensuite extraire ce qu'ils peuvent. Le soucis c'est qu'il est rare et qu'il faut pouvoir en synthétiser, mais ça c'est une autre histoire. De ce que m'a dit Brokky, en synthétiser serait pas sans tribus. Olympus a déjà réussit mais le minerai obtenu devenait instable. D'une par ça demande des installations colossales et coûteuse en énergie à des points que tu peux pas imaginer. Puis surtout, faut ensuite le raffiner afin de virer le maximum d'impuretés. Et encore le pur à 100% n'a jamais été atteint, on arrive à peine aux 50%. C'est aussi pour cela que ton liquide anti-rejet comme le mien est mortel pour les dotés. Il est obligé de contenir de l'Olympérite pour résonner avec le gear et le corps, comme un pont qui les relie en harmonie. En d'autres mots, vois ça comme une sorte de parasite qui veut bien t'aider si tu le lui apprends et qui a horreur des dotés. Une sorte de mitochondrie minéral. J'crois avec cette analogie j'ai forcé Einstein à faire un backflip dans sa tombe mais bon, c'est pas simple la vulgarisation. Et encore on sait pas tout sur ce bidule là pour l'instant à par qu'il marche pas tout seul pour révéler son plein potentiel. Par exemple certaine théories de ce que me disait Papa, c'est que ce minerai résonne tellement avec ce qui l'entour qu'il finit par forcer les roches alentours de manière aléatoire et rare à se transformer en Olympérite. Y'a aussi celle du mauvais dosage qui ferait en sorte que le porteur de gear ou celui qui en ingère se transforme lui même en Olympérite et donc meurs. C'est une autre raison pour laquelle les petits tiers de gears n'en ont que des poussières. Du coup la ressource possède une très longue durée de renouvellement en plus d'être un calvaire à traiter. Dans cette caisse j'ai que de la moyenne qualité à environ 30% de pureté. Pour le tier désiré, ça va pas le faire, pas sans qu'on ait au moins du 50%. Va falloir m'en chercher. Heureusement il me manque que ça, les autres alliages onéreux je les ai, comme le titane etc.

Bon dieu qu'elle avait beaucoup parlé. Cela serait surement très très indigeste pour Klein mais le monde était plus vaste qu'il ne le pensait. Des mystères pullulent encore, sans cesse, sans fin. Elle déposait alors le cailloux dans sa caisse pour la refermer ensuite, posant ses fesses dessus, tenant son menton avec son large bras métallique. Elle tendait son autre bras légèrement, paume vers le plafond. Une sorte de petite pièce métallique semblable à une grosse pièce de monnaie d'environ cinq centimètres de diamètre sortait de cette dernière. Elle le lui tendait alors, d'un air pensif :

Alwina : Du coup, prends ça. A quelques Kilomètres, une vingtaine au maximum, y'a une mine abandonnée qui a été désinfecté par la brigade y'a 5 ans. Olympus essayait de synthétiser de l'olympérite en en injectant dans les galeries pour faire des sortes de plantations minérales. J'sais pas si ça a marché depuis le temps, mais si ça se trouve il y reste encore du matériel qui me sera nécessaire pour te créer un gear. Prends un sac si t'as besoin, ramène en un maximum, ton gear à rayon X sera utile. Tu pourras pas voir au travers facilement, du moins s'il est pur. Après je sais pas jusqu'à quel point tu as poussé ton gear en terme d'adaptation mais ça vaut toujours le coup de s'en servir. Des questions ou des remarques ? Ah oui j'anticipe, le réseau qui s'occupe de ça chez Olympus c'est totalement automatisé ou des gens loyaux dignes de confiances qui ont malgré ça des gears effaçant la mémoire. J'suis pas là pour juger de l'éthique ou quoi mais voilà, ils savent bien tout garder chez eux, quitte à faire taire les concurrents trop fouineurs. Cela explique l'attaque sur les entrepôts d'ailleurs, mais ça m'étonnerait que l'Olympérite y soit, du moins pas sous forme minérale mais sous forme de gear déjà construit. Et ce minerai convertis aussi l'énergie générée par tes cellules à l'aide de la machinerie cellulaire comme la respiration ou le métabolisme des graisses pour que le taux de poussière reste identique, ce qui explique cette fameuse énergie """infinie""" qui fait que tout au plus certains gears fatiguant ont juste un temps de rechargement, même si certains n'en ont pas, comme certains endosquelettes bas de gamme par exemple. Bon en soi c'est pas à donner à des p'tits crevant la dalle au tier monde, ça les buterait encore plus vite les pauvres. Bref c'est complexe et il te faudrait un doctorat pour effleurer l'immensité du merdier.


La mission était donnée. Révélations, route pour devenir fort, Klein venait de signer pour voir le monde sous un angle totalement différent. Pour le coup, cela semblerait invraisemblable pour le commun des mortels. Cette introduction n'était que la surface à peine émergée de l'iceberg concernant les gears, Olympus et bien d'autres. La demoiselle attendait alors, observant les réactions de Klein.

avatar
Game Master
MJ

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: ∞
Exp:
9223372036854775807/9223372036854775807  (9223372036854775807/9223372036854775807)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Klein le Sam 11 Aoû 2018, 09:23

Une fois donc mon récit terminé et quelques secondes de silence passé, la demoiselle repris sa parlote, mais j'arrive à suivre cette fois, elle semble avoir réduit un peu le débit. Merci seigneur. Enfin peut-être merci tout compte fait. Car genre avant ça, elle se met à me mater comme si j'étais une vache au salon de l'agriculture. Un gear sûrement placé dans ses yeux et bien meilleur que le mien se met alors à m'analyser. Elle arrive alors à voir que j'entretiens mon corps depuis un moment maintenant et que je l'ai même renforcé dernièrement. Son gear a du analyser ma structure musculaire et osseuse. Elle se permet même un « Il est plutôt gaulé le monsieur ». Hé ho ! On inverse pas les rôles demoiselle, c'est moi qui mate ici ! Mais genre là, je peux pas, car il faut que je me concentre sur ce qu'elle me dit. Je me vengerais plus tard, suffis juste que je le dise pas à Papy, sinon il va me briser les os.

Enfin bref, comme d'hab, je la laisse parler et faire ce qu'elle fait. Elle prend les plans pour les mater et elle sors des trucs dont un minerai que j'aurais cru être du saphir comme ça, mais nan, c'est différent, pas le même aspect. C'est alors qu'elle part encore dans une longue tirade où elle m'explique des choses qui m'aurait certainement plus qu'étonné il y a de ça un mois, mais là ça passe comme une lettre à la poste. Genre le truc qu'elle a sorti, c'est un minerai extra-terrestre avec des propriétés plus qu'étrange et c'est ça qui sert à la construction complexe des gears. Enfin bref, j'en apprends une chier sur tout le bordel entourant les gears et le minerai appelé Olympérite. J'apprends aussi malheureusement qu'elle n'en possède pas assez pour me faire ne serait-ce qu'un seul gear que Brokk m'a fait qu'en on en a parlé ensemble. Fait chier.

C'est alors qu'elle me donne une sorte de pièce en métal et me donne aussi des instructions sur une mine abandonnée non loin d'ici à pieds. Et encore plus d'explication sur Olympus et l'Olympérite. Quand j’appuie par réflexe sur la pièce, une sorte de carte holographique en sort me donnant le chemin à suivre pour atteindre la mine. Bon, bah, j'ai tout ce qui me faut, manque plus qu'à aller chercher le minerai dans la mine n'est-ce pas ? Je lève alors mon cul de la chaise et dis en partant.

-Bon bah on se revoit avant la fin de la journée alors. Je vais t'en ramener une chier de ton bordel.


Et hop, en route pour rencontrer Atchoum, Grincheux et toute la clique. J'ai le temps d'admirer la nature dans toute sa beauté la plus pure. Je pense alors à ce changement drastique, la fille de Brokk, la fameuse mine en espérant que ce soit juste simple vu que j'ai pas eu d'indications sur une quelconque dangerosité. Enfin bref, on va bien voir hein, on va tout de même faire attention. C'est donc après 15 minutes de marche rapide que je tombe comme prévu sur l'entrée de la mine en flanc d'une petite montagne.

J'entre alors à l'intérieur, et il fait plutôt sombre, j'ai pas vraiment prévu de lampe et peut-être que j'aurais dû pour le coup, mais bon j'ai mon gear. Je l'active alors et c'est déjà bien meilleur. Certes, j'y vois pas non plus comme en plein jour, mais on y voit déjà mieux qu'à travers une pelle. Enfin bref, j'avance dans la mine qui n'est pas bien grande à son entrée, genre dans les 2m-2m50 de large. En avançant un peu, je tombe sur ce qui semble être le garde mangé à ma droite vu l'odeur nauséabonde qui en ressort. J'entre alors dans le petit coin, mais rien d’intéressant, juste de la bouffe pourri par ci et là. Cependant, une caisse attire mon attention, elle semble être en bon état. Je décide de regarder au travers avec mon gear pour y voir du matériel de mineur, genre des casques avec loupiotes et autre pioche en bon état comparé à quelques-unes croisées plus tôt complètement rouillées et émoussées. Je sors alors mon épée de sa rune pour ouvrir la boite et récupérer une pioche et un casque pour faire de la lumière et mieux y voir en plus de mon gear.

Je continue ensuite mon chemin pour tomber sur une autre petite salle, mais cette fois sans aucun intérêt, juste des cahiers ici et là, mais avec rien d’intéressant dedans, une sorte de journal de bord des mineurs. Je décide de laisser ça là et reprend l'exploration avec toujours aucun minerai en vu pour le moment. Je tombe alors sur des escalier qui descendes plus bas dans les galeries et une porte bien fermée et cloutée. Curieux, je sors alors mon épée pour la découper et ouvrir le passage. J'ai alors une odeur de putréfaction qui arrive à mes narines et qui me retourne l'estomac. J'ai eu peur de lâcher son contenu sur le sol pendant une seconde, mais je mets une main sur ma bouche et mon nez pour tenter de camoufler tant bien que mal l'odeur. Je voir alors le cadavre de deux personnes plus qu'entamé. Il reste quasiment que des os. À la vue du bassin, il y a un homme et une femme. Mais pourquoi ce sont-ils enfermé ici ? De quoi on peut avoir peur jusqu'à s'enfermer dans un endroit et mourir ainsi ? C'est alors que j'entends un bruissement venant de plus bas dans les galeries. Je reste alors sur mes gardes, forcément ça aurait trop facile qu'il n'y ait rien hein. Bordel faut vraiment qu'ils arrêtent avec leurs surprises, c'est maladif au bout d'un moment.

Je descends alors à moitié serein en faisant bien attention à ce qu'il y a. La largeur de la galerie est plus grande et il y a même de l'eau ici. Sûrement une source de la montagne, mais la couleur est étrange. J'aperçois alors un petit puits de terre et décide de m'en rapprocher, mais j'ai mal à la tête plus je m'en rapproche. Je décide par réflexe de couper mon gear, car j'ai toujours la lumière et la douleur diminue, mais je sens toujours un mal qui vient de mon implant, c'est pas bien agréable. Je peux alors voir deux pierres semblables à ce qu'Alwine m'a montré plus tôt, mais genre moins brillant je dirais. Sûrement moins bonne qualité, on va les mettre devant les escaliers pour les reprendre quand je remonterais. Je continue alors d'avancer quand je tombe sur un petit coin qui semble être un coin repos pour les mineurs en hauteur. Il doit bien y avoir un endroit pour monter, je décide de faire alors le tour pour voir quand je tombe alors nez à nez avec un putain de robot. Je me fiche alors l'espace d'un instant, il semble pas bouger, mais j'ai pas envie de prendre de risque. Bordel nan mais sérieux maintenant c'est des robots quoi. J'aurais limite était plus à l'aise avec des Lomoaks... Ouais nan peut-être pas en fait, mais quand même, je m'y attendais pas moi ! Bon, on va voir s'il réagit au bruit déjà. Je prends alors une caillasse pour la balancer plus loin, mais nan, il bouge pas. Bon, je suis pas serein, et vaux mieux prévenir que guérir comme on dit. Je décide alors de porter un estoc avec l'épée que je viens de refaire apparaître. Le coup porte en plein dans le crâne ce qui fait tomber le robot au sol après mon coup. Bon au moins, c'est fait. En regardant vite fait je vois avec mon gear que je réactive qu'il a une tâche et décide de lui enlever sa carcasse pour voir ce que c'est. Un autre cristal de piètre brillance, mais bon, je vais le mettre de côté aussi quand je repasserais.

Je reprends alors la route, quand je vois un autre robot arriver, sauf que lui, il bouge et arrive vers moi. Je décide alors de reculer et vois l'échelle qui mène en haut et décide de monter. Je m’accroupis histoire de ne pas me faire voir et regarde ce que le robot fait. Il regarde alors son semblable avant de lâcher avec une voix robotique « procédure de récupération échouée ». Bon ok, et ça parle en plus, très bien. Il repart alors doucement et je me lève alors doucement quand d'un coup sa tête fait un putain de 360° pour me regarder direct. « Risque d'intrusion : 33 % » voilà ce que j'entends avant qu'il vienne vers moi. Je décide alors de le cueillir en restant en haut de l'échelle. J’attends alors qu'il soit à porter pendant qu'il monte à l'échelle pour lui porter avec l'épée recouverte d'énergie et lui enlever sa tête au passage ce qui le fait tomber au sol, inerte.
Je récupère également son cristal qui semble un peu de meilleur qualité, mais pas bien fou non plus. Je décide alors de prendre un sac de couchage laissé en haut pour foutre les cristaux dedans et le prend avec moi en continuant ma route. C'est alors même pas 2 minutes de marche que je tombe sur un coin avec de l'eau à droite et gauche, mais surtout un autre robot qui semble trier des cailloux machinalement. J'entends alors un bruit sur ma gauche et vois un autre robot sortir de l'eau pour aller sans me prêter attention dans l'autre point d'eau. Bon au moins ceux-là semble inoffensif. Je décide alors d'avancer tranquillement en les évitant. Même comme la vie est une pute, quand j'arrive juste à côté de celui qui trie les cailloux, mon sac de fortune se met à vibrer en même temps que les robots ce qui a pour résultat que ceux-ci me regarde. Bordel de merde, fallait que ça arrive hein. Je décide alors de lancer le sac derrière moi pour voir leurs réactions. Celui qui était dans l'eau semble se diriger vers le sac tendis que l’autre continue de me regarder.
« Membre du personnel détecté. Déclinez identité. »
Je souris alors et sors mon épée avant de tenter un estoc dans son crâne, mais l'enfoiré réagis bien plus vite l'autre et bloque mon coup avec ses deux bras. Dans un réflexe, je fais alors disparaître pour la débloquer et la fait réapparaître directement ensuite et donne un grand coup avec le bonus énergétique pour le découper en deux. Sauf que sa moitié supérieure continue de bouger l'enfoiré. C'est donc bien la tête le problème. Il tente de me chopper la cheville, mais je plante mon épée dans sa tête et il finit par ne plus bouger.

Je me retourne alors vers l'autre qui semble avoir pris le meilleur cristal de mon sac et vient directement se le planter dans son torse en se défonçant la taule de celle-ci. Ils ont un grain ces robots ? Bon, pas le temps de réfléchir, je fonce vers lui pour lui planter mon épée dans le crâne pendant qu'il me tourne le dos. C'est alors que sa tête fait un 360°, mais trop tard et il se prend alors mon épée dans la bouche et tombe au sol comme une merde. J'espère sincèrement ne pas à avoir me dépenser comme un con contre une armée de robot, je veux juste de quoi faire un gear moi bordel.
Je récupère alors leurs cristaux et les fourre dans le sac, mais ce coup-ci, je laisse le sac ici. Hors de question qu'un truc pareil recommence.

Je reprends mon exploration et tombe sur à nouveaux des escaliers qui descendent et donc je décide de descendre. Je tombe alors sur une salle superbement éclairée avec tout plein de cristaux, mais de qualité médiocre, sauf que je vois de l'autre côté de ce niveau qui semble être une crevasse unique un énorme cristal. Genre ma taille et ma largeur le bordel et il a l'air d'être d'une super bonne qualité en plus. Je m'en frotte les mains, je vais pouvoir laisser tomber l'autre sac qui sert à rien. Bon petit problème quand même, un putain de fossé dont je vois même pas le fond même avec ma lumière et qui fait genre 5 mètres de long me sépare du cristal. En regardant, j'aperçois un pont avec des rails dessous fait pour les wagons de la mine sûrement. Je décide de passer donc par ce pont en marchant sur un rail, préférant le métal au bois, j'ai pas envie de faire une chute de je sais pas combien de mètres moi. Je passe donc sans mal de l'autre côté et vois ma récompense qui m'attend. Aaah, je lâche alors ma garde et prends la pioche pour réduire le cristal en morceaux, car il va pas être déplaçable sinon vu sa taille. Je tape alors avec la pioche, une fois, deux fois, trois fois, etc. Mais le machin est putain de solide. Bon, tu ne me laisses pas le choix alors. Je sors l'épée et la recouvre d'énergie pour donner un coup.

C'est alors que je lève la main et quand je vais pour donner mon coup, ma main se fait choper par le poignet et me stop net. C'est alors que je me fais tirer d'un coup, ce qui me fait reculer sur deux mètres et me fait tomber sur le dos. Ah bordel ça piiique. C'est quoi ce bordel ? En me relevant et en regardant mon poignet, je vois comme une toile sur celle ci et en suivant le fil je vois une putain d'araignée robot géante. Genre le truc 5 mètres de longueur avec des grosses pattes et tout le bordel. En plus, le machin est genre perché à 5 mètres de hauteur. Je prends alors mon épée dans l'autre main et enlève la toile qui bloque mon poignet. En coupant la toile, la chose se met à lâcher un cri strident qui résonne et me nique les tympans. Putain de saloperie, si je te choppe je t'arrache les membres. Je prends alors une lampe à huile qui traîne pour lui balancer dessus, mais bon ça ricoche juste et tombe comme de la merde dans le fossé. Ça ne va pas être simple, je le sens. Il va falloir la faire descendre sinon je vais rien pouvoir faire. Je décide donc de balancer des cailloux dessus histoire de l’attirer. Mauvaise putain d'idée. Le machin me fonce alors droit dessus et me plaque au sol en tombant. Ah putain ça fait mal. Je vois alors sa gueule de prêt et ça sens la merde, genre sa gueule c'est des mandibules avec des scies rotatives et tout le bordel, si je fais rien cette chose va me buter et il est hors de question que je meurs dans une mine tué par une putain d'araignée robot géant. Je prends alors mon épée dans mes deux mains et avec les muscles abdominaux et fessier, je lance un grand coup d'épée dans ses pattes droites pour lui faire perdre l'équilibre. Je n’oublie pas de mettre l'énergie pour être sûr de couper, mais malheureusement j'en coupe que deux sur quatre. Elle garde donc son équilibre la salope.
Pour rajouter du fun, une sorte de tourelle sort de son abdomen pour me balancer une toile en plein torse, et par je ne sais pas quelle magie la toile se tend jusqu'à ses pattes et réduit grave mes mouvements. J'ai pas le temps de réfléchir plus longtemps, ma vie est en danger de mort et mon corps pompe comme jamais, je peux sentir le goût de l'adrénaline dans la bouche. Je m'acharne donc sur ses pattes restantes comme un fou donnant coup après coup, découpant alors sa troisième patte droite qui en se détachant du reste du corps de la bête lâche une grande quantité de liquide, sûrement le truc qui alimente la bestiole, car sa toile me relâche de plus en plus que le liquide coule.
Finalement, elle tombe suite au manque d'équilibre et d'énergie, me donnant son cou sur un plateau. C'est alors que j’insuffle une grande énergie dans l'épée, je savais même pas que c'était possible, mais je pense que c'est surtout l'émotion du moment qui m'y autorise, c'est donc l'épée full chargé que je lâche un grand coup sur son cou et détache sa tête du reste du corps. Araignée robot géante, vaincue.

-Oh bordel ! Va falloir vraiment discuter avec Alwine en rentrant ! Quand on envoie son pote au combat, on le prévient avant ! Oh son père !


Je souffle alors un coup et regarde à nouveau le grand cristal. Je suis là pour toi mon pote, et je repars pas sans toi. J'utilise alors à nouveau l'énergie ou du moins ce qu'il me reste dans l'épée pour briser le cristal en plusieurs morceaux et foutre ça dans un sac de couchage qui traînait par là. Ensuite pour faire simple, je ressors de la grotte avec sans rien croisé à nouveau, et merci pour ça putain. Je me tape ensuite plus de 40 minutes de marche, car j'ai un putain de truc de genre 90kg à traîner avec moi. Merci pour la séance de muscu de la journée hein. Je finis alors par arriver à la baraque et je lâche le sac au pied d'Alwine.

-Voilà ton bordel, et vu ce que j'ai dû endurer pour l'avoir, j'aimerais pouvoir choisir le plan à réaliser en premier si possible.

Je pose alors mon cul lourdement sur une chaise, car je l'ai bien mérité sa race.

HRP:
Pour ceux qui pourraient ce dire que je m'avance vachement beaucoup, c'est juste qu'on a décidé ça en une session JDR avec Jïnn. Voilà.


avatar
Klein

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 6
Exp:
0/500  (0/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Game Master le Sam 18 Aoû 2018, 21:31



Tour 14  :




Carte (visuel non contractuel car on est pas en hiver):

En arrivant, la demoiselle augmentée tapotait sur son ordinateur à une vitesse assez soutenu bien qu'elle paraissait tranquille, ayant vraisemblablement l'habitude. Une fois le sac à ses pieds, elle le portait, d'un air calme, trop calme. Elle le posait ensuite sur son bureau avant d'en libérer le contenu, ouvrant ensuite une caisse non loin parfaitement hermétique, séparé en deux compartiments. Elle prenait alors les cristaux un à un, les examinant avec son gear pour les plus brillantes. Les plus belles pièces se trouvaient alors dans le même compartiment et les plus mauvaises de l'autre. Grâce aux exploits de Klein, il y avait beaucoup de cristaux de bonne qualité, de quoi lui donner un large sourire à la petite dame. Mains sur les hanches, elle regardait ensuite les plans de Brokk, déroulés sur la table. Elle commentait :

Alwina : Oh bah tu as certainement du croiser quelques automates encore en état de marche, rien de bien méchant ça servait aux mineurs. Pour quelqu'un entrainé par la brigade, ça devait être les doigts dans le nez. En tout cas, chapeau ! J'vais pouvoir faire un gear de rang maximum, j'en suis tout excitée ! J't'en prie, choisis.

A l'écoute alors de son interlocuteur, elle ne répondrait pas dans un premier temps, pensive. Elle cogitait à propos d'un tas de choses comme par exemple la présence d'une araignée mécanisée à l'olympérite, chose qu'elle ne savait pas, si Klein le disait du moins. Elle cogitait aussi sur les trois gears possibles, ayant clairement une préférence pour le plus compliquer et inédit à créer. L'augmenté remarquerait très facilement que le gear que lui voulait porter était celui qu'elle adorerait le plus à concevoir. En tout cas, une fois quelques petites réponses données ou non de la part de la dame en fonction de ce que lui dirait Klein, elle l'invitait à se reposer quelques heures, pour être parfaitement en état de recevoir un nouveau gear très puissant.
Elle retournait donc au travail, prenant quelques Olympérite de qualité supérieure avant de les placer dans une sorte de cuve cylindrique bleue. Tapotant ensuite sur son clavier à toute vitesse, elle laissait quelques bruits comme des "hmmm" par exemple, l'air concentrée. En regardant l'écran, si Klein désirait toutefois s'y intéresser, il y avait des tas de données compliquées, qui ne lui parlaient pas trop. Il y avait juste un pourcentage de stabilité, facilement identifiable sur l'interface. Elle sortait d'une de ses caisses une sorte d'implant, plus gros que la moyenne, le prenant avec d'énormes pincettes. Elle l'installait dans le tube jaune. Une fois ce travail de quelques heures passé, elle appelait Klein sauf si ce dernier l'avait regardé pendant ce temps. Elle lui expliquait donc plus ou moins en détails ce qu'elle comptait faire de son futur cobaye préféré :

Alwina : Alors alors....Pour que je puisse te mettre mon bébé et vu notre matériel, j'ai besoin de passer par une méthode plutôt lente. Lente et sûre, surtout ça. Donc toi tu vas entrer dans le tube vert. Y'a pas de porte apparente mais ça s'ouvre par des nano-robots. Une fois dedans, le tuyau du dessus te plongera dans un liquide spécial. Il est composé d'Olympérite qui ont une certaine fréquence de résonance. Elle est totalement inoffensive en soi mais te plongera dans un état comateux avec un tas d'autres produits chimiques. Je peux pas te le mettre d'un coup, donc ça servira à stabiliser petit à petit la grosse résonance de ta future armure pour que ton corps s'y adapte. Il faut aussi que je l'implante sans qu'il ne dérange celui à rayon X. Pour être franche, avec le matériel dont je dispose, adapter le nouveau gear prendrait environ un jour voir trois jours de pose. Puis je devrais ensuite l'implanter non loin de ton cœur à toi, sans gêner les organes et les tissus. Ah oui aussi, passe moi ton épée ou met là toi même dans le tube bleu. Le modèle de Brokk est bien foutu pour stocker ta lame dedans, lame assez sympa d'ailleurs. Des questions ou on y va tout de suite ?

Elle n'attendait qu'une réponse positive pour ouvrir le tube vert, y faire entrer Klein avant qu'un masque à gaz ne vienne se greffer à son visage, couvrant ses orifices et ses yeux. Il disposera de dioxygène pour respirer pendant son état comateux. Il devra aussi être au maximum en sous vêtement, pour faciliter la pose. Par chance, la pose ne durera qu'une journée, la constitution de Klein étant particulièrement réceptive à l'Olympérite. Il se réveillera quand la pose sera terminée, vers 18h00 le lendemain. Le liquide serait alors aspiré vers le haut par le tuyau avant que Klein ne soit libre, comme si ce moment avait duré une pauvre petite seconde et qu'en prime il n'était ni engourdi, ni fatigué. Alwina dormirait sur son bureau, légèrement accoudé, laissant visiblement croire qu'elle s'était endormi par la fatigue accumulée par la pose et non par pur confort.



avatar
Game Master
MJ

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: ∞
Exp:
9223372036854775807/9223372036854775807  (9223372036854775807/9223372036854775807)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Klein le Dim 19 Aoû 2018, 01:45

Bon déjà, au moins elle semble contente de ce que j'ai pu ramener, j'ai pas failli y laisser ma peau pour rien. Bon par contre vu sa réaction, elle n'a pas l'air au courant de la putain d’araignée qui nique tout, je crois. Va falloir la mettre au courant.

-Alors ouais, mais pas seulement, genre y avait une putain d'araignée géante robot. Le machin qui n'a pas du tout le même niveau que les deux trois péons que j'ai pu défoncer facilement. Donc, la prochaine fois, on fait une recherche, car j'ai vraiment failli perdre ma tête pour le coup.

Voilà, ça s'est fait, maintenant je renchaîne direct, car elle m'a demandé de choisir parmi les trois plans de Papy, et mon choix est déjà fait.

-Sinon je prends lui, l'armure. Je veux pouvoir résister aux coups et surtout avoir la possibilité de ne pas montrer mon visage si j'ai besoin d'utiliser la force.

C'est donc après cela qu'Alwine s’exécute et commence à faire son petit boulot en triant l'Olympérite. En soit elle avait déjà commencé pendant que je parlais, mais bon. Elle me conseille aussi d'aller me reposer pendant qu'elle fait tout son bordel. Invitation que j'accepte avec grand plaisir, j'ai besoin de repos. Je me cale alors sur un canapé en attendant qu'elle vienne me rappeler et je tape une sieste bien méritée. C'est après sûrement quelques heures que je me fais réveiller par un cri qui m'est adressé. Je redescends alors quand je vois toute l'installation et ça a de la gueule, on ne dirait pas un truc clandestin ça, c'est sûre. Du vrai boulot de pro le truc.

Du coup, Alwine repart sur un monologue pour me dire comment du pourquoi et ensuite me dire ce que j'ai à faire pour que ça finisse par s'installer sur moi. Je suis quand même plus stresser que pour l'implant rayon X. Après tout, elle est seule et ce n'est pas aussi simple à installer. Mais je lui fais confiance, car Ulysse et Papy lui font confiance. Je m'exécute alors et me place dans le bordel après avoir mis mon épée dans une autre cuve. Je suis presque nu et c'est alors que tout un bordel s'enfile sur moi avant que je perdre petit à petit connaissance.
C'est seulement ce qui me paraît être une seconde plus tard que je reprends connaissance. Je me sens vachement bien, c'est étonnant. Le bordel a raté et je me suis direct réveillé ? Nan pas d'après l'horloge du pc. Woaw, c'est bizarre comme sensation, j'ai l'impression d'avoir fait un saut dans le temps. J'ai donc un nouveau jouet dans le corps, c'est ça ? Un pas de plus vers mes accomplissements et la mort du pd au masque.

-Merci Alwine.


avatar
Klein

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 6
Exp:
0/500  (0/500)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Game Master le Dim 19 Aoû 2018, 02:17

[quote="Game Master"]


Tour 15  :


Carte (visuel non contractuel car on est pas en hiver):

A l'entente du remerciement, c'est une Alwine fatiguée, usée, qui n'avait visiblement pas eu sa nuit de sommeil qui se redressait d'un coup. Ses bras mécaniques laissaient un léger tintement, avant qu'elle ne se tienne la tête. Elle marmonnait J'crois j'ai besoin d'un café.... le tout quand même assez rapidement pour une personne supposée être épuisée. En tout cas, c'est en buvant la fin du verre d'eau en fasse d'elle qu'elle soupirait un peu. Le même scan provenant de ses yeux analysait Klein et elle lui laissait un pouce en l'air. Enfin....un gros pouce métallique en l'air serait plus juste. Elle ajoutait :

De rien... Elle baillait un peu avant de se redresser Te voilà équiper comme il se doit. Avant de repartir, reste quelques temps pour savoir activer ton armure partiellement ou totalement. Je t'ai fait une fiche technique sur le bureau pour tout connaître en attendant de savoir gérer ton HUD dans le casque. Le Design était pas simple mais il rend bien. Faudra juste faire gaffe à tes longs cheveux, ça vire au blanc à cause de la résonance de l'Olympérite. J'sais pas si ça te dérange. Pendant la vérification système j'ai aussi fabriqué deux trois automates dehors, j'ai besoin de robots pour s'occuper de mes plantations et d'autres tâches comme ça je pourrais construire des tas de gears sans penser à rien d'autres. Mais ceux là, utilise tes nouvelles capacités dessus, ça sera un bon entraînement. Une fois que tu seras prêts, je te raccompagnerai en voiture à Abondance dans la périphérie. Cela dit, t'as un plan pour pouvoir vivre ? J'veux dire, être recherché ça doit pas être facile encore moins pour avoir un logis. Donc si ça t'intéresse j'ai toujours ma maison en périphérie, je m'en sers d'atelier de réparation en tout genre ou de fabrication de gadget et de gear artisanaux. Enfin c'toi qui vois. Moi j'veux juste pas t'avoir créer ce gear pour qu'il te soit retiré en prison, puis au moins j'pourrais faire les entretiens et les révisions ici ou là-bas. T'en penses quoi ?

Elle mourrait de connaître la réponse avant d'aller s'étaler sur son lit comme un caca. En conclusion, si Klein restait il apprendrait à gérer ses premières capacités et à se familiariser avec son armure, son état physique, mental, sa proprioception, la gestion de son HUD, son art à l'épée etc. La starting line venait d'être franchis.

HRP:
On peut clôturer ici, suffira juste de voir ça HRP pour les questions qu'elle pose, comme ça t'es débloquer directement et tu pourras rejoindre tes confrères rolistes. Btw t'as gagné 445 xp tu es donc pile poil lvl 6.

avatar
Game Master
MJ

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: ∞
Exp:
9223372036854775807/9223372036854775807  (9223372036854775807/9223372036854775807)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [Intrigue]Chapitre 1.5 : Découverte, Masque et Stagiaire. [PV Klein]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum