Rencontre à la salle [PV Aïky]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Jonathan Johnson le Mer 25 Juil 2018, 22:37

Moi qui ai l’habitude de toujours me lever d’un bon pied assez tôt le matin, je déroge aujourd’hui à ces habitudes. Enroulé dans ma couette, en ayant la motivation d’un tapis de bain mouillé je peine terriblement à sortir de mon lit. Rien à faire aujourd’hui ! Je déteste les journée creuses ! Le club de boxe est fermé et comme on j’ai un match de football américain demain il n’y pas d’entraînement cet après-midi.

Après avoir bien traîné pendant une heure je finis par me décider à aller à la salle de sport après mon footing. C’était pas du tout prévu mais ça me permettra au moins de m’occuper pour la matinée. Et puis avec un peu de chance je trouverais quelque chose à faire pour le reste de la journée là-bas. Ce qui serait pas mal c’est de rencontrer quelqu’un du club de boxe, on pourrait peut-être se faire un petit combat à l’improviste dans un parc ou quelque chose dans le genre. Bref, allons-y.

Après mon footing, je me dirige vers la salle de sport de la ville. En entrant je remarque que la salle n’est pas vraiment envahie par le monde à cette heure là. C’est vrai que pour moi neuf heures du matin c’est bien trop tard mais pour une bonne partie des gens c’est encore relativement tôt, surtout en plein week-end.

Avec le peu de monde présent je remarque assez vite une jeune fille bien intrigante. J’ai toujours eu un côté assez physionomiste, je reconnaît très facilement les visages par contre je suis incapable de mettre des noms dessus et cette fille là je sais que je l’ai déjà vu quelque part, j’en suis persuadé. Je commence à mentalement parcourir les possibilités de où et quand j’aurais pu la voir. C’est sûr que je ne la connais pas personnellement sinon je connaîtrai son nom. Je peux aussi immédiatement éliminer l’idée qu’elle vienne des quartiers pauvres de Londres, les jolies poupées blondes n’étaient pas monnaie courante là-bas.

Ne parvenant pas à trouver qui est cette jeune fille je me décide à satisfaire ma curiosité en allant lui parler. Je pourrait peut-être en apprendre plus sur elle comme ça. Je m’approche donc d’elle, le visage marqué d’un léger sourire en coin. C’est pas dans mon habitude de taper la discussion, surtout avec des inconnus mais, là, j’ai un bon pressentiment.

- Salut ! Désolé du dérangement mais je suis persuadé de t’avoir déjà vu et je n’arrive pas à me rappeler où et quand ? On s’est peut-être déjà rencontré. Moi c’est Jonathan et toi ?

J’espérais juste ne pas paraître bizarre et qu'elle serait réceptive.


J'ai entraîné mon esprit et mon corps suivra !
avatar
Jonathan Johnson

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
20/150  (20/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Aiky le Ven 27 Juil 2018, 16:42

Rencontre à la salle




Le fracas de la batterie et les crissements de guitare emplissaient mes oreilles à un volume indécent , mes tympans s'ils pouvaient, hurleraient de douleur sous la puissance de la musique.

Pour se mettre dans l'ambiance:

Mon casque couvrait entièrement mes oreilles et j'étais dans ma bulle alors que ma respiration était saccadée. Je courrais sur mon tapis de course depuis un moment déjà. Mes jambes me brulaient et j'avais de plus en plus de mal à garder une respiration régulière. Mon cœur battait douloureusement entre mes côtes et j'avais vraiment très chaud. Mais je voulais tenir encore un peu plus même si je commençais à sentir un douloureux point de côté. C'était mon côté têtu qui ressortait mais c'était surtout idiot de me fatiguer autant alors que je devais refaire une séance de sport en fin de journée. Mais j'avais besoin de .. me vider la tête.

J'enchainais les cours particuliers depuis un bon mois et j'en pouvais plus de devoir tant apprendre en si peu de temps ... Et même lors de mes moments de "liberté" quand j'étais à la maison, Nina me collait toute la sainte journée sans me laisser de répit. Mes moindres faits et gestes étaient surveillés, critiqués et transmis à mon père qui ne se priait pas pour en rajouter une couche par dessus. J'avais été engueulé lorsqu'un soir, n'ayant pas le moral, j'avais mangé un morceau de chocolat noir pâtissier.  J'avais été mis à la diète pour cela et mes séances de sport furent encore plus strictes qu'à l’accoutumé.  J'en était sorti épuisée et frustrée de ces séances, perdant de plus en plus goût à cette vie à Abondance.

Après de long jours de négociation, j'avais finalement réussi à aller à la salle de sport toute seule malgré ma précédente mésaventure au cinéma. Cependant , je n'avais rien pu faire concernant la sécurité renforcée et il y avait deux gardes du corps en civil qui étaient avec moi, un non loin de moi qui soulevait de la fonte et un autre, bien peu discret, qui buvait son café depuis 45 minutes à coté de l'accueil, la réceptionniste semblait être ravi de l'avoir pour discuter. C'était aussi pour avoir l'impression d'être dans ma bulle que j'avais mis mon casque sans fil.

Finalement, je ne tins pas jusqu'au bout et je dus m'arrêter pour souffler, attrapant ma serviette et posant mon casque sur le banc pour m'essuyer les tempes et la nuque. Quelques cheveux s'étaient collés à la transpiration de ma nuque et je secoue mes cheveux défaisant ma queue de cheval pour la refaire bien haute.

Je m'assois sur le bas et souffle, m'essuyant le front d'un revers de main avant de boire de longue gorgée d'eau. J'étais épuisée mais ... plus sereine aussi ... ma tête semblait vouloir exploser comme mon coeur mais je me sentais plus apaisée. La salle de sport était encore calme à cette heure matinale et je soupirais en regardant autour de moi. Chacun faisant son sport sans me prêter attention et j'en étais satisfaite. Mais il semble que j'ai parlé bien trop vite car un jeune homme me regarde bizarrement et s'approche de moi. Je me recroqueville un peu sur mon banc, me demandant ce qu'il veut. Je jette un rapide coup d'oeil à mon garde du corps, mais l'idiot roucoule avec la réceptionniste. L'autre étant dans mon dos, je ne peux regarder dans sa direction et je me mets immédiatement sur la défensive, mes doigts crispés sur ma bouteille d'eau.

L'homme finit par arriver en face de moi et pour ne pas avoir le désavantage de ma position, je me lève et m'essuye la nuque avec ma serviette pour ne pas paraître crispée.

- Salut ! Désolé du dérangement mais je suis persuadé de t’avoir déjà vu et je n’arrive pas à me rappeler où et quand ? On s’est peut-être déjà rencontré. Moi c’est Jonathan et toi ?

Il n'a pas l'air hostile aux premiers abords mais ma mésaventure du cinéma est encore trop fraîche et j'ai quelques dernières marques sur le cou qui me font un peu reculer pour garder une distance acceptable avec le dit "Jonathan"

J’hésite à lui donner mon vrai prénom ... mais peut-être nous nous sommes croisé en cours ? Il n'a pas l'air très vieux même si je n'arriverais pas à lui donner un âge précis. Je vais jouer la carte des cours ...

- Bonjour ... Je m'apelle Aïky . Vous... uhm ... tu es en cours à l'académie peut-être ? On s'y est peut-être croisé pendant les cours ?


Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Jonathan Johnson le Lun 30 Juil 2018, 18:59

A mon approche la jeune jeune fille blonde se lève et recule légèrement, j’observe alors son visage que je trouve un peu tendu. En plus elle s’occupe les mains en s’essuyant la nuque. Ce ne sont là que de petites choses anecdotiques, pouvant assez facilement passer pour naturelles auxquelles je n’aurais d’ailleurs sûrement pas prêté plus attention que ça sans son mouvement de recul. Je suis pas des plus tactile alors il est sûr que je ne soit extrêmement proches d’elle ce qui signifie que ce petit mouvement de recul n’est anodin. Si ce mouvement n’était pas accompagné d’un visage des mains et du fait qu’elle cherche à occupée ses mains j’aurais parier sur le fait que cette fille pratiquait un sport de combat ou avait au moins déjà eu à se battre mais là elle semble juste vouloir cacher sa peur de quelques chose. Je dois sûrement lui rappeler un personne qu’elle ne souhaite pas revoir ou une situation qu’elle ne veut surtout pas revivre. Et puis aborder une fille juste parce que je pense l’avoir déjà vu ne dois aider à me faire passer pour quelqu’un de normal.

Je ne souhaite pas la mettre plus mal à l’aise que ça alors je fais un petit pas en arrière et relâche entièrement mes muscles. Au moins maintenant je suis sûr de ne pas paraître agressif.

- En cours ? Nan, pas possible. Je ne suis plus aux études, je travaille.

Aïky… Aïky… Maintenant qu’elle m’as donné son nom il résonne dans ma tête. Je connais ce nom et cela confirmes bien ce que je pensait. Aïky… Aïky Ler… " Ler " quelque chose. Son nom de famille commence par " Ler " et je me souviens enfin où j’ai vu le visage de cette charmante demoiselle. Cette Aïky s’était retrouvée dans les journaux pour une affaire d’agression. Mon père m’en avait parlé quand il vu ça dans les journaux et m’avait envoyé une photo de la page comportant le gros titre et une photo de la jeune violentée. Mon père m’avait envoyé un de ses messages aux tendances moralisatrices dont il a le secret avec la photo du journal. " Ne deviens jamais ce genre d’homme Jonathan. C’est contre ce genre de types que tu dois te battre. N’oublies jamais que la véritable force ne sert qu’à protéger ceux qui ne le peuvent pas. " Il a toujours eu le don de me répéter sans cesse ce genre de message. Comme si je n’avais pas compris le message après tant d’année.

En tout cas je comprend maintenant pourquoi le visage de cette fille m’as marqué et que je l’ai reconnu et surtout ce mouvement de recul et son attitude tendue. Elle a dû développer une certaine appréhension envers les hommes après cet agression. Je me demande juste si cette fille est devenue une sorte de pleurnicharde surprotégée qui passe son temps à se plaindre ou si au contraire elle est devenue plus forte ?

Bon, il va falloir que je change de sujet si je veux pas la mettre encore plus mal à l’aise. Évitons de trop ressasser le passé. Finalement je m’assois sur le banc qu’elle à quitté quand je suis arrivé. Encore moins de risque d’être menaçant pour Aïky en étant assis.

- T’as l’air plutôt sportive, tu viens souviens souvent ici ? Après les cours peut-être ?

Espérons que le changement de sujet passe inaperçu et qu’elle soit pas suffisamment analyste pour avoir remarqué mon léger changement d’expression quand j’ai compris qui elle était.


J'ai entraîné mon esprit et mon corps suivra !
avatar
Jonathan Johnson

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
20/150  (20/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Aiky le Jeu 02 Aoû 2018, 15:59

Rencontre à la salle




Avant que le jeune homme ne réponde, je note différentes choses. A sa manière de me regarder, je me sens un peu mal à l'aise ... il a l'air de ... trop m'observer ... pas physiquement j'entends mais plutôt d'une manière d'un analyste. Ce genre de regard qui vous transperce comme vous mettant à nu. Mais étrangement, il recula légèrement, se détendant rapidement.  Il n'y avait aucune menace ou agressivité qui émanait de lui et je me décrispais aussi un peu.

- En cours ? Nan, pas possible. Je ne suis plus aux études, je travaille.

Il semble réfléchir mais bizarrement, il n'insiste pas plus sur le fait de m'avoir déjà vu. Je m'attendais à ce que , après avoir répondu négativement sur notre rencontre en cours, il essaye d'en savoir un peu plus. Mais non.. il s'assoit sur le banc, son regard toujours sur moi. Aurait-il compris ? Bien qu'il soit charmant, je ne l'imaginais pas à lire des magazines de mode ...

- T’as l’air plutôt sportive, tu viens souviens souvent ici ? Après les cours peut-être ?

C'était bizarre de l'observer par au dessus mais je pus rapidement jeter un coup d'oeil au garde du corps un peu plus loin. Il continuait ces exercices mais il veillait à jeter des coups d’œils dans ma direction. Un peu rassurée, je souris au jeune homme , m'asseyant à ces côtés. Le banc n’étant pas très grand, Nous étions donc assis l'un près de l'autre, mais je laissais assez d'espace pour ne pas l’envahir.

- A vrai dire c'est la première fois que je viens ici. Y a trop de monde ici en général ! [ Chose que je ne savais pas en vrai] Je préfère le calme [Ou plutôt mes parents ne voulaient pas que je sois dans un lieu ou il y avait trop de monde, sécurité oblige après mon agression du cinéma] Après les cours , je fais du sport chez moi. Et toi ? Tu viens ici souvent ?  Tu fais quelque chose en particulier ici ?

Pendant qu'il répondait, je bu le reste de ma bouteille, m'essuyant le front d'une revers de main sans cesser de l'observer. Tout dans son attitude portait à croire qu'il ne me voulait pas de mal. Mais son changement d'attitude à mon égard me laissait pourtant une interrogation frustrante.


Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Jonathan Johnson le Ven 03 Aoû 2018, 02:44

Mon regard toujours posé sur Aïky je continue de l’observer, d’essayer de décrypter les petits changements dans son attitude tout en évitant d’avoir un regard trop pesant, dérangeant. Elle a l’air de légèrement se détendre et viens même s’asseoir à côté de moi. Une bonne chose. Ça prouve que j’ai réussi à la mettre un petit peu plus en confiance.

- A vrai dire c'est la première fois que je viens ici. Y a trop de monde ici en général !  Je préfère le calme. Après les cours , je fais du sport chez moi. Et toi ? Tu viens ici souvent ?  Tu fais quelque chose en particulier ici ?

Trop de monde ? Je me demande si, comme elle l’affirme, elle préfère juste être au calme ou si pour des raisons similaires à celles qui l’ont poussée à se méfier de moi elle est méfiante et craintive face aux foules, une sorte de début ochlophobie en somme. Hmm je me pose trop de questions… Bref, j’éclaircirai pas ça maintenant.

- C’est vrai qu’il y peu de monde à cette heure là. Non je viens pas souvent ici. Là je suis venu parce que je pouvais pas aller à mes deux autres sport et que je travaille pas aujourd'hui. En gros j’avais rien à faire de particulier. Je me suis dis qu’un peu de musculation ne ferais pas de mal.

Je marque une petite pause pour sortir ma bouteille et boire un peu à mon tour avant de reprendre. La voir boire m’a donné soif.

-Tu fais que sport chez toi ? Tu fais pas de sport en club ou en extérieur ? D’ailleurs qu’est ce que tu fais chez toi ? Du fitness j’imagine.

Mes yeux sont toujours rivés sur le visage d’Aïky ; je continue d’observer ces éventuelles réactions.


J'ai entraîné mon esprit et mon corps suivra !
avatar
Jonathan Johnson

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
20/150  (20/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Aiky le Sam 04 Aoû 2018, 14:45

Rencontre à la salle




- C’est vrai qu’il y peu de monde à cette heure là. Non je viens pas souvent ici. Là je suis venu parce que je pouvais pas aller à mes deux autres sport et que je travaille pas aujourd'hui. En gros j’avais rien à faire de particulier. Je me suis dis qu’un peu de musculation ne ferais pas de mal.


- Oh tu dois être un sacré sportif pour en faire plusieurs en même temps. Quels sont les deux autres que tu pratiques , si ce n'est pas indiscret ?

Ça y est, ma curiosité est lancée et j'écoute attentivement la réponse de Jonathan. Je l'imagine bien faire un sport de combat. Il en a la carrure ... et il suffisait que je baisse les yeux pour apercevoir le haut de son torse nu ... J'avais donc les yeux rivés sur son visage, essayant de ne pas loucher plus bas ... Bien sûr j'avais déjà vu des hommes torses nu ou même en caleçon lors de défilé ... mais c'était leurs outils de travail et je les avait regardés avec un regard professionnel sans me dire qu'ils étaient beaux ou non ... La société les avait déjà rangés dans des cases donc je ne m'attardais pas sur eux pour me faire ma propre idée .

Jonathan était aussi particulièrement grand et je me fis la remarque que si je devais lui parler pendant plus d'une heure, debout l'un en face de l'autre, j'aurais bien vite un sacré torticolis . Mais à l'inverse, je pouvais aussi me cacher derrière lui ! Ma tête devait lui arriver aux épaules ... Haaa pour ça je faisais vraiment défaut à mon travail, car la taille standard d'un mannequin était de 1m73 ... J'en faisais 1m67 ... J'étais dans la catégorie "petite" du coup mais avec un peu de chance, je grandirais encore un peu, chose pour laquelle je doutais un peu. "Au mieux vous prendrais encore 2 ou 3 centimètres jusqu'à vos 20 ans" m'avait dit le médecin ... Mais au final, ma mère était plus ennuyée que moi sur cela.

M'enfin, ne pensons plus à cela et je reportais mon attention sur le jeune homme à mes côtés. Il était plutôt atypique avec ces cheveux gris ... non ... Ils étaient trop brillant ... plutôt argenté à vrai dire. Et ces yeux ... Je n'en avais jamais vu d'aussi rouge. Je ne savais même pas que c'était possible d'en avoir de cette couleur ... Un signe qu'il était peut-être un doté ? Peut-être ... Vu que les autres ayant un pouvoir que j'avais rencontré, avaient aussi des spécificités physiques.
En tout cas, malgré la couleur assez sanguine de ses pupilles, son regard était tout de même doux ... Je n'y percevais vraiment aucune agressivité. Mon regard glissa sur sa mâchoire et je regardais sa cicatrice qui remontait le long de son visage. Je me demande comment il pouvait se l'être fait. Pourquoi je l'imaginais bagarreur, entrain de se battre contre plusieurs hommes tenant soit des battes soit des poignards à la main ?? Je crois que mon imagination est un peu trop fertile et je souris à l'homme quand il me posa une question, éloignant d'un revers de main imaginaire mes pensées.

- Tu fais que sport chez toi ? Tu fais pas de sport en club ou en extérieur ? D’ailleurs qu’est ce que tu fais chez toi ? Du fitness j’imagine.

- En général, j'ai un coach particulier qui me fait faire du sport chez moi, parfois on va dans son club privé. La seule chose que je fais dehors c'est du footing.

Les "plaisirs" de courir avec un Coach qui n'autorise pas les écouteurs et vous harcèle de conseils et vous crie dessus si vous ne tenez pas le rythme ...

- Du Fitness ? Non, je fais des combats de sumo.


Je regarde Jonathan droit dans les yeux, prenant mon air sérieux que j'ai quand je défile. Sérieux, sans émotion, ne laissant rien percevoir. Je reste quelques secondes comme ça mais quand je vois sa mine ahurie et son regard se faire perplexe, je n'arrive pas à me retenir et éclate de rire. Je suis sur qu'il m'a imaginé avec le déguisement de sumo pendant deux secondes.
J'espère que ma plaisanterie ne sera pas mal prise , mais je ris trop pour m'en soucier. Je finis par me calmer, essuyant le coin de mes yeux après ce petit fou-rire et m'excuse auprès du jeune homme.

- Pardon, je plaisantais ! Mais oui c'est surtout du fitness, de la natation que je fais chez moi. J'ai une petite salle de sport à la maison, avec le strict minimum. Suffisamment en tout cas pour ne pas avoir besoin de venir ici !



Malheureusement d'ailleurs ...

Rire m'a fait du bien , je me sens revigorée et j'espère que Jonathan n'a pas mal pris ma blague. Mais du coup, j'ai de nouveau soif, mais ma bouteille est vide. Je me relève et m'étire en soupirant d'aise.

- Ça t'embête de m'accompagner au distributeur ? J'ai plus rien à boire et j'ai soif !


Plonge toi dans mon regard ...


Dernière édition par Aiky le Lun 06 Aoû 2018, 23:06, édité 1 fois


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Jonathan Johnson le Lun 06 Aoû 2018, 19:54

- Ouais j’adore le sport. Du coup je fais de la boxe thai et du football américain. Et de la musculation en plus de ces deux là évidement. Mais pour la musculation en général je fais ça dehors, dans un parc par exemple. C’est pour ça que je viens pas souvent ici, même pour mes séances du musculation.

Je note qu’au fil de la discussion Aïky à l’air de se détendre et de s’ouvrir un peu plus, je me permet donc de relâcher mon attention jusque là focalisée sur ses réactions. Ça me permet de me détendre un peu plus et de me contenter de la regarder sans chercher quelque chose en particulier.

Cette fille est plutôt mignonne d’ailleurs. De magnifiques cheveux blonds s’alliant parfaitement avec ses yeux ambrés, un visage fin et un cors de toute évidence en bonne forme. Sa voix douce accompagnée du sourire qui s’est dessiné sur son visage me prouve encore une fois qu’elle est moins méfiante que quand je l’ai abordée. Je remarque également qu’elle joue une nouvelle fois avec ses cheveux ; il me semble qu’elle l’as déjà fait avant. D’habitude c’est le genre de manie qu’on les gens stressés mais elle arbore un sourire franc et mon regard porté sur son visage me dit qu’elle n’est pas stressée. J’espère que je me trompe pas par contre.

Elle me confirmes qu’elle fait principalement son sport chez elle, avec un coach. Je trouve ça un peu dommage, moi qui préfère sortir pour faire mon sport. Et … quoi ?! Du sumo ? Bon je suis pas expert en sumo et même si grâce à ma petite connaissance générale en martiaux je sais qu’avec une bonne technique mes des gens petits et fins peuvent renverser des gens beaucoup plus imposants qu’eux j’imagine bien difficilement cette fille entrain de faire du sumo. Le premier truc qui me viens à l’esprit quand elle me dit ça c’est plutôt " Mais … mais … mais elle pourrait se casser en deux ! "

Après un bon fou rire elle me sort finalement et de mes interrogations et de mes instincts protecteurs qui commencent à faire surface en expliquant que c’était juste une blague. Je laisse donc s’échapper une petit soupir de soulagement.

- Ça me rassure.

- Ça t'embête de m'accompagner au distributeur ? J'ai plus rien à boire et j'ai soif !

Maintenant que j’ai retrouvé mes esprits ( ça blague m’a bien surpris ) je lui souris franchement et me lève pour lui répondre.

- Je me vais me prendre quelque chose aussi. On y va ?

Une fois arrivée au distributeur je lui demande ce qu’elle avant de prendre sa boisson en plus de la mienne.

- Tiens.

Voyant qu’elle ne comprend pas pourquoi j’ai décidé de lui payer sa boisson je lui explique en tendant toujours la bouteille vers elle.

- Je crois que je t’ai mise un peu mal à l’aise tout à l’heure quand je suis arrivé alors disons que c’est ma façon de m’excuser.


J'ai entraîné mon esprit et mon corps suivra !
avatar
Jonathan Johnson

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
20/150  (20/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Aiky le Lun 06 Aoû 2018, 23:05

Rencontre à la salle




- Ouais j’adore le sport. Du coup je fais de la boxe thai et du football américain. Et de la musculation en plus de ces deux là évidement. Mais pour la musculation en général je fais ça dehors, dans un parc par exemple. C’est pour ça que je viens pas souvent ici, même pour mes séances du musculation.

Je l'aurais parié ! Mais du coup, de savoir que j'avais peu de chance de le recroiser m'attrista un peu. C'est toujours agréable de croiser un visage connu dans ce genre de lieu. Et il avait quelque chose de rassurant .. comme un protecteur.

Et d'ailleurs, il me le reconfirma après ma blague en soupirant :

- ça me rassure.

Sur le coup, je me demandais s'il disait vraiment ça pour moi, rassuré que je ne fasse pas ce genre de sport plutôt ... physique et peut-être même dangereux ou bien , rassuré de l'image qu'il aurait pu avoir de moi ..? Je restais un peu perplexe sur son soupire mais nous nous levions pour aller au distributeur et j'étais encore un peu hilare pour rester bien longtemps sur ma question. Au passage  je fis un rapide mais discret signe au garde du corps derrière nous pour lui dire que tout allait bien. Il acquiesça brièvement sans pour autant cesser de m'observer. J'avais envie de lui crier de me laisser souffler un peu ... Mais je calmais rapidement mon envie qui n'aurait fait que alerter les autres personnes présentes dans le club et de toute façon, les deux gardes de corps ne seraient pas partis pour autant ... Donc autant prendre mon mal en patience.

Jonathan me sourit, l'air plus serein et nous nous dirigeons vers le distributeur. Il y avait des rangées de boissons mais également quelques unes regorgeant de friandises. J'avais du mal à regarder autre choses que les bonbons bleus et roses enfermés dans leurs sachets ou les paquets de M&M's, de KitKat ou encore des ... oh des Malterseres !! Je me mordis la lèvre ... j'avais envie d'en manger ... Mais le bruit des tapis de courses et Jonathan en face de moi qui me demandait ce que j'allais prendre comme boisson, je m'arrachais à la contemplation de ces douceurs pour regarder les boissons. Bon ... mon coach me crierait de boire de l'eau mais il n'était pas là et puisque je ne pouvais pas me faire plaisirs avec des sucreries , je me décidais sur un thé glacé saveur framboise. Jonathan se prit sa boisson et quand je voulus sélectionner la mienne sur le clavier , il m'arrêta et paya la boisson qu'il me tendit ensuite.

Sur le coup, je ne comprends pas pourquoi il fait ça et je reste immobile , le regardant fixement comme essayant de déceler la raison de son geste. Il finit par approcher un peu, expliquant le pourquoi du comment tout en me tendant toujours la bouteille.

- Je crois que je t’ai mise un peu mal à l’aise tout à l’heure quand je suis arrivé alors disons que c’est ma façon de m’excuser.

Je ne peux m'empêcher de rester surprise. C'est la première fois qu'on s'excuse de sa manière d'aborder quelqu'un. Surtout que je ne lui en voulais pas ... je réagis comme ça avec tout le monde ...

Je finis par prendre la bouteille tout en rougissant un peu de son attention.

- Mer...merci beaucoup c'est gentil ! Mais tu sais ...Tu n'étais pas obligé ! Et puis surtout, je ne t'en veux pas ... Je suis ...


Une paranoïaque ... ? Une flippée de la vie ? Une idiote ?

- ... Quelqu'un de plutôt méfiant donc je réagis toujours comme ça.


Je lui souris , désolé de ma réaction.

- Mais .. merci quand même !

J'ouvre la bouteille et avant de boire, je finis par tendre ma bouteille vers lui pour trinquer. Je ne sais pas vraiment si ça se fait ou pas.

- Et bien ... Merci pour la boisson et uhm ... à notre rencontre ??

Mes remerciements me semblent horriblement maladroits et j'espère qu'il va pas rigoler de mon geste et de mon envie de trinquer ... Je me sentirais bien bête.




Plonge toi dans mon regard ...


Dernière édition par Aiky le Ven 10 Aoû 2018, 22:22, édité 1 fois


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Jonathan Johnson le Mer 08 Aoû 2018, 05:56

J’ai beau avoir à l’instant expliqué à Aïky pourquoi je lui paye sa boisson elle paraît toujours très surprise. C’est dommage qu’elle soit si surprise pour si peu, je trouve ça tellement anodin moi. Encore une conséquence de son passé ? Vu sa notoriété pas mal de gros lourds ont dû vouloir lui offrir des choses pour l’aborder. Ça pourrait se tenir. Ça ou alors je réfléchis trop sur elle. D’ailleurs ce n’est au final pas si mal, elle commence à rougir en même temps qu’elle me répond et je dois bien avouer qu’elle est vraiment mignonne quand elle rougit.

Elle me dit finalement qu’elle est " méfiante ". Si mes suppositions de tout à l’heure étaient bonnes alors je comprend qu’elle se disent méfiante ; et je me fais confiance là dessus, j’en suis presque sûr. Elle me paraît un peu gênée et désolée de sa méfiance et j’ai envie de lui répondre " T’inquiètes pas, je comprend bien pourquoi ". Mais je peux pas sortir ce genre de phrases si je veux continuer de cacher que je sais qui elle est. Bon après je me fais peut-être des idées mais j’ai peur qu’elle redevienne un peu plus distante ou froide si elle l’apprend donc je préfère éviter pour le moment.

Bref, passons. Je la voit qui tend sa bouteille vers moi pour trinquer, j’ouvre alors la mienne et trinque avec Aïky un sourire amusé sur les lèvres. Je connais personne qui trinque avec une bouteille de thé glacé et une bouteille de coca mais pourquoi pas après tout, je laisse même s’échapper un petit rire avant de répondre.

- J’ai jamais vu personne trinquer comme ça mais à notre rencontre oui.

Je bois d’une traite la moitié de ma bouteille avant de la ranger dans mon sac. Je jette un petit coup d’œil au reste de la salle et je remarque qu’en plus de la température que je sens commencer à monter légèrement le monde commence à arriver à l’intérieur. J’ai pas vraiment envie de rester à discuter ici, au milieu du monde. Je préférerais un moment au calme avec Aïky.

- Dis tu voudrais pas qu’on sorte 5 minutes histoire de s’aérer un peu et de discuter tranquillement, avec un peu moins de monde autour ?


J'ai entraîné mon esprit et mon corps suivra !
avatar
Jonathan Johnson

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
20/150  (20/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Aiky le Sam 11 Aoû 2018, 16:15

Rencontre à la salle




- J’ai jamais vu personne trinquer comme ça mais à notre rencontre oui.

Uhm ... Ouais ... J'avais l'air maligne avec ma bouteille en plastique à trinquer ... C'est plus avec des verres qu'on trinque ... Je rougis, honteuse et cachait mes joues rouges en tournant la tête pour regarder ailleurs et boire une longue gorgée de thé glacé. Au moins maintenant, s'il me prenait pas pour une idiote, avec le "trinquage" c'était chose faite.  Mais en jetant un rapide coup d’œil vers le jeune homme , je vis qu'il regardait vers la salle. En effet, elle se remplissait de plus en plus, vu l'heure moins matinale . La pièce se réchauffait , les clims s'activant pour maintenir une certaine fraîcheur mais le bruit et le brouhaha devenait plus fort et je ne m'imaginais pas devoir crier pour me faire comprendre de Jonathan. Et puis ... tout ces nouveaux arrivants, ça allait surement être le signal pour moi que je n'allais pas tarder à rentrer ... Mes deux "chiens de garde" au taquet mais moins à l'aise avec un public plus nombreux m'inciteraient à rentrer, à défaut de pouvoir m'y forcer.

Mais Jonathan se tourna vers moi et me parla à nouveau :

- Dis tu voudrais pas qu’on sorte 5 minutes histoire de s’aérer un peu et de discuter tranquillement, avec un peu moins de monde autour ?


Bon .. je ne passais peut-être pas pour la grosse idiote s'il voulait encore me parler un peu. Et puis un peu d'air frais ne me ferait pas de mal.

Je lui souris et acquiesça :

- Oui avec plaisir !

Je posa ma serviette, toujours sur mes épaules, sur le banc ou nous venions d'être assis, ainsi que mon casque et alors que Jonathan passe devant, je fais un signe au garde du corps le plus proche lui montrant la porte et faisant le signe 5 avec ma main pour lui signifier que je sortais un peu. Il fronça les sourcils et s'approcha.

- Mademoiselle ? Vous n'avez pas le droit de sortir sans surveillance. Je vous accompagne.

- Non ! Je vais seulement dehors avec ... mon ami Jonathan. [Le mensonge n'était pas trop gros j'espère] J'ai besoin d'un peu d'air, mais je resterais juste à l'entrée que vous puissiez me voir. Et il faut bien que quelqu'un surveille mes affaires et ... le dragueur là bas.

Je lui désigne l'autre garde du corps qui montre à la jeune femme de l'accueil le nombre impressionnant de ces muscles et au regard désapprobateur de l'homme à mes cotés, je me doute que le "dragueur" ne sera pas reconduit pour une prochaine surveillance. J'en profite pour m'éclipser et rejoindre Jonathan dehors.

Le vent frais m'accueille et je respire longuement, mes cheveux se balançant au grès des bourrasques douces. Le soleil commence à être bien haut et j'observe le ciel, un bras au dessus du visage me protégeant de l'éclat solaire, souriante de me sentir un peu moins "surveillée"

Je reporte mon attention sur Jonathan. Au soleil, ces cheveux ont un éclat plus argentés encore ... Je me demande s'ils sont doux ... ?

- Dis-moi ... Tu m'as dit avant que tu travaillais. Quel métier fais tu ?

L'homme à la chevelure argenté m'intriguais beaucoup et je laissais libre court à ma curiosité, le soleil caressant ma peau avec douceur , me faisant oublier quelques instants les deux hommes à l'intérieur de la salle.


Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Jonathan Johnson le Sam 11 Aoû 2018, 20:21

- Oui avec plaisir !

Mine de rien Aïky m’étonne un peu en fait, elle agit bien différemment d’au début. Sa méfiance à l’air de s’être bien vite évaporer. Elle est peut-être plus normale que ce à quoi je m’attendais de prime abord finalement. Enfin qui suis-je pour jauger ça, moi ? Pendant que je réfléchis à ça je passais les portes de la salle menant vers l’extérieur et finis par me secouer la tête histoire de me sortir les questions qui me viennent de la tête.

Je me retourne en m’attendant à trouver Aïky derrière moi et… elle traîne ou quoi ? Ah ça va elle finit par passer les portes plusieurs secondes après moi. J’imagine qu’elle a juste prit le temps de ranger rapidement ses affaires.

- Dis-moi ... Tu m'as dit avant que tu travaillais. Quel métier fais tu ?

Tiens, une question sur le travail ? Je m’attendais à tout sauf à ça. Le travail…

- Hmm le travail hein ? Je fais juste un petit un boulot de serveur dans un bar histoire de payer les charges ; appartement, abonnement au clubs de sports, etc. Mais bon, à long terme je changerait sûrement… peut-être ? En fait je sais pas trop, tu sais je fais vraiment ça juste pour pouvoir vivre normalement et pas… Nan rien en fait.

Mince j’ai failli m’emballer et commencer à parler de mon passé. Mauvaise idée ça. J’ai jamais vraiment aimé raconter ma vie et je suis pas sûr qu’Aïky est très envie d’entendre ces vieilles histoires. De toute façon je suis dans ce pays justement pour éviter de ressasser le passé.

- Heuu... et toi ? Qu’est-ce que tu fais comme études ? Tu sais ce que tu veut faire plus tard ?

Je viens de poser cette question totalement au hasard mais c’est justement en la posant que je me rend compte qu’en fait ça m’intéresse vraiment. J’ai réussi à piquer tout seul ma propre curiosité à propos d’AÏky. Est-ce qu’elle va continuer sa vie dans le monde de la mode ou bien est-ce qu’elle va se tourner vers un tout autre domaine ? Vu comme elle à l’air d’entretenir son physique l’hypothèse du mannequinat est tout à fait envisageable. Ou alors elle a juste une bonne hygiène de vie. A moins que… oui c’est possible aussi. Ses parent pourraient la forcer à maintenir ce physique pour qu’elle reprenne la voie du mannequinat plus tard. Je connais pas vraiment son histoire dans le monde de la mode mais une célébrité qui disparaît sans prévenir pour revenir un beau jour sans plus d’avertissement préalables ferait un sacré coup de théâtre pour les fans qui ne manqueraient sûrement pas de les ravir. Hey mais si ça arrive ça veut aussi dire qu’elle s’exposera de nouveau aux risques d’agressions… Hmm j’aime pas bien ça. Si elle continue sur cette voie j’espère au moins que ce seras par choix ; le sien et pas celui de ses parents.


J'ai entraîné mon esprit et mon corps suivra !
avatar
Jonathan Johnson

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
20/150  (20/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Aiky le Dim 12 Aoû 2018, 01:32

Rencontre à la salle




Ma question semble troubler légèrement Jonathan. C'est pourtant une question bateau

- Hmm le travail hein ? Je fais juste un petit un boulot de serveur dans un bar histoire de payer les charges ; appartement, abonnement au clubs de sports, etc. Mais bon, à long terme je changerait sûrement… peut-être ? En fait je sais pas trop, tu sais je fais vraiment ça juste pour pouvoir vivre normalement et pas… Nan rien en fait.


"Vivre normalement et pas " ... Et pourquoi s'arrêter brusquement ... Qu'allait il dire ? Il me regarde un peu étrangement. Cachait-il quelque chose ? Mmmmh ... je ne dirais pas cacher mais ... il ne veut peut-être pas me révéler certaines informations ? Mais rester ainsi sur un début de quelque chose me frustre ...

Je ne peux tout de même pas insister sur cela ... Je ne veux pas le forcer mais .. raaaaah ... La curiosité me ronge et j'essaye de cerner au travers de ces mimiques, sa gestuelle et ses silences ce qu'il essaye de taire.

Je sens juste comme une espèce de malaise quand il s'est brusquement arrêté, prouvant qu'il allait parler d'un sujet, qui, à l'évidence, n'était pas appréciable. Il semble s’être un peu renfermer ... comme un coquillage qui protège sa perle ...

Mince ... je me sens bête de lui avoir posée cette question.
Mais du coup, j'aurais peut-être l'occasion de le recroiser lors d'un de ces services. Il fallait juste tomber sur LE bon bar pendant LA bonne heure ... un vrai jeu d'enfant... !


- Heuu... et toi ? Qu’est-ce que tu fais comme études ? Tu sais ce que tu veut faire plus tard ?


...
...
Merde ....
...

Qu'est ce que je fais ... ?

Je me sens rougir alors que je regarde mes pieds ... C’était logique qu'il demande en retour comment je me positionne niveau travail ...

- Je ... fais des études générales ... Je suis en dernière année.


Parle Aïky .... parle ...!!

- Je suis sur une branche générale mais je n'ai pas de spécialisation ... Mais j'ai des options en plus ...

Non en fait tais toi Aïky.... tu creuses ta tombe là

- ... Comme le théatre et le fitness !

Pitié mais faites moi taire


- Euh ... pour plus tard ...


Est ce que je lui dit la vérité ... ? Ou j'invente ... ?


Je ne peux m'empêcher de repenser à sa première question quand il était venu m’accoster ...  "Je suis persuadé de t’avoir déjà vu et je n’arrive pas à me rappeler où et quand ?"

Et c'était bizarre car au final, comme nous ne nous étions pas croisé en cours, il n'avait pas continué à chercher ... ou du moins ne m'en avais pas fait part S'il s'était rendu compte qu'il ne me connaissait pas au final et m'avait confondu avec quelqu'un d'autre pourquoi était-il resté à discuter avec moi ?  Ou bien s'excuser de s'être trompé ? Il n'avait pas non plus l'air d'un dragueur donc je ne comprenais pas pourquoi il me parlait toujours ...

Et s'il m'avait reconnu .. ? Je l'imaginais pas lire des revues de modes ... Encore une interrrogation frustrante sans réponse.  Si je lui demandais, je devrais lui dire qui j'étais ...

Je relevais le regard pour le plonger dans le sien. La couleur de ces pupilles ne m'effrayais pas.
Mais pouvais-je lui faire confiance .. ?

- Pour plus tard ...  je compte reprendre mon travail de mannequin.


Mon cœur battait à cent à l'heure au point que j'en avais presque mal mais je retrouvais également mon masque "neutre" ne laissant rien percevoir de mes sentiments et de ma panique. Je n'avais plus réfléchi et avait répondu à sa question en toute honnêteté.

Comment réagirait-il à cette information ? Allait il lui aussi me qualifier de "belle plante sans cervelle du coup ? "
Bon ... c'était bien le cas vu que je devais apprendre des choses simples q'un collégien apprends avec quelques années de moins que moi.

Il pourrait prendre peur et décider de partir ... Je ne serais pas surprise. Attristée oui mais pas surprise. En attendant, je restait plantée là , attendant son "verdict", mes doigts crispés entre eux.


Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Jonathan Johnson le Dim 12 Aoû 2018, 16:06

Pour mon plus grand plaisir elle n’insiste pas sur mon léger dérapage de ma réponse par contre je la voit qui commence à perdre ses moyens quand je lui retourne sa question. Les questions sur le travail et les études sont en général des questions simples, auxquelles les gens répondent directement en développant plus ou moins longtemps selon la personne. Elle c’est différent, ça se voit qu’elle hésite, qu’elle ne sait pas ce qu’elle doit me répondre. Malheureusement pour elle cette attitude la trahit totalement et j’ai presque envie de lui répondre " t’embête pas, j’ai compris " mais je décide quand même de la continuer. En tout cas je suis maintenant sûr qu’elle va reprendre le mannequinat. Et elle me le confirme d’ailleurs d’elle même.

- Pour plus tard ...  je compte reprendre mon travail de mannequin.

Quand elle me dit ça l’article envoyé par mon père me revient en tête. Alors elle reprend le mannequinat… j’espère que c’est son choix.

Tiens, elle a remit son masque de la neutralité. Elle veut quand même me cacher quelque chose ? Elle a peur de ce que je vais bien pouvoir lui répondre ? Elle comprit que je savais qui elle était et sa réponse m’en apportant la confirmation et ça l’inquiéterait ? C’est dur à déterminer avec son masque. Un mannequin qui en plus fait du théâtre pourrait facilement me mener en bateau, me faisait croire à de fausses réactions. Hmm il ressemble à quoi le visage sous ton masque Aïky ? Le visage que j’ai pu voir tout à l’heure, est-ce vraiment ton vrai visage ?

Je n’en sais rien, je suis maintenant incapable de déterminer si toute les conclusions que j’ai tirés sur elle sont bonnes ou si cette fille joue constamment un rôle mais je peux pas lui demander ça comme ça. En tout cas elle semble vouloir dire la vérité sur futures intentions de mannequinat et moi je vais plus pouvoir cacher que je sais qui elle est. Il n’y avait quasiment personne à côté de nous donc je pouvais parler sans crainte.

- " Reprendre " hein ? Alors Aïky Leroy [Oui j'ai fini par me souvenir de son nom] remonte sous le feu des projecteurs. Tu devrais éviter d’utiliser mot " reprendre " quand tu parle de mannequinat si tu veux cacher ton identité. Quelqu’un ne sachant pas qui tu étais en aurait eu la puce à l’oreille, quelqu’un qui avait des doutes aurait vu ses doutes renforcés et moi qui en était presque sûr a eu sa confirmation. Alors pourquoi avoir décidée de dire la vérité ?

Je repense une nouvelle fois à ce fameux article. Agression d’un mannequin de 14 ans… Le mannequin en question est en face de moi et j’ai peur pour elle que la décision de continuer sur cette voie ne vienne pas d’elle.

- Écoute je vais être franc :  la décision de continuer le mannequinat, qui l’a prise ? Toi ou tes parents ? Tu est sûr de vouloir de nouveau t’exposer aux risques encourus en redevenant mannequin ? Tu sais qu’à ton retour il va y avoir un tel engouement que tes " fans " si je peux appeler ça comme ça seront sûrement pire qu’avant ? Enfin, si c’est vraiment ton choix je ne peux que t’encourager.


J'ai entraîné mon esprit et mon corps suivra !
avatar
Jonathan Johnson

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
20/150  (20/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Aiky le Dim 12 Aoû 2018, 21:41

Rencontre à la salle





- " Reprendre " hein ? Alors Aïky Leroy-


Il ... Il sait comment je m'appelle ? Mes craintes étaient donc fondées .... Instinctivement, je me tends et recule d'un pas, mes yeux fixés aux siens et je sens la panique former une boule dans ma gorge, me faisant légèrement suffoquer.

- Alors Aïky Leroy remonte sous le feu des projecteurs. Tu devrais éviter d’utiliser mot " reprendre " quand tu parle de mannequinat si tu veux cacher ton identité. Quelqu’un ne sachant pas qui tu étais en aurait eu la puce à l’oreille, quelqu’un qui avait des doutes aurait vu ses doutes renforcés et moi qui en était presque sûr a eu sa confirmation. Alors pourquoi avoir décidée de dire la vérité ?


Il le savait bel et bien ... Mon masque s'effrite légèrement et je dois me retenir de jeter un coup d’œil vers l'intérieur de la salle en direction de mes deux gardes du corps .

J'avais l'impression d'avoir été dupée ... Il "en était presque sûr" ... m'avait-il posé la question pour me piéger du coup ? Qui plus est ... j'avais la sensation d'être grondée ... ce qui me crispait d'avantages ... J'avais été bien naïve ... encore une fois ...

- Parce que je ne suis pas une menteuse.


Mon ton avait été plus froid que voulu mais je sentais la colère ... la crainte et aussi une honte sinueuse qui m'empourprait.

Mais il continua.

- Écoute je vais être franc :  la décision de continuer le mannequinat, qui l’a prise ? Toi ou tes parents ? Tu est sûr de vouloir de nouveau t’exposer aux risques encourus en redevenant mannequin ? Tu sais qu’à ton retour il va y avoir un tel engouement que tes " fans " si je peux appeler ça comme ça seront sûrement pire qu’avant ? Enfin, si c’est vraiment ton choix je ne peux que t’encourager.

- Qu'est ce que cela peut te faire de qui a pris cette décision ?


Je ne pris même pas la peine de reprendre mon souffle, gardant le même ton calme mais froid.

- Les "risques" encourus font partis de mon métier et j'en suis tout à fait consciente. Et je ne te permets pas de juger mes fans, Si j'en suis là aujourd'hui c'est grâce à eux. Tu ne sais rien de ce milieu-là alors tu n'as aucun droit de critiquer ou de juger cela. Et tu me demandes pourquoi avoir dit la vérité, mais toi ? Quand m'aurais tu avoué que tu savais qui j'étais ? Pourquoi m'avoir piégé comme ça ? Pour que je le dise moi même qui je suis, c'est ça ?


Je l'accablais carrément de reproches et de questions, laissant le flot se déverser sur lui sans aucun filtre. Ma frustration de ces dernières semaines ressortaient trop brusquement et j'avais l'impression que Jonathan venait de me mettre au pied du mur.
Je n'avais clairement aucun pouvoir décisionnaire dans ma vie. Même le théâtre était constamment reporté au profit de mes cours ou du sport... La seule chose ou j'avais eu l'impression de pouvoir décider n'était au final qu'un leurre pour que je suive docilement la voie toute tracée par mes parents. Ce constat me fit serrer les dents alors que je regardais toujours le jeune homme en face de moi.


Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Jonathan Johnson le Dim 12 Aoû 2018, 22:36

Elle me fixe et recule face à moins au simple moment ou je prononce son nom. Elle paraît tendue et prise de panique. C’est exactement ce que je voulais éviter à tout prix.

- Parce que je ne suis pas une menteuse.

Son est glacial et son visage aussi se refroidit. Cette fille… j’ai l’impression de l’avoir piqué à vif, de commencer à touché un point sensible et qu’elle va maintenant m’assaillir de reproches. Cette réponse est d’ailleurs sûrement un reproche elle aussi. Elle n’est pas une menteuse mais moi si c’est  ça ? Elle m’en veut de ne pas lui avoir dis que je l’avais reconnue c’est certain.

Je voit que je ne me trompes pas quand la suite des reproches arrivent. Qui suis-je pour en avoir quelque chose à prit la décision qu’elle continue le mannequinat ? Comment je peux oser critiquer ses fans sans rien connaître du monde dans lequel elle a évoluée déjà assez jeune ? Et surtout pourquoi je ne lui ait pas dis que je savais qui elle était ? Comme je le pensais elle doit se sentir accablée, au pied du mur et à visiblement besoin d’un punching-ball. Cacher ce qu’elle ressent derrière tous les reproches possibles ? Essayer de me faire partir en faisant ça pour se réconforter dans l’idée que j’ai mal agi et j’ai eu tort sur toute la ligne ? Désolé mais non.

- Tu n’es pas une menteuse mais tu cache quand même ton identité. La preuve en est que tu t’es contenté de me dire " Je m’appelle Aïky et on s’est peut-être rencontrée en cours ? ". Si tu aimais tant tes fans que tu le dis alors tu m’aurais que tu étais Aïky Leroy mais ce n’est pas ce que tu as fait. Non toi tu cache ton identité et ça se comprend. Quand à tes fans je les critiques pas eux particulièrement, je critique les fans en général. Dans une communauté de fans ils y a toujours pleins merveilleux qui apportent beaucoup à la personne dont ils sont fans de part leurs soutiens mais il y aussi une partie qui n’apportent que de mauvaises choses. Je pense que tu es bien placée pour le savoir non ? Comme tu l’as dit je ne connais rien de ton monde tout comme tu ne sais rien de moi et je ne sais rien de toi. Mais il y a quand même certaines choses que je sais. Les séquelles physiques et psychologiques d’une agression par exemple. Tout ce que je sais de toi c’est cette agression et c’est aussi pourquoi je ne t’ai pas dis que je savais qui tu étais. Je voulais éviter que les choses se passe comme maintenant, éviter cette réaction de ta part. Qu’est-ce qu’il se serait passé si je te l’avais dis ? Au mieux tu serais tendue, refermée et sûrement coupée court à la discussion, au pire tu serais partie sans dire un mot. Non je n’ai pas essayé de te piéger, j’ai simplement voulu discuter normalement avec toi. J’ai compris  qui tu étais peu de temps après t’avoir poser la question et ne pas te faire part de ça me paraissait être le meilleur moyen de pouvoir discuter un moment avec toi.

Je reste très attentif à elle pendant que je lui répond, le pire serait qu’elle décide de partir comme ça.  Je reste aussi très calme, essayant d’être simplement gentil ou bienveillant.

- Oui je t’ai menti, oui j’ai agit uniquement dans mon intérêt en faisant ça. Je suis venu te parler parce que je me suis dis que c’était une bonne idée, que je passerais un moment sympa. Rien de plus, rien de moins. Je suis pas là pour te faire la morale ou pour te dicter ce que tu dois faire mais au vu de ta réaction j’ai touché un point très sensible alors soit tu adore vraiment le monde de la mode et le travail de mannequin que tu as hâte de reprendre malgré quelques appréhensions dues aux risques auxquels tu as déjà eu affaire, soit tu ne sait pas vraiment ce que tu veux par contre certaines personnes, elles, savent parfaitement ce qu’elles veulent pour toi mais ont aussi décidé de te surprotéger en te disant de ne plus révéler ton identité par exemple, soit c’est un peu un mixte de tout : tu es surprotégée à ton insu et ça t’énerves mais en même temps tu as toi aussi peur de certains débordement que peuvent avoir certains de tes fans et malgré tout tu veux reprendre ton travail de mannequin. Dans tout les cas j’ai l’impression que pour le moment tu as surtout besoin d’un punching-ball pour laisser éclater ta colère ou tout autre sentiment.

Je prend une respiration un peu plus poussée qu’à la normale, marquant une courte pause avant de finir.

- Je suis de toute évidence celui qui t’as mit dans cet état et j’en suis désolé, c’est précisément tout ce que je voulais éviter. Alors vas y, laisse donc tout sortir, tout éclater. J’encaisserais tes reproches si comme je le pense tu en as besoin.


J'ai entraîné mon esprit et mon corps suivra !
avatar
Jonathan Johnson

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
20/150  (20/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Aiky le Lun 13 Aoû 2018, 17:15

Rencontre à la salle




- Tu n’es pas une menteuse mais tu cache quand même ton identité. La preuve en est que tu t’es contenté de me dire " Je m’appelle Aïky et on s’est peut-être rencontrée en cours ? ". Si tu aimais tant tes fans que tu le dis alors tu m’aurais que tu étais Aïky Leroy mais ce n’est pas ce que tu as fait. Non toi tu cache ton identité et ça se comprend.

JE NE VEUX PAS ETRE JUSTE AIKY LA MANNEQUIN ... LA "PRINCESSE D'AMBRE" !!!! JE VEUX ... je veux être ... plus que ça ...

- Quand à tes fans je les critiques pas eux particulièrement, je critique les fans en général. Dans une communauté de fans ils y a toujours pleins merveilleux qui apportent beaucoup à la personne dont ils sont fans de part leurs soutiens mais il y aussi une partie qui n’apportent que de mauvaises choses. Je pense que tu es bien placée pour le savoir non ?


"Bien placée" .. ? Je ne pus m'empêcher de retenir un soupir de surprise. Il ... disait ça comme ça ou bien il savait aussi pour mon accident ? Qu'est ce qu'il savait de moi au juste ? Ma vie avait été tellement déballée dans les médias qu'il pouvait très bien tout savoir ...  Par réflexe, je posa ma main sur mon flanc, là ou était encore dessiné les marques de griffures de l'homme qui m'avait blessé. ça me brulait ...

- Comme tu l’as dit je ne connais rien de ton monde tout comme tu ne sais rien de moi et je ne sais rien de toi. Mais il y a quand même certaines choses que je sais. Les séquelles physiques et psychologiques d’une agression par exemple. Tout ce que je sais de toi c’est cette agression et c’est aussi pourquoi je ne t’ai pas dis que je savais qui tu étais.

C'est donc bien par mon agression qu'il a su mon nom ... ça avait fait un tel raffut dans les journaux cette histoire ... Je me demande vraiment comment il en était venu à apprendre ça ... Était-il un grand liseur de journaux ?
Il continue en m'expliquant la raison de son silence et en effet, s'il était venu de prime abord en m'appelant par mon nom et prénom, j'aurais sans doute prévenu mes gardes.... Je comprends mieux son attitude et me sens honteuse de ma réaction avant ... Je le regarde toujours mais replace une mèche de cheveux derrière mon oreille, nerveuse.
Jonathan continue d'une voix calme mais sa dernière phrase me fait tilt et me serre le coeur

- Dans tout les cas j’ai l’impression que pour le moment tu as surtout besoin d’un punching-ball pour laisser éclater ta colère ou tout autre sentiment. Je suis de toute évidence celui qui t’as mit dans cet état et j’en suis désolé, c’est précisément tout ce que je voulais éviter. Alors vas y, laisse donc tout sortir, tout éclater. J’encaisserais tes reproches si , comme je le pense tu en as besoin.

J'en ai même le souffle coupé ... Il se laisserait ... reprocher des choses par une parfaite inconnue ?
Je ne sais même plus quoi penser ... Oui ... je lui en veux de m'avoir mis sur le fait accomplis mais en même temps si je suis tellement à cran ... ce n'est pas de sa faute.
Il a été plutôt .. gentil depuis que l'on discute et je n'ai pas eu l'impression qu'il essayait de profiter de moi , même en sachant mon identité. Il m'a offert à boire pour s'excuser de m'avoir troublé quand il est venu m'accoster ...
Je me retourne, pour ne plus le voir et fais quelques pas vers la salle comme si j'allais y re-rentrer. Mais je m'arrête finalement, regardant la bouteille que je tiens dans ma main.

Je relève mon visage vers le ciel et respire de longues bouffés d'air, comptant mes respirations
1
2
3
4
5
6
7
...
...


Il ne mérite pas ces reproches et même si c'était maladroit de sa part, je ne veux pas l'accabler d'avantage.

- Non ... non. Je ne vais pas me défouler sur toi. Je n'aurais pas du te dire ça .. Pardonne moi.

Ma voix me semble atone ... Je n'ose même pas me retourner pour lui parler ... Tout en soupirant , je me dis que j'ai encore beaucoup à apprendre ... eu aussi au niveau sociale. Je viens de me comporter comme une gamine... J'ai envie de pleurer ... sans raison valable ... mais juste pour relâcher un peu la pression.

Je finis par me retourner et le regarde avec un sourire que j'essaye de rendre le plus convainquant possible.

- Je suis un peu à cran actuellement entre le sport et les cours , du coup ... désolé pour ce que je t'ai dit tout à l'heure. Et merci d'avoir voulu parler avec moi.


J'imagine qu'après ce cirque, il va probablement pas rester et je me permet de graver ces traits dans ma mémoire.

- Mes parents souhaitent vraiment me voir retourner sur la scène. Pour ma part ... je n'en sais rien. Je ne sais rien faire d'autre que ça. Le mannequinat ... c'est le seul univers que je connaisse. J'y ai grandis ... j'y ai été blessée, j'y ai été élevé ... j'en connais les codes et les règles... et les risques aussi ... Et même ceux en dehors..  

J'avais dit cela sans réfléchir, me laissant aller à la confidence , le regard dans le vague.  Mais j'avais failli lâcher plus d'informations que nécessaire et ne m'était retenu de justesse de parler de l'incident au cinéma.

- Enfin ... voilà.Tu n'as pas besoin de t'excuser ... ce que tu as dit ... c'est ... peut-être pas si faux que ça.


Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Jonathan Johnson le Lun 13 Aoû 2018, 21:14

Finalement elle ne dit pas un mit et je je la voit qui se retourne pour rentrer à nouveau dans la salle. Je peux que constater mon échec en la regardant me partir sans un mot et… Pourquoi est-ce qu’elle s’arrête ? Elle ne dit toujours rien mais reste plantée là devant la porte de la salle. Mais qu’est-ce qu’elle fait ? Elle réfléchit ? Elle attend quelque chose de moi ? Je me demande vraiment pourquoi elle s’est arrêtée et elle me laisse à mes interrogations pendant plus de dix longues secondes avant prononcer un mot.

- Non ... non. Je ne vais pas me défouler sur toi. Je n'aurais pas du te dire ça .. Pardonne moi.

Sa réaction m’étonne particulièrement, je m’attendais vraiment à ce qu’elle reste en colère plus longtemps mais en même je me dis que tout n’est peut-être pas perdu finalement. Mais sa voix vide et sans énergie ajouté au fait qu’elle continue de me tourner le dos me rappelle que je suis encore loin d’avoir une relation normale avec elle.

- Je te dois des excuses moi aussi, j’ai été maladroit avec toi. Pardonne moi également.

Finalement elle se retourne vers moi avec sur le visage un sourire… heu… faux, mais c’est l’intention qui compte. Je lâche quand même un petit soupir de soulagement ; elle à l’air d’un peu moins m’en vouloir et elle s’excuse encore une fois.

La voilà qui m’explique maintenant un peu plus ce qu’elle pense de son travail de mannequin et ce qu’elle en dit mes paroles de tout à l’heure l’ont peut-être fait réfléchir finalement. Bon si au moins j’ai pu lui servir à quelque chose c’est déjà ça de prit.

- C’est justement connaître que le mannequinat qui serait inquiétant selon moi mais je te connais pas assez pour en juger. Si mes paroles de tout à l’heure peuvent te servir tant mieux mais je dois bien m’excuser de la façon dont j’ai dit tout ça. Je me suis permis de te donner des conseils alors que je ne te connais presque pas et je m’en excuse encore une fois.

Je fait un simple pas vers elle pour me rapprocher un peu avant de m’apprêter à partir ; ça m’étonnerait beaucoup qu’elle veuille que je reste maintenant.

- J’imagine que tu préfère que je partes maintenant alors je vais te laisser mais… C’est sûrement déplacé de ma part vu la situation mais j’aimerais bien te revoir prochainement si tu es d’accord avec ça.

J’attends sa réponse, si elle accepte de me revoir je lui donnerai mon numéro puis partirai. Sinon je partirai sans plus de paroles, déçu.


J'ai entraîné mon esprit et mon corps suivra !
avatar
Jonathan Johnson

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
20/150  (20/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Aiky le Mer 15 Aoû 2018, 00:57

Rencontre à la salle




- Je te dois des excuses moi aussi, j’ai été maladroit avec toi. Pardonne moi également.

C'est à son tour de s'excuser. On doit avoir l'air fin tous les deux comme ça... Je pourrais en rire si j'en rougissais pas.

- Je me suis permis de te donner des conseils alors que je ne te connais presque pas et je m’en excuse encore une fois.


Je lui fais un signe de la main pour lui signifier que c'est bon, je ne lui en veux pas. Il fait un pas vers moi et je reste immobile, le laissant approcher, relevant le visage pour croiser son regard.

- J’imagine que tu préfère que je partes maintenant alors je vais te laisser mais… C’est sûrement déplacé de ma part vu la situation mais j’aimerais bien te revoir prochainement si tu es d’accord avec ça.


Suis-je d'accord ?

- Je ne préfère pas que tu partes à vrai dire ... mais je vais devoir y aller de toute façon.


Un coup d’œil vers l'intérieur et je vois l'un des deux gardes qui me fait de grands signes, tapotant son poignet comme s'il avait une montre et son collègue attendant à ces cotés d'un ai blasé. Je m'étonne presque qu'ils ne soient pas sortie pour venir me prendre par la main pour me ramener chez moi.

Je leur fais un signe pour leur dire que j'arrive mais pour qu'ils ne voient pas ce que je m'apprête à faire, je m'approche de Jonathan et sort mon téléphone en passant une main dans mes cheveux. De dos je dois avoir l'air de batifoler ... mais au moins ils ne verront pas mon téléphone.

- Voilà mon numéro !


Je donne mon numéro à Jonathan et il en fait de même. Voilà encore un nom qui s'ajoute à mon répertoire et cette idée me fait sourire bêtement. Il y a surtout des garçons , la seule fille étant Mira.

Une fois cela fait, je relève la tête. Et je me rends compte de notre proximité. Heureusement, il ne me touche pas. Je lui souris cette fois plus franchement quoi que toujours un peu intimidé et honteuse. Mais il n'a pas pris ces jambes à ces cou après ma petite crise ... Peut-être pourrions nous réussir à devenir amis ?J'en serais heureuse même si sa franchise fut piquante.

- Bon... et bien ... Je te souhaite une bonne journée. ça était agréable de te parler ... Jonathan.

Les bonnes manières voudraient que je salue le jeune homme d'une bise ou d'un serrement de main. Mais je ne peux faire aucun sans crainte... Alors je le salue d'une main avant de tourner les talons pour rentrer dans la salle ou m'attendent mes deux "nounous".

Je ne me suis pas retournée pour l'observer une dernière fois ... ce genre de cliché c'est trop cinéma pour moi.
Mais pourtant, je n'ai pas pu m'empêcher de serrer mon téléphone un peu plus fort dans ma paume, un petit sourire sur les lèvres et le cœur légèrement plus calme.
J'espère que je le reverrais ...


-------------------- FIN DE CE RP --------------------

Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre à la salle [PV Aïky]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum