Le loup, le chat et le policier [PV Tam, Evelyn] [No Mj]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le loup, le chat et le policier [PV Tam, Evelyn] [No Mj]

Message par Alistair Fawkes le Mer 20 Juin 2018, 22:36

Alistair était à son bureau en ce samedi 9 Juin. Il venait de recevoir le verdict du conseil des intendants qui s'était penché sur le cas de Johann. Il devait s'estimer heureux de s'en sortir aussi bien. Toutefois, Alistair n'appréciait pas qu'on lui refile le problème. Jouer les baby-sitters pour un super-héros trop zélé c'était pas son genre. On lui avait cependant fait comprendre qu'il n'avait pas vraiment le choix. Il n'avait pas réussi à cerner le personnage, il était étrange, très intelligent et pourtant tellement immature. Franchement agressé une civile avec un pouvoir sur la base de soupçons sans dire une seule fois qu'il était représentant de la loi ! Alistair en était toujours abasourdi, peut être que la jeune recrue saurait lui expliquer son geste quand elle reviendrait.

En attendant il avait une affaire à mener. On avait rapporté qu'un nouveau trafique d'arme s'était mis en place récemment parmi le monde de l'ombre. Un nouveau fournisseur était en ville et la police souhaitait d'avantage d'information. Ils n'avaient pour le moment fait qu'apercevoir les branches du réseau, son cerveau restait introuvable. C'est pourquoi Alistair avait décidé d'aller à la pêche aux infos. Il connaissait un petit bar pas loin d'ici où se réunissait régulièrement différents membres du marché noir. Il lui serait impossible de s'y incruster sans être remarqué, il est inutile d'arriver et de demander des informations à tout le monde cela ne ferait que le griller. Il avait cependant un indic parmi eux qui pourraient lui donner quelques informations. Il s'empressa de s'habiller et sortit du bureau.

Sur le chemin il fut interrompu par sa collègue Stéphanie. Elle était accompagné d'une jeune femme aux cheveux brins. Alistair les salua lui jetant un regard interrogateur.

- Je te présente notre nouvelle stagiaire envoyée par l'académie ! Je peux pas m'occuper d'elle là tout de suite tu veux pas la prendre à charge pour la matinée ? Je fais pas confiance aux autres ils n'ont pas ton charme.

Elle lui fit un clin d’œil coquin qui le laissa sans voix et se sauva comme une voleuse les laissant seul. Alistair resta silencieux un petit moment, conscient de s'être royalement fait avoir. Il se tourna vers la stagiaire, un air indescriptible sur le visage.

- Et bien ... je vais pas te laisser en plan ici, tu n'as qu'à venir avec moi. Je m'appelle Alistair et toi ?


Il continua sa route suivi de la jeune fille, il n'avait pas de temps à perdre alors ils parleraient en marchant.


Dernière édition par Alistair Fawkes le Jeu 28 Juin 2018, 16:33, édité 1 fois
avatar
Alistair Fawkes

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 2
Exp:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le loup, le chat et le policier [PV Tam, Evelyn] [No Mj]

Message par Evelyn Every le Sam 23 Juin 2018, 00:15

Les journées étaient longues et les nuits plutôt courtes. Evelyn dormait d'un oeil ouvert plus les jours avançaient, car tout était bien trop silencieux. Son anxiété augmentait. L'anglaise avait l'habitude d'être tourmentée par les hommes en question depuis près de 12 années et c'était la première fois qu'ils la laissaient tranquille aussi longtemps. Elle se doutait bien que quelque chose se passait, mais elle craignait simplement devenir paranoïaque considérant qu'elle fuyait depuis un bon nombre d'années sans jamais avoir enfin réussi à s'installer quelque part. Mais lorsque la louve finissait finalement par dormir, les sueurs froides revenaient  et bien vite, elle revivait le même rêve. Tournant de droite à gauche dans son lit et gémissant, le jour finissait toujours par arrivée, calmant doucement son pouls ainsi que ses peurs nocturnes. Les rayons du soleil traversaient donc les rideaux de sa chambre alors que les yeux sombres de la jeune femme étaient déjà bien ouvert. Elle laissa un faible soupir lui échapper avant de se redresser pour se diriger vers la douche. L'été devenait lourd et surtout très long ce qui rendait ses sueurs froides encore plus désagréables sur sa peau. La louve laissa l'eau couler un moment tout en jetant un regard dans la glace. Ses cheveux étaient en bataillent et sa peau pâle lui donnait un air terne dû au manque de sommeil bien flagrant. Elle retira vivement ses vêtements après avoir détacher ses yeux de son reflet et sauta dans la douche. La jeune femme devait passer la journée auprès d'un policier... et elle n'avait aucune idée de comment cela se déroulerait, mais au moins, elle ne se sentirait pas tellement en danger dans cet environnement. L'Anglaise resta une vingtaine de minutes sous l'eau à réfléchir et pris une dizaine de minutes à se laver après avoir arrêter une nouvelle fois de fixer le vide. Evelyn avait de la difficulté à rester concentrer. Plusieurs croiraient que puisqu'elle ne dort pas beaucoup depuis presque toujours, son corps devait s'y être habitué, mais le problème dans tout ça, c'est que son horaire de sommeil n'avait jamais été le même donc il avait toujours été dé-balancé. C'est donc pourquoi après s'être habiller ainsi que sécher les cheveux, elle laissa une compresse d'eau froide sur ses yeux un bon moment avant de se sentir rafraîchit et prête à quitter son appartement.

Evelyn rejoignit les bureaux après une vingtaine de minutes de transport. Elle se dirigea sans se presser vers l'accueil où une femme se tenait, assise derrière un bureau à taper rapidement sur son clavier d'ordinateur. La jeune femme lui sourit doucement lorsque la femme redressa ses yeux verts sur elle.

- Bonjour, que puis-je pour vous?

- Bonjour, je suis la nouvelle stagiaire... je pense que c'est l'Académie qui m'envoie, si j'ai bien compris, répondit-elle alors que son accent mâchait les mots de la langue française.

Elle reposa ses yeux sur l'écran, tapa rapidement à nouveau tout en fronçant des sourcils. La femme lui demanda des papiers de base que la louve lui donna sans répliquer. Elle avait l'habitude de mentir sur son identité aux inconnus, mais elle se trouvait dans un poste de police, il ne devrait donc rien avoir à craindre, pas vrai? Les minutes s'écoulèrent et la femme finit par redresser son regard à nouveau vers celui sombre de l'Anglaise. Elle lui sourit simplement tout en se redressant de son siège et en faisant signe à Evelyn de la suivre. La jeune femme lui sourit faiblement en retour et marcha tranquillement après elle. Elle prit le temps d'observer les alentours ainsi que la silhouette de la secrétaire. Celle-ci était beaucoup plus grande que Evelyn, mais on pouvait voir qu'elle n'avait pas le temps pour entretenir son corps comme avant bien que la femme avait une beauté bien à elle. Et pourtant, elle ne semblait pas très veille, mais certains traits de son visage trahissaient sa trentaine évidente. Son guide s'arrêta subitement et la jeune femme se glissa à ses côtés alors qu'elles interceptaient un homme qui sortait tout juste de son bureau qui s'empressait d'ajuster son veston, près à quitter les lieux. Il était très grand et bien bâtit avec un charme qui ne rendait pas la jeune personne indifférente ainsi que la secrétaire, car elle bavait pratiquement, mais cacha facilement son jeu sous un visage légèrement crispé et un sourire.

 - Je te présente notre nouvelle stagiaire envoyée par l'académie ! Je peux pas m'occuper d'elle là tout de suite tu veux pas la prendre à charge pour la matinée ? Je fais pas confiance aux autres ils n'ont pas ton charme. 

Elle lui fit un clin d'oeil coquin et quitta les lieux sans permettre à l'homme de glisser le moindre mot dans la conversation, laissant seuls la stagiaire et l'officier. Evelyn sourit faiblement voyant que l'homme restait silencieux, car celui-ci devait s'être aperçu qu'il venait de se faire bien avoir. Il posa alors son regard vert sur la jeune femme et elle se sentit soudainement mal à l'aise, car elle n'arrivait pas à décrire l'expression faciale de l'homme.

- Et bien ... je vais pas te laisser en plan ici, tu n'as qu'à venir avec moi. Je m'appelle Alistair et toi ?

Il commença à marcher vers la sortie du bâtiment et Evelyn essaya difficilement de le suivre, car ses petites jambes ne lui permettaient pas d'aller trèes vite à comparer de la marche rapide de l'homme. Elle essaya donc de lui répondre tout en suivant son rythme.

- Evelyn... ça vous embêterait de marcher moins vite?, demanda-t-elle à bout de souffle.
avatar
Evelyn Every

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le loup, le chat et le policier [PV Tam, Evelyn] [No Mj]

Message par Tam Chamade le Sam 23 Juin 2018, 12:34

Il y avait une ambiance oppressante ce matin. Un des habitués était mort, assassiné, dans la nuit. Bien entendu, tous le monde ou presque savait qui avait posé ce contrat. Après tout, cette mâtiné lui était destinée. Mais personne ne parlerait à la police, sauf peut-être le mort en question. Car personne n'ignorait ici, qu'il vendait aux flics. « Chez René » était un lieu ou l'on vendait et achetait des informations. Chacun choisissait ses clients, Et nul n'avait à y redire.
Cette personne s'était même offert il y a deux jours, une soirée Rendez-vous galant avec Tam. Service au combien cher et si peu offert. Ils avaient été mangé au restaurant, avaient dansé… Non, il n'y avait rien de plus, Tam n'était pas une prostituée.
Ce que peu savaient, c'est que dans cette soirée, il lui avait avoué qu'il allait mourir dans les prochains jours. Il espérait rester en vie jusqu'à rencontrer son contact dans la police. Mais si il ne pouvait pas, il avait demander à Tam de le remplacer. Pourquoi elle ? Car même si elle n’appréciait pas la police, elle aimait encore moins leur cible.

Enfin, la journée était à la tristesse. On savait qu'il était mort, mais la police n'avait pas l'information, son corps n'ayant pas été retrouvé. Eux l’avait eut au matin, suite aux informations d'un indic de René. Il avait donc organisé rapidement en ce samedi matin une veillée mortuaire, sans pour autant fermer le bar. Les serveurs, René et Tam avaient rapidement changer la décoration intérieure. Et c'était dans une robe de deuil noire qu'elle avait commencé ce Service en chantant la chanson préférée du défunt (à partir de 32 secondes), en cœur avec la salle. Elle continua sur d'autres de Blues un peu triste. Elle allait conclure sa séance de chant au bout d'un peu plus d'une heure par une autre du chanteur préféré de l'absent. Elle la trouvait assez en rapport avec lui et le peu de sa vie qu'elle avait connu.

(La chanson en question)

Quelques secondes après le départ alors que son regard se porta au dessus du bar où se trouvait une petite banderole avec la photo du défunt et son nom et prénom et vers la porte qui venait de s'ouvrir pour laissé rentrer un homme et une connaissance de Tam.
René, derrière le bar, leur indiqua, d'un mouvement de tête, une table libre à côté de la scène. Un serveur vient prendre leur commande et leur annoncer qu'une personne souhaite leur parler. Ils sont servit dans les quelques dizaine de secondes qui suivirent. La chanson se finit et la jeune femme descend de la scène pour les rejoindre.  Sa démarche féline, la façon de s'asseoir à la table pouvait indiquer un chat se dirigeant vers sa proie.
Elle fit glisser sa carte sur la table à l'intention de celui qu'elle ne connaissait pas.

-Tam Chamade. Je remplace votre rendez-vous. Pour votre information, il est mort. L'enquête en donnera pas grand-chose, le travail a été fait par un professionnel dont je ne vous donnerait pas le nom.

La carte était une carte de visite de la demoiselle avec nom, prénom adresse, profession (chanteuse) et l'adresse du bar où elle semblait loger.
Un serveur lui apporte un lait menthe, alors qu'elle ne semblait rien avoir commandé. Au lieu de poser juste le verre, il pose un plateau qui contenait en plus du verre, plusieurs grandes enveloppes jaunes. Puis il se retira.

-Je suis un ancienne criminelle, ayant purgé sa peine. Je refuse d'être enregistrer ou appeler à témoigner. Il est possible que je parle de certaines personnes sans prononcer de noms. Et il en sera ainsi pour ses personnes. On fait toujours affaire, comme avec…

Elle indiqua d'un coup de menton l'image du défunt, laissant à son interlocuteur la main.
avatar
Tam Chamade

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
35/150  (35/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le loup, le chat et le policier [PV Tam, Evelyn] [No Mj]

Message par Alistair Fawkes le Dim 24 Juin 2018, 17:24

Alistair avait complètement oublié qu'avec son gear il pouvait être assez difficile à suivre, surtout par une jeune fille pas très sportive. Il ralentit donc le pas en soupirant la laissant récupérer son souffle. Ils sortirent donc du poste de police et Alistair prit le chemin du bar de René. Il leur avait toujours permis de se rencontrer là-bas. Un homme pour le moins mystérieux, mais honnête en affaire. Alistair ne l'aimait, ne sachant que trop bien qu'on l'aidait pour avoir des informations en retour. Cependant c'était le seul endroit où il pourrait trouver un début de piste. Il n'avait pas touché un mot à la jeune fille depuis quelques minutes alors il lui expliqua ce qu'ils allaient faire.

Je travaille actuellement sur une affaire de trafic d'arme. Là on se dirige vers un bar pour rencontrer un de mes indics. Surtout ne donne jamais ton vrai nom. Tu es juste là en stage, inutile de t'impliquer. Fait chier, pourquoi Stéphanie ne réfléchit jamais avant de me refiler son boulot !

Arrivées devant le bar, ils purent entendre une passée à travers la porte. Alistair se demanda si les animations avaient lieu à cette heure de l'après-midi. La chanteuse venait tout juste de finir sa prestation quand ils entrèrent. D'un simple regard échangé avec René on lui désigna une table qu'il prit sans discuter. Son regard se porta sur la banderole avec l'image de son indic. Son visage s'assombrit tandis qu'il donnait sa commande au serveur d'une voix grave, alourdie par la colère. Il fit un signe de tête pour confirmer qu'il attendrait ce mystérieux interlocuteur. Quand ils furent seuls à table, il se pencha vers la jeune Evelyn pour lui chuchoter à l'oreille.

Le type sur la photo était sensé être notre rendez-vous. Reste sur tes gardes, laisse moi parler le plus possible.

La chanteuse descendit de scène pour aller droit vers eux. Alistair ne put que relever l'ironie de la situation. Il connaissait bien la voleuse, après tout c'était lui qui avait attrapé son agresseur. Il la salua convenablement tout en restant de marbre quand elle lui expliqua ce qu'il était advenu de son informateur. Il l'avait déjà compris, mais si sa stagiaire n'avait pas encore saisit, au moins maintenant elle ne pouvait plus douter.

Je suis un ancienne criminelle, ayant purgé sa peine. Je refuse d'être enregistrer ou appeler à témoigner. Il est possible que je parle de certaines personnes sans prononcer de noms. Et il en sera ainsi pour ses personnes. On fait toujours affaire, comme avec…

Je sais qui vous êtes "chatte voleuse". Je suis celui qui vous a rendu vos bijoux. Je ne poserai pas d'avantage de question, ce n'est pas la première fois que cela arrive. Toutes mes condoléances.


Il se pencha légèrement en signe de respect. On leur apporta leur boisson, accompagnés d'un tas d'enveloppe. Alistair les regarda d'un air curieux, avant de prendre son verre et le leva pour porter un toast.

À Olivier !

Il but un gorgée pour accompagner son geste avant de reprendre un air plus sérieux. Il était temps de parler affaire avec la dame.

Revenons en aux affaires. Je garantis dans la mesure de mes capacités, votre anonymat. Cependant j'aimerai savoir si mon accord avec lui est reconduit avec vous ou si nous devons le modifier.
avatar
Alistair Fawkes

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 2
Exp:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le loup, le chat et le policier [PV Tam, Evelyn] [No Mj]

Message par Evelyn Every le Sam 30 Juin 2018, 00:50

Alistair ralentit le pas tout en laissant un long soupir lui échapper. L'Anglaise n'y porta aucune importance, car son attention se dirigea davantage sur l'activité qui les entourait. Peu de gens étaient à l'extérieur, mais les peu qui s'y trouvait semblaient bien tristes ce qui fit froncé les sourcils de la brune. Elle se demanda ce qu'il avait bien pu se passé, mais n'osa rien dire à voix haute et laissa ses questions pour elle-même alors qu'ils continuèrent de marcher dans un silence plutôt lourd, dépassant la rue du bureau de police. Evelyn en profita pour penser à ce qu'elle pourrait faire si cette course sans relâche était bel et bien terminée. Peut-être qu'elle n'aurait même pas besoin d'aller à l'Académie... ou encore, elle pourrait partir et voyager? Qui sait... Elle s'extirpa de ses pensées au même moment où l'officier l'interpella à nouveau, coupant le silence environnant. Sentait-il le besoin de lui parler? Pourtant, elle ne s'en plaignait pas, au contraire. Elle savait très bien qu'elle n'était qu'un boulet dans sa journée, car elle n'aurait normalement jamais dû quitter les bureaux, mais la jeune femme préféra ne rien rajouter et écouta simplement les paroles de l'homme qui sembla toujours aussi irrité qu'un peu plus tôt.

- Je travaille actuellement sur une affaire de trafic d'arme. Là on se dirige vers un bar pour rencontrer un de mes indics. Surtout ne donne jamais ton vrai nom. Tu es juste là en stage, inutile de t'impliquer. Fait chier, pourquoi Stéphanie ne réfléchit jamais avant de me refiler son boulot !

La louve tourna les yeux d'un air quelque peu irrité et décida d'ignorer les dernières paroles de l'officier. Ils arrivèrent bientôt en face d'un bar qui avait pour insgine: Chez René. L'Anglaise haussa un sourcil trouvant un manque flagrant d'originalité à ce nom et suivit Alistair. Ils avaient pu entendre de la musique à partir de l'extérieur, mais une fois à l'intérieur, la chanson se termina. L'ambiance semblait plus ou moins joviale, car les expressions sur le visage des personnes présentes lui rappela les mêmes que sur ceux des passants d'un peu plus tôt. C'est à ce moment qu'elle remarqua une photo qui ornait habillement la pièce. Cela ne pouvait pas être une fête... non, les gens cachaient difficilement leur peine, mais alors... des funérailles? Le femme fronça de plus en plus ses sourcils, pensive, et elle regarda à nouveau son compagnon de marche. Son visage normalement irrité était assombrit, assombrit par la rage alors qu'une personne du personnel les installa à une table. Evelyn commença à comprend sans qu'il ne dise quelque chose, mais une fois qui'ils furent seul à leur table, Alistair se pencha vers elle pour lui chuchoter à l'oreille

- Le type sur la photo était sensé être notre rendez-vous. Reste sur tes gardes, laisse moi parler le plus possible.

Elle était toujours sur ses gardes, ce qui rendait sa confiance difficile à obtenir. Donc, elle ne faisait tout simplement confiance à personne dans ce bar. Pas même à son compagnon pour la journée alors aucun besoin de lui rappeler de faire gaffe, mon cher ami. La chanteuse descendit de scène pour se diriger droit sur eux. Evelyn redressa son regard sombre sur la femme pour reconnaître après un moment la personne qui avait prit la bière au rouquin sur la plage quelques jours plus tôt. Une fois qu'elle eut rejoins la table, Tam glissa sa carte sur la table après s'être assie avec eux et la louve ne prit même pas la peine de regarder sur le moment, car elle choisit plus tôt d'observer la réaction d'Alistair. Celui-ci ne semblait pas surprit lorsqu'elle se présenta comme son rendez-vous. Peut-être la connaissait-il déjà? Sûrement. Le serveur leur apporta leur boisson et la femme chat reprit la parole peu après avoir reçu son lait qui dégageait une légère odeur de menthe au nez de la louve ce qui lui leva le coeur.

- Je suis un ancienne criminelle, ayant purgé sa peine. Je refuse d'être enregistrer ou appeler à témoigner. Il est possible que je parle de certaines personnes sans prononcer de noms. Et il en sera ainsi pour ses personnes. On fait toujours affaire, comme avec…

- Je sais qui vous êtes "chatte voleuse". Je suis celui qui vous a rendu vos bijoux. Je ne poserai pas d'avantage de question, ce n'est pas la première fois que cela arrive. Toutes mes condoléances, répliqua Alistair

Il se pencha vers l'avant en signe de respect avant d'agripper son verre pour porter un toast.

- À Olivier !

Evelyn bu une gorgée sans dire un mot. Elle balaya la salle du regard et elle ne comprenait toujours pas en quoi même les passants du coin semblaient aussi triste que les gens dans ce bar. Que se passait-il réellement dans le quartier? Son regard sombre s'arrêta sur un homme qui se tenait seul à une table et qui tenait son verre entre ses deux mains. Il l'observait... ou peut-être observait-il simplement leur table? Elle n'en savait rien, mais elle le dévisagea un moment alors que celui-ci ne détourna le regard qu'après quelque seconde d'observation. Evelyn rapporta son attention à la conversation, mais continua d'observer les alentours du coin des yeux.

- Revenons en aux affaires. Je garantis dans la mesure de mes capacités, votre anonymat. Cependant j'aimerai savoir si mon accord avec lui est reconduit avec vous ou si nous devons le modifier, continua alors Alistair.

avatar
Evelyn Every

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le loup, le chat et le policier [PV Tam, Evelyn] [No Mj]

Message par Tam Chamade le Dim 01 Juil 2018, 15:47

Ainsi il me connaissait et était celui qui lui avait rendu ses bijoux. Cela devait être un policier efficace.
Il prit son verre, comme elle, et porta un Toast.

-À Olivier.


Elle se jeta aussi une gorgée dans le gosier. Le lait était bien frais. Cela faisait du bien.
Elle aurait pensé à une minute de silence, mais il n'en fit rien.

-Pour cette affaire, elles restent les mêmes. L'Argent ira par contre à René. Il géra cela mieux que moi. Pour mes infiltrations afin de récupérer certains documents, je ne serais pas contre le fait d'être couverte, même si je doute d'une plainte officielle, car rien n'a disparut. Si j'aie commit d'autres délits depuis ma sortie de prison, eux, pas besoin de les couvrir. Je fais attention à rester clean en refusant généralement ce genre de boulot. Mais Olivier avait prit ses dispositions, en gentleman, pour que je ne puisse lui refuser. Après, il vous faudra retrouver un autre indic. Je pense que René pourra te renseigner sur ceux acceptant de travailler pour toi. Cette offre, bien sûr, sera à usage unique et gratuite, en mémoire du défunt.


Elle regarda Evelyn.

-Je te vois observé les autres, Evelyn. Si tu as des questions, j'y répondrais. Une élève de l'Académie est une chose suffisamment rare dans ce bar, pour qu'on t'y fasse une ristourne niveau information.

Son regard se porta à nouveau sur Alistair. Certes elle n'aimait pas la police, mais elle ne la détestait pas non plus. Il faisait partie du jeu. Le fait qu'Evelyn, élève à l'Académie, si elle n'avait pas mentit, soit là, autant l'aider à s'y retrouver.
Elle prit une petite enveloppe bien remplit qu'elle posa devant le policier.

-Celle ci, je vous demanderais de ne pas l'ouvrir ici. Elle contient une carte mémoire et des négatifs d'un appareil argentique. Et ces dernières craignent un peu la lumière. Désolé la carte mémoire n'était pas assez grande pour tout contenir en très haute définition.


Donnant une enveloppe plus grande et toujours aussi épaisse.

-Les preuves du réseau par feu Olivier. Il me les as remises avant de me confier une mission de cambriolage. Je devais rentrer dans la maison de leur chef, un monsieur Smith et trouver ce qui y clochait.

Elles prit Cinq des 6 enveloppes restantes. Elle était d'un format légèrement supérieur au A4 et avait l'épaisseur de deux gros livres chacune, sauf la sixème qui ne devait contenir qu'une vingtaine de feuilles. les Empilant par numéro en ordre décroissant (le plus grand en bas, le plus petit en haut.) devant elle.

-Je vous passe les détails, mais ce Monsieur Smith et moi avons un différent datant de peu. Alors j'aie fait un peu plus que ce qui m'a été demandé. Bien sur ce ne sont que des photos, emporter les originaux aurait été contre productif. Contrats, liste de clients, filière de livraisons, fournisseurs. Vous pourrez le remercier, sa comptabilité est parfaitement faites, même si chacune de ses listes est dans un livre différent. La cinquième contient les informations connues de Mr Smith, un trafiquant d'armes et autres, américain que ma famille avait déjà ruinée avant notre arrestation. Cela a plutôt été difficile, car comme Father, il se cache bien. Mais contrairement à Heather, il n'est pas aussi bon, vu que j'y suis arrivée….

Elle poussa les enveloppes, numéro par numéro, devant Alistair, pendant qu'elle les citait. Elle jeta ensuite un coup d’œil vers la dernière enveloppe restée sur le plateau. Celle là, elle ne la donna pas pour l’instant. Avec c'est sept enveloppes, il y avait largement de quoi faire tomber les réseaux et les filières suisses. Elle pût une gorgée, avant de poursuivre.

-Des questions, avant la cerise sur le gâteau ? Enfin, si vous voulez la cerise, qui, je vous prévient d’avance, risque de ruiner votre enquête.

Tam laissa son regard se balader sur ses interlocuteurs. Elle essayait de les jauger depuis tout à l'heure. Certainement, Evelyn devait être en stage, ou un truc du genre… Elle ne voyait pas pourquoi il l'avait amener dans ce petit bar perdu dans la partie la moins festive du quartier des divertissement. Elle n'en serait jamais rien certainement.
avatar
Tam Chamade

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
35/150  (35/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le loup, le chat et le policier [PV Tam, Evelyn] [No Mj]

Message par Alistair Fawkes le Ven 06 Juil 2018, 18:46

Alistair regarda la femme chat exposer ses différentes enveloppe. À en juger par leur épaisseur, il y avait matière à lire pour la semaine ... Tout ne serait pas forcement utile, mais aucune information n'était à jeter vu qu'ils étaient totalement dans le noir. Cette enquête ne se basait que sur des rumeurs au sein de la pègre et quelques petites arrestations au hasard. Le policier acquiesça quand la voleuse lui indiqua que les termes restaient les mêmes. Il regarda du coin de l’œil René à la mention de son nom. Il n'aimait pas trop faire affaire directement avec lui, mais il n'avait plus le choix. Par contre, quand Tam s'adressa à Evelyn, il prit un air légèrement surprit et se tourna vers elle.

- Pas si innocente on dirait bien ...

Il ne dit rien de plus, ce n'était ni l'endroit, ni le moment de l'interroger. Il accepta les termes de l'accord pour que Tam lui présente ce qu'elle avait trouvé. Il ne fut pas déçu, elle avait bien travaillé. Il fit la sourde oreille sur comment elle avait obtenu tant d'informations. Il savait bien que cela n'avait rien de légal, mais il perdrait ses informateurs en la ramenant. Il se contenta donc de prendre chaque enveloppe une par une tout en écoutant la description de leur contenu. Il ouvrit celle qu'il pouvait, qu'elle idée de prendre un appareil argentique ... Il y avait énormément de données à traiter. À vue d’œil cela correspondre à ce qua Tam disait, restait à savoir si ces informations étaient utiles et si ce M Smith était bien la personne qu'il recherchait. Il ne serait pas facile de le coincer comme ça, il devait d'abord lui mettre des bâtons dans les roues. Quoi de mieux que fragiliser sa couverture ? Tam finit enfin sa longue explication sur une note de suspens. Alistair la regarda d'un air complètement blasé.

- Qu'elle est la taille du réseau et de qu'elle manière cache-t-il leur petit commerce ?
avatar
Alistair Fawkes

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 2
Exp:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le loup, le chat et le policier [PV Tam, Evelyn] [No Mj]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum