Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Aiky le Mar 12 Juin 2018, 10:01

Rappel du premier message :

Talon aiguille et Sens de l'orientation




Clac clac ... Clac clac ... Clac clac ....

Le bruit de ma valise dont les roulettes claquaient à intervalles réguliers entre les fines intervalles des dalles de pierres était comme un métronome qui rythmait mes pas. Un pas après l'autre, régulier, calculé ... comme si le sol n'était en réalité qu'une scène sur laquelle j'avançais avec assurance, d'une démarche sûre et droite... C'est ce que ma mère répétait sans cesse : "La vie n'est qu'une scène sur laquelle chacun déambule en prenant le rôle de quelqu'un d'autre."

Cynique.

Ainsi c'était ce précepte là qui m'avait toujours fais avancer ... Quand la peur me submergée, je m'imaginait être une héroïne ou un chevalier partant au combat. Insubmersible, immortelle et sans peur. Mon visage se figé un air fier et implacable ... et je faisais face, éloignant la petite voix effrayée qui me tétanisait.
C'est avec cette même expression que j'avançais dans la ruelle alors que je ne savais absolument pas ou je devais me rendre et qu'intérieurement, je paniquais littéralement. Je savais seulement que mes parents avaient loués un immense loft pour moi et qu'il se situait dans la rue des 3 Charpentiers. C'était un ancien atelier reconverti en loft qui devait s'appeler quelque chose comme " Au bois blanc" mais on n'avait pas eu la bonne idée de me donner un numéro ... j'avais seulement la clé du loft.

Afin de garder mon arrivée ici le plus anonymement possible, j'étais partie seule en avion puis en train et avait marché depuis la gare ... Bien qu'endurante, je commençais à avoir chaud et trimballer ma valise à bout de bras commençait à être pesant. Je sortie pour la énième fois le petit bout de papier de mon sac à main sur lequel il y avait le nom du loft , celui de la rue et ... c'est tout ... Comme si fixer ce maudit papier allait me faire venir l'illumination pour retrouver ce maudit loft. Je déambulais donc le long du trottoir, tirant ma valise , baissant un peu ma casquette sur mes cheveux tout en râlant intérieurement.

Le loft :

Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas


Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Aiky le Dim 01 Juil 2018, 19:31

Talon aiguille et sens de l'orientation




- Oh et bien je suis né ici ! Je fréquente souvent ce quartier le dimanche quand je ne suis pas à l'académie. Ça me permet de décompresser un peu.

Je me demandais ce qu'il voulait dire par "fréquenter ce quartier" y avait il une demeure secondaire ? Ou des amis.. un ou une petite amie ? Mais comme mon ventre décida de rajouter son grain de sel à ce moment là, je ne pus analyser cela puisque mon estomac bien trop vide, vint me rappeler mon dernier repas trop lointain.

S'en suivit le moment gênant ou je me tendais vers le paquet de chips sans réussir à l'atteindre. J'entendis Makumo se lever de la chaise et venir m'aide. Je tournais à peine la tête me retrouvant nez à nez avec le jeune homme. Il était si près ! Je retins mon souffle, le regard tourné vers lui mais toujours figé dans ma position , bras tendu et sur la pointe des pieds. Je rebaissé mon bras lorsque Makumo attrapa le paquet et me sourit, fier , m'offrant un sourire éblouissant.

- Et voilà !

Je rougis de sa proximité et de son odeur qui faisait dériver mon regard vers ses lèvres et le creux de son cou.

- Merci ... beaucoup

Il retourna s'assoir pendant que je pris un bol pour y verser des chips et le posa sur le comptoir entre nos deux verres, qu'il puisse se servir s'il en voulait.  Je me dirigea vers le frigo et prit des tomates cerises , du jambon et retourna à table pour me préparer un petit sandwich au jambon agrémenté des petites tomates cerises coupées en deux.

- Vous êtes venu ici pour les études ?

- Oui je viens faire ma dernière année d'étude avant de repartir pour Londres.

C'était la version officielle. L'officieuse était que j'allais devoir rattraper tout mon retard scolaire en une seule année avec des cours particuliers. A cela allait s'ajouter un coach sportif et un diététicien pour garder la forme et me préparer aussi à la reprise de ma vie de mannequin. Car je n'étais pas dupe sur les attentions de mes parents, et même eux avaient été clairs : Cette année n'était pas une année sabbatique ou j'allais m'amuser mais bien finir mes études et calmer les journalistes quand aux remarques qu'ils avaient pu faire à mère sur mon éducation bâclée au profit du mannequinat.

C'est pour cela que je profitais de mes rares moments de liberté et croqua donc une chips avec gourmandise. C'était gras et bien trop salé mais cela avait le goût de la liberté et de l'interdit bravé !

- Et vous Makumo ? Êtes vous encore en âge de faire des études ?


J'hésitais à lui demander son âge mais la curiosité finie par me faire poser la question

- Et d'ailleurs... est ce indiscret de vous demander votre âge.. ?

Pour cacher ma gêne et lui laisserle temps de répondre, j'en profitais pour mordre dans mon petit sandwich.


Plonge toi dans mon regard ...


Dernière édition par Aiky le Jeu 05 Juil 2018, 09:30, édité 2 fois


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Makumo le Mar 03 Juil 2018, 17:06

L'air gêné d'Aïky n'avait pas échappé à sa perspicacité. Cependant, c'était une gêne plus naturelle cette fois, par cette répulsion instinctive. Il fallait croire qu'il avait vu juste : elle ne voulait pas qu'on la touche. Il s'était efforcé de respecter cela donc tout s'était bien passé. Il écouta sa réponse tandis qu'elle préparait son petit casse-croûte. En vrai il commençait à avoir faim maintenant que les chips étaient sous son nez, mais il se retenait d'en prendre après avoir refusé une première fois. Il avait donc vu juste, elle était bien ici pour les études. Elle ne devait pas être bien plus âgée que lui, donc à moins de vivre grâce à papa maman, elle devait encore être étudiante. La question qui suivit le fit sourire doucement, elle lui demandait si il avait encore l'âge des faire des études. C'était assez ironique car il avait à peine l'âge de faire des études en réalité. Il devait faire bien plus vieux que son âge réel, c'était assez gratifiant.

- Si j'ai encore l'âge ? Je n'ai que 18 ans, donc je dirais plutôt que j'ai à peine l'âge. Je suis en première année de cycle 4 à l'académie Abondance. C'est pas facile tous le jours, mais on s'y habitue quand on en veut.

Il fit une petite pause la laissant manger un peu. Il but encore, par petite gorgée, la citronnade rafraîchissante. Il n'était pas pressé de tout raconter autant prendre son temps.

- Ça m'arrive assez souvent de traîner dans le quartier le dimanche pour décompresser un peu de ma longue semaine. C'est un endroit très tranquille, je me demande bien ce que cet agent craignait.

Il prit une chips pour ne pas laisser la jeune fille manger toute seule et surtout parce qu'il commençait à avoir de plus en plus faim en la regardant manger. Il laissa un autre silence s'installer qu'il passa à grignoter un peu et la regarder déguster son sandwich. Même dans ce petit moment elle resplendissait. Il n'était pas vraiment objectif car ses cheveux étaient un peu collés par la sueur, son visage avait quelques petits défauts par ci par là. Toutefois elle rayonnait au-delà de ces simples détails. Il se détacha de sa contemplation pour lui poser une question :

- Et vous vous étudiez quoi ?


Il ne lui demanda pas son âge, car c'était impoli. Il pourrait toujours le calculer si elle lui donnait son année d'étude, ou tout du moins l'approcher.
avatar
Makumo

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Aiky le Jeu 05 Juil 2018, 14:41

Talon aiguille et sens de l'orientation




Tandis que je mordait de bon cœur dans mon sandwich, appréciant d'avoir enfin le ventre plein, je voyais Makumo, timide, lorgnant le bol de chips sans oser se servir. Devais-je insister ou trouverait-il cela lourd et gênant ?

Mais il répondit à ma question sur son âge avec un petit sourire que j'espérais être seulement amusé.

- Si j'ai encore l'âge ? Je n'ai que 18 ans, donc je dirais plutôt que j'ai à peine l'âge. Je suis en première année de cycle 4 à l'académie Abondance. C'est pas facile tous le jours, mais on s'y habitue quand on en veut.

Finissant ma bouchée et buvant une gorgée d'eau pour me vider la bouche, je releva les yeux vers mon invité.

- N'hésitez pas à vous servir, Makumo. Y a assez pour deux personnes et même ... toute une garnison !

Je pousse le bol de chips vers lui en lui souriant. C'était mon premier repas ici à Abondance et j'avais envie de le partager avec lui. Il prends cependant son temps , buvant doucement alors que je termine mon sandwich. je soupirais de plaisir, rassasié même avec ce sandwich tout petit. Makumo finit par reprendre la parole

- Ça m'arrive assez souvent de traîner dans le quartier le dimanche pour décompresser un peu de ma longue semaine. C'est un endroit très tranquille, je me demande bien ce que cet agent craignait.


Sa dernière remarque me troubla. Ce n'était donc pas habituel qu'il y ait un policier ici ? Mes premières nuits ici, toute seule allaient être particulièrement longues avec cette crainte que même des policiers pouvaient avoir. Il fallait que je pense à m'enfermer à double tour.  Je crispais le poing sur la serviette en papier que j'avais prise pour m’essuyer les mains, qui étais posé sur mon genou.  Mais encore une fois, Makumo me tira de mes pensées en me posant à son tour une question sur les études que je faisais.

- Uhm ... Et bien, je vais faire des études générales sans réelles spécialisation si ce n'est que j'ai rajouter des options à mes cours classiques. Natation , Fitness et théâtre. Et vous Makumo ? Vous allez vous spécialisé ?

Avoir pu choisir le théâtre comme option supplémentaire était un petit plaisir personnel car mon père voulait que je consacre mon temps à garder la forme et à m'entrainer avec mon coach. Il avait d'ailleurs déclaré le théâtre comme "une perte de temps stupide" Mais à force d'arguments sur le travail que je pourrais faire sur mes expressions, ma tenue sur scène et la possibilité de m'améliorer face à un public, il avait finalement accepté. Pour ma part, c'était la perspective de rencontrer des gens qui m'intéressait ... et peut-être aussi apprendre à ne plus me crisper aux moindres petits contacts. Le psychologue qui m'avait suivi après mon agression me répétait sans cesse que je devais faire des activités de groupes et m'ouvrir aux gens. Plus facile à dire qu'à faire. Mais puisque je devais profiter de cette année, j'avais décider d'avancer dans ce sens là.




Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Makumo le Dim 08 Juil 2018, 17:07

La jeune fille l'incita à partager son repas avec elle. elle devait se sentir un peu seule à se goinfrer. Cela devait surement lui être inconfortable. Il prit donc une chips qu'il mangea doucement. Il se connaissait bien, s'il commençait à piocher dans le bol, il allait probablement le finir tellement il avait faim. Et puis au diable la bienséance, l'estomac réclame quelque chose à broyer. Il prit donc une chips supplémentaire, puis une autre et encore une autre, tandis qu'elle répondait à sa question. Il ne savait pas trop pourquoi elle suivait des études "générales". Soit elle était formidablement intelligente et pouvait se spécialiser en tout, soit elle était en retard. Il ne dit rien pour ne pas paraître trop curieux, surtout si elle n'avait pas envie d'en parler. Elle lui demanda à son tour quel était son cursus. Étrange, il lui avait pourtant donné, ne savait-elle pas ce qu'était l'académie ?

Elle est étrangère donc peut-être qu'elle ne connaît pas ... Mmmm c'est trop salé. Pourtant l'académie à un rayonnement mondial. Y a bien des super-héros en Angleterre non ? Son sandwich me donne encore plus faim.


- Vous ne connaissez pas le cycle 4 de l'Académie ? C'est le cycle d'enseignement de la filière super-héroïque. En gros je suis en spécialisation agent de terrain afin de travailler plus tard en tant que héros ! C'est l'une des filière les plus sélective au monde. J'ai pu plus facilement y entrer vu que je suis élève de l'académie depuis mes premières classes. Ils m'ont préparé à passer en cycle 4.


Il continuait de manger en souriant; fière du chemin qu'il avait pris. Il se demandait ce que la jeune fille pensait des super-héros, ou des personnes à pouvoir en général. Il ne lui faudrait probablement pas longtemps pour faire le rapprochement entre ses études et son statut de doté.

- Et après vos études vous avez un projet ? Moi je rêve de travailler pour l'agence White wings !
avatar
Makumo

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Aiky le Jeu 12 Juil 2018, 15:00

Talon aiguille et sens de l'orientation




- Vous ne connaissez pas le cycle 4 de l'Académie ?

Ou comment passer pour une cruche en deux secondes. Je rougis un peu honteuse. C'est vrai que j'arrivais ici sans rien savoir ... Je n'avais eu que peu de temps pour me préparer et de l'école, je n'avais vu que des photos des lieux. Je me nota mentalement de faire des recherches ce soir sur l'académie et sur les alentours, histoire de ne pas passer pour la paumé de service. Mais Makumo continua et m'expliqua rapidement en quoi ce cycle 4 consistait.

- C'est le cycle d'enseignement de la filière super-héroïque. En gros je suis en spécialisation agent de terrain afin de travailler plus tard en tant que héros ! C'est l'une des filière les plus sélective au monde. J'ai pu plus facilement y entrer vu que je suis élève de l'académie depuis mes premières classes. Ils m'ont préparé à passer en cycle 4.

"Super-héros" ? Makumo était donc un doté ? Sur le coup, je restais surprise et finit par m’exclamer , sans réfléchir.

- Oh, vous en êtes un ? Un super-héros ?

Je le regardais avec curiosité et une certaine intrigue mais je me rendis compte que cela pouvais être vraiment mal polie. Je n'aimais pas qu'on me regarde comme ça , alors je ne devais pas le faire les autres.

- Je n'en rencontre pas souvent ... désolé pour ma réaction.

Oui ... c'était très bête comme réaction et pour me calmer un peu et cacher mon visage trop rouge, je débarrassa mon assiette vide et la mis dans le lavabo, la nettoyant rapidement avant de l'essuyer et de la ranger.

Je refis face à Makumo et me rassit, me servant un verre d'eau.
Je bus quelques gorgées et finalement, la curiosité reprit le dessus :

- Je ne sais pas si j'ai le droit de vous le demander et je comprendrais que vous ne vouliez pas répondre mais ... Quel est votre pouvoir ?


Je triturais mes doigts en posant la question , espérant que ce ne soit pas sujet à froisser les gens de demander les pouvoirs.

Il n'y avait pas eu de dotés dans les gens autour de moi donc je ne savais pas ce qui pouvait ou non se dire. Je n'avais pas spécialement de soucis avec ceux qui avaient des pouvoirs ni même les porteurs de Gear, puisque que par contre , un de mes anciens gardes du corps en avait un, une sorte de main étranges qui lui permettait de définir la matière qu'il touchait Il pouvait toucher n'importe quelle pierre, matière et savoir exactement ce que c'était, jusqu'à sa composition. Ce qui avait été pratique lors de certaines fouilles corporelles.

Je ne comprenais pas vraiment la différence que l'ont faisaient avec les dotés car , quand je voyais Makumo, je ne voyais qu'un jeune homme de mon âge .. rien de plus.

Mais alors que Makumo me répondait, la sonnette de l'atelier résonna d'un coup. Je sursautais sur ma chaise, regardant Makumo comme si il pouvait savoir qui sonnait.

- Euh .. je .. je vais aller voir.

Je descendis l'escalier, pas vraiment sûr de moi. Je me demandais bien qui cela pouvait être. Surtout que je n'avais pas fermé la porte à clé ... donc s'il s'agissait de quelqu'un de mal intentionné et qu'il essaye d'ouvrir la porte, il pouvait le faire sans soucis.

Je m'approcha de la porte le plus discrètement possible et regarda à travers le judas. Qui étais-ce ...?

Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Makumo le Jeu 12 Juil 2018, 18:30

Non, elle ne savait pas ce qu'était le cycle 4. Bon c'était pas grave, il en avait parlé dès le début pour frimer un peu et lui faire oublier son malaise. Une fois qu'elle eut comprit de quoi il parlait, elle marqua bien plus d'enthousiasme, un peu trop à vrai dire. Ce la fit sourire Makumo, il souriait un peu trop depuis qu'il l'avait rencontré d'ailleurs. Était-ce son étrange fragilité qui lui donnait cette envie de la rassurer ? Peut-être bien. Le garçon ne savait pas trop comment s'y prendre avec les filles, il n'avait jamais eut d'intérêt pour aucune d'entre elles donc bon ... Il manquait pas mal d'expérience en la matière. Elle lui demanda s'il était un super-héros de manière assez insistante. Il se frotta l'arrière du crâne un peu gêné par ce qu'il allait répondre.

- Et bien pas tout à fait, je n'ai pas encore ma licence, donc je ne suis qu'apprentie.

Il garda son sourire franc pour bien lui montrer qu'il ne s'était pas vexé. Il aimait bien sa curiosité, elle était un peu candide, pas du tout intéressée. Ça lui faisait du bien de poser son radar à hypocrites un instant. Elle continua de le questionner, mais cette fis sur son pouvoir. Makumo resta interdit un instant, il était partagé entre l'envie de le lui dire et de lui montrer. Il ne comptait pas le cacher ayant confiance en sa réaction. Elle avait bien réagit la première fois et il avait un bon feeling avec elle, alors pourquoi ne pas lui montrer.

Il avança ses bras dans un geste souple et lent pour ne pas l'effrayer. Il la rassurait d'une voix calme, lui expliquant qu'elle n'avait rien un craindre. Il ne la toucha pas, postant ses mains à 15 cm de part et d'autre de sa tête. Il ferma les yeux et prit une grande inspiration avant de se connecter à l'esprit de la jeune fille. Elle pourrait tout d'abord ressentir des pensée bienveillante qui semblaient dire "n'aie crainte" sans pour autant utiliser de mots. Il était difficile de décrire cette impression, mais elle était rassurante. puis les pensée virevoltèrent, tourbillonnèrent en cœur pour prendre la forme d'un lapin blanc. Il renifla l'air autour de lui avant de se mettre à courir et ....

DRIIIIIING !!!

La sonnette perturba cette échange silencieux. Bien sûr, il était tout à fait possible qu'Aïky y ait mis fin plus tôt si elle le désirait. Le jeune justicier ne se voulait pas intrusif, il voulait simplement lui faire une démonstration. Elle était toute gênée par cette expérience.

- Euh .. je .. je vais aller voir.

Il lui sourit gentiment et lui répondit par la pensée de manière tout à faire clair cette fois.

- Je ne bouge pas.

Il la regarda partir pour ouvrir, la suivant mentalement dans l'espace. Si c'était quelqu'un qu'elle connaissait, il préfèrerait partir pour ne pas la déranger. En attendant il grignota quelques chips. Aïky pouvait toujours sentir que la connexion mentale était activée.
avatar
Makumo

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Aiky le Lun 16 Juil 2018, 15:06

Talon aiguille et sens de l'orientation




Makumo semblait être un peu gêné après ma question. Je devais lui sembler bien … idiote à ne pas savoir dans quelle école j’allais aller. Et d’ailleurs sa remarque sur le cycle « super-héros » me fit penser que mes parents m’y avaient inscris mais j’espère ne pas être la seule … « neutre » de l’école … ? Il devait y avoir un mélange des élèves pour les matières générales et ensuite des cours spécialisés … Il faudrait que je regarde ça plus tard.

Makumo fut donc patient et m’expliqua en quoi consistait son cycle 4 et répondit ensuite par la négative à ma question sur son statut de super-héros. Il n’était donc encore qu’un apprenti.
Je me demandais si du coup il aurait un diplôme avec l’approbation « Super-héros validé ! » ce serait drôle quoi qu’un peu improbable.

Puis il accepta de me répondre quant à son pouvoir. Je le regardais avec curiosité mais au lieu de me l’expliquer oralement, il ‘approcha un peu de moi et sans geste brusque leva ses mains pour les positionner au niveau de mes tempes. Tout au long de ses gestes, il essayait de me rassurer. J’étais tétanisée sur ma chaise mais … je lui souris timidement pour lui dire que ça allait. C’était étrange mais j’avais confiance en cet homme qui m’était encore étranger il y a de cela à peine 2 heures.

Il ne me touchait pas, ce que je lui en remerciai mentalement mais je sentais la chaleur de ses paumes se diffuser contre les côtés de ma tête. Je l’observais, à la fois intriguée et aussi un peu perplexe. Est-ce qu’il allait me faire mal ? Il s’était montré doux avec moi depuis le début … alors … j’en doutais fortement …

Et tout à coup … quelque chose … d’abord fugace … je ne compris pas tout de suite ce qu’il se passait et je fermais à mon tour les yeux …

Un sentiment … rassurant … réconfortant … comme lorsque le policier m’avait tenu dans ces bras

Je ne pus m’empêcher de murmurer à Makumo, les paupières toujours clauses en repensant à ces pensées rassurantes que j'avais eu.

- C’était … vous …

Me laissant ensuite submergé par ces pensées … je me sentais étrangement bien … apaisée et rassurée. Comme si nous n’étions plus dans cet immense loft sans âme mais dans un endroit tranquille et loin de tout. C’était à la fois agréable mais aussi déroutant. Pouvait-il lire mes pensées ? J’essayais de me concentrer que sur ce qu’il faisait éclore dans ma tête et de ne pas penser à autre chose, par peur qu’il ne puisse les capter. Ensuite un lapin blanc apparu dans ma tête. C’était vraiment incroyable … j’avais envie de tendre la main pour le caresser et c’est ce geste que je commençais à faire. Le lapin blanc avait une fourrure toute soyeuse et il reniflait l’air. Il avait l’air tellement … réel … Je voulais sentir sa fourrure sous ma paume, regarder ses longues oreilles …

Mais comme pour briser cet instant, la sonnette de la maison retentit. Ce moment magique éclata comme une bulle de savon et je rouvris les yeux en sursautant, baissant précipitamment ma main, regardant Makumo avant de m’excuser et me lever.

En arrivant face à la porte, je passais mes mains sur mes joues. Elles étaient brûlantes. Je devais ressembler à une pivoine.
Avant d’observer par le judas, je respirai un grand coup.
Puis me mit sur la pointe des pieds pour regarder. Il y avait une femme qui se tenait de l’autre côté de la porte et alors que je la détaillais, elle aussi colla son œil au judas. Je sursautais et retira mon œil, me plaquant contre le mur à coté de la porte, le souffle court.

Elle frappa de puissants coups à la porte et sa voix tonitruante arrivait même à se faire entendre malgré l’épaisseur de la porte et des murs

- Mademoiselle Leroy ?? C’est Nina !! Veuillez m’ouvrir ! Vous avez du lire l’information sur ma venue !! Ouvrez donc, ce n’est pas polie de laisser ainsi quelqu’un sur le pas de votre porte. Je serais obligé d’en informer Monsieur votre père. Mademoiselle Leroyyy ???

La femme était plutôt petite et ronde, avec une voix suraiguë agaçante qui me crispa immédiatement. Alors c’était elle … la gouvernante ? Elle allait me surveiller à chaque fois qu’elle serait là  et répéter mes moindres faits et gestes à mon père ?

Elle retoqua et je m’écartais de la porte en me mordillant la lèvre. Mince … il fallait bien que je lui ouvre mais … je releva la tête vers la cuisine … Il y avait Makumo !!! Comment .. je vais justifier ça … je devais pas faire entrer d’inconnus dans la maison … et c’était exactement ce que j’avais fait …

Je ne pris pas le temps de réfléchir longtemps et couru, mes pieds nus ne faisant heureusement pas trop de bruit,  montant l’escalier à toute vitesse pour débouler vers Makumo qui devait me prendre pour une folle.
A bout de souffle, je réussis néanmoins à formuler une phrase presque correcte.

- Pardon … mais .. je … Nina .. ma gouvernante … elle est en bas … vous devez vous cacher … pas vous voir ! Vite !!


Je ne pris pas la peine de détailler et attrapa son poignet, le tirant derrière moi pour redescendre. Que ce soit moi qui le touche ne me cripsait pas autant que l’inverse , mais j’étais trop pressée pour m’attarder à ce genre d’analyse.
De ce que j’avais vu, ma chambre devait être à l’autre bout de la maison. Nous traversions une sorte de longe salle à manger, passâmes devant la piscine d’intérieur, un petit salon et enfin nous arrivions dans une chambre avec un petit escalier, un petit couloir avec une longue commode et une salle de bain sur le côté. La chambre toute blanche avait un grand lit et en seule tâche de couleur, l’énorme armoire murale à porte coulissante blanche et verte. Je lâchais enfin Makumo, et ouvrit une des portes. Il y avait une longue tringle avec plusieurs cintres dont certains portaient quelques chemises, robes, manteaux ou vestes. Mes parents avaient veillé à me fournir quelque vêtement supplémentaire.

- Vite, vite, cachez-vous !

Je poussais les cintres vers l’autre bout pour que Makumo puisse avoir la place de s’y cacher. Je crois qu’il avait essayé de dire quelque chose mais je refermais déjà la porte sur lui, ayant seulement souffler un « je reviens, ne bougez pas ! » alors que de violents coups résonnaient dans le loft trop grand.


Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Makumo le Lun 16 Juil 2018, 21:59

Elle l'avait plutôt bien pris. Il avait rarement rencontré quelqu'un qui acceptait avec autant d'aisance de se connecter à son esprit. De partager un moment des plus intime, sans aucunes faussetés. Il se surprit à sourire comme un idiot, c'était donc ça qu'il avait ressentit chez elle. Cette simplicité, cette pureté de sentiment. Il y croyait, il voulait lui en montrer plus, mais cette foutue sonnette les interrompit. Il recula ses mains un peu embarrassé par la situation, la laissant reprendre ses esprits. Il maudit la personne devant la porte quelle qu'elle soit pour l'avoir interrompu. Il la laissa partir se contentant de manger des chips en ruminants. Elle descendit rapidement et il put entendre qua la personne devant la porte semblait insister. Il soupira en se disant qu'il allait devoir partir, c'était dommage. Toute fois, il entendit des pas rapide grimper les escaliers quatre à quatre. Aïky déboula comme une furie dans la cuisine, complètement essoufflée. Makumo avait mis fin à la communication mentale pour pouvoir se retourner. Il lui jeta un regard interrogateur.

- Tout va b .... ?


- Pardon … mais .. je … Nina .. ma gouvernante … elle est en bas … vous devez vous cacher … pas vous voir ! Vite !!

Un quoi c'était qui Nina ? Pourquoi il devait se cacher ? Tiens cette fois elle ma touché sans gêne ? Était-ce parce qu'elle avait initié le contact et .... OOOOOOH elle va me traîner jusqu'où comme ça ?


Dans sa course folle, le jeune homme trébucha et son T-shirt s'accrocha à un petit morceau de métal pointu. Le pauvre vêtement se déchira sur toute sa logeur tandis qu'ils continuaient leur course folle. Aïky ne l'avait absolument pas remarqué et Makumo se contenta se tenir les bouts de tissus du mieux qu'il put avec ses mains. Il entrèrent enfin dans une sorte de chambre. Attends c'était une piscine qu'ils venaient de traverser ??? Elle le jeta dans son placard comme un mal propre avant de lui refermer la porte au nez.

- Attends n'oublie pas les .....


Trop tard elle était déjà partie dans l'autre sens. Le jeune justicier décida de rester cacher pour le moment. Son T-Shirt pendait misérablement sur ses jambes il préféra le retirer car il le gênait. Dans quelle galère il s'était encore fourré nom d'un chien. Il se surprit cependant à pouffer de rire tout seul dans son placard. C'était complétement débile comme situation. Il n'allait ce pendant pas gentiment attendre sans rien faire. Il ferma les yeux et se concentra sur l'esprit d'Aïky. Il lui transféra assez rapidement la manière par laquelle elle pourrait répondre par télépathie. Elle devait se concentrer sur une pensée et Makumo la saisirait. Il lui transféra son amusement ainsi qu'une image de lui portant ses lambeaux de tissu.

- Je crois qu'il ne vaut mieux pas qu'elle me trouve en effet !

Il rit mentalement avant de se concentrer pour repérer la fameuse Nina. Elle était en train de se déplacer, ce qui voulait dire qu'elle était déjà entrée en pensant qu'Aïky n'était pas là. Il la prévint mentalement :

- Elle est déjà à l'intérieur, il faut vite cacher les verres pour ne pas attirer ses soupçons !
avatar
Makumo

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Aiky le Mar 17 Juil 2018, 17:37

Talon aiguille et sens de l'orientation




J'avais été un peu brusque quand j'avais poussé Makumo dans l'armoire et j'espérais ne pas lui avoir fait mal , mais je venais d'entendre la porte d'entrée s'ouvrir et la voix tonitruante de Nina résonner dans le loft.

- Mademoiselle Leroy ?? MADEMOISELLE LEROY ???

Je courais sur la pointe des pieds pour ne pas faire de bruit et je sursautais en lâchant un petit cri quand je sentis Makumo dans mon esprit, plaquant immédiatement la main sur ma bouche pour ne pas être entendu. C'était étrange , je pensais qu'il devait être près de moi pour utiliser son pouvoir. Mais je n'eus pas le loisir de m'y attarder car déjà il m'expliquait comment lui répondre. Il fallait que je me concentre sur les pensées que je voulais lui transmettre ...  C'était vraiment vraiment .. bizarre ... et j'essayais de penser très fortement à des excuses d'avoir été aussi brute, bien qu'avec ma force de mouche, je m'étonnais encore d'avoir réussi à le tirer. Mais je me retrouva face au salon et je voyais Nina qui semblait me chercher, m'appelant. C'est vrai que d'avoir laissé la porte ouverte n'était pas malin du tout ... Mais Makumo me transmis une autre image : son t-shirt en lambeau !

- Oh mince !! Je suis désolé !

Je n'avais pas réfléchi et avait répondu à voix haute, par habitude. Mes deux mains se plaquèrent immédiatement sur ma bouche et je reculais pour me cacher derrière la porte de la salle à manger. Heureusement Nina ne semblait pas m'avoir entendu. Je ne voulais pas qu'elle me voit mais je ne pouvais m'empêcher de trouver la situation drôle et excitante.

Si elle vous trouve, je suis morte !! Et encore plus dans cette tenue !!

Je pensais cela assez fort, je l'espérais pour que Makumo la perçoive et il me répondit presque instantanément, son rire remplissant mes pensées.

Je crois qu'il ne vaut mieux pas qu'elle me trouve en effet !

Nous rions tous deux mentalement comme deux enfants que j'oubliais presque dans quelle situation nous étions.
Makumo revint dans mes pensées pour me prévenir que Nina bougeait et me cherchait mais surtout qu'il y avait encore nos deux verres, preuve accaparante de mon non-respect des règles et que je n'étais pas seule.
C'est à ce moment là que  Nina franchit la  porte derrière laquelle je me tenais, alors qu'elle regardait vers la table. Si elle tournait la tête, elle me verrait !!

Je ne sais pas si je pouvais transmettre ce que je voyais à Makumo ... mais dans le doute, je me concentrais sur Nina , de dos entrain d'avancer vers l'arrière du loft et transmis cette image à Makumo non sans rire, malgré que je ne respire plus depuis qu'elle était entrée.

Vu qu'elle contournait la table, j'en profitais pour me mettre à genou sur le sol et rampa pour sortir de la pièce, espérant que la table me cache suffisamment pour ne pas être vu. Je réussis à atteindre l'escalier et le monta sur la pointe des pieds, me précipitant vers le comptoir ou nos deux verres tronaient. En voulant attraper le verre de Makumo, je fus un peu trop brusque et mes doigts le touchèrent et le repoussèrent jusqu'au bord, avant qu'il ne tombe au sol, eclatant sur le sol immaculé dans un fracas de verre brisé.

- Mademoiselle ? VOUS ETES LA HAUT ?? Je vous appelle depuis tout à l'heure !!

Je lâche un "merde !" que j'espère que Makumo n'a pas entendu et je me baisse pour ramasser les débris de verre alors que j'entends Nina monter l'escalier. Elle finit par arriver à ma hauteur.

- Mais enfin ... que fabriquez-vous ? Et pourquoi la porte n'était elle pas fermée à clé ? N'avez vous donc pas lu la lettre laissée par vos chers parents ? Et pourquoi êtes vous pied nu ? Bon sang !!!

- Je ... euh ... j'ai sursauté en vous entendant m'appeler, j'étais entrain de .. boire et euh ... j'ai oublié de fermé la porte en bas.

Elle posa son cabas sur le comptoir et attrapa une paire de gant en caoutchouc , m'ordonnant de ne pas y toucher. Au moment ou elle me dit cela, je sentis une douleur dans ma paume. J'avais serrée ma main trop fort sur les morceaux de verre que j'avais ramassé et un morceau s'était logé dans ma peau.

- Vous êtes bien empotée , mademoiselle. Vous devriez savoir qu'il ne faut pas ramasser le verre a main nue. Allez vous asseoir , je vais vous chercher de quoi vous nettoyer ça. Je vais juste nettoyer le reste avant que vous ne marchiez dedans.

Je la regardais faire, penaude , fermant ma main pour ne pas que le sang goute sur le sol. Elle allait me gronder comme une enfant comme ça à chaque fois ? Je rougissais de honte, essayant de ne pas y penser.

- Je crois me souvenir qu'il y a une trousse de secours dans la salle de bain dans votre chambre. Je vais la cher-

- NON !


Alors que la femme se relevais , tout le verre dans sa main, je m'étais redressais de ma chaise. Si elle allait dans ma chambre, elle risquerait de voir Makumo.

- Je veux dire ... je vais aller la chercher pendant que vous terminez

Je ne lui laissais pas l'occasion de me dire non et fila par l'escalier, essayant de ne pas courir afin de ne pas passer pour une criminelle en fuite. Je serrais très fort ma main en me dirigeant vers ma chambre, jetant des coups d'oeil derrière moi pour vérifier qu'elle ne me suivait pas mais pour l'instant elle semblait s'occuper du sol de la cuisine.

Enfin j'arrivais à ma chambre et ouvrit doucement la porte du placard sur Makumo.




Plonge toi dans mon regard ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Makumo Hier à 23:11

Makumo suivait mentalement le chemin d'Aïky et de Nina. Elle était encore trop loin pour s'être rencontré. Il remarqua qu'elle avait répondu à son image mentale, c'était une pensée totalement brouillonne et indéchiffrable, puis elle se concentra enfin sur ce qu'elle voulait lui transmettre. Il réceptionna son message qui devint clair dans son esprit.

Si elle vous trouve, je suis morte !! Et encore plus dans cette tenue !!

Makumo ne put s'empêcher de trouver ça terriblement amusant et un peu gênant aussi. Des pensée humoristiques traversèrent leur esprit tandis qu'il imaginait la scène. Il ne savait pas à quoi ressemblait Nina, alors il l'imagina sous la forme d'une grosse dame en costume de soubrette. Il 'l’imaginait en train de le trouver dans le placard, la situation était plutôt comique. Il rit tout seul entre deux robes, ce qu'il pouvait être bête parfois. La jeune fille semblait assez réceptive à son humour, mais il ne la submergea pas de gag pour ne pas trop la déconcentrer. Il sentit bien que son esprit était concentré sur autre chose à un moment et plus vraiment connecté au sien. Il sentit qu'elle approchait à nouveau dans sa direction. Nina ne la suivait pas pour le moment. Tout d'un coup il se rendit compte qu'il été quelque peu dévêtu et qu'il n'avait pas vraiment envie qu'elle le voit comme ça. C'était une inconnue, il y a moins d'une heure. Bon ok, il était torse nu dans son placard, mais ne brûlons pas les étapes.

Aïky ouvrit d'un coup la porte du placard, le jeune homme tenta de cacher sa nudité en utilisant une robe qu'il plaça devant lui. Il regarda Aïky, puis la robe, puis encore Aïky .... et éclata de rire. Bien sûr il se retenait de faire du bruit, mais il n'arrivait pas à garder son calme dans cette situation. Il ne savait pas si c'était la tête de la jeune fille ou juste la situation, mais il ne pouvait plus retenir son rire plus longtemps. Il mit quelques secondes à se calmer, reprenons son souffle, tandis que des spasmes soulevaient encore sa poitrine. Il regarda la blonde dans les yeux, le regard pétillant de malice et lui dit en chuchotant.

- Bon on fait quoi maintenant ?  
avatar
Makumo

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Talon aiguile et sens de l'orientation [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum