Journée banale • Myo'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Journée banale • Myo'

Message par Evan "Ao" Nakamura le Lun 11 Juin 2018, 17:49

Tu regardes les derniers clients partir du bar en t'étirant. Une nouvelle journée épuisante venait de s'achever, et t'étais bien content d'être en repos le lendemain. Non pas que tu détestais ton boulot, loin de là ; juste que c'était extrêmement fatiguant, de courir entre les tables et de servir quand il y avait besoin pour répondre aux différentes demandes -et les périodes estivales étaient juste un enfer. Cependant, même si tu ne détestais pas ton travail, tu ne l'adorais pas non plus ; ça faisait rentrer des sous et c'était déjà pas mal pour pouvoir survivre. Et puis, finalement, il te convenait bien, et t'étais bien content d'avoir pu trouver quelque chose assez vite là où d'autres auraient mis plus de temps -ou n'avaient toujours rien malgré de nombreuses recherches assidues.

Tu t'étires, aide à ranger, avant de te changer et de partir après avoir brièvement salué tes collègues ; tu n'avais que le contact minimal avec eux, et ces derniers avaient très vite compris qu'il était absolument inutile d'essayer d'apprendre à mieux te connaître, préférant rester discret sur toi-même. La vie en société n'était déjà pas ton fort, si en plus il fallait que tu ailles faire connaissances avec d'autres de ton espèce... De toute façon, rares étaient les personnes qui avaient réussi à obtenir ne serais-ce que la moindre de tes informations personnelles. Et peut-être étais-ce mieux ainsi, qui ta vie et ce trou d'origine inconnue qui te suivait depuis ton plus jeune âge intéressait -et qui se répercutait sur ton quotidien et ton corps parfois, ton mental aussi-, de toute façon ?

Tu prends donc le chemin te menant vers ton habitation, évitant un maximum les contacts physiques ; le moindre te faisait frissonner et te mettait mal à l'aise pour une obscure raison. A force de l'emprunter chaque jour, tes pieds avaient fini par le mémoriser et se dirigeaient d'eux-même vers chez toi, comme doués d'une intelligence propre ; tu ne faisais même plus vraiment attention à ce qui t'entourait, tant c'était devenu banal et répétitif. Tu continuais donc ta marche, imperturbable, pas vraiment connecté au monde t'entourant, retiré dans tes pensées. De toute façon, c'était presque aussi calme que d'habitude, qu'est-ce qui pouvait bien t'arriver de surprenant ou de mal ?
avatar
Evan "Ao" Nakamura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 1
Exp:
0/150  (0/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum