Feel the world - Makumo [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Feel the world - Makumo [Terminé]

Message par Makumo le Ven 08 Juin 2018, 16:50


         

Makumo Myuki


         

Groupe Pouvoir


     

         

                     
  • Personnage : Natsume Takashi - [Natsume Yuujinchou]

  •                  
  • Âge : 18 ans

  •                  
  • Sexe : Homme

  •                  
  • Origines : Suisse et japonaise

  •                  
  • Taille : 1m70

  •                  
  • Cheveux :Châtain

  •                  
  • Yeux :Marron clair

  •                  
  • Logement : Maison avec étage

  •                  
  • Travail :Étudiant en spécialité agent de terrain

  •                  

                 

     

This is me...


Mental


On pense souvent à tort, que les autres pensent comme nous. Non, je ne parle pas de leurs opinions, mais bien de la façon dont ils pensent. Que tout s’enchaîne de façon logique, les idées se suivent une à une. Le problème vous l’avez déjà remarqué, c’est qu’en réalité, la manière dont nous traitons un sujet est plus ou moins différents des autres. Prenons un débat par exemple, peut-être avez-vous déjà remarqué que chaque parti à tendance à n’avoir qu’une façon de voir le problème, cela tient dans le fait que leur façon de concevoir le concept n’est pas la même. Tous les arguments n’ont pas le même poids dans leur esprit, on en vient presque à se demander s’ils parlent la même langue. Ils ne donnent pas le même sens aux mots, ni aux arguments et personne ne s’en rend compte, c’est comme ça qu’un débat s’enlise.

Pourquoi je vous parle de ça me direz-vous ? Et bien si nous différons dans notre façon de penser par nos expériences, nous pouvons aussi différer dès la naissance. Makumo en est un parfait exemple, il est ce qu’on appelle un surdoué. Oubliez toutes vos idées reçues sur le sujet. Il n’est pas autiste et encore moins le futur Einstein, non sa particularité est sa pensée en arborescence. Qu’est-ce que c’est ? Et bien là où la plupart des être humains pensent de manière linéaire, c’est-à-dire une idée après une autre ce qui forme un raisonnement construit et logique, les surdoués vont de manière instinctive penser comme les branches d'un arbre. C’est-à-dire qu’une idée en entraine plusieurs autres, puis encore d’autres qui se croiseront, etc. ... La pensée saute d’idée en idées au lieu de simplement couler les unes après les autres.

Cette manière de penser est beaucoup plus rapide, mais aussi terriblement encombrante. Il n’est pas rare de le voir se perdre dans ses pensées, bien loin de ce à quoi il réfléchissait au départ. Il s’y égard si souvent qu’on a l’impression qu’il ne vous écoute pas, ce qui est un peu le cas car quand il remarquera qu’il s’est égaré il vous demandera probablement de répéter. La fulgurance de sa pensée lui donne une exceptionnelle rapidité, mais l’empêche très souvent de savoir comment il le sait. Par ailleurs les chemins tortueux de son esprit lui font imaginer mille possibilités, ce qui le retarde parfois dans sa réponse. En résumé, il peut très bien tout comprendre d’un coup vous laissant surpris et stupéfait, comme il peut buter pendant de longues minutes sur un petit détail que vous trouvez parfaitement insignifiant.

C’est là une autre composante de son caractère, le souci du détail. Son esprit lui permet d’envisager un grand nombre de possibilités en même temps, du coup il donne bien plus d’importance aux détails. Il est le genre de personne à vous casser les pieds pour que vous aillez le plan parfait 3 jours à l’avance alors que vous vous êtes plutôt du genre à prévoir au jour le jour. Il perd un temps fou sur des détails qui paraissent aux yeux de tous comme sans importance, ce qui lui fait perdre un temps précieux dans l’action.

Une autre facette importante de son esprit est la puissance de ses émotions. Les surdoués ressentent les émotions bien plus intensément que les autres, ce qui les fait passer pour des personnes très étranges. Leurs petites colères sont des cataclysmes, leurs tristesses des ouragans et leurs joies tellement exubérantes que cela met les autres mal à l’aise. Ils ont besoin de s’entourer d’émotions, ils ne supportent pas qu’on fasse semblant autour d’eux. Enfin ... ils préfèrent quand les émotions sont positives. Ils sont donc beaucoup plus sensibles aux remarques et critiques, ainsi qu’aux compliments. Il n’est pas rare des les voir exploser en bien comme en mal pour des petites blagues que personnes ne prend au sérieux. C’est pourquoi Makumo a tendance à déranger sont entourage qui ne comprend pas pourquoi il se met dans un tel état pour si peu. Personne ne viendra jamais s’excuser pour avoir fait une petite remarque, donc les autres le trouvent juste bizarre généralement.

Cette hypersensibilité s’accompagne d’un incroyable sens de l’empathie. Sa capacité à ressentir les émotions des autres est hors norme. Une personne « normale » se contentera d’analyser le ton, les expressions faciales d’une personne et surtout ses mots, alors qu’un surdoué lui analysera tout avec une très grande précision. Il n’y a pas besoin de lui dire « Je ne vais pas bien », il saura presque immédiatement que quelque chose vous dérange. D’ailleurs Makumo a tendance à déranger autour de lui, car à cause de cette capacité, il a envie d’aider les autres, mais les autres n’ont pas forcement envie d’être aidé ou qu’on affiche leur malheur. Il se fait souvent rejeter à cause de ça, parce qu’il a essayé de mettre de la pommade sur des plaies béantes alors que la personne préférait les cacher aux yeux de tous.

Imaginez savoir ce que les autres ressentent en permanence, le ressentir vous-même et ne rien pouvoir y faire car eux même ne savent pas ce qui se passe en eux. Un cercle vicieux ... Makumo a donc appris à se protéger, se créer une carapace de mensonge, à l’opposé de lui, mais qui est plus apte en société que sa vraie nature. Il paraît être une personne plutôt froide aux premiers abords, juste un intello snobinard. Alors que si vous faites l’effort de le connaître plus profondément, vous pourrez voir toute l’immensité de sa gentillesse. En effet, il est un vrai bisounours, croyant que tout serait parfait dans le monde si tout le monde s’aimait. Il sera toujours le premier à remettre son égo en question pour maintenir une relation sans conflits et de confiance avec les autres.

Alors oui, il est tout gentil pour s’intégrer car il en e besoin. Il cache sa vraie nature en étant une personne miroir, copiant les autres du mieux qu’il peut. Toutefois il a très peu confiance en lui. Il préfère garder sa tranquillité que de rentrer en conflit et affirmer des idées dont il n’est pas sûr à 200%. Attention aux personnes qui attaquent le peu d’estime qu’il a de lui. Pour se protéger il pourrait se draper dans sa dignité et devenir parfaitement hautain et odieux.

Pour finir il est intéressant de noter que sa façon très originale de penser prend aussi en compte les informations sensorielles. Une personne « normale » captent des informations comme des sons ou des odeurs, puis fait un tri avant qu’elles n’atteignent la conscience. Les surdoués eux traitent tout au même niveau. Qu’est-ce que ça change ? Et bien par exemple ils ont d’énormes difficultés à écouter une conversation dans un endroit bruyant. Des petits sons comme quelqu’un qui tousse vont complètement manger la phrase de leur interlocuteur ce qui fera qu’ils n’auront rien compris du message. Ils sont facilement distraits par des stimuli de leur environnement ce qui pourrait faire penser qu’ils ont des difficultés d’attention.

Aime :Les sciences humaines, les défis intellectuels, les long débats, la confiance
Déteste :L'injustice, l'hypocrisie, ne rien avoir à faire, qu'on le regarde bizarrement

Physique


             Makumo n'est pas pour ainsi dire une force de la nature. De corpulence plutôt mince, il ne dégage pas la même force physique que ses camarades. Il n'est d'ailleurs pas un grand sportif. Bien sût il a des capacités indispensables au cursus qu'il suit, mais au bout du compte il est bien derrière les autres à ce niveau là. Les entrainements le laisse généralement mort et enterré, sans parler des camps d'entrainements. Il est cependant assez souple pour compenser son manque de force et d'endurance. Se gestes sont teintés d'une certaine agilité, qu'il lui donne un air un peut trop féminin par moment.

Ses différentes origines ont laissées quelques marques. Tout d'abord sa peau, bien blanche et prête à brûler au moindre rayon de soleil, mais aussi ses yeux légèrement plissés qui rappellent les origines japonaises de son père. En parlant des ses yeux, on a souvent l'impression quand on les fixe un petit peu trop longtemps qu'ils vous mettent à nu, vous analysent. C'est en parti vrai, car Makumo inspecte tous les détails. On le voit souvent avec les yeux qui se baladent un peu partout à la recherche d'informations diverses.

This is my story...


Chapitre 1 : Un étrange bébé

Makumo est né d’une mère suisse et d’un père japonais dans la merveilleuse ville d’Abondance. Son père y avait emménagé suite à sa mutation chez la branche suisse d’Avalon industries. De la classe moyenne, sa famille possédait une petite maison avec étage et son arrivée était très attendue. Ses pouvoirs furent révélés à sa naissance grâce au test fourni par l’hôpital. Ce fut un réel choque pour ses parents tous deux humains. Ils ne savaient pas comment se comporter, mais au moins ils continuèrent de l’aimer comme leur fils. Relativement tôt, le petit bébé montra d’étranges capacités. Au début cela passa inaperçu. En effet, sa mère semblait avoir un instinct hors du commun. Elle se réveillait quelques minutes avant qu’il ne pleure et savait toujours pertinemment de quoi son enfant avait besoin. « C’est comme s’il me parlait ! » avait-elle l’habitude d’expliquer à ses amis pour décrire cette étrange intuition. Ce n’est que quand il commença à parler qu’ils se rendirent compte que quelque chose clochait. Et même là ce n’était pas évident, les tous premiers mots du petit bambin n’était pas physique, mais mentaux. Ses parents ne s’en rendirent compte que quand leurs amis leur expliquèrent que non, leur bébé ne venait pas de parler. Le pouvoir de Makumo devint de plus en plus clair, de jour en jour. Sa mère mit beaucoup d’effort à lui faire utiliser la langue orale au maximum, pour pas qu’il ne soit en retard par rapport aux autres enfants.

Chapitre 2 : Le bon tempo

Le petit bébé qui ne soufflait mot devint un petit garçon qui parlait trop. Dès son plus jeune âge il était curieux, immensément curieux. Chaque chose qu’il ne comprenait pas lui imposait de nouvelles questions qu’il s’empressait de poser à ses parents ou ses professeurs. Mystérieusement il semblait être extrêmement vif d’esprit. Cependant sa curiosité n’était pas profonde, elle sautait d’inconnu en inconnu tel un singe dans un arbre. Elle ne semblait jamais s’arrêter et malheur à celui qui lui demandait de ralentir, voir l’y obligeait, car dans ces moments là le jeune garçon s’ennuyait ferme et ses résultats s’en ressentaient. Il rejoint très jeune l’académie Abondance, cela semblait le meilleur endroit pour canaliser sa pensée ET son pouvoir. Car oui, à cause de son pouvoir son cerveau en ébullition était partagé avec les autres, ce qui pouvait être fatiguant à la longue. Toutefois, il était très apprécié de ses professeurs, car à cause de ce pouvoir et de sa façon d’être il était d’une réelle honnêteté. Qu’y a-t-il de plus gratifiant pour un enseignant que de ressentir la même fierté que son élève quand il réussit ? Le pouvoir du petit Makumo lui permettait de parler une autre langue, une langue de mots de sentiments et d’images qui décontenançait les adultes les plus endurcis. Personne n’est habitué à un tel niveau de partage.

Chapitre 3 : Quand les paillettes de l’enfance tombent

Le petit télépathe continua sa scolarité à l’académie. On lui permit de travailler sur son pouvoir pour lui permettre notamment de l’utiliser à volonté plutôt que quand ses émotions devenaient trop fortes. Plus il grandissait et moins les gens semblaient apprécier de partager leurs pensées avec lui. Leur esprit se refermaient, il se faisait même souvent disputer pour avoir essayé d’entamer une conversation mentale avec quelqu’un. On essayait de lui apprendre que la loi interdisait l’utilisation de son don à tord et à travers surtout que les enfants devenus plus grand avait peur de lui, peur d’être percés à jour. Un enfant innocent ne craint pas d’être honnête, mais dans ce monde l’honnêteté totale n’est que niaiserie. Le jeune garçon en souffrit beaucoup, privé de la relation de confiance totale qui lui était si chère. Il entra dans une profonde dépression, exacerbée par son naturel émotif et hypersensible. Il n’arrivait pas à comprendre pourquoi on ne voulait plus de lui. Seuls ses parents l’acceptaient encore comme il était, mais eux aussi savaient que ça ne pouvait pas durer.
Pendant ses années collèges et lycée, il se forgea une carapace pour taire son besoin maladif d’exprimer ses ressentis profonds. Il avait compris malgré lui que pour ne pas être rejeté il ne fallait pas être soi-même, mais être ce que les autres ont envie de voir. Il rangea sa compassion dans une salle fermée à clé au fond du couloir de ses angoisses et se concentra à fond sur ses études et il fit bien vu le niveau demandé à l’académie Abondance.

Chapitre 4 : Une vocation

Ses efforts lui ouvrirent les portes du cycle 4. Il était un excellent élève, le seul endroit où il peinait étant le sport, mais ses notes suffirent à son passage. Il choisit la spécialité agent de terrain au grand étonnement de ses professeurs et de sa famille. En effet ses facilités dans le domaine des sciences le prédisposait à une spécialité soutient et une carrière dans la recherche. Cependant au fond de lui, ce besoin de justice, de compassion et d’échange criait de soif, une soif d’émotions. Ce n’est pas dans un labo qu’il trouverait de la chaleur humaine, ce n’est pas en faisant des costumes qu’il pourrait aider les autres à ressentir ce qu’ils se cachaient, à les rassurer. De plus il voulait à tous prix pouvoir obtenir une licence pour utiliser son pouvoir et la spécialité Agent de terrain s’y prêtait bien mieux. C’est pourquoi il entra en cycle 4 à la rentrée 2017

Under the mask...



Prénom ou surnom : #####
Anniversaire :#####
Loisirs :#####
Tu aimes :#####
Tu détestes :#####
Ton rêve :#####
Comment es tu arrivé ici  ?#####
Des idées pour améliorer le forum ?#####
Le mot de la fin :#####
avatar
Makumo

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 3
Exp:
220/250  (220/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Feel the world - Makumo [Terminé]

Message par Yahiko le Mar 12 Juin 2018, 10:16










Felicitation !
T'es validé !
Tu vas pouvoir enfin commencer tes activités de membre sur le forum et tu auras très prochainement ta couleur correspondant à ton groupe.

Tu as obtenu 195 exp grâce à ta fiche de présentation.

Vérifions maintenant que ta possible fiche de pouvoir ou de Gear soit elle aussi prête à la validation !

Pour la suite je te propose quelques liens utiles :

- Liste de demande de Rp
- Et enfin, si tu le souhaites, créer ton journal intime

Si tu as des questions, n'hésite pas à m'envoyer un MP.
avatar
Yahiko
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum