Vamos a la playa ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vamos a la playa ! [Libre]

Message par William P. MacKenzie le Lun 04 Juin 2018, 05:53

L'été n'était pas vraiment entamé, mais les vagues de chaleurs se faisaient déjà sentir et les belles journées ensoleillées se succédaient. Will refuserait donc d'attendre que le calendrier coïncide avec la température. Lors de ses recherches pré-déménagement, il s'était assuré de la situation géographique d'Abondance. Pour le coup, la ville était située près d'un grand lac dans l'Ouest de la Suisse, à la frontière avec la France. Qui disait lac, disait plage. Ni une, ni deux, le highlander s'était armé d'une caisse de bière, de crème solaire, de son maillot et d'un haut-parleur bluetooth dès la première journée prometteuse et il fila vers le lac. Ce n'était que le début du mois de juin, mais la plage était ouverte depuis le 10 mai et serait ouverte jusqu'en septembre. Tous. Les. Jours.*

À son arrivée sur place, l'accès n'était pas encore permis, il n'était pas tout à fait dix heures encore. Du coup, William prit soin d'observer les autres plaisanciers potentiel qui attendaient l'ouverture. Il fut rapidement dessus. Il n'y avait là que des gens de l'âge d'or, et encore. Certain devait certainement être mort depuis des années avec leur teint de cuivre brossé. Déçue de ne pas voir de jeune filles, le highlander ne rebroussa pourtant pas son chemin et doubla plutôt de ferveur. Ce n'était que les petites heures de la journée encore. Il attendit patiemment que les portes ouvrent, puis se lança sur le sable blond. Il se trouva un endroit tranquille, un peu en retrait par rapport aux retraités avec qui il partageait la berge, et y installa sa serviette et sa glacière cadenassée. De une, de deux, il se débarrassait de sa chemise et de ses chaussures avant de bondir vers la houle.

La température de l'eau le frappa tout de suite, surtout que la journée encore jeune n'était pas arrivé à son apogée niveau chaleur. Ça ne le dérangeait cependant pas, puisqu'il était habitué à l'eau frigorifiante d'Écosse. Sans aucune gêne, il plongea et nagea, profitant du liquide vivifiant, s'éclaboussant lui même. Il fit quelques "longueurs" le long de la rive pendant plusieurs minutes avant d'avoir eu sa dose. Il ressorti du bassin et retourna à sa petite part de plage. Il prit place sur sa serviette, ouvrit sa glacière et s'en déboucha une froide. Il profita goulûment d'une gorgée avant d'installer son haut-parleur résistant à l'eau et à la poussière et de faire jouer un peu de musique. Ce fut ensuite une couche de crème solaire pour protéger sa peau de rouquin, suivant d'un bon coup de relaxation, alors qu'il s'allongeait sur sa serviette sans le moindre soucis dans son esprit.


*Basé sur l'horaire de "Genève Plage"
Beach Will:


Dernière édition par William P. MacKenzie le Mar 05 Juin 2018, 03:15, édité 1 fois


Why should I worry~ ?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue - 1E90FF
| Seagreen - 2E8B57)


Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Evolution
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Invité le Lun 04 Juin 2018, 23:30

Le patron lui avait offert une journée de repos et une place de bus pour aller à la plage. Tam avait d'abord essayé de négocier, mais ce dernier lui flanqua le journal sous les yeux. Un ancien bijou appartenant à la famille Chamade venait de réapparaître et serais vendu aux enchères ce soir. Il lui avait débloquer quelques fonds pour l'acheter… Certes pas assez, mais on ne savait jamais. Elle se leva donc très tôt et prit le bus. Elle procéda à l'échange après l’authentification du collier et se rendit à la plage ; Elle ne craignait pas l'eau comme certaines de sa famille. Elle se pointa, peut après dix heures, histoire d'éviter le flot d'ouverture.
Non loin de la place qu'elle avait choisit, une glacière cadenassée. Elle décida de commencer par une sieste, ronronnant sous le soleil matinale et finissant par s'endormir après avoir enfiler son maillot de bain…
Une odeur agressait ses narines. Quelqu'un se mettait de la crème solaire. En plus cette musique… Et une odeur de bière...S'en était fini de sa petite sieste. Maintenant elle avait soif. Et il n'avait pas bien refermé sa glacière. Et elle avait la flemme d'aller chercher à boire au stand.
Elle fit glisser silencieusement deux pièces de 2 francs suisses dans la glacière et prit une bière qu'elle décapsula d'une seul main. Elle but une gorgée et regarda le type, à quatre pattes, l'avant du corps sortant des buissons.  On pouvait voir son décolleté et le haut de son maillot de bain blanc « racing ».

-Mec, ta crème solaire, elle sent fort. Et merci pour la bière. T'inquiète, j'aie laissée de l'argent pour, avec les autres.

Elle attendit sa réaction, si réaction il y avait.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par William P. MacKenzie le Mar 05 Juin 2018, 14:26

William sursauta et tourna son attention sur l'intrus. La confusion prenait tout la place sur son visage alors qu'il analysait ce qui venait de se passer. Comment n'avait-it pas remarquer son approche et encore pire, comment n'avait-il pas remarqué qu'elle s'était servi dans sa glacière. Oui, d'accord, il ne l'avait pas refermée, mais il était juste à côté. Il avait beau faire jouer sa musique, elle n'était pas particulièrement forte. Il n'arrivait tout simplement pas à comprendre comment diable elle avait pu faire. Au bout d'une ou deux secondes de réflexion, il soupira : il avait dû s'assoupir. Ça lui apprendra à se lever aussi tôt pour aller à la plage.

En fin de compte, il s'autorisa un sourire nonchalant à l'intention de la femme qui venait de lui voler, ou plutôt de lui acheter, une de ses bières. Il s'était légèrement cintortionné pour lui faire face.


"Bon, de un : tu la sentirais pas si t'étais pas aussi proche. De deux : de rien, j'imagine ? Haha. Enfin, si c'est pour être ainsi, aussi bien faire connaissance. Je m'appelle Will, dit-il en présentant sa main à la vol-acheteuse de bière. Et toi?

Il fit là de son mieux pour éviter de regarder au "mauvais" endroit, soutenant plutôt le regard de l'autre. Sa vision périphérique lui apprenait tout de même qu'elle portait très bien son maillot. D'ailleurs, ce devait être la seule "jeune" femme sur toute la plage à cette heure encore matinale. Il s'estima donc assez chanceux d'avoir capté son attention.


Why should I worry~ ?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue - 1E90FF
| Seagreen - 2E8B57)


Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Evolution
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Invité le Mar 05 Juin 2018, 16:57

Il se contorsionna pour la regarder.. Il avait mit quelques secondes avant de répondre. L'avait elle choquer. Sa réponse amusa la jeune femme. Devais elle le choquer ? Au point où elle en était, elle se décida de jouer le jeu.

-Proche! J'étais derrière le buisson, jeune homme. je devrais plutôt maudire mon odorat développé. Il était utile dans mon ancien métier, mais maintenant, il est un peu handicapant.

Elle lui prit la main après avoir changé la bière de côté. Elle observa sa réaction quand il sentirait ce léger duvet quasi invisible sur l'extérieur de sa main.

-Tam.

Il était amusant à essayer de fixer ses yeux plutôt que sa poitrine. Un gentleman peut-être. Enfin quelqu'un d’intéressant à priori. Autant se mettre à côté de lui. Puis au pire, elle retournerait dans sa « cage ».
Elle rentra donc en marche arrière après avoir lâché sa main. Elle prit sa serviette et son sac avant de revenir, la bière dans une main, l'autre occupé à tirer le sac.
Avec sa grâce féline elle sortit du buisson et installa sa serviette juste à côté de lui. Ses mouvements étaient précis et emprunt d'une certaine grâce féline. Elle se posa dessus, à côté de lui et sur le côté. Il serait peut-être une bonne protection.

-Vous permettez que je me mette à côté de vous. Il y a souvent de vieux pervers qui feraient mieux d'aller vers les femmes de leur âge pour draguer.  Avoir un protecteur est bien plus valorisant qu'un buisson pour me cacher de leur vue.

Elle lui décocha son plus joli sourire. Après tout, il était jeune, plutôt bien battit. Même si elle était plus vieille, elle ne détonerait pas, pouvant être sa copine ou sa sœur.  Son visage plutôt dur sera une bonne parade, Sans parler de son bandeau sur l’œil qui lui donne un air de malfrat.
Elle s'étira avant de reprendre une gorgée de cette bière fraîche.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Evelyn Every le Mar 05 Juin 2018, 17:49

Son avion avait attéris très tard la veille et, venant tout juste de rejoindre son appartement, elle s'effondra le long du mur de son entrée et s'assit sur le sol poussiéreux. Son nouveau chez soi était assez spatieux pour une seule personne, mais elle était chanceuse d'avoir un appartement déjà meublé et fournit, car elle n'avait absolulement rien. Comment aurait-elle pu en avoir? Elle fuyait toujours. Elle n'avait en main que ses précieuses valises qui comportaient quelques photos dans une boîte métallique ainsi qu'une faible garde-robe. Pour une femme de son milieu, elle ne montrait définitivement pas sa richesse. Evelyn agrippa ses genoux pour les ramener vers elle et y déposa simplement son front quelque instant, mais cela fut suffisant pour que la belle s'endorme sur-le-champ. Sa nuit fut mouvementée. Elle revoyait sa course effrénée à travers l'aréoport alors que les hommes lui bloquaient définitivement l'accès. Pourtant, étant une femme pleine de ressources, elle s'était tout de même glissé à travers la mêlée trouvant un avion qui pourrait l'emmener au loin, mais ça course s'arrêta brusquement alors qu'elle se retrouva face à face avec son grand frère. Prise par surprise, il l'agrippa par les épaules et se mit à la bousculer de tous les côtés. Il semblait lui hurler quelque chose, mais aucun mot ne sortait de sa bouche. Fronçant les sourcils, il la poussa violemment sur le sol de l'aéroport et c'est à ce moment qu'Evelyn ouvrit à nouveau les yeux, des sueurs froides sur le front.

Elle était désormais allongée sur le plancher, le dos contre le mur. Le soleil passait à travers les carreaux de vitre de son appartement alors qu'elle se redressait difficilement sur ses pieds. Elle se mit à trembler légèrement, comme après chacun de ses cauchemars, et la jeune femme prit ses valises pour les apporter dans sa chambre. La louve soupira ne sachant pas pourquoi elle s'était assoupi sur le plancher alors qu'elle avait un lit qui l'attendait. Elle prit d'abord le soin de défaire ses valises ainsi que de prendre une bonne douche. Elle se vêtit d'un short taille-haut noir ainsi qu'un chandail à manches longues qui montrait son ventre plat lorsqu'elle redressait trop les bras. Elle décida de se friser simplement les cheveux avant d'enfiler des petits souliers en tissu et son petit sac à main sur son épaule. Elle quitta sa demeure en refermant bien à clef derrière même si elle savait très bien que les portes vérrouillées ne gardaient jamais bien longtemps les gens qui voulaient vraiment rentrer. Evelyn regarda son téléphone pour se changer les esprits et remarqua qu'il était seulement 10 heures du matin. Elle soupira légèrement avant d'enfiler ses écouteurs et de prendre le bus pour rejoindre la côte, où se trouvait une plage dans ce petit coin de la Suisse. Evelyn arriva une demi-heure plus tard et chercha une petite boutique qui lui offrerait une chance d'acheter un maillot de bain pour l'occasion. La jeune femme vagabonda légèrement, mais trouva l'endroit qu'elle cherchait. Elle y acheta un simple bikini noir qui faisait son charme sur la jeune femme et qui offrait aussi un décolté à sa généreuse poitrine. Elle sourit faiblement en se regardant dans le miroir et quitta la boutique, le maillot de bain sous ses vêtements du jour et une serviette de plage sous la main. La plage n'était pas très bondée lorsqu'elle arriva. Il y avait surtout des veilles personnes, mais elle ne s'en soucia pas vraiment. Evelyn trouva un endroit à l'écart où elle pouvait entendre une agréable mélodie. Elle s'y installa et retirant ses souliers ainsi que ses vêtements du jour, elle s'étendit sur sa serviette, car, malgré que la louve soit très blanche, elle avait la chance de pouvoir bronzer légèrement au lieu de devenir rouge comme la plupart des peaux pâles. Elle profita donc de cette matinée pour relaxer et se détendre afin d'oublier ses nuits mouvementées, mais elle entendit sans peine la conversation des deux jeunes personnes proche de son emplacement. Elle n'était pas du genre à interrompe la conversation des autres, mais elle sentit sans peine l'odeur alléchante d'une bonne bière. Elle se redressa faiblement en agrippant ses choses avant de les rejoindre. Elle s'immobilisa un instant lorsque ses yeux s'arrêta sur un rouquin. Ce garçon la rendit muette un instant, car il lui disait quelque chose, mais cela venait d'un si vague souvenir, qu'elle n'arrivait pas à mettre le doigts dessus. Bien vite, elle leur offrit un sourire quelque peu timide avant d'ouvrir la bouche.

- Je peux me joindre à vous?, dit-elle simplement alors que son accent britannique était très prononcé étant tout juste arrivé au pays. Elle déposa donc ses choses devant elle par la même occasion, attendant patiemment une réponse.
avatar
Evelyn Every

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 3
Exp:
95/250  (95/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Invité le Mar 05 Juin 2018, 19:41

Les choses prenaient un tournant tout à fait appréciable pour notre jeune gardien de la paix en herbe. Dès demain, il intégrera la police ou il est destiné à aller et sera présenter à son ou sa future équipier(e). Bien qu’impatient de commencer, il devra encore attendre un peu.

C’est pourquoi il mit à profit son dernier jour de « vacances » pour se rendre au lac afin de profiter d’une bonne baignade et ainsi se changer les idées.
Johann avait donc rassemblé des affaires en conséquence cette belle journée qui s’annonçait. Dans une glacière, il avait pris plusieurs bouteilles de vin blanc aromatisé au citron vert, une boisson dont était particulièrement friand notre albinos, ainsi que des glaçons et biensur des verres. Il se voyait mal boire à la bouteille sur une plage… Pour calmer ça faim, il avait prévu un gros stock de glace à la cannelle. En effet, si le pays alpin est reconnu pour son chocolat ses glaces méritent une réputation similaire. Bien évidemant il n'avait pas oubier les cuillières. Côté tenu celle-ci se composait d’un short de bain noir orné de motifs tribaux rouges ainsi que d’un débardeur blanc tout ce qu’il y a de plus sobre, sans parler de sa tenue de rechange dans son sac à dos. Ho bien sure il n’avait pas oublié les accessoires indispensables pour une journée plage qu’était la crème solaire pour protéger son pâle épiderme, le chapeau de pailles pour se mettre dans une ambiance estival et les lunettes de soleils qui offrait l’avantage de cacher ses yeux atypiques.

C’est aux environs de 10h 45 qu’il était arrivé au lac par le biais des transports en communs. Sur place, il balaya brièvement la foule du regard, constatant la moyenne d’âge des plus conséquente pour finalement décider de s’installer non loin des plus jeunes plagistes. Pour ne pas avoir l’air trop intrusif, il installa néanmoins sa serviette à approximativement une dizaine de mettre des trois autres jeunes gens.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par William P. MacKenzie le Jeu 07 Juin 2018, 23:08

"Enchanté, Tam, répondit-il une fois que celle-ci se fut présentée."

Elle disparut ensuite de l'autre côte du fameux buisson, avant de réapparaître avec son paquetage. Il inclina sa tête en approbation suite à la demande, bien qu'il avait rapidement deviné qu'elle demandait par pure politesse et qu'elle comptait s'installer peu importe la réponse. D'ailleurs, l'excuse de protecteur volait bas considérant le toupet qu'elle avait. En même temps, l'alterbative c'était la solitude, les vieux et l'absence de bière. Lui-même l'aurait proposé à la limite. Il se remarqua lâcher un hoquet de rire face a la nonchalance dont elle faisait preuve et il secoua légèrement la tête en s'offrant une gorgée de sa bière.

"Alors, rien de mieux en ce mardi matin que d'acheter de la bière à un inconnu à la plage? demanda-t-il en tirade."

Valait mieux y aller à la blague que de tout prendre au sérieux. Vraiment, quoi de mieux que l'humour pour bien démarrer une conversation ? Il était bien prêt à s'embarquer dans une telle conversation d'ailleurs, alors qu'une autre fille présentait sa personne. En l'appercevant, Will cligna de l'oeil plusieurs fois. Il ignorait si c'était un effet du soleil, mais il avait l'impression très forte d'avoir déjà vu cette personne. C'est parce que cette impression était si forte que ça lui pris quelques instants avant de réagir. Il secoua la tête comme pour se réveiller d'un rêve et balbutina une réponse.

"Euh, oui, oui, bien sûr. Je veux  dire, à ce point là, plus on est de fous, plus on rit !"

Il reprit constance assez rapidement et s'étira vers la glacière pour y glisser sa main. Il en ressorti une bière et la tendit vers la nouvelle venue alors qu'elle s'installait.

"Moi, c'est Will. Ici, c'est Tam, elle m'a acheté une bière à mon insu, dit-il en désignant la femme du menton."

S'il avait été seul, peut-être aurait-il remarqué la présence de l'homme non loin. Malheu... Cependant, car ce n'était pas malheureux, le highlander était dès lors en compagnie de deux jeunes femmes sympathique et n'avait donc que faire du reste de la plage. Enfin, pour l'instant.


Why should I worry~ ?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue - 1E90FF
| Seagreen - 2E8B57)


Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Evolution
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Invité le Ven 08 Juin 2018, 18:04

Elle fut surprise par sa question. Elle décida donc de répondre franchement.

-Rien de mieux. Je me suis inscrite à la vente aux enchères de ce soir. Je me repose en l'attendant.

Une femme vint nous faire de l'ombre. Elle devait faire ma taille, une stature de mannequin. Son visage laissait supputé un petit manque de sommeil, sinon il était agréable au regard.
Tam allait s'attarder sur les cheveux de la jeune femme quand elle intercepta le regard des deux. Ce connaissait t'ils ?
C'est là qu'elle remarqua qu'elle lui hérissait presque les poils, cette arrivante. Pourquoi ? Elle l'ignorait. Elle décida de prendre sur elle.
Mon hôte l'invita à nous rejoindre et lui offrit une bière, me présenta d'un coups de tête.  
Je lui tendit ma main la plus libre et reprit

-Tam d'Abondance. Et vous ?

Tu me remerciera plus tard petit Will. Vu que tu as l'air d'avoir un peu flaché sur elle, je te permet, peut-être, d'en apprendre plus.

-Comme le dis mon compagnon de bronzage, j'aie tendance à avoir les mains qui font des choses à l'insu.

Elle ajouta à la fin de sa phrase un grand sourire complice, avant de reporter son regard à des mouvements vu sur sa vision périphérique. Cela lui rappelait vaguement quelque chose, mais le type en lui même, strictement rien.
N'y prêtant pas plus attention, je décida quand même de blaguer dessus avec mon protecteur.

-Ami Will, votre charisme attire autour de vous la jeunesse de ce parc. Vous devriez ranger votre pouvoir d'attraction.


Lui désignant, avec le sourire, d'un signe de la tête, le type situé 10 mètres plus loin. Libre à lui de l'inviter ou pas. Après tout, il avait 2 femmes pour lui. Donc à lui de décider si il partage ou pas.


Dernière édition par Tam Chamade le Sam 09 Juin 2018, 09:41, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Evelyn Every le Ven 08 Juin 2018, 23:32

Elle remarqua à peine la réaction du rouquin. Celui-ci s'arrêta un moment et sembla choqué à la vue de l'anglaise. Savait-il quelque chose, lui aussi? Est-ce qu'elle lui rappelait aussi un vague souvenir? Aucune idée. Elle continua de sourire simplement essayant d'avoir l'air le plus détendu possible, mais elle savait bien que son corps montrait tout le contraire. Evelyn laissa un soupire lui échapper. Le jeune homme secoua vivement la tête afin de sortir de sa trense avant de maladroitement inviter la louve à les rejoindre. Elle installa confortablement sa serviette proche des deux autres et s'installa tout en acceptant agréablement la bière qui lui était tendu. La jeune femme prit une gorgée de la boisson tout en souriant du bout des lèvres.

- Moi, c'est Will. Ici, c'est Tam, elle m'a acheté une bière à mon insu, dit-il en désignant la femme à ses côtés du menton.

L'anglaise posa ses yeux sombres sur Tam. Elle remarqua que le poil lui redressait sur les bras, mais elle n'en fit rien. Elle continua plutôt de boire la liqueur alcoolisée alors que la femme en face d'elle lui tendit la main afin de reprendre elle-même les introductions.

- Tam d'Abondance. Et vous ?, commença-t-elle en partageant un regard complice avec le rouquin. Comme le dit mon compagnon de bronzage, j'aie tendance à avoir les mains qui font des choses à l'insu. Ami Will, votre charisme attire autour de vous la jeunesse de ce parc. Vous devriez ranger votre pouvoir d'attraction.

- Evelyn, dit-elle simplement en souriant gentilment. J'imagine qu'avec mon accent je mentirais en disant que je ne viens pas d'Angleterre.

Elle prit une courte pause en glissant son regard vers le nouveau venu. Il s'était installé près des jeunes gens, mais sans pour autant s'incrustrer comme la louve l'avait fait. Elle se redressa avant de se pencher vers la glacière de William. Elle lui jeta un regard charmeur avant d'y prendre une bière surnoisement et de se diriger vers l'homme solitaire. Evelyn tendit la boisson vers le jeune homme en s'accroupissant légèrement afin de pouvoir le regarder dans les yeux.

- Souhaiterez-vous vous joindre à nous avec une petite boisson en cette chaude matinée, monsieur le solitaire?, lui lança-t'elle en souriant doucement.
avatar
Evelyn Every

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 3
Exp:
95/250  (95/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Invité le Dim 10 Juin 2018, 12:19

Johann installa donc ses affaires sur la plage, étalant sa serviette sur le sable et déposant sa glacière ainsi que son sac à deux à proximité.
une fois fait il retira son chapeaux ainsi que ces lunettes dévoilant sa pigmentation atypique afin de se défaire de son débardeur avec une plus grande facilité. C’est une fois torse nu qu’il entreprit de s’étaler de la crème solaire sur tout le corps rencontrant quelque difficulté pour badigeonner le dos. Il aurait volontiers fait usage de son pouvoir pour se faciliter la vie, malheureusement la loi l’en empêchait et en tant que l’un de ses représentants, il ne pouvait se permettre de l’enfreindre pour quelque chose d’aussi futile et banal.

Quoiqu’il en soit il n’avait accordé que bien peu d’attention au groupe de personnes à proximité, c’est pourquoi il ne remarqua la jeune femme venue à sa rencontre qu’au moment où elle l’interpella.

_ Souhaiterez-vous vous joindre à nous avec une petite boisson en cette chaude matinée, monsieur le solitaire?

L’Islandais posa son regard sur cette jeune personne et en profita pour la détailler un peu, en particulier au niveau du visage. Cette femme était plus petite que lui d’environ une tête. Elle arborait une chevelure noire et le regard d’un bleu intense dont les reflets gris ne manquèrent pas de rappeler à son interlocuteur les mers du nord. Elle s‘était présenté à lui en lui proposant une boisson fraîche. Le doté trouvant son approche, son geste et sa proposition sympathique et lui accorda donc un sourire amical.

_ Et bien pourquoi pas, Merci de m’avoir proposé.


Il récupéra donc ses affaires fraîchement installé pour se rapprocher du groupe sous l’invitation de la brune. Il devrait peut-être se présenter d’ailleurs…

_ Bonjour je m’appelle Johann. Et vous ?

Il en profita pour analyser le reste du groupe. Celui-ci était composé d’une jeune femme dont le trait lui était étrangement familier. Pourtant, il ne sut pas tout de suite ou est-ce qu’il avait pu la croiser. L’autre jeune homme en revanche lui était totalement inconnu. Il arborait une chevelure rousse qui laissait supposer des ascendant provenant de la grande Bretagne. L’autre détail remarquable était le bandeau qui cachait son œil. Peut-être pour cacher un pansement pour une conjonctivite… Allez savoir. De toute façon, Johann se garderait bien de poser la question. En tout cas l’humidité sur sa peau et ses cheveux lui révélait qu’il s’était laissé tenter par une baignade.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par William P. MacKenzie le Mar 19 Juin 2018, 19:01

William suivit le court échange entre les deux filles silencieusement, se contentant de prendre une bonne gorgée de sa bière. Il n'offrit qu'un sourire et un sourcil relevé au commentaire de Tam concernant son charisme. Il savait bien qu'il devait avoir un minimum de présence s'il considérait sa vie jusque là, mais il blâmait plutôt la sur-présence de vieillard que sa présence en elle-même. Enfin, il fut par ailleurs content d'apprendre que Tam lui retirait le besoin de demander son nom à la brunette. Evelyn dAngleterre, voilà qui sonnait familier aux oreilles de William. Il se sentirait presque chez lui si ce n'était pas que tout le monde parlait français dans le coin.

William aller alors l'inclure dans la conversation alors qu'elle s'installait confortablement, mais celle-ci avait plutôt suivi le fil de pensées de Tam. L'Anglaise était donc aller voir cet autre individu de moins de 55 ans, après avoir pris soin de prendre une des bières de l'Écossais. Il faudrait bien que quelqu'un retourne en chercher avant longtemps car il n'y en avait que douze et déjà quatre d'entre elles disparaissaient. Pour le coup, William n'entendait pas les quelques mots qu'elle échangea avec l’albinos, mais celui-ci sembla répondre positivement et Evelyn le ramena vers le groupe. Et voilà que le rouquin avait de la compétition. De la compétition pour quoi? Pour la bière, évidemment : Brune, blonde, noire, rousse, allemande, suisse... Ahem.

Le nouveau s'approcha, s'installa et se présenta : Johann. Le highlander pris sur lui de répondre pour tout le monde.


"William, répondit-il d'abord avec un hochement de tête salutatatif. Ici, c'est Tam l'acheteuse mystérieuse et la demoiselle qui t'a donner ma bière c'est Evelyn, ajouta-t-il en désignant l'une et l'autre du menton."

À partir de là, toutes les présentations étaient faites, il ne restait plus qu'à continuer ce qui était en cours, c'est-à-dire une conversation relaxante.

"Alors, une vente aux enchères, hein? Quel genre d'objets y seront? De l'art, des antiques, des conteneurs mystères? demanda-t-il à l'acheteuse. Et vous, qu'est-ce qui vous amène à la plage en cette tranquille matinée de juin?" ajouta-t-il à l'intention des deux autres après la répone de la première.


Why should I worry~ ?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue - 1E90FF
| Seagreen - 2E8B57)


Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Evolution
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Invité le Mer 20 Juin 2018, 12:05

Le nouveau arriva et Tam reconnu son odeur. Son téléphone sonna. Le miaulement caractéristique de sa sonnerie la tira de sa torpeur d'avoir reconnu son voleur, enfin son agresseur devrait elle plutôt penser. Il s'agissait de la salle des ventes, qui confirmait son inscription de ce matin. Elle s'excusa auprès de ses camarades et commença à discuter avec son interlocutrice. Nom, prénom, adresse à Abondance, numéro de réservation, ainsi que le lot qui l’intéressait, le collier napoléonien venant du trésor de guerre des Cat's Eyes.
Vu leur nouvel ami, elle avait bien fait de ne pas garder l'original sur elle après l'échange ce matin. Elle profita de la fin de conversation pour prendre une photo de Johann, Evelyn et William, l'envoyant sur son cloud.
Elle n'avait rien dit, mais avait écouté les réponses des personnes présentes. Après tout, c'était le B.A.ba du métier. Machinalement, elle se massa la chaussette droite, révélant un bandage dessous. Elle devait au moins répondre à son hôte, même si cela donnait des informations au vigilant voleur.
Tout en rangeant son téléphone, elle répondit à son hôte.

-Un riche propriétaire est mort dernièrement sans héritier. Sa collection va être mise aux enchères et les bénéfices reviendront à un ou plusieurs organismes que je ne connais pas. Dans sa collection, se trouve un collier ayant appartenu pendant un temps à ma famille. J'espère pouvoir le racheter, malgré le peu que je puisse mettre dedans.

Elle espérait juste ne pas se faire voler son sac avant d'avoir pût quitter l'assemblée. Il contenait la seule pièce qui lui permettrait d'être présente ce soir à l'enchère : Son passeport.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Evelyn Every le Sam 23 Juin 2018, 19:05

Evelyn se tenait toujours penchée vers le solitaire de la plage. Elle continuait d'arborer un sourire chaleureux alors qu'elle prenait bien soin d'observer chacune des caractéristiques de sa compagnie. Il était physiquement mystérieux... les cheveux blancs avec une légère teinte d'argent sans oublier ses yeux violets qui tiraient doucement vers le rose. L'Anglaise pouvait aussi voir que le jeune homme devait être d'une grandeur plutôt imposante à la sienne et elle remerciait bien les cieux qu'il se trouvait déjà au sol à la base, car elle aurait dû se casser le cou. La louve avait rarement vu ces traits physiques chez quelqu'un et à chaque fois, cela égayait sans peine son admiration et sa curiosité, mais la personne visée lui offrit un sourir à son tour ce qui empêcha à la jeune femme de poursuivre son analyse visuel. Elle avait cette mauvaise habitude, certes, mais comme cela, elle n'oubliait jamais un visage. Ce qui faisait en sorte que ne pas reconnaître ce William, alors qu'elle avait clairement l'impression de le connaître d'une façon ou d'une autre, l'enragait légèrement. Bref, la journée était encore jeune, elle aurait le temps de mieux connaître son entourage. Après avoir répondu à son sourire, le jeune homme lui répondit d'un ton des plus amicals ce qui donna son effet à la louve.

_ Et bien pourquoi pas, Merci de m’avoir proposé.

Il se redressa et Evelyn fit de même. Elle retourna doucement vers sa serviette de plage ainsi que vers ses deux autres compagnons. Le solitaire récupéra ses choses et s'installa près d'eux tout en se présentant à son tour.

_ Bonjour je m’appelle Johann. Et vous ?

Le rouquin prit de nouveau la parole pour introduire toute la troupe. La louve l'observa un moment en fronçant des sourcils, car cela la dérengeait réellement. Peut-être devrait-elle lui demander? Non, il faisait sûrement parti de ces gens, mais il était loin d'avoir un accent Russe... Elle ne comprenait plus, mais décida de laisser ses craintes de côté pour la journée, car cela ne la mènerait nulle part.

- William, répondit-il d'abord avec un hochement de tête salutatatif. Ici, c'est Tam l'acheteuse mystérieuse et la demoiselle qui t'a donner ma bière c'est Evelyn, ajouta-t-il en désignant l'une et l'autre du menton.

Evelyn offrit à Johann un second sourire avant de reposer son regard sur le rouquin qui observait Tam. Le vent soufflait soudainement un peu plus que tôt dans la matinée ce qui rendait l'atmosphère beaucoup plus agréable et leur emmenait une odeur d'eau salée. Suite aux présentaitons, William décida de poursuivre la conversation sur un autre chemin.

- Alors, une vente aux enchères, hein? Quel genre d'objets y seront? De l'art, des antiques, des conteneurs mystères? demanda-t-il à l'acheteuse.

- Un riche propriétaire est mort dernièrement sans héritier. Sa collection va être mise aux enchères et les bénéfices reviendront à un ou plusieurs organismes que je ne connais pas. Dans sa collection, se trouve un collier ayant appartenu pendant un temps à ma famille. J'espère pouvoir le racheter, malgré le peu que je puisse mettre dedans, répondit-elle simplement.

Les ventes aux enchères... L'Anglaise avait eu l'habitude de si rendre aux côtés de sa mère lorsqu'elle n'étudiait pas. Selon elle, la jeune femme avait besoin de faire bonne impression au sein de la sociétée des nobles et quoi de mieuxqu''une enchère qui reviendrait aux plus démunies? Evelyn reprit une gorgée de sa bière qui commençait à se vider ainsi qu'à devenir quelque peu tiède avec le temps. Ses parents lui manquaient, mais d'un autre côté, elle se disait qu'ils n'étaient pas dans le tord dans toute cette histoire. C'est une certitude que la louve avait désormais. Le rouquin la sortit de ses pensées en posant une seconde question.

- Et vous, qu'est-ce qui vous amène à la plage en cette tranquille matinée de juin? ajouta-t-il à l'intention des deux autres après la réponse de la première.

- Hum, marmona-t-elle en retirant sa boisson proche de ses lèvres, Je crois que je profite simplement du pays avant de commencer sérieusement une vie à l'Académie. Comme je l'ai dit un peu plus tôt, je suis arrivée que hier alors j'essaye de m'orienter un peu.
avatar
Evelyn Every

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 3
Exp:
95/250  (95/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Invité le Dim 24 Juin 2018, 19:11

Le premier à s’exprimer fut le rouquin aux allures de pirate.

"William, Ici, c'est Tam l'acheteuse mystérieuse et la demoiselle qui t'a donné ma bière c'est Evelyn. "Alors, une vente aux enchères, hein? Quel genre d'objets y sera? De l'art, des antiques, des conteneurs mystères?. Et vous, qu'est-ce qui vous amène à la plage en cette tranquille matinée de juin?"

Étant arrivé en cours de conversation, l’islandais eu du mal à saisir le « passage du coq à l’âne » pour ainsi dire. C’est en voyant la fille revenir d’une conversation téléphonique qu’il comprit que la question des enchères lui était particulièrement destinée.

Un riche propriétaire est mort dernièrement sans héritier. Sa collection va être mise aux enchères et les bénéfices reviendront à un ou plusieurs organismes que je ne connais pas. Dans sa collection, se trouve un collier ayant appartenu pendant un temps à ma famille. J'espère pouvoir le racheter, malgré le peu que je puisse mettre dedans.

C’est en remarquant le bandage à la cheville de la jeune brune que, Johann pu enfin reconnaître la femme de l’autre soir. Pourtant, il ne laissa strictement rien paraître.

_ Hum Je crois que je profite simplement du pays avant de commencer sérieusement une vie à l'Académie. Comme je l'ai dit un peu plus tôt, je suis arrivée que hier alors j'essaye de m'orienter un peu.

L’albinos préféra rester évasif sur sa vie personnelle en esquivant plus ou moins la question.

_ Personnellement ce qui m’a attirer sur cette plage, c’est le soleil et une potentielle baignade. Et surtout, il ne faut pas oublier le plus important.


Avant de continuer sa phrase, il glissa sa main à l’intérieur de sa propre glacière pour en ressortir une de ses bouteilles de vin blanc au citron vert.

_ Qui dit été dit apéro !


Il posa son regard sur le rouquin et lui tendit la bouteille avec un sourire amical.

_ Si je comprends bien tu t’es fait taxer une partie de tes bières… Voilà qui devrait rééquilibrer la chose…

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par William P. MacKenzie le Jeu 28 Juin 2018, 07:33

William écouta avec intérêt la réponse de Tam et se concentra pour ne pas lancer de commentaire dénigrant à son égard quand elle mentionna qu'elle n'avait pas tant de liquidité pour récupérer son héritage. On ne blaguait pas avec la famille, surtout celle des autres. Il détournait justement le sujet en demandant aux deux autres ce qu'ils faisaient là. Evelyn profitait du pays avant de retourner à l'Académie. Voilà qui pouvais constitué un bon sujet pour continuer le bavardage. Quand à Johann, et bien ça ressemblait vachement à la raison du rouquin, dont personne ne l'interrogea à propos, d'ailleurs. Cependant, Johann se mit en oeuvre pour compenser son manque anatomique et scorer une poignée de point auprès de l'écossais en lui offrant une bouteille de vin blanc. L'albinos prétexta que c'était en échange des quelques bières que Will avait perdue. Il venait d'ailleurs de finir sa première en écoutant les autres. Il s'étira donc pour attraper le vin que Johann lui tendait.

"Merci, déclara-t-il avec un hochement de tête appréciatif. Tu aurais des verres ou quelques choses? demanda-t-il ensuite."

Si ce n'était pas le cas, ce n'était pas bien grave, il se contenterait de boire au goulot. Si l'autre avait bien des verres, alors Will en servirait à ceux qui en voudrait bien, dont lui-même. Entre temps, il se tournait vers Evelyn pour approfondir la conversation. Du même coup, il apprendrait peut-être de où il semblait la connaître.

"Alors, l'Académie, uh? Cet endroit où ils cataloguent les -autres-, il insista sur le mot et jeta un rapide coup d'oeil à tout le monde pour essayer de juger où ils se trouvaient tous dans ce conflit post-moderne, et essaie de leur inculquer un peu de discipline à travers un système presque scolaire? Mmmh..."

Il terminait son commentaire là, laissant son propre opinion incertain à travers le tout, quoique son utilisation du terme "autre" et son insistance pourrait le peindre faussement comme un dépourvu. Il n'en avait que faire. Ce n'est pas comme s'il se cachait, il n'en avait pas l'intention. Seulement, son discours s'était adapter à travers les années, car il valait mieux ne pas dire tout haut et fort qu'on était doté pour que tout le monde entende. Même à Abondance, il y avait des imbéciles. MacKenzie ne s'en faisait pas vraiment, mais s'il pouvait éviter d'entendre des conneries pendant sa journée plage, il n'en serait que plus content.


Why should I worry~ ?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue - 1E90FF
| Seagreen - 2E8B57)


Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Evolution
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Invité le Jeu 28 Juin 2018, 19:20

Tam sentit ses poils se dresser au propos du gamin.  Elle se décida d'intervenir, même si la phrase était plutôt destiné à la jeune Evelyn.

-Vous feriez mieux de parler de ce que vous savez, Monsieur William. Il y a aussi bien des gens dotés de pouvoirs, de mutations ou de gear, ou des gens normaux à l'académie. Pour votre gouverne, une des fondatrices, Madame Cavendish, malgré son caractère exécrable est une humaine. Et on y enseigne la discipline, le respect de l'ordre et des autres.
Si vous souhaitez critiquer une école privée, faites le aussi sur les écoles religieuses, les pensionnats ou les écoles d'arts martiales.
Pour information, on y forme pas que des super héros. On y forme aussi des scientifiques, des hommes de loi et de pouvoir.


Il l'avait grave soûlé. Et pourquoi défendait elle cette école qui formait des gens qu'elle détestait.
Devait elle balance Johann ? Non, elle allait faire mieux. Elle sortit une griffe du bout d'un doigt et la pointa vers lui, mais pas de façon menaçante, plus pour s'assurer qu'il l'avait bien vu. Elle l'a rentra et continua.

-Je vous croyais marrant, mais voyez vous, c'était juste une illusion.

Elle déplaça la bière vers le jeune homme et la posa à côté de son tapis, tout en continuant.

-Désolé d'être une autre. Je vous rend votre bière et vais quitter votre espace d'être étroit d'esprit. Je regrette presque d'avoir but dedans. Si vous le souhaitez, crier au vol, je ne ferait pas le moindre effort pour nier. Et cela vous permettra de vous vanter d'en avoir humilié un.

Elle se leva et ouvrit son sac pour en extrait un haut qu'elle commença à enfiler.
Merde quelle dommage de tomber sur un voleur, une fille qui lui fait se hérisser les poils et un étroit d'esprit le même jour. Elle allait finir de s'habiller et filerait loin de ce lieu et de se parc. Et adieu la baignade. Au moins, elle aura apprit quelque chose aujourd'hui.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Evelyn Every le Ven 06 Juil 2018, 18:26

La jeune femme finit sa bière d'une bonne gorgée alors que Johann répondit à son tour à la question du rouquin. Le vent soufflait doucement dans le dos de la brune et elle se mit à sourire doucement en appréciant la température et le moment. Elle suiva les échanges entre les hommes et sembla intéresser lorsque l'albinos présenta une bouteille à William afin de compenser pour les bières que les jeunes gens lui avaient prit. C'était une simple bouteille de vin blanc au arome de citron vert, ce qui donna l'eau à la bouche de l'Anglaise, car cela faisait un bon moment qu'elle n'avait pas bu. Evelyn n'osait pu tellement boire depuis la dernière fois que ça lui était arrivé, car fuir en étant saoul, c'était pas sa meilleure aventure. Elle déposa sa canette devant elle et redressa son sombre regard sur le rouquin qui l'interpella alors, curieusement. Elle haussa simplement un sourcil et écouta sans rien dire.

- Alors, l'Académie, uh? Cet endroit où ils cataloguent les -autres-, il insista sur le mot et jeta un rapide coup d'oeil à tout le monde, et essaie de leur inculquer un peu de discipline à travers un système presque scolaire? Mmmh...

La louve n'eut pas le temps de répondre, car Tam prit les devants, plutôt outrée.

- Vous feriez mieux de parler de ce que vous savez, Monsieur William. Il y a aussi bien des gens dotés de pouvoirs, de mutations ou de gear, ou des gens normaux à l'académie. Pour votre gouverne, une des fondatrices, Madame Cavendish, malgré son caractère exécrable est une humaine. Et on y enseigne la discipline, le respect de l'ordre et des autres. Si vous souhaitez critiquer une école privée, faites le aussi sur les écoles religieuses, les pensionnats ou les écoles d'arts martiales. Pour information, on y forme pas que des super héros. On y forme aussi des scientifiques, des hommes de loi et de pouvoir., Elle prit une posa tout en posant sa bière, Je vous croyais marrant, mais voyez vous, c'était juste une illusion. Elle se leva et emballa ses choses. Désolé d'être une autre. Je vous rend votre bière et vais quitter votre espace d'être étroit d'esprit. Je regrette presque d'avoir but dedans. Si vous le souhaitez, crier au vol, je ne ferait pas le moindre effort pour nier. Et cela vous permettra de vous vanter d'en avoir humilié un.

Au final, elle partie et plus rien. Un léger mal l'aise s'installa entre eux. Evelyn n'aimait pas vraiment les questions personnelles, surtout lorsqu'elle ne savait pas elle-même les réponses. Elle soupira simplement avant de répondre.

- Pour être honnête avec toi, commença-t-elle, Je n'ai pas d'avis sur la question, c'est seulement un moyen de survivre comme un autre dans ce monde et je crois que si tu avais envie de passer une agréablement matinée avec de la bonne compagnie, se n'était pas la question à emmener sur le tapis, car il semblerait que ce soit un sujet tabou pour certain. Elle fit une brève pause en observant Johann du coin de l'oeil. Si vous pouvez m'excuser, je vais profiter un peu de l'eau avant de prendre un coup de soleil.

Elle se redressa simplement en leur offrant un simple sourire et rejoingit l'eau. Elle marcha le long de la berge et baigna simplement ses pieds pour le moment. C'était son truc... partir lorsqu'elle avait besoin de réfléchir, car elle était habitué d'être seule après tout.
avatar
Evelyn Every

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 3
Exp:
95/250  (95/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Invité le Ven 06 Juil 2018, 22:06

Il semblerait que le dénommé William apprécie le geste de Johann a en juger par sa manière de prendre la bouteille.

"Merci, Tu aurais des verres ou quelques choses?


L’albinos sortit de sa glacière des gobelet en plastique biodégradable tout en lui répondant avec un sourrire amical.

« Biensure ! »


Normalement, de telles boissons devrais être dégusté dans un verre à pied, mais ce serait terriblement inadapté pour la plage alors à la place, il faudra faire avec les moyens du bord. D’ailleurs le borgne enchaîna la conversation en passant à un autre sujet de manière à rebondir sur les propos de Evelyn.

"Alors, l'Académie, uh? Cet endroit où ils cataloguent les -autres-,et essaie de leur inculquer un peu de discipline à travers un système presque scolaire? Mmmh..."

Eh bien ! Le moins, que l’on puisse dire, c’est que ce rouquin n’a pas la langue dans sa poche. Mais le plus surprenant restait encore à venir…


-Vous feriez mieux de parler de ce que vous savez, Monsieur William. Il y a aussi bien des gens dotés de pouvoirs, de mutations ou de gear, ou des gens normaux à l'académie. Pour votre gouverne, une des fondatrices, Madame Cavendish, malgré son caractère exécrable est une humaine. Et on y enseigne la discipline, le respect de l'ordre et des autres.
Si vous souhaitez critiquer une école privée, faites le aussi sur les écoles religieuses, les pensionnats ou les écoles d'arts martiales.
Pour information, on y forme pas que des super héros. On y forme aussi des scientifiques, des hommes de loi et de pouvoir.
Je vous croyais marrant, mais voyez vous, c'était juste une illusion. -Désolé d'être une autre. Je vous rend votre bière et vais quitter votre espace d'être étroit d'esprit. Je regrette presque d'avoir but dedans. Si vous le souhaitez, crier au vol, je ne ferait pas le moindre effort pour nier. Et cela vous permettra de vous vanter d'en avoir humilié un.


L’islandais ne sait pas ce qui était le plus surprenant dans cette histoire. Les propos de William, la réaction de Tam, ou le fait qu’elle soit aussi bien renseigné sur l’académie ? Quoiqu’il en soit l’albinos observa la brune s’éloigner tandis que l’Anglaise fit part de son point de vue .

- Pour être honnête avec toi, commenças-t-elle, je n'ai pas d'avis sur la question, c'est seulement un moyen de survivre comme un autre dans ce monde et je crois que si tu avais envie de passer une agréablement matinée avec de la bonne compagnie, se n'était pas la question à emmener sur le tapis, car il semblerait que ce soit un sujet tabou pour certain. Si vous pouvez m'excuser, je vais profiter un peu de l'eau avant de prendre un coup de soleil.

Johann répondit à l’Anglaise avec un sourire nullement affecté par les paroles de l’écossais.

_ Garde en moi un peu dans se cas je reviens dans pas longtemps.


Il se tourna ensuite vers William

_ Si vous voulez bien m’excuser j’en ai pour deux petites minutes.


Le doté se leva donc à son tour et rejoignis la brune d’un pas pressé en laissant ses affaires sur place, signe qu’il avait l’intention de revenir. Il put rejoindre Tam très facilement puisqu’il il marche naturellement vite, c’est quelque chose qu’il tiens de sa mère, on le taquinais d’ailleurs souvent à se sujet en lui disant qu’il avait un moteur dans le cul. Une fois à hauteur de la féline, il prit un air détaché, le regard pensif et les mains dans les poches.

_ Eh bien… je ne pensais pas qu’il vous suffirait d’un rouquin à la langue bien pendue pour vous faire perdre vos moyens et surtout votre sang froid …

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par William P. MacKenzie le Dim 15 Juil 2018, 20:41

Alors là, si William s'attendait à choquer un petit peu, puis à corriger le tir avec une blague, il ne s'attendait pas à une telle explosion de la part de Tam. À peine avait-il eut le temps de se verser un petit verre de vin que celle-ci se levait, l'insultait allègrement et quittait le petit rassemblement il pu au moins apprendre qu'elle semblait doté vu la grifde. Logique vu sa réponse . Ce fut ensuite le tour d'Evelyn qui promettait presque revenir alors qu'elle laissait ses choses sur place pour aller profiter de l'eau douce du lac. Finalement, Johann s'excusa aussi et rejoignit Tam. Lui aussi promettait de revenir cependant, car il avait laisser sur place toutes ses affaires. Avec tout ça, Will se retrouvait seul sur sa serviette avec une bouteille de vin, un verre plein et plusieurs verres vides.

Ni une, ni deux, l'Écossais calla la totalité de son verre et le remplit à nouveau. Celui-là il le sirroterait. Du moins, c'est ce à quoi il s'attendait, mais il avait besoin de bouger un peu. Il jeta un rapide coup d'oeil autour pour s'assurer que personne ne lui prêtait vraiment attention, puis il  draina son second verre en se levant et fit deux ou trois pas vers l'onde.

*BWUHM*

Il se retrouva presque instantanément plusieurs mètres plus loin, en hauteur. Il venait en fait de se catapulter jusqu'à l'eau du lac, au delà de la position actuelle d'Evelyn. En bon lui-même, il se permit un saut de type "bombe" pour son entrée dans le liquide cristallin. Son plan était multi-phase : d'abord, fuir l'étoile du jour pour épargner sa peau de rouquin. Ensuite, se changer les idées par rapport à l'acheteuse de bière. Enfin, faire de plus amples connaissances avec Evelyn, qui depuis le début lui disait quelque chose, mais il n'arrivait pas à mettre le doigt dessus.

Il émergea de l'eau avec presque autant de fracas que lors de son entrée. Il ignorait à quelle distance il se trouvait de l'Anglaise exactement, mais il la chercha bien vite de l'oeil pour lui offrir un sourire fendu jusqu'aux oreilles. Le genre qu'aurait un enfant après un mauvais coup.


Why should I worry~ ?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue - 1E90FF
| Seagreen - 2E8B57)


Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Evolution
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vamos a la playa ! [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum