Caven qui ? - Alistair Fawkes [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Caven qui ? - Alistair Fawkes [Terminé]

Message par Alistair Fawkes le Jeu 31 Mai 2018, 20:12


     

         

Alistair Fawkes


         

Gears


     

         

                     
  • Personnage : Cullen Rutherford - Dragon Age inquisition

  •                  
  • Âge : 42

  •                  
  • Sexe : Homme

  •                  
  • Origines : Anglaise et Française

  •                  
  • Taille : 1m 89

  •                  
  • Cheveux :Blonds

  •                  
  • Yeux :Verts

  •                  
  • Logement : Maison avec étage  

  •                  
  • Travail :Inspecteur de police

  •                  

                 

     

This is me...


Mental


Alistair est un homme droit. Non je ne parle pas de sa posture, mais bien de ses convictions. Il est droit dans ses bottes et honnête. Il s’implique énormément dans son travail. Beaucoup trop à cheval sur ses principes, il se donne souvent à fond bien plus que de raison. La protection de ses concitoyens lui tiens tellement à cœur qu’il peut parfois devenir une machine de travail, se ruinant la santé par la même occasion. L’attentat ne l’a pas aidé sur ce point. Ses collègues, sa famille, tout le monde lui dit de lâcher prise deux minutes, mais il semble accro au surmenage.

Quand il n’est pas à bout de nerfs, c’est un homme charmant qui inspire naturellement la confiance. Il est très protecteur, ce qui peut en énerver certains qui ne se sentent pas comme des petites choses fragiles. Il a trop tendance à ramener sa fraise dès qu’il assiste à une injustice ce qui le met parfois dans des situations délicates (comprendre : des bastons). Il ne partage pas le racisme de sa mère sur les dotés et les porteurs de gear, pourtant il aurait toutes les raisons pour. Toutefois depuis l’attentat, il a tendance à penser les dotés coupables dès qu’ils sont sur la liste de ses suspects.

Ce qui est assez paradoxale avec Alistair, c’est qu’il se donne des airs de brut épaisse, alors qu’il est gêné dès que la conversation devient un peu plus sentimentale. On peut alors voir son côté timide et bien moins sûr de lui. Attention à ne pas trop le taquiner là-dessus sinon il risque de s’énerver ! Autant vous dire qu’il n’est pas très doué pour consoler les veuves lors de ses enquêtes ou éconduire les demoiselles qui le complimentent au grand damne de sa femme.

Aime :Sa femme, son fils, le travail bien fait, aider les autres.
Déteste :Sa mère, sa mère, sa m..., les situations embarrassantes, échouer.

Physique


             
Alistair en impose naturellement par sa carrure. Plutôt grand de base, son excellente condition physique en a fait un colosse plutôt impressionnant. Avec l’âge ses abdos se sont un peu effacés sous un petit ventre, mais il fait tout pour ne pas que ça empire. Il a beau ne plus être incroyablement riche, il préfère se vêtir dignement. En dehors de son travail il n’est pas rare de le voir s’habiller en costume trois pièces ou simplement en chemise, lorsqu’il fait plus chaud. Son allure est celle d’une personne sûre d’elle et confiante en ses capacités.  
Son visage est barré, au niveau de sa lèvre supérieure, d’une petite cicatrice, vestige d’une chute dans son enfance. Il porte la marque génétique de la famille de part ses yeux verts et ses cheveux blonds. Si vous avez la chance de le voir sans son haut, vous pourrez remarquer d’autres cicatrices qui parcourent son torse et son dos. Ce ne sont là que les risques du métier. Il n'y a pas besoin de préciser qu'avec sa musculature et son gear, il pèse pas moins de 110 kg.

This is my story...



Chapitre 1 : Un problème d’héritage

Alistair est le premier né de l’union de Charles et Margaret. Déjà tout petit il subit le manque total de compassion de sa mère. Elle en avait assez de lui et le confia à son père aussi vite qu’elle l’avait pondu. Celui-ci s’en occupa du mieux qu’il put avec l’aide d’une nourrice, ainsi le petit garçon s’attacha énormément à lui et apprit à haïr son ignoble mère. Malgré sa totale absence, il grandit comme n’importe quel enfant, avec le côté pété de tune en plus. Même si sa mère ne s’occupait pas de lui, elle avait déjà programmé son éducation pour le reste de sa vie. Le jeune Alistair n’était cependant pas un petit garçon bien docile, au contraire. Il préférait jouer avec les enfants des serviteurs plutôt que d’assister aux cours rébarbatifs d’étiquette de Madame Pound. Il s’amusait dans la forêt et les champs aux abords du manoir revenant dans un état si lamentable que sa mère entrait dans des colères noires. Margaret étant de la vieille école, il n’était pas rare que la maisonnée se couche avec des hurlements et des claquements comme fond sonore. Elle eut beau essayer, il continuait de la défier encore et encore. Elle abandonna son idée d’en faire son héritier lorsque sa première fille se montra bien plus coopérative. Il put suivre sa propre voie avec les encouragements de son père.
Très rapidement, il se passionna pour les super-héros. A dix ans il ne ratait aucun de leurs sauvetages, les yeux brillants d’admiration et de respect. C’est à peu près à ce moment qu’il développa son aversion pour l’injustice et qu’il se retrouvait fréquemment impliqué dans des bagarres à l’école. À ça se rajoutait ses piètres résultats et il était devenu le parfait adolescent à problème, enfin c’était le point de vue de sa snob de mère. Elle décida alors de totalement le laisser, ne lui parlant même plus. C’est encore son père qui le soutint dans ses idées et lui proposa de rejoindre l’école de police. Il accepta pour pouvoir devenir un super-héros à sa manière. L’école parvint à canaliser son énergie en quelque chose de plus bénéfique. Il n’était pas parmi les meilleurs, juste dans la moyenne, mais il avait enfin cette envie de continuer qui lui permit de réussir et de rejoindre les rangs de la police de Londres.

Chapitre 2 : Mon cœur en garde-à-vue

Grâce à son travail il partit des chez ses parents renonçant à leur richesse, pour entamer une petite vie tranquille. La réalité du métier était bien loin de ses attentes au début, il n’y a rien de bien héroïques à faire la circulation et à sonner chez les gens dans la nuit pour leur demander de copuler en silence, car leurs voisins en devenaient jaloux. Il s’accrocha cependant, estimant qu’il se rendait enfin utile. Il n’y avait pas que du mauvais, de temps en temps il devait régler un problème impliquant des dotés, ce qui compliquait considérablement l’affaire. C’est au cours d’une de ces interventions qu’il fit la rencontre d’Emma. Son équipier et lui avaient été appelés pour mettre fin à une dispute de couple dans un appartement du centre-ville. Une fois sur place ils avaient vite réalisé que les deux amoureux en étaient venus à se battre. Sauf qu’ils avaient tous les deux un pouvoir. L’homme projetait des rayons de lumières qui avaient laissé d’importantes traces sur les murs tandis que la jeune femme se protégeait à l’aide de barrière d’énergie. La diplomatie ayant échoué, ils durent user de la négociation par le taser pour calmer le pauvre bougre. Toutefois Emma surprise par cette attaque soudaine et encore prise dans sa frénésie crut qu’Alistair lui en voulait et l’assomma promptement en l’envoyant valser par la fenêtre. La jeune recrue se réveilla au post avec un sacré mal de crâne, mais il n’était pas gravement blessé. Emma s’excusa plusieurs fois pour ce regrettable incident et fut relâchée car considérée en état de légitime défense. Elle tint quand même à se faire pardonner d’avoir envoyer son sauveur au pays des étoiles et c’est comme cela qu’ils commencèrent à se rapprocher. Leur histoire était sérieuse, Emma est une femme plutôt énergique et ne mâchant pas ses mots. Sa joie de vivre naturelle comblait Alistair de bonheur, même s’il se faisait charrier par ses collègues comme quoi il n’était pas le maître à la maison, à vrai dire il s’en fichait pas mal. Ils se marièrent quelques années plus tard, Alistair prit le nom de sa femme pour se débarrasser de son patronyme encombrant. Cet évènement réussi presque à débarrasser le monde de sa mère qui manqua de s’étouffer en l’apprenant. Malheureusement nous savons tous à quel point elle est hargneuse la bougresse.
Leur mariage fut comblé par la naissance de leur fils Sebastian. Il fut diagnostiqué comme enfant à pouvoir dès la naissance, laissant planer le mystère sur ses possibles facultés. Alistair se fit un devoir d’offrir à son fils la vie de famille qu’il n’avait jamais eu, trop conscient de ses effets dans la construction d’un individu. Dans le même temps il prit du galon dans la police devenant lieutenant de la brigade criminelle. Il planchait maintenant sur des affaire bien plus complexes et dangereuses ce qui n’était pas pour rassurer sa femme lorsqu’il revenait du travail blessé de partout. Les pouvoirs ajoutaient une dimension sans précédents au travail des policiers et Alistair fini quelques fois à l’hôpital. Ces échecs ne réussirent pas à l’ébranler, il était un dur à cuire comme ça mère, même s’il ne voulait pas l’admettre.

Chapitre 3 : Quand on croit tout perdre

Sebastian avait deux ans quand son père subit son plus grand échec. La famille Fawkes était sortie en ce 7 juillet 2005 pour emmener le petit au parc. C’était un de leurs plaisir simple, rester ensemble et le regarder jouer avec d’autre enfants. Ils avaient l’habitude pour cela de prendre le métro, sauf que ce n’était pas le bon jour. Alistair jouait avec son fils sur la bordure du quai quand un homme étrangement vêtu fit son apparition. Tout le monde le remarqua car il était apparu soudainement de nulle part, comme un mirage qui s’incrustait dans la réalité, d’abord flou puis de plus en plus net. Son arrivée provoqua quelques cris de surprise qui jetèrent un froid sur le brouhaha ambiant. L’homme aux cheveux blancs s’éleva de quelques centimètres au-dessus du sol pour surplomber la foule. Il entama alors un discours d’une voix terriblement forte comme amplifiée par l’air lui-même.

- Mesdames, Messieurs, bien le bonjour ! Vous ne me connaissez pas et je ne vous connais pas, mais tout cela n’aura bientôt plus d’importance. Vous savez tous que le gouvernement à fait récemment passer une nouvelle loi sur l’utilisation des pouvoirs qui limite encore plus la liberté des dotés. Vous les humains pensez vraiment que vous pourrez nous restreindre selon votre bon plaisir ? Pauvres idiots !

Sur ces mots il commença à rassembler l’air dans la paume de sa main le compressant à un point critique. Il venait de fabriquer une mini bombe. Quand la foule comprit de quoi il retournait, un mouvement de panique générale se répandit. Chacun essayait de fuir par les escaliers ou le tunnel, mais de puissants vents les soufflaient en arrière, leur bloquant tout espoir de s’échapper. L’énergumène profitait du spectacle de son perchoir, il éprouvait un certain plaisir à voir la peur dans leur visage, alors il prit son temps. Trop occupé qu’il était à retenir les fuyards, il ne vit pas arriver le colosse blond qui l’attrapa par le pied pour le ramener au sol comme une sale crêpe. Il se débattit car il n’était pas un combattant, mais Alistair l’immobilisa assez facilement.

- Tu ne vas rien faire du tout mon gars, lui dit le policier sûr de sa prise.


Malheureusement, il avait commis l’erreur de ne pas l’assommer. Le terroriste lui échappa comme un courant d’air se rendant aussi insaisissable que le vent. Il reprit une forme physique derrière le policier surpris par ce pouvoir hors du commun.

- Crève déchet ...

D’un mouvement de la main l’homme commanda à l’air autour du père de quitter ses poumons le laissant s’asphyxier petit à petit. Il s’écroula au sol tandis que le réflexe de respiration tentait désespérément de remplir les poumons d’un peu d’air. Il commença à virer au rouge sous l’œil de son fils, puis au violet. Des étoiles dansaient devant ses yeux qui restaient fixés sur son agresseur, embués de larmes. Il entendit le hurlement de sa femme derrière lui et vis passer une forme floue qui manqua de peu le terroriste (peut être une barrière ?). Alistair n’entendit pas ce qu’il dit seulement :

- ... héros ! ...crever .... tout de suite

Et d’un geste il mit le feu à la sphère de gaz condensé, une incroyable gerbe de flamme jaillit engloutissant tout en même temps que le policier perdait connaissance.

Chapitre 4 : Se reconstruire

Alistair se réveilla à l’hôpital sans aucunes séquelles. Il retrouva son fils sain et sauf à son plus grand soulagement. Toutefois ce n’était pas le cas de sa mère ... Emma avait usé de tout son pouvoir pour protéger les deux personnes qu’elle aimait le plus et n’avait pas pu se protéger elle-même efficacement. Elle avait détourné l’explosion, mais celle-ci avait atteint le plafond du tunnel le faisant s’écrouler. Elle fut ensevelie sous les gravats qui réduisirent son bassin en compote. Elle survécut au prix de nombreuses interventions, mais ne put plus jamais marcher. Sa condition de doté la rendant inapte à l’implantation d’un gear, elle fut condamnée à rester en fauteuil jusqu’à la fin de ses jours.
Alistair s’en voulait terriblement de son impuissance. Il avait failli la perdre et perdre la vie par la même occasion tous ceux à quoi il tenait, tout ce qu’il avait construit. Tout cela l’avait rendu vulnérable et il se fit entrainer par les belles paroles d’Olympus qui lui proposaient un pouvoir égal aux dotés s’il participait à leur programme de modernisation de la police. Il se fit implanter un endosquelette renforcé malgré toutes les protestations de sa femme et de ses collègues méfiants. Cependant la rage qui était née de son impuissance et son amour l’aveuglaient

Chapitre 5 : Fuir la haine

Suite aux attentas du métro de Londres, la Grande-Bretagne connue une explosion de racisme anti-non-humains. Les actes de violences se banalisaient et même la police fermaient les yeux sur certains. L’ambiance était si toxique que le père de famille prit peur pour son fils et sa femme. Surtout que le pouvoir de son fils ne s’était pas encore déclaré. Il préféra quitter le pays pour rejoindre la ville d’Abondance, d’une part parce qu’il était désormais lié à l’entreprise Olympus et d’autre part parce qu’il pensait y trouver un havre de paix sans haine pour sa famille.
Il est désormais inspecteur de police en charge de différentes affaires impliquant des crimes et des actes racistes. Il a su s’imposer comme un membre incorruptible et sérieux de la police d’Abondance. Peut-être avez-vous déjà croisé sa route ? Il vous aura alors laisser l’impression fugace de porter le poids du monde sur ses épaules.  

Under the mask...



Prénom ou surnom : Neith
Anniversaire :toujours le même jour
Loisirs :Les combats de coqs
Tu aimes :Monter des tigres
Tu détestes :Vous faire cours
Ton rêve :Avoir pu finir mon histoire !
Comment es tu arrivé ici  ? Pouf
Le mot de la fin :BASTON
avatar
Alistair Fawkes

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
135/150  (135/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caven qui ? - Alistair Fawkes [Terminé]

Message par Johann Muninn le Dim 03 Juin 2018, 21:22

Mon partenaire ! On va réinventer FBI duos très spécial avec un gears et doté XD


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Johann Muninn

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 2
Exp:
60/200  (60/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caven qui ? - Alistair Fawkes [Terminé]

Message par Jïnn le Mar 05 Juin 2018, 14:25

Comme d'habitude c'est du bon que tu nous proposes, c'est palpitant ça raconte l'essentiel, on voit les scènes parfaitement bien, j'ai même eu mon moment émotion.










Felicitation !
T'es validé !
Tu vas pouvoir enfin commencer tes activités de membre sur le forum et tu auras très prochainement ta couleur correspondant à ton groupe.

La validation de cette fiche t'octroie 230 xp !

Pour la suite je te propose quelques liens utiles :

- Liste de demande de Rp
-  Et enfin, si tu le souhaites,  créer ton journal intime

Si tu as des questions, n'hésite pas à m'envoyer un MP.


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
140/300  (140/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Caven qui ? - Alistair Fawkes [Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum