Tu vois cette couleur là-bas ? Eh bien pas moi ! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tu vois cette couleur là-bas ? Eh bien pas moi ! [Terminé]

Message par Venda le Lun 28 Mai 2018, 07:41


     

         

Vendemmia GEISTLICHT



         

Gears


     

         

  • Personnage : Shiina - Angel Beats

  •                  
  • Âge : 17 ans

  •                  
  • Sexe :

  •                  
  • Origines : Germano-Canadienne Québécoise

  •                  
  • Taille : 1m70

  •                  
  • Cheveux : ils sont BLEUS FONCÉS, ok ?!

  •                  
  • Yeux : marrons-rouges

  •                  
  • Logement : Appartement, quartiers des

  • divertissement

  •                  
  • Travail : HAHAHA, comme si elle pouvait

  • travailler !

  •                  

                 

     

This is the ninja...


Mental


Venda est une fille spontanée et impulsive, même s'il peut lui arriver de réfléchir avant de passer à l'action, mais disons que ce n'est pas souvent le cas. Elle aime plaisanter, même sur sa cécité et est très moqueuse en général, mais lorsqu'elle sent qu'elle est prise en pitié, elle peut se montrer susceptible. Elle est très à l'écoute de son environnement, ce qui est plutôt logique, et est attentive au langage verbale comme non-verbale des autres. Sa plus grande qualité est probablement sa joie de vivre. Elle est très enjouée et déborde d'énergie. Quant à son plus grand défaut, c'est probablement d'être insouciante. Elle a tendance à banaliser certaines choses et ne pas réfléchir aux conséquences. Malgré sa personnalité déstabilisante et difficile à saisir aux premiers abords, elle n’a pas de difficulté à créer des liens et son réseau de contacts le prouve : il est très abondant et diversifié.

Information importante : Venda est devenue achromate à cause de lésions cérébrales. Elle ne distingue pas les couleurs et voit le monde en différentes nuances de gris. Elle a aussi une mauvaise vue, 3/10, et ses yeux sont sensibles à la lumière.

Physique


Je sais exactement ce que vous vous dites en voyant les cheveux de Venda : “ C’est de la teinture, non ? “ Eh bien, non ! C’est plus complexe et plus drôle que ça, mais cet aspect sera expliqué dans l’histoire. Lorsqu’elle était enfant, ils étaient assez sombres, presque noirs, mais que cela a changé à partir de ses 14 ans… Ah oui, un truc à savoir : elle aime ses cheveux comme ils sont, c’est à dire longs. Le premier imbécile qui se présente avec un truc tranchant pour essayer de lui faire une coupe de cheveux, il se prend des coups et se retrouve à l’hôpital, si c’est pas à la morgue.

Quant à sa taille, je sais, elle est grande et le plus drôle, c’est qu’elle a pas fini sa croissance, mais bon, ce sont les gènes héréditaires paternels qui ont le dessus sur ce point.

Sinon, à part ses cheveux, le truc qu’on remarque le plus chez Venda, c’est pas très compliqué, ce sont ses lunettes de soleil qu’elle porte la plupart de temps à cause de sa sensibilité à la lumière et la canne d’aveugle qu’elle utilise lorsque ça fait son affaire, incluant pour frapper des gens. Dans les faits, elle n’est pas dépendante de cet outil, mais ça lui sert pour que les gens s’écartent sur les trottoirs, histoire qu’elle n’ait pas à se faufiler et puis, ça lui donne toujours une bonne raison de rejeter la faute sur les autres, si jamais on lui fonce dedans.

Cependant, elle ne porte pas toujours ses lunettes de soleil. Elle possède aussi des verres de contact polarisés qui sont moins contraignants sur certains points, (donc avis aux intéressés, votre personnage aura peut-être la chance de connaître la couleur des yeux de Venda, si elle porte ses lentilles et non ses lunettes).

Outre la canne blanche et les lunettes, l’un des éléments les plus récurrents, mais cette fois-ci d’ordre vestimentaire chez Venda, c’est sa longue écharpe noire de ninja. Elle la porte à peu près tout le temps, sauf si elle va dans un lieu où c’est interdit de porter des écharpes, mais comme c’est rare… Bref, contrairement à ce que beaucoup pensent, cet accessoire n’est pas qu’une décoration pour se la péter, elle joue aussi un rôle pratique et elle est entre-autres très utile pour passer en mode anonyme.

Malheureusement, à cause de son incapacité à distinguer les couleurs, il peut arriver à cette charmante jeune fille d'avoir des vêtements mal assortis. Il est donc possible de retrouver des combinaisons telles que du vert avec du violet ou encore du orange avec du rouge, mais généralement, afin d'éviter ce problème, elle porte les mêmes assortiments de vêtements d’une fois à l’autre.

Petite information supplémentaire, elle possède une cicatrice prenant l’apparence d’une ligne du côté gauche de la tête, juste sous la région de la naissance des cheveux. Elle se remarque surtout lorsqu’elle s’attache les cheveux.

This is my adventures...


Si vous vous attendez à un immense drama ou ce genre de trucs, ne lisez pas mon histoire, parce que vous allez être vraiment déçus ! Je blague pas. Je tiens pas à recevoir des menaces de mort par message !

Non, mais c’est vrai, ma vie est banale; des moments joyeux, des moments tristes, aucun de mes proches n'est décédé dans de tragiques circonstances, mes deux parents sont en vie, je n'ai jamais été maltraitée et je n'ai jamais vécue de traumatisme... Enfin, presque, mais ça c’est plus un traumatisme crânien qu’un traumatisme psychologique.

Quoiqu’il en soit, les moments “ importants “ (ou plutôt, on va dire essentiels à comprendre) sont morcelés à travers d’autres trucs, alors pour éviter à votre pauvre petite attention de 6 secondes de s'ennuyer, je vais vous raconter ces morceaux comme si je les vivais au présent, alors qu'ils sont dans le passé. Vous n'aurez qu'à faire attention à la " couleur " du texte pour savoir s'il s'agit du passé ou du présent. C’est un genre de Back to the future, mais sans impact avec la chronologie et sans Delorean…

Par contre, je vais commencer par l’origine de mon prénom, parce que je suis certaine qu’il y en a dans l’assistance qui se disent “ What the fuck, Vendemmia ? C’est quoi ce nom à coucher dehors ? “ Ou, si vous parlez italien, vous connaîtrez peut-être la signification, mais vous vous demanderez comment j’ai fait pour me retrouver avec ce prénom. En fait, c’est tout con, c’est à cause de ma mère, une Québécoise de souche avec vraiment aucune racine italienne qui, un jour, a eu un “ prénom “ qui lui a poppé dans la tête, Pop ! Elle trouvait que ça sonnait bien, alors elle est allée faire des recherches sur internet pour savoir s’il s’agissait d’un vrai prénom, mais non, c’en était pas un ! Par contre, ça voulait dire “ vendange “ en italien, alors elle s’est dit que c’était pas grave et hop !, premier enfant : on va l’appeler Vendemmia et gâcher sa vie ! Du coup, je préfère vraiment qu’on m’appelle Venda. Comme Wanda Maximoff, the Scarlet Witch dans l’univers Marvel. Et pour Geistlicht, oui, c'est bien un nom allemand. Ça signifie esprit lumineux ou un truc du genre. Ce sont mes grands-parents paternels qui ont immigrés au Canada et qui ont apporté avec eux leur héritage. En gros, je passe les détails, mais ils ont fuit l’Allemagne à cause de la Seconde Guerre mondiale.

Bref, je crois que le peu de public restant a assez patienté. C'est le temps d'entrer au vif du sujet. Vous avez bien dissimulé votre impatience (ou pas), mais je sais que vous avez vraiiiiiiiiment envie de savoir comment c'est arrivé. (lol, c’est à peine si on entendait le sarcasme dans ma voix)

En fait, non, je troll, je vais devoir raconter d’autres trucs pas intéressants avant d’en arriver au moment qui va changer ma vie presque complètement. Mais heureusement pour vous, je vais vraiment condenser les infos, car sinon, cette histoire fera 4500 mots et on n’en finira jamais ! Alors, Née le 1er Avril 2001 (lol, ma naissance c’est un poisson d’avril, je sais…), très grosse hyperactivité chez moi, changement régulier de loisirs et d'activités physiques pour tenter de canaliser énergie. J’ai dû pratiquer au moins une vingtaine d’activités, si c’est pas une trentaine et parallèlement à ça, j’essayais d’apprendre d’autres langues pour me désennuyer… Mais la seule vraie activité que j’ai continué de pratiquer, c’est la gymnastique rythmique. Mon père qui souhaitait m'apprendre à faire de la musique, parce que lui est musicien, mais il manquait de patience, parce que moi j’étais pas assez concentrée. Finalement, GROS coup de cœur pour la guitare, apprentissage acharné pendant que j'étais clouée nulle part en particulier à ne pas pouvoir m'entraîner pour une compétition de gymnastique à cause d'une foulure à la cheville. La première chanson complète que j’ai joué à la guitare devant mon père : Twinkle twinkle little star, puis finalement, à mon anniversaire suivant, le cadeau, alias le bien matériel ayant la valeur la plus inestimable à mes yeux, mon bb : Milky Way ! Et alors que je tenais ma guitare dans mes bras, mon père m’a dit " Tu as commencé en faisant briller une étoile, maintenant fais briller la Voie Lactée entière. " Et c’est pour ça que j’ai baptisé mon instrument Milky Way.

Donc ça, c’était à peu près les bases de mon enfance... J'oublie sûrement 3 milliards de trucs importants, mais au pire j'en ferai la liste une autre fois… Ah non, attendez, j’ai oublié un truc vraiment important que vous attendiez, si vous avez lu la description physique !

Oui, en gros, parfois, on me demande pourquoi je me teins les cheveux en bleu, alors que je peux même pas voir le résultat, quels produits j’utilise pour éviter qu’ils ne déteignent rapidement, parce que le bleu c’est difficile à entretenir, à quelle fréquence je vais chez le coiffeur parce que j’ai pas de repousses visibles, etc. Je suis vraiment désolée, les cocos, mais je peux pas donner de réponse franches à ces questions ! En gros, avec la révélation des pouvoirs au monde entier, telle la révélation de l’avancée technologique du Wakanda ou encore la révélation comme quoi Tony Stark est Iron Man, bref, avec tout ça, au début, on croyait tous ne connaître personne qui soit doté de pouvoirs dans notre entourage, mais peu à peu, on s’est rendu compte qu’il y en avait bien plus que ce qu’on pensait. En l'occurrence, l’une de mes amies du secondaire, Marielle, a finit par avouer à notre groupe d’amis, parce qu’elle nous faisait confiance, qu’elle avait la faculté de modifier la coloration d’à peu près n’importe quoi. Heureusement pour elle, la plupart du groupe l’avait bien pris et ça n’a pas changé grand chose. Moi, j’ai trouvé ça vraiment cool ! T’sais, genre, si tu vois un chandail vert super cool, mais qu’il en reste plus de modèle de cette couleur dans ta taille, mais c’est pas grave, parce que tu peux en acheter un noir et une fois chez toi, hop!, il change de couleur ! Bref, mais je me suis mise à me poser toutes sortes de questions existentielles comme “ Où s’en va l’homme ? “, “Y a-t-il un sens à la vie ? “,  “ Quelle est la différence entre un pigeon ? “, “ Pourquoi est-ce que mes gougounes sont en feu ? “, “ Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? “, “ Pourquoi est Gamora ?Est-ce que la couleur finit par s’en aller comme la teinture ou comme la décoloration des tissus ou le jaunissement du papier au soleil ? “ Une fois où il était tard le soir et qu’on était tous un peu fatigués, je me suis mise à déballer mes questions comme ça, mais Marielle n’avait pas beaucoup de réponse à apporter. Alors, il s’en est suivit cette discussion :

Cedrick : Si tu le sais pas, vous avez qu’à faire un test.

Eden : Boff, si pour ça faut se mettre à faire des tests et des observations plates, ça m’intéresse pas.

Moi : Ew, ben moi non plus. J’ai pas envie de me mettre à faire des observations dans un cahier de notes… Y doit avoir une façon plus intéressante de savoir.

Marielle : Mais, attends, Venda, t’as parlé de teinture. Comme, genre de la teinture pour les cheveux ?

Moi : Ouais.

Marielle : Ça te tenterait-tu de mettre tes cheveux au service de la science pour essayer ?

Moi : Ben là, ça dépend. Si y a pas de risque que j’attrape le cancer ou que je me mette à perdre mes cheveux, ouais ?

Eden : Boooff, au pire, on t'achètera une belle perruque ! Pis si t’attrapes le cancer, au moins, t’auras eu une belle vie.

Cedrik : Te connaissant, Venda, j’me demande plutôt combien de temps tu vas être capable de tenir avec une autre teinte de cheveux.

Moi : Ah, vraiment ?... Tu crois que je vais chialer à cause du changement ? Tu veux parier ?

Eden : Ben là, franchement, Cedrick, tu connais vraiment mal Venda.

Cedrik : Non, mais attendez. Moi je parle pas de genre au bout d’une semaine, je pense plus à quelque chose du genre minimum 3 mois. Comme ça, en même temps, on peut voir si ça finit pas déteindre. Faut que ce soit rentable, t’sais.

Moi : Ben, dans ce cas-là, je te parie 20$ que je peux tenir plus de 3 mois ! Deal ?

Cedrik : Pour 20$, oh que oui, deal !

Et c’est ainsi que je me suis retrouvée avec les cheveux bleus et ceux-ci n’ont jusqu’à présent jamais déteints ! Mais, je sais que si vous avez un minimum écouté dans vos cours de science ou de SVT, je sais plus, traitant du corps humain, vous savez que la coloration des cheveux est déterminée par la quantité de mélanine ou un truc présent du genre, alors comment le pouvoir de mon amie a pu l’affecter de façon permanente la composition de ma pigmentation biologique ? Bah, j’en ai foutrement pas la moindre idée et puis, dans la vie, certaines questions méritent de rester sans réponse ! Je crois que ce qui m’a le plus fait rire, c’était la réaction de ma mère lorsque je suis revenue à la maison. “ C’est cool ce que t’as fait à tes cheveux. “ Elle m’a même pas posé de questions !!! J’appelle ça “ l’art d’avoir une mère trop ouverte d’esprit “. Ah, et inutile de préciser que c’est moi qui ai empoché les 20$. Cette couleur, elle est géniale ! (Ou était géniale. Ça dépend...)

Maintenant, on passe VRAIMENT à la partie qui a sa raison d’être, alors je vais faire comme Robbie Rotten dans LazyTown : " Now listen closely ! "


C’était pendant le mois de décembre, alors que j'avais 15 piges. Est-ce qu'on vous a déjà dit de ne pas courir avec des ciseaux dans les mains ?... Ben moi, on m'a jamais appris, mais ça n'a aucun rapport avec l'histoire, alors on s'en fout. En gros, j'avais un rendez-vous, je crois que c'était chez le dentiste, mais la prof d'histoire m'avait gardé après le cours pour me parler de... de... de je m’en souviens plus. Écoutez, avec l'âge, la mémoire commence à faire défaut. Bref, je sentais que j'allais être en retard, alors je me suis dépêchée pour sortir de l'établissement et c'est là que... [insérer le jingle du début d'une bataille dans Pokémon] Une flaque de glace sauvage apparaît ! Et moi, je cours, je cours baby, oh ! À Paradis City, à Paradis City et je la vois pas venir, bien que ce soit moi qui vienne et pas elle, parce que, elle, la fichue flaque de glace, elle bouge pas, la salopette. Elle bouge pas pour mieux me tendre un piège. Et ce qui devait arriver arriva arrivera : une chute pour Venda !

Ça s'est passé rapidement, mais pendant le moment où je perdais l'équilibre pour glisser, j'avais l'impression d'être dans la chanson Torinoko City avec la voiture futuriste de Miku qui fonce dans le vide pendant que le refrain commence :

" Jibun dake dokoka torinoko sareta
oto no nai sekai tsukurareta sekai
itanda kajitsu o suteru dake nara
futari mo iranai hitori de dekiru kara "


D'abord, ma tête vient percuter brusquement la rampe d'escalier en métal, puis s'en suit le déboulement des escaliers en béton, avant de se terminer par un K.O. Sérieusement, je sais même pas ce qui est arrivé juste après la fin de la descente, j'étais complètement partie, coma total. Au moins ça m'a évité de souffrir de martyr sur le coup...

Une journée entière plus tard, je me réveille à l'hôpital. J'ouvre les yeux et les referme aussitôt. La lumière m'aveugle, j'ai mal à la tête, ma vision est floue, la lumière m'éblouit, j'ai mal au cœur, bref c'est vraiment pas cool. Après avoir fait part de mes symptômes au docteur, il me dit que c'est normal dans le cas d'une commotion cérébrale, car c'est ce que j'ai fait, une commotion cérébrale et il dit que ça va passer. Ah oui, il dit aussi que j'ai eu de la chance de ne pas carrément avoir eu une fracture du crâne et que si mon manteau d'hiver ne m'avait pas protégé, j'aurais probablement aussi eu des fractures... Mon cul, tu parles d'une chance ! Merci de me rassurer, docteur ! [sarcasm]

Pour le moment, j'avais rien remarqué d'anormal et je faisais confiance au docteur, parce qu'il était docteur. Logique ! C'est par la suite que les choses se corsent. Genre, le lendemain ou le surlendemain. Entre temps, j'avais piqué les lunettes de soleil de ma mère et du coup, je dis au doc. que la lumière continue de m'éblouir et que ma vue est encore floue. En guise de réponse, j'ai droit à " C'est normal dans certains cas de commotions cérébrales. " Oui, mais ta gueule. Le caillot est plus dans ma tête depuis au moins 2 jours. Ça commençait déjà à me faire chier, mais le pire, c'est lorsque mon père m'a apporté des fleurs de la part de ma troupe d'amis qui s'est cotisée et qui a aussi demandé à d'autres personnes de leur filer du cash ou je sais pas, je raconte peut-être n'importe quoi. Gosh, je les adore. Dédicace à Eden, Léo, Cedrick, Marielle, Juliette et plusieurs autres. Oui, c'est un peu méchant de pas nommer tout le monde. Du coup, qu'est-ce qu'il s'est passé lorsque mon père a apporté les fleurs ? Il m’a dit que c'était de la part de mes amis et qu'ils espéraient que les couleurs allaient me plaire. J'ai regardé les fleurs et à cet instant-là,  j'ai eu l'impression qu'une divinité avait décidé de me faire un ÉNORME doigt d'honneur en le faisant passer à travers mes potes. Putain, c'est gris ! Les fleurs sont grises ! Les fleurs sont grises, mes mains sont gris pâle, mes cheveux sont gris foncés, la chambre est grise ! OH BORDEL DE MERDE !!! Depuis quand c'est comme ça ??? MERDE, je me rappelle pas m'être réveillée avec des couleurs... OH PUTAIN !!! MERDE, MERDE, MERDE, MERDE, MEEEEERDE !!!

Et c'est ainsi que j'ai découvert que j'étais devenue achromate. Et le fichu docteur qui disait que c'était normal de voir flou et d'être sensible à la lumière, il l'avait pas vue venir celle-là ! Maudit incompétent ! Qu’il aille se faire foutre par une béquille !!! Il semblerait que l'un des impacts durant ma déboulade ait provoqué une lésion quelque part dans la partie de mon cerveau qui est responsable de la vision diurne. Résultat : Mes cônes ne fonctionnent plus et donc, ne peuvent plus réceptionner les couleurs, filtrer la lumière et assurer leur travail normal de cônes. Tout ça parce qu'un fichu fil électrique a pété dans ma tête et qu'Hydro Québec peut pas venir le réparer, parce que c'est pas possible ?! Une shit du genre. Mais bon, c'est pas la fin du monde, nooooooon absolument paaaaas ! [identification d'une phrase sarcastique] Après tout, ça m'empêche juste d'avoir accès à une vie banale, de conduire un véhicule (y compris un skateboard, une trottinette et des patins à roues alignées), de ne pas pouvoir voir le feu de circulation de l'autre côté de la rue quand je veux traverser, de ne pas pouvoir exercer de métiers qui requièrent d'avoir une vue adéquate ou de ne pas avoir d'handicaps en général, ou les trucs associés à la vision des couleurs comme styliste, fleuriste. Ouaip, finalement, va falloir que je fasse comme Daredevil : Avocate... Erk…

Et même l’optométriste (l’opticien) a agit comme un enculé ! Il me croyait pas lorsque je lui disais que je voyais pas certains tests, genre l’échelle de Monoyer. Il pensait que j’étais de mauvaise foie. Mais c’est quoi à la fin, ces spécialistes de la santé formés chez McDonald ???

Après, il a fallu que je retourne à l'école. C'était la merde pour déverrouiller mon cadenas, parce que je devais presque me coller dessus pour identifier les chiffres. Et c'est sans compter le putain de prof de math qui a profité de la situation, parce qu’il me déteste. J'entre dans la classe, lui il est assis à son bureau et il dit rien. Je m'assois, il dit toujours rien et c'est pas comme s'il m'avait pas vu. Non, ce prof, je vous jure, il surveille tout le temps la classe avant le cours, alors c'est impossible qu'il m'ait pas repéré, surtout parce qu'il me déteste. Des gens viennent me parler, il dit rien, il fait rien. Mais l'instant où le silence se fait dans la classe, juste après la sonnerie de la cloche, première chose qu'il fait, il se lève et dit " Vendemmia, les lunettes de soleil ne sont pas permises en classe, retire-les. “ Il l'a fait exprès, je le sais ! Déjà, c'est le seul prof qui m'appelle par mon prénom, alors que je lui ai demandé au début de l'année de dire simplement " Venda " parce que c'est plus rapide, mais nooooon ! Mônsieur le prof de math veut me faire chier... J'ai été tellement contente de sortir une copie du papier du médecin ET le mot que la direction m'a fourni pour expliquer que j'étais exemptée du règlement que j'ai faillit lui faire des doigts d'honneur en dansant sur mon bureau.
Bref, je déteste ce prof de math.

Après le cours, alors que je ramassais mes affaires, quelqu'un est arrivé par derrière et j'étais tellement sur les nerfs à cause du prof que j'ai fait le saut. Je croyais que c'était lui qui arrivait par derrière pour me tuer ou pour me kidnapper et me séquestrer jusqu'à ce qu'un trafiquant d'organes m'achète sur le Dark Web. Du coup, j'ai laissé échapper un cri, mais en fait c'était juste Eden, donc j’avais l’air vraiment conne d’hurler comme une fillette de 6 ans...

- Mais voyez-vous ça, c'est Venda Geistlicht. Qu'est-ce qui t’arrive, ma vieille ? Tu reconnais plus ton amie avec ces lunettes de soleil ?

Avec ce qu'il vient de se passer, j'en avais oubliée la personne.

- Merde, Eden ! Tu sais que j’aurais pu te tuer en te lançant ma pile de cahiers ?

- Bah non, t’aurais pas fait ça à ta meilleure amie.

- Ouais, pas faux.

Bon, j’avoue, là vous devez vous demandez pourquoi j’ai parlé de ma journée de retour en classe, mais il fallait bien que j’introduise au moins un peu plus ma meilleure meilleure amie, Eden Clark (je suis sûre que ce nom de famille vous dit quelque chose). Et c’est aussi parce que je tenais vraiment à parler du prof de math que je déteste le plus au monde. En fait, je dis ça, mais la conversation était pas fini, il y avait autre chose.

- Du coup, tu nous as pas vraiment expliqué ce qui t’était arrivé.

- Ouais, j’étais pas trop d’humeur à le faire par texto. En gros, une partie de mon cerveau m’a dit “ fuck you “ après la chute, alors maintenant je me retrouve avec une vue bas de gamme, pas compatible avec lumière.exe et vision des couleurs non incluse…

- Ah ouain, la merde. Va falloir que tu me prennes par le bras pour tes déplacements.

- Oh, va te faire foutre.

- Moi aussi, je t’aime beaucoup. Mais, du coup, tu vas faire quoi ?

- Je sais pas. Faire comme Matthew Murdock et devenir avocate ? Ou passer mes journées à rien foutre comme l'aveugle dont j'ai oublié le nom dans Deadpool. Quel choix j’ai vraiment ?

- Bah, je sais pas. Te connaissant, j’aurais cru que t’aurais déjà une solution, style Gears ou n’importe quel truc du genre.

- … … Haaaaaaaaaan !!! Mais pourquoi j’y ai pas pensé ???

- Parce que ta tête a frappé une barre de métal et que t’as déboulé un escalier en béton.

- Merci de me le rappeler. J’apprécie beaucoup.

Donc, ma meilleure amie m’avait apporté une piste de solution. Ce n’était décidément pas pour rien que c’était ma meilleure amie. Je ne savais pas encore comment j’allais m’y prendre, mais débrouillarde comme je suis, c’était clair que j’allais rapidement trouver un truc.

Déjà, j’ai commencé par en parler à mes parents et l’avantage de vivre dans une famille de riches, c’est que ça vient souvent aussi avec le cliché de l’enfant pourri gâté, mais rassurez-vous, malgré la situation financière avantageuse de ma famille, j’ai su devenir un individu humble (je déconne !!!) Au début de l’histoire, je vous parlais de ma mère trop ouverte d’esprit. Bah, ça n’a pas été difficile de la convaincre. Quant à mon père, c’était la même chose, mais avec “ Tant que ça peut te venir en aide, ça vaut la peine d’essayer. “ Du coup, il restait plus qu’à contacter la société Olympus et, vous savez, habituellement, quand t’es prêt à investir un gros montant, les gens répondent rapidement. Bah, ça tombait à peu près bien. Ils avaient un projet en développement depuis peu concernant un Gears lié l’écholocalisation. Y avait juste un point un peu chiant, c’était que justement, le projet n’était pas encore prêt à être testé ou un truc du genre, en tout cas, il allait falloir que je sois patiente, alors en attendant, je suis retournée à ma vie d'infirme petite malade lesbienne unijambiste albinos et père monoparental de famille... Une minute, c'est pas mon histoire, ça…

Bref, après plus d’une année d’attente, on a reçu un message comme quoi leur truc était enfin près et qu’il me restait plus qu’à me bouger le cul et venir (en gros, hein). Ça tombait bien, mon année scolaire se finissait dans à peine deux semaines, alors il me restait que la période d’examens à faire. Ensuite, je pourrais non seulement faire des doigts d’honneur au prof de math que je détestais et que j’ai eu le malheur d’avoir à nouveau en secondaire 5, mais en plus je pourrais m’envoler vers la Suisse, accompagnée de ma mère, (parce que mon père avait des concerts de prévu, c’est ça la vie de musicien).

Vous vous demandez peut-être si à un moment j’ai hésité avant de faire ça, ou bien vous vous en foutez et vous savez pas pourquoi vous continuez de lire cette histoire chiante qui s’étire inutilement de long en large. Eh bien, la réponse est non. Il n’y a pas un seul instant où j’ai remis en doute mon choix. Je crois que la vie est faite de risques et qu’on ne vit pas vraiment si on ne sais pas en prendre. Après, je dis pas qu’il faut faire des trucs stupides comme griller un feu rouge ou sauter en bas d’un toit, mais je vais faire appel à votre bon sens. Je suis persuadée que contrairement à moi, vous en possédez un. Je n’ai vraiment regretté à aucun moment, j’étais prête à tout et ça s’arrêtait là.

Aussi, comme le hasard ne fait jamais les choses qu’à moitié, il se trouvait qu’Eden, pour une raison obscure, avait décidé d’aller habiter avec sa sœur qui déménageait à Abondance… Du coup, quelques jours avant de partir, j’ai posé une question à ma mère pour une rare fois de ma vie, parce que j’avais besoin d’un avis. “ Tu crois que je serais capable de me débrouiller si je vivais seule dans une nouvelle ville située dans un nouveau pays ? “ J’ai apprécié la réponse franche qu’elle m’a donné. Le fait était que je ne me voyais pas vivre loin de ma meilleure amie. J’ai donc pris une autre immense décision : après l’implantation du Gears, si je survivais j’allais m’installer à Abondance. On a donc hâtivement fait quelques changements au programme. Notamment, essayer de trouver un logement, histoire que je dorme pas dans la rue… ou sur le trottoir. Heureusement que la technologie existe pour qu’on puisse le faire à distance. En faisant des recherches, on a mis la main sur un appartement situé au dernier étage d’un immeuble dans le quartier des divertissement. Avec accès au toit en plus. Pour peu, je me serais sentie comme dans la série Netflix Daredevil avec son appartement vraiment cool ou dans l’appartement de James Gordon au début de la série Gotham. Pourquoi est-ce les héros dont les aventures sont adaptées au petit écran ont tous des piaules badass ??? En tout cas, le fait de trouver un appart a permi de pas avoir besoin de trouver d'hôtel où loger, alors c’était une bonne affaire. Avec tout ça, j’avais l’impression d’être déjà adulte, alors que pour rappel, j’ai encore que 17 ans.

Je sais pas trop comment raconter l’aventure, alors je me permets de faire une ellipse pour dire que tout s’est bien déroulé, je crois ? Il ne me reste donc plus qu’à me faire à ma nouvelle maison, ma nouvelle ville et ma nouvelle vie. Que vais-je bien pouvoir faire à présent ?


Under the sea mask...



Prénom ou surnom : Vous savez déjà tout ça, allez juste lire la fiche de Tori
Anniversaire : J’ai 364 non-anniversaires, sauf lors des années bissextiles
Comment es tu arrivé ici  ?Par hélicoptère o/
Le mot de la fin :Vous remarquerez que j’ai pas placé une seule fois le mot “ ninja “ dans l’histoire de 4291 mots. Aussi, je tiens à remercier le live radio 24/7 World Of Walker sur la chaîne YouTube d’Alan Walker qui m’a soutenu tout au long de la rédaction de cette fiche.






Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tu vois cette couleur là-bas ? Eh bien pas moi ! [Terminé]

Message par Yahiko le Ven 01 Juin 2018, 09:52










Felicitation !
T'es validé !
Tu vas pouvoir enfin commencer tes activités de membre sur le forum et tu auras très prochainement ta couleur correspondant à ton groupe.

Tu as obtenu 165 exp grâce à ta fiche de présentation.

Vérifions maintenant que ta possible fiche de pouvoir ou de Gear soit elle aussi prête à la validation !

Pour la suite je te propose quelques liens utiles :

- Liste de demande de Rp
- Et enfin, si tu le souhaites, créer ton journal intime

Si tu as des questions, n'hésite pas à m'envoyer un MP.
avatar
Yahiko
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum