Académie Tsuki
FORUM EN PAUSE

Bonjour à toi !
Le forum est en pause pour une durée indéterminée. Il n'y a donc plus de staff pour valider les fiches, faire tourner la boutique et faire des évènements, etc.
N'hésitez pas à revenir dans quelques jours prendre des nouvelles ! En attendant, vous êtes les bienvenus pour papoter dans la section hors-jeu !
(Luna)

Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Message par Invité le Mar 25 Nov 2014, 00:14

Un prof de retour après quelques vacances

   
LIBRE; à la Salle du Personnel


   

Fingall Daley regardait l'heure sur la montre couleur argent qu'il portait à son poignet gauche. 19h30. Il releva la tête et vit en façe de lui un immense et somptueux portail. Derrière le grillage actuellement grand ouvert se trouvait une sorte de château à l'architecture ancienne. Ancienne ne signifiant pas ici que le bâtiment était en ruines. En effet, celui-ci semblait avoir subit plusieurs travaux de rénovations et d'agrandissements. Il était par ailleurs entouré d'un grand jardin à première vue fort bien entretenu ainsi que de plusieurs annexes toujours dans le même style victorien que la bâtisse principale située au centre du terrain.

Malgré cette vue magnifique que l'on pourrait croire tout droit sortie d'un tableau, l'homme à la chevelure blanche faisant contraste avec son jeune âge n'avait pas du tout l'air impressionné. Après tout, c'était loin d'être la première fois qu'il se trouvait façe à ce portail. Cela devait faire maintenant à peu près deux ans qu'il cotoyait quotidiennement ce décor d'une autre époque, bien que cela faisait maintenant plusieurs semaines qu'il n'y avait plus mit les pieds. *Comme je m'y attendais, rien n'a changé...*

Le temps n'était ni noir, ni blanc. Il ne faisait pas particulièrement chaud et le ciel était en partie couvert de nuages gris, mais au moins il ne pleuvait pas comme c'était souvent le cas en cette région et saison. *Y'a pas de quoi se plaindre.* La fumée s'échappant de l'extrémité rougeoyante de la cigarette dans la bouche du jeune homme s'élevait et disparaissait pour ne faire plus qu'un avec l'atmosphère. *Je ferai mieux d'éteindre ça avant d'entrer.* Il ôta de ses lèvres cette baguette de papier et de tabac de sa main gauche et la laissa tomber sur le sol. Il piétina le mégot avec ses beaux souliers noirs comme pour l'achever et se dirigea vers la porte d'entrée du bâtiment principal d'un pas modéré tout en tirant bruyamment derrière lui de sa main droite une lourde valise noire à roulettes.

L'intérieur du château était conforme à son apparence extérieure. Les meubles, tous en bois, semblaient pour la plupart encore être ceux ayant appartenu à cette bâtisse lors de ses premiers jours, sans pour autant qu'ils ne soient couverts de poussière. Les quelques autres ayant été placés là après les rénovations respectaient tout de même honorablement le style de l'époque et s'adaptaient très bien à l'ensemble sans que cela ne choque l’œil du non-connaisseur. *Le Directeur doit vraiment aimer les vieilleries...* L'homme, vêtu d'un costume noir avec cravate par dessus une chemise rouge, continuait son chemin sans aucune hésitation dans sa course, tout simplement car il connaissait très bien le chemin menant à sa destination, et ce même après sa longue absence.

"Salle du Personnel". C'était ce qui était écrit au dessus de la porte en bois sur un petit écriteau.  L'homme à la chevelure blanche et au costume noir entra sans hésiter et sans même frapper. De toute façon, il s'agissait d'une salle commune réservée comme son nom l'indique aux membres du personnel de l'établissement. Il n'avait aucune raison d'agir comme un étranger puisqu'il faisait effectivement partie de ce même personnel et qu'il était peu probable qu'il ne viole l'intimité de quiconque dans ce lieu public en débarquant sans prévenir. Il referma normalement la porte derrière lui.

*Il n'y a personne ?* L'endroit était visiblement désert. Mais ce n'était pas si étonnant pour un dimanche après-midi. La plupart des employés devaient profiter de leur week-end chez eux (ou se préparer pour la reprise du lundi), ou du moins se tenir le plus possible éloigné de cet endroit toujours associé au travail. La pièce était plutôt grande, voire même très grande. La première partie de la salle était constituée de larges tables alignées les unes en face des autres. Sur les côtés, il y avait des meubles de rangement en bois comme des armoires et des tiroirs. Seulement, il y avait une différence radicale entre cet endroit et ce qu'il est possible de voir dans les couloirs. En effet, l'aspect ancien intentionnellement conservé dans tout le reste du château était ici complètement brisé de par la présence d'une machine à café au fond de la pièce ainsi que d'une petite cuisine en annexe. De plus, en y regardant de plus près, d'autres éléments extra-terrestres se cachaient parmi les vieilleries. Des blocs de feuilles, des stylos, des petits cadres photos,... Il y avait même des casiers en fers qu'il était facile de ne pas voir à côté d'une grande armoire.

Mais ce que cherchait Fingall Daley et ce sur quoi se posa son regard, c'était une plaque en bois accrochée au mur sur laquelle pendait des clés de toutes les tailles et portant chacune une étiquette avec le nom de ce que la clé était censé pouvoir ouvrir. Il laissa cette fois-ci sa valise derrière-lui, devant la porte, par économie d'énergie et se dirigea vers le porte-clés pour saisir celle portant la mention de "Bâtiment des Surveillants". C'est alors que suite au bruit métallique de la clé bougeant dans son anneau, vint s'ajouter un autre bruit en provenance d'un élément perturbateur...


   Codage par Bambi, parce que vous le valez bien ♫

   


Dernière édition par Mr. Fingall le Jeu 18 Déc 2014, 22:00, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Message par Kuro le Jeu 18 Déc 2014, 06:17

Peut-on se perdre aussi aisément que cela ? Non, je ne veux pas dire géographiquement, mais... Psychologiquement. Est-ce possible de flotter, de se laisser aller pendant autant de temps ? Pour dire vrai, je n'ai jamais eu de réponse claire à cette question. Bien que le sens même de ma vie ne repose pas que sur cette question, je pense que de recevoir une réponse digne de ce nom pourrait surement m'aider à avancer.

Peut importe vers quelle direction j'avance. J'ai depuis trop longtemps cette même impression. Cette impression de faire du surplace. De manquer de couler à chaque vague, de dériver à chaque bourrasque. Et pourtant, je ne faisais rien pour m'en sortir, pour commencer à nager, ou même pire, parfois je n'en avais pas envie. Comme si ma vie, ou ma propre et insignifiante existence n'en valait pas la peine à mes yeux.

Et malgré cela, j'étais loin d'être dépressive. Il y à très peu de chose arrive à me faire souffrir. Je ne pleure jamais. Je ne suis pas complexée, je ne suis pas angoissée. En fait, on pourrait même dire que je me fou de tou-...

"Bhoum" .... « Bordel de mer-...  »

Voilà. Comme je disais, je me fou de tout. Et même tellement, que lorsque je pars dans mes pensées, je ne regarde pas où je vais, où je marche. Le fait que la nuit soit tombée depuis environ deux heures n’arrangeait pas les choses, certes. Mais tout de même. Me prendre une porte en pleine tronche.... Je devais vraiment être dans la lune ce aujourd'hui. franchement je faisait quoi ici déjà ?

Je me suis endormi dans la bibliothèque je crois.... hum je devrais vraiment faire attention à où je m'endort franchement. je regardai autour de moi. Je n'avais surement pas plus la notion de l'heure que de réponse à mes questions. Il devait être tard.  Il n'y avait plus personne dans les couloir, pas un bruit. Relevant la tête  pour regarder la porte, c'était la salle du Personnelle, C'était fermer.

Je me retourne pour prendre la clef lorsque j'aperçus un homme étrange, debout, qui tenait la clef dans ses mains. Levant les yeux vers l'homme en face de moi, ma vision était encore quelque peu trouble. Clignant à plusieurs reprises. Je ne l'avais jamais vus avant , c'était un nouveau professeur ? ou un surveillant ? Bah et puis je m'en fiche. Il avait les clef il allait donc ouvrir la porte.


« Euuuh, Bonjour. »


Dernière édition par Kuro le Ven 19 Déc 2014, 14:14, édité 1 fois
avatar
Kuro

Fiche perso'
Infos:
Exp:
100/100  (100/100)
Où me trouver:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Message par Invité le Jeu 18 Déc 2014, 22:00


Un prof de retour après quelques vacances.
Libre~ (Fingall, Kuro)

Problème d'organisation, ne prenez pas en compte le texte sous Spoiler. Veuillez m'en excuser.
supprimé:
Après avoir pris les clés et récupéré ma valise, je retourne sur mes pas et me dirige enfin vers ma destination: la bâtiment des surveillants. Celui-ci était composé de plusieurs salles: Une grande salle de colle où les élèves punis viennent passer leurs après-midis à recopier le règlement ainsi que de petits cagibis servant de bureaux voire même de chambre aux surveillants.
Pour y arriver, il fallait sortir du bâtiment principal de l'académie et le contourner par un petit chemin. Evidemment, les élèves préféraient généralement ne pas passer leurs temps libres à proximité de cette annexe.

Ainsi, quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’aperçus un jeune homme aux cheveux bleus marine et vêtu d'une veste grise traîner devant la porte. Curieux, je ralenti inconsciemment ma marche pour prendre le temps d'observer ce phénomène. Le garçon devait m'avoir entendu arriver, sans doute au bruit des roues de ma valise qui ne passe pas inaperçu, car il se tourna vers moi peu de temps après.
Je m'arrête. Ses yeux sont d'un bleu ciel très pâle, couleur plutôt inhabituelle mais lui allait pourtant à merveille, et nul doute qu'avec ce visage fin et cette carrure athlétique, le jeune devait avoir un certain succès auprès des filles. Son regard croisa le mien, puis se posa sur ma main gauche dans laquelle se trouvait les clés de la porte devant laquelle nous nous trouvions, avant de se recentrer sur le mien. Je remarque alors que son teint est pâle, ses cheveux en bataille et que son visage décrit une certaine fatigue, comme s'il n'avait pas dormi depuis des jours ou, au contraire, viendrait de se lever à l'instant.
Ses yeux clignent plusieurs fois, confirmant ma théorie et accentuant l'aura de fatigue du jeune homme au point qu'on en baillerait presque. Puis, il m'adresse la parole sur un ton confus.

- Euuuh, bonjour.

Drôle de manière de saluer un professeur. Et aussi, drôle de manière de justifier sa présence devant ces locaux dont je suis en partie responsable à une heure pareille. Ce manque de politesse et cet air ahuri suffit à me mettre de mauvaise humeur et à me donner envie de m'attarder inutilement sur cet énergumène. Je lui répondis alors sèchement:

- Bonsoir. Au cas où vous ne le sauriez pas, cette salle est interdite aux élèves. Vous avez de quoi vous justifier ?

supprimé:
A peine ma phrase terminée et sans attendre sa réponse, je lui passe devant sans honte et je fait tourner les clés dans la serrure. Je pousse la porte qui grinçe légèrement, mais je ne la traverse pas. Je me retourne pour faire à nouveau façe au jeune homme que je tentais d'intimider avec mes manières.

Je le fixe alors d'un regard sévère afin de lui faire sentir qu'il me dérange et que j’attends de lui une réponse rapide et satisfaisante.


© By A-Lice sur Never-Utopia



Dernière édition par Mr. Fingall le Ven 19 Déc 2014, 15:34, édité 2 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Message par Kuro le Ven 19 Déc 2014, 10:28

Aujourd'hui, c’est détente, alors allons-y le cœur léger. J’aurais préféré rester à l’intérieur de la bibliothèque dormir, mais le destin en a décidé autrement. J'étais désorienté, désordonnée, déboussolée. Retrouvant peu à peu la vue, je me rendis compte du regard que me lancer l'homme en face de moi, en me disant aussitôt.

- Bonsoir. Je n'étais pas au courant qu'un élève était collé à cette heure-ci. Tu as un mot de ton professeur ?


Après cette parenthèse de blabla incroyablement irritante, je restai pensive quelques temps. Pourquoi me parlait t'il comme ça, déjà que je suis pas un élève, mais j'aime pas sa façon de parler avec moi, même si je suis pas ce qu'il crois c'est pas très polie de parler au gens comme ça.

Calme, calme, je cherche pas les embrouille de toute façon il pouvais me parler comme il le voulais je venais juste de me réveiller et franchement j'avais pas envie de me prendre la tête avec quelqu'un directement. C'est sûrement un prof, j'ai la confirmation maintenant. Les adulte de nos jours, Ahlalal.

« Ah, vous faite erreur monsieur je travail ici, je suis surveillant. Je m'appel Kuro enchanter.  »


Ne réagissant pas pendant quelques instants, je fourrai ma main droit dans poche, tout en gardant les yeux rivés sur lui. Après réflexion, il ressemblait plus à un vampire, ou encore à un zombie tout droit sortis d'un tombeau. Il avais une expression que je n'avais jamais encore vus auparavant.
avatar
Kuro

Fiche perso'
Infos:
Exp:
100/100  (100/100)
Où me trouver:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Message par Invité le Ven 19 Déc 2014, 12:58

Mauvais timing ! Pour une fois que je pouvais profiter de ma journée, aller m'amuser en ville, mon alter-ego masculin me chargeais de récupérer des documents importants pour les cours de japonais, et il les fallait pour demain matin ! Parfois j'aimerais bien l'avoir en face de moi pour lui coller une gifle ou deux, mais ce n'était pas possible... Les seules moyens qu'on a trouver pour discuter entre nous était de se laisser des messages, c'était niais a souhait, mais on avait pas le choix.

Me voilà, moi Hitomi, une fausse élève de l'académie a devoir marcher rapidement vers la salle des profs, d'un pas rapide j'avalais les mètres jusqu’à cette salle, en espérant fortement qu'il n'y avait personne, sinon je n'aurais qu'à mentir une fois de plus et me faire passer pour soit une élève, soit une nouvelle professeure, j'étais assez grande physiquement pour que ce mensonge passait, et j'avais de la chance que mes jambes étaient longues, bien que parfois j'aimerais passer inaperçu avec une petite taille...

Pour l'heure, j'arrive devant la porte, j'hésite un instant avant de saisir la poignée et entrouvrir la porte, histoire de voir s'il y avait quelqu'un... Malheureusement deux personnes étaient présente, et ma discrétion légendaire me fit glisser et ouvrir la porte en plus grand... Plus la peine de se cacher, je me redressais et affichais ma tête aux deux inconnus, qui semblait discuter sur l'identité d'un garçon aux cheveux bleus... Encore plus foncé que les miens, c'était étonnant de voir quelqu'un avec la même couleur de cheveux que moi d'ailleurs ! Ce jeune homme semblait se faire passer pour un surveillant, mais il avait clairement la tête d'un élève de l'école... Sur ce, voyant que je n'étais pas la seule a inventer un poste je me présentais.

"Bonjour amis collègues ! Je passe rapidement sans vous déranger, j'ai des dossiers a récupérer pour mon cours, je vous laisse tranquille une fois obtenu ce que je cherchais."

J'avançais avec une boule au ventre, en espérant qu'ils avalent tout, je me dirige vers le bureau de "Kagami - Professeur de Japonais" et commençais a fouiller les tiroirs... Ce qui me fit passer pour une potiche, car je ne trouvais pas ce que je cherchais... Avec tout ça je sentais le regard des deux hommes peser sur moi... C'était insoutenable et je commençais a rougir fortement...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Message par Invité le Ven 19 Déc 2014, 15:33


Un prof de retour après quelques vacances
Libre~ (Fingall, Kuro, Hitomi)


Le jeune homme aux cheveux bleus ne semblait pas être intimidé par ma manière agressive de le questionner. Il resta simplement pensif quelques instants, comme s'il avait du mal à comprendre ce qui lui arrivait, avant de me répondre simplement:

- Ah, vous faites erreur monsieur je travaille ici, je suis surveillant. Je m'appelle Kuro enchanté.

... Pardon ?
Il y a deux possibilités.
La première serait qu'on ne m'aie pas dit que l'académie était dans une telle pénurie de surveillants que le Directeur aurait décidé de prendre n'importe qui pour combler ce manque, y compris des étudiants.
La deuxième serait que l'homme aux cheveux bleus se fiche complètement de moi en pensant pouvoir se faire passer aussi facilement pour un membre du personnel afin de se rendre en salle des profs en toute impunité.
Je m'apprêtais à lui faire subir un interrogatoire plus poussé (sans même prendre la tête de me présenter), mais mon attention fut attirée par la porte de la salle qui s'était ouverte de manière très brusque.

La personne derrière cette entrée peu discrète était une jeune fille de grande taille et aux cheveux d'un bleu plus pâle que l'autre énergumène. Pour le coup, j'avais l'impression de ne pas avoir ma place ici entouré par tout ce bleu. Néanmoins, je suis un véritable professeur, doublé d'un véritable surveillant, c'était donc mon rôle de m'assurer que des personnes louches ne viennent fouiller cet espace privé.

- Bonjour amis collègues ! Je passe rapidement sans vous déranger, j'ai des dossiers a récupérer pour mon cours, je vous laisse tranquille une fois obtenu ce que je cherchais.

La jeune femme louche s'avance alors rapidement vers un des bureaux pour se mettre à en fouiller le contenu. Elle semble déjà un peu plus crédible que le sois-disant nommé Kuro, mais... Je ne peux m'empêcher de me dire que quelque chose cloche.
Je laisse un instant de côté le problème de veste-grise pour observer la nouvelle arrivante. Elle fouille, fouille et fouille encore les tiroirs du bureau de manière confuse ne trouvant visiblement pas ce qu'elle cherche... En fait, on dirait même qu'elle ne sait pas trop où chercher.
Un peu comme si ce n'était pas son bureau.
C'est la goutte qui fait déborder le vase. Je ne peux m'empêcher de pousser un long soupir et de porter ma main sur mon front. Devoir gérer un imposteur dès mon retour de vacances ne m'enchantais déjà pas beaucoup, mais un deuxième...
Je déclare alors d'une voix suffisamment forte pour que les deux personnes m'entendent:

- Je ne sais pas à quoi vous jouez tout les deux, mais vous ne sortirez pas d'ici tant que vous ne m'expliquez pas ou tant que je n'ai pas une preuve satisfaisante que vous faites bien partie du personnel.

Je croise les bras et regarde tour à tour les deux individus aux cheveux et yeux bleus. Pour le moment, je ne sais pas s'ils sont complices où si leur intrusion simultanée est due au hasard, mais je n'allait sans doute pas tarder à le savoir...


© By A-Lice sur Never-Utopia


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Message par Kuro le Ven 19 Déc 2014, 18:39

Ouah OUUH !! Le plus gros effort de toute ma vie, me présenter… Le mieux serait encore de sourire avec ça, mais faut pas trop en demander… C'était juste pour évité les problèmes j'en avais marre de tout le temps causé des soucis faut s'arrêté des fois... sérieux c'est moi qui pense ça ? je me fait peur.

En tout cas l'homme devant moi n'avais pas l'air d'être de bonne humeur enfin j'dis ça mais j'dis rien peut être que c'est juste à son habitue qu'il est un peu comme moi avant presque aucune expression sur le visage.. enfin sauf que lui il ferait peur à n'importe qui en ce moment même avec cette tête.

Fallait-il que je lui botte le postérieur pour qu'il se décoince ? L'observant curieusement, je commençais à douter de sa santé mentale. Se pouvait-il qu'il soit coincé ? À vrai dire je ne me sentais pas bien pour lui, pas alaise de m'imaginer dans sa peau, à sa place, à cet instant précis. Mon regard désormais perdu dans le vide, je ne me rendis pas compte qu'une nouvelle arrivante était parmi nous.


- Bonjour amis collègues ! Je passe rapidement sans vous déranger, j'ai des dossiers a récupérer pour mon cours, je vous laisse tranquille une fois obtenu ce que je cherchais.

Elle s'approcha des bureaux puis commence à fouiller dans un cassier avec comme nom : Kagami  professeur de japonais. je savais même pas qu'il y avais des cours de japonais ici, sérieux par contre elle avait  quelque chose de bizarre dans ses action comme si elle ne savait pas ce qu'elle chercher exactement .

Hum... Alors c'était vraiment étrange cette situation j'étais entrain de rêver c'est pas possible. Mais passons, car bien que perdue dans mes pensés, mes yeux ne parvenaient point à rester ouvert, je commencé à m'endormir c'était pas le bon moment. Je ne pouvais m'empêcher de penser que l'image que je dégageais ne pouvait être que glauque...


Après quelques secondes d’un franc silence particulièrement désagréable, je soupire longuement avant de m'avancer vers le bureau pour récupéré les papiers sur je devais prendre pour demain, lorsque l'homme commence à parler d'une voix assez forte.


- Je ne sais pas à quoi vous jouez tout les deux, mais vous ne sortirez pas d'ici tant que vous ne m'expliquez pas ou tant que je n'ai pas une preuve satisfaisante que vous faites bien partie du personnel.


Ah, il nous croyait pas du tout à ce que je vois, c'était prévisible c'est vrai que je ressemble à un gosse mais quand même, c'était vexant... n'empêche. Moi qui croyais que ça n’était que dans les films qu’on voyait ce genre de choses, et pourtant.


« Bah, franchement je veux pas être impolis monsieur mais... qu'est-ce qu'on viendrait faire là, si on était pas des membres du personnelle... enfin c'est logique... je pourrais  vous retourner aussi la question, mais comme vous semblant être plus âgé que moi j'ai du respect pour vous donc j'vais avoir aucun doute sur votre réponse.... sauf si vous me dite que vous êtes élève alors là,  j'aurais quelque doutes... il est claire. »

Ahalala Je me désespère vraiment parfois. la prochaine fois je la ferme et je fait comme si j'sais rien, ça passe ou ça casse comme on le dit si il cherche les problèmes bah il y a qu'une solution... les poing ? enfin bien sur j'irais pas jusque là mais si il le faut ! j'le ferais hein j'suis capable de tout je baille un instant avant d'attendre sa réponse.
avatar
Kuro

Fiche perso'
Infos:
Exp:
100/100  (100/100)
Où me trouver:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Message par Invité le Jeu 25 Déc 2014, 14:22

Je me levais à vitesse très ralentit aujourd'hui, pourquoi cela ? Parce qu'on est dimanche et le dimanche, c'est la glande ! Enfin, façon de parler, bien sûr. Ce que je veux dire par là, c'est qu'au moins, le dimanche, on n'a pas d'emploi du temps précis, bien au contraire, on fait ce qu'on veut où l'on veut et surtout si l'on veut. Aucune obligation, on a aussi la possibilité de ne rien foutre de toute la journée en restant tout bonnement à la maison à regarder la télé, aller sur l'ordi ou bien même dormir, pour les plus fainéants. Ce n'était pas mon cas. Pour moi, le dimanche, c'était tranquille, mais s'était surtout un bon gros entraînement pour garder la forme, cumulée à des conversations, quand j'ai quelqu'un avec qui parler et tout ça pendant le temps que je désire à l'allure que je désire, le paradis quoi.

Que faire d'abord ? Aller au sport directement ? Prendre son temps et y aller plus tard ? Bonne question. Finalement, j'eus décidé de me mettre d'abord devant la télé, il n'était que 10h, j'avais le temps. Au bout de quelque temps, je préparais mes affaires. Dans mon sac, je mis des chaussures de rechanges et un sac plastique, une chemise blanche avec un pull noir et un jean, sans oublier les barres en cas de creux et un sandwich que j'avais préparé devant la télé pour après le sport !

Marchant lentement, sans précipitation, je me rendis à l'établissement. C'était pour moi une habitude maintenant d'y aller pour l'entraînement. Aujourd'hui, je ne voulais que courir, mais justement, là-bas, il y avait une piste où je pourrais donc facilement y passer le temps. Une fois sur place, je commençais par les étirements basiques pour ne pas me blesser, ça serait bête de le faire pour un entraînement basique ! Une fois bien échauffer, je commençai à courir. Par moment des sprints, de l'allure normale, puis une plus rapide entre le sprint et l'endurance lente. Je courus pendant bien deux heures. À vue de nez, il devait être dans les 14h, voir peut-être plus, j'étais bien trop déphasé pour réellement le savoir à vrai dire.

Après cet entraînement bien puisant, j'entrais dans le gymnase pour prendre une bonne douche dans les vestiaires, quelle aubaine d'en avoir mit là, je n'aurais pas apprécié devoir attendre de rentrer pour en prendre une ! Après ce bon confort, je m'habillai avec les affaires que j'avais pris plutôt. Habillé, tout beau, tout propre, je partis en direction de la salle des professeurs, pourquoi ? Pour m'y poser sur un canapé un coup avec un bon café ! Je pris mon sac sur mon dos et mon sandwich dans ma main, que je commençais à manger et me rendant vers la salle.

Lorsque j'arrivais, je n'eus point encore fini mon sandwich, mais le plus important, c'est que la salle était ouverte et j'entendais des sons en sortir. J'entrais alors doucement et discrètement dans la salle. Il y avait 3 personnes qui parlaient. Un homme au cheveu blanc, un jeune bleu et une fille au cheveu bleus elle aussi. Le blanc, qui semblait le plus âgé parlait.

- Je ne sais pas à quoi vous jouez tous les deux, mais vous ne sortirez pas d'ici tant que vous ne m'expliquez pas ou tant que je n'ai pas une preuve satisfaisante que vous faites bien partie du personnel.

Tiens, quelque chose de bizarre avait l'air de se passer ici. Je me dirigeais alors vers la cafetière pour faire mon café le sandwich en main. Alors que je m'apprêtais à parler, le bleu commença à ouvrir la bouche. Je le laissais alors faire attendant plus tard pour dresser quelques mots.

Bah, franchement, je ne veux pas être impoli monsieur, mais... Qu'est-ce qu'on viendrait faire là, si on n'était pas des membres du personnelle... Enfin, c'est logique... Je pourrais vous retourner aussi la question, mais comme vous semblant être plus âgé que moi, j'ai du respect pour vous donc j'vais avoir aucun doute sur votre réponse... sauf si vous me dites que vous êtes élève alors là, j'aurais quelque doutes... Il est clair.

Mon café eut fini sa préparation et le bleu de parler, j'en profitais alors pour aller m'asseoir sur un canapé avec sandwich dans une main et café dans l'autre.

Bonjour à vous trois, j'espère ne pas déranger, même si ça semble être le cas.
J'avais envie de rire en ajoutant un "Moi aussi, je dois apporter une preuve ?" Mais je ne fis rien, car ce n'était pas vraiment le bon moment pour le faire à vrai dire, donc je me tue et les regardais.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prof de retour après quelques vacances [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum