Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Onésime le Dim 25 Mar 2018, 01:29

L'enceinte de cette Académie, je dois l'avouer, est franchement spacieuse. Même si les hautes paroisses rocheuses de Dinant me manquent, la verdure ici est au niveau de mes attentes. Je n'ai pas encore pu m'approcher de la forêt en bordure de cette ville anglaise et j'ai donc, jusqu'ici dus me limiter aux arbres du parc pour mes balades quotidiennes.
Aujourd'hui comme pas mal d'autres jours identiques j'étais adossé contre un arbre, assis dans l'herbe. Les cours avaient déjà commencé si on peut dire, car justement là il touchait à leur fin tandis que le soleil s'apprêtait à se coucher, mais ce n'est pas une raison suffisante pour me faire bouger de là où je suis. Casque sur les oreilles et veste jaune sur le dos je somnolais en cette fin d'après-midi. Je m'étais levé tard mais pas trop encore pour ne pas avoir perdu ma matinée au creux de mon oreiller, après l'habituelle préparation du matin j'ai été à mon seul cours de ce début de journée qui m'a paru longue, beaucoup trop long. Une fois fini, j'ai mangé comme tout le monde et me voilà, depuis plusieurs heures a errer. Mais ce qui venait casser cette routine et laissait mon GSM dans l'herbe plutôt que dans mes mains c'est que celles-ci s'occupaient déjà de tenir des plaques de miel.
À peine à quelques mètres au-dessus de ma tête trônait une ruche d'abeilles que mes camarades avaient fièrement mises a sac plus tôt dans la journée et tandis que les dernières abeilles fuyaient les lieux et que ces chers frelons s'emparaient des derniers butins, moi je profitais du saccage en règle pour m'attribuer une part, et comme une habitude que j'ai prise, les frelons me tournaient autour sans rien me faire. Après c'était ceux de ma famille, la version européenne ...c'est étonnant qu'il ait attaqué des abeilles ça ne leur ressemble pas. Mais bon, ça tombe bien j'avais faim, je ne vais pas me plaindre. J'entends encore avec la musique assez forte les fortes vibrations de bataille de ces géants autour de moi, si à leur échelle cela pouvait paraître épique, a la mienne cela n'avait rien à voir.Du métal dans le casque et des alvéoles entre mes lèvres, ça c'est une journée parfaite. Je me fichais bien de rater des heures de cours quand je peux être installé, tranquillement dans un coin comme ici. Ma veste jaune et noir avait tendance à désorienter les insectes autour de moi qui venais se poser dessus. Je les regardais se balader sur ma manche avant qu'ils prennent de nouveau leur envol.

Cet endroit aussi magnifique était-il, ne restait qu'un jardin, un semblant de verdure où tout, malgré un côté naturel n'était qu'artificiel. Les minces arbres presque exotiques étaient tous plantés et bien entretenus par le maitre de ces lieux, pas de place au hasard ni au charme de la vraie nature ... plus je reste ici plus je pense que je dois me rendre en bordure de la ville pour me balader et explorer.
Je sors de mon sac une mince bouteille d'eau que je fais glisser le long de mes poignets pour retirer tout le sucre orange que je n'ai pas mangé et tandis que ce passage d'idée noire prend son envol je m'ouvre une bouteille bas de gamme anglaise qui était posée au fond, elle aussi, de mon sac. Aujourd'hui est une journée assez proche de la routine mais qui arrive quand même à s'en éloigner avec de petites touches d'inhabituelle. Tandis que le coucher de soleil arrive et que la mousse descend de minute en minute, les derniers frelons finissent de me tourner autour laissant une ruche définitivement mal en point... Après ... quelle folle idée de s'installer dans l'arbre avoisinent de ces grosses guêpes rouges.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Lya le Lun 26 Mar 2018, 10:17

Une douce odeur de miel




La sucette rose passait lentement entre mes lèvres avant que ma langue ne passe tout contre, laissant le sucre se mêler à ma salive ,  le goût de la framboise envahissant ma bouche avec une lenteur calculée. Je tenais le bâtonnet entre deux doigts, jouant avec la sucette en laissant mon regard glisser sur les jardins ou la floraison commençait à peine. Des touches de roses et d'or faisaient scintiller les feuilles des arbres annonçant la fin d'une belle journée seulement perturbé par une brise légère rempli des premières odeurs de l'éveil de la nature. Mais cela m'avait laissé indifférente, trop occupé à écouter le baratin de ma très chère mère. J'avais l'oreille collée contre le téléphone depuis une quarantaine de minute, répondant la plupart du temps par des monosyllabes.
Pendant tout le long de l'appel, j'avais marché sans but, si ce n'est de ne pas rester bêtement immobile.

Je m'étais déjà levé de mauvaise humeur ce matin, les piaillements de Venda m'aillant réveillé, suivi de plusieurs cours chacun plus ennuyeux les uns que les autres. Le repas à la cafétéria avait été abject et fade , me laissant sur ma faim et pour palier au grognement intempestif de mon ventre, je m'étais vu obliger de manger pommes et bananes en masse ... mais rien de bien consistant. A cela s’ajoutais donc l'appel de ma mère juste à la sortie des cours de l'après midi.
Afin de ne pas faire profiter mes chères ... "camarades" de chambre de ce pitoyable appel, je m'étais esquivais vers les jardins.

Le proverbe dit " Y a des jours avec et des jours sans ... mais dans les jours sans faut faire avec !" Une bien belle connerie pour se remonter le moral. Ma mauvaise humeur me rendait même vulgaire dans mes propos et je soupirais mentalement en acquiesçant à une broutille que ma mère évoquait. Un autre plainte que ma mère me formulait sur l'état de santé de mon père, récemment hospitalisé pour des soucis de dos nécessitant énormément de séance de kiné ... Des membres de la famille qui ne prenaient pas assez de nouvelles, la nouvelle femme de ménage qui ne nettoyait pas les vitres dans le sens des aiguilles d'une montre ou encore le facteur qui était congolais et se permettait de parler avec ma mère de manière familière comme s'il la connaissait. Elle déversait ces plaintes et ces sarcasmes d'une voix épuisée et larmoyante, comme si sa vie était le pire des maux. Elle réussi tout de même à retrouver un peu de calme en me parlant d'un ensemble qu'elle m'avait fait parvenir et que je devait porter pour le weekend prochain, à mon retour en Allemagne pour une journée paroissiale des plus importantes et à laquelle je ne pouvais me soustraire. Une paire de bottines Massimo Dutti , une robe parfaite pour l'occasion. "Une affaire : à peine 50 €. Elle était donnée !" Elle m'envoya l'image de la robe par MMS et je regardais avec dégout cette robe hideuse et si stricte que j'allais devoir porter. Je retins un frisson de dégout en essayant vaguement de m'extasier devant cette ... "chose". "Merci mère, avec mon sac Duetto rose, cela ira parfaitement bien !"

Ma voix était si fausse que je pourrais rire de moi même. Mais ma mère savait bien que je détestais son goût douteux pour la mode mais m'avait déjà clairement demandé de faire comme si cela me plaisait. En somme , sois hypocrite mais remercie moi. Bref ... ma mère m'y enfin fin à la conversation, me rappelant encore une fois que Peter venait me récupérer vendredi après mon dernier cours pour partir à l'aéroport et décoller une heure et demi plus tard pour Berlin et passer le weekend chez mes "chers" parents. Lui souhaitant une bonne soirée dans ma langue natale, je pus enfin raccrocher et m'appuya nonchalamment contre le tronc de l'arbre contre lequel je venais de m'arrêter. Je resserrais le nœud de velour autour de mon cou , mordillant ma sucette en secouant la tête , agacée.

Et en plus, le silence était troublé par une sorte de bourdonnement intempestif qui ne faisait qu'augmenter mon agacement. Il devait y avoir une ruche dans les branches de l'arbre, car le bruit était vraiment proche. Une abeille ... ou un frelon... bref un sale insecte volant venait tourner autour de ma tête , ma sucette devant l'attirer. Je le chassais d'un revers de main, exaspérée au plus haut point.

S'il y a bien une chose que je déteste , ce sont les insectes ... Il me rappelle le genre humain.

Suite au prochain épisode


Dernière édition par Lya le Mer 28 Mar 2018, 11:31, édité 1 fois


" Hasse mich, ich lache. Liebe mich, ich foltere dich. Bis du mich anflehst. Bis du gebrochen bist"



avatar
Lya

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Onésime le Mar 27 Mar 2018, 23:14

Le flot de bière bon marcher coulait entre mes lèvres, il n'avait que le don de m'hydrater et cela, à mon grand regret ne faisais que me rappeler les abbayes de mon pays, qui était bien le seul endroit religieux où je mettais les pieds. D'ailleurs la bière est diurétique, un mot que je connais bien et qui résumaient mes soirées dans les bars namurois.
Peu importe rien ne sert de se rappeler de ses frasques passées, maintenant je vais devoir m'habituer à l'Angleterre et surtout à cette académie. Je laissais a mon habitude un fond de bière dans la bouteille et je renversais celle-ci, je faisais grâce de boisson à mes camarades mais je ne cherchais pas à les piéger. Et d'ailleurs cela me fait remarquer qu'ils, quand j'ai levé la tête, n'ont pas encore terminé avec les abeilles et continue de voler autour du nid. Je dois essayer de me souvenir de vérifier où se trouve le nid de frelons, il doit être je pense à une dizaine de mètres d'ici, pauvre abeille, quelle folle idée de vouloir habiter dans l'espace vital de ce géant.
Tandis que les bourdonnements frôlent mon visage et que mon casque vibre ma musique par la même occasion je distingue un faible murmure, ça doit être juste quelqu'un qui passe par là, aucun intérêt à ouvrir les yeux quand je peux juste me reposer.
La musique change, et je passe d'une musique proche du métal-punk à quelque chose de plus posé, Tame Impala? Parfaitement dans mon état d'esprit actuel. Mais c'est à ce moment que je capte un autre bout de conversation de la personne qui me repasse à côté, ... de l'Allemand ? Bon, j'essaye de comprendre mais mes notions de flamand ne sont pas d'une grande aide même si les deux langues sont proches. À peine ce bref moment de réflexion intense passé je me replonge dans les notes de synthé assez psychédélique.
Et ça doit être à ce moment que je sens une vibration proche d'un choc contre l'arbre, pas très fort comme si quelqu'un c'était posé dessus. J'en profite pour ouvrir les yeux. Il ne faut pas être très malin pour ne pas se rendre compte qu'il faut éviter de taper dans cet arbre, car déjà je suis dessus, et ensuite qu'il y a une ruche. Si moi je ne viens pas toquer chez toi, alors fait de même avec un essaim.
Je lève les yeux, les frelons qui étaient en train de faire les récoltes de miel commencent à sortir pour prendre leur envol tout en faisant vibrer bien fort leur aile et je crois que je lâche à ce moment un soupir tout en me relevant et retirant mon casque pour le mettre autour de mon cou.
Je tourne légèrement de l'arbre pour finalement trouver de l'autre côté, adossée, une fille. Une peau blanche et des yeux rouges ? Je ne savais pas qu'il y avait des vampires dans cette académie. Et ce vêtement était assez sombre, on dirait une poupée pour gothique. Machinalement je me mets à lui adresser un regard de personne qui se demande comment tourner sa phrase correctement (Ps: Oui ce regard existe). Mon calme olympien et mon flegme légendaire doivent jouer dessus.
Bon je ne sais pas dire grand-chose en allemand, je vais essayer de faire ce que je peux. Je lui adresse donc la parole pour lui dire de ne pas rester là et de faire attention à ne pas trop secouer l'arbre. Ma phrase devait être un mélange de néerlandais proche du flamand et de quelque notion de base en allemand avec un horrible accent francophone. Mais c'est à ce moment que je me pose la question, je lui ai dit de se déplacer ou de dégager ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Lya le Mer 28 Mar 2018, 12:22

Une douce odeur de miel




La sucette remue entre mes lèvres et je croise les bras sur ma poitrine , appuyée contre l'arbre, ne sachant pas trop quoi faire à présent. J'avais du mal à calmer mon agacement ... comme à chaque fois que ma génitrice m'appelait. Je soupirais rageusement avant d'entendre des bruits derrière moi, me faisant me redresser vivement, me retrouvant nez à nez avec un ... rouquin. Enfin, à mieux l'observer ces cheveux sont plutôt rouge cendrés. Il me regarde de manière circonspect sans parler. Je relève un sourcil en attendant qu'il parle. Qu'est ce qu'il veut le clown plein de couleurs, à m'observer comme ça ? Puis il bégaye une phrase ... un mélange bizarre que je n'arrive même pas à décrypter... Un accent douteux et une prononciation de certains mots à m'en faire saigner les oreilles. Dans ces marmonnements ennuyeux, je parviens à comprendre que je dois faire attention à l'arbre. Je relève donc la tête vers l'arbre et y voit en effet un amas d'abeilles voler ci et là. Tsss ... sales insectes répugnants. Mais en reportant mon attention sur le jeune homme,

Mais je perçois ... un très léger ressentis chez ce jeune homme à mon égard. Ce gamin voudrait peut-être que je m'en aille ? Je ris mentalement. Il croit peut-être que cet arbre est le sien ? Il n'est pas bien grand et assez svelte. Je ne doute pas de le mettre KO avec mon pouvoir ... mais me salir les mains sur ... ça ... me donne des frissons de dégout. Par pure principe, je compte bien rester là. Qu'il s'en aille si je le dérange. Je m'adosse très délicatement contre l'arbre, lui faisant face avec un petit sourire mutin avant de prendre la parole en anglais.

- Merci pour .... le "marmonnage" .. de conseil, Darling, mais tu peux parler anglais, ça fera déjà moins mal aux oreilles.

Je ricane en lui faisant un clin d’œil mais je n'ai clairement pas la patience de prendre des pincettes ou de faire dans la délicatesse. J'ai une folle envie de me défouler et le ptit binoclard devant moi pourrait vaguement faire l'affaire ... Ou du moins faire passer le temps et me servie de défouloir. Je me rapproche même un peu de lui, l'observant avec attention analysant ses sentiments avec intérêt.


Suite au prochain épisode


Dernière édition par Lya le Jeu 29 Mar 2018, 14:21, édité 2 fois


" Hasse mich, ich lache. Liebe mich, ich foltere dich. Bis du mich anflehst. Bis du gebrochen bist"



avatar
Lya

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Onésime le Mer 28 Mar 2018, 22:45

Bon, le point intéressant de l'histoire c'est que son physique est en accord avec sa sympathie. Le tout est assez proche de l'adolescente en pleine crise existentielle, voulant considérer tout le monde comme inférieur. Oui peut-être que je parle mal allemand, mais moi au moins je n'ai pas un caractère de flamand.
Mais sinon c'est vrai que je peux parler anglais. Je suppose que c'est la langue commune à tous les gens de cette académie. C'est vrai que j'ai entendu vaguement dire qu'elle regroupait des dizaines de nationalités et en y réfléchissant juste cinq minutes ça me paraît cohérent de parler dans une langue que beaucoup maîtrisent un minimum. Mais bon, je ne suis pas un fin locuteur de l'anglais, je veux bien essayer mais il ne faut pas compter sur moi.
Et c'est à ce moment qu'elle se rapproche ... naturellement par réflexe je recule d'un pas, elle fait une tête de moins que moi, déjà qu'elle n'est pas grande, je n'ai pas envie de devoir me baisser pour lui parler. Et lui parler n'est franchement pas quelque chose qui m'intéresse plus que ça, les gens comme ça ne sont pas ceux que j'apprécie le plus.

Pendant que je suis vaguement perdu dans mes pensées contre les gens aux accents germaniques je me rends compte que les frelons tournent un peu plus autour de l'arbre, certains volent mais beaucoup reste collé au tronc et se contentent de faire le tour de l'écorce. Je devrais la prévenir d'arrêter de s'amuser autour de cet arbre. Non, je laisse tomber ?
Finalement j'opte pour l'entre-deux en posant ma main sur son épaule tout en testant mon niveau d'anglais.

"Fais comme tu veux, si tu veux pas jouer ailleurs reste ici hein, te plains pas si tu te fais piquer"


Tout en m'appuyant contre l'arbre pour faire comme elle, et pour en même temps la provoquer en faisant exactement ce que je lui déconseille de faire, je remets ma main dans ma poche de veste et lui adresse de nouveau la parole les yeux cachés à la fois par mes lunettes et mes lentilles orangées.

"Tu es toujours aussi sympathique où tu as passé une mauvaise journée ?"

Je me permets même de lui adresser un sourire en coin avec les mêmes émotions presque méchantes.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Lya le Jeu 29 Mar 2018, 14:57

Une douce odeur de miel




Quand je fais un pas vers lui, il se recule et mon sourire s'agrandit légèrement. Je pose ma main sur ma hanche pour le toiser, attendant qu'il daigne répondre, évaluant ses ressentis évoluer en ma faveur.  Mais ... il a aussi l'air ailleurs et il observe souvent l'arbre. Ces fichus insectes continuent leur incessant bourdonnement et me mettent assez mal à l'aise. J'ai bien envie de les écraser tous sous mon talon ... mais je pourrais le salir.
Rien ne vaut un bon lance flamme pour supprimer ces ... choses ...

Mais le jeune ... rouge ... pose sa main sur mon épaule et c'est à mon tour de me reculer un peu, crispée par ce contact. Comment ose t-il me toucher , ce sale-

- Fais comme tu veux, si tu veux pas jouer ailleurs reste ici hein, te plains pas si tu te fais piquer.


Je fais un léger mouvement de l'épaule et sa main se retire enfin mais je reporte mon regard vers les mouches à rayures au dessus de nous. L'idée d'être piquée ne me plaît pas ... sales bestioles ...  et je m'éloigne un peu de l'arbre mais sans m'éloigner du jeune homme. Hormis son accoutrement aux couleurs ... discutables, il porte une paire de lunette. L'accessoire pourrait être plaisant sans ces pupilles orangées. Mais à mieux y voir, je vois la délimitation de ces lentilles.

Ce petit détail me fait gentiment sourire car plus tôt cet idiot me regardait avec  clairement un air de juge, se faisant surement une impression sur mon physique, mes habits, mes yeux ou ma couleur de peau ... Mais à l'inverse de lui, je ne me pare pas d'accessoires pour me cacher ... Ces lentilles même m'agacent à vrai dire. Ce genre de personne qui rajoutent des artifices pour se donner un style. Et toi Lya , tu fais quoi ?? Bien m'habiller ça n'est pas des artifices, c'est la cerise sur le gâteau au chocolat. Je rajoute pas des ... extensions capillaires ou des tatouages .... Votre remarque est aussi pitoyable que votre raisonnement. Je suis vraiment à cran pour m'arrêter sur ça ...

Le jeune homme s'adosse contre l'arbre. "Fais comme je dis. Pas comme je fais" et donc après que l’hôpital se soit foutu de la charité, il reprends la parole , se cachant derrière ses lunettes, clairement provoquant ... mmh ... oui continue donc.

- Tu es toujours aussi sympathique où tu as passé une mauvaise journée ?

Mmmmh .... alors ... voilà un choix cornélien ... l'envoyer paître comme un vulgaire objet ou jouer avec lui ... ? Sa phrase m'irise un peu. Il me parle comme s'il me connaissait et ce manque de respect m'agace promptement. Mais je lui souris avec innocence, ne laissant rien paraître.

- Une ... mauvaise journée ... Mais peut-être vas-tu me l'égayer ?

Je m'approche au plus prêt de lui, sans le toucher mais suffisamment pour que mon souffle sucré passe sur ces lèvres et je relève lentement mes yeux vers lui, seulement quelques centimètres nous sépare .... Quelques instants de silence seulement troublé par le bourdonnement des insectes. Un moment à nous jauger du regard ... à nous mesurer ? Puis,  attrapant ma sucette entre deux doigts pour la ressortir légèrement d'entre mes lèvres , jouant un peu avec , je me recule enfin dans un léger rire sonnant assez enfantin.

- Comment t'appelles-tu, Darling ?

Que je puisse mettre un nom à ma future proie ...

Suite au prochain épisode


Dernière édition par Lya le Ven 30 Mar 2018, 08:59, édité 1 fois


" Hasse mich, ich lache. Liebe mich, ich foltere dich. Bis du mich anflehst. Bis du gebrochen bist"



avatar
Lya

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Onésime le Jeu 29 Mar 2018, 19:39

Un sourire comme ça, j'en vois uniquement dans les films avant qu'il se passe un truc grave pour le héros ... moi en l'occurrence. Mais bon je vois mal ce qu'elle pourrait me faire, certes des gens sont pas mal doués avec leur don dans cette académie, mais moi aussi j'ai un pouvoir ! Et même s'il n'est pas super puissant il me permettrait de faire un truc simple... fuir.
Oui ce n'est pas très courageux, mais le temps que je devienne plus fort c'est utile ... C'est à ce moment que je me rend compte que je me fais des films, on n'est pas au collège ici à juste attendre une baston pour participer ... Si ?
C'est à ce moment qu'elle se met de nouveau à m'adresser la parole.

-Une ... mauvaise journée ... Mais peut-être vas-tu me l'égayer ?


Une mauvaise journée ? Au vu de ses réactions depuis tout a l'heure je pense que plus proche d'une habitude a prendre les gens de haut avec son Darling de princesse anglaise que d'être juste une passe émotionnelle occasionnelle, ou alors c'est que sa journée a été très, très mauvaise.
Mais maintenant elle veut que je la divertisse . Je ne suis pas la personne adéquate, je pense pas que j'ai le profil d'un clown. Peut-être que finalement c'est ce type de personne qui m'insupporte finalement, je décide donc de jouer à son propre jeu en la prenant de haut ... le plus haut possible. Je veux juste voir si je peux être encore plus irrespectueux, tel un habitué des bars après un match et avec une bière a la main. Je me mets donc à la regarder de la tête au pied d'un air presque hautain, avec un sourire en coin. Mais c'est à ce moment qu'elle me demande mon prénom. J'en profite alors pour répondre.

-Ouais ... mais non, je ne suis pas intéressé, je m'occupe pas des collégiennes. Et je m'appelle Onésime sinon, et toi ?

... Je ne suis pas si méchant quand même ? ... Si ?
Un frelon se met alors à se poser sur elle, je le lui dis tout en lui tapant l'épaule de manière amicale, pour éviter de l'agresser par mégarde. Et je commence à penser que ce pauvre ne devrait pas rester là ... enfin elle n'a pas intérêt à l'embêter de trop sinon elle va ramener toute la colonie sur elle ... et moi je vais bien rire. Je ne suis pas vraiment énervé mais ne pas profiter de cette réaction pour rire serait criminelle.
Je me rend compte que l'on trouve tout type de personnalité ici, et de personne différente mais je dois avouer que celle là je commence à l’apprécier !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Lya le Ven 30 Mar 2018, 09:29

Une douce odeur de miel




Sa réaction est des plus cocasses. Il me regarde de bas en haut avec un petit air hautain. Un petit sourire se dessine sur son visage mais il est si peu crédible dans son essai du "je suis un méchant garçon" Son attitude me donne plus envie de lui tapotter la tête avant de l'envoyer à la garderie. En réponse à son attitude, je me contente de lui offrir un sourire amusé.

- Ouais ... mais non, je ne suis pas intéressé, je m'occupe pas des collégiennes. Et je m'appelle Onésime sinon, et toi ?

Même son "ouais ... non" sonne faux et il semble pas du tout sûr de lui et ferme comme homme. La petite pique qu'il a vaguement essayé de faire est misérable et me fais rire mentalement. Ces hommes qui essayent de me rabaisser à mon age mais qui finissent à genou sont tous si drôles une fois vaincus.

Ainsi donc, il s'appelle Onésime ? Curieux prénom, cela me fait penser à Millésime ... Honey + Millésime = un Onésime.
Cette remarque sortie de nulle part me fais légerement froncer les sourcils mais je me rattrape en me présentant à mon tour "Moi c'est Lya"

J'allais rajouter d'un ton provocateur que j'étais enchantée de cette rencontre sous un arbre mais il pose à nouveau sa main sur mon épaule. Qu'est ce qu'il a à être si tactile. Son geste me crispe à nouveau et j'allais rétorquer mais il me coupe dans mon élan en me prévenant qu'un frelon s'est posé sur moi.
Um ....

Je me fige instantanément, posant sur Onésime un regard un peu nerveux.

- Peux... tu le retirer ... s'il te plait.

Ma voix est un murmure tremblant et je n'ose même pas tourner la tête pour essayer de voir ou elle est mais Onésime semble regarder vers mon autre épaule. L'insecte y serait posé ? Sale insecte !!!
Mon regard se fait suppliant et je resserre très lentement mes bras devant ma poitrine, les joues légèrement rosies par la gène de la situation
Suite au prochain épisode


" Hasse mich, ich lache. Liebe mich, ich foltere dich. Bis du mich anflehst. Bis du gebrochen bist"



avatar
Lya

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Onésime le Ven 30 Mar 2018, 17:06

Oui je le conçois ... Onésime est un prénom qui commence à dater, mais pour ma part je le trouve plutôt joli et même s'il est certain que ce ne doit pas être mon prénom de naissance, il reste le seul que je connais et je m'y suis fortement habitué et attaché. Et son prénom a elle est donc "Lya", intéressent, je ne pense pas l'avoir souvent entendu celui-là, pour ma part je trouve que ça sonne un peu étrange, je ne suit pas habitué au prénom aussi court. Mais bon, arrêtons de divaguer sur ce genre d'anecdote.

Maintenant elle me fait un regard proche de la nervosité, étonnant elle avait l'air sereine quand toute la ruche lui tournait autour mais maintenant qu'un a décidé de se poser elle se décompose presque. Encore une tactique pour se rendre sympathique . Je ne sais pas. Je ne suis pas un monstre, je vais lui retirer.
J'approche donc ma main de l'épaule où elle a attiré le pauvre bougre, qui commençait à remonter vers son cou, étrangement il s'arrête net pour faire marche arrière et se poser sur ma main. Je recule directement d'un pas et il prend de nouveau son envol pour partir à ses occupations plus importantes.
Je me mets donc à la fixer et à rire gentiment.

"J'ai l'impression qu'ils m'apprécient plus que toi !"

Et c'est à ce moment qu'ils commencent à lui tourner un peu plus autour, je ne sais pas si c'est à cause des phéromones qu'a lâchées le premier ou si c'est elle qui les rend nerveux avec de mauvaises attentions. Dans tous les cas je ne lui dis rien et je garde mon air enjoué habituel tandis que je me repose contre l'arbre tout en lui demandant;

"Au fait, c'est quoi ton pouvoir a toi ."


Je ne sais pas si ça se fait ou pas de poser cette question car je ne suis pas habitué à l'atmosphère spéciale de cette académie mais je me lance quand même.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une douce odeur de miel dans l'air .. [Pv: Lya]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum