A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Aiky le Mer 28 Fév 2018, 17:18

Braquage à l'épicerie ... ou au Market ... !



Le "Cling" de la sonnette à l'ouverture de la porte du magasin retentit bien trop bruyamment dans le silence de cette fin d'après-midi et j'eus un léger sursaut en m'engouffrant à l'intérieur, retirant la capuche de ma veste, sur ma tête. C'était vraiment fort comme son ... Toute la rue avait du l'entendre. Cela m'étonna jusuq'à ce que je passe à coté de l'unique caisse du magasin. Un vieux monsieur sortit à cet instant de l'arrière-boutique , me regardant avec curiosité.

- Tiens, je ne vous ai pas entendu entrer, mademoiselle. Puis-je faire quelque chose pour vous ?

Je compris mieux la puissance de la sonnette mais me retint de tout commentaire, souriant au vieux monsieur en lui signifiant que j'avais seulement besoin de deux trois fournitures et qu'il n'avait pas besoin de s'embêter pour moi. Il lissa sa barbe blanche en acquiesçant, retournant à ces occupations, rangeant les divers paquets de chewing-gums sur le présentoir posé à coté de la caisse.

Je pris un panier et me dirigea vers les rayons pour y flâner un peu. Je pris des abricots et des raisins secs, de quoi grignoter un peu avant d'aller courir, une petite bouteille d'eau. En passant devant le rayon chocolat, je vis les différents produits "Kinder" que Kaname aimait tant ... Je pourrais lui en prendre un paquet de chocobons , comme ça on partageras avec les autres filles de la chambre. De quoi grignoter pendant nos soirées "pyjamas" ... enfin soirée "Kaname et Shae se battent pour savoir qui parlera le plus, Gwendoline et Aiky en arbitre pendant que Naia somnole"

En passant devant le rayon " Saveurs d'Ailleurs" Je vis une étagère asiatique et m'y arrêta pour voir quel produit ressortait le plus, entre la sauce soja, les nouilles à la saveur beauf et le Nori, il n'y a pas grand chose ... Ah si des chips gout crevette qui manquent cruellement de goût à mon avis ... Par contre je tombe sur les "limonades japonaises" je m'empresse d'en prendre une ... non  deux ! J'adore cette boisson qui n'a pourtant rien de spéciale mais j'aime l’arôme sucré !

Je continue à flâner un peu, appréciant la tranquillité du magasin seulement perturbé par les quelques marmonnements du vieil homme.


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Kénan Arget le Jeu 01 Mar 2018, 13:37

Le petit garçon entra dans la supérette, sursautant comme souvent à l'entente de la sonnerie. Ce n'était pas la première fois qu'il venait dans ce petit commerce pour se fournir en sucreries en tout genre. Le gérant leva la tête, certainement plus alerté par les mouvements qu'il avait perçu plutôt que par le bruit.

-Bonjour mon garçon ! Qu'est-ce-qui t'amène par ici ?

Kénan offrit un grand sourire au vieil homme avant de lui parler d'une voix assez forte, bien en face de lui pour qu'il le comprenne bien :

-Bonjour Monsieur ! J'ai besoin de trucs pour l'école !

Le gérant acquiesça en lui disant qu'il était un petit garçon sérieux et que sa famille devait être fière de lui. Le gamin s'éloigna dans les allées, l'air de savoir où il allait. Il avait attrapé un petit panier qu'il traînait derrière lui calmement. Eh oui ! Ça lui arrivait d'être calme de temps à autre ! Son téléphone sonna, et il répondit :

« Allô ?
-Kénan t'es où ?
-Bah au magasin, j'avais besoin de feuilles !
-Je t'ai déjà dis de pas sortir de l'Académie sans me prévenir !
-Mais je te trouvais pas !
-Tu as un téléphone bordel ! C'est fait pour ça ! Bon, tant que tu y es, prends moi des feuilles à moi aussi
-Ok grande sœur ! »

Il raccrocha, grommelant quelques secondes contre sa sœur qui ne lui faisait jamais confiance, puis repartit comme s'il ne s'était rien passé. Il prit deux paquets de feuilles, et une réserve de stylo, avant de se diriger avec un grand sourire vers son rayon préféré : les bonbons ! Il y aperçut une jeune femme blonde qui faisait aussi ses courses. Il la reconnut pour être une de celle à cause de qui sa sœur ne mangeait plus aussi souvent avec lui. Mais, quand bien même il avait retenu son visage, il ne la connaissait pas, et ne voyait pas l'utilité d'aller lui parler. Il attrapa quelques paquets de sucreries type fraise Tagada et M&M's. Avant d'aller payer, il fit un petit tour du magasin, des fois qu'il se rende compte qu'il avait besoin de quelque chose d'autre. Oh mince ! Le vieil homme avait réorganisé son rayon où il y avait de la nourriture Française ! C'était trop haut pour lui ! Il se recula pour voir ce qu'il y avait, et une petite boite de viennoiseries industrielles lui fit de l’œil. Bon, bah... plus qu'à trouver quelqu'un pour l'aider. En temps normal, il aurait demandé au vieil homme, parce que les quelques personnes qui venaient étaient pressées et ne faisaient pas attention à lui. Mais là, l'autre personne ne semblait pas partir tout de suite. Il s'approcha donc d'elle, la tirant par la manche :

-Bonjour copine à ma grande sœur ! Dis... Est-ce-que tu peux m'aider à attraper ça s'il-te-plais ? Je suis trop petit !
avatar
Kénan Arget

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Margaret Cavendish le Jeu 01 Mar 2018, 16:56

Je descendis la route de l'académie à pied. Je m'étais maintenant bien installé, il était temps de visiter la ville ! Je n'avait fait que la traverser lors de mon arrivée en voiture, donc je n'en avait pour résumer rien vu. Il était important que je découvre un peu les endroits branchés pour ne pas me ridiculiser si certains camarades m'en parlaient et puis il fallait bien savoir où on va non ? Le chemin n'était pas trop long même s'il me fallu 30 bonne minutes de marche pour rejoindre la civilisation. *la ville n'avait rien de particulier, désespérément ... banale. Ou peut être était-ce moi, trop habitué aux rues du vieux Londres. Bref je n'y voyait rien de bien intéressant. Je flânai tranquillement dans la rue, grelotant dans le froid. La balade aurait été bien meilleur si la température n'était pas aussi basse.

Je notais les endroits importants dans mon téléphone, les bars, cinémas et autre lieux de divertissement. Je serais peut être amené à y retourner. Mes pas me menèrent vers une grande épicerie au détour d'une ruelle. C'est à ce moment que mon estomac décida de se rebeller pour quémander quelque nourriture. Arf ce que j'ai la dalle. Des images de chocolats passaient devant mes yeux me suppliant d'entrer. Qui étais-je pour m'y opposer. Je me dirigeais donc vers la boutique avisant au passage un homme plutôt étrange. Ses vêtements étaient pour le moins usés, il devait avoir la quarantaine ou alors c'est juste cette vieille barbe grise mal entretenue qui le vieillissait. Il tirait une tête d'enterrement comme s'il venait d'apprendre quelque chose de tragique et marmonnait dans sa barbe. Un bon gros type louche, je ferai bien de disparaître de son champ de vison avant qu'il me remarque ou pire ... qu'il vienne me parler ! Je m’empressai donc de rentrée dans la boutique et fut agressé par la sonnerie. Je sursautai encore tendu par la présence de ce gars bizarre dehors. Le propriétaire était sourd ma parole ou s'il ne l'étais pas encore, il le deviendrait bien assez tôt. Je vis enfin le vieil homme derrière son comptoir et comprenait instantanément. Oui il est probablement sourd. Je le saluais en inclinant la tête sans prononcer de mot et il me salua à son tour. Vraiment très sourd eheh. Je m'approchais du rayon de barre chocolatée, ce n'était pas le grand luxe, mais ça calmerai ma faim pour un petit moment.
avatar
Margaret Cavendish

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Future of Humanity
Niveau: 2
Exp:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Qys le Jeu 01 Mar 2018, 18:07

Ah! je terminais ma dernière pompe sur le terrain d'entraînement avant de me diriger vers mes appartements. Je pris là-bas une bonne douche froide, puis décidai d'aller faire un petit tour en ville. Il faut dire que, puisque je fais perpétuellement le même tour pour mon jogging, je ne profite pas tellement de Thouhills. Je me dirigeai donc vers le centre ville, puis marchai dans les rues alentours, regardant de temps en temps les vitrines. Mais ladesnité de population dans cette zone étant très importante, je ne tardai pas à reculer vers les quartiers plus aérés. Je finis par me poser sur un banc, dans la pénombre d'un arbre, en face d'un petit magasin.

Mais voilà que, brisant la douce tranquillité, un bruit perçant vint à mes oreilles. Juste en face de moi, une jeune fille semblait toute surprise d'avoir déclenché cette sonnette. Plusieurs passants avaient étés surpris également. Peu après, c'est le petit Kenan que je vis s'engouffrer dans la magasin, une fois encore surpris du bruit. Ce n'est qu'à la troisième entrée que le je finis par m'y habituer.

Je m'apprêtais ensuite à partir, observant une dernière personne qui rentrait dans le magasin, presque amusé à l'idée de le voir sursauter. Puisque mon ventre gargouillait, je me dis qu'un petit passage dans le magasin en question ne me ferait pas de mal. Je vérifiai ma monnaie avant de m'engager dans le petit bâtiment.
Une fois à l'intérieur, j'aperçus tout de suite un petit rayon latéral qui présentait des collations.

En me retournant, je vis le dernier homme rentré sortir un fusil et le pointer sur le petit vieux qui était à la caisse, avant de demander le contenu de la caisse. Je m'apprêtais à aller à sa rescousse quand l'homme armé me remarqua.

- Toi! Les mains en l'air! Ne tente rien ou j'éclate la cervelle du vieux!

Alors lui, je l'aime vraiment pas. Et je ne savais pas quoi faire. Ma sagesse finit par me convaincre d'obéir, du moins pour l'instant. J'eus une pensée pour le petit Kenan, qui devait encore être dans le magasin.

Spoiler:
Dois-je préciser que Ace est encore en short et torse-nu?

MJ (écrit par Liam):
Le braqueur portait un bonnet un fusil avec des vêtements noirs, il fulminait pendant que le vieil homme remplissait un sac plastique avec l’argent de la caisse. Les deux canons sciés de son fusils semblaient pointer fortement vers Ace qui était le plus proche, vous vous trouvez tous dans la zone principalement réservée à la nourriture sucrée sauf Aïky et Kenan qui sont un peu plus derrière dans le rayon. Le vieil homme se dépêche de remplir le sac, il doit être au quart de la caisse. Le fusil de l’homme alterne entre le vieil homme et vous toutes les 3 secondes environ. Vous pouvez clairement voir des gouttes de sueur dégouliner sur son front.


Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Aiky le Ven 02 Mar 2018, 16:02

A nouveau la sonnette du magasin raisonna et je retins un petit cri de frayeur. Bon sang ... quel boucan ...
Je soufflais un bon coup pour me calmer tout en continuant mes recherches alimentaires mais qui furent interrompu par une petite voix

- Bonjour copine à ma grande sœur ! Dis... Est-ce-que tu peux m'aider à attraper ça s'il-te-plais ? Je suis trop petit !

Je tournais la tête et me retrouva face à un petit garçon des plus mignons. "copine de ma grande sœur" ? Je réfléchis quelques secondes

- Tu es Kénan ? Le frère de Gwendoline n'est ce pas ?

Je ne connaissais de lui que le prénom et les quelques anecdotes que sa sœur m'avait confié mais je ne l'avais jamais personnellement rencontré. J'étais à la fois surprise mais contente de pouvoir enfin rencontrer le petit frère de Gwendoline.

Il était si mignon et sa couleur tant de cheveux que d'yeux ne le rendait que plus chou ! Il pointait du doigt une boite de viennoiserie l'air affamé. Je ne résista pas et acquiesça en souriant, me mettant sur la pointe des pieds pour l'attraper et lui tendre.

- Et voilà ! Ah et je m’appelle Aïky. Ta sœur m'a souvent parlé de toi ! Je suis ravie de faire ta connaissance ! Surtout de mettre un visage sur le petit farceur que Gwen me décrit tant!

Je lui fis un petit clin d’œil en lui tendant la boite. Pendant que je parlais à Kénan, la sonnette avait retentit une fois encore puis quelques instants après, une seconde fois. Le magasin n'était plus aussi calme mais comme Kénan et moi étions au fond du magasin, nous ne pouvions voir directement les arrivants.

Cependant malgré notre position, nous avions pu entendre très clairement quelqu'un crier :

- Toi! Les mains en l'air! Ne tente rien ou j'éclate la cervelle du vieux!

Que..quoi ? La virulence dans la voix de la personne qui avait crié cette phrase ne laissait pas de doute quand à son danger et je doutais qu'il s'agisse d'une blague, mais il fallait que je puisse en avoir le cœur net. Cependant, il ne fallait pas que Kénan se retrouve en danger. Après le cri, j'avais étais tétanisé quelques secondes mais la présence de Kénan me ramena bien vite dans la réalité. Je ne devais pas rester planter là. Il fallait protéger Kénan.

Je lui fis signe en mettant mon doigt devant ma bouche de ne pas faire de bruit, posant mon panier délicatement au sol.
Je pris Kénan par l'épaule et l'obligea à s'agenouiller, le tirant un peu vers moi m'approchant près de son oreille pour chuchoter.

- Ne fais pas de bruit et cache toi. Je vais aller voir ce qu'il se passe.


Je lui jetait un regard sévère pour bien lui faire comprendre de ne pas bouger et m'avança à quatre pattes dans le rayon pour essayer de voir ce qu'il se passait ... En vrai je tremblais de tout mon corps et je n'en menais pas large du tout, essayant de ne pas faire de bruit ... mais je n'avais pas le luxe de ne rien faire, surtout en sachant qu'un jeune garçon était dans les parages ...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Kénan Arget le Sam 03 Mar 2018, 12:49

Elle se retourna vers lui, semblant réfléchir quelques instants :

-Tu es Kénan ? Le frère de Gwendoline n'est ce pas ?

Il acquiesça en souriant. Il ne lui était pas venu à l'idée qu'elle ne fasse pas tout de suite le lien avec Gwen, même si la logique voulait le contraire, après tout elle ne l'avait jamais vu. La sonnette retentis plusieurs fois d'affilé. Y'en avait du monde aujourd'hui dites donc ! C'était plus calme d'habitude.

-Et voilà ! Ah et je m'appelle Aïky. Ta sœur m'a souvent parlé de toi ! Je suis ravie de faire ta connaissance ! Surtout de mettre un visage sur le petit farceur que Gwen me décrit tant !

Il eut un petit rire en attrapant les gourmandises.

-Merci Aïky !

Elle était gentille, alors... Il pouvait lui pardonner de lui avoir volé sa sœur. Encore la sonnette ! C'était vachement animé d'un coup !

-Toi ! Les mains en l'air ! Ne tente rien ou j'éclate la cervelle du vieux !

Il se figea à l'entente de ces paroles. Comme un air de déjà entendu, ces mots lui rappelaient des souvenirs pas très agréables. Le vieux ? Le gentil monsieur ? Il était un peu sourd, mais il était gentil. Il lui donnait toujours des bonbons quand il venait l'aider à ranger le magasin. Le petit garçon suivit les injonctions silencieuses d'Aïky, le temps de remettre de l'ordre dans ses idées. Elle mit un doigt sur sa bouche, lui intimant le silence, et il acquiesça.

-Ne fais pas de bruit et cache toi. Je vais voir ce qu'il se passe.

Se cacher ? Elle était marrante tiens ! Y'avait rien pour se cacher ici ! Sauf dans l'arrière boutique, mais impossible de la rejoindre, il faudrait forcément passer devant l'homme qui avait crier. Il avait hoché la tête négativement lorsqu'elle avait parlé d'aller voir, mais trop tard. Il l'observa une fraction de seconde, il était trop dangereux de l'appeler. Son cerveau tournait à mille à l'heure. Qu'est-ce-qu'il pouvait faire ? Aïky allait se faire voir presque à coup sûr, et dès lors, il allait être repéré aussi. Il ne lui restait plus beaucoup de temps. C'était un voleur. Les voleur doivent être arrêtés par la police. Le 17 ! A non, en Angleterre le... 112 ! Pas le temps d'écrire un SMS et en plus, pas sûr qu'ils le reçoivent. Il fallait appeler. Mais appeler ça faisait du bruit. Il déverrouilla son téléphone, et composa le numéro. Il baissa le son au minimum, à peine assez fort pour que lui entende. Il était trop loin, le micro ne capterait pas le bruit autour. Il s'approcha alors lui aussi du bout du rayon silencieusement, suivant l'étagère, et s'arrêtant à quelques mètres du bout. Il glissa son téléphone le plus loin possible sous l'étagère. En espérant qu'ils comprennent et ne raccrochent pas...

HRP:
J'ai écrit sur le plan de Liam en essayant de rester logique. La flèche rouge montre mon déplacement, faut juste imaginer qu'il rase l'étagère
avatar
Kénan Arget

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Margaret Cavendish le Mer 07 Mar 2018, 17:33

Qu'allais-je donc manger ? Je parcourais du doigt les différentes barres chocolatées, imaginant qu'elle goût elles allaient pouvoir avoir. Oh puis zut j'ai vraiment les crocs là. Je pris une non deux paquets de Twix, j'avais trop faim. Je relevais la tête pour voir qu'un homme était juste à côté de moi. Je l'aurais ignoré s'il n'était pas aussi ... et bien dévêtu. Il ne trouvait pas qu'il faisait un peu froid pour ce genre de tenu ? Et même, qui aurait l'idée de s'habiller comme ça ... Après à mieux y regarder il semblait ne pas avoir grand chose à cacher, voir même beaucoup à montrer à vrai dire. Ses abd... mais pourquoi je pense à ça moi, pff encore mon complexe, si je me mettais vraiment au sport j'aurais les même tiens ! Pourquoi faut toujours que je fasse une fixette sur les hommes plus musclés que moi. Je secouais la tête comme pour marquer la fin de mon observation silencieuse, aller on va payer et on s'en va.


-Toi ! Les mains en l'air ! Ne tente rien ou j'éclate la cervelle du vieux !


J'écarquillais les yeux quand le canon du fusil se pointa vers moi. Ma bouche s'ouvrit de surprise, tous les signes de la peur se manifestaient. Je n'étais pas sa cible principale, mais cette apparition soudaine d'un danger de mort dans mon champ de vision m'avais estomaqué. Je le vais instinctivement les mains comme il l'avait demandé, ne voulant pas attirer l'attention sur moi par mon refus. Il était hors de question que je m'en mêle, il valait mieux faire ce qu'il disait et ne pas protester. Tous le reste ne servait à rien. Le gérant semblait faire de même remplissant le sac avec les contenu de la caisse. C'est bien continuez vos mieux perdre le pauvre contenu d'une caisse même pas remplie car ce n'était que le matin plutôt que de perdre la vie pour toujours. Je tremblais comme une feuille et je pouvais sentir la sueur partout sur mon corps. Pitié ne fait pas attention à moi, regarde l'autre à côté. Pour éviter tout contact visuel qui attirerait immanquablement son regard sur moi je me mis à fixer ses pieds avec insistance. C'était toujours mieux que le canon.
avatar
Margaret Cavendish

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Future of Humanity
Niveau: 2
Exp:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Qys le Mer 07 Mar 2018, 20:07

Le braqueur suait comme un porc, il n'était certainement pas sûr de son coup. Mais être aussi nerveux risquait de le faire tirer plus facilement, et vu la situation actuelle, il vaut mieux éviter de prendre ce risque, histoire que tout le monde s'en sorte correctement. Pendant que le vieux faisait vomir l'argent de la caisse, alors que le voleur alternait la direction du canon, je réfléchis à un plan.
Si j'y vais maintenant de manière "normale", il aura le temps de me tirer dessus. Si j'utilise mon pouvoir, il sera affolé et risque de tirer partout.
Je pourrais attendre qu'il sorte et essayer de le rattraper, mais... ce sera pire, il y a des gens dans la rue, et je ne suis pas sûr de le rattraper. Et puis, c'est trop risqué d'utiliser mon pouvoir en rue.
Je sais. Je vais me jeter dans la deuxième allée, il devrait vouloir reprendre le visuel sur moi. Je pourrai alors utiliser mon pouvoir sans être remarqué, passer dans la troisième allée et même aller dans son dos, et le prendre par surprise...
Mais en tournant la tête, je vois que d'autres se sont présentés au braqueur. Comment gérer ça...
C'est alors que, dans mon dos, j'entends quelque chose glisser. Je tournai discrètement la tête, et vis un téléphone dépasser sous l'étagère. Je compris tour de suite.
En regardant le braqueur, je fit mine de vouloir parler, histoire que la police comprenne. Je pris un air sincère et dit:

- Vous n'êtes pas obligés d'en arriver là... S'il vous plaît, il est encore temps de reculer. Nous ferons comme si rien ne s'était passé...

Et le petit vieux, il n'a pas d'arme cachée sous le comptoir, lui? Ce serait vraiment bien... Tous les vendeurs devraient avoir ça.

Réponse du MJ:
''Le voleur flippe face à Ace et à la fois il le méprise, sa carrure et son physique l’impressionne de manière assez conséquente. Mais au final c’est le vieil homme qui reste le plus impressionné de vous tous par le canon scié du fusil, le braqueur pour vous intimer de vous calmer lève son arme en l’air un court instant dans un laps d’1,5 seconde pour tirer au plafond.

-FERME LA ET METS TOI SUR LE SOL !

Il a encore son canon en l’air, serait-ce une opportunité ? ''


Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Aiky le Sam 10 Mar 2018, 18:49

Alors que je rampais sur le sol, et que je m'approchais de l’extrémité du rayon, j'entendis vaguement du bruit derrière moi. Je me retourna un peu, cherchant d’où venait le bruit et vit que Kénan s'approchait, son téléphone à la main. C'est pas vrai, pourquoi me suivait-il ?

J'allais lui faire signe de repartir au fond du rayon quand il fit glisser son téléphone vers le bout du rayon. Qu'est ce que ... ? Je fronçais les sourcils sans comprendre jusqu'à ce que je vois , l'écran du téléphone allumé, en cours d'appel vers le 112. La police ! C'était une bonne idée, mais il fallait maintenant que Kénan s'éloigne. Nous étions coincés au fond du magasin et escalader les étagères n'étaient même pas envisageable ...

Coincés ... ce constat me fit froid dans le dos. Mon pouvoir ne me protègerait pas ... Et Kénan encore moins sauf à jouer les boucliers humains. Je fis signe à Kénan de reculer , le suppliant du regard avant de m'avancer encore un peu, me collant contre l'étagère sans bruit, jetant un regard vers la caisse , retenant mon souffle nerveusement.

Le petit vieux semblait effrayé au plus haut point et remplissait un sachet avec l'argent de sa caisse, un homme avec un bonnet et des vêtements noirs qui pointait son fusil sur un premier jeune homme à la chevelure noire et qui était torse nu et un peu derrière lui, un homme blond, les mains levées, passablement effrayé. Je plaquais ma main sur ma bouche pour réprimer un cri de surprise.
Il ne fallait pas que je panique ...

Le jeune homme torse nu ( uhm .. ? ) parla au braqueur , essayant de le calmer

- Vous n'êtes pas obligés d'en arriver là... S'il vous plaît, il est encore temps de reculer. Nous ferons comme si rien ne s'était passé...

Le braqueur semble transpirer .. nerveux comme ça c'est encore plus dangereux la situation dans laquelle nous sommes tous ... Il faudrait faire diversion ... mais ... vu ma position ... essayer de jeter un objet risquerait de nous faire repérer moi et Kénan. Et pas vraiment d'endroit ou se cacher ... je regardais les étagères ... autour de moi mais il y avait que de gros objets ou des sachets risquant de provoquer trop de bruit...

Mais le braqueur sembalit être vraiment nerveux et hurlant de rage ordonna au jeune homme torse nu de se mettre au sol  , accentuant sa demande en tirant dand le plafond. Sous le coup de la surprise, je ne pus retenir un petit cri de peur, plaquant la main sur ma bouche comme si cela pouvait changer quelque chose.

S'il venait vers notre rangée... que pouvais-je faire pour le contrer ? Je n'osais jeter un coip d'oeil, tétanisée par la peur qui allourdissait mes muscles...


Beaucoup se perdent dans la luxure, Moi j’ai choisi de m’y épanouir. Tranches de vies libertines - Denis Grattepain


avatar
Aiky

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Aucune
Niveau: 0
Exp:
40/150  (40/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Kénan Arget le Mar 13 Mar 2018, 22:14

A la rescousse du p'tit vieux !
...with Ace, Aïky et Sebastian
Aïky lui faisait signe de reculer avec un air d'urgence sur le visage, mais le petit garçon l'ignora jusqu'à atteindre son but. Le portable glissa sur le carrelage avec un petit bruit léger. Trop loin ! Il aurait de la chance s'il ne débordait pas de l'autre côté maintenant. Quelqu'un qu'il ne pouvait pas voir de là où il était tenta de calmer le jeu :

-Vous n'êtes pas obligés d'en arriver là... S'il vous plaît, il est encore temps de reculer. Nous ferons comme si rien ne s'était passé...

Cette voix... Ces intonations lui semblaient légèrement familières, comme un lointain souvenir... Mais qui cela pouvait-il être ? Pas quelqu'un qu'il connaissait beaucoup, sinon il aurait reconnu immédiatement le timbre de voix... Une image s'imposa à lui. Il s'agissait d'un professeur Tsukien ! Il es était persuadé maintenant. Quelqu'un avec qui il n'avait fait qu'un cours... De quoi déjà ? Pendant que le gamin réfléchissait, le braqueur, à qui ces paroles ne semblaient pas convenir beugla :

-FERME LA ET METS TOI SUR LE SOL !

Une détonation retentit au même moment. Kénan, qui s'était figé au moment où les voix avaient retentit se jeta en arrière, atterrissant sur les fesses, étouffant un cri de terreur. Il plongea sa tête entre ses genoux qu'il avait remonté contre lui, les mains plaqués sur ses oreilles, tremblant de tous ses membres. Le monde autour de lui s’effaça, il n'avait plus conscience de ce qu'il se passait. Il n'entendit que vaguement le cri d'Aïky, les battements de son cœur affolé résonnant bien plus fort à ses oreilles. La panique, la terreur, l'angoisse s'était emparé de lui. Il était incapable d'esquisser le moindre mouvement, et n'avait pas bougé d'un millimètre depuis le coup de feu, restant prostré sur le sol. Des larmes silencieuses coulaient de ses yeux clos et roulaient sur ses joues, tombant une à une au sol.

Ce tir l'avait ramené quelques mois en arrière, avant son arrivé à l'Académie. Claire... Comme cette fois là, il était de nouveau caché, impuissant. La ridicule planche de bois du double fond de l'armoire était devenu une non moins ridicule étagère de magasin. Claire était devenu le vieux propriétaire du magasin, les méchants monsieurs un ''vulgaire'' braqueur. Les acteurs avaient changés, mais les événements restaient identiques. On aurait dit la remise en scène d'un mauvais drame. Le sentiment d'impuissance qui l'habitait l'horripilait, mais que pouvait-il lui, petit garçon de  10 ans face à cet homme armé qui n'hésitait pas à tirer. Il voulait que ça s'arrête, il le souhaitait tellement... Mais c'était finit, l'homme avait utilisé son arme. Quelqu'un devait être mort sûrement. Soit le vieux monsieur, soit le professeur. Le môme s'attendait à tout moment à entendre la voix hargneuse s'adresser à lui, lui ordonner de venir vers la caisse. Lui ou Aïky. Ils étaient finis, leur cachette qui n'en était pas une allait être découverte. Il n'osait même pas imaginer ce qu'il se passait à la caisse. Les images du cadavre de Claire remontaient à son esprit. Il ne voulait plus jamais revivre ça, cette horreur, il ne voulait plus jamais revoir quelqu'un de mort. Plus jamais. Il se sentait seul, tellement seul, il avait tellement peur. Il espérait entendre des sirènes, il voulait que quelqu'un arrête cet homme, et qu'on vienne lui dire que tout était finit. Mais, quelque part au fond de lui, une petite voix bien pessimiste lui assurait qu'il n'en était rien et que personne ne viendrait, car ils étaient seuls dans ce petit magasin, personne ne savait qu'ils étaient là...

***********

A l'autre bout du fil...

Une standardiste fatiguée, casque vissé sur les oreilles, et ordinateur devant les yeux poussa un soupir. Vivement que sa période de travail soit finie, qu'elle puisse se reposer un peu. C'était plutôt calme aujourd'hui, et elle était là depuis tôt ce matin, elle avait du mal à se concentrer, ayant plus envie de dormir que de rester là devant sa chaise. La lumière de l'écran lui piquait les yeux, et elle bâilla pour la énième fois depuis qu'elle avait prit son poste. Elle ne trouvait rien sur Youtube pour s'occuper, et les appels qu'elle avait reçus n'était pas vraiment intéressants. Un bébé qui toussait beaucoup : « Il respire ? Oui ? Emmenez-le chez votre médecin traitant, si il a une grosse fièvre à l'hôpital ». Une mamie qui n'arrivait pas à se relever, coincée dans ses escaliers : « Je vous envoie quelqu'un ». Un chat coincé dans un arbre : « Vous êtes sûrs que vous ne pouvez pas le faire descendre ? Bon, je vous envoie quelqu'un ». Un môme qui était tombé de vélo : « Il a mal où ? Au bras ? Un peu à la tête ? Il est conscient ? Oui. Ah, le dos aussi. Je vous envoie une équipe ». Une porte de garage fracturée : « Je vous envoie une voiture de police ». Des appels courants en somme, rien de bien excitant. Peut-être un peu plus pour des d'urgences médicales que pour la police aujourd'hui. A chaque fois, elle avait répondu d'une voix calme et distincte, prenant en compte les informations données par ses interlocuteurs, faisant abstraction de leur panique. Les parents du bambin malade n'avaient pas été contents. Mais elle n'allait pas faire déplacer quelqu'un pour ça. Il n'était pas en danger, et ne nécessitait pas de soins immédiats. Sûrement un gros rhume, cela pouvait être très impressionnant chez les tous-petits. Une visite chez le médecin suffirait à rassurer les parents.

La sonnerie retentit de nouveau, et la jeune femme poussa un léger soupir avant de se concentrer pour prendre une voix professionnelle avant d'appuyer sur le bouton :

-Le 112 j’écoute ? Quelle est la raison de votre appel ?

Dans son casque, comme un bruit de frottement. Peut-être quelqu'un qui avait composé le numéro sans faire exprès ?

-Allô ? Est-ce-qu'il y a quelqu'un ?

Pas de réponse. Elle entendait des petits bruits autour, peut être une blague, c'était régulier, certains trouvaient qu'occuper la ligne au détriment de vrais urgences était drôle. Elle essaya une nouvelle fois, prenant un ton plus ferme :

-Avez-vous une urgence ? Si ce n'est pas le cas, veuillez raccrocher immédiatement !

Toujours rien. Elle allait appuyer pour raccrocher quand une voix s'éleva. Ce n'était pas très fort, comme si la personne parlait loin du combiné, elle avait du mal à entendre :

-.... obligés.... là... S'il-vous-plaît... comme si rien ne s'était passé...

-Allô ? Allô ! Il y a quelqu'un ?

Cela était vraiment inhabituel. Elle décida d'écouter un peu plus longtemps, montant le volume de son casque au maximum, pour tenter de comprendre ce qu'il se passait.

-FERME LA ET METS TOI SUR LE SOL !

Un bruit, comme un claquement sec déchira ses tympans. Mais qu'est-ce-que ? Elle perçut également comme un petit cri de terreur. C'était une urgence, une vrai. Elle envoya une équipe sur place grâce à la géolocalisation du portable, en précisant le peu d'infos qu'elle avait. Au moins trois personnes, dont une armée. Le portable bornait dans la zone d'activité de Thouhills, dans un petit commerce tenu par un vieil homme. Il fallait donc supposer qu'il s'agissait d'un braquage à main armé, mais aucune informations sur la présence de blessés ou non. Elle envoya tout de même une équipe médicale avec au cas où. Et maintenant, elle devait tenir son poste jusqu'à l'arrivé sur place des équipes. Elle continua donc d'écouter ce qu'il se passait le plus attentivement possible dans l'espoir de recueillir d'autres éléments
(c) Gwendoline Arget sur Académie Tsuki
avatar
Kénan Arget

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Margaret Cavendish le Jeu 15 Mar 2018, 14:58

Je vais mourir ici et maintenant et ça ne sera même pas de ma faute, mais celle de personnes trop connes pour réfléchir plus de 5 minutes. Je n'arrivais pas à comprendre la réaction des gens de ce magasin. Entre celui qui appelle la police derrière les étagère et qui place le téléphone carrément à mes pieds, mais vas y fait moi tuer je viendrais te hanter depuis l'outre-monde. En plus entre nous si la police se pointe maintenant le mec va paniquer et va prendre un otage pour s'enfuir et c'est certainement pas ce mec costo qu'il va prendre mais le petit gringalet deux pas derrière, mais oui ! Donc merci l'abruti bien planqué derrière les étales, merci d'avoir raccourcit ma durée de vie par 10 ! OUI MERCI !

Mais ça ne suffisait pas non non non. La connerie c'est comme la grippe vous voyez, ça se transmet ! Et donc monsieur muscle stimuler par la réaction du premier idiot, il se met à vouloir raisonner un type avec un fusil qui tente de braquer une caisse, mais oui qu'elle bonne idée. Le gars va surement déposer son arme se mettre à pleurer comme quoi il a besoin d'argent pour payer le traitement de son cancer. On lui pardonnera tout et on créera même une association pour récolter les fonds nécessaires, aller ! 

Non dans le monde où les bisounours n'existent pas, ce genre de réflexions débiles faites à un homme instable ET armé ça provoque toujours la même chose : une crise. Il s'emporta et tira une balle sur le plafond. J'émis un cri de surprise, non plutôt un glapissement de peur, franchement j'avais rangé mon orgueil pour l'occasion, mais personne ne me le reprocherait n'est-ce pas ? Je me jetais au sol espérant qu'il oublie que je suis là. Ce n'est qu'une fois face contre terre que j'envisageais ce qui allait se produire. Si on finissait tous au sol, le braqueur allait baisser les yeux et s'il baissait les yeux il verrait ..... merde le téléphone qui dépasse ! Impossible de le bouger sans risquer de me faire remarquer, merde.
avatar
Margaret Cavendish

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Future of Humanity
Niveau: 2
Exp:
0/200  (0/200)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Qys le Lun 19 Mar 2018, 17:44

Bien, je pensais devoir exécuter un plan ultra complexe et peu probable d'arriver à terme, mais le braqueur fait preuve d'une débilité incroyable; s'énervant face à ma demande, il commence à crier et lève son fusil au plafond. Pas de chance pour lui, j'en profites, et tant pis si des moldus me voient utiliser mon pouvoir. Je pense que c'est mieux que de risquer de blesser quelqu'un.
Et donc, au moment où il lève son fusil, je fais semblant de lui obéir et prends ma forme fantomatique, et me projette vers lui en visualisant déjà ce que je vais faire pour le neutraliser. Un peu de systema fera très bien l'affaire. Juste après l'avoir traversé, je reprends forme initiale et me retourne. Je vais chercher le bras armé par l'avant-bras (Je suppose que c'est le droit?) et le tord vers l'extérieur en le tendant, l'obligeant à lâcher l'arme. Je place mon autre main (la gauche, du coup) sur sa joue droite et appuie, pendant que mon pied gauche vient frapper l'intérieur de son genoux gauche pour qu'il le pose au sol. Je mets ensuite mon genoux sr le sien pour l'écraser au sol et profites de la chute du bonhomme pour aller marier sa tête avec ce même sol. Je le tiens à présent la tête à terre, un genoux calé et un bras en clé.
Je me tourne vers un blondinet terrifié et lui crie:

- Prend l'arme!

Je vois reporte ensuite mon regard au téléphone, toujours en appel. La police avait dû décrocher, mais il fallait s'assurer d'avoir transmit l'information. Je continuai de dicter le blondinet.

- Choppe le téléphone et préviens la police.

L'action que je venait de faire m'emplissait à la fois de fierté et d'adrénaline. Le fait de combattre pour sa vie est tellement plus exaltant qu'un simple combat amical...


Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Eclypse le Lun 19 Mar 2018, 17:44

Le membre 'Ace' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 42

Revenir en haut Aller en bas

Re: A la rescousse du ptit vieux ! ( Kénan, Ace, Sébastian et Aiky) [Avec MJ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum