Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Saki Ketsuen le Lun 05 Fév 2018, 21:05

Rappel du premier message :


     

         

Seki Ketsuen


         

Maison Saphir


     

         

                     
  • Statut : Etudiant

  •                  
  • Âge : 20ans

  •                  
  • Sexe : Homme

  •                  
  • Origines : Tokyo

  •                  
  • Taille : 1m75

  •                  
  • Cheveux : Noir

  •                  
  • Yeux : Bleu

  •                  
  • Logement : Dortoir

  •                  
  • Travail :Aucun officiellement

  •                  
  • Pouvoir : Tranche-Air / Tranchair


  •              

     

This is me...


Mental


             Saki est ce qu'on peut nommer un bon à rien. Il n'est doué dans aucun domaine à première vue et ne semble pas le désirer, il semble motiver à traîner paisiblement, à ne rien faire, faire la sieste ou dormir. Néanmoins, il ne semble pas mauvais bougre, semblant souvent attirer les rires autour de lui par son comportement maladroit, ses mauvaises blagues et ses farces, il affiche un esprit joyeux et qui aime l'amusement. Il est humble dans sa façon d'être, il ne cherche pas la richesse, le pouvoir ou la gloire mais ne veut qu'un lit, de quoi manger et de temps en temps, une bière ou un saké pour profiter d'une fin de journée.
Il semble plein de vie car en dehors du fait qu'il ne soit un bon à rien, il est toujours énergique lorsque quelque chose l'intéresse -souvent soudainement-, provoquant une véritable tempête là où il passe, sans même le vouloir. Souriant, riant et plaisantant, Saki offre l'image d'un plaisantin comme on en voit de temps en temps, qui ne veulent pas faire d'effort pour s'adapter à la société mais qui veulent simplement profiter de la vie, avec un brin de naïveté. Sans songer aux conséquences et aux responsabilités qu'on attend des adultes et des jeunes personnes.

Les études ne l'intéressent pas réellement en fait, les cours où il doit rester assis durant des heures à écouter un monologue l'ennuient et généralement, l'endorment littéralement. Dès qu'on commence à lui parler de politique ou de sujets complexes qui questionnent sur la société, des faits ou la mode actuelle, Saki fait souvent la sourde oreille en cherchant un autre centre d'intérêt. Néanmoins, il a un faible pour la philosophie ainsi que la pratique ce qui donne une autre facette de lui dans les moments où on demande de faire des choses avec ses mains. Il est souvent méticuleux à ces moments, écoutant avec attention les consignes, et travaillant durement pour faire un travail parfait. Dès que c'est du travail à la main, il devient une personne entreprenante et douée. Il aime en fait apprendre par lui-même et par l'expérience, pratiquer et faire manuellement plutôt qu'écouter quelqu'un parler et réciter ce qu'il n'a jamais vécu.
Ce qui peut donner un caractère rebelle, voire anarchiste, à Saki n'est en vérité guère visible. Il semble obéissant envers ses aînés, sûrement en cause son éducation stricte digne du Japon, et respectait également l'ordre. Il ne vient jamais troubler son environnement, ni contredire les décisions de ses aînés même s'il n'y participera pas de toute sa motivation. Soit il obéit et agit, soit il s'écarte en fermant les yeux, sans grand intérêt pour la chose.

Au final, Saki est une personne qui fuit plus qu'il n'affronte. Il fuit les situations délicates qu'ils ne maîtrisent pas et qui ne l'intéressent pas, il fuit également la réalité qu'il ne veut pas. À la fin, et vous l'aurez sûrement compris en arrivant à ces lignes, Saki est une personne qui porte un masque. Derrière son visage plein de vie, souriant et ses farces et plaisanteries, Saki ne révèle jamais vraiment ce qu'il est, ne tisse jamais vraiment de lien avec personne. Il n'est au final pas si intéressant, il en est convaincu, et cette situation ne le dérange pas.
Car il est souvent à l'écart des autres personnes, comme s'il les observait de loin sans qu'eux ne le regarde. Ses pensées souvent sombres et mélancolique, dû à son passé, et la morale des autres ne sont souvent pas la sienne. Saki est ce qu'on peut nommer un psychopathe, une de ces personnes qui ne possèdent pas la même empathie que ses congénères, qui n'accrochent pas autant d'importance à la vie, à la mort et à la souffrance. Pour lui, ils sont tous des proies, de la viande encore vivante, des vaines et des organes palpitants encore. La mort ne fait que refroidir ces tas de viandes, sans que cela ne lui fasse de la peine. La souffrance des autres ne l'affecte pas, il déteste d'ailleurs ceux qui y succombent, ceux qui veulent mourir et cesser de vivre. A contrario, il admire ceux qui se battent et qui parviennent à se faire une place dans le monde, ceux qui n'abandonnent jamais et qui font tout pour garder la tête haute et avancer.

Saki est au final une personne qui n'a jamais éprouvé la joie des autres, ni même leurs besoins. Seul sa vie lui importe.
Néanmoins, deux facettes luttent dans son esprit. L'une d'elles est celle d'un petit garçon qui cherche à attirer les félicitations sur lui, à lier des liens et vivre réellement, à trouver la joie et le bonheur. L'autre est un homme portant des vêtements sombres, qui lui murmurent de lâcher prise, de trancher ce qu'il n'aime pas et ce qui le fait souffrir. Ces deux loups se tournent l'un autre de l'autre, sans que l'un ne prenne le dessus mais il arrive que dans des accès de colère, le noir parvienne à s'exprimer. Et auprès de certaines personnes, le blanc parvient à apaiser son congénère.

Physique


             À première vue, Saki est un jeune homme des plus normales qui porte souvent des vêtements de sport, des joggings, plutôt que des vêtements normaux. On pourrait faire rapidement le lien entre son code vestimentaire et celui des racailles dont on parle tellement parmi les jeunes, mais son visage n'y colle pas. Portant un vieux foulard autour de son cou, celui-ci ne cache pas les traits de son visage qui donnent cette impression naturelle de gentillesse.
Ses traits sont arrondis autour des joues mais viennent dessiner la mâchoire du garçon finement, une bouche aux lèvres souvent étirées dans un sourire naturel ajoute une touche de douceur dans le personnage. Ses cheveux sont épais mais lisses, encadrant un visage à la peau pâle même en été, qui fait ressortir la beauté de son regard. Deux yeux qui offrent un bleu magnifique, envoûtant et d'un clair vif qui contrastent avec son expression générale : ces deux perles ne dévoilent aucune joie, aucune émotion, si ce n'est une légère mélancolie à peine visible.
Du reste, Saki mesure le mètre quatre-vingt ce qui ne fait pas de lui quelqu'un de grande taille, mais ni de petite, tandis qu'il laisse souvent ses épaules abaissées et rarement son dos droit, dans une attitude nonchalante. Ses vêtements ne le mettant jamais en évidence mais son corps est solidement construit comme celui d'un gymnaste, ses bras ne sont pas épais comme ceux d'un bodybuilder mais ils sont musclés et ferment comme le reste de son corps. Son ventre est musclé, présentant même quelques abdominaux tandis que ses jambes sont solides.

Saki est quelqu'un qui d'apparence n'attire pas vraiment l'attention, lorsqu'on le regarde on vient simplement à se dire qu'il s'habille étrangement et qu'il semble louche, mieux vaut l'éviter. Peut-être est-ce fait exprès mais le garçon ne désire pas attirer les regards, et généralement, son comportement général colle à ce désir, se faisant discret et s'effaçant dans le décor.  

Pouvoir


         Saki est capable de trancher grâce à tout objet qu'il tient dans ses mains.
Son pouvoir lui permet, à partir d'un objet, de créer des lames d'airs sous haute pression qui peuvent trancher tout ce qui se trouve sur leur passage. Ce pouvoir fonctionne à partir d'un objet qu'il manipule comme une lame, tandis que le tranchant de son pouvoir dépend entièrement de l'objet qu'il utilisera. Si celui-ci est aiguisé et possède la forme d'une lame, celle d'air sera en conséquente capable de couper jusqu'à du bois. Au contraire, si l'objet n'est ni aiguisé, ni n'a la forme d'une lame, Saki ne pourra déclencher d'une lame d'air incapable de trancher ou qui jaillira aléatoirement. Si par exemple il utilisait une balle, la lame jaillirait aléatoire en risquant de le toucher lui. Ces lames d'airs sont visibles par des arcs de cercles blancs et la portée des lames est de base de 5 m et leur vitesse de 1m/s.
Les inconvénients de ce pouvoir sont liés à l'endurance de Saki car ce pouvoir puise dans son énergie jusqu'à certaines limites qui viennent à le fatiguer, provoquer des saignements de nez ainsi que des vertiges, voir provoquer l'évanouissement. De plus, si la fatigue est trop grande, les lames perdent en solidité ou en contrôlent, pouvant louper leur cible, voir blesser le jeune homme ou ses alliés.

-Avec un objet tranchant similaire à une lame : 15 frappes disponibles durant une heure. Un lame se refait en 4 minute de repos, donc une heure pour que les lames se régénèrent et que le pouvoir soit à nouveau totalement actif. Peut-être ajouter un malus de -5 pour 24heure à chaque usage total ?

-Avec un objet d'un tranchant moyens :
10 frappes / Une heure ; 1 lame / 4 minute ; même malus ? Ou 3 ?

-Un objet pas tranchant : 5 lames / une heure. Plus un résultat aléatoire ?


This is my story...



Les cigales chantaient à travers les herbes hautes qui se balançaient sous les brises douces accompagnant un soleil qui brillait de toutes ses forces dans un ciel d'azur en plein été. Rien n'accompagnait cette mélodie qui avait un effet hypnotique et apaisant sur la faune qui peuplait cet endroit paisible et coupé du temps de la campagne entourant la vaste capitale du Japon, dont même les touristes ne venaient jamais y poser le pied dans l'ignorance de son existence. L'herbe était jaunie par les chaleurs, la terre sèche et craquelé par la sécheresse et seules les montagnes apportaient de l'ombre à l'horizon de ce paysage pittoresque. Soudainement émergea l'écho d'une discussion joyeuse et paisible à travers la prairie où serpentait un sentier qui permettait d'aller et venir entre les deux villages des alentours. Deux jeunes filles s'avançaient en poussant des vélos, discutant entre elles sur la reprise prochaine des cours en riant à propos de quelques rumeurs sur leurs camarades. Elles étaient à l'aube de leur vie, les visages beaux et les cheveux dans le vent, portant des vêtements simples mais corrects.
Et pourtant, elles étaient à présent noyées dans une mer de sang qui entachait leurs habits, les têtes déposées soigneusement à l'écart du chemin. L'inspecteur serra ses poings à cette vue cruelle, froissant le papier qu'il tenait dans celle de gauche en ne pouvant comprendre pourquoi on avait attaqué ces fillettes. Quelle ordure pouvait ainsi s'en prendre à deux innocentes . En vue de la scène, le meurtre avait été méticuleux, précis et sans hésitation. L'inspecteur songeait même à une certaine satisfaction chez son auteur. Maudit soit-il, ce démon rôde à nouveau ? Pourquoi maintenant, en pleine vacance ?   Levant ses yeux gris vers les étoiles, le ciel éclairé par les lueurs des voitures de la police, l'Inspecteur serrait les dents en jurant sur son honneur qu'il mettrait fin à ce meurtrier, une fois pour toute.

***

Plusieurs années avant cette affaire, était né un garçon aux cheveux sombres mais aux yeux d'un bleu céleste. Sans mère, il grandit auprès d'un homme qu'il nomma Père sans connaître le prénom de celui-ci mais qui était tout pour lui. Père était un homme sage qui lui offrait toute la protection qu'il avait besoin durant ses premières années, jusqu'au jour où il usa d'un pouvoir qu'il ne se doutait pas posséder. Le garçon n'avait que trois ans lorsqu'il vînt vers son père en tendant la tête du chien en souriant fièrement, montrant de quoi il était capable. Père s'approcha du garçon, puis le serra dans ses bras soudainement en félicitant le garçon.

"-Tu es mon digne fils, Saki. Je suis si fier de toi."

Les mots de Père restèrent encrés dans le cœur du garçon à jamais, des mots qui lui avaient apporté une telle joie qu'il fit tout pour les entendre à nouveau. Père lui donnait des jeux à accomplir, et il les accomplissait. Les jeux étaient simples : Père demandait une partie du corps humain, et Saki allait lui en chercher autant que possible. Plus il en rapportait, plus Père était heureux et le félicité. Mais un jour, Saki entendit les villageois parlaient d'un monstre qui tuait leurs amis et familles, un être méchant et cruel.

"-Ne les écoute pas, mon fils. Ils sont différents de toi et moi, ils sont de simples humains qui vivent dans une prison illusoire. Ils ont oublié ce qui est bien, ils ont oublié ce qui est mal. Et toi et moi, nous allons les délivrer, Saki. Ensemble."

Ensemble. L'enfant écarquilla les yeux à cette promesse tandis que son cœur explosait d'une joie incroyable. Oui ! Il ferait tout pour continuer à faire plaisir à Père et pour qu'il soit fier de lui. Ils voyagèrent dans de nombreuses régions, fuyants quand les villageois appelaient des hommes en noir qui enquêtaient sur le jeu et qui désiraient du mal à Père. Les années passèrent, les printemps s'écoulèrent et l'enfant, devînt un garçon qui traversait les champs en riant aux éclats, innocemment, dans un yukata sombre en tranchant les pauvres personnes piégées, pour apporter à Père ce que le jeu demandait. Mais un jour, Saki qui ne voulait plus jouer, rencontra une grande dame aux traits jolis et à la voix merveilleuse. Ce jour-là, elle chantait sous un cerisier une chanson mélodieuse et douce, mais également si triste.
Saki sentit un étrange pincement dans sa poitrine à cause de cette dame, et s'approcha d'elle pour qu'elle arrête mais lorsqu'elle se retourna vers lui en sursautant, elle vit des larmes couler sur ses joues. Cette vue inquiéta le garçon qui demanda à la femme pourquoi elle était si triste :

"-Car un mauvais esprit s'en prend à mes amis.
-Un mauvais esprit ?
-Plutôt un monstre, un assassin qui vient ici pour tuer des innocents qui ne méritaient pas de souffrir autant...Que fais-tu ici seul, petit ? Où sont tes parents ?"

Saki fronça les sourcils en apprenant qu'on faisait autant de peine à cette dame.

"-Je suis ici pour te protéger de la tristesse !
-Hihi...Tu es donc mon protecteur ? Alors je n'ai rien à craindre."

Pendant tout l'été, Saki alternait entre les jeux avec Père et allait à la rencontre de la dame qui se nommait Sakura. Elle lui parlait de ses études dans son université qui reprendrait bientôt, mais elle s'en plaignait souvent aussi. Elle trouvait ça difficile et ennuyant, elle voulait tellement plus voir ses amis et profiter de la vie. Saki lui demandait pourquoi elle ne le faisait pas si elle le désirait tellement, mais elle répondait que ce n'était pas possible. Si elle ne le faisait pas, elle ne pourrait pas vivre comme elle le voulait une fois adulte.

"-C'est compliqué...Je ne comprend pas.
-C'est que tu es encore un enfant, Saki !"

Au fil des jours, sans s'en rendre compte, le garçon passait de plus en plus de temps avec la fille. De temps en temps, il la retrouvait alors qu'elle semblait triste car une nouvelle fois, quelqu'un avait été tué. L'enfant lui disait qu'elle n'avait rien à craindre, car il veillait sur elle. Tant qu'il serait là, elle ne craindrait rien. Il y croyait.
Puis un soir, elle découvrit sur un chemin à travers champs, que le monstre qui s'en prenait aux leurs n'était autre que le garçon. Les deux regards se croisèrent au-dessus d'une mer cramoisie, le cri perçant de la femme déchira le cœur du garçon qui lui supplia d'arrêter, de l'écouter mais elle ne le fit pas. Elle se retourna et fuit, loin, loin de lui. Il ne voulait pas qu'elle parte, il tendait sa main vers elle mais elle était loin à présent, trop loin. Observant ses mains pleines de sang, l'enfant ne comprenait pas la fille. Pourquoi réagissait-elle ainsi ? C'était un jeu, rien qu'un jeu. Puis un cri résonna au loin, les oiseaux s'envolant des hautes herbes. Non.... Saki tira son arme en courant sur le chemin pour rejoindre Sakura, hurlant son prénom dans le vent pour qu'elle lui réponde. Puis il la retrouva. Les images défilant devant ses yeux dans un flot sanglant, sa poitrine le pinça comme autrefois mais plus fort, ça faisait mal, si mal.

"-Saki...Qu'est-ce que c'est que ça ?"

Le visage de Sakura tomba près de lui, roulant jusqu'à ses pieds alors que l'enfant posait ses yeux dans ceux de son amie. Ils avaient l'air si triste, comme ce jour où il l'avait rencontré. Un hurlement résonna dans sa gorge en jaillissant dans les champs, un cri de douleur et de désespoir.

"-Tu me déçois."

Cette fois-ci, le garçon se brisa définitivement. Le monde devînt écarlate autour de lui tandis que le pincement dans torse le brûlait atrocement. Dans un cri brisé, le pouvoir de l'enfant s'éveilla en tranchant toutes ces choses qui le faisaient souffrir le martyre. Il ne désirait plus souffrir ainsi, il en avait assez, il ne voulait plus avoir mal ! Sa lame frappait dans tous les sens, le vent sifflant en accompagnant le hurlement de détresse du garçon, tranchant les corps, les champs et la terre. Puis lorsque l'épuisement vînt, le garçon se laissa tomber sur le sol en observant les goûtes d'eaux qui chutaient de son visage. Sakura, Père... Les visages l'observaient, l'un était triste, l'autre semblait déçu. Pourquoi ? Pourquoi Père ? Que dois-je faire ? Père ? PERE ? !

***

L'inspecteur avançait à travers les champs en observant les herbes qui dansaient paisiblement dans la nuit, les lueurs de la lune éclairant les alentours. Durant ses années de travail, il avait vu toute l'horreur que renfermait l'être humain chez lui. De nombreuses personnes avaient conscience des crimes qui sévissaient dans le monde, mais nombreux étaient ceux qui n'en connaissaient pas réellement le visage. Soupirant en soufflant un nuage de fumée, son cigare illuminant un instant ses traits fatigués, il leva les yeux vers la lune.

"-Tu es ici, n'est-ce pas ? Saki."

Rien ne répondit à l'appel de l'inspecteur si ce n'était les grillons, mais l'herbe bruissa d'une manière différente durant un instant. L'Inspecteur hocha la tête tristement, en tirant la cigarette entre ses doigts pour observer à sa droite, n'osant pas poser les yeux sur la silhouette derrière lui. Il n'en avait nullement peur, ni même honte, mais il ne pouvait observer ce visage à nouveau, pas après ce qu'il avait fait à ce garçon.

"-Encore deux fillettes, qui avaient l'âge de Sakura...Trouve le, Saki. Montre lui la justice."

Saki posa ses yeux sur le dos de l'inspecteur qui avait découvert la scène macabre où il avait perdu tout ce qu'il aimait, hochant la tête sans un mot. L'homme lui tendit une photo avec une adresse, celle d'un homme d'une trentaine d'années qui vivait dans un appartement à la bordure de Tokyo. Saki savait ce qu'il avait à faire maintenant. Il disparut sans un bruit dans la nuit en quête de sa proie, laissant l'inspecteur seul avec ses pensées. Le vieil homme était fatigué après des décennies à voir des innocents mourir, mourir pour des types aux idées immorales et malsaines. Il avait vu le pire dans la nature humaine, et ce garçon qu'il avait découvert dans cette mare de sang en était la plus grande victime à ses yeux. Son esprit avait été totalement brisé par son Père, et l'inspecteur avait rapidement compris en posant ses yeux sur le garçon, qu'il n'y avait plus de retour en arrière possible pour lui. Pourtant, il avait décidé de le prendre sous son aile, mettant le crime sur le Père qui avait fini par se suicider. Durant des années, il avait éduqué Saki en lui apprenant la moralité instinctive chez les hommes qui lui manquaient, il lui avait appris à respecter les autres qui travaillaient et cherchaient à vivre paisiblement ainsi que l'importance de la vie.
Mais l'enfant était atteint à un point de non-retour. Et lui l'était également. Ainsi, ils avaient trouvé un accord mutuel. Saki userait de son talent inné pour faire ce que personne n'osait plus faire. Il n'avait aucun regret, Saki était devenu un brave jeune homme avec le temps qui offrait son aide aux personnes dans les besoins, souriant et semblant tout à fait normal. Pour autant, l'inspecteur savait que le garçon était rongé par son passé et que derrière ce masque, se cachait une personne brisée.

Soupirant d'un air las, l'Inspecteur tira de son imperméable une lettre qu'on lui avait adressé, il y avait maintenant un an. La lettre n'avait rien de spécial en soit, ni signature, ni écritures particulière mais elle portait en son coeur un message qui avait intrigué l'inspecteur dans un premier temps. Malgré une enquête avec ses relations, l'homme n'avait rien trouvé de concluant sur la personne qui la lui avait envoyé, aucun indice, rien. Pourtant, son message était claire et dévoilait des informations que lui seul pouvait connaitre sur Saki :

"A Izo Fujimara,
Nos sincères salutations, Inspecteur Fujimara. Nous avons connaissance de votre situation personnelle et secrète en compagnie d'un jeune-homme répondant sous le nom de Saki Kestuen, fils de Zao Ketsuen qui fut un tueur en série de votre vénérable pays. Nous savons quel secret vous cachez à vos proches et à vos collègues mais sachez qu'il est entre de bonnes mains et que personne n'en saura jamais rien. L'existence de votre fils adoptif fut le sujet de nombreuses discussions en vue de son passé délicat et de son mental fragile néanmoins, nous avons observé avec un réel respect et une sincère admiration, votre dévouement à le rendre apte à la société et le rendre meilleur. Aujourd'hui, vous avez fait de lui quelqu'un qui peut avoir sa place dans notre monde et qui peut faire le bien autour de lui.
Cependant, vous devez avoir conscience que sa nature vous impose des limites. Vous ne pourrez garder longtemps secret ce qu'il est et vous ne pouvez lui apprendre plus à présent. La vie que vous lui faites mener est-elle celle que vous aspirez à lui offrir ? Une vie sanglante et secrète, solitaire et dans le mensonge ? Monsieur Fujimara, nous sommes persuadé que ce n'est pas ce que vous lui souhaitez. Votre épuisement est légitime et c'est pour cela que nous vous adressons cette lettre. Nous connaissons un endroit où Saki aura sa place, une académie qui pourra lui enseigner à maîtriser ses dons ainsi qu'à forger un caractère plus noble. Nous pouvons faire de lui quelqu'un de bien et d'accepté dans une société propre aux siens. Je vous prie de prendre en considération notre offre car sachez que cette voie lui offrirait le bonheur et la rédemption, nous en sommes certains et nous y plaçons notre honneur.

Avec tout mon respect
.
"

La suite indiquait un endroit où placer la réponse le moment venu mais l'inspecteur n'avait jamais vue personne s'y rendre pour observer si celle-ci avait été caché à l'emplacement. D'ailleurs, il n'y avait aucune empreinte sur la lettre et son enveloppe ce qui rendait une enquête impossible. La situation l'avait intrigué mais c'était la méfiance qui l'avait envahie dans un premier temps. Mais aux fils des mois, plus il relisait cette lettre, plus il y sentait de la sincérité dans ses écrits. Lui même approchait de ses limites, et à chaque fois qu'il envoyait son protégé, il ressentait de plus en plus de douleur moral à le savoir se salir les mains.
Soupirant, l'inspecteur quitta les champs pour joindre ses collègues en prenant sa décision quant à cette offre. Il la déposerait demain au lieu indiqué, avant d'en parler à Saki même. Lorsqu'il prit le volant de son véhicule, il observa l'horizon où les rayons du soleil apparaissaient en annonçant une aurore ensoleillée. L'ombre d'un sourire apparût sur son visage alors qu'il tendait sa main pour tirer une photo de son manteau, celle d'une jolie fille aux cheveux longs et aux yeux rieurs, à l'ombre d'un cerisier.




 


Under the mask...



Prénom ou surnom : Arthur
Anniversaire :23 mais
Loisirs :Ecriture, lecture, Jeu de rôle, course, musculation et natation
Tu aimes :Ecrire, créer des personnages / intrigues / univers, la musique ( Rock / Metal ), les films sur la fantasy, la science-fiction et la mythologie. Les mangas / animes, la culture japonnaise et l'histoire également. De nombreuses séries, de nombreux livres...Enfin beaucoup de chose !

Tu détestes :L'Egl-...Beaucoup de chose. Sans rentrer dans les détails....Hum...Je n'aime pas les épinards.
Ton rêve : C'est intime !
Comment es tu arrivé ici  ?En cherchant un Forum RP sympathique !
Des idées pour améliorer le forum ?Aucune pour l'heure.
Le mot de la fin :Où sont les alcools ?


Dernière édition par Saki Ketsuen le Mar 06 Mar 2018, 12:24, édité 9 fois

Revenir en haut Aller en bas


Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Saki Ketsuen le Sam 03 Mar 2018, 19:10

Elle est géniale cette soundtrack ! Et merci !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Narok le Lun 05 Mar 2018, 11:48

Coucou, désolé pour l'attente mais me revoila!

Merci d'avoir posté dans le prédef ça me rend service. Pour le pouvoir en lui même du coup c'était bon, les limites sont bien aussi, mais je veux juste repasser sur la fréquence d'utilisation. C'est trop rapide, si on porte sur une heure tu peux en envoyer 80. C'est juste beaucoup trop, ça fait plus que une à la minute et il n'est dit nul part que t'as un temps d'attente entre chaque lancé donc dans l'idée tu pourrais faire la galting et envoyer 80 aussi vite que tu peux puis te reposer une heure. Du coup ce que je peut te proposer c'est de faire des Bursts (jusqu'a 3 lancé consécutifs, moins de 1s d'écart, puis 1min de repos par lancé consécutifs, donc 3lames=3mins mais une lancé max de burst par jour égale à 5) Ou bien un lancé plus régulier (1 lancé toutes les 5 minutes avec 0 limitation par jours).

A toi de me dire. Aussi je voulais voir si tu allais te balader avec une armes blanche style katana parce que la classe à la japonaise ça ne prend que ça. ça serait autorisé avec ton pouvoir mais il y aurait des restrictions pour ton port d'arme. Comme pas pendants les cours "ne dégaine pas" où tu pouras l'avoir avec toi mais scéllé simplement interdiction de l'utiliser. Autrement dans l'académie tu n'auras pas de vraiment de restriction, mais comme ça reste une arme elle sera scéllé (Nouée avec un fil métalique fragile sur le paumeau pour que le fil se brise si tu dégaines) du coup si tu l'utilise sans en avoir prévenue quelqu'un de la maison diamant, tu devras expliquer pourquoi. Evidemment pour t'entrainer tu pouras simplement alpaguer un diamant au batiment des surveillants pour qu'il te retire le fil lui même et que tu repasses après t'être entrainé pour qu'il la scelle à nouveau.

Donc en gros tu pouras l'utiliser quand tu veux, mais pas sens en rendre de compte. TU pouras toujours tenter de leurs mentir en disant un truc bidon c'est encore Rp. Mais ça finira sûrement par se savoir, ici à l'académie, les secrets ça dure pas trop longtemps ^^.

C'est la dernière chose que je voulais voir avec toi. Après tu pourras être validé sans soucie tant que les points en haut son respecté.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Saki Ketsuen le Lun 05 Mar 2018, 17:28

Pour le pouvoir, je misais surtout sur la condition physique de mon personnage pour imposer des limites ! Je voyais le fait qu'une fois épuisé, il ne pourrait pas retrouver ses forces en une heure ou deux, mais en plusieurs heures de repos ou puiser dangereusement dans ses ressources en cas de situation urgente de vie ou de mort. Ainsi, il est conscient qu'il doit faire attention à l'usage de son pouvoir, non par pour une limite d'utilisation numérique mais pour une limitation physique. On ne reprend pas ses forces d'un claquement de doigts ! Par rapport à tes propositions également, c'est qu'on peut ainsi prendre en compte en RP de l'objet qu'il utilise, de son tranchant et forme ce qui peut à la fois éviter un épuisement trop rapide ou au contraire, un épuisement rapide et brutale. Je peux ainsi adapter de nombreuses situations aux conséquences diverses sur l'endurance et la santé physique de mon personnage en fonction de son pouvoir, c'est ce qui me plaisait dans cette ouverture !

Si ça ne convient pas, cependant, l'idée sur burst me conviendra sans soucis ! Le pouvoir ne fait pas le RP après tout, c'est le personnage et son développements ! ( "Du coup ce que je peut te proposer c'est de faire des Bursts (jusqu'a 3 lancé consécutifs, moins de 1s d'écart, puis 1min de repos par lancé consécutifs, donc 3lames=3mins mais une lancé max de burst par jour égale à 5)" )

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Narok le Lun 05 Mar 2018, 19:58

Et pour le port D'arme? Besoin ou pas?

Sinon pour le pouvoir c'est toujours ce que tu peux donner au maximum. Peut importe le pouvoir il va toujours nous falloir des chiffres pour bien caser les élèves dans nos standars et que ça reste équilibré au départ.

Du coup il me faudrait quand même des chiffres sur ce que tu avais proposé plus tôt. C'est pour ça que j'ai essayé d'en mettre après. Mais fait moi une proposition que te plait et je vois ce que je peux faire avec pour la rendre validable.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Saki Ketsuen le Lun 05 Mar 2018, 23:14

Pour le port d'arme, ça me convient parfaitement ! A la Rin dans Blue Exorcist.

Pour les chiffres, je dirais ceci :
-Avec un objet tranchant similaire à une lame : 15 frappes disponibles durant une heure. Un lame se refait en 4 minute de repos, donc une heure pour que les lames se régénèrent et que le pouvoir soit à nouveau totalement actif. Peut-être ajouter un malus de -5 pour 24heure à chaque usage total ?

-Avec un objet d'un tranchant moyens : 10 frappes / Une heure ; 1 lame / 4 minute ; même malus ? Ou 3 ?

-Un objet pas tranchant : 5 / une heure. Plus un résultat aléatoire ?

Qu'est-ce que tu en penses ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Narok le Mar 06 Mar 2018, 07:57

Tous ça est très bien je te laisse le marquer dans ton pouvoir.

Si le port d'arme te convient alors il faudra impérativement que tu le mettes dans ton dossier.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Saki Ketsuen le Mar 06 Mar 2018, 12:25

C'est fait pour le pouvoir ! Pour le dossier, c'est une fois que je suis validé qu'on remplit ça ?

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Narok le Mar 06 Mar 2018, 14:40

Alors je voudrais un exemple pour mieux comprendre le "tranchant moyen" car pour moi l'objet est tranchant ou ne l'est pas. ce qui va changer c'est l'éffort à fournir pour trancher. Du coup au lieux de mettre tranchant ou non, il serait peut-être mieux de présenter 'Objet avec un fil (fil d'une lame) car s'il un objet à un fil, alors il coupe.

Et pour le pouvoir, pour le tempsde relancer plus précisément. C'est un temps de relance en parrallèle ou en série? C'est à dire que si c'est en parrallèle, plusieurs lame peuvent se recharger en même temps et donc si tu utilises 5 lames à 1s d'évact entre elles, elle reviendront dans 4 avec une seconde d'écard. Soit pour quand tu à lancé la dernière tu auras tes lames dans 3m56/3m57/3m58/3m59/4m à l'intant où tu lance ta dernière lame. Si c'est en série (en cumulé) alors tu récupèrs alors une seule lame peut se recharger à la fois et la suivant commence à se recharger quand la précédente à terminé. Je demande pour que ça soit bine claire parce que sinon ça change pas mal de choses.

Et pour le malus, pourquoi pas avoir une perte à la journée à chaque fois que tu utilises 5 lames? ça te retirerait 2 lames sur ton poul de 15 max à chaque fois que t'en utilises te retrouve avec 5 lames à recharger (si modèle cummulé) ou à chaque fois que tu recharges 5 lames (si modèle en parralèle)
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Saki Ketsuen le Mer 14 Mar 2018, 14:01

Je pars du principe que tout objet ne possède pas le même tranchant, fil ou pas fil. Tu observes un couteau à beurre et un couteau de boucher par exemple. Sachant que l'épée avec le fil le plus tranchant au monde est le katana japonnais. D'où mon principe de tranchant. Si mon personnage use d'un couteau à beurre, le tranchant est diminué. Si il utilise une règle, le tranchant est diminué mais si il utilise un couteau de cuisine, le tranchant est bon.

C'est cumulé !

J'aimerais mon premier système, il est restrictif et n'est pas difficile. J'ai l'impression qu'on complique à mort le pouvoir du personnage là !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Jïnn le Mer 14 Mar 2018, 14:15

Boh allez j'me permets un p'tit post car ça fait longtemps que t'es en cours de validation !


J't'envoie du courage o/



THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn
MJ

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Saki Ketsuen le Ven 16 Mar 2018, 05:36

Merci ! C'est aussi ma faute, je suis souvent occupé, je réfléchis aux propositions et je répond pas directement ! Mais on y croit ! Very Happy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Kalth le Ven 23 Mar 2018, 20:48

Bonjour bonjour et bienvenue !

Je vais reprendre cette fiche ! Narok s'excuse, mais il ne peux plus assurer sa validation, ayant ses obligations.

Alors, j'ai relu ce qui s'est dit pour cerner le problème. Je vais faire à ma méthode !

Alors :

- Le Mental : C'est bon ! (Pour l'aspect psychopathe, vu avec Narok)

- Le Physique : Presque parfait, généralement je fonctionne en cinq points, il me manquerait juste le fait qu'il est oui ou non des tics/tocs.

- L'Histoire : C'est bon ! Bon, je n'ai pas grand chose à dire, parce que je suis là pour corriger, mais en tout cas tu écris bien, j'aime bien !

- Le Pouvoir : ou ce qui pose problème.

Alors, il faut que tu gardes en tête que tu es un élève, donc un être qui doit encore apprendre à maîtriser et décupler ton pouvoir. (Juste pour rappel et justifier nos choix)
Pour le temps de recharge, du coup, tu dis que cela se cumule... en fait moi non plus je n'ai pas bien compris. Moi je le comprend comme Narok, c'est à dire que si tu veux tu peux lancer tes lames d'un seul coup (enfin en très peu espacé), ce qui te permet de ré-avoir accès plus vite aux lame utilisées.

ton pouvoir je le verrais déjà plus comme "15 lames maximum en 1h, si autant ont été utilisées en moins de temps, alors il ne pourras plus l'utiliser pour l'heure".

Ensuite je ne comprend pas non plus "le tranchant est diminué". Veux-tu dire que le ta lame d'air sera moins tranchant que l'objet de base, alors qu'avec le couteau de boucher elle en sera meilleure?

Je reviens vite vers toi pour éclairer tout ça. Je pense que ce sont les formulations employées qui ne sont peut-être pas assez claires... Je ferai de mon mieux. N'hésite pas à me contacter par MP si tu as le moindre soucis.


À très bientôt,
Kalth
avatar
Kalth
Modérateur

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Saki Ketsuen le Lun 26 Mar 2018, 12:07

Coucou et aucun soucis pour Narok ! Je lui fais un petit bisous !

Pour le pouvoir, 15 lames en une heure, puis si utilisé, plus de lame, me convient parfaitement ! En fait le soucis de la dernière proposition, c'était plus qu'on était en train de créer un système super complexe pour quelque chose de simple. Et je trouvais ça dommage dans un sens. Mais cette proposition me convient même si du coup, je trouve 15 lames trop pour un débutant.
J'irais plus sur 10 lames en sachant que les dernières provoquent des contre-coups. Cela conviendrait ?

Pour le tranchant ! En fait, je pars du principe que la Lame d'air est envoyé par l'objet en prenant en compte son tranchant. Par exemple si il utilise une règle en bois, il ne pourra tout au plus ne faire qu'une petite coupure. Mais si il utilise un outil tranchant alors la Lame le sera vraiment.
En soit, pour que ses lames d'airs soient tranchantes au maximum, il doit user d'une arme tranchante en conséquence ! Ce qui limite son pouvoir en plus de ça !

Pour l'exemple de la balle. Un tranchant est un endroit où deux faces se rassemblent sur un fil tranchant. Cela donne un point de visée qu'on n'a pas sur une balle qui est entièrement ronde. D'où le fait qu'à cet instant, il ne peut pas savoir où partira les lames et ce qui est dangereux donc.

Merci pour ta prise en main et aussi ton commentaire sur l'histoire ! Et ma foi, je peux lui ajouter un toc sans soucis héhé !

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Saki Ketsuen le Sam 07 Avr 2018, 02:48

Hum. J'attend toujours un avis ou une réponse '.'

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Ace le Mar 10 Avr 2018, 18:38

Salut Saki. Je suis passé comme ça sur ta fiche, et je vois que tu attends encore une réponse.
Je ne sais pas si tu as déjà vu les quelques annonces/messages qui trainent sur le forum en ce moment, mais en gros, le forum va être "reboot". C'est-à-dire qu'on peut tous dire aurevoir à l'académie Tsuki, ou du moins telle qu'on la connait maintenant. Tout va être changé sur le forum, d'ailleurs une belle partie du staff est partie.

Si tu souhaite garder ton personnage et éventuellement le ressortir pour  Tsuki 2.0, je te conseille vivement de sauvegarder ta fiche sur ton ordinateur.

En espérant te voir RP un jour x)



- I grow legends

Revenir en haut Aller en bas

Re: Saki Ketsuen, [Terminé] [Narok]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum