En voilà une résidence qualitative [Pv Asura] [No MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

En voilà une résidence qualitative [Pv Asura] [No MJ]

Message par Jïnn le Dim 28 Jan 2018, 22:57

Après avoir décrit les lieux et les avoir fait visité à Asura, Jïnn lui avait donné un double des clés. Le duo était alors le seul en possession des clés de la maison. Cela servirait à l'émeraude en cas de besoin ou juste pour trouver un abri le soir si elle traînait trop longtemps en ville. Puis, il y avait deux chambres dans sa résidence modeste, de quoi suffire pour que la demoiselle puisse se sentir dans son intimité, bien tranquillement. Le petit jardin possédait un potager aussi, avec des légumes de saison. Enfin on ne pouvait pas s'ennuyer dans cette résidence ! Mais bon, Jïnn étant très soigneux et discipliné, il avait ses rituels dans cette résidence. Il nettoyait tout de fond en comble, tout. Le rangement était impeccable.

Du coup, aujourd'hui était un grand jour puisqu'elle allait surement venir avec ses affaires afin de s'installer les week-end et plus encore si elle s'y sentait bien. De cette façon, Jïnn assurait un contrôle léger sur la présence du Kumiho et de l'émeraude afin qu'elle soit en dehors de tout et n'importe quoi de dangereux. Il attendait alors sereinement sur son canapé, tapotant son index contre sa joue gauche. Il s'était questionné la veille....et quelques jours s'étaient écoulé sans qu'il n'en trouve la réponse. Un risque de ce genre lui paraissait trop gros à tenter mais d'un autre côté il faut oser pour trouver l'opportunité.

Mais du coup la vrai question était : "Pourquoi n'était-il pas avec elle sur la route directement ?" car Monsieur Jïnn Junalkin s'occupait du club d'arts martiaux de Thouhills donc il devait partir plus tôt le week end afin de s'y rendre et donc se retrouvait dans l'incapacité d'aller voir Asura à Tsuki pour faire la route. Puis...Il n'avait pas encore assez d'argent pour une voiture, même ayant le permis. Enfin cela, ce ne sera qu'une question de temps, car s'occuper du club donnait une rémunération, certes assez faible, mais assez suffisante pour ajouter du beurre dans les épinards, épinards provenant de son maître au Japon et de son père. Normalement il avait tout communiqué, l'adresse etc. Il se dirigeait alors devant la porte, sentant le renard puis surtout l'aura de la demoiselle. 150m de portée, ça ne se refuse pas, clairement. Il attendait alors qu'elle arrive devant la porte et qu'elle toque ou sonne. Après tout, la sonnette ça coûtait de l'argent et Jïnn ne l'entendait que quand le facteur déposait des colis. C'était un petit rituel très appréciable en quelque sorte.
Quoi qu'il en soit, une fois qu'elle était devant la porte et avait donné signe de vie, Jïnn ouvrait la porte et l'accueillait tout sourire, convivial et tout ce qui va avec.

Bonjour Asura ! J'suis désolé de pas avoir fait la route avec toi j'étais occupé au club et j'suis revenu y'a à peine une demi heure. Tout s'est bien passé ? Je t'en prie, entre et mets toi à l'aise.

Evidemment, la question était rhétorique. Mais un pouvoir ne doit pas pour autant enlever les formes de bases du respect dans une conversation. Assurément, il l'aidait à porter ses bagages si elle le désirait. Car on dira ce qu'on veut, mais ce bout de femme là est très coriace !
En tout cas, elle avait de quoi ranger ses chaussures à l'entrée, là où il y avait les manteaux. Enfin maintenant, elle connaissait les lieux. Il en profitait pour détailler la tenue de la demoiselle ainsi que son état d'esprit, toujours l'air enthousiaste.



POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
140/300  (140/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En voilà une résidence qualitative [Pv Asura] [No MJ]

Message par Asura le Sam 03 Mar 2018, 15:24

Voilà, c’était le grand jour, je me sentais à la fois stressée, enthousiaste et curieuse… Stressée pourquoi… parce que c’est bien la première fois que j’allais dormir autre part qu’à l’académie, chez un garçon qui plus est. Mais pas n’importe quel garçon, il s’agissait de Jïnn, ce garçon qui avait quand même pénétré mon fort intérieur, discuté avec l’essence de mon pouvoir et même fait copain-copain avec. J’avais l’habitude de bien m’amuser avec lui, je lui faisais totalement confiance mais pourtant je ne pouvais pas m’empêcher d’être un peu anxieuse à l’idée d’habiter sous le même toit que lui, même si c’est pour un temps limité.

J’avais préparé minutieusement mes affaires dès la veille, en faisant bien attention de ne rien oublier. Vêtements, brosse à dents, trousse de toilette… Tout y était. J’avais bien vérifié et revérifié à plusieurs reprises pour être sûre d’avoir tout ce qu’il me fallait à portée de main.
J’avais enfilé ma jolie robe bleu roi, attaché mes cheveux en chignon et mis des chaussures confortables. J’avais mis un léger maquillage histoire d’être un peu jolie sans trop en faire. Pour finir j’avais pris soin de prendre la broche de mes grands-parents avec moi, je l’avais accrochée à mes cheveux pour être sûre de toujours l’avoir sur moi et comme ça aucun risque de la perdre ou qu’elle se fasse voler. Il était hors de question que je la laisse à l’académie en mon absence ce bijou était bien trop précieux.  

J’avais pris la route d’un pas décidé, trainant une valise derrière moi et portant un bagage à main sous le bras, je le demandais si je n’avais peut-être pas pris un peu trop d’affaires… Je ne voulais pas paraître envahissante, et je ne voulais pas en faire trop surtout pour un premier weekend.
Pendant tout le trajet jusqu’à chez Jïnn je n’avais pas cessé de me questionner sur tout un tas de choses débiles : Comment je devais me comporter ? Est-ce que je dois lui faire la bise en arrivant ou lui serrer la main ?

Tout un tas de question inutiles… Pourtant je ne pouvais pas m’en empêcher je voulais bien faire, et être tout de même une invitée modèle. Je ne voulais pas perturber ses habitudes ou encore le déranger. En même temps je repensais à notre rencontre dans la forêt à tout ce qui c’était passé, à tout ce que j’avais ressenti envers lui à ce moment-là. Je ne pouvais m’empêcher de rougir en y repensant, car nous avions été vraiment très proche à ce moment-là.  

Voilà que j’avais presque loupé l’entrée à cause de mes pensées indisciplinées… Manquerai plus que ça tiens. L’avantage c’est que ça m’avait quand même destressé un peu de repenser à tout ça.
Je respirai un bon coup avant de taper légèrement sur la porte afin de prévenir de mon arrivée, je n’avais pas eu besoin d’attendre très longtemps car quelques secondes plus tard Jïnn m’avait ouvert la porte en me gratifiant d’un sourire et d’un accueil chaleureux.
Après un petit Freeze, Je le saluais à mon tour le plus naturellement possible en espérant que le ton de ma voix ne me trahira pas.

« Bonjour Jïnn, je suis contente de te voir. Ne t’en fais pas je suis une grande fille j’ai fait la route tranquillement et sans aucuns problèmes. »

Pendant qu’il portait mes bagages, je soupirai discrètement, comme si ma respiration avait été coupée pendant quelques secondes puis je retirai mon manteau et mes chaussures.. Je me retournais vers Jïnn, souriante, avant de m’incliner légèrement vers lui en signe de politesse.

« Je te remercie encore une fois de me permettre de venir un peu ici ça me fait énormément plaisir, et puis je suis aussi contente de pouvoir passer un petit moment de tranquillité avec toi, sans Kumiho entre-autre, sans l’académie et tout le reste. J’ai l’impression d’être un peu en vacances et je pense que ça ne peut que me faire du bien, j’ai hâte de m’amuser avec toi !»

Je me relevais toujours souriante, il est vrai qu’un petit peu de normalité ça fait toujours du bien. Je n’aurai pas besoin de penser aux études ni à mon pouvoir, tout ce que je voulais c’est m’amuser et passer du temps avec Jïnn.  Et puis... peut-être que ce petit week-end me permettra de le découvrir un peu plus.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En voilà une résidence qualitative [Pv Asura] [No MJ]

Message par Jïnn le Sam 03 Mar 2018, 23:13

Quand il avait ouvert la porte il ne se doutait pas qu'elle puisse être aussi...radieuse ? En tout cas, dans ce contexte très banal en somme, sans pouvoirs, loin de toutes choses "anormales" ou du moins insolites, il se sentait plutot bien influencé par ses émotions. Si bien que son regard se figeait sur elle un court instant, comme pour la détailler davantage, que ce soit les ombrages naturels sur elle, ses traits faciaux, les plies de ses vêtements et bien d'autres. Il sortait de sa torpeur observatrice pour mieux l'écouter avec le sourire.  

« Bonjour Jïnn, je suis contente de te voir. Ne t’en fais pas je suis une grande fille j’ai fait la route tranquillement et sans aucuns problèmes. »


Les bagages à la main, il l'observait alors se mettre à l'aise en lui indiquant du regard la petite table basse pour ranger ses pompes et le porte manteau juste au dessus. Enfin c'était assez intuitif comme disposition de maison. Il inclinait sa tête à son tour. La politesse, les manières, on ne change pas son éducation après tout. Autant Jïnn s'en émancipait, autant avec Asura il fallait respecter les coutumes, même si elle était coréenne et non japonaise. Au moins les deux nations voisines avaient des points communs et il avait l'équilibre des Américains....Quoi que...Peut-on vraiment parler d'équilibre ? Au pire il se considérait citoyen du monde, c'était plus simple ainsi.

« Je te remercie encore une fois de me permettre de venir un peu ici ça me fait énormément plaisir, et puis je suis aussi contente de pouvoir passer un petit moment de tranquillité avec toi, sans Kumiho entre-autre, sans l’académie et tout le reste. J’ai l’impression d’être un peu en vacances et je pense que ça ne peut que me faire du bien, j’ai hâte de m’amuser avec toi !»


Le plaisirs était partagé et cela se voyait sur son visage. Avoir de la visite c'était rare pour lui, sauf si on parlait du club de la ville, pour les réunions et bien d'autres. Concrètement il était tout seul, dans une résidence assez grande financée par son maître, son salaire du club et un peu ses parents. Parents inconnus pour la plupart de son entourage du moins, et même pour lui dans une moindre mesure. En tout cas, il se jurait de rentabiliser ce week-end comme jamais. Il fallait faire des tas d'activités. Il portait alors ses bagages pour les amener dans le salon à la suite d'une petite courbette indiquant à Asura de passer devant pour découvrir les lieux.

-Eh bien écoute. Ici c'est vraiment grand je trouve et tu peux t'y sentir comme chez toi ! C'est super simple. Ici tu vois le rez de chaussée donne sur l'entrée. Tu continues tout droit pour aller au salon et à gauche pour la cuisine. L'escalier est à droite et en dessous il y a des toilettes si besoin.
Ensuite, une fois à l'étage supérieur, il y a trois chambres. La mienne, celle d'un de mes parents qui vient jamais, et celle d'ami. Celle d'ami tu la trouveras très cosy j'te le promets, en plus j'ai fait le ménage avec assiduité ! J'ai tout prévu pour que tu te sentes comme chez toi.


Pendant qu'il parlait, il indiquait de son menton, les deux mains prises, les zones dont il parlait. Il circulait rapidement dans le salon et la cuisine. Tout était propre, ordonnée, bien rangé, pas une poussière et tout assez bien éclairé. En somme, à l'image de son hôte. Le logis était à la fois sobre mais ne manquait de rien. Il l'incitait alors avec un sourire à le suivre en montant les escaliers. Ses pas étaient légers au point où ses pas sur les escaliers laissaient une trace sonore très faible. Il avait l'habitude de faire ainsi pour sa propre paranoïa, qu'on le retrouve chez lui, mais aussi pour s'entraîner à bien placer ses appuies constamment. Il la guidait alors dans un couloir. Il y avait quatre portes. Trois sur la droite du couloir et une en bout de chemin. Il expliquait alors d'un air avenant :

Du coup, la première porte est réservé à mon père quand il rentre mais vu qu'il vient pas, bah je m'en sers pour héberger des amis en voyage.
La seconde c'est tout simplement ma propre chambre et la troisième ce sera la tienne. La dernière porte est la salle de bain. Il y a une baignoire et une douche à l'italienne en plus de toilette. Par contre je suis désolé haha, mais je crois que la chambre d'ami est assez neutre, pas très girly, enfin j'ignore comment c'est la chambre d'une jeune femme mais je pense qu'elle est assez cool. Qu'est-ce que t'en penses ?


Au rythme de ses paroles il se dirigeait vers la chambre d'Asura. Il ouvrait la porte, non fermée à clé, et la laissait alors observer sa nouvelle demeure. Tout était comme à l'étage du dessous, bien propre. Il déposait alors les bagages à côté du lit. Il était tout content. Au moins il avait posé les bases et il avisera ensuite ce qu'il fera avec elle.

Si t'as besoin de quoi que ce soit, n'hésite absolument pas. Puis entre nous...Ta robe te va très bien, héhé.

Il lui laissait un bref clin d’œil en parlant plus faiblement exprès pour la gêner un peu, il aimait bien voir ses joues devenir roses à la suite d'un compliment. Cela l'amusait et il se sentait terriblement protecteur et attentionné de cette façon.


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
140/300  (140/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En voilà une résidence qualitative [Pv Asura] [No MJ]

Message par Asura le Mar 06 Mar 2018, 02:09

La première étape était réussie ! Le saluer sans bafouiller : check ! J’avais réussi à maitriser un minimum mes émotions et ça c’est plutôt cool, mais bon je sais que vu le lien qui nous unit Jïnn est tout à fait capable de lire en moi comme dans un livre ouvert. Tant pis au moins j’aurai essayé. Je suis rassurée quand même de voir que je ne suis pas la seule a freezer un peu. Le contexte était si différent de d’habitude que nous avions du mal tous les deux à nous y faire, je me retenais de pouffer de rire alors que Jïnn me laissait passer pour que je puisse redécouvrir encore une fois les lieux.

« Eh bien écoute. Ici c'est vraiment grand je trouve et tu peux t'y sentir comme chez toi ! C'est super simple. Ici tu vois le rez de chaussée donne sur l'entrée. Tu continues tout droit pour aller au salon et à gauche pour la cuisine. L'escalier est à droite et en dessous il y a des toilettes si besoin.
Ensuite, une fois à l'étage supérieur, il y a trois chambres. La mienne, celle d'un de mes parents qui vient jamais, et celle d'ami. Celle d'ami tu la trouveras très cosy j'te le promets, en plus j'ai fait le ménage avec assiduité ! J'ai tout prévu pour que tu te sentes comme chez toi. »

Je suivais les indications de Jïnn, en étant attentive mais toujours souriante, j’étais réellement contente d’être ici, de passer un moment si banal et agréable en sa compagnie, il faut dire que j’avais besoin de ça. J’avais hâte de découvrir de quoi se composait son quotidien, et puis de faire la découverte de ses petites manies, ses petits tics ce qui pouvait se révéler amusant. Cependant,  quelque chose avait attisé ma curiosité dans ce que Jïnn venait de dire, il venait d’évoquer ses parents en soulignant qu’ils étaient rarement présents. Je me doutais bien qu’une si grande demeure n’était pas faite pour une seule personne tout de même mais bon, ce qui m’avait le plus interpellé c’était le fait que ses parents soient peu présents à son domicile. Je me retins de lui poser quelques questions là-dessus, le moment était mal venu il m’en parlera quand il le souhaitera, en attendant nous n’étions peut-être pas suffisamment proches pour qu’il me parle de sa relation avec ses parents. Après quelques minutes d’inattention, je me concentrais à nouveau sur les explications de Jïnn tout en le suivant à travers les différentes parties de la maison.

« Du coup, la première porte est réservé à mon père quand il rentre mais vu qu'il vient pas, bah je m'en sers pour héberger des amis en voyage.
La seconde c'est tout simplement ma propre chambre et la troisième ce sera la tienne. La dernière porte est la salle de bain. Il y a une baignoire et une douche à l'italienne en plus de toilette. Par contre je suis désolé haha, mais je crois que la chambre d'ami est assez neutre, pas très girly, enfin j'ignore comment c'est la chambre d'une jeune femme mais je pense qu'elle est assez cool. Qu'est-ce que t'en penses ? »

Nous voilà arrivés à ce qui allait être ma nouvelle chambre, un petit cocon, propre et bien décoré où je pouvais me sentir chez moi. Une pièce plutôt grande et bien éclairée, avec une fenêtre donnant sur l’extérieur, une petite chambre cosy comme on dit !
Pendant que Jïnn posait mes bagages j’en profitais pour m’asseoir sur le lit en regardant tout autour de moi avant de poser à nouveau mon regard sur mon hôte du jour, pendant que celui-ci ajoutait :

«Si t'as besoin de quoi que ce soit, n'hésite absolument pas. Puis entre nous...Ta robe te va très bien, héhé. »
 

Le compliment en plus du clin d’œil venaient de détruire totalement toute ma crédibilité, alors que mon cœur se mettait à marteler comme un marteau piqueur dans ma cage thoracique, mes joues devinrent si rouges qu’elles auraient rendues jalouse un plan de tomates… C’est bien la première fois que Jïnn me faisait un compliment aussi direct, il faut dire que je ne m’y attendais pas, après vu le contexte dans lequel nous étions il était plutôt normal qu’il me complimente. Pourtant je ne pouvais pas m’empêcher de me sentir, gênée et à la fois heureuse de savoir que ma tenue lui plaisait…

« Me-mer-merci. C’est gentil, contente que je te plaise, euh, enfin je veux dire que ma robe te plaise ! »

Miss catastrophe le retour, la nuance était là après tout peut être que c’est juste ma tenue qui lui plait et non pas ce qu’il y a dedans… C’est à dire moi.
Afin de changer rapidement de sujet, mais aussi pour cacher ma gêne j’avais détourné mon regard vers la fenêtre l’air de rien avant de respirer un bon coup pour reprendre la parole calmement. Tentative désespérée.

« L-la chambre est magnifique je trouve elle me va parfaitement. Ca va me faire du bien d’avoir un peu d’espace à moi toute seule, puis qu’à l’académie j’ai des colocataires mais là toute la chambre est à moi toute seule. Tu as de la chance de pouvoir avoir tout cet espace pour toi, de la chance en même temps ça doit faire bizarre d’être ici tout seul. N’empêche ça change de l’ambiance de l’académie, en plus quand on est tout seul on peut faire ce qu’on veut du genre chanter à tue-tête ou encore sortir de la salle de bain sans porter de serviette, oh et puis zut je parle trop désolée Hahaha… »

Je laissais échapper un rire nerveux. J’avais parlé à une vitesse ahurissante tant ma gêne était grande, j’espérais tout de même qu’il n’avait pas compris toutes les bêtises que j’avais pu dire parce que même moi pour le coup je n’avais même pas conscience de tout ce que je venais de dire. Je reprenais un peu mon calme toujours en évitant son regard en respirant un bon coup.

« Tout ça pour te dire que je te remercie pour ton accueil la chambre me convient parfaitement. Tout est parfait ici pour que je me sente chez moi, de toutes façons je ne suis pas difficile. J’espère cependant que tu ne changeras pas tes habitudes à cause de moi, j’espère également que ça ne dérangera pas tes parents que je sois ici, je n’aimerai pas les contrarier ou t’apporter des soucis. »

Je fini enfin par le regarder à nouveau en souriant, les joues rosées, mais l’air un peu plus calme. Je m’étais excitée d’un coup sans raisons, peut-être qu’il va me trouver bizarre, moi qui espérait être l’invitée parfaite… J’avais bien commencé pourtant ! Mais il a fallu un seul compliment pour me déstabiliser complètement… Je me demande ce qui ne tourne pas rond chez moi, tellement de choses se bousculent dans ma tête. Puis ce sentiment que j’ai en sa présence… C’est bizarre, mais peut-être que je me fais simplement des idées.


avatar
Asura

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En voilà une résidence qualitative [Pv Asura] [No MJ]

Message par Jïnn le Lun 12 Mar 2018, 04:12

Hahahaha ! Toujours un régal de la voir aussi timide. A croire qu'on ne lui offre jamais de compliments ! Pourtant elle était magnifique cette jeune femme. Jïnn pouvait aisément lire à elle, malgré lui, à cause d'une part de son pouvoir mais aussi de sa façon de révéler ses sentiments. En soi, il se demandait presque si c'était pas un peu tricher, comme à l'époque...Humm...Autant ne pas tenir compte des informations fournis par son pouvoir, quitte à inhiber au maximum sans détruire le lien qu'il avait entre lui et le Kumiho. Allez, reste normal, reste souriant et tout ira bien !  

« Me-mer-merci. C’est gentil, contente que je te plaise, euh, enfin je veux dire que ma robe te plaise ! »


Jïnn retenait un léger rire. A vrai dire il aurait voulu lui répondre dans la foulée de manière ultra spontanée "Puisque c'est toi qui la revêtis cette robe, c'est forcément toi qui me plait, haha". Mais son sourire devrait faire passer le message. Il se fixait un prochain objectif : Essayer de la décoincer un brin. Après tout, autant profiter sans être rouge comme une tomate à chaque phrase ! Il allait lui inculquer quelques notions de guerriers pour la rendre forte et vivace. Enfin, ça c'était sur le papier car dans les faits il doutait de pouvoir lui transmettre tout ça d'un coup. Puis li devait prendre en compte son caractère et ses antécédents. Au moins il voyait court, moyen et long terme pour son bien et le sien.

« L-la chambre est magnifique je trouve elle me va parfaitement. Ça va me faire du bien d’avoir un peu d’espace à moi toute seule, puis qu’à l’académie j’ai des colocataires mais là toute la chambre est à moi toute seule. Tu as de la chance de pouvoir avoir tout cet espace pour toi, de la chance en même temps ça doit faire bizarre d’être ici tout seul. N’empêche ça change de l’ambiance de l’académie, en plus quand on est tout seul on peut faire ce qu’on veut du genre chanter à tue-tête ou encore sortir de la salle de bain sans porter de serviette, oh et puis zut je parle trop désolée Hahaha… »


Ah bah là il retenait plus du tout son rire. Si seulement elle savait comment il vivait ! En plus...Malgré son rire franc et de bon coeur, il venait de réaliser une chose absolument primordiale pendant qu'il se grattait l'arrière de la tête un instant pensif. Celle de la douche, du pagne, de dormir nu et bien d'autres....Il va devoir mettre des filtres pour ne pas lui faire peur, ne sait-on jamais. Comme pour la soulager il regardait dans la même direction qu'elle, vers la fenêtre. La météo était pas terrible ces temps-ci mais bon, au moins c'était toujours ça. Cela dit, il lui laissait quand même un haussement de sourcils malicieux. Clairement, elle allait voir de l'inédit.

« Tout ça pour te dire que je te remercie pour ton accueil la chambre me convient parfaitement. Tout est parfait ici pour que je me sente chez moi, de toutes façons je ne suis pas difficile. J’espère cependant que tu ne changeras pas tes habitudes à cause de moi, j’espère également que ça ne dérangera pas tes parents que je sois ici, je n’aimerai pas les contrarier ou t’apporter des soucis. »


Moooooh, qu'elle est mignonne. Jïnn révélait cette fois ses dents blanches à la suite de son sourire. Il posait alors une main sur les épaules d'Asura une fois qu'il s'était assis sur son lit à côté d'elle. Son autre main lui laissait un pouce en l'air histoire de bien lui faire comprendre que tout allait bien se passer. Pour le coup, pas de pouvoirs, pas d'effet placebo pour lui donner de l'assurance fictive, juste un contact humain. Cela dit il ne pouvait réprimer un petit rictus malicieux et taquin pour lui annoncer la couleur :

"Je te l'ai dit ! On va rester qu'à deux tout le week end ! En plus si y'a quelqu'un je n'aurai qu'à te prévenir avec un SMS, ou pour un imprévu.
Quoi qu'il en soit, focus toi sur tout ce qu'on va bien pouvoir faire ! J'ai pas encore tout planifié mais tu aimerais qu'on fasse quoi ? Personnellement, j'ai songé à ce qu'on aille au parc d'attraction demain après-midi. Demain matin on aura qu'à s'entraîner ensemble dans le jardin et faire un petit barbecue pour le midi.
Sinon là de suite, si tu veux je peux t'aider à ranger tes affaires, cette chambre est à toi désormais donc tu peux coloniser mes placards et armoires ! Après si y'a des choses que je dois pas voir, évidemment je sors et j'te laisse tout ranger tranquillement !"


Retirant alors sa main de son épaule, il restait souriant avec de rire encore une fois légèrement. S'il avait son accord alors il l'aiderait, sauf si évidemment, une femme se doit de garder le contrôle total sur sa lingerie, ses sous-vêtements et tout le toutim. S'il ne l'avait pas, alors il resterait sur le lit à la regarder calmement avant de poursuivre pour lui expliquer deux trois points en plus. Même s'il le dira quand même en rangeant ses affaires dans le cas contraire. Après tout, autant la faire rougir un peu plus pour qu'elle ait l'habitude et ne le refasse plus !

"Ah oui aussi ! Si je suis nu, ou à moitié, ne panique pas, c'est juste une habitude. Concrètement en sortant de la douche je le suis, ou en pagne si vraiment j'ai envie de mettre un sous-vêtement. Sinon la nuit bah c'est pareil. C'est bénéfique de dormir nu la nuit mine de rien ! La fertilité tout ça, même si j'envisage pas d'avoir des rejetons un jour haha. Enfin voilà je dis un peu des choses embarrassantes mais je le vis bien héhé.

Jugeant alors sa réaction, il venait à se dire quelque chose...Bah oui ! Pourquoi n'y avait-il pas songé plus tôt ! La voilà la bonne option pour ne pas s'ennuyer tout le Week-end. Tout simplement lui demander. Simple, basique et efficace. Il fallait pas la traîner n'importe où, mais savoir ce qu'elle préférait faire. C'est pour cette raison que d'un air interrogateur il lui demandait à Asura ce qu'elle voudrait bien faire :

"Tu voudrais faire quoi toi pour ce Week-end ? Je suppose que tu répondras n'importe quoi d'intéressants, de ce fait j'ai plein d'options !
On a le club de dance de la ville qui me connait et ils m'ont appris à danser à deux, hélas j'ai pas de partenaire ça te dirait ? Puis une promenade en pédalo sur les rives aussi ? Enfin dis moi on fait ce que tu veux haha.


Y'a pas à dire il était motivé ! Au moins il ne lui avait pas forcément proposé que des trucs très "mecs" dans l'idée. Même si dans un sens c'était très "couple" comme activité et il ne s'en était pas aperçu de suite. Il le masquait derrière un sourire un brin crispé, sa main droite touchant son bracelet sur son poignet gauche, des babioles qu'il ne quittait jamais, comme le collier. Cela dit, Asura remarquerait aisément de son point de vue la cicatrice de Jïnn au niveau de la tempe, plus allongée que la dernière fois.


POUR LES NOUVEAUX:
Les tuyaux du bon MJ : Les recensements une fois validé. Journal intime avec timeline à faire, votre boite à message aussi. LISEZ LE TOPIC DANS ACADEMIE ABONDANCE ! Souriez et amusez vous !  


THEME DU PLAISIRS:

Signature TPC:

avatar
Jïnn
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 4
Exp:
140/300  (140/300)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: En voilà une résidence qualitative [Pv Asura] [No MJ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum