Entrainement Solo (+Tori)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Entrainement Solo (+Tori)

Message par Narok le Jeu 18 Jan 2018, 20:38

Je n’avais toujours pas réinvesti ma chambre à l’académie, principalement je restais dans la rue, sur le toit d’un immeuble près des champs aussi, et je passais ma nuit à me demander si je devais vraiment revenir. Qu’est-ce qui me restait ici finalement ? Finir l’arsenal de Liam était bien la seule attache matérielle qu’il y avait pour moi ici. J’avais peut-être encore des amis à Tsuki, ou je pouvais m’en faire d’autre avec un peu de chance mais je me disais qu’ils se trouvaient certainement mieux en mon absence, à chaque fois que je sociabilisais il se passait des événements aux débouchés déplorables pour eux. Il faudrait que je puisse il aller incognito pour voir ce qu’il s’y passe, regarder de loin ne me donne pas suffisamment d’information, ni suffisamment de satisfaction je devais me l’avouer.

Pourtant je n’avais aucun moyen de pénétrer l’académie sans me faire harceler directement par tout le monde, aucun moyen de m’en rapprocher pour y satisfaire mes interrogations. Je devais pourtant savoir si l’académie était sûre pour que cette personne puisse y entrer ou non. Y envoyer un drone était perdu d’avance, soit il se faisait dégommer dès son approche, et puis peu importe on n’a jamais vu quelqu’un parler librement avec un drone comme si c’était quelqu’un. Je pouvais bien créer un corps humain parfait qui me permettrait de donner le change, mais… ce n’étaient que des poupées sans vie et inutile pour tenir une conversation, autant lancer un flamby ça fera pareil. Mais peut-être que…

Poser sur un rocher en pleine forêt je profitais de la faible lumière qui perçait la frondaison et miroitait sur la surface de l’eau qui courrait doucement entre les arbres. La même rivière où j’avais rencontré Asura, Jane aussi, et où flappy avait perdu son œil… Pauvre bête. Je tendis ma main et commença à s’écouler sur le tapis de feuille à mes pieds une marre de sang qui tombait de ma paume. Le liquide s’étala puis en sorti un corps humain… c’était Tori. Pourquoi Tori ? J’avais simplement dans l’idée de faire un corps humain, pas nécessairement Tori. J’avais peut-être le besoin de la rencontrer. Son corps sans vie (et nue) gisait parterre sur les feuilles. La seule protection à son intimité était quelques feuilles mortes qui cachaient les endroits trop sensibles. Mais le froid de la saison ne tarda pas à soulever une des feuilles mortes qui ne lui offrait plus tant abris à présent. Bonne réaction aux conditions extérieures, tout allait bien donc, pas d’erreur dans la formation. Pourtant je pouvais faire tout ce qu’il me venait à l’esprit et elle ne fera pas preuve d’une quelconque conscience… ce corps resterait un légume à jamais.

Le corps se souleva lentement du sol, flottant devant moi et pivota pour se retrouver à la verticale, toujours comme endormie. Je pouvais en faire ce que je voulais mais uniquement grâce à mon pouvoir, jouer avec comme une marionnette elle répondait à mes moindres commandes. Mais c’était ça qui me dérangeais au plus haut point. Je ne pouvais pas recevoir d’elle, elle ne pouvait envoyer d’information. Si je lui faisais ouvrir les yeux alors je ne pouvais pas voir à travers pour autant.

… Je ne pouvais pas la laisser nue plus longtemps, si quelqu’un passait il y allait avoir un énorme malentendu et ça allait être extrêmement compliqué à expliquer ou même impossible à justifier. Je la vêtue d’une petite robe Noire et blanche sans froufrou et assez simple mais bien coupé, un manteau ouvert beige en laine et une paire de collant qui s’accompagnaient de ballerines brillantes noir. Voila qui était mieux. Je la fi s’assoir devant moi dans un seiza classique qui ne révélait pas ses dessous par une erreur de position. Que j’avais oublié, j’ai oublié de lui faire des sous-vêtements… peu importe de toutes manières ça ne porterai préjudice à personne. Je lui ouvris les yeux et leva ça tête pour qu’elle me regarde, plongeant son regard dans le mien. Enfin je supposais qu’elle me regardait, mais pour autant elle pouvait regarder aussi bien mon nez ou autre.

Je commençai par me représenter l’image que j’avais de moi actuellement, mon physique et plus précisément mon visage. C’était assez simple puisque je savais exactement à quoi je ressemblai, puis je fermai les yeux, et tenta de me concentrer sur cette image que j’avais de moi, tout en concentrant ma volonté à voir par ses yeux. Rien ne se produisit et je redoublai de concentration et de volonté. Mais rien ne se produisit encore une fois. Pour finir je donnai tout ce que j’avais, j’en tremblais tellement tout mon corps se vouait à la tâche et subissait la pression de ce que je faisais. Soudain je ressentis un frisson et j’ouvris les yeux de surprise.

Sans m’en rendre compte je m’étais approché d’elle en me penchant en avant et je lui touchais les genoux avec le bout de mon pied. Ce n’était qu’un frisson du corps de Tori qui avait plus froid que je ne le pensais. Je poussai un soupir… c’était inutile, et maintenant j’était assailli de fatigue. Il ne servait à rien de continuer plus que ça. Je me levai pour m’assoir sur les feuilles et m’adosser au rocher, et c’est en fixant Tori qui me fixait en retour que je m’assoupis sans m’en rendre compte.

Pendant mon sommeil je savais que j’avais froid, je frissonnais, je n’avais pas grand-chose sur le dos mes jambes étaient engourdit par le froid, je changeai mon vêtement pour un jean bien épais et je renforçai aussi la doublure de mon blouson avec de la laine supplémentaire pour ne plus être réveillé par le froid. Je me rapprochai du rocher en me déplaçant à quatre pattes, je ne sais pas pourquoi je m’en étais éloigner, mais sans ouvrir je le trouvai facilement, je me blottis contre lui alors que je sentais qu’il dégageait beaucoup de chaleur et cela soulageai ma sensation de geler sur place.

Je me réveillai quelques heures plus tard. J’étais toujours adossé contre le rocher, pourtant une chose me frappa, Tori était collé contre moi, sa tête posée sur mon torse. Elle avait bougé, et aussi elle s’était changée je ne sais comment. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé exactement, mais il y avait peut-être de l’espoir.
avatar
Narok
Administrateur

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum