anipassion.com

Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Invité le Mer 17 Jan 2018, 21:33

Cela faisait plusieurs jours que l'académie semblait calme, tranquille. Plus de gars sautant partout, plus de ce type fou…. C'était … Calme. Ce qui étonnait les profs et la psy, c'était son absence aux cours. Si bien que l'Américaine Mac-Agosse décida d’enquêter..
Mais de Ys, aucune trace à l'académie, ni sur ses terrains d’entraînement extérieurs.
Elle finit par rentrer une journée plus tard et reprit ses rendez vous.

Le mercredi matin, soit le quatrième jour, vous trouvez dans votre boite aux lettres, un étrange mot.

Salut cher(e) Kick Ass membre.
Ici. Ys. Je planque devant un nouvel entrepôt sur les dock rive droite au ***adresse de l’entrepôt***. Pas le temps de venir vous voir personnellement, mais je vais avoir besoin de l'aide de tous le monde. Un gros coups se prépare ce soir à 20H00.
Passez par la porte de service de droite. Le code d'entrée est la date du jour soit le 17012018. Ne validez surtout pas. Le code en lui même suffit à ouvrir la porte.
Je serais sûrement à l'intérieur. Longer le petit couloir et voyez ce que vous pouvez faire.
Sincèrement
Ker Ys
Ps : Je joint un masque du méchant dans Scream. Si vous avez mieux comme déguisement… N'hésitez pas.
Le mètre des cartes sera le chef pour cette mission.

Noa, Venda, Luxia et Liam. Voilà le fameux groupe auquel Ys faisait confiance était prêt pour sa première vraie aventure ensemble. Qui sait, avec un peu de chance, elle pourra être amusante pour eux, ou pas.


La fameux soir, il faisait nuit noire, le ciel couvert et la neige tombant. Devant l’entrepôt un camion de location 19 tonnes frigorifique, ainsi que 5 grosses voitures, avec plusieurs hommes costauds en costume noire dedans. Sur l'une d'elle, il y avait même un fanion aux 3 bandes horizontales (vert, blanc, noir) et 1 bande verticale rouge à la hampe.
Pas une patrouille autour du bâtiment fermée. Il semblait y avoir du monde à l'intérieur.
Qu'allaient donc t'ils faire.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Luxia le Mer 17 Jan 2018, 23:53


Première mission?
Not dead yet (⌐■_■)

Et bien... Ma vie dans cette académie est devenue bien tristement monotone... C'en est presque - complètement - déprimant... Je ne vois plus personnes... J'ai l'impression de ne pas avoir vu Kupo ou Noa depuis des siècles... Ou Skylinn... Tiens parlons-en de Sky... Je sais qu'elle ne doit pas être loin... Pourtant impossible de la trouver... J'ai comme un mauvais pressentiment... Et puis mon père aussi, mon père qui est là, mais qui n'a toujours pas daigné se pointer... Est-ce que je lui fait peur, ou comment c'est censé se passer? Pourtant de nous deux je pense encore être la moins dangereuse... D'autant plus que je me suis calmée depuis quelques temps... Enfin bref... Un court bilan de ces derniers mois passés trop loin de tout... Pour simplement conclure qu'un drôle de sentiment m'envahit... Je me sens à la fois seule et un peu déprimée... Puis totalement vide. Je suis plus habituée à l'ennui, après tout ce temps...

Ah là là... Les promenades en forêt, les emmerdes d'Okura... Les visites surprises à l'hôpital après quelques séances de "jardinage"... Les accidents dans la maison Saphir... La défenestration de pions... Oh, la chocolate team... Elle me manque tellement... Eric... Où es-tu? Gary? Professeur Archibald? Tant de visages que je ne revois plus... Je n'étais pas à tous spécialement attachée, pourtant je ne sais pas... Ils me rappellent mon arrivée... Des périodes qui maintenant qu'elles appartiennent au passé me paraissent certainement un million de fois plus belles... Mais je suis faite comme ça, et comme encore beaucoup de monde, très certainement...

Plongée dans mon ennui, j'ai même commencé à aller en cours... Oh non, je ne travaille toujours pas, je regarde au travers de la fenêtre d'un air rêveur et mélancolique, mais au moins je suis quelque part... Qu'est-ce que je pourrais faire sinon? Je n'ai pas non plus quitté ma mèche bleue, ma chemise jaune poussin, ma veste ou encore mon jean... J'y suis bien trop attachée. Ça doit être l'une des rares choses qui n'a pas changé, depuis le tout début... Et mon casque, aussi! Mon casque, qui ne me quitte toujours pas, où que j'aille...

Une sonnerie retentit, et je reviens à moi. Mon bilan mental s'interrompt brutalement, et je me lève en un instant de la salle dans laquelle je me trouve pour déguerpir dans les couloirs. Par réflexe, un semblant d'espoir d'action, je jette un oeil dans mon casier avant de monter dans mon dortoir... Où je dormirai sûrement dans l'heure. Enfin, "dormirai", resterai allongée inerte, plus précisément. Mais à ma grande surprise, cet espèce de vieux placard qui me sert plus de boîte à message que de stock accueille aujourd'hui un petit morceau de papier... Et un masque. Ma curiosité est tout de suite piquée. Je m'en saisis et referme la portière d'un coup plus violent que ce que je n'avais prévu, avant de m'atteler à une lecture laborieuse due à la luminosité douteuse de l'endroit en fin de journée.

Je sens peu à peu mon coeur s'accélérer dans ma poitrine de planche à pain au fil de ma lecture. Enfin, vraiment, quelque chose allait se passer? Je n'y croyais plus. Meh... La concordance des temps dans mes textes est encore à revoir, mais fuck it écrire au présent m'avait manqué aussi. Ahem, après cette courte destruction de quatrième mur reprenons; enfin, de l'action. Et en plus je vais revoir le jumeau! Du moins il me semble... Je verrai bien! Alors... Je suppose que c'est un rendez-vous? Dans le bâtiment, à 20h? Je ne me suis jamais rendue dans cette zone... Mais ça ne devrait pas être un problème. Est-ce que j'ai besoin de me changer?... Nah, ça passera. Quand au masque... Ah ah ah... Comme si j'avais besoin de ça. Sérieusement, est-ce que ça fait tellement longtemps que j'ai pas fait de vagues qu'on m'a oubliée? Je serais presque vexée... Enfin bref. Juste après avoir abandonné le masque dans le casier, je me rends dores-et-déjà en ville, le temps de trouver le lieu-dit il sera presque l'heure étant donné mon sens de l'orientation absolument incroyable... N'est-ce pas? Un peu de musique, et je suis partie pour une bonne heure de marche, au mieux.



19h56, et je me trouve devant un grand bâtiment faiblement éclairé ressemblant vaguement à un entrepôt... Faiblement éclairé à cause de la nuit, mais pourtant bien vivant! Qu'est-ce que c'est que tous ces gens... Je sais que je voulais de l'action... Mais ils ne me disent rien qui vaille... Surtout avec de pareils véhicules et des carrures de baobab, alors que non, malheureusement, j'ai gardé mon épaisseur de brindille desséchée... Je décide donc de faire un grand tour pour être discrète, préférant la méfiance à la précipitation. Heureusement, il n'y a personne devant la porte que je dois emprunter. Minutieusement, après avoir coupé ma musique, réalisant au passage le froid extérieur et passant une main sur ma poche pour vérifier la présence de mon briquet, je saisis le code inscrit sur le papier et fais pousser autour de mon visage un masque végétal prenant ses racines dans mes vêtements, donc directement soudé à ces derniers. La porte s'ouvre sans problème, et je me retrouve comme prévu face à un couloir, que j’emprunte d'un pas à la fois impatient et méfiant, sentant à chaque nouvel appui l'adrénaline monter un peu plus dans mon corps. J'entends du bruit, il y a l'air d'avoir du monde... Entrouvrant la porte, je décide de regarder brièvement si la zone me semble dangereuse ou pas... J'en voudrais presque à Ys de ne pas nous avoir donné plus d'explications, je ne sais pas du tout ce que je suis censée faire... Alors j'attends ici, j'attends d'être rejointe par quelqu'un ou de sentir un signal m'indiquant que je dois bouger et/ou intervenir...

De toute façon je n'ai pas mieux à faire.

(c) Rin sur Académie Tsuki



J'incinère des gens, défenestre des nains en #009999 ou en glauque #649B88

Pourfendeuse de nains officielle de Tsuki B)

Je sais que je suis faible, mais je veux me battre.
Je sais qu'ils m'ont détruite, et c'est pour ça que je veux me venger.
Et malgré la larme qui perle sur ma joue, je tiendrai mon épée.
Parce que même la fleur que je suis veut vivre libérée.

Menace Rose Musique
Fiche♣️Dossier♣️Journal♣️Casier
avatar
Luxia

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Venda le Jeu 18 Jan 2018, 00:30

J'étais surprise de trouver un message dans mon casier. C'est vrai, quoi. De nos jours, tout se fait soit par informatique, soit à l'oral, soit pas du tout. Par rien du tout, je veux parler de ceux qui ont trop la flemme pour chercher la personne et qui n'ont pas son email, son numéro de téléphone ou son nom sur n'importe quel réseau social. Mais donc, pour en revenir au message, pendant un instant, j'ai cru que c'était encore moi qui m'étais trompée de casier, pas dans le sens où j'ouvre celui d'un autre étudiant, mais dans le sens où j'ai laissé un message dans mon casier en croyant que c'était celui d'une autre personne. 'fin, vous voyez ce que je veux dire, les télépathes. J'ai pas besoin de m'étaler davantage. Du coup, bref, non, ce n'était pas un de mes propres messages, c'était un message adressé au groupe Kick Ass, probablement un club consacré à l'entraînement cardiovasculaire et muscul- Ah mais non, attendez, c'est pas ça du tout ! Quelle débile ! Non, c'est le groupe qu'Ys a voulu former et auquel il m'a invité à me joindre. Alors comme ça, ça démarre. Ce soir ? Oh bah zut alors, moi qui avais prévu de m'ennuyer, c'est vraiment dommage !... Bon, ben, y a pas le choix, hein. Je vais devoir annuler mon rendez-vous avec l'ennui. Que voulez-vous ? C'est la vie !

C'était parfait tout ça, par contre, il y avait un petit truc qui m'embêtait. C'était cette histoire de masque. Je me suis posée une question existentielle, à savoir si des lunettes de soleil étaient et une écharpe étaient un meilleur déguisement qu'un masque, mais après je me suis dit que c'était non négociable que je puisse avoir quelque chose de mieux, car j'ai besoin d'avoir la bouche dégagée. Elle peut donc pas se trouver derrière un masque ou sinon, faudrait que je le bouge, tandis qu'une écharpe, cest plus facile à baisser et remonter devant la bouche et c'est moins opaque. Mais je me suis encore dit qu'il fallait éviter que ça ressemble trop à ma tronche habituelle, alors vers midi, je suis allée acheter une paire de lunettes que j'oserais pas porter en plein jour pour déambuler sur la place publique ou encore juste dans l'académie, parce que ça s'accorde pas du tout à mon style vestimentaire. Je veux parler de lunettes d'aviateur steampunk. Franchement, le look steampunk à la classe, mais malheureusement, ça s'accorde dégueulassement avec le style ninja et je dirais même que cest son opposé, car là où il faut minimiser les trucs superflus pour le deuxième style, il faut au contraire ajouter beaucoup de détails et d'accessoires au steampunk... Du coup, bref, ces lunettes je vais les réserver à mes déplacements plus discrets. Malheureusement, j'ai constaté un truc une fois arrivée au dortoir, c'est que ce, certes, les verres sont légèrement teintés, mais ce ne sont pas des lunettes de soleil pour autant... Ouais, il me semblait aussi que c'était trop facile... Du coup, j'ai quand même trouvé une solution : je mets mes lentilles polarisées, puis les lunettes steampunk par-dessus. Non seulement ça agit un peu comme un masque, mais en plus ça protège mon résidu de vision des débris de n'importe quoi qui pourraient jaillir de n'importe où pour n'importe quelle raison. Pourquoi se simplifier la vie quand on peut faire compliqué ? Après, le reste était facile. Il suffisait de mettre des vêtements foncés, c'est la base. Par contre, bon, je sais que la température est basse dehors, au moins sous le 0°C, mais je ne vois pas me pointer avec mon manteau d'hiver. Je crois pas qu'il y aura des crochets à notre disposition pour les accrocher. Ou, s'il y en a, je meurs de rire. Bref, je me contente de prendre une veste peut-être noire, je sais plus trop. De toute façon, je suis Québécoise, le froid c'est tellement ma dernière préoccupation et dans le pire des cas, j'aurai qu'à courir pour me réchauffer, that's it !
 
Pour me déplacer, je crois que je le dirai jamais assez, et pour cause, je le dis presque jamais, mais Google Map, c'est vachement pratique pour obtenir une adresse. Le système de localisation aussi, parce que j'arrive pas à lire les noms de rues sur les écriteaux. Ils sont trop hauts, donc trop loin.

Une fois arrivée ou du moins, à proximité de la porte dont il était question, je prends le temps de bombarder la zone d'échos pour m'informer de la quantité de personnes aux environs. Je sais pas s'il faut être discret, mais je vais assumer que oui, du coup, ce serait con de se faire repérer par quelqu'un qu'on a pas repéré. Ah oui, et y a un truc qui est chiant l'hiver... En fait, y en a deux. Les traces qu'on laisse dans la neige et la buée qu'on génère en expirant. Bon, dans mon cas, je m'en sers pour fumer des clopes imaginaires, mais à part ça, c'est nuisible. Après inspection, il semble n'y avoir personne, mais juste au cas où, je vais attendre quelques minutes. De toute façon, je suis en avance.



Après être restée accroupie pendant je sais pas combien de temps à côté de sacs poubelles, j'entends le déclic d'une serrure qui se déverrouille. Je me dépêche alors d'envoyer une rafale pour savoir si c'est une silhouette connue ou pas qui entre. Étrangement, c'est une personne avec une plante dans le visage... Puis j'allume. Oh, Luxia ! Parfait ! Je fausse compagnie aux vidanges pour m'élancer vers la porte et j'arrive à la retenir juste avant qu'elle ne se rebarre. Comme dirait mon petit frère " Hackeuse ! " Oh wait a second... J'ai pas de frère, je suis enfant unique... Quoiqu'il en soit, je profite de l'ouverture de la porte, mais ce n'est pas pour autant que je me dépêche de rattrape la fausse Saphir. J'écoute d'abord les bruits ambiants, car pour le coup, de l'ambiance il semble y en avoir, puis une fois que c'est fait, là je rejoins ma détentrice préférée de lighter. J'espère juste que je vais pas la faire sursauter... 






Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Liam le Dim 21 Jan 2018, 17:21

Bon ce soir ça va chier, j’ai reçu une lettre totalement mystérieuse d’un type encore plus mystérieux. Non j’déconne c’est juste Ker Ys qui mérite une baffe pour avoir écorché mon super pseudonyme, m’enfin c’est déjà mieux que les railleries sur la carte bancaire top spéciale de la mort qui tue. Liam tu peux arrêter de partir trop loin s’il te plaît ? Bon bref là je suis à ma planque, j’enfile ma tenue. Pour l’instant je n’utilise pas celle que Narok m’a confectionné et me concentre sur l’ancienne qui me semble bien plus utile en terme de discrétion. J’enfile tout le matériel dans les poches conçues pour ça et prend mes launchs-card ainsi que le carto-bâton et le card-grapp. Faut vraiment que je trouve un bien meilleur nom à ce grappin, l’idée pour cette histoire c’est que je suis totalement équipé avec toutes mes affaires.

J’y vais en moto et me dirige vers la zone que l’on m’a décrite pour m’arrêter à environ 300 mètres de la zone et me rapproche encore un peu pour l’observer avec des jumelles miniatures, whaooou c’est que il y a du monde là-bas. Tiens j’ai presque cru apercevoir un mouvement furtif, sûrement une erreur. Je ne sais pas du tout si je suis le premier arrivé ou non, je cache ma moto dans un buisson et commence à marcher discrètement vers la zone en évitant la partie qui ressemble à un parking.

Je contourne le bâtiment en totale discrétion et je rentre par une porte à l’arrière pour tomber sur deux personnes juste après avoir ouvert une porte à l’intérieur. J’avale ma bile et hausse les sourcils en me jetant sur l’une d’entre elle qui porte des lunettes d’aviateur, je tente simplement de la plaquer au sol avec toute ma puissance. Je jette un coup d’oeil sur la fille à ma droite qui porte un masque végétal. Je me relève d’un coup et m’apprête à tirer mes cartes dans la direction de la fille plante.

-Je ne savais pas que les Palestiniens engageaient des méta-humains !


Serment de Elpis:
avatar
Liam

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
220/250  (220/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Invité le Mar 23 Jan 2018, 18:39

Dans la salle, cela parle d'une langue du moyen orient. Certainement un arabe coranique. Il est un peu tard pour les prières.
L'arrivée de Liam et sa fameuse phrase firent taire ses voix. Et une d'elle, venant du bout du petit couloir dis.

-Les palestiniens ont aussi des méta-humains. Comme beaucoup de nations du monde, monsieur Wic… enfin membre de la Kick Kass team. Nos avons votre leader. Donc si vous pouviez venir tous les trois, s'il vous plaît. Je vous expliquerais le pourquoi du comment.


Une porte s'ouvrit, laissant passer un raie de lumière au bout du couloir. Cela venait de la paroi opposé au mur extérieur. Vous n'entendez ou ressentez la présence

-Pas la peine de compter sur monsieur Greenwitch. Il semble avoir mieux à faire que venir. Nous sommes 5. Vu que nous vous connaissons, je vais vous donner nos forces afin de vous mettre sur un pied d'égalité. 2 de mes compagnons ne parlent pas un mots de votre langue. Nous avons aussi deux femmes. Elles sont entièrement voilés. Non pour cacher leurs identités, mais pour des raisons propre. 1 de mes compagnons a un capacité divine à but purement offensif. Il nous sert de garde du corps. Les hommes dehors, sont de simples humains qui ne renteront qu'à partir du moment ou s'il y a grabuge pouvant être entendu de leur place. Nous appartenons à l'organisation Coranique d'Ibn Khaldoun.

L'homme se tue, et une autre voix reprit en arabe. Elle ne semblait pas s'adresser à vous et il fallait tendre l'oreille pour vraiment comprendre ses dires.
Si vos pas vous amène dans la salle principale, Ys est derrière une femme vous tournant dos. C'est elle qui semble psalmodier des choses. Il est attaché à une chaise et semble ne pas bouger. Vous ne pouvez pas vraiment dire si il dors ou pas, sa tête étant recouvert d'une sorte de sac couverte de runes.

Sur la droite, une grande tablé contenant quelques boissons et des victuailles.

plan:

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Luxia le Mer 24 Jan 2018, 15:51


Le début de kick kass
Feat Venda, Liam et Ys


Je n'attends pas longtemps avant d'entendre une nouvelle présence non loin, et me retournant pour l’apercevoir discerne une silhouette familière, celle de Venda. Comptant rester discrète, je lui adresse simplement un signe de la main par réflexe, sans rien faire. Très bientôt, nous sommes aussi rejointes par une personne beaucoup moins discrète, et qui visiblement n'a pas non plus été mis au courant de grand chose, étant donné sa réaction en me voyant...

"-Je ne savais pas que les Palestiniens engageaient des méta-humains !"

Étrange, sa voix me dit quelque chose... J'ai sûrement dû le croiser, une fois ou deux... Mais pourquoi les palestiniens? Personne ne m'a engagée, si? Wait, Ys est de Palestine? Je suis perdue. Peu importe, je n'ai pas le temps de me questionner bien longtemps avant qu'une nouvelle voix se fasse entendre, et cette fois-ci une parfaitement inconnue. Repérés, merci monsieur la discrétion... Je pousse un [color:a658=##649B88]"Tsss..." d'agacement comme je ne l'ai pas fait depuis bien longtemps aussi, avant d'écouter ce qu'elle disait.

"-Les palestiniens ont aussi des méta-humains. Comme beaucoup de nations du monde, monsieur Wic… enfin membre de la Kick Kass team. Nos avons votre leader. Donc si vous pouviez venir tous les trois, s'il vous plaît. Je vous expliquerais le pourquoi du comment. "

Quoi? Alors, il va falloir qu'on m'éclaire sur certaines choses... D'abord, pourquoi on nous connaît, on a encore rien fait! Ys, qu'est-ce que t'as encore foutu bordel?!? Qu'est-ce qu'ils veulent, aussi?

"-Pas la peine de compter sur monsieur Greenwitch. Il semble avoir mieux à faire que venir. Nous sommes 5. Vu que nous vous connaissons, je vais vous donner nos forces afin de vous mettre sur un pied d'égalité. 2 de mes compagnons ne parlent pas un mots de votre langue. Nous avons aussi deux femmes. Elles sont entièrement voilés. Non pour cacher leurs identités, mais pour des raisons propre. 1 de mes compagnons a un capacité divine à but purement offensif. Il nous sert de garde du corps. Les hommes dehors, sont de simples humains qui ne renteront qu'à partir du moment ou s'il y a grabuge pouvant être entendu de leur place. Nous appartenons à l'organisation Coranique d'Ibn Khaldoun."

Je ressens comme une pointe de déception en apprenant que mon jumeau ne sera pas là... Ils ont intérêt à ne rien lui avoir fait. Enfin bref... Considérant puérile de rester cachée alors que l'on m'avait repérée, je passe la porte et vais me poster devant la personne en laissant les autres de leur côté, et demande simplement, ne désirant pas perdre trop de temps avec des conneries;

"-Donc... Je suppose que vous savez qui je suis? Du coup je peux retirer ce truc?"

Je désigne ce qui me sert de masque.

"-Je suppose que vous n'avez pas plus de temps à perdre que moi, pourquoi vous avez Ys, et qu'est-ce que vous voulez?"

Je me tenais prête à réagir au moindre problème, pas si sereine que je voulais le laisser penser.

(c) Rin sur Académie Tsuki


Dernière édition par Luxia le Dim 25 Fév 2018, 16:28, édité 1 fois


J'incinère des gens, défenestre des nains en #009999 ou en glauque #649B88

Pourfendeuse de nains officielle de Tsuki B)

Je sais que je suis faible, mais je veux me battre.
Je sais qu'ils m'ont détruite, et c'est pour ça que je veux me venger.
Et malgré la larme qui perle sur ma joue, je tiendrai mon épée.
Parce que même la fleur que je suis veut vivre libérée.

Menace Rose Musique
Fiche♣️Dossier♣️Journal♣️Casier
avatar
Luxia

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Venda le Lun 05 Fév 2018, 01:26

GOSH, LES TÉLÉPATHES, j'avais pas vu le dernier message, j'attendais comme un brocoli depuis plus d'une semaine, JE SUIS DÉSOLÉE, pardonnez-moaaa ! * tousse tousse *
Ça allait pas trop mal, jusqu'à ce que je me laisse distraire par un craquement quelque part au loin devant et que, BORDEL !, quelqu'un en profite pour me plaquer par terre. En plus, le sol est froid...

-Je ne savais pas que les Palestiniens engageaient des méta-humains !

Sous l'effet de surprise, je réponds spontanément en manquant presque de crier :

- Ils en engagent depuis que ta mère représente un danger pour la planète, imbécile !!!

Comme si ça ne pouvait pas suffire, une autre voix lui répond, mais c'est pas une voix que je connais. Ah bah bravo ! Maintenant c'est clair, la discrétion ne fera pas partie de la soirée ! Je profite du baratin pour me relever et m'imaginer en train de donner un coup de poing à l'autre pas subtil pour me venger, car je suis TRÈS rancunière, mais je vais me retenir pour l'instant. Je dis bien pour l'instant

- [...] Nous avons votre leader. Donc si vous pouviez venir tous les trois, s'il vous plaît. Je vous expliquerais le pourquoi du comment.

Il a même pas dit 5 phrases que je suis déjà perplexe. On est invités à se faire raconter une histoire ?... 

- Pas la peine de compter sur monsieur Greenwitch. Il semble avoir mieux à faire que venir.

Je lève les yeux au plafond. Tsss, ce lâcheur ! Ne jamais faire confiance à un Islandais dont le nom de famille fait référence au lieu géographique qui sert de point zéro aux fuseaux horaires ! Encore mieux, ne jamais faire confiance à un Islandais déguisé en meuf !

- Nous sommes 5. Vu que nous vous connaissons, je vais vous donner nos forces afin de vous mettre sur un pied d'égalité. 2 de mes compagnons ne parlent pas un mots de votre langue. Nous avons aussi deux femmes. Elles sont entièrement voilés. Non pour cacher leurs identités, mais pour des raisons propre. 1 de mes compagnons a un capacité divine à but purement offensif. Il nous sert de garde du corps. Les hommes dehors, sont de simples humains qui ne renteront qu'à partir du moment ou s'il y a grabuge pouvant être entendu de leur place. Nous appartenons à l'organisation Coranique d'Ibn Khaldoun.

« L'homme se tue » OH NON, UN SUICI- ah oups, non, j'ai mal compris le contexte... Pardon...

D'accord, en vrai, il manque 74,3% de ce casse-tête, je comprends rien... Limite, je serais au Pays des Merveilles que ça ferait beaucoup plus de sens, mais là... ... Bon, la meilleure chose à faire, c'est d'agir comme d'habitude; c'est-à-dire, y aller au hasard. Je suis pas sûre que ce point-virgule soit bien employé... 

Ah oui et bon, bien que je comprenne l'arabe, comme plusieurs autres langues, d'ailleurs, je ne porte pas trop attention à ce qui est dit par la suite, car je m'occupe de faire une jambette au gars qui m'a plaqué, puis je suis Luxia en croisant les bras. En gros, en croisant les bras, les autres ont tendance à baisser leur garde, parce que ce n'est pas une position très pratique pour attaquer. C'est un peu comme Aldébaran, le chevalier d'or du Taureau dans Saint Seiya, avec sa technique de prédilection, mais lui c'est parce qu'il bouge à la vitesse de la lumière, c'est pas pareil... Bref, je m'écarte du sujet et du contexte ! Tant qu'à écouter Luxia poser des questions, autant faire pareil :

- Et, euh, juste pour être certaine, vous avez pas l'intention de nous sauter à la gorge ? Je peux arrêter de me concentrer sur la périphérie ?... Parce que, voyez-vous, c'est un peu fatiguant de porter attention au moindre bruit...

Un coup parti, je pourrais me mettre à raconter ma vie, étant donné que l'heure semble être au racontage de trucs.






Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Liam le Jeu 08 Fév 2018, 00:06

Je plaque l’adversaire au sol avant qu’elle n’insulte ma mère, aïe ça m’aurait presque fait mal si j’avais gardé plus de souvenirs de ma mère. M’enfin pour moi ma mère c’était ma sœur jumelle donc bon jusque là je m’en fiche un peu de ce qu’elle dit tant qu’elle n’insulte pas Leela, je remarque qu’elle ne tente pas spécialement de m’agresser mais plutôt de me repousser histoire de se relever. Je ne tiens pas ma prise histoire qu’elle se pète la gueule, je me contente juste de la relâcher et de me dépoussiérer avant de me tourner vers l’autre fille qui me dit étrangement quelque chose avec son masque végétal. Hé mais ça va faire un bail qu’on s’est pas vu elle et moi, on s’est rencontré alors que j’étais en train d’uriner ! En même temps faut dire que je ne l’avais pas vu alors qu’elle était juste à côté du buisson sur lequel j’accomplissais mon besoin. Une voix me sort de mes pensées les plus fun.

"-Les palestiniens ont aussi des méta-humains. Comme beaucoup de nations du monde, monsieur Wic… enfin membre de la Kick Kass team. Nos avons votre leader. Donc si vous pouviez venir tous les trois, s'il vous plaît. Je vous expliquerais le pourquoi du comment. "

Attendez, déjà comment ils connaissent mon nom ? Il est pourtant censé rester secret, surtout que je rappelle n’avoir aucune identité civile les enfants...C’est à dire qu’au yeux de la loi je suis un enfant de 7 ans porté disparu je crois et dont l’enquête à été close deux mois après son ouverture. Il faut dire que je n’aurais pas pu monter dans l’avion sans le pouvoir de Leela qui a manipulé la douane le temps que je m’échappe. Donc ouaip qu’ils connaissent mon nom alors que seule l’académie est censé en être informé fait planer un doute en moi. Et puis ‘’notre leader’’ j’demanderais bien à changer de leader en cours de route hein. Parce que ça signifie premièrement qu’on est des sidekicks et ça c’est pas ouf. Ensuite le leader est censé motiver et inspirer les troupes, commander et se faire obéir avec respect. C’est à dire que Ker là il pue un peu genre c’est le premier à se faire capturer. Ce qui laisse planer un doute aussi sur le fait qu’ils connaissent mes capacités et celles des deux filles. Donc déjà la mienne je ne la montre qu’à Tsuki et de deux en ville je suis masqué et je porte une capuche donc c’est vachement chaud de me reconnaître. Ensuite pour des vilains ils sont vachement gentils…

"-Pas la peine de compter sur monsieur Greenwitch. Il semble avoir mieux à faire que venir. Nous sommes 5. Vu que nous vous connaissons, je vais vous donner nos forces afin de vous mettre sur un pied d'égalité. 2 de mes compagnons ne parlent pas un mots de votre langue. Nous avons aussi deux femmes. Elles sont entièrement voilés. Non pour cacher leurs identités, mais pour des raisons propre. 1 de mes compagnons a un capacité divine à but purement offensif. Il nous sert de garde du corps. Les hommes dehors, sont de simples humains qui ne renteront qu'à partir du moment ou s'il y a grabuge pouvant être entendu de leur place. Nous appartenons à l'organisation Coranique d'Ibn Khaldoun."

C’est qui Greenwitch ? J’ai oublié qui c’était, pas grave. Booooon du coup l’idée est très simple, il est temps de commencer à utiliser ma capacité spéciale de type totalement humaine. C’est à dire l’esprit critique, les bonhommes dehors, les gens, Ker Ys qui se laisse faire, tout ça. Vous pensez pas que c’est juste une mise en scène de Ker pour nous tester ? Si c’est le cas c’est extrêmement débile vu ce que je m’apprête à faire. Je tapote doucement mes poches pour les chercher, ah mais merde alors ou elles sont ? Tain’ je les trouve pas ça me saoule. D’habitude elles sont toujours là. Bon tant pis.

-Et les gens c’pas équitable j’ai oublié mes cartes…

Je commence à suivre pendant que les deux filles posent des questions à l’homme, l’une d’entre elle tente de me faire un croche-pied qui me fait tituber et grogner mais ce n’est pas grave. Après tout on est dans la même équipe donc je dois tolérer ce genre de comportement je suppose. Bon du coup une fois qu’elles ont finit de parler chacune d’entre une je me racle la gorge extrêmement fort pour que tout le monde se retourne. Je me rapproche du type censé avoir une capacité divine à but purement offensif jusqu’à n’être qu’à deux mètres de lui sans aucun geste agressif. Comme si j’allais checker un vieux pote. Je tapote mes poches et attrape ce que je cherchais.

-Dans mon pays on ne négocie pas avec les terroristes. Et puis vu que vous parlez anglais j’vais vous faire le plaisir de parler votre langue. ALLAHU AKBAR !!!

Je dégoupille la grenade et la jette sur Ker Ys avant de me mettre à courir en direction du type à la capacité offensif et de créer un gros bouclier de cartes qui va le charger pour le déséquilibrer. Yeah ça c’est de la stratégie made in Liam ! Et que Dieu bénisse l’Amérique ! L’idée est simple, je tue l’otage et je n’ai plus à négocier avec les méchants. Ensuite je tue le plus fort pour montrer ma domination et après ça j’enchaîne tout les criminels un par un ! Ça c’est un plan qui déchire !!!


Serment de Elpis:
avatar
Liam

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
220/250  (220/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Invité le Jeu 08 Fév 2018, 16:41

Luxia fut la première à avancer. Sa question désarçonna la voix.

-Faites comme vous le souhaitez. Vous pouvez même nous donner un nom autre que le votre, si vous souhaitez être appelez autrement.
Nous avons jugez bon de vous demandez de venir afin de vous expliquez les changements à venir.  Une simple politesse. Si vous ne souhaitez pas rester, sortez par la porte derrière le buffet. Une des voiture vous ramènera à l'académie. Si vous voulez vous restaurez… Nous avons préparez un petit buffet avec des spécialités de chez nous pour la plupart.


La voix était un jeune homme au sourire charmant
https://static8.depositphotos.com/1000975/886/i/950/depositphotos_8864447-stock-photo-portrait-of-young-arab.jpg

Pnj 2 était appuyé sur le mur, en face. Vu son gabarit, il était fort probable de penser qu'il était celui avec le pouvoir offensif.

http://www.razkritia.com/wp-content/uploads/2016/06/hulk-2.jpg

La pnj 4 vous tournait le dos. Vous ne pourriez pas lui donner un age précis, mais elle devait avoir moins de la trentaine diriez vous à sa voix.
https://tribktla.files.wordpress.com/2017/09/gettyimages-457879478.jpg?quality=85&strip=all&strip=all

La deuxième femme (pnj 1) vous regardait fixement. Son regard semble vous pénétrez, vous mettre à nue, du moins au première abord. Elle semble vous détaillez, comme si vous étiez étrange pour elle.
http://ekladata.com/mmIpWmnau2PpvG1nfi28yeldGiM.jpg

La pnj 3 se relèvera après l'attaque de Liam. Comme ci il venait de finir sa prière.

http://lanarratrice-al-rawiya.com/wp-content/uploads/2015/09/Vieil-homme1248188745.jpg

Alors que la voix allait répondre à Venda, quand Liam intervient. Mais nous reviendrons plus tard vers Liam.

Voix- Si vous devez surveillez quelqu'un, il s'agirait de notre compagnon entrain de prier.  

Il désigna Pnj 3.

-Même si cela risque de poser problème à cause de votre vue. Ainsi que Haida.

Il désigna la femme vous scrutant.

-Ils ont tous les deux une formation de militaire d'élite ; Pour ma part, je suis Diplomate, et mes deux autres compagnons sont plus là en soutien.
Mais libre à vous de restez sur vos gardes. Et/ou de profitez du buffet.


Revenons à Laim.
Pnj 4 sourit quand Liam dis avoir oublié ses cartes. Un petit signe de la main en direction de pnj 2.
Quand celui ci jeta sa grenade, elle fila vers Ys avant de se voir entouré par une bulle de savon. Ce qui fit drôle à Venda, car elle voyait cette bulle formée de couleurs changeantes, comme ci il y avait un spectre électro magnétique qui défilait dans la bulle.
La pnj 2 se redressa quand il se dirigea vers lui, mais le jeune homme leva son mur de cartes. Pauvre de lui.  Ses cartes tombèrent au sol avant qu'il redresse le mur et qu'elles s'effondrent, une nouvelle fois entourée d'une bulle de savon qui éclatait quasiment aussitôt.

Ce fut qu'après la première chute des cartes de Liam que pnj 3 parla en anglais.

-Bien sûr jeune incroyant qu'Allah est le plus grand. Il est au dessus de tous. Arrête de prêter cette phrase qu'aux terroristes. Elle sert au début de chaque Rak'ah dans chacune des cinq prières conseillés et dans les autres aussi. Certes, il s'agit parfois d'un cri de guerre, mais cela n'est pas qu'une phrase qu'utilise des abrutis manipulé pensant agir au nom de la foi. En tant qu'Imam, je suis tout prêt à discourir religion avec toi, âme égaré.


Le bras gauche de Liam retomba sur le côté, sans que celui ci ne puisse rien faire. Un peu comme si pendant une a deux secondes, il était devenu inerte. Liam après ces deux secondes en eut de nouveau le contrôle. Sa grenade flottait toujours, près d'Ys, dans la bulle de savon.

hrp Liam:
rien ne sortira de la bulle et quand la bulle explosera quelques instant après la grenade, elle aspira tous ce qu'il y a dedans.  


Dernière édition par Ker Ys le Mer 28 Fév 2018, 16:40, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Luxia le Dim 25 Fév 2018, 17:19


Le début de kick kass
Feat des gens


"-Faites comme vous le souhaitez. Vous pouvez même nous donner un nom autre que le votre, si vous souhaitez être appelez autrement.
Nous avons jugez bon de vous demandez de venir afin de vous expliquez les changements à venir.  Une simple politesse. Si vous ne souhaitez pas rester, sortez par la porte derrière le buffet. Une des voiture vous ramènera à l'académie. Si vous voulez vous restaurez… Nous avons préparez un petit buffet avec des spécialités de chez nous pour la plupart. "


Très déçue de cette réponse, j'hésite vraiment à prendre la sortie désignée, et commence à arracher grossièrement mon masque, laissant tomber les végétaux sur le sol en poussant un profond soupir. Je me résonne tout de même assez rapidement, et me convaincs de rester ici, au moins pour être là si il se passait vraiment quelque chose d'intéressant. Je ne bouge pas, et regarde autour de moi avec toujours le même air ennuyé. J'écoute à peine la suite de ce que raconte l'autre, non seulement parce que je n'en ai pas grand chose à faire, mais surtout parce que l'impression insupportable qu'on se moque de moi envahit mes narines. Est-ce que, sérieusement, dans ce groupe, quelqu'un va aller manger? Mon niveau de confiance est au plus bas, en dessous de celui de l'océan. Les paroles de Liam qui prétend avoir oublié ses cartes ne percutent même pas mon esprit, et je reste passive jusqu'au moment où je le vois se lancer au milieu des responsables de tout ça, jetant une grenade et échouant une attaque qui bien qu'irréfléchie et dont l'intérêt m'échappait avait l'air bien partie.

"-Dans mon pays on ne négocie pas avec les terroristes. Et puis vu que vous parlez anglais j’vais vous faire le plaisir de parler votre langue. ALLAHU AKBAR !!!

-Bien sûr jeune incroyant qu'Allah est le plus grand. Il est au dessus de tous. Arrête de prêter cette phrase qu'aux terroristes. Elle sert au début de chaque Rak'ah dans chacune des cinq prières conseillés et dans les autres aussi. Certes, il s'agit parfois d'un cri de guerre, mais cela n'est pas qu'une phrase qu'utilise des abrutis manipulé pensant agir au nom de la foi. En tant qu'Imam, je suis tout prêt à discourir religion avec toi, âme égaré."

Prêtant peu d'attention à ce discours dont je n'ai toujours rien à battre, je suis cependant bien plus curieuse de voir les cartes du garçon tomber, doutant fortement que cela soit dû à sa volonté. D'un geste lent et sans vouloir attirer l'attention, je passe mes mains dans mon dos en me balançant légèrement sur mes jambes, comme si je ne faisais qu'observer, pour en réalité pouvoir utiliser mon pouvoir sans que mes mains ne me trahissent. Je ne sais pas trop quoi faire d'utile, mais suis soucieuse de connaître l'origine de de ce qui semble plus ou moins annuler les pouvoirs, et surtout son champ d'action, ses effets et tout ce qui pourrait m'aider à le contrer ou contourner, en fait... Essayant de voir si ça a un quelconque rapport avec ces espèces de grosses bulles, j'essaye de faire pousser une petite tige inoffensive autour de l'un des pieds de la chaise où est attaché Ys.

(c) Rin sur Académie Tsuki


J'incinère des gens, défenestre des nains en #009999 ou en glauque #649B88

Pourfendeuse de nains officielle de Tsuki B)

Je sais que je suis faible, mais je veux me battre.
Je sais qu'ils m'ont détruite, et c'est pour ça que je veux me venger.
Et malgré la larme qui perle sur ma joue, je tiendrai mon épée.
Parce que même la fleur que je suis veut vivre libérée.

Menace Rose Musique
Fiche♣️Dossier♣️Journal♣️Casier
avatar
Luxia

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Venda le Lun 26 Fév 2018, 04:04

- Si vous devez surveillez quelqu'un, il s'agirait de notre compagnon entrain de prier. Même si cela risque de poser problème à cause de votre vue. Ainsi que Haida.

Merde, ils sont au courant pour ma cécité. C'est vrai que c'est pas très difficile à deviner, il suffit de m'espionner pour le savoir, mais s'ils savent ça, qu'est-ce qu'ils savent d'autre ?...

- Ils ont tous les deux une formation de militaire d'élite ; Pour ma part, je suis Diplomate, et mes deux autres compagnons sont plus là en soutien. Mais libre à vous de restez sur vos gardes. Et/ou de profitez du buffet.

Profiter du buffet... Comme si j'étais dans mon mode " j'en ai rien à calisser, je suis le joker ! " Je soupire et marmonne :

- Super ! C'est très gentil à vous...

Une minute... Qu'est-ce qui me prend de dire ça ??? J'ai pas trop le temps d'y songer, parce que le gars qui m'a plaqué et que j'ai essayé de faire trébucher, en fait je pourrais juste dire " le gars " en vous sauriez de qui je parle, les télépathes, mais en fait, faudrait soit que je lui demande son nom ou que je lui trouve un surnom plus éloquent, bref, le gars se racle la gorge et s'avance vers l'avant, non, t'sais ! Il recule vers le côté ! et il semble être dans son mode justicier.

-Dans mon pays on ne négocie pas avec les terroristes. Et puis vu que vous parlez anglais j’vais vous faire le plaisir de parler votre langue. ALLAHU AKBAR !!!

Il lance un truc. J'ai pas le temps de voir quoi, mais à tous les coups, c'est un truc qui explose, donc qui fait un gros vacarme et en plus, on est dans un endroit fermé, donc qui va résonner. Je me dépêche de porter mes mains à mes oreilles pour les boucher et je suis tellement prise dans l'empressement que j'en perds mon anglais.

(en français)
- T'ES SÉRIEUX ???

Je sais même pas s'il comprend le français, mais bordel, faut le dire, avant de faire détonner un truc !!! Cependant, y a rien qui pète. Y a rien qui pète, mais y a un truc inattendu qui se produit à la place et je manque de perdre l'équilibre, (ce qui n'est pas peu de chose pour une fille qui a fait de la gymnastique pendant plusieurs années), tellement c'est surprenant et incongru et pas croyable et incohérent et tous les autres adjectifs qui sont des synonymes.

- Qu'est-ce qui se passe ?! D'où ça sort ces couleurs ?! Je les vois ou je les entends ???

Je comprends pas, c'est pas possible. Les cônes à l'intérieur de mes yeux ne fonctionnent pas, ça veut dire qu'il y a aucune couleur qui peut être réceptionnée et filtré, alors d'où c'est possible ???

Avec tout ça, j'ai même pas prêté attention au reste, mais ça me semble soudainement très futile tout ça. Je sais même pas si je suis terrifiée ou enthousiaste par ce qui se produit.






Pssst, par ici... :





Haiku composé personnellement :
Ce grand arc-en-ciel
N'est que monochrome gris
À mes yeux blessés

Je vois la vie en #999999
avatar
Venda

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Incompris
Niveau: 1
Exp:
95/150  (95/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Liam le Lun 26 Fév 2018, 05:48

- T'ES SÉRIEUX ???

En réponse à la question de ma camarade je lui fait un clin d’œil pendant que mon attaque échoue. Ça ne m’étonne pas, en face de moi tous se sont plantés. Les adversaires dont je dispose sont terriblement faible, face à moi l’homme aux capacités divines à directement sorti son pouvoir qui semble couper le lien entre mes cartes et moi. Comme si il isolait ce qui est à l’intérieur, ce qui est fort probable. D’ailleurs ma grenade il faudra que j’en parle au gros bonhomme en face de moi qui m’a immobilisé. Bon déjà ya une forte notion de méta vu qu’on me laisse même pas le temps de me défendre m’enfin bon c’est pas grave…

-Hé, face de cul c’était une grenade à blanc. Va apprendre à reconnaître ce que c’est qu’une vraie grenade avant de te la jouer bodyguard.

Sérieusement c’est quoi ces sous-races là ? Pourquoi est-ce qu’on me vend des adversaires ultra-ouf et au final c’est du petit débutant qui balance tout son pouvoir dès le départ. Sérieusement quoi, puis t’a l’autre qui se la pète et qui s’approche de moi pour commencer à me donner des leçons de morales juste après je suppose. Rhooo putain celui je suis presque sûr qu’il va me péter les burnes rien qu’en parlant, l’idée va donc être de l’envoyer se faire bolosser. Il s’arrête prêt de moi et ouvre sa bouche, au dernier moment je me bouche les oreilles après avoir récupéré les cartes qui se trouvaient sur le sol à grand renfort de pouvoir. Elles vont se ranger dans mes manches pendant que les paumes de mes mains vont boucher mes oreilles. Je me mets à hurler sur l’homme en face de moi un magnifique cri enfantin.

-LALALALALAALLALA, JE T’ENTENDS PAS !

Pile au moment ou il ouvre la bouche une dernière fois je lui crache dans la bouche avant de courir vers l’homme sur-musclé avec des boobs qui possède le pouvoir de création de bulle et de glisser au sol entre ses deux jambes mes pieds en avant en me poussant avec mes cartes pour passer à toute vitesse. À partir de là j’active mon bâton télescopique des deux côtés, en gros le système à ressort va s’activer et le bâton va s’agrandir des deux côtés pour lui sortir les deux genoux de ses jambes. Et en gros avec son physique c’est littéralement impossible qu’il puisse me voir. Puis aussi le fait que je crache dans la bouche de l’autre ça a dû lui faire fermer les yeux (à celui a qui j’ai craché dans la bouche). Donc si par hasard je m’étais trompé de cible et bien tout simplement c’était l’homme au turban (celui à qui j’ai craché dans la bouche) qui possédait le pouvoir. Alors il n’a pas pu s’en servir, et si c’était l’autre j’étais juste à côté et j’ai bougé à une vitesse de 20m/s donc cet abruti n’a pas pu me voir bouger tellement c’était vif, avec la surprise tout ça tout ça il ne devrait même pas avoir eu le temps de faire quoi que ce soit. Surtout si Luxia et Venda font d'autres actions de leur côté.


Serment de Elpis:
avatar
Liam

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Heroes
Niveau: 3
Exp:
220/250  (220/250)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Invité le Ven 09 Mar 2018, 18:47


Rappel
Plan de l’entrepôt : http://www.casimages.com/i/180123063825991912.png.html
La voix : Pouvoir inconnu : statut Diplomate et chef de groupe. Roweid
Pnj 1 : Haida : Entraînement militaire.
Pnj 2 Mec super musclé. C'est lui qui produit les bulles de savon  
Pnj 3 : prie : désigné par voix comme ayant pouvoir offensif du groupe. A aussi un entraînement militaire. Mohamed
Pnj 4 femme s'occupant d'Ys. Pouvoir inconnu. Elle parle a Pnj2 juste avant la grenade.

Poste Luxia

Personne ne prête attention à Luxia, jusqu'à ce que la plante arrive près de la chaise.  Ce fut peu de temps après que Haïda parla à pnj 2. La demoiselle sans que si elle bouge, la plante tombera de la min. De plus son pouvoir sur elle n'existait plus. Il ne lui fallut pas longtemps avant de remarquer cette bulle, tel un gant sur sa main.  Par contre la plante est toujours vivante.

Poste Venda

Tu finis par comprendre assez vite, que ces bulles de savon sont sur une longueur que ton sonar peut capter. Ton cerveau interprète ces fluctuations d'ondes, comme  des couleurs. Cela te semble hallucinants au début, mais d'ici deux à trois secondes, ton cerveau aura assimilé cela comme faisant parti d'un pouvoir.

Poste Liam

Ton crachat touche la voix qui part se nettoyer la bouche aussitôt. En fait tu te demandes si les wcs n'étaient pas sa destination initial plutôt que toi.
Tu arriva sur le pnj 2 et il réagit avec une seconde de retard pour enfiler son armure bulle. Mais étonnamment ton bâton ne s'activa pas, comme si il était inerte, alors qu'on est d'accord ton ressort s'est bien déclenché.

Pour Tous.

La jeune femme vous observant, tomba au sol, comme si elle s'évanouissait, en prononçant Inch Allah Éléonore Mac Agosse. Vous ne savez pas si elle s'est fait mal ou pas. Par contre, il vous semble maintenant être observé. Vous avez l'impression, que le vieil homme (pnj 3) sait ce que vous allez faire, avant même que vous commenciez à mettre au point des stratégies.  Vous savez aussi ce qu'il va se passez dans les prochaines secondes. Le pnj 4 va se relever et s'accrocher au cou d'Ys, pour le protéger.
Le pnj 2 va essayé d’attraper Liam, sans quitter son emplacement, même si il sait qu'il a peu de chance de réussite. Il se tient prêt à contrer tous pouvoirs ou objets tentant de s'en prendre à un des membres de son groupe ou au prisonnier. Il ne relâche pas son armure bulle de savon.
Le pnj 3 s’appelle Mohamed. Vous sentez qu'il regrette d'avoir fait la promesse d'éviter de tuer à Éléonore Mac Agosse, sinon Liam serait mort déjà.
Roweid, la voix, est parti se laver la bouche. Il savait ce qui allait arriver. Mais n'a rien fait pour l’empêcher.  
La grenade ne détonne dans sa bulle, rien ne sortant de la bulle pendant qu'elle disparaît avec son contenu juste après. Le temps semble reprendre son cours. Seul l'impression d'être regarder et ses informations vous restent.
Enfin Pnj 3 ne semble pas avoir perdu cet capacité à vous anticiper. Vous en êtes sûrs.
Que ferez vous ? Attendez vous simplement ou bien partirez vous ? Combattrez vous ces gens ou attendrez vous les explications promises ? Ou surprendrez vous le "mj".

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le début de Kick Kass (et peut etre sa fin)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum