Olympus Project
FORUM EN PAUSE

Bonjour à toi !
Le forum est en pause pour une durée indéterminée. Il n'y a donc plus de staff pour valider les fiches, faire tourner la boutique et faire des évènements, etc.
N'hésitez pas à revenir dans quelques jours prendre des nouvelles ! En attendant, vous êtes les bienvenus pour papoter dans la section hors-jeu !
(Luna)

L'affirmation du renouveau [Rp solo one-shot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'affirmation du renouveau [Rp solo one-shot]

Message par Taïchi Kagame le Mar 09 Jan 2018, 15:41

Une balade tout à fait naturelle. Il faisait froid, assez pour que je prenne un long gilet noir pour me protéger. Dehors, le vent faisait rage depuis quelques temps déjà. En complément de ma longue veste, j'avais un jean bleu, mes fidèles chaussures de ville, ma longue écharpe et comme d'habitude, mes lunettes qui étaient sur mes cheveux ébouriffés. Je marchais dans une rue qui était habituelle pour moi il y a encore un an, mais qui ne l'était plus pour moi depuis mon retour. Oui, aujourd'hui j'allais enfin officialiser mon retour... Mais pour ça, il fallait que je retrouve ce que j'étais venu chercher. Oui, il fallait que je retrouve quelque chose d'intéressant, quelque chose qui m'avait beaucoup apprit à l'époque.

C'est alors que, alors que je marchais dans le quartier, mon regard se posa vers une grande affiche. Une affiche me donnant le sourire, dont le mot qui était inscrit désignait un lieu de festivité où l'on pouvait danser, boire et manger : "La Guinguette". Je voyais également, quelques traces de saletés sur la porte en verre. En m'y approchant de plus près et en touchant l'entrée, je pouvais sentir quelque chose de gluant, de collant. Mais, je ne m'y attardais pas, et n'hésitais pas à rentrer dans ce lieu, tout en continuant d'afficher un sourire amusé.  

Lorsque je pénétrais dans le bâtiment, le personnel commença à me regarder. Même s'il était 17 heures, il était normal que j'arrive dans ce lieu à cette heure là. Oui tout à fait normal, car après tout, j'avais un rendez-vous à passer. Je ne pris pas alors le temps de saluer le personnel, je me dirigeais directement vers la cuisine. Je passais la cuisine tout en ne dérangeant pas les cuisiniers qui me regardaient avec un air ahuri, pour sortir de l'autre côté de la cuisine. Juste devant moi se tenait une porte ouverte, donnant à un bureau assez petit. Un homme, assez fort, avec un regard sans vie et un sourire inexistant m'attendant dans sa chaise juste devant une petite table.


"Taïchi Kagame..." s'exprima l'homme.
".. Je te prie de venir t'asseoir devant moi."

Je m'exécutais à ses paroles. Mais, juste avant de m'asseoir, j'enlevais mon long gilet, pour faire voir une tenue assez atypique pour un rendez-vous. Non pas décontractée ou stricte, mais une tenue de serveur. Une chemise blanche avec une veste noire par dessus. Suite à ça, je m'asseyais donc, en lançant un regard neutre à l'homme situé en face de moi. Ce dernier afficha un long sourire, et ricana un instant avant d'ajouter :

"Je vois... Que tu es toujours prêt alors ? C'est donc pour ça que tu as voulu me voir ?"

"Oui patron." répondais-je avant de compléter :
"Je veux à tout prix revenir dans votre structure pour travailler de nouveau en tant que serveur."

L'homme croisa les bras. Il baissa également la tête avant de fermer les yeux. Il souffla longuement avant de parler de nouveau, d'un ton sec et d'une voix froide :

"Crois-tu que je vais te réembaucher pour ça ? Tu as quitté ce travail du jour au lendemain avec comme seule excuse, le fait que tu avais une proposition dont tu ne pouvais pas refuser."

"Oui, c'était le cas."

"Ah ? Tu ne nies pas le fait en plus ? Même si tu étais un bon élément dans le restaurant, tu ne peux pas revenir ici juste parce que tu me le demandes."

"Je ne crois pas cela. Vous recherchez du personnel, ça, je le sais très bien."

"Qu'est-ce qu'il te fait croire ça ?" demanda l'homme.

"Et bien... C'est très simple..." suite à ça, je croisais mes jambes avant de lever mon index vers le plafond.
"D'après votre sourire assez enjoué lorsque je vous ai montré que je gardais toujours mon costume de serveur, je pouvais déjà supposer que vous étiez heureux de retrouver une bonne personne dans ce lieu. Qui plus est la porte d'entrée. Une affiche a été enlevé récemment et précipitamment, sinon il n'y aurait pas encore de saletés sur les vitres et cette substance gluante qui va avec. J'en ai donc déduis que, l'affiche en question était une offre d'emploi. La question est : Pourquoi l'avoir enlevé ? Parce que vous avez trouvé un nouveau serveur ici ?"

"Tout à fait, je ne vois pas pourquoi je t'en aurais par.." je coupais la phrase de l'homme en le pointant du doigt, tout en posant violement ma main sur le bureau, comme pour l'accuser.

"C'est totalement faux ! Sinon, vous n'auriez jamais accepté ce rendez-vous en votre compagnie, vous n'auriez pas supporté perdre du temps pour rien, tel que je vous connais !" je soufflais un petit coup, avant d'afficher un large sourire et de me remettre correctement sur ma chaise.

Suite à ça, un long silence poignant s'installa dans la pièce durant quelques secondes. Je savais que j'avais raison, mais en revanche, je ne pouvais pas deviner la réaction du directeur de ce restaurant. Mais, ce long silence fût coupé par un rire provenant de l'homme en face de moi. Un long rire, brisant violement ce long silence qui cassait les oreilles.

"Pas mal du tout !" s'exclama l'homme.
"Je vois que tu n'as pas perdu la main... Et bien, je voulais voir si ton esprit de déduction était encore aussi infaillible, et je te félicite, tu l'as encore mieux développé d'ailleurs !" suite à sa phrase, l'homme se leva avant de me tendre sa main.
"Même si tu m'as déjà pas mal prouvé ta valeur aujourd'hui, j'aimerais que tu fasses un test pratique dès ce soir, est-ce que cela te va ?"

Je souriais avant de faire un signe de main au directeur.

"Merci bien, je serais présent ce soir, comptez sur moi. Par contre, je ne suis toujours pas à l'aise avec les rapprochements physiques..." lui annonçais-je en faisant mine d'être gêné.
"Ca, je le sais Taïchi ! C'est sûrement ton seul défaut en tant que serveur ! Sur ce, à ce soir à 19 heures pétante."

Après sa phrase, j'affichais de nouveau un sourire avant de sortir du restaurant. Il semblerait que j'allais de nouveau travailler... Cela était une sorte de renouveau pour moi. Oui, Taïchi Kagame allait reprendre du service, et ce, plus tôt que prévu.



OST de Taïchi

#LeMembreLambda

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum