Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Aegis le Mer 27 Déc 2017, 14:48

Rencontre du troisieme type

{ PV Mélyne }

Une nouvelle journée commençait dans cette académie, la météo annonçait un temps pluvieux pendant quelques jours, il allait donc devoir trouver une occupation et rapidement avant de mourir d’ennuis… Accoudé sur le rebord de la fenêtre, la douce chaleur du radiateur l’attirait de plus en plus vers le sommeil… Observer l’eau couler sur la vitre allait un temps, mais il se devait aussi d'envisager quelque chose de plus productif…

Aegis regarda sa table de nuit avec divers magazines tous plus inintéressants les uns que les autres, il eut une petite idée. Pourquoi ne pas emprunter quelques bouquins à la bibliothèque, histoire de passer le temps plus agréablement ? Cela faisait aussi une éternité qu’il n’avait pas lu un livre digne de ce nom.

Il passa rapidement son uniforme de Tsuki puis enfila son manteau par-dessus, il vérifia une dernière fois qu’il n’avait rien oublié avant de se rendre compte qu’il n’avait pas sa pièce d’échec fétiche sur lui. Il l’aperçut sur son lit et elle vint se loger instantanément dans sa main. Il referma alors la porte de sa chambre et prit la direction de la bibliothèque.

Il traversa l’immense domaine de l’académie à pas de course histoire de ne pas trop se tremper et rentra précipitamment dans le hall du bâtiment pour prendre la direction de la bibliothèque. Il n’avait croisé personne, à se demander si les gens faisaient exprès de se camoufler.L’étudiant pénétra dans l’immense pièce qui s’étendait sur deux niveaux avec de grands yeux émerveillés, des ouvrages absolument partout, recouvrant chaque coin de la pièce jusqu’au plafond. Le garçon s’approcha d’une rangée de livres en saluant poliment la bibliothécaire en place. Il fit glisser ses doigts le long des tranches regardant distraitement le titre des livres tous plus barbant les uns que les autres.

* Tiens...  Existe-t-il des livres qui traitent des pouvoirs ? *

Aegis se mit en quête de chercher quelque chose s’y rapportant, lisant rapidement les titres des livres la tête penchée sur le côté, avançant comme un automate. Plus il avançait dans les rayons, plus il désespérait… Littérature… Philosophie… Science de la vie… Aucun ouvrage sur le sujet.

* Peut-être sont-ils dans une section cachée du public, ce n’est pas le genre de volume à laisser trainer et à faire connaitre au grand public…*

Le jeune homme s’approcha alors de ce qu’il pensait être la bibliothécaire, entourée d’ouvrages et de dossiers empiler les uns sur les autres cela ne pouvait être qu’elle. Il fit attention à ne pas parler trop fort ne voulant troubler la concentration des autres personnes qui lisaient tranquillement dans leurs coins. À peine commença-t-il à ouvrir la bouche qu’on lui adressa un sournois.

- Chuuuuuut !

Aegis haussa le sourcil droit en signe d’interrogation et se demanda bien qui lui avait dit de fermer sa bouche alors qu’il n’avait encore prononcé aucun son, mais en regardant autour de lui il ne vit personne. Il haussa finalement les épaules et s’approcha de nouveau de la jeune femme et le phénomène se reproduisit.

* Oh toi… Tu vas te prendre un dictionnaire sur le coin de la gueule… !*

Un épais volume lourd de quelques kilos sortit à la vitesse de l’éclair d’une étagère et se mit à graviter autour d’Aegis comme un satellite. Il s’énervait vraiment de plus en plus facilement depuis quelque temps… Il tenta une énième fois d’approcher la bibliothécaire et du coin de l’œil s’apprêtait aussi à frapper le prochain qui lui ferait encore ce coup-là.

- Chuuuuut !

- …

Et le dictionnaire s’abattit telle la foudre sur sa #victime.


 


Dernière édition par Aegis le Lun 15 Jan 2018, 22:58, édité 3 fois


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Mélyne le Mer 27 Déc 2017, 20:26

「 Rencontre du troisième type.  」

Mélyne & Aegis
Morose. C’est le premier mot qui vint à l’esprit de la demoiselle lorsqu’elle ouvrit les yeux. Elle était à l’académie depuis plusieurs jours maintenant et c’était la première fois qu’elle avait pu se reposer, la première fois qu’elle n’avait pas un dossier à travailler. Malheureusement pour elle, cette nuit qui aurait pu être une véritable nuit de repos s'était ponctué de rêve et cauchemar récurrent. Cela faisant plus de dix ans qu’ils revenaient sans cesse, ternissant sa bonne humeur, la rongeant sans cesse de l’intérieur. Son masque de jeune femme épanouie et sympathique s’évanouissait chaque nuit laissant place à une jeune femme seule et désemparée face à des scènes toujours plus violentes. 

Les rayons de soleil qui auraient dû percer à travers les épais rideaux étaient absents aujourd’hui et Mélyne ne mit que peu de temps à percevoir le bruit de la pluie qui martelait ses fenêtres ce qui n’eut pour effet que de le renfrogner un peu plus, dans un soupire las elle s’enroula un peu plus dans ses couvertures, refermant les yeux. « Pourquoi aujourd’hui… ? » grogna-t-elle intérieurement.

Au bout de quelques minutes et ne retrouvant pas le sommeil elle fit enfin mine de se lever, assise sur le bord du lit elle observa un long moment les ombres danser à travers les rideaux. Tout ceci ajouta une touche lugubre à la chambre bien trop sombre de la jeune femme, affichant une moue attristée elle se leva et prit la direction de la salle de bain. Comme à son habitude elle resta un long moment dans la salle de bain, de plus aujourd’hui elle n’avait pas envie de s’embarrasser d’une de ses robes, le risque de les abîmer avec cette pluie était beaucoup trop grand. Elle fit donc un choix beaucoup plus simple comprenant une robe grise arrivant à mi-cuisse agrémenté d’une paire de cuissarde couvrant partiellement ses jambes. De toute façon vue le temps et la période elle ne devrait pas croiser grand monde. Chose rare, elle décida aussi d’attacher ses cheveux en une grande tresse lui tombant en dessous des fesses. 

Se regardant dans la glace elle ne put que constater à quel point sa tenue était tout aussi sombre que son humeur et c’est dans un soupire qu’elle quitta la pièce. Après avoir effectué toutes les tâches qui lui incomber, Mélyne se retrouva bien vite à tourner en rond dans son appartement. 

- Quelle journée désolante. Et encore le mot était faible. Après un court laps de temps, elle prit finalement la décision de se rendre à la bibliothèque, non pour travailler cette fois mais pour se détendre. Attrapant une veste qui pouvait s’apparenter à un blazer elle s’en alla, se retrouvant nez à nez avec un paysage désertique où seul le bruissement de l’eau sur le sol faisait écho à ses pas.

Comme elle s’y attendait il n’y avait âme qui vive, même une fois dans la bibliothèque tout lui semblait terriblement calme. Enfin, ce n’était peut-être pas plus mal après tout. Rangeant son manteau dans un coin, elle commença à arpenter les étalages de livres, esquivant même de justesse un élève blondinet qui avait l’air beaucoup trop concentré sur ses recherches. Arquant un sourcil elle l’observa un instant, son visage lui disait quelque chose mais elle n’aurait su dire pourquoi. Elle passa outre et poursuivit ses recherches jusqu’à tomber sur un ouvrage qui lui semblait sympathique, puis un second, un troisième… Pour finir la jeune femme se retrouva chargée d’une dizaine de livres qu’elle emmena non sans difficultés jusqu’à une table de lecture où elle prit ensuite place. Le claquement sourd des livres sur la table lui valut d’ailleurs un « chut » retentissant peut-être aussi bruyant si ce n’est plus que ce qu’elle venait de faire. Ne relevant pas elle prit le premier livre de la pile et l’ouvrit. 

La jeune femme ne put contenir un léger sourire quand l’odeur du vieux papier parvint à ses narines, tout ceci lui rappelait la bibliothèque qu’elle possédait à Oslo, en sommes un endroit magnifique pourvut de nombreux ouvrages précieux où elle avait passé de nombreuses heures. Alors qu’elle allait enfin pouvoir se détendre, le fameux « chut » retentit une nouvelle fois. Levant le nez de son bouquin elle tourna la tête, les deux personnes n’étaient qu’à une ou deux tables plus loin. Elle posa un doigt sur son menton, surprise, c’était à nouveau cet élève. Mélyne fouilla son esprit à la recherche de ce visage, elle l’avait déjà vu, elle en était sur mais où…

Sans intervenir elle observa la scène, trouvant la demoiselle légèrement irrespectueuse. Puis bien vite tout ceci prit une tournure bien différente, l’élève qui semblait jusque-là plutôt serein… N’en avait plus vraiment l’air, pire encore un livre et pas de n’importe quel calibre s'était mis à tourner autour de lui. 

- Qu’est-ce que… ? Laissa échappa la blanche tout en écarquillant les yeux. Avant même qu’elle est eu le temps de dire ouf un dernier « chut » retentit, probablement celui de trop puisque le magnifique dictionnaire s’écrasa avec force sur son crâne. Et comme une révélation le nom du jeune homme fusa dans son esprit. Aegis Edge. C’était un dossier qu’elle n’avait que feuilleté mais suffisamment pour savoir de quoi il en retournait avec lui.

Fronçant les sourcils, l’éducatrice se leva sans bruit, le pauvre n’avait pas choisi ni le bon jour, ni le bon endroit pour perdre son sang-froid. D’un pas léger et discret elle s’approcha d’Aegis alors que la victime se tenait la tête après avoir étouffé un gémissement de douleur. Son livre encore en main, elle n’attendit pas longtemps avant de l’écraser lourdement contre les cheveux blonds de l’élève, un sourire satisfait étirant ses traits. 

- Vous voulez que je vous aide peut-être, Monsieur Edge ? La voix claire de Mélyne brisa le silence environnant alors qu’elle toisa l’air maussade Aegis, posant une main sur sa hanche, s’attendant à un sacré retour de flamme. Pour agir ainsi, il devait être sérieusement instable ces derniers temps, son jour de repos était mal partie pour en être un finalement
.
Quand tu auras le contrôle de tes pensées, tu auras le contrôle de ta vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Aegis le Jeu 28 Déc 2017, 00:24

Rencontre du troisieme type

{ PV Mélyne }

Aegis esquissa un petit sourire en coin, finalement elle l’avait bien cherchée, bon après… balancer un livre aussi épais dans la tête d’une personne n’était pas vraiment une bonne idée, surtout avec autant de public. Difficile de passer inaperçu avec autant de témoins. Sa joie fut vraiment de courte durée quand il sentit quelque chose de lourd s’abattre sur sa tête se mordant la langue au passage.

- Vous voulez que je vous aide peut-être, Monsieur Edge ?

Le garçon se retourna l’air assez dérouté, il ne l’avait pas vu venir ce coup-là, il se frotta frénétiquement la tête souhaitant chasser la douleur le plus rapidement possible. D’où sortait-elle celle-là et de quoi se mêlait-elle ?

* Un instant… si elle connait mon nom… *

Sa langue était toujours douloureuse et sentait ce gout ferreux dans la bouche propre au sang, il ne s’était pas loupé. Il voulut balbutier quelques mots, mais les premiers sons furent incompréhensibles. Elle le fusillait toujours du regard et semblait attendre des explications et des bonnes, mais hélas pour lui il n’en avait aucune…

- Je… Non… excusez-moi madame…

La colère montait déjà rapidement en lui, la honte d’avoir été réprimander comme un enfant venant de faire une bêtise. Ses joues devinrent vite rouges et brulantes, il ne savait plus trop où donner de la tête. Embêter un ou une élève c’était facile, mais le corps enseignement c’était autre chose, il n’aurait jamais osé aller contre la décision d’un professeur.

Dans une brève éclaircie entre deux nuages sombres, il put apercevoir cette femme qui venait de le réprimander. Sa peau était d’une pâleur à faire mourir de jalousie un cadavre, ses traits aussi fins que ceux d’une elfe. La couleur de ses cheveux semblait si irréelle… à tel point qu’il mourait d’envie d’y glisser ses doigts. Ils étaient d’ailleurs fermement attachés dans une longue tresse qui lui cascadait dans le bas du dos, lui donnant un air vraiment sérieux…

Sa rancœur montait de plus en plus, personne n’avait agi comme ça contre lui. Pas de père pour le remettre dans le droit chemin ou pour lui passer une soufflante quand ça n’allait pas, pas non plus de mère pour lui inculquer la bienséance et comment se tenir en société et réagir quand son égo se faisait piétiner. Il la visualisait très bien, son pouvoir l’englobait déjà prêt à se déchainer à la réduire en morceau, la découper en lambeaux. Son cœur déchirant sa cage thoracique pour repeindre les étages de la bibliothèque d’un rouge carmin.

Aegis se donna une gifle mentalement, il se devait de reprendre ses esprits et de ne pas céder à ses pulsions destructrices. Il devait vraiment apprendre à bien gérer sa colère, il posa sa main fébrilement sur la table de la bibliothèque une main sur le visage, masquant ses yeux. Si la jeune femme n’était plus dans son champ vision, il ne lui arriverait rien. Titubant il renversa quelques chaises et détourna le regard.

- Allez-vous-en ! Je ne pourrais me retenir…. Longtemps.

Les étagères commencèrent à trembler de tous les côtés, déplaçant un volume de poussière assez conséquent. Les meubles commencèrent à prendre de la hauteur et certains élèves paniqués à prendre la fuite. Des livres fusèrent aux quatre coins de la pièce s’explosant violemment contre les murs, d’autres tombèrent en cendre et d’autre encore éjectaient toutes les pages les faisant tournoyer autour du jeune homme dans une scène surréaliste.

Ou était-elle à présent, où se trouvait cette jeune femme à la peau si blanche qu’on aurait pu la confondre avec une poupée de porcelaine, au final peut-être avait-il besoin d’aide plutôt que d’en savoir plus sur les pouvoirs en général. Il passa machinalement sa main sur son crâne à l’endroit où il avait été frappé et constatait déjà une petite bosse. L’avait-il déjà désintégré ? Il ne connaissait même pas son nom.



 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Mélyne le Jeu 28 Déc 2017, 02:47

「 Rencontre du troisième type.  」

Mélyne & Aegis
Il eut une réaction à laquelle elle ne s’attendait pas, elle pensait qu’il surenchérirait ou qu’au contraire il jouerait la carte du garçon poli qui s’excuse platement d’avoir été prit sur le fait. Pourtant il n’en fut rien, au contraire il se mit à balbutier, articulant difficilement quelques mots d’excuseavant que ses joues ne s’empourprent à la vitesse d’un éclair. Le visage de Mélyne se radoucit alors malgré elle. 

Après tous les erreurs étaient toutes naturelles, une petite discussion sur le sujet et elle était sûre que tout irait mieux. Du coup c’est ce qu’elle pensa avant de croiser le regard bleu nuit du jeune homme, quelques choses clochaient. Clignant des paupières à plusieurs reprises, elle fronça le nez. Non quelques choses n’allaient pas, pas du tout même. Si elle avait pu lire l’égarement dans son regard quelques secondes avant, cette fois elle y lisait... De la colère voire même de la haine. Bouche bée, elle resta figée. Était-il possible d’éprouver de tel sentiment pour une chose aussi futile ? 

D’instinct la blanche recula sans le quitter du regard. Il vint poser une main sur le bois du bureau avant de se masquer la vue avec l’autre. L’homme qui lui semblait si fier jusque-là lui renvoyait maintenant l’image à la fois d’un enfant gâté ne supportant pas d’être contredit et celui d’un enfant apeuré qui vient de déclencher quelques choses sur lequel il n’a pas de contrôle. Cette fois elle fit un pas en avant, pas qui fut bientôt stoppé par les paroles d’Aegis.

- Allez-vous-en ! Je ne pourrais me retenir…. Longtemps.

Alors qu’elle allait répondre, cherchant à savoir de quoi il pouvait bien parler, la réponse se présenta comme une évidence. Tout était en train de basculer. Les étagères pourtant ancrées dans les murs depuis de nombreuses années se mirent à produire un vacarme assourdissant et à bouger comme si le diable les possédées. Les iris de Mélyne s’écarquillèrent alors qu’elle observait tous les phénomènes se mettre en place un à un, les livres commençant à se mouvoir de manière agressive. Impossible… Elle n’avait pas été mise au courant qu’un élève aussi instable vivait au sein de l’académie et on ne lui avait surtout pas dit comment gérer l’une de ses crises. Une chose et sur, si elle en ressortait en vie, elle n’enverrait plus valser de livre sur le crâne d’un élève. 

Trêve de plaisanteries, reprenant du mieux qu’elle put ses moyens elle tenta d’aider comme elle pouvait les élèves qui se trouvaient autour du blond. Aurait-elle du fuir comme eux et l’abandonner à ses instincts ? C’était certain. Allait-elle le faire ? Sûrement pas. En un temps recors la voie fut vide de monde, il ne restait plus qu’eux et le désordre de livre et de pages qui les entouraient. Ses prunelles d’argent se posèrent alors sur l’élève. Que pouvait-elle faire ? Sans qu’elle n’eût le temps d’y réfléchir un sifflement dans son dos la fit sursauter, lui permettant d’éviter de justesse une encyclopédie qui fonçait droit dans sa direction. 

- Aegis ! S’écria-t-elle sans être sûr qu’il ne perçoive sa voix au milieu de ce lieu de désolation et d’enfer.

Mélyne aurait dû être terrifié par une telle situation, pourtant elle n’avait en tête que ce garçon. Elle était comme une poupée immobile en plein milieu d’une guerre. «  Bon Dieu fait quelques choses ! » siffla son esprit. Elle aurait voulu fuir comme les autres mais elle ne le pouvait pas. La blanche était la cause de toute cette pagaille de plus il semblait avoir complètement perdu le contrôle, il lui était impossible de le laisser ainsi. Il fallait qu’Aegis apprenne à se contrôler quand bien même il échouerait cette fois, elle n’était pas une grande perte mais elle ne voulait pas imaginer les effets dévastateurs qu’il pourrait produire si par manque de contrôle il venait un jour à blesser une personne à laquelle il tenait. 

- J’espère que tu seras assez fort… Murmura-t-elle pour elle-même avant d’avancer d’un pas décidé vers lui. Son avancée n’était pas aisée, elle devait éviter tant bien que mal les projectiles et parfois même les livres qui se décomposaient à quelques centimètres d’elle. Alors qu’elle avait presque atteint son but, elle n’eut pas le temps d’apercevoir un livre ; non pas gigantesque comme le précédent mais suffisamment pour la faire s’agenouiller au sol quand elle le prit en pleine face. Dans un gémissement à peine étouffé elle se tint le visage.

« Ploc »

Ce n’était pas le moment, la douleur lui lanciner le visage, le livre était arrivé sur elle à une vitesse considérable et… « Mer… ! » elle retira sa main avant de se rendre compte qu’il ne l’avait pas loupé, la dureté du choc avait fendu sa peau crayeuse juste en dessous de l’œil, sur la pommette droite, laissant ce nectar si caractéristique s’échapper. Ce jour n’était définitivement pas fait pour elle. Dans un grognement elle se releva et avança cette fois plus vite et avec plus de précaution, elle était près de lui maintenant, si près qu’en tendant la main elle pouvait presque le toucher. 

- Aegis ! Recommença-t-elle, s’obligeant au même instant à recouvrer son calme. Elle franchit prudemment les derniers pas qui l'a séparé du jeune homme puis malgré le brouhaha et le déchaînement de son pouvoir posa sa main sur celle qui recouvrait son visage. - Aegis, regarde-moi. Sa voix était posée, calme et chaleureuse contrastant irrémédiablement avec tout ce qui se passait autour d’eux. Mélyne n’attendit pas de réponse et repoussant sa main blanche de son faciès elle vint prendre son visage en coupe dans ses mains, l’obligeant à lui faire face, l’obligeant à la fixer, ce qu’il semblait redouter. En retour elle lui sourit, un sourire qui se voulait rassurant et chaleureux. Tout ceci n’était qu’un coup de poker, peut-être que sa vie allait s’arrêter là et elle trouvait ça terriblement navrant de mourir ainsi si tant et que ce fut le cas mais tenter la manière forte avec Aegis lui semblait une bien mauvaise idée. - Qui possède l’autre ? Toi ou ton pouvoir ? Es-tu si faible que ton propre pouvoir a le dessus sur toi ? Son regard cendré se planta dans celui du blond. Tu dois te contrôler Aegis, des choses si futiles ne doivent pas te faire perdre le contrôle !

Pendant un instant Mélyne se demanda si elle n’était pas folle à lier mais elle n’avait vu aucune autre échappatoire, le poids incombé maintenant à cet élève. Cet élève qui avait perdu le contrôle un peu plus tôt, allait-il être capable ? Ou allait-il la mener à sa perte ? Cette fois, elle ne sut dire et se contenta d’attendre la sentence, ne se défaisant jamais de cette chaleur qui était la sienne.
.
Quand tu auras le contrôle de tes pensées, tu auras le contrôle de ta vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Aegis le Jeu 28 Déc 2017, 16:00

Rencontre du troisieme type

{ PV Mélyne }

La bibliothèque était devenue un véritable micro climat, a l’intérieur une mini tornade psychique balayait tout sur son passage, faisant voler les tables en bois, les chaises, les étagères remplies d'ouvrages plus ou moins vieux. Plus rien ne se trouvait à sa place, il faudrait probablement des semaines de rangements pour tout remettre en ordre.Au loin, il lui semblait entendre quelqu’un crier son prénom, était ce Shae ? Non. Elle n’avait que faire de lui a présent, son nouveau pouvoir la terrifiait et elle ne voulait plus en entendre parler, mais alors qui était-ce ?

- Aegis !

Une fois de plus son nom retentissait dans tout ce vacarme, il ouvrit progressivement les yeux et plongea son regard dans celui de la personne à qui il souhaitait justement du mal. Il ferma les yeux par réflexe, s’il cédait à ses pulsions il la désintégrerait en une fraction de seconde. Le plus étonnant dans cette histoire c’était qu’elle ne semblait pas vouloir partir, dans l'oeil du cyclone elle semblait tellement sereine. Il sentit des mains douces et fébriles sur son visage, ce simple contact sur sa peau lui avait manqué si fort qu'il en aurait presque versé une larme…

- Aegis, regarde-moi.

Même avec toute la douceur du monde, il ne parvenait pas à ouvrir les yeux. Elle repoussa doucement sa main souhaitant vraiment affronter son regard. Le garçon n’avait véritablement plus d’autre choix, il se mit à penser a des choses agréables, innocentes, inoffensives et peu à peu en ouvrant timidement les yeux la première chose qu’il vu fut son sourire chaleureux…

- Qui possède l’autre ? Toi ou ton pouvoir ? Es-tu si faible que ton propre pouvoir a le dessus sur toi ?

Faible… il l’était il n’y a pas si longtemps que ça à présent ce nouveau don parcourait son corps tel un puissant torrent répondant à son appel comme le véritable instrument de sa volonté. Il ne l’était plus, il transcendait sa condition de simple humain, il pouvait faire plus… tellement plus !

- Tu dois te contrôler Aegis, des choses si futiles ne doivent pas te faire perdre le contrôle !

Perdre le contrôle… pourquoi en était-il arrivé à cet extrême, pourquoi souhaitait-il lui faire du mal ? Sa réaction aussi puérile le vexa profondément était il a se point gamin dans sa tête ? Il inspira longuement tout en se servant du regard de sa nouvelle partenaire, ce gris si clair lui semblait vertigineux, comme s’il regardait l’immensité du ciel, un pas de plus et il pourrait s'y laisser tomber. Autour de lui les objets commencèrent à tomber peu à peu au sol… Les pages des livres s’éparpillèrent un peu partout dans la pièce, les tables et chaises sens dessus dessous toutes renversées, les armoires étaient couchées sur le flanc à même le sol. Et le chaos avait laissé la place au bruit de la pluie sur les fenêtres de l’Academie étonnamment intacte.

Il se laissa tomber lourdement sur le sol se frottant les tempes, il regarda du coin de l’œil tout le désastre qu’il venait de causer, il allait avoir des ennuis et pas des moindres. Devant lui se tenait toujours cette personne. Il posa son regard sur les jambes de son interlocutrice admirant au passage ses gouts vestimentaires puis, remonta jusqu'à de nouveau croiser son regard…

- Qui êtes-vous… et d’où me connaissez-vous ? Je ne crois pas vous avoir déjà vu auparavant… Je…

Aegis constatant tous les dégâts qu’il venait de causer se demanda si c’était le bon moment pour ce genre de question. Peut-être valait-il mieux s’excuser avant toutes choses, à cause de lui les gens ne pourraient pas utiliser la bibliothèque avant un certain temps…

- Je suis sincèrement désolé pour tout ça… j’espère que personne n’est blessé et que vous ne l’êtes pas non plus et…

Aegis écarquilla les yeux, comment n’avait-il pas pu s’en rendre compte avant ? Un petit filet de sang coulait le long de sa joue, apportant à sa robe grise une petite touche de couleur rouille. Il se releva péniblement manquant de glisser sur une pile de feuilles et enveloppa de nouveau la jeune femme avec son pouvoir, finalement son coup de sang avait eu du bon.

Il avait juste à présent à tout remettre comme il y a quelques minutes. La manipulation des particules lui étant accessible tout cela devenait presque enfantin de restaurer quelque chose a son état originel. Le sang et la poussière sur sa robe commencèrent à se désagréger, la blessure le long de sa joue se referma aussitôt, laissant son visage innocent totalement immaculé.

- Voilà… encore pardon de m’être emporté, les choses… sont devenues compliquées à gérer dernièrement… Un changement de pouvoir, une rupture et un ego démesuré…

Finir sur un petit trait d’humour parviendrait il à détendre l’atmosphère après tout ce bazar ?


 



Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Mélyne le Ven 29 Déc 2017, 02:35

「 Rencontre du troisième type.  」

Mélyne & Aegis
Comme elle s’y était attendu il n’avait pas ouvert les yeux du premier coup mais contre toute attente, il avait finit par le faire. Mélyne ne s’y attendait pas mais les yeux de son vis-à-vis lui firent oublier un instant le chaos qui régnait autour d’eux. Une immensité d’un bleu azur où il lui était aisé de lire les émotions qui traversaient l’élève, lui aussi avait accroché son regard sans sourcilier et elle avait tenté de lui transmettre ses propres émotions du mieux qu’elle le pouvait. Elle le voyait, il essayait de reprendre le dessus, elle espérait qu’il y arrive. 

Un bruit sourd se fit entendre, un autre puis un autre, du coin de l’œil la blanche put percevoir un livre s’écraser non loin d’eux. Alors il avait réussi . Elle détourna le regard pour observer les alentours, tout était dévasté, un véritable champ de guerre se tenait face à elle… Comment allait-elle régler ça ? Sa question fut bien vite oubliée lorsqu’elle sentit le visage d’Aegis lui échapper, se tournant à nouveau vers lui elle le retrouve agenouillé, se tenant les tempes.

Maintenant plus rien ne bougeait, plus aucun bruit ne leur parvenait si ce n’est le martèlement lugubre de la pluie sur les carreaux. Mélyne posa les yeux sur le blond, Dieu qu’il lui semblait fragile en l’instant, comme un enfant qui aurait grandi plus vite qu’il ne l’aurait dû. Alors qu’elle allait à son tour s’agenouiller afin de lui parler elle put voir son visage se redresser, passant en premier lieu sa tenu au crible, les cicatrices présentes sur la surface de peau visible ne lui échappant probablement pas puis croisant à nouveau son regard il prit la parole.

- Qui êtes-vous… et d’où me connaissez-vous ? Je ne crois pas vous avoir déjà vu auparavant… Je…

Ses questions étaient légitimes après tout mais était-il bon de tout lui dire ? De plus même si elle affichait un air assuré, l’éducatrice pouvait sentir son palpitant battre si fort qu’il aurait pu lui en broyer les côtes. Sans un mot et sans perdre son attitude elle posa une main sur sa poitrine, se penchant légèrement en avant. Elle aussi il lui fallait un peu de temps pour se remettre de ses émotions, ce n’est pas tous les jours qu’elle frôlait la mort et encore moins de cette façon. Dans un soupire de relâchement elle ouvrit la bouche afin de prendre la parole mais Aegis fut plus rapide qu’elle.

- Je suis sincèrement désolé pour tout ça… j’espère que personne n’est blessé et que vous ne l’êtes pas non plus et…

Au même moment il se releva, semblant terriblement confus. Un sourcil arqué, incrédule Mélyne se redressa à son tour observant son visage. Puis comme si la mémoire venait de lui revenir elle porta sa main à la plaie qui baillait sous son œil. « Comme s’il n’y en avait pas suffisamment... » Pensa-t-elle. C’est alors que se fut à son tour d’écarquiller les yeux. Elle savait l’élève plutôt talentueux et puissant mais elle n’aurait pas imaginé que son pouvoir puisse aller jusque-là, elle pouvait sentir sa peau la picoter, voir la brûler à certains moments tandis qu’elle restait fixée sur lui. Quand le jeune homme sembla avoir terminé, elle posa sa main à l’emplacement exact où se trouvait la plaie. Il n’y avait plus rien, pas même un semblant de cicatrice, sa peau était à nouveau immaculée et aussi laiteuse qu’elle l’avait toujours été. 

- Stupéfiant… Lâcha-t-elle dans le vide ne sachant pas vraiment si elle se parlait à elle ou si ce mot était destiné à Aegis.

- Voilà… encore pardon de m’être emporté, les choses… sont devenues compliquées à gérer dernièrement… Un changement de pouvoir, une rupture et un ego démesuré…

Ses mots la ramenèrent parmi les vivants et elle leva le nez afin de déposer ses prunelles d’argent sur lui, le couvant du regard, un léger sourire aux lèvres. Son humeur n’était pas au beau fixe, elle devait l’admettre mais il avait réussi à se contrôler et il semblait tellement confus qu’elle ne parvenait pas à faire autrement, son amour de l’autre la perdrait probablement un jour. Elle lui sourit alors, un sourire tout aussi chaleureux que le précédent, si ce n’est qu’il était beaucoup plus serein. 

- Je m’appelle Mélyne, je suis une nouvelle éducatrice. Il est normal que tu n’aies pas entendu parler de moi mais de par mon poste il est vrai que j’ai entendu parler de toi. Elle rit doucement, retrouvant une attitude paisible, comme si rien ne c’était passé. - Personne n’a été blessé rassures-toi, quant à moi j’en ai vu d’autre. Dit comme ça, ça ne collait pas du tout avec son physique pourtant c’était là la stricte vérité. Malheureusement pour elle, la demoiselle en connaissait un rayon sur la violence et les plaies en tous genres beaucoup trop, sa multitude de cicatrices pouvaient en témoigner…

Elle se détourna de lui cette fois, ramassant à ses pieds le tas de feuille sur lequel il avait manqué de glisser quelques minutes auparavant. Ses doigts d’une finesse et d’une blancheur affolantes firent défiler rapidement les feuilles avant qu’elle ne les reposes comme elle put sur un tas de livres abîmés qui s’était entassé là lorsque le pouvoir d’Aegis avait cessé de fonctionner.

- Les dégâts matériels vont être vertigineux. Lâcha-t-elle son ton morose refaisant légèrement surface. Puis dans un mouvement empreint d’agilité et de finesse elle se plaça face à lui, plantant son regard dans le sien sérieusement cette fois-ci. - Je peux te comprendre bien que je ne puisse ressentir toute ta frustration et aussi désagréable que cela puisse l’être pour toi, je ne compte pas te laisser repartir juste comme ça. Il faut prendre ton problème à bras le corps. Elle hésita, devait-elle lui proposer de se confier à elle ne serait-ce que pour décharger un peu sa frustration ? Où devait-elle simplement le sermonner ? Ce lieu était déjà détruit, autant rester ici si une nouvelle crise devait le prendre.

- Aegis, il faut absolument que tu apprennes à ne plus perdre le contrôle. Imagines-tu un instant tout ce que tu pourrais détruire si un jour tu le perdais réellement . Elle regarda autour d’elle, il n’avait pas fait semblant c’était indéniable. Soupirant elle traversa à grandes enjambées la distance qui l'a séparé de l’entrée de la bibliothèque et en ferma les portes, les verrouillant avant de revenir auprès du blond.

- Je pense qu’il serait bon que nous discutions. Tout ce que tu me diras ici restera ici ainsi que tout ce que tu feras. Mélyne ne mit pas longtemps à dégoter deux chaises qu’elle ramena péniblement vers eux. Elle s’y installa rapidement, son corps faible, la rappelant rapidement à l’ordre même si elle n’en montrait rien, si ce n’est son teint devenu presque translucide.  
.
Quand tu auras le contrôle de tes pensées, tu auras le contrôle de ta vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Aegis le Ven 29 Déc 2017, 11:46

Rencontre du troisieme type

{ PV Mélyne }

Son sourire avait quelque chose d’apaisant et d’assez envoutant, mais Aegis n’en oubliait pas moins son coup sur la tête et cette bosse douloureuse, aussi curieux que cela puisse être, il y sentait les battements de son cœur. Il se frotta le haut du crâne l’air pensif, comment allait-il faire à l’avenir s’il continuait de s’emporter aussi facilement ? Il allait bien y avoir un moment ou quelqu’un serait blessé sérieusement voire, pire encore… et dans ce cas que se passerait-il pour lui ? L’agence le mettrait elle hors d’état de nuire ? Finirait il enfermer dans une cellule sans jamais revoir la lumière du jour ? Et l’autre question mais néanmoins pertinente… se laisserait-il faire ?

Le garçon chassa ses idées d’un revers de main, pourquoi penser à ce qu’il pouvait arriver de pire de suite l’espoir était toujours là et souriant en prime ? Il porta de nouveau son attention sur la jeune femme qui venait de se présenter. C’était donc la nouvelle éducatrice de l’académie…

- Les dégâts matériels vont être vertigineux…

* Aie ! Ça commence bien…*

Effectivement à bien regarder le champ de bataille, l’académie ne resterait pas silencieuse face à une telle dévastation de ses biens. Remettre la bibliothèque en place allait couter une fortune et il n’en avait absolument pas les moyens. Serait-il condamné à travailler toute sa vie bénévolement pour l’établissement ? Cette simple pensée lui fit froid dans le dos. Mélyne planta de nouveau son regard droit dans le sien en reprenant un air sérieux.

- Je peux te comprendre bien que je ne puisse ressentir toute ta frustration et aussi désagréable que cela puisse l’être pour toi, je ne compte pas te laisser repartir juste comme ça. Il faut prendre ton problème à bras le corps.

Aegis était tout à fait d’accord sur la théorie, mais dans la pratique c’était autre chose. Tout de même… Plus elle continuait de parler, plus le garçon se sentait mal, il était visiblement un véritable danger pour son entourage et ne s’en rendait compte que maintenant. Il ne pu s’empêcher de rire devant l’ironie de la situation, il venait de perdre les pédales de la même façon que Noa les avaient perdus au banquet et avait fini par blesser des gens. Il se dégoutait vraiment.

Mélyne s’était dirigée vers les doubles portes de la bibliothèque et venait de les fermer à clef, plus personne ne rentrerait ou ne sortirait d’ici visiblement, pas sans son autorisation. Essayait-elle de l’intimider ?

- Je pense qu’il serait bon que nous discutions. Tout ce que tu me diras ici restera ici ainsi que tout ce que tu feras…

* Comment ça tout ce que je ferais ? *

L’étudiant chassa de sa tête ses idées perverses et se concentra davantage sur sa nouvelle situation.

- Je comprends tout à fait votre inquiétude et je redoute vraiment ce que je pourrais faire aux autres, mais… Ce nouveau pouvoir que j’ai acquis depuis peu… Il est si puissant… Je ne sais pas si vous vous en rendez compte… je peux agir au niveau subatomique…est-ce que vous savez ce que je suis capable de faire avec un tel niveau de précision ? Ce don est tellement puissant que la concentration demandée pour ne pas tout détruire est absolument terrifiante…Ca a commencer comme de la banale télékinésie, déplacement d’objets divers et maintenant je déplace les atomes… Je peux altérer la matière même, transformer le plomb en or, en diamant en chocolat plus rien n’est impossible… Tout ce que j’ai à faire c’est de déplacer les choses à un niveau plus bas…

Aegis avança de quelques pas dans la pièce dévastée et s’attela à sa première tâche, commencer à ranger tout le foutoir qu’il avait causé. Les armoires renversées au sol commencèrent à se redresser progressivement, le garçon était prudent, il ne voulait pas fragiliser les étagères plus que nécessaire, elles se mirent à grincer mais sans jamais céder. Une fois les gros meubles à nouveau en place, l’étudiant reprit la parole.

- Vous dites ne pas me laisser partir avant que je ne parvienne à mieux me Controller… Très bien soit, mais dans ce cas, nous pouvons déjà commencer à emménager ensemble… ce genre de contrôle ne s’acquiert pas à une seule après-midi. Il va falloir du temps…beaucoup de temps.

Bon… dis de cette manière, la proposition du garçon semblait un brin tendancieuse et ce n’était pas du tout son style de faire du rentre-dedans surtout à une membre de l’équipe pédagogique mais elle se devait de comprendre dans quoi elle s’engageait. Quand bien même sa beauté avait quelque chose surnaturel, Aegis restait sur ses gardes. Il avait besoin de réfléchir à tout ça, de faire le tri dans sa tête...

Pendant qu’il réfléchissait à cette histoire de colère, les livres démembrées sur le sol vinrent se poser sur l’imposante table en acajou finement sculpté tandis que les autres, en meilleur état retrouvèrent progressivement leur place en flottant tranquillement dans les airs.

- Bien…je vous écoute, par quoi dois-je commencer pour apprendre à me maitriser ? Nous n’allons pas juste faire de la sophrologie n’est-ce pas ?

Aegis restait certes un garçon aimable, mais s’il allait seulement faire des exercices de respiration dans une bibliothèque poussiéreuse autant en finir avec la vie tout de suite même en charmante compagnie. Dehors la pluie battait toujours son plein, mitraillant les carreaux de la bibliothèque d’un bruit de fond plutôt déprimant.

- Madame… Vous pensez réellement ce que vous venez de me dire ? Vous n’allez pas me laisser partir d’ici ?

 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Mélyne le Ven 29 Déc 2017, 16:08

「 Rencontre du troisième type.  」

Mélyne & Aegis
Son air soucieux ne l’avait pas quitté, au contraire il semblait broyer du noir dès lors que Mélyne lui laissait la possibilité de réfléchir. Toujours correctement installée, elle posa ses mains sur ses cuisses alors qu’Aegis allait prendre la parole.

- Je comprends tout à fait votre inquiétude et je redoute vraiment ce que je pourrais faire aux autres, mais… Ce nouveau pouvoir que j’ai acquis depuis peu… Il est si puissant… Je ne sais pas si vous vous en rendez compte… je peux agir au niveau subatomique…est-ce que vous savez ce que je suis capable de faire avec un tel niveau de précision ? Ce don est tellement puissant que la concentration demandée pour ne pas tout détruire est absolument terrifiante…Ca a commencer comme de la banale télékinésie, déplacement d’objets divers et maintenant je déplace les atomes… Je peux altérer la matière même, transformer le plomb en or, en diamant en chocolat plus rien n’est impossible… Tout ce que j’ai à faire c’est de déplacer les choses à un niveau plus bas…

Ensuite il avança dans la pièce puis commença peu à peu à ranger tout ce qu’il avait détruit, du moins à essayer. Mélyne avait toujours les yeux posés sur lui, elle lui suivit alors du regard sans prononcer un mot. Elle avait saisil’enjeu de son pouvoir pourtant le voir l’utiliser l’intriguait toujours autant. Comment un tel pouvoir avait pu exister ? Mais plus encore Aegis était-il capable de supporter un fardeau pareil ? Pour cela elle avait un doute et pour cause son dérapage. Elle ne pouvait le blâmer c’était certain, une telle concentration d’énergie était normalement destinée à une personne aguerrie pourtant le destin en avait décidé autrement et d’après elle, rien n’était jamais dû au hasard.

- Vous dites ne pas me laisser partir avant que je ne parvienne à mieux me contrôler… Très bien soit, mais dans ce cas, nous pouvons déjà commencer à emménager ensemble… ce genre de contrôle ne s’acquiert pas à une seule après-midi. Il va falloir du temps…beaucoup de temps.

La blanche resta interdite de longues secondes, elle ne l’avait pas vu arriver celui-là. Elle ne laissa pourtant pas un rire franchir la barrière de ses lèvres et se contenta de laisser son visage se fendre d’un sourire rieur. Il ne croyait pas si bien dire, s’il fallait qu’elle l’ait sous constante surveillance pour que personne ne pâtisse de toute cette puissance, elle pouvait aisément lui sacrifier son quotidien. Si elle visait juste, le temps d’apprentissage de ce contrôle durerait un temps plus court que prévu, pour cause elle savait déjà à qui elle demanderait ce service. Une personne dont elle n’appréciait pas les méthodes mais qui avait su en prouver l’efficacité et la rapidité. C’est exactement ce dont Aegis avait besoin. 

Elle contemplait toujours le spectacle que lui offrait le blond, triant les livres uns à uns sans avoir l’air d’en éprouver la moindre fatigue. L’observant, elle ne put s’empêcher de ressentir une pointe de jalousie, possédant elle un pouvoir certes utile mais terriblement usant et épuisant.

- Bien…je vous écoute, par quoi dois-je commencer pour apprendre à me maitriser ? Nous n’allons pas juste faire de la sophrologie n’est-ce pas ?

Un soupir las, lui échappa pour ne pas dire qu’elle l’avait volontairement laissé s’échapper. Lui non plus ne voyait pas plus loin que le bout de son nez ? Sous prétexte d’une apparence calme et chaleureuse devait-elle obligatoirement être aussi inutile que des exercices de respiration ? Bon Dieu que les gens de cette académie pouvaient être arrogants par moments ! Fronçant les sourcils elle le laissa poursuivre.

- Madame… Vous pensez réellement ce que vous venez de me dire ? Vous n’allez pas me laisser partir d’ici ?

Bien sur que si elle allait le laisser partir d’ici et de toute façon s’il ne voulait pas rester elle ne pourrait pas l’en empêcher ça elle en avait conscience. Si elle avait verrouillé les portes un peu plus tôt c’était surtout pour que personne ne vienne les importuner. S’il était possible de réparer un maximum de dégâts ainsi que d’avoir une conversation avec ce jeune homme elle n’avait aucune envie que tout ceci se fasse aux yeux de tous et elle imaginait que lui non plus. Finalement, elle se releva se positionnant à ses côtés alors qu’il continuait son labeur. 

- J’ai conscience de la puissance de ton pouvoir, peut-être pas de toute son étendue mais c’est suffisant pour que je comprenne à quel point tu peux être un danger pour la communauté pour ne pas dire plus. Elle se doutait que ses paroles blesseraient probablement son interlocuteur mais il fallait aussi qu’il fasse face à ce qu’il avait entre les mains. Elle l’observa du coin de l’œil avant de poursuivre. - Tu disais donc emménager ensemble . Sache une chose, s’il faut que je le fasse afin que tu ne dérapes pas, je le ferais et le plus dérangé par cette situation ne sera sûrement pas moi. Si, elle serait aussi dérangée à l’idée de vivre avec un inconnu, qui plus est un élève mais s’il fallait en passer par là…

Dans un soupir elle avança au milieu des décombres et des objets flottant si et là. Elle s’arrêta au-dessus d’un livre dans un état pour ainsi dire catastrophique et en fit tourner les quelques pages abîmés qu’il lui restait. Mélyne ne mit pas longtemps à reconnaître le livre avec lequel elle avait frappé Aegis peu de temps auparavant, il n’en restait pour ainsi dire, rien. C’est à ce moment qu’elle comprit à quel point il avait eut envie de la tuer et la chance qu’elle avait eu d’en réchapper. 

- Pour ce qui est du temps, j’ai quelqu’un de très performant qui pourra t’aider. Tu n’apprécieras probablement pas sa façon de faire pourtant malgré moi j’ai dû admettre que sa méthode portait ses fruits et rapidement. C’est exactement ce dont tu as besoin. Le livre toujours en main elle pivota pour lui faire à nouveau face, se trouvant tout de même à une distance considérable de lui, elle fronça les sourcils. De la sophrologie tu dis ? Me prendrais-tu pour une sotte ? Ne crois-tu pas que j’ai bien compris les enjeux ? Si la pratique t’es indispensable, tu en oublies la force que les mots peuvent avoir et c’est pour ça que je suis là, je te demanderais de ne pas juger qu’au premier abord Aegis, les apparences peuvent être trompeuse. Son ton avait été légèrement moins courtois qu’à l’accoutumer et elle aurait presque voulu s’en excuser, après tout elle n’était pas qu’une enveloppe de fragilité et de douceur… Elle était capable de bien plus mais si la méthode de Chu était la force, la sienne mêlait manipulation, observation et paroles. Deux méthodes pouvant aisément se complémenter en sommes.

Serrant le livre entre ses doigts, elle soupira. - Non je ne te laisserais pas sortir d’ici tant que nous n’aurons pas rangé ce… Comment pouvait-elle décrire le bazar environnant. À d'autres ce n’était pas le moment de s’attarder sur des choses futiles. Et tant que nous n’aurons pas quelque peu discuté. Maintenant à sa hauteur elle plaqua le livre contre son torse avant de relever la tête pour plonger à nouveau dans son regard océanique. - Je refuse que quelques choses comme ça se reproduise pour toi, comme pour les autres.  Lâcha-t-elle à mi mots, comme un soupire échappant à la barrière de ses lèvres.

Abandonnant le livre à son détracteur, elle avança avant de s’appuyer sur une table, posant ses mains dessus l'air fatigué l’espace d’un instant. 

- Que s’est-il passé lors de ton échange de pouvoir Aegis ?  
.
Quand tu auras le contrôle de tes pensées, tu auras le contrôle de ta vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Aegis le Ven 29 Déc 2017, 23:49

Rencontre du troisieme type

{ PV Mélyne }

Un danger... Alors il n’était donc que ça ? Une source de malheur potentiel prête à toute réduire en cendre s’il faisait encore un caprice, même si cela paraissait exagérer, il y avait tout de même un fond de vérité. Et cette vérité lui faisait atrocement mal au cœur, ses mains tremblaient légèrement, son futur s’annonçait bien plus sombre qu’avant. La mine déconfite, son regard se perdait sur le parquet abimé de la bibliothèque, les livres flottaient sur place à présent, tournoyant sur eux même… Mais il n’était pas prêt pour ce qui allait suivre…

- Tu disais donc emménager ensemble. Sache une chose, s’il faut que je le fasse afin que tu ne dérapes pas, je le ferai et le plus dérangé par cette situation ne sera sûrement pas moi.

Tous les objets encore au vol tombèrent soudainement au sol devant la réponse de la jeune femme, jamais il ne se serait attendu à une telle réponse. Elle avait sorti ça de manière si naturelle et innocente, comme si… c’était la suite logique de toute cette histoire.

- Je… je…

Non, plus aucun son ne sortait de sa bouche, elle venait de lui clouer le bec et il n’osait plus rien dire. Il reprit sa progressivement sa maigre concentration et se remit en charge du rangement. À présent, il s’imaginait de nouveau vivre en compagnie d’une autre personne… Il repensa à Judith qui lui manquait beaucoup mais se comportait en permanence comme une ours mal léchée… Mélyne semblait plus dans la réserve, plus sérieuse, plus douce encore… Finalement, cette perspective le faisait beaucoup sourire.

- Pour ce qui est du temps, j’ai quelqu’un de très performant qui pourra t’aider. Tu n’apprécieras probablement pas sa façon de faire, pourtant malgré moi, j’ai dû admettre que sa méthode portait ses fruits et rapidement. C’est exactement ce dont tu as besoin.

Pour le coup, il était surpris, si Tsuki possédait un tel professeur pourquoi n’en avait-il pas entendu parler plus tôt. Mais, quelque chose le chagrinait un peu, que voulait dire la jeune femme par « Tu n’apprécieras pas sa façon de faire », s’en était terriblement inquiétant et le courage le quittait peu à peu. Pour la référence à la sophrologie elle ne le loupa pas et lui passa un sacré savon, mais en même temps à quoi pouvait-elle s’attendre, Aegis n’avait jamais travaillé avec une éducatrice.

- Je suis désolé, je ne pensais pas à mal vraiment…

Il se passa la main derrière le crâne et ne savait plus de nouveau quoi dire, décidément il faisait absolument n’importe quoi aujourd’hui, il aurait été préférable de rester coucher. Il ne parvenait pas à se décider s’il l’appréciait ou si elle l’énervait, à croire qu’avec ses sauts d’humeur elle était bipolaire. Finalement elle avait fini par se calmer et changer de sujet.

- Non je ne te laisserais pas sortir d’ici tant que nous n’aurons pas rangé ce…

* Oui ce foutoir tu peux le dire… Mais je commence à en avoir un peu ras le cul d’en prendre pour mon grade la…*

- Et tant que nous n’aurons pas quelque peu discuté.

Elle plaqua le livre qu’elle tenait contre le torse de l’étudiant qui en eu presque le souffle coupé, décidément cette femme était imprévisible, avait-elle en réserve d’autres sévices psychologiques à lui infliger ?

- Je refuse que quelques choses comme ça se reproduisent pour toi, comme pour les autres.

Aegis l’aurait bien étranglée, elle continuait encore, et encore d’enfoncer le clou si bien qu’il ne put s’empêcher de retenir les mots de sa bouche, il marmonna alors tout bas…

- ça va se reproduire plus vite que vous ne le croyez si vous continuez de retourner le couteau dans la plaie…

Mélyne avait fini par s’installer à la table continuant d’observer le jeune homme en train de ranger la bibliothèque, elle avait l’air de s’ennuyer à mourir en sa présence, un peu comme si son travail d’éducatrice la gonflait déjà…

- Que s’est-il passé lors de ton échange de pouvoir Aegis ?

En voilà une question étonnante, Aegis était totalement perturbé, cette femme lui envoyait tellement de signaux contradictoires, un coup elle râlait, l’autre elle était prête à emménager avec lui, elle lui passait ensuite un savon et finalement elle s’ennuyait… Sa future vie de couple s’annonçait infernale…

* Bon… à la réflexion… elle est probablement énervée, elle a failli mourir… C’est probablement pas nécessaire de lui tenir rigueur de tout ça, mais au final… *

Aegis éclata de rire, il venait se saisir l’ironie de la situation, finalement sa gestion de crise de ses émotions c’était pas non plus le top, Il se retenait fortement de l’inviter à se joindre à lui pour son futur entretient avec cette « fameuse » personne qui faisait visiblement des miracles… Il essuya du revers de la main une petite larme a force dire et fini par reprendre son calme… Il s’éclaircit de nouveau la voix et tenta de reprendre à la question de la jeune femme…

- Je suis désolé a nouveau… c’était nerveux… enfin pour répondre à votre question. Il s’est passé une multitude de choses cette nuit-là… Je suis tombé dans la rivière, la foudre s’est abattue sur moi du coup après logiquement… j’ai failli me noyer. Peut-être qu’en état de stress ou de menace de mort imminente mon corps s’est adapté à la menace et à pallier à ma propre faiblesse… Je ne pourrais pas vous sortir d’explication scientifique malheureusement… L’agence m’a signalée que ce genre de chose était rare, mais pouvait se produire lors d’un trauma important donc… tout est possible… Sinon… J’ai une question personnelle si vous me le permettez, madame.

Aegis essaye de prendre le plus de gants possible pour poser cette question, elle lui brulait le bout de la langue, mais le simple fait de la poser à une femme adulte, lui faisait perdre absolument tous ses moyens..

- Vous étiez sérieuse lorsque vous m’avez dit que vous seriez prête à emménager avec moi ? Ça n’était pas une plaisanterie ?

 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Mélyne le Dim 31 Déc 2017, 01:08

「 Rencontre du troisième type.  」

Mélyne & Aegis
Elle l’avait vu passer par plusieurs types d’émotions, son visage s’était décomposé puis le voilà qui était entrain de rire. Elle avait vraiment du mal à le suivre à l’heure actuelle. Pourtant les réactions dont il avait fait preuve un peu plus tôt avaient fait réaliser à Mélyne son emportement. Certes elle n’était pas d’humeur et encore moins disposée à supporter un garçon instable mais c’était là la poste qu’elle occupait et elle ne pouvait pas se défiler sous prétexte que son humeur n’était pas au beau fixe. D’un geste lent elle caressa de ses doigts longs et fins sa peau de glabre, fermant les yeux au même moment. 

Elle avait été dure avec lui, beaucoup trop dure… Il était peut-être instable mais pas sot et elle l’avait traité comme tel, il s’était confondu en excuses et pourtant elles les avaient ignorées. Comme un électrochoc parcourant son corps, la jeune femme ne put refréner un léger tremblement. Elle était en colère après elle-même, elle qui était si douce et compréhensive d’habitude avait fait preuve d’une antipathie beaucoup trop grande alors qu’il n’y pouvait rien. Dieu qu’elle s’en voulait. Une rupture ? Un changement de pouvoir ? Tout ceci lui revint en mémoire. Elle l’avait méprisé alors qu’il souffrait déjà probablement. Toujours dos à lui elle se redressa passant une main sur son épaule avant d’attraper entre ses doigts la fine tresse blanchâtre. Il fallait qu’elle se reprenne.

Après avoir inspiré un moment elle put entendre le rire du blond s’évanouir dans le flot incessant de la pluie sur les carreaux. Elle ne savait pas pourquoi il avait ri et en vérité elle ne préférait pas le savoir. Quand enfin il eut repris son calme et qu’il se racla la voix, Mélyne pivota doucement pour lui faire face, relâchant au même moment sa tresse qui dans un mouvement habile retourna se loger en cascade le long de sa colonne vertébrale. Il était aisé de déchiffrer les pensées de la jeune femme mêlant gêne et tristesse. Néanmoins un sourire agréable ressemblant aux précédents qu’elle lui avait adressés venait de naître aux coins de ses lèvres. C’est donc dans un silence religieux qu’elle écouta les explications d’Aegis, hochant la tête par moments, se mordillant la lèvre en réfléchissant à d’autres. 

Cette histoire était bien lugubre, malheureusement, l’éducatrice avait pu constater que bien des élèves ici avaient de nombreuses histoires de cette trempe à raconter. Son regard perlé se perdit un instant sur le parquet, remettant tous les éléments en place. Comme un tel échange était-il possible ? Surtout récupérer un second pouvoir d’une puissance aussi… Extravagante ? La fin de sa tirade la ramena à lui, son regard suivant la même direction.

- Je t’écoute. Dit-elle avec une voix qui se voulait douce mais qui sans qu’elle le veuille trahissait sa fatigue ainsi que sa culpabilité.

Il l’avait posé, de façon hésitante ce qui n’avait pas surpris la jeune femme mais il l’avait fais. Ce qu’en soit elle n’avait pas prévu, elle avait bien senti que sa réponse l’avait perturbé mais le fait qu’il n’ait pas relevé lui avait laissé penser que le dossier était bouclé. Pour le coup elle dut prendre quelques secondes de réflexion. Ses yeux semblables à deux pierres de lune dont le gris oscillait entre l’anthracite et l’argent scrutèrent alors son visage. Il aurait été logique de penser qu’elle cherchait à faire un choix, or il était déjà fait. Ce qu’elle voulait savoir c’est s’il en avait réellement besoin. Mélyne n’avait jamais réellement eu l’occasion de vivre seule et depuis son arrivée ici c’est ce qui lui arrivée. Avoir un compagnon de chambrée n’était donc pas un problème, un élève était tout de même plus gênant cela dit mais ce qu’elle voulait surtout c’était savoir si lui en avait besoin. Lui imposer ce genre de choses n’était bon que si c’était nécessaire

- Ça n’en était pas une, je pense que si tu as besoin de quelqu’un pour veiller sur toi, il faut que ce soit constant. Dit-elle finalement sans le perdre du regard. Stupide ? Peut-être. Mais si au final cela permettait à ce jeune homme d’avancer elle était prête à le faire, c’était bien la qualité qu’on ne pouvait pas lui retirer peu importe les circonstances, se plier en quatre pour son prochain était une capacité on ne peut plus développée chez elle. Sans paroles aucunes, elle avança vers Aegis d’un pas aérien puis s’arrêta une fois qu’elle fut assez près pour le toucher.

- Pardonne mon emportement, je suis quelque peu éreinté ces derniers temps. En soi en tant qu’adulte elle n’aurait peut-être pas due aller plus loin que s’excuser, néanmoins après des mots aussi durs, elle lui devait bien ne serait-ce qu’une bride d’explication mais pas que. D’un geste quelque peu hésitant elle tendit la main vers lui. Mélyne espérait qu’il ne réagisse pas mal, ce n’était pas la première fois qu’elle allait le faire et elle savait que certaines personnes n’appréciaient pas ce genre de contact… Ses doigts fins ne mirent pas longtemps à entrer en contact avec la chevelure d’or d'Aegis. Ils glissèrent avec délicatesse, la pulpe de ses doigts cherchant ce point précis. Elle ferma les yeux un instant avant de les rouvrir un sourire satisfait au visage. Elle venait de trouver ce qu’elle cherchait. - Je ne t’ai pas loupé… Souffla-t-elle en lui adressant un regard désolé.

Elle referma alors les yeux, soupirant alors qu’une légère chaleur venait lui réchauffer la paume de la main. Son pouvoir était en train d’agir, calmement, elle pouvait sentir son propre crâne la picoter légèrement et elle grimaça de façon presque imperceptible. Non effectivement elle ne l’avait pas loupé, cette fois elle pouvait le confirmer par elle-même. Quand elle eut absorbé le tout, son regard resta vide l’espace d’un instant avant que ses traits ne soient à nouveau étirés, ses iris venant rencontrer celles du jeune homme.

- J’ose espérer qu’elle ne te gêne plus. Son regard était rieur et sa voix cristalline raisonnait encore une fois au milieu du champ de ruines. La jeune femme s’assura qu’il ne reste rien et fit à nouveau glisser ses doigts mais cette fois hors de la chevelure blonde les laissant finir leur course sur sa joue. Le regard toujours plongé dans celui d’Aegis elle reprit. - Je suis encore désolé. Puis abandonnant le contact sur sa peau elle laissa sa main caresser sa propre chevelure, comme prévu la bosse était bien présente. Ne pipant mot à ce sujet elle reprit un air plus sérieux. Elle allait aborder un sujet épineux et ne voulait pas le blesser une nouvelle fois.

- Je vais me permettre à mon tour de te poser une question personnelle, j’ose espérer que tu y répondras mais sache que je ne force pas. Mélyne avait prononcé ceci d’une voix bienveillante mais néanmoins assurée. Ton ancienne petite amie t’a telle quittée à cause de ce pouvoir ?
 
.
Quand tu auras le contrôle de tes pensées, tu auras le contrôle de ta vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Aegis le Dim 31 Déc 2017, 12:53

Rencontre du troisieme type

{ PV Mélyne }

Aegis ne savait plus du tout quoi penser, trop de signes contradictoires, discuter avec cette femme, c’était la sensation de se trouver dans un ascenseur émotionnel tout d’un coup tout allait bien et soudain, la chute libre, pour finalement remonter, sans oublier au passage bien sûr, le petit désagrément tel que palpitations, estomac sens dessus dessous et bien sûr ; les vomissements.

- Ça n’en était pas une, je pense que si tu as besoin de quelqu’un pour veiller sur toi, il faut que ce soit constant.

Finalement, elle venait de rendre cette situation ou une femme adulte et un jeune homme plein d’espoir et de rêve allait vivre sous le même toit, ennuyante… Mélyne se comporterait donc comme une baby-sitter ou un chaperon… Il avait connu bien plus engageant. Au moins, le bon point derrière tout ça c’est qu’elle prenait à cœur son travail, il décida donc de se détendre davantage en se disant qu’il pourrait commencer à lui faire confiance… L’éducatrice ne semblait pas pétrie de mauvaise attention.

Sans un mot, Mélyne s’avança doucement dans sa direction, lui faisant face avec toujours ce sourire rempli de compassion. L’étudiant était un peu dérouté, mais plus autant sur ses gardes, il se laissa donc faire, que voulait-elle à présent ?

- Pardonne mon emportement, je suis quelque peu éreintée ces derniers temps.

Des excuses maintenant ? Il ne l’avait pas vu venir non plus, il se sentait bête de l’avoir jugé un peu trop vite au final, il était rare qu’une personne adulte, qui plus est membre de l’équipe pédagogique de Tsuki présente ses excuses à une tierce personne moins âgée. C’était le monde à l’envers, tout ceci lui provoquait un pincement au cœur fort désagréable, elle s’excusait, mais le seul qui avait déconné ici ce n’était pas Mélyne, mais bien lui-même.

- Ne vous excusez pas Madame… C’est en partie ma faute après tout et…

Il fut coupé dans son élan par le contact de la main de la jeune femme dans ses cheveux, la douceur de ses fines mains le laissa sans voix. Se laissant faire, sans un mot, attendant la finalité de tout ceci, de plus le contact était vraiment agréable, il n’allait donc pas s’en plaindre. Délicatement, elle semblait chercher quelque chose, effleurant son cuir chevelu avec une dextérité déconcertante. Finalement quand ses doigts passèrent doucement sur sa bosse, Aegis ne put s’empêcher de lâcher une petite grimace.

- Je ne t’ai pas loupé…

Lui avait-elle dit le regard navré ? Certes, c’était un peu douloureux, mais ça ne restait qu’une simple bosse, il en guérirait assez vite au final et puis ça restait un excellent rappel sur le fait qu’il ne devait plus perdre la boule. Mais plus il réfléchissait, plus il se rendait compte que la douleur qui le lancinait depuis son apparition semblait s’évaporer peu à peu. Il dévisagea alors la personne qui se tenait devant elle, Mélyne semblait utiliser son pouvoir et à voir la petite moue qu’elle faisait cela n’était pas sans conséquence pour elle…

- Ne vous en faites pas pour ça, je peux…

La douleur s’en était allée, il passa sa main dans son cuir chevelu a son tour et rencontra par accident celle de la jeune femme dans un bref contact et la retira aussitôt l’air gêné.

- J’ose espérer qu’elle ne te gêne plus.

La jeune femme avait raison, il ne sentait plus cette petite douleur perfide sur sa tête seulement la douce caresse d'une main amicale posée sur sa joue, pourquoi faisait elle ça, cherchait elle à le séduire d'une quelconque manière ? De l'amadouer ? Il décida d’arrêter de se prendre la tête et de profiter simplement de ce contact humain et se focalisa a nouveau son attention sur elle. La faculté de guérir les blessures, un pouvoir de soin, c’était vraiment rare. Aegis passa de nouveau ses mains dans ses cheveux blonds auscultant sa tête sous toutes les coutures, plus aucune trace. Lui aussi pouvait soigner en quelque sorte, mais ça ressemblait plutôt à une sauvegarde d'un moment précis et, en cas de problème, il faisait une restauration replaçant tous les atomes là où ils étaient avant l’hypothétique anomalie qui viendrait bouleverser cet équilibre. Elle s’excusait encore platement, décidément cette femme était déroutante, il ne savait plus trop comment appréhender tout ça. Mélyne semblait assez mignonne pour qu’il puisse la prendre dans ses bras et lui dire que tout irait bien, qu’il était inutile de se faire autant de soucis pour si peu, avant finalement de se rappeler qu’elle était professeur ici en quelque sorte et que sa volonté de faire un câlin serait perçue comme une tentative de harcèlement sexuel.

- Je vais me permettre à mon tour de te poser une question personnelle, j’ose espérer que tu y répondras, mais sache que je ne force pas. Ton ancienne petite amie t’a telle quittée à cause de ce pouvoir ?

Wow, elle n’y allait pas par quatre chemins, le garçon ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux face à cette question venue tout droit du néant. Elle désirait en savoir plus sur sa rupture… Pensait-elle qu’elle avait une incidence sur son récent comportement ? À bien y réfléchir peut-être, mais Aegis n’en était pas sûr à 100%. C’était certainement un des nombreux facteurs qui lui avait fait tourner la tête, mais probablement pas le plus important… Qu’importe après tout, s’il voulait aller de l’avant, il se devait d’être capable d’en discuter sans s’énerver ou sans s’en attrister.

* Peut-être qu’elle est intéressée ? *

Aegis se mit à sourire à cette pensée… Comme un professeur pouvait elle s’intéresser à un élève aussi instable que lui. Il fallait vraiment qu’il arrête de ce faire ce genre de film… L’étudiant se dirigea vers l’imposante table de la bibliothèque et s’y assit ; s’il devait raconter un peu sa vie, autant être à l’aise, rester debout sans arrêt devenait vite gonflant. Autour de lui les livres, et dégâts mineurs se corrigeaient peu à peu dans un rythme soutenu, tout ça serait vite effacé finalement.

- C’est effectivement une question assez personnelle… Et je ne saurais pas par où commencer véritablement… Nous nous sommes quittés sans un mot l’un pour l’autre, chacun sachant que tout ça venait de se terminer. Mon nouveau pouvoir lui a probablement fait peu peur même si je dois vous avouer qu’il me terrifie aussi d’une certaine manière…

Pour illustrer ses propos, un libre vint flotter juste devant les yeux de la jeune femme et commença à tournoyer sur lui-même de plus en plus vite. À tel point, qu’il ne restait de visible que la couverture de cuir. En tournoyant à si haute vitesse que l’ouvrage ressemblait juste à une sphère marron suspendue dans le vide. Toujours avec une infinie concentration, le livre s’arrêta net et éclata en millier de confettis qui se mirent à voler tout autour de la jeune femme.

- Tendez vos mains.

Le ton était calme, posé. Aucune autorité dans la voix, Aegis souhaitait juste à lui faire une démonstration du potentiel et de ce qui le terrifiait. Les confettis s’arrêtaient finalement de tournoyer pour s’agglutiner sur les paumes tendues de la jeune femme, le livre reprenait peu à peu sa consistance naturelle, les éléments déchirés reprenaient leur place méthodiquement, résolvant ce puzzle incroyable avec une facilité déconcertante. Le livre était de nouveau complet comme si rien ne lui était jamais arrivé…

- Quand je soulève un objet ou un être vivant, j’ai… je ne sais pas trop comment l’expliquer... Une cartographie mentale à l’échelle atomique qui me vient dans la tête, je sais instinctivement comment tout est ordonné et si jamais quelque chose devait abimer l’objet ou la personne, en me servant de cette carte, je suis capable de déplacer les atomes pour les faire revenir à leur ancien état… Mais ça ne s’arrête pas là… comme je vous ai déjà expliqué, je peux aussi provoquer certaines variations…

Le livre sous les yeux de la jeune femme se transforma progressivement et devint beaucoup plus lourd si bien que le garçon prit le relais en le soulevant par la pensée.

- En changeant l’agencement des molécules de cellulose pour ce livre par exemple je peux passer à un agencement différent, et le papier devient du plomb, de l’or, du diamant, du charbon, du granit…

Aegis illustrait chaque changement d’état en direct sous les yeux probablement ébahis de son auditoire.

- Sur les objets, il n’y a aucun problème… sur les êtres vivants par contre, un changement d’état revient à une mort instantanée. Et même en revenant à un état antérieur, si la vie a quitté l’être en question, il m’est impossible de la recréer en bougeant les atomes ou autres particules subatomiques… Si je vous imagine en statue de plomb que va-t-il se passer d’après vous ? Qui risquerait sa vie à rester auprès de quelqu’un d’aussi dangereux ?

Aegis se mit à soupirer, il ne répondait pas vraiment à la question de la jeune femme, il esquissa un petit sourire résigné.

- Je pense et au final vous allez rire car c’est d’une banalité sans nom, qu’elle est surtout partie à cause de mon manque de maturité… Mais peut-être est-ce un mal pour un bien… ce genre d’expérience forge le caractère et j’apprendrais de mes erreurs… Techniquement l’Aegis d’aujourd’hui sera toujours meilleur que celui d’hier, mais toujours moins que l’Aegis de demain ! Le meilleur est donc à venir, restons positif après tout !

Le livre flottant devant les yeux de la jeune femme reprit son intégrité et partit à toute vitesse se loger dans une des étagères.

- Alors ? Toujours partante pour notre future vie de couple ?

 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Mélyne le Mar 02 Jan 2018, 21:56

「 Rencontre du troisième type.  」

Mélyne & Aegis
Encore une fois Aegis semblait perdu dans ses pensées, d’abord un air gêné puis troublé qui n’échappa pas à la jeune femme, qui l’espace d’un instant se demanda si son geste n’avait pas été déplacé et enfin l’esquisse d’un sourire. Décidément il devait s’en passer des choses sous cette crinière blonde avait pensé Mélyne sans le quitter du regard. La question qu’elle avait posée resta sans réponse plusieurs secondes avant qu’il ne se mette en mouvement, s’approchant d’une table non loin de là, y prenant ensuite place. Elle le suivit alors du regard, le laissant prendre son temps, se mettre à l’aise et commencer par ce qu’il voulait. 

Quand il prit la parole, elle se tut, analysant ses paroles. Elle n’avait donc pas visée totalement faux mais plus encore elle venait d’apprendre que lui-même avait d’une certaine façon peur de son pouvoir. Cet indice aussi petit soit-il permit à la blanche d’avancer un peu plus avec lui mais ce n’était pas le moment de le couper ou de poursuivre sur ce sujet, il semblait vouloir lui montrer le pourquoi du comment bien qu’elle y ait déjà eu à faire quelques minutes auparavant. 

Comme pour confirmer sa pensée un livre vint rapidement flotter sous ses yeux, intriguer la jeune femme ne put s’empêcher de pencher la tête pour l’observer. Puis il se mit à tourner, vite, très vite, tellement vite qu’elle n’en distinguait que le marron du cuir. Alors qu’il ralentissait, un bruit sourd se fit entendre et une pluie de confettis se mit à pleuvoir autour d’eux, obligeant Mélyne à relever le nez pour les regarder, l'air à la fois ébahi et en pleine réflexion.

Comme un rappel à la réalité, la voix d’Aegis retentit une nouvelle fois et docilement elle accéda à sa demande tendant avec un brin d’hésitation les mains vers lui. Les morceaux du livre cessèrent de se mouvoir et vinrent alors tous se réfugier dans les paumes de ses mains. Intriguée, ne sachant ce qu’il avait derrière la tête elle ne put s’empêcher de lancer un regard interrogateur à son interlocuteur. Interlocuteur qui ne mit que peu de temps pour lui montrer où il voulait en venir. En quelques secondes le livre était à nouveau entier, loger au creux des mains de la blanche. 

Si elle aurait dû être surprise, il n’en fut rien, elle avait bien compris ce côté de son pouvoir quand il avait refermé sa plaie sans problème. Pourtant elle n’y voyait pas que de la peur ou du danger, elle voyait tellement plus loin que ça. Aegis pouvait être plus, tellement plus qu’un garçon instable avec un pouvoir trop puissant pour lui. Ce serait un labeur exténuant mais après cela… Tout pourrait changer, il, pourrait tout changer. 

Reprenant une nouvelle fois la parole, il lui expliqua plus en détail le fonctionnement de son pouvoir. Tout ceci lui semblait fou, le sien fonctionnait tellement plus simplement mais les conséquences qu’elle recevait en retour étaient tellement plus lourdes que ce que lui pouvait ressentir et une nouvelle fois elle éprouva une pointe de jalousie même si en y réfléchissant son pouvoir ne nécessitait aucun contrôle, juste une parfaite connaissance d’elle-même et une concentration poussée à l’extrême dans les cas les plus difficiles

Tout en le regardant elle put sentir le livre peser à mesure qu’il parlait, tant et si bien que ses bras tremblant ne le supportaient plus et qu’il manqua de lui échapper, fort heureusement le jeune homme le soutint par la pensée. Elle ne put d’ailleurs que le gratifier d’un regard reconnaissant. Suivant les paroles du blond, le livre se mit alors à changer de forme et de texture passant par plusieurs métaux différents, voire même de matières différentes.
 
Mélyne ne savait que penser de ce qu’elle voyait, c’était impressionnant elle ne pouvait le nier mais ce qu’elle voyait… C’était la personne qui serait prête à utiliser Aegis de façon malhonnête, à le détourner de ce qui était bon afin de lui faire suivre un chemin qu’il regretterait très certainement à la fin… Et c’est ça qui la terrifia plus encore que son pouvoir en lui-même. Il devait se douter que tout ceci ne ferait qu’attirer les convoitises mais serait-il capable de faire les bons choix. Le regard dans le vague elle retournait ce problème dans tous les sens possible.

Si je vous imagine en statue de plomb que va-t-il se passer d’après vous ? Qui risquerait sa vie à rester auprès de quelqu’un d’aussi dangereux ?

Même si elle avait entendu tout ce qu’il avait dit, c’est cette phrase qui lui fit relever le nez. Comment pouvait-il penser de cette façon ? Bien sûr il tomberait sur des gens terrifiés à l’idée de le côtoyer mais il y aurait aussi des gens qui auraient confiance en lui et en sa capacité à se contrôler, qui serait prêt à rester près de lui en dépit de sa puissance. Les accidents arriveraient sans doutes mais c’est de cette façon qu’il serait capable d’apprendre. Il enchaîna par une réponse positive tellement positive que la jeune femme resta bouche bée, le regardant comme s’il avait été un alien. 

Ensuite le livre repris à une vitesse folle, sa place initiale. Mélyne quant à elle laissa ses bras tomber le long de son corps quand son vis-à-vis prononça le mot couple. 

- Que... ? Elle cligna des yeux plusieurs fois avant de chasser cette idée de son esprit en secouant doucement la tête. Venait-il vraiment d’employer le mot couple ? Le pensait-il sérieusement ? Les pensées se bousculaient dans l’esprit de la blanche et elle dut prendre une grande inspiration afin de prendre la parole. Elle avança alors jusqu’à lui, son corps se mouvant avec aisance dans sa fine robe grisonnante, la tresse dans son dos suivant les mouvements de ses hanches. Arrivée à sa hauteur elle se pencha légèrement avant de lui sourire doucement.

- Tu sais Aegis, je ne vois pas en toi un danger. Au contraire, ton pouvoir est tellement puissant que tu pourrais faire tellement plus et être tellement plus. Tu dois seulement en devenir le seul maître et cesser de te laisser contrôler. Tu n’as pas reçu cette capacité par un coup du hasard c’est impossible mais tout ceci nous te l’apprendrons. Elle posa sa main sur la sienne, tentant tout de même de le réconforter comme le pouvait. - Tu n’es pas quelqu’un de mauvais, les accidents arriveront mais j’ai assez confiance en toi pour savoir que tu feras tout pour que ce genre de choses n’arrive pas, tu ne seras pas seul dans cette épreuve. Sa main glissa doucement, abandonnant celle du blond. Aussi stupide que pouvait être ses paroles, elle les pensait avec une sincérité non dissimulée de plus Mélyne était une bien piètre menteuse et il aurait été aisé de s’en rendre compte si cela avait été le cas.

- Je risquerais ma vie pour rester auprès de quelqu’un d’aussi dangereux. Lâcha-t-elle finalement après s’être redressée, restant néanmoins près de lui. - Je n’ai pas peur de toi Aegis et je n’ai aucun doute sur ton envie de le contrôler, je suis avant tout là pour t’y aider. Quand bien même je ne te semble pas apte à ceci. Elle se détourna de lui tout en laissant un rire cristallin franchir la barrière de ses lèvres. Non elle n’était pas capable de lui apprendre à se contrôler mais elle était capable de le soutenir, de trouver les mots pour apaiser ses maux dans la mesure du possible.

- Pour ta petite amie, j’en suis désolée et j’imagine que cela joue aussi sur ton humeur mais le fait que tu sois capable de me dire qu’elle est aussi partie à cause de ton immaturité prouve que tout ceci t’a permis de mûrir d’une certaine façon… Elle lui fit à nouveau face, rencontrant au même moment son regard si caractéristique. - Le meilleur pour toi reste à venir, ça ne fait aucun doute.

Maintenant venait le temps de répondre à cette question si simple et pourtant si épineuse pour Mélyne. A vrai dire elle ne savait pas comment prendre ce terme qu’il avait utilisé, elle voyait plus ça comme une colocation, elle ne s’était donc pas attendu à ce qu’il dise ça de cette façon. L’air toujours aussi serein elle passa derrière lui puis s’installa sur la chaise à côté de lui, croisant ensuite les jambes.

- J’ai confiance en tes capacités… Elle te tut ensuite cherchant, ses mots. - Et comme je te l’ai dit, vivre avec toi n’est pas un problème mais il y a une question que tu n’as pas l’air de te poser. Elle tourna la tête vers lui, se retrouvant face à son visage. -Toi es-tu prêt à vivre ça ? C’était avant tout pour sa sécurité à lui et au reste de l’académie qu’elle faisait ça, il fallait que ce soit lui qui fasse un choix. Son choix à elle était fait depuis bien longtemps. Détournant les yeux elle posa son coude sur la table avant de poser son menton dans la paume de sa main, regardant les étagères en plus où moins bon état, ses prunelles passant ensuite sur une fenêtre où l’eau coulait comme un petit torrent. - Dis-moi… Mélyne se mordilla la lèvre avant de baisser un peu le regard, est-ce qu’elle devait poser la question ? Non. - Non, excuse-moi, oublie ça. Poursuivons. Rassemblant ses idées et ses états d’âme elle se laissa aller contre le dossier de la chaise, levant les yeux vers le plafond.

- Te sens-tu près pour tous ces changements qui vont arriver ? 
.
Quand tu auras le contrôle de tes pensées, tu auras le contrôle de ta vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Aegis le Jeu 04 Jan 2018, 21:23

Rencontre du troisieme type

{ PV Mélyne }

Il avait visiblement fait mouche et à la hauteur de ses espérances, Mélyne semblait complètement perturbée par sa déclaration. Ses joues avaient pris une teinte rosée et Aegis le sentait, les battements du cœur de l’éducatrice s’accéléraient à une vitesse folle. Elle prit alors une profonde inspiration, gonflant ses poumons jusqu’à saturation pour finalement expirer longuement… La jeune femme avança de quelques pas assurer dans sa direction pour lui sourire à nouveau.

* Cette fille est une énigme… *

Finalement, elle optait pour des compliments, pour un brossage dans le sens du poil en quelque sorte. L’étudiant avait quelques doutes sur sa sincérité, mais se laissa rapidement aller, après tout, pourquoi pas ? Elle avait raison après tout, devenir le seul maitre à bord, ne pas se laisser contrôler par ses émotions, il en rêvait. Plus difficile à dire qu’à faire par contre. Mélyne posa ensuite sa main sur celle du jeune homme continuant de plus belle…

- Tu n’es pas quelqu’un de mauvais, les accidents arriveront, mais j’ai assez confiance en toi pour savoir que tu feras tout pour que ce genre de choses n’arrive pas, tu ne seras pas seul dans cette épreuve.

Ça suffit ! Il fallait qu’elle s’arrête, ses caresses, sa gentillesse débordante, son sourire radieux, que cherchait-elle à obtenir en procédant de cette manière ? À ce train-là, il ne pourrait pas lui résister bien longtemps et finirait par en tomber éperdument amoureux… La main de l’éducatrice glissa doucement pour finalement se retirer de ce bref échange.

- Je risquerais ma vie pour rester auprès de quelqu’un d’aussi dangereux.

* Oula doucement c’est une vraie déclaration ça !! *

C’est à présent autour du garçon d’être totalement à l'ouest, c’était quoi finalement cet échange ? Celui qui allait mettre l’autre le premier en position latérale de sécurité ou quoi ? Qu’elle était le but de tout ça, le premier qui finit dans les bras de l’autre a perdu ? À peine le temps de chasser ses idées loufoques que Mélyne enchainait de nouveau.

- Je n’ai pas peur de toi Aegis et je n’ai aucun doute sur ton envie de le contrôler, je suis avant tout là pour t’y aider. Quand bien même je ne te semble pas apte à ceci.

Décidément, autant de bonne volonté, de dévotion aveugle, l’étudiant n’était pas du tout habitué à ce genre d’échange. En se détournant de lui, il entendit le doux son de sa voix, mais cette fois-ci il s’agissait de son rire, il ne put s’empêcher d’esquisser un sourire lui aussi l’ambiance se détendait, et Aegis se sentait bien plus à l’aise à présent.

- Pour ta petite amie, j’en suis désolée et j’imagine que cela joue aussi sur ton humeur, mais le fait que tu sois capable de me dire qu’elle est aussi partie à cause de ton immaturité prouve que tout ceci t’a permis de mûrir d’une certaine façon…

* Ouch, j’ai parlé un peu vite… pourquoi faut-il qu’elle reparle de Shae constamment… ? *

Elle le dévisageait, plongeant le gris envoutant de ses yeux dans son regard azurin. Tout autour d’eux les livres volaient dans la pièce si bien que d’ici une dizaine de minutes tout serait rentré dans l’ordre… Le garçon n’aurait pas pu dire combien de temps cet instant avait duré, il fut soudainement sorti de sa torpeur par le son de sa voix.

* Le meilleur est à venir en effet… mais le meilleur de quoi ? Des embrouilles ? Le meilleur de la dépression ? Le meilleur des pouvoirs qui part en couille ? *

Au final la jeune femme semblait littéralement s’amuser de la situation, virevoltant autour de lui tel un papillon, le dévisageant, l’effleurant par moment, quitter son regard pour finalement s’y faire happer et d’en perdre la notion du temps. L’éducatrice finit alors par se poser juste à ses côtés sur une chaise croisant les jambes en prenant bien garde à ne rien dévoiler de plus.

- J’ai confiance en tes capacités…

* Vous êtes bien la seule, car même moi j’ai de sérieux doutes…*

Elle marqua un court instant de silence comme si elle cherchait la phrase qui allait le déstabiliser davantage, s’en était devenu un petit jeu au final.

- Et comme je te l’ai dit, vivre avec toi n’est pas un problème, mais il y a une question que tu n’as pas l’air de te poser. Toi es-tu prêt à vivre ça ?

Mélyne le dévisagea à nouveau droit dans les yeux, mais cette fois-ci il ne laisserait rien passer, il inspira longuement et finir par se détendre. C’en était assez de passer pour un gamin peureux et bien trop sensible. Elle le ne voyait visiblement pas comme une menace, déjà, par son pouvoir et en tant qu’homme également. Si son égo avait été un puzzle, une vie n’aurait pas suffi pour le remettre en état.

- Dis-moi…

La petite moue qu’elle fit par la suite l’intrigua énormément, qu’allait-elle lui demander pour qu’elle hésite à ce point ? Des images défilaient à toute vitesse dans sa tête, s’imaginant des centaines de possibilités, des plus audacieuses aux plus grotesques… Il pouvait très bien s’imaginer main dans la main avec elle, se promenant comme n’importe quel couple faisant du lèche-vitrine, il la voyait très bien également dans un moment bien plus intime et il la voyait annoncer qu’il était en réalité un homme. Il se donna une bonne claque mentale ordonnant à son cerveau d’arrêter de penser à de telles conneries.

- Non, excuse-moi, oublie ça. Poursuivons.

* Quoi ?!!? Non ! Ça ne fonctionne pas comme ça, tu as commencé ta phrase tu dois la terminer surtout après avoir fait une tête pareille ! Ne crois pas une seconde que tu vas pouvoir changer de sujet comme ça toi ! *

- Te sens-tu prêt pour tous ces changements qui vont arriver ?

Aegis se faisait violence pour retrouver ses esprits, cette femme était une démone, elle savait manier les mots habilement, juste assez pour le mener au bord d’un précipice qu’il s’était imaginé. Un pas de plus et il le savait, il finirait par trop s’attacher et une telle relation ne pouvait pas fonctionner, c’est du moins ce qu’il pensait. Que faire alors pour reprendre le contrôle de la situation ? Lui montrer qu’il valait mieux pour elle de le considérer en tant qu’homme plutôt en qu’un simple étudiant…

Mélyne souhaitait qu’il apprenne à mieux contrôler son pouvoir très bien elle allait être servie. Il s’approcha alors de la jeune femme et effleura timidement son avant-bras du bout de son l’index, remontant doucement. En même temps, il se servit habilement de son don pour provoquer le même effleurement sur toutes les parties de son corps n’en épargnant aucune, espérant déclencher en elle un frisson général et inexpliqué, il ne savait pas s’il elle avait déjà par la passée eue des relations avec la gente masculine, alors quitte à provoquer un effet, autant là submerger. Il ne savait pas du tout comment l’éducatrice allait réagir, mais, après ça, elle ne le verrait plus comme un enfant. Aegis retira sa main aussi vite qu’il l’avait posé de la même façon qu’on enlèverait une sucette à un enfant.

- Je suis prêt à tout pour maitriser ce don et tous les changements qui en découleront ! Donc je vous prends au mot, j’ai une amie qui m’a laissé son appartement en ville dans un quartier tout à fait charmant. C’est au dernier étage nous y serons tranquille et personne ne nous y verra nous pourrons même y utiliser nos pouvoirs…

Le dernier livre éparpillé regagna sa rangée sur son étagère, lé restauration de la bibliothèque était terminée, finalement il avait été plus rapide que prévu. Il attrapa un petit bout de papier sur la table à proximité ainsi qu’un crayon pour y noter rapidement quelque chose. Il esquissa un dernier petit sourire et le tendit à son interlocutrice.

- Voici l’adresse, vous y serez bien mieux logée qu’a l’académie soyez en certaine ! À présent… allons-nous sceller notre accord par un baiser ?

* Tiens ce coup la tu l’avais pas vu venir hein, on verra jusqu’à ou ton assurance te mène si tu t’es déjà remise de la caresse de tout à l’heure !*


 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Mélyne le Lun 08 Jan 2018, 00:54

「 Rencontre du troisième type.  」

Mélyne & Aegis
Sous la surprise les yeux de la blanche s’écarquillèrent comme deux soucoupes, son palpitant manquant un battement alors que ses joues venaient de se tinter d’un rouge si flamboyant qu’elle serait morte de honte à sa seule vision. Aegis avait simplement tendu la main, effleuré sa peau et c’est comme si cette caresse avait été démultipliée sur tout son corps lui faisant perdre le contrôle. Étouffant un cri de surprise en pinçant les lèvres, le regard figé sur celui du blond. Que venait-il de faire ? Mais plus encore… Pourquoi avait-il fait ça ? 

Rapidement, peut-être trop au regard de Mélyne, il retira sa main laissant une sensation de chaleur à l’emplacement de ses doigts ainsi que sur le reste de son corps. Pourquoi ce revirement brutal de situation ? Quelques minutes auparavant il lui semblait encore troublé par ses paroles et incertain, le voilà maintenant qui venait de produire un effet complètement nouveau sur la jeune femme. Elle ne comprenait pas mais plus encore, il semblait fier de ce qu’il venait de faire.

Même la voix d’Aegis ne lui permit pas de retoucher terre, elle resta là pantoise ne sachant remettre ses idées en place ni comment interpréter ce qu’il venait de se passer. Pire encore, alors qu’elle tentait de rassembler toute la dignité qu’il lui restait les dernières paroles qu’il prononça ne firent que le perdre un peu plus. Comment ça « Nous pourrons même y utiliser nos pouvoirs... » ? Elle vint déposer une main quelque peu chancelante sur ses lèvres, fermant ensuite les yeux. Il fallait qu’elle reprenne sa contenance pourtant, son corps lui, était d’un tout autre avis. Les sensations qu’il lui avait laissées étaient ancré et ce dernier semblait s’en délecter, brouillant son esprit par la même occasion. 

Les yeux toujours clos elle entendit le dernier livre regagner son étagère puis un crayon sur une feuille. C’est le moment qu’elle choisit pour les rouvrir, se retrouvant nez à nez avec le fameux bout de papier. Ses iris passèrent de la note au visage d’Aegis, le scrutant malgré son délicieux sourire cherchant une réponse à son comportement précédent mais n’en trouvant finalement aucune. Peu à peu les vestiges de caresse avaient finit par s’atténuer, lui permettant ainsi de reprendre contenance. Elle avait alors tendu la main, prenant à deux doigts le bout de papier.

- Voici l’adresse, vous y serez bien mieux logée qu’a l’académie soyez en certaine ! À présent… allons-nous sceller notre accord par un baiser ?

S’en était trop. Mélyne sous couvert d’un nouveau sourire radieux, rangea le morceau de papier dans sa manche. Elle ne pouvait nier que ce qu’il venait de se passer la troubler à un point inimaginable mais là il allait trop loin. Encore une fois il la prenait pour une femme faible et sotte. Beaucoup trop au goût de l’éducatrice. Ce genre de jeux dangereux ne l’amusait guère pourtant, cette fois, elle avait dans l’idée de lui rendre la monnaie de sa pièce. 

- Alors j’y ferais transférer toutes mes affaires une fois que les modalités auront été effectuées. Doucement, elle repoussa la chaise sur laquelle elle était assise. Il lui fallut un effort presque surhumain pour se relever sans chanceler. Une fois debout elle se pencha vers Aegis, sa main fine venant glisser sur sa joue, sa pâleur contrastant avec celle du jeune homme. Souriante, elle avança alors son visage jusqu’à ce que son souffle s’écrase sur son visage. Délicatement elle pencha la tête puis avec une douceur presque infinie vint déposer un baiser sur la joue du blond avant de se redresser, faisant glisser sa main sur sa joue avant de l’abandonner complètement. Sans un mot, ni même un regard, elle se détourna de lui. - Je te dis à très vite alors, tâche de ne pas déraper et si le besoin te vient n’hésite pas à venir me chercher. Ma porte te sera toujours ouverte. Elle aurait jurée le voir rougir mais n’attendit pas de le savoir, elle prit alors la direction de la sortie se mouvant toujours avec fluidité et aisance cachant du mieux qu’elle le pouvait ses troubles.

Maintenant, seules les rangées de livres vides pouvaient être témoins de ses joues qui étaient à nouveau devenue rouges ainsi que de son visage désemparé. Que venait-elle de faire ? Ce genre de comportement pouvait lui valoir un licenciement en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Elle s’était laissé emporter par son envie de « vengeance » et cela ne lui ressemblait absolument pas. 

Devant la porte, elle fit tourner le verrou qui claqua en un bruit sourd, suivit d’un grincement aigu signe de l’ouverture des portes. Puis un claquement. Mélyne était enfin dehors, elle prit alors une grande inspiration avant de marcher entre les gouttes. Pourquoi avait-elle agît ainsi… ? Mais surtout, pourquoi un garçon aussi jeune lui avait-il fait perdre le contrôle ? 

- Je me demande comment cette cohabitation va bien pouvoir se passer… Lâcha-t-elle une fois assurée de sa solitude, regagnant ensuite ses appartements, ressentant ce besoin d’exil.
.
Quand tu auras le contrôle de tes pensées, tu auras le contrôle de ta vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontre du troisième type [PV Mélyne][No-MJ][Terminé]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum