entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Lun 18 Déc 2017, 09:50

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce


Je me traînais hors de mon appart pour aller à l’académie en bus…. Oui en bus…. Vivement quelques salaires pour m’acheter une moto, j’en peux plus de marcher, je crois que je vais investir dans une patinette si ça continue.

Après être enfin arrivée à l’académie, je me dirige tout d’abord dans la salle du personnel voir si il y avait du beau monde avec qui discuter, mais évidemment personne, cette académie est vide de tout façon, je croise jamais personne.

Bon direction mon bureau pour accueillir ma première cobaye dans mon inexpérience dans le métier de conseillère d’orientation.

Pour le fun, j’avais marqué un message bien accrocheur devant mon bureau pour que les élèves prennent rdv chez moi et je fus étonnée qu’en même pas une journée j’ai déjà mon rdv…

Bon j’avais potassé tout ça, regarder sur internet, trouver des tests, essayer de faire mon maximum.

D’ailleurs j’étais venue tôt le matin pour préparer mon rdv de fin de matinée

La direction m’avait trouvé une petite place en face du bureau de la psy, on partageait la salle d’attente commune.

Mon cabinet était de style victorien comme l’ensemble de l’académie… ça fait vieux moi qui est l’habitude de trucs pour plus moderne.

Il avait du bois partout… mais vraiment partout. Un jour peut être… j’arriverai à m’y faire.

En vue de la taille du bâtiment, j’avais en quelque sorte un duplex qui me servait à rien, en haut c’était un espace bibliothèque et rangement de dossiers mais au rez de chaussée, j’avais un petit salon avec de magnifiques et confortables fauteuils, parfait pour la sieste puis mon bureau dans l’angle près de l’escalier avec les fenêtres.

Il y avait des plantes disposées un peu partout, et la plupart des pans de murs libres sont des bibliothèques d’ouvrages divers.

Je déposais mes affaires dans le placard de l’entrée et m’installe sur mon siège de premier ministre pour allumer mon ordinateur.

Je rentrais dans la base intranet de l’école pour récupérer le dossier de mon élève.

Donc c’était Dihce Ohutu-Ayleen  , il n’ y pas plus compliqué comme nom…

Bon c’est une saphir, arrivée depuis 1 mois déjà, 15 ans, genre indéterminée mais enregistrée sous le sexe féminin dans l’académie, bon…. Difficulté en plus.

Je créée alors sa fiche pour son dossier, c’est parti !

Sa fiche:
En cours, sera dispo à la fin du Rp

Après avoir fini tout son dossier, j’imprime tous les trucs nécessaires pour faire ses tests, m’accorde une petite pause jusqu’à l’heure du crime.



11h, c’est l’heure, j’ouvre la porte pour la voir dans la salle d’attente.

Je la cherche des yeux et quand je tombe sur elle, elle était effectivement petite, calme et au premier abord légèrement froide.

Bon j’espère que je lui ferai pas peur non plus…

Je l’appelle d’une voix douce l’invitant à venir à me rejoindre.


- Bonjour Dhice, tu peux venir dans mon bureau.


Je la vois se lever et me rejoindre.


Bon bah c’est parti…



.


Dernière édition par Sydney le Ven 22 Déc 2017, 08:09, édité 1 fois
avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Lun 18 Déc 2017, 15:49

L'angoisse de Dihce était à son comble, même s'iel aurait été bien incapable de dire qu'iel en ressentait. Iel n'avait pas réussi à dormir de la nuit tant l'anxiété lea rongeait. Dès qu'iel avait reçu sa date de rendez-vous, iel n'avait eu aucun répit. Finalement, tôt le matin, iel avait quitté sa chambre sans bruit pour ne pas réveiller Lékami et avait marché pendant des heures dans la neige matinale. Iel avait mit son uniforme scolaire, mais s'était également appliqué à transformer son pantalon en short qui lui tombait juste au-dessus des genoux. Pour ne pas avoir trop froid, iel avait enfilé des collants noirs opaques en-dessous. Enfin, la veste règlementaire de son uniforme était remontée jusqu'en haut et maintenait son écharpe rayée bleu et argent autour de son cou et du bas de son visage. C'était une de ces écharpes "goodies" de "Harry Potter". Iel n'avait jamais pu voir les films, mais par contre, iel avait lu tous les livres et avait plutôt apprécié.

La douce morsure du froid lui fit du bien, mais lorsque l'heure fut venue d'aller à son rendez-vous, l'angoisse revint l'assaillir comme une vieille ennemie impitoyable. Iel s'était dirigé le plus lentement possible jusqu'au bâtiment où se trouvait l'infirmerie et les cabinets de la conseillère d'orientation et du psychologue scolaire. Malgré sa motivation négative, iel était arrivé cinq minutes en avance. Iel avait soigneusement essuyé ses chaussures avant d'entrer histoire de ne pas mettre de l'eau partout sur le parquet qui recouvrait la plupart des salles de l'académie, puis était entré.

Et c'était ainsi qu'iel s'était retrouvé au comble de l'angoisse à attendre l'heure de sa "mise à mort". Les poings serrés sur ses genoux, iel fixait la porte où une plaque dorée annonçait "Conseillère d'Orientation". Son cœur lea serrait si fort qu'iel en peinait à respirer. Aussi loin qu'iel se souvenait, aucun adulte n'avait jamais été *réellement* bienveillant avec iel. C'étaient ces mauvaises expériences passées qui lea tirait vers le bas dans la situation actuelle.

La porte s'ouvrit et Dihce tressailli. Iel observa avec une attention redoublée la jeune femme qui venait d'apparaître devant iel. Son regard ne lea rassura pas, mais par contre...

Dihce se força a inspirer lentement. C'était rare qu'un adulte... Non. Que quelqu'un lui parle d'une voix douce. Mais de son expérience, c'était pour mieux lea poignarder une fois sa confiance gagnée. Toutefois... Dihce souffla doucement par le nez avant de lentement se lever et s'avancer vers Sydney. Malgré tout, qu'on lui parle d'une voix douce avait tendance à lea rassurer. Iel restait excessivement méfiant, mais légèrement moins angoissé.

Iel entra dans la pièce accompagné de Sydney. Iel s'arrêta sur le seuil et observa son nouvel environnement avec soin. Iel pris également le temps de s'habituer à l'odeur de bois vieilli et lustré. Puis, iel glissa son regard sur Sydney, attendant que cette dernière l'invite à s'installer.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Jeu 21 Déc 2017, 19:39

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce


A l’annonce de son nom, elle se leva d’un air mais alors pas du tout rassurée.. Genre je vais la manger ! Je ne suis pas comme ça.

Pendant qu’elle avançait, j’observais un peu sa tenue pour me faire un peu une idée d’elle.

Alors l’uniforme, normal, avec une sorte de pantacourt avec des collants, puis une écharpe qui sortait tout droit de l’univers d’Harry Potter je pense.

Au premier coup d’œil, on aurait pu croire à un jeune garçon ou femme plus androgyne, enfaite j’en savais trop rien.

Au pire, sur son dossier, c’est marqué elle, restons sur elle. Je règlerai ce problème au fur et à mesure de la discussion....

Elle resta un instant sur le seuil de la porte, observant mon bureau.

C’est vrai, il était vieux, je préfère les trucs plus modernes mais ça faisait son charme, c’est atypique quoi !

Je l'aidait à passer la porte en posant ma main dans son dos pour qu’elle puisse se dégager de la porte.

Je la fis avancer comme ça 2 mètres environ pour que je puisse la dépasser et rejoindre mon bureau qui se situe dans le fond de la pièce.

Je restais debout près de mon bureau, rangeant rapidement ma pile de dossier puis me tourna vers elle pour lui dire quelques consignes.

- Alors tu peux poser tes affaires sur le fauteuil qui se trouve juste à côté de toi si tu veux, puis après venir sur ce siège devant mon bureau pour qu’on puisse commencer notre premier rendez-vous.

Je m’asseyais à mon tour sur le fauteuil, déverrouille mon ordinateur puis attends qu’elle pose ses fesses sur le fauteuil.


.
avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Lun 01 Jan 2018, 13:00

La jeune conseillère d'orientation posa doucement une main dans son dos. Dihce ne réalisa même pas sa propre surprise, donc rien ne lea trahit sur son visage. Toutefois, iel tressaillit sous les doigts de Sydney. Iel n'avait pas du tout l'habitude qu'on lea touche et encore moins avec douceur. Iel était bien plus habitué aux coups et autres soucis du même genre. Iel se tendit comme un arc, mais se laissa docilement entraîner à l'intérieur par Sydney. Iel avait même retenu son souffle et ne le reprit que lorsque la jeune conseillère retira sa main pour lea devancer au bureau. Iel lui proposa alors de poser ses affaires sur le fauteuil près d'iel. Ce dernier était d'un style ancien... Et Dihce était plutôt certain que ce n'était pas que le style qui l'était.

Iel retira son sac à dos de ses épaules et le posa sur le dit fauteuil. Iel fit de même pour son écharpe et sa veste avant d'avancer lentement vers le bureau, puis s'asseoir sur la chaise en face de Sydney. Iel cramponna ses mains, toujours soigneusement gantées, sur les bords de la chaise et vrilla ses yeux dans ceux de Sydney qui venait de terminer de déverrouiller son ordinateur. Iel reprit son observation minutieuse de la jeune femme qui se trouvait devant iel. Pour l'instant, rien ne lui semblait spécialement suspect, ni spécialement dangereux. Mais iel restait méfiant malgré tout. Les habitudes ont la vie dure. Malgré tout, iel était plutôt déterminé à faire des efforts contre iel-même.

Iel voulait vraiment changer de vie. Iel voulait vraiment être meilleure. Iel avait vraiment envie d'avoir une vie "normal" ou en tout cas d'être comme tous ces jeunes gens insouciants qui avaient des amis, une famille aimante, un avenir à construire, des rêves plein la tête. Était-ce mal ? Était-ce égoïste ? Iel n'avait jamais demandé quoi que ce soit pour iel jusqu'à... L'incident. Mais maintenant... Demandait-iel trop ? L'idée même d'être l'égoïste qu'avait décrit son père peu avant qu'iel parte l'angoissait profondément. Iel inspira lentement puis expira complètement pour chasser comme iel pouvait ce stress envahissant.

Iel se força à se concentrer sur l'entretien et uniquement sur l'entretien. Plus qu'à laisser Sydney commencer.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Mer 03 Jan 2018, 11:08

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce


J’attendais patiemment sur mon fauteuil, le temps qu’elle se débarasse de ces affaires.

C’était mon premier entretien aujourd’hui de la sorte, je n’avais jamais fait ça auparavant… A la base je suis physicienne et j’avais accepté ce poste car cela semblait rigolo et puis connaître d’autres personnes comme moi avait l’air plutôt cool.

Je profita pour l’observer un peu, elle ne semblait pas du tout à l’aise avec moi ou peut être avec tout le monde en général.

Je pense qu’elle a du recevoir pas mal de commentaires désobligeant dû à son apparence même moi ça m’est égal, j’ai pu voir de tout et n’importe quoi en boîte donc je vais pas dire que c’est mon quotidien mais chacun vis sa vie de sa manière.

Je relisais vite fais sa fiche et écorchait toujours son nom imprononçable “Dihce Ohutu-Aylenn”, je me demandais d’où sortait ce nom.

J’avais réfléchi à comment j’allais faire mon entretien, déjà une partie rigolote puis après rentrer dans le vif du sujet.

Savoir ce qu’aime les gens était déjà un bon début et ça pouvait amener à apaiser à la discussion.

Elle s’approcha de mon bureau puis s’assoit.

Elle semblait me jauger du regard et lui adressa un petit sourire courtois pour montrer ma détermination a pas la manger.

On dirait que quelqu’un la forcé à venir ici…

Bon bah c’est parti, commencons alors.

Je m’asseyais au fond de mon siège avec une attitude plus détendue et commence les hostilités avec elle.

J’avais le dos droit, les jambes croisées et les avant-bras sur les accoudoirs

J’essayais d’afficher un sourire agréable avec un regard plein de malice.

- Donc bienvenue Dihce dans mon cabinet et pour notre premier entretien. Je vais d’abord commencer par un long monologue de ma part puis je te laisserai poser toutes les questions que tu te souhaite.


Je fis une petite pause et la regarde pour voir si elle semblait réceptive.

- Alors tout d’abord, je ne suis pas une conseillère d’orientation comme les autres, en vrai tu es même ma première “ cliente “ donc ça sera notre première fois à toutes les deux.

Je lui fis un petit clin d’oeil.

- Je vais donc me présenter rapidement et tu pourra faire de même si tu le souhaites.

Je me penche ensuite sur mon bureau, pose mes coudes et continue mon discours

- Je m’appelle Sydney Sievers mais appelle moi Sydney, j’ai 24 ans et je suis canadienne de la région de Vancouver.  A la base, je suis une physicienne et mon rêve c’est d’envoyer des gens dans l’espace donc ça peut paraître paradoxal avec le poste que j’ai actuellement mais je voulais voyager un peu et j’ai fini ici par un concours de circonstances assez farfelues.

Une nouvelle pause pour parler de choses plus drôles.

- Sinon mes passions, c’est lire, voyager et faire de la moto mais mon plus grand rêve c’est d’aller sur la Lune mais en plus réaliste voir des aurores boréales.

Je m'affale de nouveau pour me permettre d’écouter mieux ce que me dira Dihce.

- Et toi Dihce, qu’as-tu à me raconter ? Tu as l’air fan d’Harry Potter non ?

Je continuais à la regarder dans les yeux en essayant de ne pas être trop insistance sinon elle risque de s’enfuir


.
avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Mer 03 Jan 2018, 12:47

Dihce était bien incapable de déceler toute trace de malice dans le regard de Sydney. Ce genre d'expression était bien trop subtile pour iel. Iel avait déjà du mal à savoir si Sydney se moquait ou si c'était un sourire sincère, alors bon... Toutefois, iel fit l'effort de considérer que la jeune conseillère ne lui voulait aucun mal. Iel restait méfiant, mais c'était dans sa nature. Dihce hocha doucement la tête après que Sydney lui ai souhaité la bienvenue et expliqué qu'elle allait parler un peu d'elle pour commencer.

Dihce était donc le premier élève qu'elle conseillait. Le tout premier. Difficile d'avoir le moindre préjugé sur iel, en ce cas. Réaliser ce fait aida beaucoup Dihce à se détendre un peu. Après tout, s'iel était le premier élève qu'elle tentait d'aider, elle devait sûrement vouloir faire de son mieux. Pour prouver qu'elle pouvait parfaitement assurer ce poste. Pour Dihce, c'était très rassurant. Iel ne laissa rien paraître, comme toujours, mais si Sydney était à moitié moins observatrice qu'iel, il était certain qu'elle verrait les épaules de son élève se décontracter doucement. Dihce nota le "clin d'oeil". Mais on ne lui en avait encore jamais fait jusque là. Iel ignorait donc ce que cela pouvait bien signifier en espérant ne pas rater quelque chose d'important.

Sydney ne se fit toutefois pas prier pour poursuivre. Heureusement puisque Dihce n'aurait su quoi dire ou faire. Alors comme ça, Sydney était une jeune canadienne. En effet, son jeune élève avait très vite constaté que sa conseillère ne devait pas avoir dépassé le quart de siècle. Finalement, elle n'avait pas tellement d'écart avec les élèves de l'Académie. Bon... Dihce était cependant de presque dix ans son cadet. Est-ce qu'elle s'en servirait contre iel ? Est-ce qu'elle le rabaisserait comme tous les aînés qu'iel avait connu avant elle ? Lea jeune élève chassa doucement ces pensées de son esprit. Des efforts. Iel avait promis de faire des efforts. Ce qui signifiait : Pas de conclusions hâtives et pas de préjugés.

Iel écouta Sydney parler de ses passions et de ses rêves avec circonscription. C'était bien la première fois qu'on lui confiait ce genre de chose. Comme à un "ami". Iel se remémora les fois où iel avait assisté malgré iel à des rencontres. Les autres faisaient ça. Ils échangeaient leurs hobbies, leurs plus grands désirs... Et ils cherchaient ce qu'ils avaient en commun. Est-ce que c'était ce qu'attendait Sydney ? Que Dihce et elle ait des choses en commun ? Non... Non. Ça ne pouvait pas être ça. Aussi jeune était-elle, Sydney était une adulte. Les adultes ne se cherchent pas des points communs avec les plus jeunes. Et surtout, une conseillère d'orientation n'a aucun intérêt à vouloir devenir l'amie d'un élève. Elle essayait sans doute de lea mettre à l'aise... Ce qui marchait... Plus ou moins. Sauf que ça n'allait pas durer très longtemps.

Dès qu'elle donna la parole à Dihce, ce dernier se raidit de nouveau. Iel raffermit sa prise sur les bords de sa chaise et inspira profondément pour se donner le courage de répondre.

"J'aime bien les livres. Mais je n'en suis pas spécialement... "Fan"."

Elle avait remarqué son écharpe. Soit elle aimait beaucoup Harry Potter, soit elle était tout simplement une fine observatrice. Dihce ne pu s'empêcher de regagner un peu en méfiance. Iel aurait aimé rester silencieux après ça, mais... Sydney venait de faire une présentation complète d'elle-même. Attendait-elle que Dihce fasse la même chose ? Le doute vint grignoter le cœur de Dihce, même s'iel n'en laissa rien paraître. Iel avait l'impresion qu'iel devait ajouter quelque chose. Sans quoi... Ce serait une faute d'effort de sa part... Alors qu'iel se l'était promis. Iel inspira de nouveau profondément, cherchant à nouveau du courage.

"Je m'appelle Dihce Ayleen. Je viens de Londres."

Iel fut pris d'un crise de panique qui lui donna un violent vertige. Pour y résister sans que ça ne se voit trop, iel agrippa plus fort les bords de sa chaise. Bon sang, ce qu'il était difficile de s'exprimer. Surtout à une personne inconnue. Iel savait qu'iel devait dire plus de choses que ça, mais en était pour l'instant totalement incapable. Pas de son propre chef. Iel espérait secrètement que Sydney ne perdrait pas patience avec qu'iel et essaierais de lui poser des questions petit à petit. Parler d'iel comme Sydney l'avait fait juste avant lui paraissait complètement inaccessible. Iel avait besoin que l'échange ressemble plus à un dialogue qu'à un monologue.

Iel se força à respirer lentement pour calmer les battements affolés de son cœur. En cet instant, iel donnerait n'importe quoi en échange d'une énorme dose de morphine. N'importe quoi.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Mer 03 Jan 2018, 15:53

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce


J’avais fini par une petite remarque montrant que je l’avais un peu observé et puis Harry Potter, c’est une de mes séries préférées.

J’espérais qu’elle voit une quelconque forme d’intéressement dans mes propos.

Je lui laissais ensuite la parole, je m’étais confortablement installée pour pouvoir l’écouter au mieux mais suite au regard et au raidissement de tout son corps sur la chaise, je crois que je viens de lui lâcher une bombe atomique entre les bras.

Elle respirait un bon coup pour me sortir comme un souffle

"J'aime bien les livres. Mais je n'en suis pas spécialement... "Fan"."

Okay, pour la partie vas-y j’essaye de trouver un truc sympa à papoter, elle me remballe..

Echec critique…

Elle fit une courte pause, comme si elle cherchait ses mots ou autre, je ne sais pas trop.

Je n’arrive pas trop à la comprendre et décide subtilement de la sonder pour voir ce qu’il trotte dans sa tête.

Ce que je ressentais était bizarre… Il y avait de la méfiance, elle était mal à l’aise avec moi, il y avait essentiellement des avis négatifs à mon encontre.

Avait-elle peur des adultes ou des gens en général, je ne pense pas avoir fait quelque chose de mal depuis le début de notre entretien.

Je laissais rien paraître de ce que je captais mais nous allons avoir une longue discussion toutes les deux sinon je pourrai jamais faire mon vrai job là-dedans.

Elle inspira de nouveau pour reprendre la parole.

"Je m'appelle Dihce Ayleen. Je viens de Londres."

Puis elle s’aggripa au fauteuil,  n’ayant pas couper le lien qu’il y avait entre nous, je ressentis son désarroi, sa peur et son sentiment d’être une brebis égarée face à un loup.

Elle faisait en quelque sorte une crise de panique.

Je voulais l’aider, modifier son état d’esprit pour la calmer mais je ne pourrais pas travailler sur elle avec une modification de lien.

Fallait que je fasse sans mon pouvoir, à l’ancienne, qu’on reprenne de bonnes bases toutes les deux.

Je me lève et met de l’eau à chauffer pour préparer un thé pour l’apaiser, ce qui dura une fraction de seconde, tout était déjà prêt

Je me dirige vers son siège, me positionna derrière et posa une main sur mon épaule pour essayer de la calmer.

Le contact physique fonctionne des fois… enfin j’espère que ça fonctionnera.

Je lui souffla tout doucement

- Respire…

Puis je pris la parole d’un ton un plus assuré.

- Dans notre maison, vous allez comme nous les autres membres vous serez juste et loyal ceux de chez nous aiment travailler et leur patience est proverbiale. Voici donc ma devise de ma maison préférée. As-tu une idée de laquelle je parle ?


Je fis une petite pause et retire ma main de son épaule et retourne voir ma bouilloire et cherche ma boîte à Thé.

- Faisons un petit jeu de devinettes toutes les deux, tu veux bien ? Après ta réponse, je te proposerai un petit thé si tu réponds bien.


Je m’asseyais de nouveau sur mon siège montrant un sourire sincère et qu’elle arrive enfin à me faire confiance.


.
avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Mer 03 Jan 2018, 16:29

Dihce était pourtant persuadé d'avoir répondu ce qu'il fallait... Aurait-iel dû apporter plus de précision ? Parler plus ? Faire plus d'efforts ? Non... C'était plus que ce qu'iel pouvait en fournir. Iel regarda donc, impuissant, Sydney se lever et aller mettre la bouilloire, qui se trouvait non loin de là, en route. Iel la suivit du regard jusqu'au moment où elle passa derrière iel. Ça y était. Ça y était. Iel allait recevoir une punition. C'était sûr. Iel allait prendre des coups. Ou alors être enfermé quelque part jusqu'à ce que "sa langue se délie". Iel ne bougea pas, attendant que le châtiment tombe.

Mais il n'en fut rien. Une main se posa avec douceur sur son épaule et Dihce tressaillit comme s'iel avait reçu un électrochoc. Ce fut le seul signe visible de sa surprise. Iel demeura après cela complètement crispé et immobile, docilement... Jusqu'au moment où iel entendit Sydney lui souffler un mot. Juste un tout petit mot qui semblait emprunt de toute la bonne volonté du monde. Pourtant... Dihce se sentait glisser indéniablement dans sa bulle. Dans son monde intérieur fait d'imaginaire. C'était plus que ce qu'iel pouvait supporter. Trop d'angoisse à gérer sans qu'iel puisse être ne serait-ce que comprendre que c'était de l'angoisse qu'iel ressentait.

Iel était sur le point de se couper complètement du monde lorsque Sydney reprit la parole. Ces mots familiers conservèrent Dihce à l'orée de sa conscience. Sydney retira sa main et iel pu respirer plus librement. Heureusement, la jeune conseillère ne l'avait pas touchée "directement". Ca aurait été particulièrement embêtant si leur peaux s'étaient ne serait-ce que frôlées. Elle l'avait échappé belle. Mais l'esprit de Dihce n'était déjà plus concentré là-dessus. En effet, les dernières paroles prononcées par Sydney faisait écho dans sa petite tête et l'aidaient lentement à sortir du brouillard dans lequel iel avait commencé à se plonger. Un thé... S'iel répondait bien à la devinette. Iel n'avait jamais goûté de thé. Pire. Personne ne lui avait jamais proposé quoi que ce soit de ce genre. Même ses parents s'étaient toujours bien gardés de lui faire plaisir. Iel n'avait jamais reçu de cadeaux d'anniversaire, ni de cadeaux de Noël. Iel n'avait eu droit ni aux boissons sucrées, ni aux sucreries. Le seul "répit" auquel iel avait droit, c'était ses médicaments. Le reste des choses qu'iel aimait un tant soit peu... Iel se les étaient octroyées seul et non sans difficulté.

Aussi, l'idée que pour une fois on veuille lui offrir quelque chose réellement... Même si ce n'était qu'un thé... Ça ne pouvait que l'adoucir un peu. Iel respira doucement comme le lui avait conseillé Sydney et son cerveau, bien qu'embrumé par la drogue et les médicaments, s'éclaircit un peu. La devinette était facile pour quiconque avait lu les célèbres romans de J.K. Rowling. Iel souffla...

"Poufsouffle."

Iel pensa un instant que c'était un bien étrange sujet de conversation entre une conseillère d'orientation et un élève, mais... Après tout... Sydney n'avait-elle pas dit elle-même qu'elle était un peu différente des autres conseillères d'orientation ? Peut-être la situation n'était étrange que si Dihce la trouvait étrange, après tout. Iel devait peut-être simplement... Accepter les choses comme elles venaient. Sydney n'avait eu à aucun moment la moindre intention d'être mauvaise. Ou en tout cas, iel ne l'avait pas perçu. Iel lâcha les bords de sa chaise, prudemment, et vint poser ses mains sur ses genoux, observant toujours Sydney calmement... De façade. Il ne serait cependant pas faux de dire qu'iel s'était un peu détendu. Qu'iel était un peu plus rassuré. Juste un peu.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Ven 05 Jan 2018, 16:14

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce


J’avais tenté le coup d’Harry Potter car c’était pour l’instant le seul truc que je savais qu’elle appréciait.

Elle semblait se détendre un peu en ma présence mais si je pense qu’ouvrir sa carapace va être un long et tortueux chemin de croix.

J’allais donc entamé une discussion entre elle et moi par le biais d’Harry Potter, moyen détourné pour savoir où elle voudrait se trouver.

S’imaginer dans un univers imaginaire peut permettre de fuir la réalité et les livres de JK Rowling parlaient relativement de tout.

Le courage, la faiblesse, l’amitié, l’amour, tous les thèmes de la vie.

J’attendis patiemment qu’elle trouve la maison que j’avais cité.

Pour moi Poufsouffle, était la maison qui me correspondait le mieux. Une maison de travailleur, de patience, Serdaigle avait beaucoup d’Erudits mais ce n’était pas trop mon genre, j’ai beaucoup travaillé pour atteindre mon niveau d’étude.

Puis c’est chez les Poufsouffle qu’il y a eu le moins de mages noirs à ce qui parait… Ils sont juste moins vantards…

Elle me souffla la bonne réponse puis se tut.

J’en déduis qu’elle voulait sa récompense.

Je sortis alors ma malette à thé et la pose devant elle comme de grands crus !

Je restais à côté d’elle, lui ouvre ma belle boîte en bambou simple sans motif. On pouvait apercevoir de nombreux compartiments avec du thé en vrac que j’avais mis en sachet pour mes invités sinon je me servais moi même dans leur boîte.

Alors alors, qu’est-ce qu’on a là… si tu n’as jamais goûté, je te propose le thé à la menthe avec une pointe de cannelle qui se boit sucré, si tu aimes le sucré, j’ai aussi des thés aux agrumes également qui se sucre, si tu n’aimes pas ça, j’ai des parfums plus connus, comme la vanille, pêche, citron, fleur d’oranger puis aussi des parfums moins courant comme fleur de Lotus, jasmin, gingembre


Je fis une petite pause et pense à mes thés à fleur qui donne un effet très visuel.

ou sinon, je peux te faire une surprise si tu aimes les fleurs

Je laissais cette phrase en suspension, voir ce qu’elle disait pour préparer le thé.

Je quittais ma place et me dirige vers mon coin à thé que je me suis fait.
A coté de mon bureau, j’avais un meuble buffet assez haut, parfait pour poser ma bouilloire, ranger mes tasses, mes thés et tout mon matériel.

Je sors deux tasses transparentes double parois et surtout pour que mon thé spécial fasse effet.

Pendant que je préparais tout ça, je profitais pour lui poser une question tout en tournant le dos.

Dis moi Dihce, c’est quoi la maison qui te représente le plus dans Harry Potter ?

Je faisais couler l’eau de la bouilloire dans les thasses et continuait mon petit discours

Moi c’est Poufsouffle, toi tu te vois courageuse, érudit ou diabolique ?


Je me retourne pour croiser son regard, le coude sur le buffet était pile à la bonne hauteur pour ne pas être avachi comme une baleine pour ensuite finir de préparer sa commande.


avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Sam 06 Jan 2018, 13:08

Dihce observa Sydney poser une mallette sur le bureau et l'ouvrir presque théâtralement... Et si la plupart des gens n'y aurait rien vu de spécialement exceptionnel, pour Dihce, c'était comme si elle venait d'ouvrir la caverne aux merveilles. Irrémédiablement et sans même en avoir conscience, iel se pencha en avant pour mieux observer et humer les différents thés. Seuls ses sourcils, légèrement haussés, indiquaient sa surprise. Sydney avait raison. Iel n'y connaissait rien du tout en thé. Iel avait beau être Anglais, iel n'en avait jamais bu une seule goûte. Ses parents en étaient très friands et avaient de nombreux thés en vrac. Certains étaient même très rares et recherchés. Mais justement parce que leurs thés étaient pour la dégustation, ils estimaient qu'en proposer à Dihce était vraiment donner de la confiture aux cochons... Et jamais ils n'auraient acceptés que leur enfant boive un thé "bas de gamme". En réalité, Dihce se moquait bien que le thé soit bas de gamme ou non. Tout ce qui lui importait, c'était de le trouver bon.

Iel regardait les thés avec beaucoup d'attention, essayant d'associer les arômes qu'avait énoncé Sydney avec les parfums qu'iel humait. Ce n'était pas évident, surtout que tous les parfums se mélangeaient les uns aux autres. Mais c'était intéressant. Puis, la jeune conseillère d'orientation lui proposa un "thé surprise" s'iel aimait les fleurs. Dihce se redressa doucement et pensa aux magnifiques soieries du japon, ornées de fleurs printanières. Iel repensa également à ces dentelles françaises fines qui représentait des fleurs d'été... Et enfin, iel se repassa les motifs champêtres des robes midi printanières. Oui. Iel aimait bien les fleurs. Iel en avait déjà vue des vraies, bien sûr... Mais en sentir... ? Sa mère lui avait toujours interdit de s'approcher des bouquets de fleurs que leur femme de ménage changeait chaque jour dans leur cuisine et leur séjour. Les autres fleurs qu'iel avait eu l'occasion de voir de près n'étaient pas de celles qui ont un parfum enivrant.

Par contre, il lui était arrivé d'imaginer pendant des heures les parfums exquis que pouvaient dégager les motifs de ses tissus préférés. Des heures.

Iel baissa doucement la tête et sentit le rouge monter à ses joues. Il n'y avait pas vraiment d'expression sur son visage et iel était bien incapable de comprendre qu'iel ressentait de l'embarras. Toutefois, bien que gêné, iel répondit à Sydney distinctement.

"J'aime bien les fleurs..."

Iel ne releva pas la tête tout de suite, mais iel écouta attentivement Sydney se lever, marcher, puis iel identifia le bruit très caractéristique des objets en verres. Iel releva la tête doucement lorsque Sydney s'adressa de nouveau à iel.

Sa "Maison", hein ? Iel croisa le regard de Sydney et le soutint sans ciller. Maintenant que son moment d'embarras était passé, iel semblait aussi stoïque qu'à l'ordinaire. Dans quelle maison... ? Même s'il était indéniable qu'iel avait fait preuve d'une certaine forme de courage tout au long de sa vie, Dihce ne se voyait pas spécialement courageux. Et encore moins hardi. Iel se voyait plutôt lâche et balourd. Le genre de boulet qu'on laisse en arrière. Iel n'était pas bien sûr non plus d’œuvrer toujours pour la justice et n'avait aucune notion de loyauté puisqu'iel n'avait personne à qui être fidèle. Iel n'aimait pas spécialement travailler, non. Mais il était vrai de dire que sa patience était proverbiale. Iel n'était pas non plus de ces personnes fières et charismatiques. Son ambition était sûrement en dessous du zéro. Et enfin, pour la dernière maison de la liste... Il n'était pas faux de dire qu'iel avait un côté "original", même s'iel aurait plutôt dit "marginal". Et il n'était pas faux non plus de dire qu'iel était créatif et réfléchi. Toutefois, iel n'irait pas jusqu'à affirmer une sagesse ou une érudition. Iel n'était qu'un gamin solitaire et discret qui s'enfermait dans son monde et dans ses activités restreintes.

Toutefois, c'était tout de même ce qui lui semblait le mieux convenir. Iel fit mentalement le parallèle avec les "Maisons" de l'académie. La sienne portait la couleur bleue, comme Serdaigle. Et il y avait quelques similitudes dans ce qui semblait être les "valeurs de base". Peut-être qu'iel n'était pas si loin du Serdaigle, finalement. Iel continuait tout de même de croire qu'un mélange entre Serdaigle et Poufsouffle lui serait plus approprié. Iel pencha légèrement la tête sur le côté avant de répondre à Sydney.

"Serdaigle, je pense."

Iel redressa lentement la tête.

"Vous avez vu mon écharpe."

En effet, Dihce pensait que la jeune conseillère lui avait posé cette question plus pour la forme ou pour entrer en matière que pour vraiment savoir. Si elle avait remarqué que Dihce portait une écharpe Harry Potter, elle devait sûrement en avoir noté les couleurs également. Les couleurs de Serdaigle. Elle semblait s'y connaître, d'ailleurs. C'était la première fois qu'iel discutait avec un adulte de choses aussi "futiles", comme l'auraient volontiers dit ses parents.

Et vu que pour le moment tout se passait relativement bien, ce n'était pas désagréable. Pas désagréable du tout.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Dim 07 Jan 2018, 14:37

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce

L”eau semblait maintenant à la bonne température pour insérer une fleur de thé et lui montrer une belle surprise, il me semblait avoir entendu dans tout mon blablabla son petit “ j’aime les fleurs “, donc je me faisais une joie de lui montrer ma petite merveille.

Je m’abaisse pour fouiller un peu mieux dans mon buffet pour trouver à l’étagère du haut à gauche une petite boîte en bois, non non je ne suis pas fan du bois…, gravée avec une fleur de Lotus que j’avais pu trouver chez un antiquaire à Londres dont j’avais eu le coup de foudre.

Je pris ma boîte et fouilla dedans pour trouver les fleurs les plus impressionnantes à observer lors de leur fameuse éclosion

La coeur de jasmin me semblait idéale, j’en pris deux, rangea délicatement ma boîte à son emplacement.

Je mettais le tout sur un plateau en bois simple avec les rebords un peu plus élevé que la partie centrale pour éviter tout débordement.

Avant de ramener le tout, je me retourne pour écouter sa réponse qu’elle allait me dire au sujet des maisons.

Elle me regardait d’un air plein d’interrogation ou autre, elle restait toujours sur la défensive.

Elle pencha un peu la tête pour me répondre tout simplement

Serdaigle, je pense.

Pour ensuite me rappeler qu’elle portait une écharpe de Serdaigle.

C’est vrai je l’avais constaté mais des personnes portent des écharpes des fois sans savoir réellement les significations, ou juste car les couleurs sont cools… donc.

Alors elle choisit Serdaigle ce qui veut dire, qu’elle favorise la création, l’intelligence, l’excentricité, sagesse et individualité.

Si on part du principe qu’elle soit Saphir, nous retrouvons les même bases même si le choipeau magique n’aide pas nos élèves à trouver leur maisons, beaucoup s’y retrouvent à peu près.

Bon faut l’avouer, je n’aime pas du tout ce système de classification mais j’ai l’impression que c’est à la mode en Grande-Bretagne.

Donc reprenons les Serdaigles, malgré que dans la série ce soit des gens prétentieux, Dihce ne semble pas de cet acabit mais bon elle a sûrement le reste.

Bon amenons le plateau et continuons notre petite discussion.

Sur mon plateau, on pouvait trouver mes deux tasses en verre, les deux boules de thé qui peut ressembler à des mini choux bruxelles, un petit pot de sucre si elle le désire et deux belles cuillères au long manche et une petite théière d’appoint contenant de l’eau bouillante au cas où.

Pendant je transportais ma lourde marchandise jusqu’à mon bureau, je profite pour papoter encore.

Je restais concentrée sur mon plateau néanmoins.

Tu choisis donc Serdaigle, comme ton écharpe effectivement, ce n’était pas forcément un hasard alors.

Je pose mon plateau et lui donne sa tasse d’eau frémissante avec une petite boule.

Je restais debout, m’appuyant mes mains sur le bureau pour lui faire ma petite leçon.

Je pris mes airs de grande professeur de thé

Alors tu vois la petite boule que je viens de te donner, tu peux la plonger dans l’eau et ça fera une magnifique fleur dans ton eau, et t’inquiète pas, tu pourra boire l’infusion ensuite mais il faut attendre 5 minutes.

Je m’assois sur mon fauteuil et prépare mon thé gentiment.

Je rajoute un morceau de sucre, puis ma fleur de thé pour la laisser infuser quelques minutes.

Je me calais au fond de mon siège pour observer un peu ses actions et essayer de voir si elle trouvait ça fascinant ou pas.

Pendant qu’elle essayait à son tour de faire son thé, j’attendis quelques instants si elle avait des questions et lui répondre si nécessaire pour ensuite enchaîner notre petit entretien.

Je repris mon air de Fan d’Harry Potter et décidait de lui apprendre un peu sur sa maison.

Donc tu savais que pour entrer dans rentrer dans le dortoir des Serdaigles, pas d’entrée secrète ou autre, une porte visible de tous avec un simple heurtoir enchanté. Seul l’esprit aguerri d’un Serdaigle pouvait répondre à chaque fois à la question de la porte. Malgré leur prétention de savoir plus intelligent que les autres, ils possèdent néanmoins un esprit de camaraderie quand quelqu’un va mal.

Ce qu’on peut retenir, enfin pour moi, ils sont les plus ouverts de tous, par exemple, si tu es un serpentard ils vont pas te catégoriser comme un esprit du mal mais seront plus tolérants si on compare le comportement qu’adopterait un griffondor…

Donc je me demandais Dihce, es-tu une personne qui agit avec sa créativité, son imagination, ses convictions, sa sensibilité pour essayer d’apporter un certain équilibre autour de soi,  par exemple aider les autres ou ça serait un objectif futur ?


Je m’arrêtais sur cette question assez évasive en soi, voir si elle arriverait à me parler un peu plus d’elle ou autre.

Ca serait dur au début mais faut bien qu’elle se lance un peu.

Je pose alors ma joue dans ma paume, profitant d’observer tout doucement l’éclosion de ma fleur et jeter quelques regards souriants à Dihce.





Dernière édition par Sydney le Ven 12 Jan 2018, 09:03, édité 1 fois
avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Mar 09 Jan 2018, 21:05

Dihce observa avec attention la jeune conseillère préparer le plateau pour le thé. La boîte en bois qu'elle avait tirée du buffet était vraiment très jolie. Tout comme le service à thé et la théière, d'ailleurs. Dihce peinait à ne pas détacher son regard de Sydney pour ne pas se perdre dans l'admiration du moindre détail de ces objets qui pour iel étaient bien atypiques.

Iel regarda ensuite la jeune femme lea rejoindre au bureau. Iel ne la quitta pas des yeux lorsqu'elle lui passa sa tasse, n'accordant donc aucun regard à ce qui faisait pourtant l'objet de sa fascination muette. Iel se contenta d'écouter avec attention les explications de Sydney.

Une fleur allait donc s'ouvrir au contact de l'eau chaude ? Tiens. Iel n'avait jamais entendu parler de ça. Même de la bouche de ses parents. Intriguant. Iel observa Sydney préparer son propre thé avant d'enfin daigner glisser lentement son regard sur sa tasse et le "chou de Bruxelles sec". Iel se saisit de ce dernier avec toute la lenteur engendrée par son état de toxicomane, puis le rapprocha de l'eau. Ce n'est que lorsque la boule entra en contact avec le liquide qu'iel se décida à relacer son emprise, regardant l'étrange fleur de thé s'enfoncer au fond de la tasse. Iel se pencha ensuite de façon à poser son menton sur le bureau et fit de même avec ses bras pour gagner en stabilité. Iel focalisa toute son attention sur la tasse. Iel ne voulait pas perdre une miette de cette étrange expérience.

D'abord les feuilles vertes s'écartèrent et libérèrent ainsi les "fleurs". Jaune, rouge et les dernières, blanches, surmontaient leurs semblables, s'étirant pour aller toucher la surface de l'eau.

Dihce était comme envoûté.

Ses sourcils s'étaient légèrement relevés et c'étaient bien là la seule trace d'émotion sur son visage. Pourtant, à l'intérieur, iel était en plein ébullition. A un tel point qu'iel en était presque dégrisé de sa dernière dose de morphine. Iel vint glisser son index dans la anse de la tasse et fit lentement tourner cette dernière pour pouvoir admirer la fleur sous tous ses angles. Plus rien d'autres n'existait. A tel point qu'iel perdit pied. Iel cessa de faire tourner la tasse, et son regard se perdit réellement dans les détails de la fleur de thé. Iel n'était plus vraiment "là". Iel était loin. Loin dans sa tête. Loin dans son imaginaire. Iel se voyait dans un monde aquatique... Dans une véritable forêt de fleurs comme celle-là. Quel genre de créatures pouvait-on y trouver ? Y avait-il des gens qui, comme iel, explorait cette jungle aqueuse ? Iel s'apprêtait à le découvrir lorsque la voix de Sydney retentit dans son esprit. D'abord lointaine, puis de plus en plus présente. Iel tressaillit et quitta sa rêverie pour revenir à cet instant bien moins agréable et bien moins sécurisant qu'était son entretien.

Iel se redressa lentement, quittant la fleur des yeux à contre-cœur. Iel revint poser ses yeux de saphir sur Sydney. Aussi impénétrable qu'impassible.

Était-iel une personne qui agissait avec sa créativité, son imagination, ses convictions, sa sensibilité pour essayer d’apporter un certain équilibre autour d'iel ?

Voilà qui était une questions - des questions ? - fort difficiles. Surtout pour notre petit Dihce et son trouble de la personnalité schizoïde. Créativité... Les Serdaigles avaient beau être "prétentieux", comme l'avait souligné Sydney, Dihce se sentait assez étranger à la prétention... Quoique penser ça état peut-être déjà un peu prétentieux. Toutefois, iel manquait terriblement de confiance en iel et, par conséquent, ne s'estimait aucunement. Iel ne se trouvait pas spécialement doué de créativité. Malgré ses dessins, malgré sa couture... L'imagination, iel ne pouvait pas nier en avoir. Ne serais-ce qu'un peu. Iel se perdait parfois des heures... Voir des journées entières dans son fort intérieur. Dans son pays imaginaire. Son jardin secret rien qu'à iel où jamais personne ne lea maltraitait. Pour ce qui était des convictions... Il fallait au moins qu'iel en ait. Mais iel n'était convaincu de rien en particulier. En général, iel se contentait de faire ce qu'on lui demandait. Docilement. Même s'iel ne connaissait la personne ni d’Ève, ni d'Adam. Sensibilité... Ça, c'était un *très* grand mot. Un gigantesque mot, même. Dihce avait l'impression de n'avoir que deux états. Le premier était une absence total de ressenti. Et le second était "Mal". La seule chose qu'iel identifiait était un malaise intense, dans ces moments. Il n'y avait rien d'autre. Iel était bien loin d'imaginer que sa palette émotionnelle pouvait être plus large que ça. Donc pour la sensibilité, on pouvait repasser. Et enfin... Essayer d'apporter un certain équilibre autour d'iel... ? Voilà qui serait bien prétentieux, justement. Et iel n'avait aucun désir de la sorte... Même si ça pouvait paraître un peu égoïste. Iel voulait juste... Juste avoir la paix. Juste être tranquille. Que personne ne lea malmène. Ne plus ressentir ce malaise insistant. Ne plus avoir *mal* perpétuellement.

Comment pouvait-iel s'intéresser aux autres quand sa propre conscience était en plein délabrement ? En pleine pourriture ?

Toutefois... Sa propension à faire tout ce qu'on lui demandait sans broncher pouvait-elle être considérée comme... Une façon d'aider les autres ?

En tout cas, il était temps qu'iel réponde à Sydney, même s'iel ne savait pas bien quoi en dire. Mais il fallait essayer.

"Non."

Aie. Iel devait faire mieux que ça. Cette réponse était des plus floue... Et ce n'était sûrement pas celle que Sydney attendait. Iel trépigna faiblement sur sa chaise, puis baissa la tête jusqu'à ce que sa frange cache ses yeux. Son malaise venait de grimper brutalement et iel devait faire des efforts pour ne pas perdre le contrôle de sa respiration. Bien sûr, iel n'identifiait pas du tout l'angoisse... Qui était pourtant une de ses émotions les plus récurrentes. Malgré les sueurs froides, ses mains crispées sur le bord du bureau et sa tête qui commençait à lui tourner, iel tint bon vaillamment et essaya de reprendre.

"Je ne suis pas... Si intéressant. Ni si gentil."

Iel s'était exprimé clairement, calmement... Comme à son habitude. La tête toujours baissée, son visage restait toutefois inexpressif. Mais Sydney qui avait déjà démontré l'étendue de son sens de l'observation ne s'y tromperait pas. Sûrement pas.

Et la façon dont Dihce se voyait en disait long. Très long.

avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Ven 12 Jan 2018, 11:39

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce


Dihce observait attentivement l’infusion du thé ainsi l’éclosion de la fleur, même un peu trop…

Je ne suis même plus sûre qu’elle m’écoute maintenant qu’elle est avachie sur la table admirant l’eau qui se colorise peu à peu sa tasse.

On dirait une enfant découvrant la neige la première fois et c’était là, peut-être, un soupçon de sourire ou de bonheur, allez savoir.

Après l’avoir laisser le temps de réfléchir à sa réponse, elle décide de répondre par un simple non.

J’étais assez déçue de la réponse mais je faisais mine de rien, peut être qu’elle était juste en train de lancer la machine.

J’attendis qu’elle reprenne parole même si le silence pouvait être gênant, il fallait qu’elle se donne un peu d’elle même.

N’envoyant pas un air accusateur ou autre, je toullais mon thé paisiblement, vérifions ma montre si l’infusion était terminé ou pas.

Je devais attendre encore trois minutes.

Je jetais des coups d’oeil dans sa direction, alternant entre sa tasse de thé et elle.

Elle semblait de nouveau parti dans un long monologue avec elle-même qui semblait trop intense, on sentait qu’elle devenait mal à l’aise comme il y a encore quelques minutes. Les mains qui se crispent sur le bureau, les sueurs qui sont sûrement pas dû au thé.

Mais elle tenait le choc et arrive à me sortir une autre phrase

"Je ne suis pas... Si intéressant. Ni si gentil."

Je rêve pas… elle a mis ça au pluriel… son malaise est dû car je mets tout au féminin ?

Elle a pourtant lancé aucun regard noir depuis le début de notre entretien, est-ce une manière polie de dire de l’appeler en il ?

Mais bon le soucis, c’est qu’elle a enfin non… qu’il a une mauvais image de lui.

Dihce regardait la table, un regard vide…

Pourquoi j’ai voulu faire ce poste déjà ? Aider les jeunes non ?

Bah pour un premier cobaye… je me suis pas ratée !

Bon trouvons une solution rapidement, essayons de trouver quelque chose qu’il aime ou autre, ou simplement du thé.

Bon bon.

Je le regarde gentiment et essaye de le rassurer.

Alors Dihce, tu as l’air passionné par mon thé et la fleur non ? C’est joli, n’est ce pas, tu n’as jamais goûté ce genre de choses non ? Qu’est-ce que tu as mangé de hors du commun par exemple ?

Je fais une petite pause et je vais entamer la discussion en parlant de moi.

Par exemple, j’ai mangé du caribou ou du crocodile et toi ? Dis moi tes extravagances culinaires ?

Je regarde ma montre.

C’était l’heure pour enlever la fleur, je commençais par enlever la mienne de ma tasse et je laisserai à Dihce de le faire lui-même, je ne veux pas le priver de son spectacle.

Je dépose la fleur dans la soucoupe, rajoute un peu de sucre et touille une dernière fois pour boire une gorgée.


avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Ven 12 Jan 2018, 15:35

Dihce avait vraiment, *vraiment* besoin d'une dose. Voir même une dose un peu plus conséquente que d'habitude. Iel réprima une grimace en y pensant. Il fallait qu'iel fasse attention. Consommer trop de morphine d'un coup, c'était l'overdose assurée. Pas sûr que ses camarades de chambres apprécient lea trouver en plein bad trip... Ou pire... Mort. Iel n'en pouvait plus, en tous cas. C'était trop. Trop de pression. Trop d'angoisse. Trop dur pour iel.

Iel faillit se lever d'un coup, mû par une brusque impulsion, par instinct de survie. La fuite est une méthode utilisée par plus d'êtres vivants que l'attaque, après tout. Mais au moment où iel allait le faire, la voix de Sydney retentit à nouveau. Trop douce pour être réelle. Iel essayait de s'en persuader. Cette personne pouvait être réelle. Elle était trop gentille, trop attentionnée. Les gens n'étaient pas comme ça. Les gens n'avaient jamais été comme ça. C'était un piège. Il fallait qu'iel fuit.

Pourtant, iel ne bougea pas. Seul un frisson lui traversa le corps lorsque Sydney parla. Et iel releva lentement la tête pour croiser son regard.

A mesure qu'elle parlait, la panique Dihce diminuait. Un peu. Elle ne lea lâchait jamais complètement. Mais c'était mieux que quelques secondes auparavant. Iel inspira doucement pour calmer un peu les ruades de son cœur, tout en réfléchissant à ce qu'elle entendait par "hors du commun" en terme de nourriture. Et à vrai dire, iel n'en avait aucune idée. Sydney dû le voir car elle reprit la parole pour donner des exemples. Tiens ? Ça se mangeait, le crocodile ? Dihce ne pu s'empêcher de se demander comment un animal à la peau si dure et si rugueuse pouvait avoir un bon goût. Ca devait sûrement être très dur à marcher comme ces steaks mal dénervés et pas attendrit. Iel se rappelait qu'une fois on lui en avait servit à l'école et que certains de ses camarades de classe avait fait un scandale quant à la qualité de la viande. Par contre, on ne leur avait jamais servi de crocodile. En même temps, un animal vert et, qui plus est, un reptile... Non, ça n'était en aucun cas appétissant aux yeux de Dihce. Et iel savait de quoi iel parlait. Pendant toute une année, sa mère avait fait une fixation sur les cuisses de grenouille. Elle avait pour la gastronomie française une affection particulière. Par conséquent, ce fut cuisses de grenouilles une fois par mois dans leurs plats. Dihce n'aimait pas beaucoup ça.

Enfin. Il y avait plus important que le crocodile. Oh oui.

"Qu'est-ce que c'est qu'un caribou ?"

L’intonation de sa voix était à peine interrogative et son visage n'exprimait pas grand chose. Pour ne pas dire "rien". Toutefois, derrière cette façade, iel se demandait vraiment ce que pouvait être cette chose au nom si improbable. Aussi incroyable que ça pouvait paraître, iel n'en avait jamais entendu parler.

En tous cas, iel n'avait pas oublié d'observer la jeune conseillère finir de préparer son thé. Lorsque sa question fut posée, iel s'appliqua à l'imiter en retirant à son tour sa fleur de l'eau, la posant dans le soucoupe. Iel ajouta ensuite exactement la même quantité de sucre dans son thé et reproduit même au le plus fidèlement possible le petit geste du poignet qu'exerçait Sydney pour touiller sa boisson. Iel reposa ensuite sa cuillère dans la soucoupe comme iel avait vu si souvent son père le faire. Sans bruit et élégamment. Puis iel pris la tasse par la anse et la porta doucement... Sans l'approche de ses lèvres pour le moment. Iel n'osait pas.

Iel avait toujours été un peu intimidé par les nouvelles choses. Et encore plus par le culinaire. Encore plus.

avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Mer 17 Jan 2018, 11:10

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce


J’avais fini de préparer mon thé et je trouvais que c’était l’heure de commencer la vraie dégustation des bonnes choses.

Après avoir regarder ma montre, ça faisait à peine quinze minutes qu’on était là et l’entretien n’avançait pas.

J’avais l’impression d’être une psychologue voir éducatrice comme Mélyne, la première personne que j’ai rencontré en venant ici.

D’ailleurs, ils se ressemblaient les deux si on compare rapidement, ils parlent peu d’eux… voir pas du tout. Comment je pouvais faire mon travail avec des carpes pareilles…

J’essayais de pas perdre espoir, peut être je trouverais ENFIN le petit truc qui éveillera la pipelette qui sommeille en lui… enfin peut être pas aujourd’hui.

J’observais ces moindres gestes, il faisait tout pareil que moi, tel un enfant qui arrivait dans un monde inconnu.

Ca en devenait marrant, cet air enfantin qui ne s’affichait pas extérieurement mais son attitude prouvait le contraire.

Ce qui me gênait dans tout ça, c’était ces sortes sautes d’humeur ou de malaise, qu’est-ce qu’il pourrait lui arriver, est-il souffrant, un quelconque handicap, une sensation de manque à un produit ou tout simplement gêné d’être là ?

Je ne force personne à venir dans mon bureau, c’est même lui qui a proposé de son propre chef, donc il y a quand même une démarche de progresser et c’est sûr ça que je dois jouer.

L’encourager au mieux pour qu’il avance.

Quand je parlais de choses futiles ou sur moi, son attention revenait vers moi tel un enfant qui écoutait Père Castor, mais c’est sur lui qui n’arrivait pas à parler et vu que ses expressions se résumaient à rien, c’était difficile de déterminer sur quoi il a tiqué ou autre.

Avant de répondre sur sa question du Caribou, je décide de sonder rapidement son état mental, voir en quoi je pourrai aider même si encore, je ne veux pas changer quoi que ce soit en lui.

Je restais concentrée sur mon thé tout en sondant son esprit, en soi de l’extérieur on remarque rien car je n’ai pas besoin de fermer les yeux ou autres après plusieurs années d’entraînements.

Je reste souvent silencieuse comme ici je sirotais mon thé qui avait le don d’apaiser mon esprit, surtout vu comment je le sucre, une petite touche de douceur dans le palais, ça fait du bien.

Son cas était difficile car je percevais de la fascination pour le thé certainement, intimidation, douleur et manque, ce qui rejoignais sûrement l’hypothèse d’une prise d’un produit ou médicament mais je ne sais pas trop pour quelle raison.

Je posais ma tasse de thé pour lui parler un peu de mon cher caribou.

Etant passionnée par la nature en soi et surtout de mes contrées sauvages canadiennes, ce qui me changeait des mes cours de physiques à l’époque, j’avais entrepris avec mon père de m’intéresser aux choses qui nous entouraient en haut de notre chalet, et le caribou en fait partie.

C’est parti pour faire mon père Castor du coup…

Dihce hésitait à boire son thé et d’un geste de la main, je l’invite à boire et commenca ma belle histoire.

Je m’adosse à mon dossier et croise mes doigts devant moi.

Alors alors, le caribou, c’est l’équivalent de Rodolphe, votre renne de Noël. c’est le même animal en soi, juste deux noms différents, les rennes canadiens sont juste plus petits mais surtout plus sauvages. On appelle caribou en référence au nom indien xalibu, celui qui se sert de ses sabots comme d’une pelle.

Je m’arrête un instant et sourit à ce nom à rallonge.

Enfin, les indiens ont un don pour qu’un mot signifie une phrase entière, tu ne trouve pas ?

Je m’attendais qu’il me répond certainement à “ hm hm “ ou “oui “ donc j'enchaîne rapidement sur autre chose.

Ce monologue va être long, comme essayer de draguer quelqu’un qui en a rien faire quoi, la séduction ici ne sert vraiment à rien.

Je voulais poser mon front sur la table pour déprimer un petit coup ou simplement le secouer ou je ne sais pas, un astéroïde, une éclipse solaire, l’alarme incendie, quelque chose qui me sauve de tout ça.

Mais non, fallait pas que je désespère, faut que je trouve un autre truc qui me permettent de mieux le connaître.

Les seules choses de personnelles qui m’a dit sont : je ne suis pas si intéressant ou si gentil, qu’il n’aime pas aider les autres, il se voit Serdaigle, il aime les fleurs, Londonien et qu’il aime lire..

Je fais quoi avec tout ça moi ? je tire un mot au hasard et je me démerde c’est ça ?

Il me reste Londres et la Grande-Bretagne avec les bouquins.

Quand on me dit Londres, je pense directement à la Croisée des Mondes ou Narnia. Chacun parle du Royaume-uni et décrit bien l’ambiance.

Je vais tenter à un petit jeu, il a lu Harry Potter, il a peut être lu d’autres romans fantastiques, puis on peut tenter qu’il me pose une devinette également. Il choisit alors le thème de la conversation et se sentira peut être moins forcé.

Je souriais légèrement car je pense avoir trouver un bon moyen de lui faire parler, enfin j’espère…

Dihce, j’ai un petit jeu à te proposer, tu aimes les livres, moi également, si je te dis un petit résumé du livre, faudrait que tu trouve le nom du bouquin.


Je fis une petite pause et m’approchait de ma table, tel un air de défi, je posais mes coudes et continuait à le fixer.

Et si tu veux, tu peux même me lancer ton défi et me faire deviner un livre si tu le souhaite.

Je voulais tester ses capacités à jouer avec moi, peut être que ça pourrait le motiver à voir.

Bon maintenant, trouvons un résumé sympa pour la trilogie de Pullman, à la croisée des Mondes.

Je me concentre un peu, fais mine de réfléchir en tenant mon menton puis fit mon résumé.

Alors, alors, Lyra, une jeune fille britannique vit au sein d’une prestigieuse académie mais on apprends depuis quelques temps qu’une vague de kidnapping d’enfants sévit dans tout le pays certainement pour faire des expériences sur eux. Un jour, son meilleur ami est enlevé et elle va tout faire pour le récupérer quitte à traverser le monde entier et bien plus encore. Elle sera accompagnée de son animal familier qu’on appelle daemon.


Je m’arrêtais là et observait ses mimiques voir si il avait tout écouté. Il semblait que oui.

Donc à toi de jouer maintenant


Je pris ma tasse de thé, pour le déguster paisiblement pour voir comment il allait se débrouiller


avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Sam 27 Jan 2018, 22:58

Dihce conserva bien sûr son regard sur Sydney jusqu'au moment où elle commença à boire son thé. Iel glissa ses yeux sur sa propre tasse, hésitant un moment. Iel capta un mouvement de main de la part de Sydney. Dihce était un sous-doué du langage non-verbal et corporel, mais... Après toutes ces années à observer les gens, iel comprenait que ce geste était une invitation. Et dans le cas actuel... Une invitation à boire son thé. Son premier réflexe fut la méfiance, mais... Iel se rendit vite compte qu'iel n'avait pas de raison de l'être. Pour l'instant. Finalement, iel huma doucement le parfum du thé avant de se décider à y goûter du bout des lèvres.

Iel tressailli légèrement. Iel n'avait jamais goûté quelque chose de tel et... Iel n'avait pas du tout l'habitude du sucre. L'expérience culinaire lui semblait plutôt agréable. Plutôt content de cette découverte, iel reprit un peu de thé. Une gorgée un peu plus franche. Aucun sourire ne vint se dessiner sur son visage, mais pourtant, dans son cœur, c'était un petit feu d'artifice. Pendant quelques trop courtes secondes, iel fut grisé par le goût et le sucre au point d'en oublier qu'iel avait cruellement besoin de sa morphine.

Puis le contre coup arriva. Inéluctable. Comme une gifle en pleine figure. Iel avait tellement mal... C'était à la limite du supportable. Pourtant, courageusement, iel s'appliqua, se força à boire son thé à petite gorgées espacées, mais régulières. Il était toujours aussi bon, mais... Iel ne parvenait plus à être emporté par la sensation comme quelques temps plus tôt. A la place, iel focalisa toute son attention sur Sydney et écouta la fin de l'explication bien plus assidûment que le début.

Bon. Iel n'avait pas la moindre idée de qui était Rodolphe. Même pas une toute petite. Mais la bonne nouvelle était qu'iel savait ce qu'était un renne. Au moins n'avait-iel pas l'impression d'être totalement ignorant. Toutefois, iel ne pu s'empêcher de se demander comment le "x" de "xalibu" avait pu devenir un "c" à travers les siècles. Iel prendrait peut-être le temps de chercher un peu plus d'informations sur ces "caribous" plus tard. En tout cas, iel trouvait que les Indiens avaient une jolie façon de nommer. Peut-être que ça signifiait une phrase entière, mais... Iel aimait ça. C'était bien plus parlant que juste un mot... Surtout quand on n'en connaît pas le sens. Iel hocha doucement la tête pour répondre à la question de Sydney qui lui semblait somme toute purement rhétorique.

La jeune conseillère d'orientation lui sourit légèrement avant de reprendre. Un... Jeu ? Venait-elle bien de lui proposer un "jeu" ? Et... Iel devait jouer... Avec elle ? C'était beaucoup d'un coup à assimiler pour Dihce. Iel haussa très légèrement les sourcils. Mais son visage était si perpétuellement inexpressif que le moindre mouvement se voyait comme le nez au milieu de la figure. Jouer... Quand iel était enfant... Iel jouait, parfois. Seul. Mais iel jouait. Un peu. C'était en fait tout à fait instinctif. Iel n'avait pas de jouets, mais qu'importe. Iel prenait discrètement quelques objets dans la maison... Une brosse à dents, une éponge... Et ces objets devenaient ces jouets. Du moins, temporairement. Ses parents lea remettaient très vite à sa place. Jouer n'est pas "utile". C'était ce qu'ils lui disaient. Et puis... "Ça fait du chahut"; "Tu parles tout seul comme si tu étais folle"; "Tu nous fait honte à t'agiter comme ça". Très vite, Dihce n'avait plus joué du tout. Et quant à jouer *avec* les autres... Ça n'était absolument jamais arrivé. Après tout... Qui voudrait jouer avec : "Dihce le muet", "Dihce l'escargot", "Dihce la limace", "Dihce le débile", "Dihce le mou" ? Personne. Evidemment, personne. C'est pourquoi la situation était tout à fait inédite et inattendue pour notre jeune protagoniste.

Iel observa, intérieurement abasourdi, Sydney poser ses coudes sur le bureau et continuer d'expliquer le fonctionnement de son jeu. Dihce était... Très surpris, mais... Ce n'était pas désagréable. Iel était intrigué, vraiment. Ça ne se voyait pas, bien sûr... Et pourtant... Il lui sembla que sa douleur s'allégea un peu tant iel était concentré et égayé. Mais tout à coup, une ombre vint s'immiscer dans sa découverte. Et si... Si iel n'y arrivait pas ? S'iel n'arrivait pas à jouer ? S'iel était nul ? Si le jeu était trop dur pour iel ? Iel resserra un peu sa prise sur la tasse de verre entre ses doigts, attendant avec inquiétude le début du jeu. Iel retint même son souffle...

Puis... Iel soupira doucement, de façon presque pas audible. Mais son soulagement était authentique. Le jeu n'était pas trop dur. Iel pouvait jouer. Iel pouvait répondre à la question. Iel hocha tout doucement la tête de nouveau tout en observant Sydney reprendre sa tasse de thé, puis iel vint poser lentement la sienne comme l'avait fait la jeune conseillère d'orientation pendant qu'elle lui parlait. Iel donna enfin la réponse qu'elle attendait à mi-voix.

"A la Croisée des Mondes."

Iel ferma lentement et doucement les yeux, glissant son esprit dans son palais mental, son monde intérieur, sa petite bulle rien qu'à iel... Pour y trouver tous les livres, tous les romans qu'iel avait aimé et qu'iel avait marqué dans sa tête et dans son cœur. Iel n'avait encore jamais essayé de résumer d'un d'eux pour en parler à quelqu'un. Mais il paraît qu'il y a un début à tout. Les yeux toujours clos et parlant toujours à mi-voix d'un ton calme, posé et doux, iel commença son résumé.

"... Fitz... Est le fils illégitime du Prince Chevalerie Loinvoyant. Son père abdique en apprenant son existence et il grandit donc sans père dans un environnement... Dans... Une cour où se mêlent trahisons, mensonges et complots. Fitz, qui doit allégeance au Roi Subtil Loinvoyant, son grand-père, débute une formation d'assassin tout en devant... Jongler entre ses deux dons... L'Art qui est... Un don noble et... Le Vif qui est un don honteux à cacher. Il sera aidé dans cette cour hostile par... Un... Vieux... Vieillard mystérieux et... Un étrange conseiller du roi qui se fait nommer "Fou".

Dihce sentit le sang lui monter aux joues. Iel avait pas mal buté sur les mots. C'était trompé, avait repris... Iel n'avait pas l'habitude de parler autant... Pas du tout. Et iel ne savait pas si le résumé qu'iel avait réussi à restituer était... Bien... Ou s'il était incompréhensible. Que faire si ce n'était pas adapté ? Et si Sydney ne connaissait pas ce livre ? Le prendrait-elle mal ? Serait-elle blessée dans son orgueil ? Allait-elle lea congédier ? Lea frapper ? L'injurier ? Ou encore se monter odieuse ? Lea remettre "à sa place" ? Iel baissa la tête, intimidé et inquiet. Sans rouvrir les yeux. Iel préférait ne pas soutenir le regard de la jeune femme pour le moment. Pas encore.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Jeu 08 Fév 2018, 15:48

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce


Ce thé était vraiment délicieux…

J’en préparais rarement car il n’était pas donné mais c’est toujours bien pour épater la galerie comme on dit.

Ce parfum était délicieux quand on le humait et ce qui était bien avec ce thé c’est qu’on pouvait ressentir les même sensations en bouche.

Pendant que je lui avait fait le résumé rapide de mon livre, Dihce avait petites mimiques et quand je dis petites, je devrais plus parler de micros mimiques… j’avais de la chance que mon pouvoir pouvait m’aider un peu car là… j’avais affaire à un mur.

Je l’avais sondé et ses émotions changeaient rapidement.

L’apaisement puis la peur, l’échec puis ensuite le soulagement. Toutes ses émotions qui se reflétaient pas sur son visage ou de manière tellement infime qu’on pourrait croire qu’il a juste envie de se gratter.

Enfin je ne vais pas le dévisager de la tête aux pieds non plus mais il y a un gros travail sur soi à faire !

Il me répondit facilement la bonne réponse, ce livre était assez connu maintenant c’était à son tour de jouer !

Je lui fis un petit sourire de validation

Je lui demandais beaucoup car il allait devoir résumer un livre en plus de 5 mots comme il le fait si bien depuis le début. Je savais que ça allait être difficile pour lui mais là… il n’avait pas le choix, il fallait qu’il le fasse sinon on n’avancera jamais.

Je le vis alors fermer les yeux comme pour se concentrer certainement puis d’un ton calme, il commença son résumé.

Alors Fitz, Loinvoyant, assassin, des dons, fou…

Cette histoire me disait quelque chose, je sais que je ne l’ai pas lu, j’en suis certaine.

Je fouillais dans ma mémoire pour essayer de lui répondre le plus rapidement possible alors que j’étais assise au fond de mon siège, les jambes et bras croisés.

J’eu un éclair de lucidité, c’était l’Assassin Royal qu’un ami m’avait prêté au lycée pour que je lise cette série génialissime mais j’ai eu du mal à accrocher à ce bouquin.

Va t’il bien le prendre si je lui dis que son livre n’a pas été le plus passionnant pour moi ?

Enfaite ce que je vois surtout c’est qu’il avait rougi et qu’il gardait les yeux fermés.

Il ne voulait pas affronter mon jugement alors, c’était à la fois touchant et effrayant à la fois.

Qu’est ce qu’il a pu bien lui arriver pour qu’il ait aussi peur des réactions des gens, je ne vais pas le manger… il n’a pas assez de viande sur lui !

Enfin quoi qu’il en soit, autant lui répondre honnêtement.

Donc c’est l’Assassin royal mais pour tout t’avouer j’ai lu le début et je n’ai pas accroché, j’ai eu du mal à me mettre dedans. J’avais d’autres bouquins à lire à ce moment là qui m’a distraite !

Je fis une petite pause voir si il allait ouvrir les yeux ou pas.

Sinon c’était assez bien résumé car pour quelqu’un qui a lu quelques chapitres, j’ai réussi à re-situer l’histoire dans ton explication et pour toi, qu’est ce qu’il ta plu dans ce livre ? L’histoire des trahisons, l’histoire chevaleresque du héros ou quelque chose d’autres ?  

Vu qu’il a l’air lancé pour papoter… autant l’embêter.

Je pris ma tasse de thé, me cale dans mon fauteuil tout en dégustant ce magnifique thé.


avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Jeu 08 Fév 2018, 18:18

Il y eu quelques instants de silence durant lesquels le malaise de Dihce grandit. Sydney réfléchissait-elle à sa réponse ou... Était-elle en colère ? Vexée ? Perdue... ? Dihce se préparait à entendre la voix de la jeune femme retentir comme un glas. Ou comme une gifle. Pourtant... Il n'en fut rien. Lorsque la jeune conseillère d'orientation repris la parole, ce fut d'une voix tout aussi calme et douce qu'avant. Et qui plus est, elle avait la bonne réponse. Et ça malgré le fait qu'elle n'ai pas lu la saga entière. Dihce se risqua à rouvrir les yeux, toujours intimidé, mais un peu plus rassuré. Elle n'avait pas l'air en colère. Et apparemment, iel avait suffisamment bien résumé pour qu'elle puisse restituer le titre du livre. Rien ne parut sur le visage de Dihce, mais quelque part au fond d'iel, iel était content et un peu fier. Bien entendu, iel était incapable de s'en rendre compte, mais... C'était déjà ça.

Ce qui lui avait plu dans l'Assassin Royal, donc ? Imitant Sydney, iel pris à nouveau sa tasse et en sirota une courte gorgée tout en réfléchissant. A vrai dire, iel comprenait pourquoi la jeune femme avait eu du mal à lire ce roman. Iel se souvenait l'avoir lu au CDI au début du collège. C'était écrit dans un anglais pas trop alambiqué, mais... Le personnage principal était d'un ennui effroyable. Il n'avait, pour ainsi dire, pour seule qualité que d'être loyal. Malgré ses ascendances extraordinaires et ses dons hors du commun, il échouait dans bon nombre de ses missions ou réussissait in-extremis. Il perdait tout ce à quoi il tenait et devait souvent se plier à la volonté des membres de sa famille de "sang pur". Malgré ses nombreuses blessures, maladresses et ses erreurs de gamin, il finissait par être élevé au statut de légende bien malgré lui par la force des événements. Il avait un côté misérable qui ne ramenait que trop Dihce au sien et il était difficile par conséquent de l'apprécier.

Mais le second personnage le plus important de la saga était lui bien plus intéressant aux yeux de Dihce. Iel le comprenait sur certains points, mais se sentait totalement étranger à lui sur d'autres. En vérité, iel enviait ce personnage si atypique... Qui semblait avoir accès à des émotions intenses et importantes auxquelles Dihce n'avait jamais eu de notions. Iel secoua tout doucement la tête pour démentir les hypothèses de Sydney avant de répondre de son habituelle voix calme et atone.

"J'aime le Fou."

Le Fou. Ça pouvait sembler être un choix étrange de personnage à apprécier. Pourtant... Le Fou avait une multitude de facettes plus intéressantes les unes que les autres. Déjà, il était fondamentalement différent. Il n'était pas tout à fait humain, ce qui le mettait en marge des autres personnages. Il était terriblement mystérieux et dans les premiers tomes, ne parlait qu'en énigmes. Tout au long de la Saga, il se faisait appeler par des noms différents, mais jamais réellement par le sien. Plus secret encore... Son sexe. Le Fou se jouait des codes de genre et apparaissait tantôt dans une identité féminine, tantôt dans une identité masculine sans que jamais son sexe biologique ne soit révélé. En réalité, ce personnage n'en avait que faire d'être un homme ou une femme. Et enfin... Le Fou, à l'image de Fitz, était d'une loyauté sans égale... Mais au delà de ça... Il aimait profondément et inconditionnellement. Il "aimait".

Dihce avait tellement souvent lu ce mot dans les romans. Iel avait lu ce que c'était censé faire, "l'amour". Dans Harry Potter, notamment, l'Amour de la mère de Harry le sauve et le protège. C'était quelque chose de fort. De puissant. Mais Dihce ne pensait pas avoir déjà aimé quelqu'un. Ou avoir déjà été aimé par quelqu'un. Est-ce que c'était bizarre ? Ou alors... Est-ce que c'était normal ? Non... Vraisemblablement pas. Sinon on en parlerait pas autant dans les livres. Alors pourquoi ? Pourquoi Dihce n'avait-iel jamais ressentit ce sentiment qui semblait pourtant si intense... Souvent heureux, agréable... Parfois douloureux. Pourquoi diable iel ne ressentait-elle jamais quelque chose ?! N'importe quoi. N'importe quoi d'autres que de la douleur.

Iel voulait savoir. Iel voulait comprendre. Iel voulait ressentir. Aurait-iel la chance de vivre, ici ? Aurait-iel la chance d'être un peu plus "normal" ? Ou du moins, d'être un peu plus accepté ? Aurait-iel la chance d'être aimé ? D'aimer en retour ?

La sensation de manque ne l'avait pas quitté, mais... Pour ne pas trop s'y laisser aller, iel se concentra soigneusement sur cette idée. "L'Amour". Iel essayait de se le représenter. D'imaginer ce que ça pouvait faire. Et l'exercice était difficile. Très difficile.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Sydney le Lun 12 Fév 2018, 11:11

SIEVERS SYDNEY
Résumé.
Entretien d'orientation pour Dihce


Dihce semblait motiver, ne pipant aucune expression comme à son habitude, je devais jongler entre ses quelques mots qu’il peut prononcer.

J’étais super contente qu’il est aligné plus de 3 mots tout à l’heure mais le naturel revient vite au galop.

A ma question, il avait malheureusement répondu que 3.5 mots avec son “ j’aime le Fou “.

J’arriverai donc jamais…

Essayant de garder encore et encore mon calme olympien, je voulais me soulever de ma chaise et de le secouer comme un cocotier pour quelque chose sort de sa petite bouche ou même un sourire ou autre, quelque chose quoi !

Mais on va faire avec… on va lui demander pour le Fou, il me répondra “ parce que “ ou une autre connerie de ce genre et j’aurai affaire au plus long rendez-vous de ma vie.

Bon d’abord pour mémoire, il faisait quoi le Fou déjà.

Ah oui, il avait plusieurs personnalités, un amour inconditionnel pour son roi, parlait bizarrement je crois.

Bon autant lui demander ce qu’il lui plaisait, ça sera plus facile.

Je prends appui sur mes coudes et avance ma chaise pour m’approcher un peu plus comme si on allait parler de nos secrets les plus intimes.

Puis j’étais curieuse, je voulais vraiment savoir ce qu’il pensait.

“ Dis moi, qu’est ce qu’il te plait dans le Fou ? Comme je te l’ai dit tout l’heure, j’ai lu que le début et je dois t’avouer que je ne pourrai pas te dresser un profil parfait de tous les personnages. Comment tu le décrirait en quelques mots et est-ce que tu retrouve un peu dans ce personnage ou tu voudrais être comme lui ? “

Je restais dans cette position, le regardant dans les yeux voulant savoir à quoi il pouvait bien penser…




avatar
Sydney

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Dihce le Mar 13 Fév 2018, 15:39

Evidemment. Iel avait commencé à cerner un peu la façon de penser et de réagir de Sydney. Iel s'était attendu à ce que la jeune femme ne se satisfasse pas de sa réponse. Et c'était bien le cas pour beaucoup de personnes. Dihce savait que les gens avaient pour habitude de parler beaucoup plus qu'iel. Pour discuter de choses à l'utilité toute relative et parfois même pour ne rien dire du tout. Les gens avaient du mal à accepter la façon succincte que Dihce avait de s'exprimer. Peut-être parce qu'iel avait l'impression de dire quelque chose d'évident, mais que personne ne lea comprenait vraiment. Même en le sachant, iel ne parvenait pas à faire autrement. Iel n'aimait décidément pas parler. Parler c'était se mettre en danger. Parler, c'était se dévoiler. Donner les armes pour se faire poignarder.

Mais n'était-iel pas ici pour faire des efforts ? Pour essayer de changer... "ça" ? Cette vision du monde que seule iel semblait avoir ? Cette vision sans doute biaisée. Iel hocha donc doucement la tête à l'attention de Sydney qui s'était avancée vers iel, les coudes sur le bureau. Elle semblait attendre avec impatience sa réponse. Iel se voyait mal la décevoir.

"Le Fou est... Un peu comme moi. Et en même temps mieux que moi."

Iel marqua un temps pour se demander s'iel devait développer plus ou si c'était suffisamment compréhensible. Puis, finalement, en se forçant à se mettre à la place de Sydney, iel admis que c'était sûrement compliqué de voir où iel voulait en venir. C'est pourquoi iel repris de sa même voix calme et atone...

"Le Fou est... Calme et doux. Poétique et mystérieux. Au début de l'histoire, il n'est encore qu'un enfant et il est blanc comme l'innocence. Même ses cheveux sont presque blancs. Même ses yeux sont presque blancs. Parce qu'il n'est pas comme les autres humains. Il est différent. Parfois, dans la première partie de l'histoire, être qui il est lui attire des ennuis. Il se fait malmener par certains membres de la cour."

Dihce inspira profondément. Iel avait vraiment besoin de cette petite pause pour faire baisser son niveau d'angoisse. Une fois que ce fut fait, iel repris.

"Le Fou est d'une loyauté sans égal. Il ferait tout pour son roi et ami Subtil. Des amis, il en a peu... Mais ceux qu'il a sont de confiance. Il aime profondément le héro et cela même en sachant que ce dernier ne l'aime pas ainsi. Il n'hésite pas à courageusement le suivre et lui venir en aide dans les plus dangereuses péripéties."

Iel prit une nouvelle pause, se demandant s'iel devait parler du genre du Fou. Sans doute que oui.

"A plusieurs moments de l'intrigue, il est émit l'hypothèse que le Fou soit une femme. Chaque fois il semble s'amuser de cette hypothèse de telle sorte qu'on ne saura jamais son sexe biologique. Dans Les Aventuriers de la Mer, il prend d'ailleurs l'identité d'une femme du nom d'Ambre sans que cela pose plus de questions à ses compagnons."

Iel pensait avoir bien résumé le personnage. Maintenant... Comment répondre à la question de Sydney ? Qu'aimait-iel dans ce personnage ? Pourquoi s'en sentait-iel si proche ? Qu'est-ce qui lui donnait envie de lui ressembler plus ?

Dihce expira lentement par le nez tout en fermant les yeux. Iel détestait faire de l'introspection parce que c'était souvent pénible et infructueux. Toutefois, il semblait que c'était la seule manière de se sortir de cette situation.

"J'aime le Fou parce que... Comme moi... Il est différent et... Incompris. Mais malgré sa nature... Le roi Subtil le protège et devient son ami. Et... Fitz... Fait de même. Je trouve... Qu'il a de la chance."

Dihce baissa la tête jusqu'à ce que sa frange cache ses yeux et porta sa tasse à ses lèvres pour achever son thé. Iel ne s'était jamais autant ouvert. A personne. La situation était excessivement intimidante et passablement angoissante. Est-ce que Sydney allait profiter de ces confidences ? Peut-être. Peut-être pas.

avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: entretien d'orientation avec Dihce [No-MJ] (PV Dihce)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum