Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Aegis le Lun 11 Déc 2017, 00:46

Requiem de lazarus

{ PV Kaname }

Aegis regardait le plafond blanc crème de sa chambre s’occupant à faire flotter les pièces d’échec que lui avait donné Luna. La faire tourbillonner sur elle-même pendant des heures et des heures, à chaque fois qu’il s’arrêtait, il était de nouveau submergé par le chagrin. Mais tout ceci était de sa faute, il avait dépassé les bornes au point de voir la peur et le dégout dans ses yeux. Il n’était plus le garçon qu’il avait connu, ses pouvoirs lui étaient montés à la tête et l’avait rendu imbu de sa propre personne.

Tout ce mal pour en arriver à ce point et, tout ce qu’il restait à présent c’était cette sensation de vide qui menaçait de l’engouffrer entièrement. La pièce métallique tomba sur son torse lorsqu’il perdit une nouvelle fois sa concentration. Il passa sa manche au revers de son visage en reniflant un peu. Depuis combien d’heures ou encore même de jours sans manger était-il ici ?

Le garçon tourna la tête vers la droite et regarda son armoire, il aperçut un bout de ce qui l’intéressait et l’attira immédiatement à lui par la pensée. Il ouvrit sans ménagement le paquet de chamallows et les mangea sans y trouver un quelconque plaisir. Aegis s’endormit assez vite, les bonbons dans ses mains tombèrent au sol et se roulèrent sous son lit.

Quelques heures plus tard, l’étudiant rouvrit de nouveau les yeux difficilement avec un mal de crâne atroce, il ne devait pas être beau à voir. Toujours en caleçon il finit par se lever et poser un pied sur le sol, il était inutile de se lamenter continuellement. Il avait fait des erreurs et le reconnaissait, il fallait à présent commencer un sacré travail d’introspection afin que tout cela ne se reproduise plus.

D’un pas ferme et décidé, il se dirigea vers les douches afin de paraitre un peu plus présentable. L’étudiant enfila son survêtement ainsi que son sweat à capuche noir et parti se faire un vrai sandwich, cela faisait bien trop longtemps qu’il n’avait pas eu de vrais repas. Son repas prêt il ouvrir les fenêtres de sa chambre et décolla du sol a toute vitesse prenant de l’altitude slalomant entre les divers vols d’oiseaux en pleine migration souhaitant s’attaquer à son repas.

- Aah cassez-vous ! C’est à moi !

Il les chassa d’un revers de la main sans vouloir non plus leur faire de mal et se contenta de prendre davantage de hauteur afin de manger tranquillement au-dessus des nuages, il y venait souvent depuis quelque temps. Mais son récent chagrin d’amour lui faisait perdre sa concentration et lui donnait des peurs bleues quand il tombait soudainement dans le vide à deux ou trois kilomètres du sol.

Quelle heure était-il au final ? C’était déjà la fin de l’après-midi, il l’avait encore passé à se lamenter sur son sort de manière pitoyable.

- Allez assez penser à elle, je dois penser à moi à présent !

Le garçon se claqua violemment les joues oubliant que l’une de ses mains, il y avait son sandwich, il réalisa ensuite son erreur et se maudit d’être aussi con.

* Bon, je vais m’entrainer jusqu’à en chier tellement que je tomberais dans les pommes !*

Aegis se laissa tomber en chute libre son pouvoir ne le maintenant plus, droit comme une pierre, de plus en plus vite, peut être qu’un excès d’adrénaline lui redonnerait ce petit gout a la vie qu'il avait perdu. Il attendait, encore et encore, attendant le dernier moment, son cœur battait de plus en plus vite, c’était ce qu’il cherchait, l’espace d’un instant tout lui était sorti de l’esprit, il n’y avait que lui au monde et rien d’autre et on y regardant de plus près il avait bien une autre personne…

L’étudiant reprit la main et stoppa progressivement sa descente pour aller se poser doucement au final sans être vu de la personne qu’il observait. Il ne l’avait jamais vu auparavant. De longs cheveux violets lui cascadaient sur les épaules, voilà quelque chose qui n’était pas commun. Sa concentration, son application dans le mouvement de son sabre a la recherche du geste parfait, de la meilleure posture, répétant inlassablement son exercice. Plus il l’observait, plus il la trouvait fascinante, il resta là, assis sur une barrière en bois du jardin et regarda la jeune femme s’appliquer sans troubler sa concentration. La sœur coulait le long de son visage qu’elle écartait d’un revers de la main reprenant son sérieux d’autant plus rapidement.Le plus triste dans cette histoire c’est qu’elle n’avait pas d’adversaire à sa mesure. Pouvait-il lui simuler un adversaire ?

* hmm comment faire ça…. Pourrais-je créer une marionnette de terre et la faire se déplacer ? *

Aegis regarda un petit par terre de fleur au sol et s’imagina soulever une petite silhouette tout en regardant le sol, la créature se leva difficilement, s’effritant à plusieurs endroits à la fois. Ce n’était vraiment pas chose aisée. Il laissa son golem s’écraser doucement au sol et réessaya une nouvelle fois en prenant exemple sur la concentration extraordinaire de cette fille aux cheveux violets.

Le petit golem s’anima sous la volonté de l’étudiant, l’effort demandé était bien plus ardu qu’il ne l’avait prévu, le faire bouger demandait de penser à plusieurs choses à la fois. La troisième fois serait donc la bonne. Toujours en cachette le garçon se cacha derrière un bosquet et commença à invoquer un petit golem de terre à partir d’un bout du jardin, la créature n’avait pas de visage, mais pouvait bouger sans exploser en morceau. Aegis chercha un bâton plutôt résistant autour de lui et fini par trouver une branche morte d’apparence solide. Par la pensée il la déplaça dans la main de sa créature lamentable et la fit se ruer sur l’étudiante !

Lui par contre était bien planqué et n’allait pas perdre une miette de ce spectacle par contre la solidité de sa nouvelle création... restait à démontrer…


 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Kaname le Lun 11 Déc 2017, 09:04

Citation du samouraï
"La Voie du Samouraï est basée sur l'humanité, l'amour et la sincérité; le coeur de la valeur martiale est la vraie bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié. Insister sur les aspects physiques de la guerre est futile, car le pouvoir du corps est toujours limité."
Ueshiba Morihei
Requiem de Lazarus


Aujourd’hui était un jour différent, j’avais décidé de bouger un peu mes fesses car depuis que je suis arrivée à l’académie, j’ai un peu rien foutu.

Après ma rencontre avec Jïnn, j’ai compris que je me reposais trop sur mes acquis et que finalement j’étais faible, ne comprenant à peine le sens premier du combattant et de l’entraînement.

C’est vrai, je l’assume depuis que je suis arrivée à Tsuki, je n’ai plus suivi ma rigueur habituelle d’entrainement. Chez moi à Nishinoomote, Père m’obligeait à faire 2 heures d’entrainements quotidien et je m’en rends compte qu’en définitive ça me manque tout ça…

C’est paradoxal, je sais, moi qui voulait m’émanciper..

J’accomplissais avec brio ma journée de cours pour reprendre ma routine du Japon, je passais par ma chambre, m’équipe d’une tenue plus adéquate que l’uniforme pour aller bosser.

Bon je ne vais pas mettre mon Hakama et tout le tralalala mais me revêtir d’un bas de survêtement ainsi que de mon Kendogi, mon haut de Kimono car je sais que je serai à l’aise à faire l’ensemble de mes katas. Ca fait moche, mais bon…
Je met mon shinai, mon sabre en bois d’entrainements dans sa housse et file trouver un endroit tranquille.

Pour cela, je fais appel à Haru, mon chat-yokaï, pour m’aider dans ma quête car si on écoute les bruits de couloirs, aller s’entraîner sur le terrain d’entraînements, ça finit toujours…. Mal et personnellement je ne veux pas rencontrer un kéké me lancer un combat.

Haru m’indique que les jardins seraient une bonne idée et qu’elle connaît un endroit vaste, l’équivalent de 10 tatamis de plaine.

Je la remercie et m’invite à me suivre, car pour elle aussi, il faut qu’elle s’entraîne. J’ai commencé les enseignements de Mme Cavendish et il faut que je renforce mon li en avec elle et si je veux me développer moi-même, elle doit y passer elle aussi.

Je pense que cette décision n’est pas une mauvaise idée car les émotions qu’elle me renvoie sont de l’excitation et de la joie, cette idée me fait sourire, je pense que moi aussi, je vais adorer nos nouvelles séances d’entraînements.

Je quitte le bâtiment des Saphirs, prends mon sac avec le nécessaire pour ne pas me déshydrater et mourir de faim ainsi que pour Haru, et même quelques friandises qu’elle affectionne tant si elle est sage !


On avait décidé pour s’amuser un peu qu’elle devrait me guider par ses instructions et que moi je fermais les yeux.

Bon elle me fait une fois le coup de m’envoyer dans un arbre mais sinon je suis arrivée à bon port.

Je posais mes affaires dans un coin et observait les lieux. Effectivement c’était calme et personne dans les environs, je fis une petite caresse à Haru pour la remercier et je lui laisse un peu de temps pour gambader un peu, enfin surtout chassez les papillons, elle adore ça…

Je m’accroche les cheveux pour ne pas être gênée et ressert mon Kendogi pour que les plis retombent correctement.

Cela me faisait bizarre de revêtir une partie de mon ensemble, cela me fait penser à ma famille et que ça faisait longtemps que je les avais pas revus, bon même si mes frères passent leur temps à m’envoyer des conneries sur WhatsApps, ils me manquent quand même.

Je sors mon Shinaï de sa housse et me positionne accroupi pour faire mon salut et une légère méditation alors que j’ai horreur de ça…

Après 2-3 minutes, je me relève et commence par m’échauffer l’ensemble de mes articulations pour finir par un petit footing pour le cardio.

Maintenant j’étais prête et je me lançais dans mes katas.

Puis je répétais d’autres mouvements comme le Men-uchi, un puissant mouvement de propulsion par de la cheville gauche et projette le corps vers l’avant ensuite un Do-Uchi, tous les mouvements de base…

Haru m'interpelle dans ma tête, qu’une chose armée arrivait vers nous. Bon des fois, on avait du mal à se comprendre mais là, j’imaginais pas une “ chose armée “ arrivée sur nous dans notre petit jardin tranquille, mais bon à Tsuki… tout arrive.

Je me retourne et je vois Haru attaquée notre assaillant, un truc de terre qui arrive même pas au niveau de ma taille. Elle grimpe sur sa tête et joue avec la branche qui sert d’arme.

A première vue, il n’avait pas l’air méchant en soi mais il était en train de pourrir ma séance d’entraînement.

Haru arrivait à le dégrader un peu mais rien de concret, je décidais donc de m’approcher de ce truc pour tout d’abord, donner un petit coucou avec mon ShinaÏ.

Je l’avais déjà émietté, j’estimais sa résistance pourrie et j’avais envie de tenter un truc.

Je demande à Haru de descendre de son perchoir et de s’éloigner de quelques mètres.

Rien qu’à le penser de lui éclater la tête avec mon coup pied me fit sourire, enfin j’avais l’impression de faire un rire machiavélique dans ma tête.

Je pris de l’élan comme une reprise de volée de foot, installe mon appui sur mon pied gauche, engage la rotation de mon bassin pour ensuite lever ma jambe pour que le plat de mon pied atteigne son “ visage “ en pleine face.

Comme attendu, mon pied traverse le golem tout simplement.

Tout s’effondra et je me retrouve avec un tas de terre au milieu de mon super terrain d’entraînement…

Haru se précipita sur notre ennemi vaincu et s’amusait à lui marcher dessus.

Bon je repris donc mon entraînement en espérant que je ne suis pas tombée dans un jardin enchanté…


.


Dernière édition par Kaname le Mar 12 Déc 2017, 19:47, édité 1 fois
avatar
Kaname

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Aegis le Lun 11 Déc 2017, 14:57

Requiem de lazarus

{ PV Kaname }

Quelle déception, le golem n’avait pas fait long feu et n’avait même pas été considéré comme une menace sérieuse. Bien, tout ceci l’amusait beaucoup, et qui était donc ce petit animal ? Faisait-il partie de son pouvoir ? Jouait-il un rôle dans tout ça ? Les choses sérieuses allaient donc pouvoir commencer, Aegis se retroussa les manches puis, se craqua le coup en inclinant la tête d’un côté, puis de l’autre.

- Bien, attends un peu toi !

Il posa ses deux mains à plat à même le sol et s’imagina cette fois-ci faire émerger deux créatures, il les imagina de la même taille que « violette » et s’efforça de tasser davantage la terre pour augmenter leurs résistances. Cet exercice lui faisait beaucoup de bien, penser à plusieurs choses à la fois l’éloignait très vite de ses problèmes actuels. Les deux nouvelles créatures commencèrent à se mouvoir et à se déplacer de chaque côté du jardin, établissant une stratégie pour prendre leur adversaire en sandwich.

Leur déplacement se faisait plus stable, plus rapide, plus… normal. Les deux monstres levèrent un de leur bras potelé en l’air et deux branches de bambou assez résistant du jardin se séparèrent de leur pied pour venir se loger dans leur main.

Les « choses » se mirent à essayer d’imiter la position de la combattante qu’il avait en face d’eux, ne portant pas d’attention particulière au petit chat qui se faufilait entre leurs jambes. L’un des golems avait-il sur lui de l’herbe à chat sur lui ?

* En avant ! *

Ils se ruèrent sur leur cible abattant leur arme comme ils le pouvaient, coordonner tous ces gestes à la fois était une véritable épreuve de force, et l’étudiant transpirait déjà. Mais pour la première fois depuis quelques jours il commençait à s’amuser un peu, se surprenant même à sourire.

« Violette » ne se laissait pas faire, les créatures de terre ne lui posaient pas vraiment de résistance il se faisait éclater les uns après les autres sans ménagement, probablement parce qu’Aegis ne connaissait rien à la voie des armes. Il continua de faire émerger un nouveau monstre chaque fois que Kaname en détruisait un, il ne lui laisserait aucuns répits !

Il regarda tout autour de lui et constata qu’il avait ravagé le magnifique jardin de l’académie, il s’en voulut beaucoup, mais garda sa concentration, il réparerait ses conneries après, le fun avant tout ! Continuant d’attaquer inlassablement la jeune fille qui se battait comme un vrai diable, devait-il augmenter la difficulté ? Soit !

Et deux nouveaux golems sortirent des parterres de fleurs, leur donnant une apparence presque comique avec leur tulipe en haut du crâne et les quelques pâquerettes en guise de sourcils, puis passèrent à l’attaque, pas de quartier !


 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Kaname le Lun 11 Déc 2017, 15:54

Citation du samouraï
"La Voie du Samouraï est basée sur l'humanité, l'amour et la sincérité; le coeur de la valeur martiale est la vraie bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié. Insister sur les aspects physiques de la guerre est futile, car le pouvoir du corps est toujours limité."
Ueshiba Morihei
Requiem de Lazarus

Je venais d’éclater la tête d’un être de terre animé… et j’avais pris une certaine satisfaction à le faire !

Je retournais donc à mon entraînement et laissait jouer Haru avec le reste du cadavre.

Je me reconcentre un peu et enchaîne sur la position du Do-Uchi qui correspond à un coup au flanc suivant un angle de 45°, en gros j’ai coupé en deux mon adversaire quoi.

Je répétais plusieurs fois ce mouvement juste à temps que je me sente satisfaite de moi jusqu’à Haru m’interpelle à nouveau sur une autre attaque de choses armées…

Elle revient vers moi et se met à mes pieds pour voir à combien d’ennemis nous avions à faire. Il y en avait 2 et cette fois-ci, ils étaient plus grands et plus robustes, bambous en mains...

On voyait qu’ils étaient mieux fait, plus compact, ils atteignaient ma taille.

Je demande à Haru de courir entre leurs jambes voir si ils avaient une nuance d’intelligence ou pas, mais finalement ils en voulaient qu’à moi… Bon au moins un de soucis de moins.

Ils s’approchèrent de moi chacun de leur côté et instinctivement je me mis en position de défense.

Bon la solution de tout à l’heure n’était pas envisageable à moins de perdre mon pied et je connais pas la résistance de mon Shinai face à de la terre dure.

Pendant que je réfléchissais à comment m’en sortir, mes adversaires imitèrent ma position, ça commençait à devenir drôle et je pense que quelqu’un donne des ordres, pas possible que ces golems émergent comme ça du sol sans un marionnettiste derrière les commandes.

Bon pour l’instant ça me dérange pas mais faudrait que je trouve le coupable si ça devient trop compliqué pour moi.

Tout d’un coup, les deux monstres me chargent, j’effectue quelques esquives classiques car ils sont relativement lents et quand je me retrouve derrière eux, je leur balance un coup de pied dans le dos pour qu’ils s’éclatent par terre.

Mon pied traverse pas la chose mais ça a permis de le déstabiliser et s’écraser le sol, je tentais avec l’autre voir si mon Shinaï donnait quelque chose.

J’effectue alors le mouvement que je faisais juste à avant et réussi à transpercer le golem, mais je sentie la résistance dans mes bras, faudrait pas qu’ils soient plus durs sinon je casse mon précieux bâton.

Puis à chaque fois que j’en détruit un, un autre apparaît et là, ça commençait à m’énerver.

Je fais donc appel à Haru pour qu’elle essaye de trouver notre enquiquineur, il est sûrement dans un périmètre de moins de 80m et je la vis partir dans les bosquets.

Je retourne alors à mes adversaires du jour sauf que maintenant ils ont des tulipes sur la tête… des fleurs… En plus il se fout de ma gueule…

Comment je peux garder mon sérieux avec ça en face de moi ? Je continuais à éclater mes golems au fur et à mesure.

J’y prenais un certain plaisir car c’était vraiment un bon entraînement, bon mes cibles étaient pas les plus crédibles mais ça change des coups dans le vide.

Faudrait peut être que je le remercie finalement…

Cela devenait de plus en plus difficile mais je pouvais encore tenir une bonne trentaine de minutes si la difficulté restait de ce niveau puis je doute pas qu’Haru trouva notre coupable.

Je lui adresse alors un petit message pour savoir son avancement, elle avait déjà fait 25% de la zone, on y était presque mais avant place à l’amusement !

Yataaaaa



.


Dernière édition par Kaname le Mar 12 Déc 2017, 19:47, édité 1 fois
avatar
Kaname

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Aegis le Mar 12 Déc 2017, 00:13

Requiem de lazarus

{ PV Kaname }

Quelle efficacité redoutable, son shinai volait dans tous les sens, s’abattant avec une ferveur incroyable. Ses cheveux violets virevoltaient dans tous les sens se plaquant contre son front sous l’effort constant et cette agitation. La terre commençait à imprégner son visage, sa peau de porcelaine se recouvrant peu à peu d'un masque d'argile.

En observant d’un peu plus près, la consistance des golems rendait leur perforation difficile et son arme risquerait de se briser à la longue. Aegis pris note et ajusta ses nouvelles créations en conséquence.

« Violette » surclassait ses adversaires sans trop de problèmes, ils faisaient surtout de piètres combattants, mais à force de l’observer, il corrigeait son contrôle sur ses créatures en temps réel, essayant de reproduire les katas qu’il voyait, brassant surtout de l’air la plupart du temps.

* Oh ! Le chat s’approche de moi *

Aegis jeta une pierre dans l’autre direction dans un tas de feuilles mortes histoire de détourner son attention, il souhaitait encore s’amuser un peu avec son samurai « crotté ». Il voulut augmenter la difficulté, mais face a plus d’adversaires à la fois cela risquait peut-être d’être de mal se terminer, il ne souhaitait aucunement la blesser.

Le garçon observa le chat toujours en train de fouiner, il y avait quelque chose entre ces deux la, mais impossible de savoir quoi, une idée lui vint en tête. Il imagina trois modèles réduits de ses créatures qui émergèrent du sol chacun avec une fleur sur la tête, haut d’une quinzaine de centimètres, ils s’armèrent de brindilles ramassées à même le sol et partirent à l’assaut du chaton histoire de l’occuper un peu. L’étudiant était aussi curieux de voir comment la jeune femme réagirait avec sa petite créature pourchasser par trois mottes de terre sur pattes.

À présent il était temps de voir les choses en grand, donner à ce petit combat quelque chose d’épique, il laissa s’effriter au sol tous les golems invoqués hormis les petits toujours en train de pourchasser le chaton qui semblait inoffensif. Rassemblant sa concentration il s’imagina une créature gigantesque et son esprit la matérialisa progressivement, ramassant la terre déjà au sol de tous les côtés pour venir s’agglomérer en une seule silhouette unique. La créature arborait une barbe de pâquerette plus deux autres pour les yeux histoire de lui donner un petit visage sympathique, mais pas trop.

Elle attrapa une poignée de tige de bambou qu’elle serra fermement dans sa main droite et de son autre main, pointa son moignon terreux en direction de la jeune femme et lui fit signe de passer à l’attaque pour la provoquer !

L’étudiant donna toute son attention et sans le vouloir coupa sa connexion avec ses petites créatures lui laissant le champ totalement libre, tout cela n’avait plus d’importance, il voulait donner à cette combattante un combat épique.

Subjugué par cet affrontement, Aegis regardait tout ça d’un air admiratif, il aurait presque voulu intervenir à la façon d’un boss final histoire de théâtraliser tout ça , le combat sembla s’éterniser, pourtant en regardant du coin de l’œil sa montre, tout cela ne durait que depuis deux ou trois minutes.

* Aah moi de faire mon entrée ! *

Hélas quelque chose se planta soudainement dans sa cuisse lui lacérant le pantalon sans prévenir, c’était ce foutu chat, il ne l’avait pas vu arriver. La créature monstrueuse se désagrégea alors au moment d’abattre son sabre de fortune, recouvrant l’intégralité du jardin d’un épais nuage de terre qui s’estompa peu à peu. Pour laisser la place a un autre combat de titan, celui d'un homme et d'un chaton !

- hmmm bonjour ? Pourriez vous rapeller votre fauve s'il vous plait ?


 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Kaname le Mar 12 Déc 2017, 19:43

Citation du samouraï
"La Voie du Samouraï est basée sur l'humanité, l'amour et la sincérité; le coeur de la valeur martiale est la vraie bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié. Insister sur les aspects physiques de la guerre est futile, car le pouvoir du corps est toujours limité."
Ueshiba Morihei
Requiem de Lazarus


Pendant que les golems me fonçaient dessus au fur et à mesure, j’essayais d’exploser tous ses trucs à chaque fois d’une manière différente.

Coup de pied retourné, tranchée une tête par ci, une jambe par là, finalement c’était vraiment sympa de se lâcher comme ça sur des cibles mouvantes, ça me change des mannequins de bois.

Je m’essayais maintenant aux techniques de catch, ça me rappelait quand je jouais avec mes deux petits frères, Chûya et Naoki, on s’amusait sur les tatamis à les reproduire.

Donc dans un élan de nostalgie, je m’amusais à faire les plus marrantes sur ces créatures.

Je prenais ensuite mon adversaire de droite et avance d’un pas pour lui lancer la technique du OpenHand Chop, un coup dans le plexus solaire avec ma paume et hop casser en deux.

Je m’attaque ensuite au suivant avec mon Shinaï en lui frappant en plein dans la tête.

J’essayais de trouver la cible idéale pour la prochaine attaque pour le fameux Lou Thesz Press, je coure en avant, et fait un bond aussi haut que sa tête pour lui sauter dessus deux jambes en avant dans le torse. Avec l’impact je traversais tout l’être de terre et fini avec de la terre partout… mais bon c’était le prix à payer pour s’amuser.

Je me remets en garde et continue de donner des coups avec mon sabre.

Ils arrivaient de tous les côtés et j’essayais de faire comme dans les films et tentant des fois l’impossible… bon des fois, je me ratais carrément mais je lui balançais un coup dans la tête pour l’exploser.

Pendant que je combattais mes chers amis du jour, Haru me prévient qu’elle a enfin trouvé notre enquiquineur.

Puis je l’ai vu sortir du bosquet en courant et m’hurlait à l’aide dans mon crâne.

J’essayais de la retrouver du regard et observe ces petits golems de la taille de mon chat.

J’appelais Haru pour qu’elle me rejoigne et je jauge la situation pour elle.

A première vue, la situation n'était pas dangereuse et m'indique que ça allait et que je ne devais pas les casser car elle voulait jouer un peu… bon soit, elle a le droit de s’amuser un peu !

Quand je regardais le jardin, ça ressemblait plus à une aire de récréation pour taupes… Pourvu que le jardinier ne passe pas par là… sinon je vais devoir tout remettre en état et ça c’est mort.

Du coup, je dois trouver le véritable coupable et c’est à lui de tout nettoyer

Je m’attendais à une attaque massive des golems pendant mon “ absence “ mais non, à la place ils s’écroulaient tous un par un pour se rassembler pour en faire qu’un.

Bon je crois que là… on rigole plus.

Je jette un petit d’oeil vers Haru et je vois qu’elle joue toujours autant, donc laissons là jouer.

Je me re concentre vers mon adversaire qui faisait au moins 2x ma taille, bon peut être pas mais bon comment rendre crédible ce géant qui a une barbe à fleurs et les yeux en pâquerettes..

J’essayais de garder mon sérieux face à la chose mais c’était impossible.

J’étudiais les possibilités de le casser mais en vue de sa taille, il devait être lent, très lent donc au pire je dois le déséquilibrer et il s’éclatera au sol.

Haru m’annonce qu’elle a trouvé l’ennemi et va lancer l’assaut.

Quel assaut qu’elle parle encore ? Elle est pire que moi des fois…

C’est alors que je l’entends hurler dans ma tête “ Yataaaaaaaa “ comme moi tout à l’heure et le golem géant s'effondre devant moi.

Il y avait de la terre partout, ça rentrait dans mon nez, ma gorge, ça va être beau quand je vais prendre ma douche tout à l’heure.

Pendant que j’agitais mes bras pour essayer d’enlever cet épais nuage de poussière, j’entendis une voix par ma gauche.

- hmmm bonjour ? Pourriez vous rapeller votre fauve s'il vous plait ?

Je me dirige vers celle-ci et je vois Haru qui mord notre copain l’enquiquineur.

Je m’approche un peu plus de lui pour essayer de distinguer ses traits.

Il semblait avoir mon âge, il avait des cheveux blond clair ainsi qu’un regard bleu assez saisissant malgré la petite douleur qu’il doit ressentir au niveau de sa cuisse.

Je m’accroupis près de lui, carressant Haru pour lui dire qu’elle lâche.

Haru s’arrêta et grimpe sur mon épaule tout en continuant à regarder notre invité.

Je pose mes mains sur mes cuisses et lui dit d’un air le plus ironique possible.

- Alors Monsieur la Taupe, on voulait refaire le jardin ? Mon fauve ne t’a pas trop fait mal.

Pendant que je lui disait ça, je tournais ma tête vers Haru, la caressant sous le museau car elle adorait ça et elle me le rendait bien en me ronronnant contre ma joue.

J’attendis alors que “ ma taupe “ décide de prendre la parole avant de lui rejeter mon petit monstre féroce.



.
avatar
Kaname

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Aegis le Mar 12 Déc 2017, 23:27

Requiem de lazarus

{ PV Kaname }

Finalement la douleur n’était pas si terrible mais c’est juste l’effet de surprise pendant son effort de concentration, jamais il ne s’était sentis sursauter comme ça. Son cœur battait à toute vitesse pendant que le chat continuait d’enfoncer ces petites griffes dans sa cuisse… A quand remontait son dernier vaccin contre le tétanos ? Aucune idée.

Violette s’approcha alors de lui indiqua à son petit fauve de cesser l’attaque, ravis qu’il soit si obéissant le garçon se contenta de lui sourire en se frottant l’arrière du crane en signe de gène.

- Alors Monsieur la Taupe, on voulait refaire le jardin ? Mon fauve ne t’a pas trop fait mal?

Monsieur la Taupe… de son prénom René peut être ? L’étudiant jeta un coup d’œil autour de lui et se rendit compte qu’il avait absolument dévasté le jardin, la pelouse verte n’était plus visible, les bacs et parterres de fleurs sens dessus dessous…

- Je.. Un peu oui, mais il m’a surtout surpris, je ne m’attendais pas à le voir m’attaquer.

Aegis voulu s’approcher de la créature pour tenter une petite caresse, mais le chat se contenta de souffler, il retira aussitôt sa main et fit quelques pas afin d’évaluer le temps qu’allait lui prendre la remise en ordre du jardin…

- J’ai complètement abusé, je crois…

Il posa ses genoux au sol et commença à ramasser les quelques pots renverser, tout en s’essuyant le front du revers de sa manche ce qui couvrit l’intégralité de son visage de terre, il se tourna alors vers la combattante tenant son chat dans le creux de ses bras.

- Je suis désolé d’avoir saboté tes projets d’entrainement, je cherchais… à oublier quelqu’un et je ne sais pas t’embêter m’a bien défoulé à vrai dire, je n’avais jamais fait de golem auparavant comment le sas tu trouvés ? Pas trop pitoyable j’espère ?

Le garçon s’en retourna alors vers ses parterres de fleurs et se souvint qu’il avait un pouvoir et que par conséquent il pouvait ranger bien plus rapidement. Il se releva en s’appuyant fermement sur ses genoux et commença à imaginer la terre au sol se mettre à léviter. La pelouse verte refit progressivement son apparition pendant Aegis replaçait la terre aux endroits où il en manquait.

- Ah ! je ne me suis pas présenté au fait ! Je m’appelle Aegis et je suis ici depuis quelque mois déjà… Je ne t’ai jamais croisé ici auparavant tu dois probablement être là depuis peu… Tu t’intègres bien ici ? Pas trop de rencontres avec des « cas »?

Et des « cas » il en avait rencontré pas mal en effet, il voulut glisser sa main dans sa poche afin de récupérer sa pièce d’échec fétiche, mais constata qu’il ne la trouvait plus. À quel moment l’avait-il perdu ? Désemparé, il se mit à regarder le sol avec assistance pendant qu’il continuait de restaurer progressivement le jardin de Tsuki.


 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Kaname le Mer 13 Déc 2017, 15:09

Citation du samouraï
"La Voie du Samouraï est basée sur l'humanité, l'amour et la sincérité; le coeur de la valeur martiale est la vraie bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié. Insister sur les aspects physiques de la guerre est futile, car le pouvoir du corps est toujours limité."
Ueshiba Morihei
Requiem de Lazarus


J’observais ma “ taupe “ reprendre un peu ses esprits suite à l’attaque féroce de mon chat

Enfin, mon fauve fait 4kg  et une taille standard, ce n’est pas le gros tigre qu’on pourrait s’imaginer.

Notre invité regarde donc son massacre après lui avait fait gentiment la remarque d’avoir voulu transformer le jardin de l’académie en champs de mines.

Après m’avoir annoncé qu’il ne s’attendait pas que Haru lui saute dessus, il fit une tentative de la caresser mais celle-ci lui feule dessus pour se défendre.

Il m’avoua finalement qu’il avait abusé pour le jardin et entreprit de tout remettre en ordre en commençant par redresser les pots tombés.

J’étais restée accroupi observant le jeune homme essayé de réparer ses conneries tout seul. Quelque chose devait le démanger sur le visage et s’essuya machinalement le front pour se retrouver avec de la terre partout…

Je me retiens de rire et continue à le regarder quand il décida d’entamer la conversation.

Bon il me demande si il m'avait dérangé pendant mon entraînement alors qu'au contraire il a rien saboté du tout et c’était même drôle mais je ne vais pas lui dire maintenant, ça serait trop facile.

Puis il essaye de justifier son acte car il cherchait à se divertir pour oublier quelqu’un… Cette remarque me fit un petit pincement au coeur, même si je le connais pas, qui ne serait pas sensible à ce genre de remarque ? Bon les sans-coeurs, certes…

Il enchaine direct après sur ses golems, ils voulaient un avis la-dessus. Ils étaient mieux fait à la fin mais le must, c’était les paquerettes sur le crâne et la barbe.

Je voulais répondre quand il se retourna et se consacra à son rangement. Bon sympa, le mec…

Il se releva d’un coup puis se concentra quelques secondes quand la terre commença à bouger un peu partout pour essayer de retrouver un semblant de jardin.

Je décide de me relever car franchement ce n’est pas la position la plus confortable et Haru quitta mon épaule pour jouer avec les bouts de terre flottant.

Je me dirigeais vers lui pour lui répondre quand il recommença son petit discours

- Ah ! je ne me suis pas présenté au fait ! Je m’appelle Aegis et je suis ici depuis quelque mois déjà… Je ne t’ai jamais croisé ici auparavant tu dois probablement être là depuis peu… Tu t’intègres bien ici ? Pas trop de rencontres avec des « cas »?


Donc c’est Aegis et lui c’est presque un nouveau finalement également.

Bon on va lui répondre à toutes ses questions maintenant.

Je me plaçais à côté lui sur sa gauche et je le vois chercher un truc au sol avec ses yeux… Peut être, il est timide et veut pas me regarder.

Alors tout d’abord, salut Aegis moi c’est Kaname et voici Haru mon fauve.

Donc si je reprends du début, on a… tes golems et la séance d’entrainement.

Je tenais à te féliciter pour le sens du détail pour les petites touches florales ainsi que la magnifique barbe à pâquerettes.

Sinon ça m’a pas dérangé que tu t’immisces dans mon entraînement et pour être honnête, je serai ravi que tu recommences.

Et pour le reste des réponses, je te propose que tu finisse ton ménage car tu as l’air concentré sur tes pieds et je n’aimerai pas te déstabiliser non plus.


J’appelle Haru dans ma tête pour qu’elle vienne me rejoindre et grimpa automatiquement mon bras pour se poser sur mon épaule.

Pour l’embêter un peu, je propose à Haru de faire une petite farce à Aegis.

Elle passa derrière ma tête, marche sur les épaules du jeune homme puis lui grimpa sur la tête et se posa comme si de rien n’était.

Bon j’espère qu’il n’est pas allergique au chat…


.
avatar
Kaname

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Aegis le Mer 13 Déc 2017, 17:59

Requiem de lazarus

{ PV Kaname }

« Violette » s’appelait donc Kaname, origine asiatique, et à en juger par son physique ainsi que son accent bien présent. La jeune femme irradiait d’une certaine prestance et d’un calme remarquable, elle faisait aussi preuve d’une politesse et d’une retenue étonnante. Cela coupait véritablement avec toutes les rencontres qu’il avait pu faire auparavant.

Aegis écouta tout de même son interlocutrice tout en scrutant attentivement le sol, la combattante avait donc apprécié ces tout premiers golems, c’était encourageant, mais elle ne lui avait pas dit s’ils étaient des adversaires dignes d’intérêts, sans doute ne voulait-elle pas le froisser davantage.

* hmm recommencer… Pourquoi pas…*

Visiblement elle répondrait à ses dernières interrogations après le coup de ménage terminé, bien, l’étudiant la prit au mot. Il accéléra le rythme, la terre vola des quatre coins du jardin pour s’éparpiller correctement selon les besoins, les fleurs déracinées retrouvèrent leurs places, celles abimées, partirent dans le compost, finalement il n’y avait pas tant de casse que ça… Bon pour les bambous peut-être, mais, ça s’arrêtait là.

Soudain le garçon sentit que quelque chose lui grimpait sur la tête, c’était Haru qui s’installait comme en territoire conquis. Aegis n’osa plus bouger, il n’avait pas souvent eu de contact avec les animaux, par peur de ne pas réagir comme il faut, il se contenta de rester droit comme un piquet.

- Je crois avoir terminé pour le jardin…

Il se tourna tout doucement en direction de son interlocutrice petit pas par petit bas afin de ne pas déranger le petit félin assis en haut de son crâne, le voir interagir avec un animal de cette façon le rendant totalement grotesque surtout avec toute la boue étalée sur sa figure.

- Ne t’en fais pas, j’ai juste perdu un petit quelque chose, mais ça n’a pas d’importance…

Lentement il approcha sa main de l’animal et essaya de le caresser un peu, cette fois-ci l’animal n’était plus sur la défensive, il en profita un petit peu histoire de voir s’il parvenait à le faire ronronner.

- C’est surprenant à quel point il t’obéit, est-il lié à ton pouvoir ?

Il y a encore deux semaines il aurait pu augmenter les capacités de Kaname à leurs pleins potentiels et qui sait ce qu’il aurait pu sortir de ce duo de choc, mais a présent, c’était fini, il ne pouvait plus que supposer sur le devenir des pouvoirs des gens qu’il rencontrait ? Le chat deviendrait-il plus gros ? Plus fourbe ? Impossible de savoir.

- Bon, raconte-moi tout à présent ! Comment s’est passée ton arrivée, as-tu eu des problèmes avec certaines élèves ? Des pouvoirs loufoques ou au contraire des gens les maitrisant à la perfection ?

Le garçon s’arrêta un instant, se rendant compte qu’il allait peut-être trop vite en besogne, après tout on ne se confiait pas aussi vite a un inconnu a moins vraiment de se sentir vraiment en confiance, était-ce le cas ?

- Excuse-moi je m’emballe et je ne te demande même pas ton avis, peut être voudrais discuter de tout ça ailleurs ? Ou reprendre ton entrainement ?

 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Kaname le Mer 13 Déc 2017, 19:11

Citation du samouraï
"La Voie du Samouraï est basée sur l'humanité, l'amour et la sincérité; le coeur de la valeur martiale est la vraie bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié. Insister sur les aspects physiques de la guerre est futile, car le pouvoir du corps est toujours limité."
Ueshiba Morihei
Requiem de Lazarus

Aegis avait l’air surpris que Haru lui grimpe sur la tête, mais bon c’est pas tous les jours qu’on voit un chat obéir autant.

Je devrais faire une émission comme Incroyable Talent en fait, je pourrai être riche mais bon ça m’intéresse pas du tout ce genre de célébrité…

Quand Haru se retrouve avachie sur sa tête, celui-ci bougea avec le minimum de mouvement possible en essayant de marmonner quelque chose comme quoi il avait terminé son ménage.

Il se retrouve maintenant en face de moi, bloqué comme un piquet, un chat sur la tête, de la boue sur le visage, je pense comme première impression, il y a pas mieux mais bon elle me permettra de m’en souvenir ou pourquoi pas le chambrer là dessus pour les dix prochaines années au moins si on se côtoie encore.

Je voyais qu’il essayait de nouveau de caresser Haru et donc j’anticipe en lui demandant d’être plus docile avec lui et éviter qu’elle lui mordre les doigts comme à son habitude avec les inconnus.

Il me dit qu’il avait perdu un petit quelque chose, même si il disait que c’était rien, on aurait cru l’inverse, je demanderai à mon fauve de fouiller la zone tout à l’heure pour voir si elle trouve un petit truc.

Aegis caressa doucement Haru et celle-ci n’a pas l’air de se forcer pour faire sa belle…. Ralalala quelle charmeuse.

Tout compte fait, il n’oublia pas ma petite phrase de tout à l’heure, et commence son interrogatoire.

Tout d’abord, il me demande pour Haru et notre possible lien qui pourrait être mon pouvoir. Puis après mes aventures pendant ma rentrée et d’autres élèves, en fait je l’arrêtais plus.

Il s'arrêta un court instant pour reprendre de plus belle.

- Excuse-moi je m’emballe et je ne te demande même pas ton avis, peut être voudrais discuter de tout ça ailleurs ? Ou reprendre ton entrainement ?

Noooooon tu t’emballe toi… tu es juste une pipelette, peut être pas comme Jïnn car c’est dans un autre registre mais une pipelette tout de même…

A cette pensée, je souris car moi non plus si on m’arrête pas, je pourrai tenir jusqu’à l’appel du ventre.

Je demande à Haru de descendre d’Aegis et d’essayer de trouver quelque chose dans l’herbe de petit dans les environs.

Maintenant c’est à mon tour de parler !

- Donc si on veut continuer la discussion, il faut le matériel nécessaire ! Je ne dirais pas non pour un petit truc pour s’assoir.

A mes mots, Aegis n'hésite pas une seconde et fait sortir hors de terre de quoi poser mes fesses.

Je pose mes mains sur mon siège improvisé pour tater la dureté du machin, puis fait semblant de le nettoyer pour m’assoir dessus telle une grande dame.

Maintenant que j’étais installée, j’étais obligée de continuer, donc hop, on le regarde et jette un coup d’oeil à mon chat pour voir si elle trouve quelque chose.

Bon alors mon pouvoir, d’après la règle n°37 du code des gens pas normaux, je suis dans le regret de te dire que je ne peux pas satisfaire ta curiosité mais bon…. En vue de ses circonstances, je peux faire un effort…

Je lui fais un petit clin d’oeil et je mets mon doigt devant la bouche pour mimer le geste “ chut “

- Alors oui, j’ai un lien avec Haru, elle et moi avons on va dire un contrat qui nous unit toutes les deux. C’est un yokai et on peut se parler continuellement ensemble d’où le sentiment qu’elle m’obéit, par exemple attaquer les apprentis jardiniers.

Après avoir terminer cette première partie de réponse, je m’installe un peu mieux pour attaquer l’autre.

- Donc maintenant mon arrivée et mes camarades.

Alors en problème avec des élèves, un jour j’ai croisé un élève qui aimait se mettre de la boue sur le visage.. Mais ça, chacun son délire hein.


Je lui adresse un sourire plein de malice qu’il comprenne que je le taquine et repris un peu mon sérieux quand même.

Non sérieusement, j’ai rencontré une folle aux cheveux rouges qui parle qu’avec ses poings, Jïnn le Maître Jedi, Aiky ma camarade de chambre qui peut faire comme Wolwerine, plein de Saphirs qui sont plus ou moins solitaire, Ys le roi du gadget, enfaite j’ai rencontré pas mal de gens, et tous les citer… c’est compliqué !

Sinon pour mon arrivée… rien de spécial, juste une lunatique qui m’a fait faire tout le tour de l’académie avant finalement d’arriver au dortoir.

Haru m’interpella pendant mon discours et me dit qu’elle a trouvé un truc qui ressemble à une pièce d'un jeu, je lui dis de me le ramener.

- Puis bah c’est tout.

Haru me frotte les jambes et lui prend sa pièce d’échec dans la bouche.

- Sinon ce n’est pas ça que tu as perdu ?

Je tendis la main vers lui avec dans ma paume, la pièce d’échec.



.
avatar
Kaname

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Aegis le Mar 19 Déc 2017, 20:37

Requiem de lazarus

{ PV Kaname }

Aegis écoutait attentivement la jeune fille avec attention se retenant de la couper à la moindre occasion même si certains détails auraient nécessité certains approfondissements. Une folle aux cheveux rouge qui aimait se battre cela ne lui disait absolument rien… Un maitre Jedi… Peut-être l’avait-il croisé, cela répondait bien à la définition de ce Jean-sagesse qu’il avait croisé sur le terrain d’entrainement…. Et plein d’autres qu’il ne connaissait pas du tout…

- Sinon ce n’est pas ça que tu as perdu ?

L’étudiant regarda l’objet dans la main de la jeune fille et haussa le sourcil droit, cela ressemblait beaucoup à l’objet qu’il cherchait. Il l‘attrapa délicatement et frotta la pièce métallique pour en enlever la terre et souffla dessus une dernière fois.

- Effectivement c’est bien ma pièce, merci, Haru !

Le garçon se releva, inspecta autour de lui si tout était bien revenu à sa place et esquissa un sourire de satisfaction, sa maitrise de son pouvoir augmentait exponentiellement de jour en jour qui sais ce qu’il serait capable de faire le lendemain ? Au moins cette petite séance lui avait changé les idées et chasser un peu la tristesse qui obscurcissait con cœur.

- Kaname ça m’a fait plaisir de te rencontrer et si un jour tu souhaites t’entrainer de manière non conventionnelle n’hésite pas à faire appel à moi. J’ai assez perturbé ton entrainement comme ça.

L’étudiant rangea sa pièce d’échec métallique dans sa poche et adressa un dernier regard à sa nouvelle amie.

- Si un jour tu vois apparaitre un golem qui te saute dessus tu sauras que je ne suis pas très loin.

L’étudiant fit un petit signe de main et partis en direction des bâtiments de l’académie.

- Excuse-moi je m’emballe et je ne te demande même pas ton avis, peut être voudrais discuter de tout ça ailleurs ? Ou reprendre ton entrainement ?
Spoiler:
Désolé pour ce post ridiculement petit, du coup je quitte le lieu.

 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Kaname le Ven 29 Déc 2017, 13:44

Citation du samouraï
"La Voie du Samouraï est basée sur l'humanité, l'amour et la sincérité; le coeur de la valeur martiale est la vraie bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié. Insister sur les aspects physiques de la guerre est futile, car le pouvoir du corps est toujours limité."
Ueshiba Morihei
Requiem de Lazarus


J’avais répondu à ses interrogations une à une en pimentant de mon humour habituel.

Il avait l’air d’écouter d’une certaine manière et quand Haru m’indique qu’elle a trouvé un petit quelque chose, j’étais heureuse de savoir peut être que j’ai pu l’aider dans sa quête de sérénité.

J’attrape donc la pièce et lui montre.

Il l’attrape d’une manière délicate dans ma main et s’assure que c’est bien la sienne.

Comme un enfant qui a retrouvé un trésor, il souffla dessus, enlève la terre pour remercier avec gentillesse Haru.

Je sentis en moi la satisfaction de mon petit fauve qui s’asseyait à mes pieds bombant le torse tel un héro qui a retrouvé le soldat Ryan.

Assise encore sur mon siège improvisé, je lui fis une petite caresse sur le dessus de la tête pour la féliciter.

Aegis se leva et fit un tour d’horizon des yeux des environs.

J’en profitais pour faire de même. Il est vrai, il y a encore quelques minutes, c’était Verdun ici mais son apparition en plein dans son entraînement avait donné un peu de piment.

Mes yeux tombèrent de nouveau sur le garçon et plein de questions me viennent en tête, il avait l’air différent des autres personnes que j’ai pu rencontrer depuis mon arrivée.

Il décrocha un petit sourire qui rayonnait sur son visage, a quoi il pouvait penser ?

Il prit de nouveau la parole, j’attendis patiemment qu’il confirme mes dires sur les différents camarades que j’ai pu croisé depuis mon arrivée.

- Kaname ça m’a fait plaisir de te rencontrer et si un jour tu souhaites t’entrainer de manière non conventionnelle n’hésite pas à faire appel à moi. J’ai assez perturbé ton entrainement comme ça.


Mais hélas… rien de tout ça…

Il pensait encore à s’échapper croyant qu’il me dérange, dois-je lui lancer mon Shinaï dans sa tête pour qu’il comprenne ?

J’essayais de garder mon calme olympien, croisant mes jambes de l’autre côté, redressant mon dos pour respirer doucement.

Il range sa pièce fétiche dans sa poche et me regarde comme si ça sonnait comme un “ au revoir, je pars vers de nouveaux horizons “

Il pimenta sa fuite par un petite blagounette sur ses golems puis prit la direction des bâtiments.

Je me levais frustrée de son comportement.. Il entame la conversation et part comme un voleur.

J’ai arrêté mon entrainement, je me suis posée pour papoter et il se casse..

Alors que je ruminais debout si je lui lançais un truc ou pas, il m’adressa ses dernières paroles.

- Excuse-moi je m’emballe et je ne te demande même pas ton avis, peut être voudrais discuter de tout ça ailleurs ? Ou reprendre ton entrainement ?

Ces paroles et ses gestes sont totalement contradictoires mec…

D’un côté, il veut me laisser tranquille puis après il veut discuter.

Bon à mon tour d’exposer mon avis.

Je me dirige vers lui, m’abaisse pour récupérer mon shinaï dans la main, il va penser que je vais le frapper mais bon il m’énerve un peu.

Ma démarche était néanmoins calme avec une légère pointe de colère mais ça montrera ma détermination.

Alors que je suis à 1,50 mètres de lui, je place devant lui, les bras croisées avec ma main droite tenant encore mon shinai mais celui-ci se retrouver cacher sous mon bras.

Je pris la parole en le regardant droit dans les yeux, d’une voix posée.

- Mon cher Aegis, tu me pose plein de questions, je fais l’effort d’y répondre et ce que tu me trouves à dire c’est “ Kaname ça m’a fait plaisir de te rencontrer ? “ et tu t’en vas comme un voleur.

Je fis une petite pause pour reprendre mon souffle et me détendre un peu.

Je bougeais un peu mes épaules et repris mon discours.

Donc soit j’ai fais quelque chose de mal soit tu n’aimes tout simplement ma compagnie. A toi de m’expliquer et j’ai tout mon temps…

J’avais enfin dis ce que je voulais.

Je décroise les bras et place mon shinai devant moi, pointe enfoncée dans le sol et posant délicatement mes deux paumes sur le talon du manche.

Je gardais mon regard dans le sien qui était certainement insistant mais là ce n’était plus mon problème mais le sien.


.
avatar
Kaname

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Aegis le Sam 30 Déc 2017, 14:38

Requiem de Lazarus

{ PV Kaname }

Elle s’était avancée vers lui d’un air déterminé, prête à en découdre. Son regard était devenu bien plus sérieux, plus intense qu’auparavant, avait-il dit quelque chose qu’il n’aurait pas dû ? En y repensant, ces dernières actions n’étaient pas très cohérentes, à croire que sa rupture le déstabilisait bien plus qu’il ne l’aurait pensé…

Le dévisageant du regard sans sourciller, les bras croisés elle parla d’une voix claire avec une petite pointe de sarcasme.

- Mon cher Aegis, tu me poses plein de questions, je fais l’effort d’y répondre et ce que tu me trouves à dire c’est “ Kaname ça m’a fait plaisir de te rencontrer ? “ Et tu t’en vas comme un voleur. Donc soit j’ai fait quelque chose de mal soit tu n’aimes tout simplement ma compagnie. À toi de m’expliquer et j’ai tout mon temps…

Pensif quelque instant, il s’imagina réagir de différentes manières, d’abord il pouvait simplement l’ignorer et s’envoler dans les airs, sont pouvoir lui permettait de prendre la fuite sans trop de mal… Ou alors il pouvait rester là face à son regard accusateur et il n’était pas trop d’humeur à ça… La situation commençait à l’exaspérer et le moment sympa qu’il avait passé avec elle devenait lourd. Finalement la solution la plus simple restait la meilleure… La provocation !

Aegis croisa les bras à son tour et la toisa du regard avec un air tout aussi déterminé prêt à en découdre. Le shinai de Kaname commença à s’enfoncer progressivement dans le sol sans qu’elle ne puisse rien à y faire jusqu’à ce que la poignée de la garde ne dépasse de quelques minimètres du sol…

- Avant que tu ne dises quoi que ce soit… Tu as l’air d’une personne tout à fait charmante et intéressante aussi j’essaierais de rester aussi courtois que possible…

Il s’avança d’un petit pas afin d’entrer dans l’espace personnel de la jeune femme montrant qu’il faisait ce qu’il voulait.

- Je pensais vraiment ce que je t’ai dit, ça a été un vrai plaisir de faire ta rencontre… Et tu n’as absolument rien fait de mal… Je suis un garçon occupé avec quelques soucis en ce moment… Donc… Ne force pas trop ta chance s’il te plait…

Au fond de lui, au vu de la fierté de sa nouvelle amie, il pouvait très bien prédire sa réaction. Elle ne laisserait pas passer ça. Surtout après le coup du shinai enfoncer dans le sol. Chercher la petite bête ne lui ressemblait pas, mais peut-être que tout cet échauffement avant avait fini par lui donner envie de se défouler… De plus, avec une petite pointe d’intimidation ou de menace, Kaname prendrait les choses bien plus à cœur.

- Ah une dernière chose… La seule question que tu m’es posée c’était de savoir si l’objet retrouvé était bien ce que j’avais perdu… et rien d’autre…

L’étudiant marqua une dernière petite pause pour l’effet dramatique et esquissa un petit sourire.

- Alors Kaname… explique-moi donc ou tu veux en venir ? Ton entrainement avec moi t’a il à ce point échaudée que tu en redemandes encore où… tu es juste suicidaire ?

Il ne pensait bien sur pas un seul mot de ce qu’il disait, mais faire sortir sa nouvelle partenaire de sa zone de confort commençait à l’amuser un peu.


 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Kaname le Mar 02 Jan 2018, 18:57

Citation du samouraï
"La Voie du Samouraï est basée sur l'humanité, l'amour et la sincérité; le coeur de la valeur martiale est la vraie bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié. Insister sur les aspects physiques de la guerre est futile, car le pouvoir du corps est toujours limité."
Ueshiba Morihei
Requiem de Lazarus

J’étais partie rejoindre énervée Aegis pour lui remettre les pendules à l’heure.

D’un pas décidé et un regard plein d’animosité, je lui demandais des explications à tout ça.

Pendant que je passais un agréablement moment “ vas-y je te regarde dans les yeux c’est moi le plus fort “, je sentis mon sabre s’enfoncer peu à peu dans le sol comme un vulgaire piquet.

Au fur et à mesure que mon Shinaï s’enfonçait, ma colère augmentait de manière exponentielle, je ne comprenais pas du tout son délire.

Il croisait ses bras en face de moi et il semblait satisfait de la situation puis lorsque que mon sabre était à ras du sol avec aucune possibilité de le ressortir, il se mit enfin à parler.

Avant que tu ne dises quoi que ce soit… Tu as l’air d’une personne tout à fait charmante et intéressante aussi j’essaierais de rester aussi courtois que possible…

Heureusement que j’étais charmante et intéressante mais le ton qui employait n’envisageait rien de bon. Puis rester courtois…

Veut il s’excuser ? Remettre les pendules à l’heure ou autre ? Il me coupa dans ma réflexion pour continuer son petit discours en s’approchant de moi.

Le fait qu’il soit si proche était génant, je pouvais reconnaître la force de son pouvoir, si il le voulait j’aurai déjà volé de quelques mètres, c’est pour cela, je restais sur mes gardes.

Inconsciemment je me sentais attaquée et lui adressait pas le meilleur sourire qu’il aurait pu s’attendre.

Il continuait de dire des paroles gentilles qui semblaient sincères mais le fait qu’il est enterré mon Shinaï, efface toutes ses belles paroles.

Donc je vais devoir forcer ma chance… et pas qu’un peu.

Je m’étais décidé à riposter quand il me coupa en plein élan

- Ah une dernière chose… La seule question que tu m’es posée c’était de savoir si l’objet retrouvé était bien ce que j’avais perdu… et rien d’autre…

Maintenant il se fout de moi… c’est vrai, j’ai posé que ça comme question mais bon il pouvait rebondir sur mes témoignages poignants de mes rencontres avec des individus plus ou moins fous.

Il appuyait son rien d’autre avec un petit moment de silence bien pesant qui m'énerve au plus haut point.

Maintenant il sourit… il va me dire quoi encore ?

- Alors Kaname… explique-moi donc ou tu veux en venir ? Ton entrainement avec moi t’a il à ce point échaudée que tu en redemandes encore où… tu es juste suicidaire ?

Est-ce que je peux l’achever ou autre ?

J’entendis Haru rire dans ma tête de la situation et lui indique de s’éloigner un peu de nous pour éviter de prendre un dommage collatéral.

Je le connais depuis quoi, une quinzaine de minutes et son état psychologique n’était pas au mieux j’ai l’impression, donc préférons la prudence.

J’essayais de réfléchir le plus vite possible à son attaque.

Il me restait quoi comme solution ? Le frapper, le frapper ou le frapper ? Ou rester calme, répondre à ses pics un par un mais je n’avais pas le talent de Taïchi pour les débats même si la plupart du temps, il était ennuyant.

Je voulais le mettre mal à l’aise à son tour également donc je pouvais déjà m’approcher encore un peu plus de lui, il était un peu plus grand que moi, mais bon ça fera son effet quand même.

Maintenant qu’est ce que je pourrai dire ensuite pour l’énerver ou calmer la situation ?

Bon on s’en fout, j’improvise.

Je m’avance également d’un pas également, il restait quoi entre nous maintenant ? 40cm, la distance parfaite pour se faire un câlin ou autre.

Je lève légèrement la tête pour que nos yeux se croisent, j’avais un petit sourire au coin limite coquin, charmeur, n’importe, j’ai pas envie de le frapper maintenant mais lancer quelques pourparler avec de lui avant de mettre un coup de boule.

Je soulève ma main droite pour appuyer avec mon doigt sur son torse au niveau du coeur.

Je pris la parole d’un ton calme

- J’aime trop la vie pour être suicidaire même si l’envie ne manque pas de te rendre la monnaie de ta pièce pour mon shinai enterré que j'affectionne particulièrement.  Donc on peut recommencer cette discussion sur des bonnes bases comme le fait que tu rendes mon sabre et je te laisse partir ou je t’accompagne à l’endroit que tu souhaites pour papoter un peu.


J’enlevais mon doigt de son torse et garde la distance relativement proche entre nous deux pour continuer de garder cette oppression.

Je repris alors la parole pour finir sur une note un peu plus sincère et reprennant sa réplique de tout à l’heure.

- Ah une dernière chose… j’apprécie également ta compagnie même si je pense que tu sois lever du pied gauche ce matin. Donc tu choisis quoi Aegis ? Qu’on règle ça de manière barbare ou de manière plus douce ?

Sur ces belles paroles, je le regarde d’un regard franc en priant qu’il choisisse la manière douce car j’en avais marre de toujours me battre avec toutes les personnes que je croise à l’académie.


.
avatar
Kaname

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Aegis le Mar 09 Jan 2018, 19:38

Le Requiem de Lazarus/h1>

{ PV Kaname }

Elle s’avança vers lui, répondant à la provocation, ne sachant pas du tout dans quoi elle mettait les pieds. D’un battement de cil, il aurait pu la vaporiser en même temps que son chat, mais, même s’il n’y avait aucun témoin ni aucun cadavre ensuite, il aurait franchi une frontière dont on ne revient pas. Aegis se secoua la tête… Pourquoi se mettait-il à penser à la désintégration cette fille au final ? Elle n’avait rien fait… Du moins pas encore… Décidément ce nouveau pouvoir lui montait vraiment à la tête, plus il se rapprochait du pouvoir du divin plus il perdait progressivement son humanité.

Ils n’étaient plus qu’à quelques centimètres l’un de l’autre, Kaname leva un peu son regard pour le dévisager, tout en affichant un petit sourire en coin comme si elle ne craignait absolument rien. Devait-il décrocher un satellite de son orbite ou lui faire écraser la station spatiale sur la tête pour qu’elle comprenne enfin avec quelle force elle essayait de jouer ? Toujours dans la confiance, elle posa son index sur le torse du jeune homme et pris la parole.

- J’aime trop la vie pour être suicidaire même si l’envie ne manque pas de te rendre la monnaie de ta pièce pour mon shinai enterré que j'affectionne particulièrement. Donc on peut recommencer cette discussion sur de bonnes bases comme le fait que tu rendes mon sabre et je te laisse partir ou je t’accompagne à l’endroit que tu souhaites pour papoter un peu.

* Papoter… Je lui enterre son précieux shinai, je la menace littéralement et elle veut papoter. *

Elle retira son doigt et finit par croises bras toujours avec cette même assurance qui faisait monter Aegis en pression à une vitesse folle.

- Ah une dernière chose… j’apprécie également ta compagnie même si je pense que tu sois levé du pied gauche ce matin. Donc tu choisis quoi Aegis ? Qu’on règle ça de manière barbare ou de manière plus douce ?

Le garçon inspira longuement, quand allait-il choisir de régler cette situation ? Devait-il lui rendre son sabre et s’en aller, s’assoir et discuter, s’en aller sans lui rendre son sabre et la laisser se débrouiller à gratter le sol… Sa déprime revenait à toute vitesse, s’assoir et discuter le gonflait. De ses deux mains libres, il enfila la capuche de son sweat noir et recula d’un pas.

- Soit, je t’aurais prévenu…

Tout doucement l’arme d’entrainement sortit légèrement du sol, pour peu à peu se mettre à léviter à hauteur des yeux des deux étudiants. Le shinai s’inclina horizontalement en décrivant un demi-arc de cercle. Elle n’avait plus qu’à le saisir, mais c’était sans compter la mauvaise volonté du garçon. Dès que kaname posa la main sur son arme Aegis le projeta violement emportant avec elle Kaname sur son passage… Éjectée plusieurs mètres plus loin, mais amortie par la belle pelouse du jardin ne reçut que quelques légères griffures rien de plus.

- Je ne suis pas d’humeur à discuter avec toi Kaname, je ne te connais pas assez pour t’apprécier. Si tu es toujours partante pour une branlée monumentale laisse-moi un message dans mon casier…

L’étudiant fit une petite pause et esquissa un petit sourire avant de conclure.

- … quand tu en auras assez de brouter l’herbe du jardin bien sûr !

Sur ce il se retourna et commença s’élever du sol pour finalement partir a très haute vitesse ne laissant que derrière lui un bref courant d’air ainsi qu’un jardin de nouveau ravager par le sillon dans le sol provoqué par kaname dans sa glissade.


 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Graphiste

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Kaname le Mer 10 Jan 2018, 18:20

Citation du samouraï
"La Voie du Samouraï est basée sur l'humanité, l'amour et la sincérité; le coeur de la valeur martiale est la vraie bravoure, la sagesse, l'amour et l'amitié. Insister sur les aspects physiques de la guerre est futile, car le pouvoir du corps est toujours limité."
Ueshiba Morihei
Requiem de Lazarus


J’étais allée au culot sachant que pertinemment que si il choisit la violence, je ne suis pas sûre de gagner… en faite c’était même sûr que je le toucherai à peine.

J’observais sa réaction, voulait il faire des efforts ou pas, m’éclater la gueule ou pas, il avait le choix finalement, j’en proposais déjà deux.

Il inspira essayant peut être de se calmer ou autre à voir.

Mais mon objectif, c'était de lui montrer que je me dégonflerai pas !

Sa première réaction était un avertissement en mettant sa capuche.

Je n’avais pas trop compris ce qu’il me voulait mais alors qu’il se reculait de moi, il fit sortir mon sabre du sol pour atteindre notre hauteur.

Il le met à l’horizontale, parfait pour l’attraper.

Je le récupère, contente finalement qu’il est choisi la solution douce mais tout d’un coup, me voilà projeter quelques mètres plus loin pousser par le sabre.

Malgré la vitesse, j’atteri très vite sur le sol essayant de me rattraper le mieux possible.

Je me mis en boule pour que mes bras et surtout mes épaule sne se déboitent pas dans la chute.

Quelques roulés boulés plus tard, j’avais le visage contre le sol.

J’essaye de me remettre un peu droite et observe les dégâts apparents.

Je ressentais rien de casser déjà, juste des bleus qui vont apparaitrent d’ici peu suite aux frottements contre le sol.

Mon visage avait sûrement un état lamentable puis je pensais directement à Haru.

J’hurlais intérieurement dans ma tête pour voir si il lui avait rien fait et reçu de bonnes nouvelles de sa part.

J’étais soulagée…

Je n’aurai jamais acceptée qu’il lui fasse du mal, surtout pour des broutilles de la sorte.

Remis légèrement de mes émotions, Aegis décide enfin à me parler.

- Je ne suis pas d’humeur à discuter avec toi Kaname, je ne te connais pas assez pour t’apprécier. Si tu es toujours partante pour une branlée monumentale laisse-moi un message dans mon casier…

Bien sûr… j’ai que ça à faire, lui mettre un petit mot doux pour lui dire “ Hey toi, j’ai envie d’une bonne correction, on se dit 17 heures comme d’hab “.

Qu’il est con…

Il fit sa petite pause avant de certainement finir par la phrase du méchant qui ricanne, c’est ça ?

- … quand tu en auras assez de brouter l’herbe du jardin bien sûr !

Ah ah ah.

J’aurai du le filmer il y a quelques minutes quand il s’amusait à ramasser les fleurs.

Il a vraiment un problème de relationnel ce mec.

Il pris le chemin de l’académie puis s’envola comme superman fuyant comme un lâche.

Il s’est vraiment lever du pied gauche, je vais devoir donc le rajouter à ma fameuse liste “ A Tsuki, on rencontre que des gens bizarres “.

Je me relève de l’herbe en essayant de me dépoussiérer le plus possible.

Je regarde mon état et j’en conclus que je mérite une douche puis vu comment je suis énervée, je ne suis plus d’humeur à faire quoi que ce soit.

J’appelle Haru pour qu’elle me rejoigne, range mes affaires dans mon sac et me dirige vers le dortoir des Saphirs, pour prendre une douche et imaginer plein de façon différente que je pourrai lui casser la gueule la prochaine fois que je le croise.


Aegis…. Je t’oublierai pas…


.
avatar
Kaname

Fiche perso'
Idéologie Dominante: Tsukiste
Niveau: 1
Exp:
70/150  (70/150)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Requiem de Lazarus [Pv Kaname][No-MJ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum