Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Mélyne le Lun 04 Déc 2017, 15:27

「 Rencontres impromptues. 」

Mélyne & Everybody
- Mon sens de l’orientation est décidément plus pitoyable que je ne l’avais imaginée. Lâcha Mélyne alors que sa voix se répercutait sur les parois en verre de la serre. Sérieusement ? Comment avait-elle fait pour atterrir ici.

Le voyage avait certes été long et fastidieux mais pas à ce point-là tout de même, sa tâche était pourtant simple, trouver le lieu où les diamants se réunissaient, rien de bien compliqué en sommes et pourtant. Levant les yeux elle s’attarda sur les dizaines -pour ne pas dire plus- de plantes autour d’elle. La jeune femme avait toujours voué un amour bien particulier aux plantes et c’est sans surprise qu’elle s’engagea peu à peu dans les allées afin d’observer les différents spécimens. S’arrêtant devant un bosquet de fleur bleues et blanche, elle tendit la main afin de caresser les pétales, se remémorant au même instant le trajet qu’elle venait de faire. 

Elle était arrivée par ce grand portail noir orné de nombreuses arabesques, le soleil perçait avec difficultés derrière l’épaisse couche de nuages et c’est avec une pointe d’appréhension qu’elle avait pénétré les lieux, débouchant ainsi sur un escalier puis sur un grand hall joliment décoré. Elle y avait d’ailleurs laissé ses valises, bien trop lourdes pour être traîné constamment derrière elle. 

Un craquement sec fit sortir Mélyne de sa torpeur, posant son regard gris perle sur les alentours, elle soupira. Rien à l’horizon. Décidément cette situation était fort désagréable, son premier jour n’avait pas débuté qu’elle avait déjà perdu le fil et ça elle le détestait. Sans se retourner elle s’appuya contre un promontoire soutenant de petites plantes dont les boutons n’avaient pas encore éclot. 

Pourquoi avait-elle accepté de venir dans cette école ? Qui plus est pour un poste dont elle ne connaissait presque rien, un pays lui étant complètement inconnu. La jeune femme passa sa main pâle sur son visage, prenant une grande inspiration afin de retrouver son calme . Non ce n’était décidément pas le moment de perdre ses moyens. Mélyne était une grande amoureuse du self-contrôle et l’idée de perdre son sang-froid dans une situation aussi grotesque horripilé au plus haut point.

Quelques secondes plus tard la blanche se redressait à nouveau époussetant calmement la grande robe noire ornée de nombreux liserés de perle qu’elle portait, remettant ensuite son châle mauve en place.

Ce n’est qu’une fois que tout lui sembla parfait qu’elle décidât de traverser à nouveau le dédale de plantes. Il ne lui fallut que quelques secondes pour se retrouver à nouveau face à la porte d’entrée. 
Nouveau départ, nouvelle vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Chu le Mar 12 Déc 2017, 10:53

La jeune femme marchait d’un pas déterminée, son ancien cours c’était terminé il n’y a pas si longtemps et ne souhaitait qu’une chose, c’était d’y retourner. Les bousculer, pousser à bout, leur infliger des dilemmes psychologiques à leur faire s’arracher les cheveux. Sa méthode d’éducation restait toujours controversée, mais les résultats obtenus dépassaient toujours les espérances, sauf... En cas d’accident bien sûr.

Cela n’arrivait pas souvent, d’ailleurs ce n’était pas arrivé depuis longtemps… Bon, il restait encore ce petit incident avec Quiet, mais pour sa défense il contestait l’autorité sans arrêt, un peu de discipline dans la plus pure tradition lui ferait beaucoup de bien.

Quel était le programme aujourd’hui un nouveau cours pratique avec les élèves ? De nouvelles tortures à imaginer ? Et si pour une fois elle acceptait de discuter avec d’autre professeur afin d’échanger sur d’éventuelles techniques d’apprentissages…

Après avoir franchi les grilles de l’académie, elle regarda autour d’elle rapidement, se demandant toujours où se trouvaient les étudiants, elle en croisait tellement peu que c’était à se demander s’ils faisaient exprès de l’éviter.

* Hmm mon dernier cours n’était pas si horrible après tout, presque tout le monde a progressé !*

En plissant les yeux , la jeune femme se rendit compte qu’elle voyait du mouvement dans la serre de l’académie, n’y ayant jamais mis les pieds, il fallait bien une première fois à tout.

Elle entra dans le bâtiment sans hésitation et tomba nez à nez avec une jeune femme dans une sublime robe  noire bien trop habillée à son gout.

- Décidément les jeunes aujourd’hui n’ont plus aucun style… Mademoiselle, puis-je savoir ce que vous faites ici ? Vous séchez les cours ? Attendez un peu…

Non ! Elle ne ressemblait en rien à une élève, se pourrait-il que Chu ait enfin trouvé un autre professeur, un véritable collègue de travail avec qui discuter de torture…. De méthodes d’apprentissages modernes ?

- Vous n’êtes pas une élève n’est pas ? Toutes mes excuses pour mon ton un peu autoritaire, je suis ravie d’enfin croiser un de mes collègues de travail. Je me nomme Chu ! Professeur de pouvoir, à qui ai-je donc l’affaire ?


avatar
Chu

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Mélyne le Ven 22 Déc 2017, 00:09

「 Rencontres impromptues. 」

Mélyne & Everybody
- Pardon ? Laissa échapper Mélyne lorsque la jeune femme face à elle pénétra dans la serre au moment même où elle allait la quitter. Elle venait de la prendre pour une élève ? Pensa la blanche tout en continuant d’observer son vis-à-vis bouche bée. Elle pouvait certes paraître jeune mais tout de même pas à ce point-là ! L’éducatrice ne put s’empêcher de grimacer quand la jeune femme commenta sa tenue, arquant au même moment un sourcil en signe de désapprobation.

Rapidement le regard gris comme une nuit sans lune se posa sur la blonde, passant sur ses cheveux, son visage… Le tout avec discrétion. L’air assuré ainsi que la grande taille de la jeune femme retinrent son attention mais elle ne se permit pourtant pas de le lui faire remarquer bien qu’elle soit presque obligée de lever le menton pour l’observer. 

Alors qu’elle allait ouvrir la bouche pour rétorquer non sans une légère pointe d’amertume son vis-à-vis prit les devants, ce qui laissa Mélyne pantoise l’espace d’un instant. Il aurait été simple de décrire la blanche comme une poupée dont le visage était constamment figé pourtant à y regarder de plus près ces traits de porcelaine était parcouru de soubresaut léger en réaction aux dires de son interlocutrice.

Aussi étonnant que cela puisse paraître la dénommée Chu passa d’un air morose à quelque chose de plus… Joyeux ? Elle avait du mal à mettre un mot sur cette émotion que dégagée maintenant la jeune femme, bien entendu elle lui sembla beaucoup plus agréable mais Mélyne n’en restait pas moins légèrement vexée pour autant. Néanmoins comme la bienséance le voulait et comme l’on le lui avait appris lors de ces trop nombreux cours, elle reprit contenance en un clin d’œil avant d’incliner poliment la tête. 

- Effectivement, je ne suis pas une élève, vous avez vu juste. Dit-elle d’un ton posé, affichant peu à peu son habituel sourire, étirant les coins de ses lèvres et faisant apparaître deux légères fossettes semblable à celles d’une enfant. Je m’appelle Mélyne. Ne pipant mot un instant, elle se tapota le menton l’air songeur. Je ne suis pas professeure, j’ai été employée en tant qu’éducatrice depuis peu.

A vrai dire elle ne savait pas si cette réponse allait satisfaire la grande et vertigineuse blonde face à elle et c’est alors sans réelles certitudes qu’elle tendit la main vers elle.

- Je suis néanmoins enchantée de faire votre connaissance.

De plus elle devait avouer que la situation actuelle là mettais plutôt mal à l’aise, se perdre le premier jour de son arrivée dans l’académie. Quelle infortune !

Nouveau départ, nouvelle vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Chu le Sam 23 Déc 2017, 15:20

Chu acquiesça silencieusement, elle avait vu juste finalement. Son interlocutrice gardait un ton calme et posé tout en se présentant dans le plus grand des calmes. La grande blonde s’amusa à entortiller une de ses mèches du bout de son index en observant son interlocutrice des pieds à la tête. Marchant un pas après l’autre tout autour de sa « cible », ses talons claquant dans un bruit sec sur le parquet de la serre.

- Je ne suis pas professeure, j’ai été employée en tant qu’éducatrice depuis peu.

Chu resta songeuse un instant, éducatrice était bien un poste sous tension dans cette académie d’enfant à problème. Mélyne n’allait donc pas chômer, par où devait-elle commencer ? La professeure avait rencontré pas mal de cas spécifiques depuis son arrivée, des éléments prometteurs certes, mais aussi des cas désespérés qui deviendront des menaces pour la société…

- Je suis néanmoins enchantée de faire votre connaissance.

La jeune femme s’avança et tendit sa main en guise de salutation et la serra fermement. Elle était vraiment ravie d’avoir enfin une collègue de travail avec qui papoter. Devrait-il lui parler de son premier cours dans cette académie où elle avait poussée à bout la majeure partie de sa classe jusqu’à l’épuisement ? Peut-être pas immédiatement… Certaines personnes avaient beaucoup de mal avec ce type de pédagogie…

- Moi de même !

Elle regarda autour d’elle tout en faisant quelques pas dans la serre de l’académie, observant attentivement son entourage. Chu mourrait d’envie de lui poser une multitude de questions et ne savait pas vraiment par ou commencer sans trop l’effrayer.  La blonde polaire adressa un regard à son interlocutrice amusée… Puis prit la parole une fois de plus… Au diable la retenue, autant savoir de suite à quel type de personne on avait affaire.

- Je sais que nous ne nous connaissons pas encore très bien pour ainsi dire pas du tout, mais j’aimerais avoir votre avis sur la résolution d’un cas épineux… Il y a quelque temps… J’ai donné un cours à quelques élèves et la plupart… ont tous des problèmes avec l’autorité… Comment réagissez-vous en cas d’insubordination ? Quand le dialogue n’est possible ?

Cette réponse intéressait beaucoup la professeure, elle tenait beaucoup a voir de quel bois était sa collègue de travail, si elle était partisane des bisous et des câlins une chose est sur elles ne s’entendraient pas.

- Avant d’entendre votre réponse j’aimerais rajouter une dernière chose si vous me permettez… Nous ne sommes que très peu de professeur dans cette académie au final pour un nombre considérable d’élèves… En tant qu’équipe pédagogique nous serons amenées à nous serrer les coudes, car qui peut savoir ce que l’avenir nous réserve… J’ai besoin de m’assurer si vous êtes une personne sur qui je pourrais me éventuellement me reposer ou si vous n’allez n’être rien d’autre qu’un obstacle…

Chu faisait à présent face à Mélyne, elle savait pertinemment que ses paroles auraient pu en vexer plus d’une, mais accorder sa confiance était devenue une denrée rare entre adultes quand il y avait des pouvoirs en jeux…

- Pardonnez-moi pour ma franchise !


avatar
Chu

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Mélyne le Dim 24 Déc 2017, 02:28

「 Rencontres impromptues. 」

Mélyne & Everybody
La poigne de la blonde confirma les pensées de Mélyne, elle était tout aussi ferme et sèche que celle qui venait de la donner tandis que la sienne se faisait plus douce mais tout aussi présente. Pour dire vrai elle ne savait pas encore sur quels pieds danser avec cette nouvelle venue, son air de félin tournant autour de sa proie et cette hauteur vertigineuse sans parler de ce minois aussi froid que magnifique, elle était déstabilisée et même si elle n’avait pas offert l’honneur à la jeune femme de le lui montrer cela l’insupportait à un point inimaginable. 

Les quelques mots qu’elle prononça ensuite permirent à la blanche de se détendre quelque peu et de passer outre cette sensation de jugement imminent. Toujours sans prononcer un mot elle regarda Chu s’éloigner un peu d’elle, marchant si et là comme un lion en cage. Elle ne l’aurait pas parié mais quelques choses semblaient lui brûler les lèvres et c’est quand elle lui lança un petit regard amusé qu’elle en eut la confirmation.

- Je sais que nous ne nous connaissons pas encore très bien pour ainsi dire pas du tout, mais j’aimerais avoir votre avis sur la résolution d’un cas épineux… Il y a quelque temps… J’ai donné un cours à quelques élèves et la plupart… ont tous des problèmes avec l’autorité… Comment réagissez-vous en cas d’insubordination ? Quand le dialogue n’est possible ?

Ça elle ne l’avait pas vu venir. L’éducatrice s’attendait à tout type de questions basiques comme son ancien lieu de vie, son âge et pourquoi pas sa date de naissance mais là elle devait admettre que c’était surprenant. Après tout Chu avait l’air d’être une femme pleine de surprise. 

Se mordillant alors la lèvre par simple réflexe Mélyne resta silencieuse quelques instants. La réponse ne conviendrait probablement pas au caractère « tout feu, tout flamme » de sa nouvelle collègue mais c’était ainsi sa façon de faire. Toutes ces années, elle avait travaillé dur afin de déchiffrer et mieux comprendre son prochain. La violence ne résolvait rien, elle en était persuadée et elle ne devait être utilisée qu’en dernier recours. Ses yeux anthracite vinrent rencontrer ceux de son vis-à-vis.

- Avant d’entendre votre réponse j’aimerais rajouter une dernière chose si vous me permettez… Nous ne sommes que très peu de professeur dans cette académie au final pour un nombre considérable d’élèves… En tant qu’équipe pédagogique nous serons amenées à nous serrer les coudes, car qui peut savoir ce que l’avenir nous réserve… J’ai besoin de m’assurer si vous êtes une personne sur qui je pourrais me éventuellement me reposer ou si vous n’allez n’être rien d’autre qu’un obstacle…

Les paroles de la blonde étaient froides mais sincères et c’est une qualité qu’elle ne put s’empêcher d’affectionner immédiatement. Elle était incapable de dire si elles seraient ou non des obstacles l’une pour l’autre, seul le temps en serait capable mais Chu avait raison et bien que Mélyne ne soit là que depuis un court instant elle avait vite saisi les enjeux. Pour toutes réponses Mélyne inclina la tête signe de sa compréhension et de son respect puis se redressant un peu plus, elle soupira calmement. 

- Je n’ai jamais eu affaire à des cas d’insubordination. Elle se tut ensuite, se tournant vers un bosquet de fleurs qui se trouvait près de l’entrée. On m’a souvent dit que mes idéaux étaient inatteignables, peut-être ont-ils raisons. Mais j’ai remarqué que la manipulation était un art malheureusement oublié. Elle rit alors doucement. Le dialogue est toujours possible pour peu que l’on connaisse les ficelles avec lesquelles il faut jouer, chaque personne à une ficelle qui la fera s’ouvrir un peu plus à moi. Elle tourna la tête vers Chu, un sourire chaleureux à son attention. Il me suffit de trouver ce fil et de jouer correctement avec. Son regard passa ensuite sur l’extérieur de la serre. Si vous recherchez en moi une quelconque once d’animosité… Vous serez très certainement déçu j’en ai peur.

Elle retira alors son châle avec douceur, le pliant soigneusement sur l’un de ses avant-bras, révélant ainsi de frêles épaules, pâles, entourées d’une crinière opaline.

- Je ne pense pas être un obstacle étant donné que je respecterais votre travail tant que vous respecterez le mien. La voix de Mélyne ne laissait pas place à la discussion. Son visage si doux à l'accoutumée c’était fermé pour laisser place à un air on ne peut plus sérieux à la limite de la froideur. Elle était peut-être d’une apparence fébrile mais se laisser marcher dessus était une chose qu’elle ne tolérait à aucun moment et elle était bien décidée à le faire comprendre à Chu. Néanmoins j’apprécie particulièrement votre franchise, qualité qui se fait bien rare de nos jours; ne vous embarrassez pas d’excuse à ce sujet.

Ses traits se détendirent rapidement, il était rare que Mélyne affiche cette facette au grand jour. Malgré son calme pouvant sembler olympien, il lui était arrivé -comme tout un chacun- de se mettre en colère et elle avait haï ça. Son sourire revint par la suite, poli, dégageant une certaine aisance. 

- Et vous Mademoiselle Chu que feriez-vous ? Si ceci pouvait ressembler à un juste retour de flamme mais il n’en était rien. La blanche était simplement curieuse de voir comment sa collègue travaillait et s'il lui était possible de tirer un quelconque enseignement de ses expériences certainement plus nombreuses que les siennes.  

Nouveau départ, nouvelle vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Chu le Dim 24 Déc 2017, 14:50

Chu écoutait attentivement la réponse de sa collègue de travail, Mélyne ne semblait pas déstabilisée et ne tremblait ni dans sa posture ni dans sa voix. Sa vision de voir les choses était tout à fait rafraichissante… Elle usait donc des mots et de leur impact pour mieux exercer son ascendant. C’était une très bonne chose, elles étaient donc complémentaires toutes les deux.

- Loin de moi l’idée de chercher de l’animosité bien au contraire…

Elle laissa Mélyne continuer son explication sans l’interrompre davantage. Au final, si la manière de faire de Chu ressemblait assez à une tête nucléaire qui rasait tout sur son passage, sa collègue quant a elle était plus dans la frappe balistique chirurgicale. La professeure esquissa un petit sourire en coin, véritablement satisfaite, elle apprendrait beaucoup de nouvelles choses.

Pour le reste de la conversation tout n’était que politesse et courtoisie sans intérêt, elle ne put s’empêcher de lâcher un petit soupir inaudible, mais s’arrêta net quand elle entendit la dernière question. Les choses devenaient intéressantes, elle allait enfin pouvoir discuter de son retour d’expérience sur Tsuki.
Chu se dirigea vers un coin de la serre et récupéra deux chaises de jardin en fer forgé, elle les souleva sans trop de problèmes. Après quelques pas elle en posa une au sol et donna une poussée ferme avec son pied pour faire glisser l’objet jusqu’à son interlocutrice.

- La discussion risque d’être longue, mettez-vous à votre aise.

La blonde tourna ensuite la chaise en direction de sa collègue et finit par y poser ses fesses croisant les jambes par réflexe. Quel cas devait-elle exposer en premier ? Musclor ? Quadruple gras ? Quasimodo ? La Princesse ?

- Pour commencer, j’ai le cas d’un d’élève tellement en avance dans l’apprentissage de son don par rapport aux autres qu’il s’ennuyait et ne trouvait aucun cours à sa mesure, Jinn ,alias musclor… Ah petite précision, je donne des surnoms à toutes les personnes que je croise, plus précisément les élèves… C’est une façon simple de mesurer l’estime que j’ai pour eux et de tester un peu leur caractère.

Chu marqua une courte pause, s’assurant que son interlocutrice écoutait attentivement, ce qui semblait être le cas, elle pouvait donc reprendre de plus belle.

- Musclor s’ennuyait donc, pour son cas précis je l’ai fait participer en prenant en charge l’échauffement des autres élèves en les… motivant un peu. Ce qui d’ailleurs a révélé en lui un certain talent pour l’enseignement. Après ça, nous avons travaillé sur sa résistance et sa concentration le restant du cours.

De qui devait-elle parler ensuite, il y avait tellement de choses à dire qu’elle pourrait y passer la nuit. D’ailleurs quitte à discuter boulot il aurait été préférable de le faire dans un environnement beaucoup plus chaleureux comme les thermes réservés aux diamants. Qu’importe, la professeure verrait bien ou cette conversation la mènera.

- J’ai eu aussi le cas d’un élève en situation d’obésité morbide un peu pataud… Marco alias quadruple gras. Son pouvoir lui permettait par simple contact de transformer ce qu’il touchait en or… J’ai passé mon temps à copieusement l’humilier, le pousser à bout et à lui mettre des claques… Vous me direz alors que mon traitement est assez inhumain pour un élève… J’en conviens tout à fais, mais je préfère penser sur le long terme… Ce type de pouvoir… est assez dangereux pour faire basculer jusqu’à l’économie mondiale, voir même déclencher des guerres… Je devais donc absolument travailler sur sa volonté, son mental, sa capacité à dire non afin de ne pas se laisser utiliser dans l’avenir… Les résultats ont été bien plus rapides que prévu, mais j’avoue y avoir été un peu forte…

Chu ne put s’empêcher de rire, revoyant ce gros balourd lui faire des doigts d’honneur quand elle avait le dos tourné. Toujours est-il qu’il avait depuis pris beaucoup d’assurance et son caractère avait évolué en bien, il se laisserait beaucoup moins marcher sur les pieds à l’avenir.

- J’espère que je ne vous terrifie pas Mélyne ?

La magnifique blonde esquissa un dernier petit sourire, croisa les jambes dans l’autre sens et reprit de plus belle.

- et si je devais vous parler d’un autre cas… Celui de la princesse alias Quiet… lui par contre m’a donné pas mal de fil à retordre… Son refus d’écouter les consignes les plus simples, de n’en faire qu’à sa tête, de s’en prendre aux autres élèves… J’aime beaucoup travailler avec les jeunes parfois nous sommes agréablement surpris de leur force de caractère, de ce qu’ils ont enduré pour en arriver jusqu’ici… Mais parfois c’est l’inverse… Je n’ai pas eu le temps de plus travailler avec cet élève et ma patience a été mise à rude épreuve… Ma réaction de l’enfermer dans de la roche en fusion pour lui apprendre le respect était-elle disproportionnée ? Je ne sais pas, mais ce que je sais…c’est que votre présence à l’avenir facilitera beaucoup les choses…

La jeune femme écarta distraitement une mèche lui tombant devant les yeux en la glissant derrière son oreille droite. Elle avait la bouche sèche et s’était encore une fois trop laissée aller à parler. Au final elle ne savait toujours pas si la confiance serait de mise entre eux.

- Excusez-moi à nouveau, je parle énormément si bien que j’en oublie mon entourage. Si je devais conclure, je dirais que mes méthodes sont assez controversées, mais les résultats ont toujours été à la hauteur de mes espérances…

Elle dévisagea à présent Mélyne droit dans les yeux, plongeant son regard azur dans le sien sans jamais sourciller.

- Alors votre avis Mélyne ?

HRP:
Oui je sais... Chu est une vrai pipelette, elle parle beaucoup trop !


avatar
Chu

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Mélyne le Mer 27 Déc 2017, 19:39

「 Rencontres impromptues. 」

Mélyne & Chu
Lorsque Mélyne prononça cette dernière phrase elle put presque voir passer un éclair d’excitation dans les yeux de son interlocutrice ce qui ne manqua pas de lui faire arquer un sourcil, l’air suspicieux. Chu se dirigea alors vers le font de la serre, ramenant ensuite deux chaises dont une qu’elle poussa avec force jusqu’à la blanche, laquelle s’en saisit, la rapprochant un peu de la blonde avant de s’installer dessus, l’imitant en croisant les jambes sous sa large robe. 

- Bien, merci. 

Le dos droit, le regard planté dans celui de Chu, Mélyne setut prête à écouter ce qu’elle avait à dire. Elle commença par le premier Jinn, élève qu’elle aussi avait actuellement à s’occuper, attentive elle nota dans un coin de son esprit les informations qu’elle venait de recevoir, peut-être lui serait-elle utiles. Elle enchaîna ensuite avec un certain Marco. Le visage de la jeune femme restait de marbre mais ses pensées s’affolaient, analysant chacune des situations décrites.

- Ce n’est pas le cas. Répondit-elle sans plus de cérémonie, un ton tout aussi neutre que la mine qu’elle affichait. La blanche fut attentive jusqu’à la toute fin. Elle ne savait que penser de tout ce que venait de lui conter sa collègue. Elle, avait toujours prôné la douceur et le dialogue quitte à passer par une manipulation peu orthodoxe. Chu, elle faisait tout l’inverse. Se mordillant la lèvre elle ne pipa mot toujours perdu dans ses pensées. Elle avait subi des sévices, semblable à ceux de ces élèves sauf que les siens avaient été chargé de haine et de rancœur contrairement à son interlocutrice qui au fond semblait ne pas détester ses élèves voir leur porter une once d’affection. Peut-être étais-ce ceci la différence entre la discipline et la maltraitance ? Quoi qu’il en soit Mélyne n’était pas en accord avec cette manière de faire mais si la blonde était encore là c’était aussi preuve que son enseignement portait ses fruits.

La professeure se tut alors, replaçant l’une de ses mèches de cheveux tandis que Mélyne revenait un peu à elle, réussissant enfin à passer outre les milliers de questions qui s’accumulaient dans son esprit. 

- Je comprends que vos méthodes soient controversées. Ne put-elle s’empêcher de dire d’un ton quelque peu glacial. Son avis n’était pas fixé sur la question et il oscillait entre colère et acceptation. Chu ne lui semblait pas une brute sanguinaire mais il lui était tout à fait possible de se tromper à ce sujet.

- Mon avis… L’éducatrice soutint son regard alors que les secondes s’écoulaient, silencieuses. Je vous avoue que je n’ai pas un avis fixe sur la question. Je ne sais pas quoi penser de ce que vous venez de me dire. Autant la jouer franc-jeu, dès le début. Votre méthode est exactement tout ce que je ne supporte pas et je ne sais comment vous avez faits pour en arriver là… Elle marqua un temps d’arrêt. Pourtant, elles ont l’air de porter leurs fruits. De plus vous ne me semblait pas une personne qui torture les gens par pur plaisir personnel. Soupirant elle se détendit un peu. Et je pense que c’est pour cela que je serais éventuellement capable de tolérer de tel agissement, j’ajouterais à cela que si vous êtes encore professeure ici c’est preuve que vous et vos méthodes n’êtes un danger pour personne.

Pour la première fois de sa vie Mélyne acceptait de ranger un instant ses idéaux au placard et d’écouter l’expérience d’une personne ayant des manières toutes différentes. Une question naquît tout de même dans son esprit « qu’est-cequi avait bien pu pousser cette jeune femme à agir de la sorte ? » cette question était légitime, personne ne naissait avec la capacité de briser les autres pour les faire avancer après tout mais pour cette fois elle prit la décision de garder le silence à ce sujet, le temps des questions plus personnelles viendrait bien assez tôt. Décroisant les jambes, ses mains vinrent se poser sur ses cuisses sans qu’elle ne perde Chu du regard pour autant.
 
- Avez-vous déjà essayé d’autres méthodes que celles que vous utilisez actuellement ? La question paraissait intéressée, anodine pourtant d’une certaine façon cette question ne serait qu’une analyse de plus de la part de la blanche, sa façon à elle de mieux comprendre la personne qui lui faisait face. Souriant, elle attendit un sourire aux lèvres la réponse de la jeune femme. 

Nouveau départ, nouvelle vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Chu le Jeu 28 Déc 2017, 14:14

- Je comprends que vos méthodes soient controversées.

Controversées, le mot était faible, c’était tellement plus que ça. Mais au final la blonde polaire esquissa un soupir, personne ne comprenait les enjeux réels de toute cette histoire. Ce n’était pas juste "enseigner" à un élève à utiliser son don, pour ne causer aucun dégât à lui-même ou à son entourage. C'était plus, Chu voyait plus loin et pensait à leur avenir. Une fois sortis de l’académie, dans le monde moderne, si cruel et impitoyable, face aux grandes corporations, moyens quasi illimités des multinationales et a la puissance des états quel seraient leurs armes ?

Mélyne semblait assez perplexe, la jeune femme pouvait aisément la comprendre. Au moins, elle ne s’offusquait pas comme une sainte nitouche c’était déjà un bon point. Chu fronça les sourcils de manière assez dure quand l’éducatrice lui affirma que ses méthodes la révulsaient… Mais sans céder à la colère ou à l’emportement elle encaissa chacune des paroles, pesant le pour et le contre, faisant le tri entre le pertinent et l'inutile.

- De plus vous ne me semblez pas une personne qui torture les gens par pur plaisir personnel.

* Bon sang espèce d’idiote c’est évident… me prends-tu vraiment pour une parfaite psychopathe en puissance ? *

Elle ne jugea pas utile de relever cette petite pointe et continua de l’écouter, le ton de sa voix semblait peu à peu se calmer et Chu pouvait déjà imaginer la fin de cette conversation. Elle la tolérait, voici donc la conclusion de toute cette discussion. La professeure se leva et fit quelques pas dans la serre s’approchant de la baie vitrée. Qu’allait-elle faire de cette personne ? Tout le corps enseignant aurait-il une vision aussi étriquée de la situation, personne ici ne se projetait plus loin dans quelques années ?

- Avez-vous déjà essayé d’autres méthodes que celles que vous utilisez actuellement ?

Elle tourna sa tête et dévisagea son interlocutrice avec un petit sourire, cette question l’amusait beaucoup. Mélyne voulait comprendre le personnage de Chu, elle n’allait pas être déçue du voyage. Elle tourna la tête de nouveau et laissa son regard se perdre sur le jardin de l’académie à travers la vitre.

- Pour comprendre mes méthodes, vous devez avant tout comprendre comment j’en suis arrivé ici, sinon vous n’aurez qu’un point de vue biaisé sur la situation.

Se concentrant, Chu fit appel à son pouvoir localisant sous terre la poche de lave en fusion idéale pour illustrer ses propos. Elle marqua une petite pause s’assurant que la jeune femme était d’accord avec tout ça puis repris d’une voix claire et intelligible.

- J’ai passée toute mon enfance dans les rues, à me battre pour ma survie au quotidien. Je suis originaire de Russie donc passer une nuit dehors en hiver c’est synonyme de mort surtout dans la région dans laquelle je me trouvais… J’ai lutté avec un petit groupe d’orphelin, nous nous serrions les coudes dans l’adversité, chacun avait son rôle, personne n’était inutile. Ceux qui n’étaient malheureusement pas assez forts mourraient rapidement… Ceux qui avaient la rage de vivre par contre nous poussaient à nous dépasser continuellement sans jamais abandonner.

La professeure s’adossa contre la vitre et croisa les bras, s’assurant que sa seule spectatrice n’en perdait une miette.

- De la rage de vivre il en fallait… Si la nuit nous n’étions pas assez attentifs entre nous, certains se faisaient capturer, pour leurs organes, pour la prostitution, pour de l’esclavage, ou par pur plaisir sadique. Nous n’étions que des orphelins abandonnés, personne ne nous plaindrait. La seule alternative pour continuer à survivre dans ce monde était pour nous de rejoindre l’armée et d’y faire nos preuves. Les premières années n’ont été que brimades, tortures et sévices psychologiques… Mais nous avions déjà vécu l’enfer dans la rue donc tout ceci n’était qu’une partie de plaisir…

Le sol de la serre ainsi que les vitres commencèrent à trembler tout doucement comme si une rame de métro passait quelques mètres en dessus.

- Le jour où l’armée à repérer mon don la vie n’a plus du tout été la même, j’ai été promue si rapidement, les choses sont allées si vite… J’ai été envoyé sur le terrain beaucoup plus rapidement. Des missions secrètes, des assassinats, de la suppression de témoin dans des endroits normalement inaccessibles pour des troupes au sol. J’étais devenu une arme… Je vous passerais le reste des détails des missions, vous en feriez probablement des cauchemars…

La vitre de la serre vivrait tellement à présent que toute la pièce semblait bourdonner. Et peu à peu quelques sphères à la texture visqueuse et rougeoyante sortir du sol pour venir s’agglomérer entre elles pour n’en former plus qu’une. La boule de lave en fusion suspendue dans l’air irradiait d’une chaleur torride… Elle commença à interagir avec, créer des formes simples puis de plus en plus compliquées. Passant du simple cône au dodecahedron…

- La méthode douce fonctionne, je ne suis pas idiote, mais les résultats obtenus sont beaucoup trop légers et surtout trop lents. Ma méthode a moi, même si elle est à l’opposée de toutes vos croyances, permet de vite repérer les élèves avec du potentiel et de les sublimer en quelque sorte… Nous ne savons pas encore combien de temps cette Académie restera secrète aux yeux du monde… Mais a l’air d’internet… des réseaux sociaux pour moi il ne nous reste moins d’an… Que se passera-t-il ensuite ? Qui verrons-nous débarquer ? Des scientifiques ? Des militaires ? Comment vos méthodes douces les aideront à survivre à tout ça ? Mon devoir de professeur ne se limite pas au simple fait de leur apprendre à se servir de leur pouvoir, mais a de les préparer efficacement a tout ce qui viendra après… Quelque fois un coup sur la tête avec un livre suffira pour se faire comprendre parfois non, il faudra agir différemment, chaque élève est différent, chacun ont un pouvoir qui leur est propre, vous devrez composer avec ça et vous adapter en conséquence, tantôt des caresses, tantôt des gifles.

La lave en fusion tournoyait autour de l’éducatrice reproduisant l’agencement du système solaire, des ses planètes, de ses satellites et de tout le reste avec un souci du détail troublant avec pour soleil en son centre, Mélyne.

- N’est-ce pas finalement le rôle d’un éducateur ?

D’un geste ferme elle abattit sa main à plat sur le sol et le magma en fusion se figea immédiatement se transformant en roche et tomba lourdement au sol tout autour de la pièce.

- D’autres questions ?


avatar
Chu

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Mélyne le Sam 30 Déc 2017, 20:05

「 Rencontres impromptues. 」

Mélyne & Chu
Chu ne répondit pas immédiatement à la jeune femme, se contentant de la dévisager avant de détourner les yeux pour observer les alentours après avoir quitté sa chaise. Pendant une seconde la demoiselle se demanda si elle n’avait pas offusqué sa collègue et elle se tut alors en signe de respect attendant la suite des événements.

- Pour comprendre mes méthodes, vous devez avant tout comprendre comment j’en suis arrivé ici, sinon vous n’aurez qu’un point de vue biaisé sur la situation.

Incrédule, elle tourna les yeux vers elle avant de hocher la tête. Elle ne savait pas ce qu’elle lui préparait néanmoins elle avait assez confiance en la blonde pour savoir qu’elle ne courait aucun danger. Sans perdre de temps Chu poursuivit et Mélyne l’écouta attentivement, hochant la tête par moments, grimaçant à d’autres. Passant par plusieurs types d’émotions mais ne laissant presque rien paraître, son histoire était terriblement triste et injuste mais elle se doutait que la professeure n’apprécierait pas d’être prise en pitié. À mesure qu’elle parlait, les murs s’étaient mis à trembler, obligeant la blanche à quitter des yeux son interlocutrice, ainsi que son siège. 

Bien vite le spectacle offrit enfin son numéro final, une boule incandescente se tenait entre les deux femmes. Subjuguée Mélyne ne pipa mot, son pouvoir lui semblait bien faible comparé à une telle puissance mais elle ne préféra pas l’évoquer. Elle était actuellement tiraillée entre admiration et injustice. Rapidement son interlocutrice se mit à manipuler ce qui lui semblait être de la lave avec une facilité déconcertante passant par des constructions toujours plus complexe.

- La méthode douce fonctionne, je ne suis pas idiote, mais les résultats obtenus sont beaucoup trop légers et surtout trop lents. Ma méthode a moi, même si elle est à l’opposée de toutes vos croyances, permet de vite repérer les élèves avec du potentiel et de les sublimer en quelque sorte… Nous ne savons pas encore combien de temps cette Académie restera secrète aux yeux du monde… Mais a l’air d’internet… des réseaux sociaux pour moi il ne nous reste moins d’an… Que se passera-t-il ensuite ? Qui verrons-nous débarquer ? Des scientifiques ? Des militaires ? Comment vos méthodes douces les aideront à survivre à tout ça ? Mon devoir de professeur ne se limite pas au simple fait de leur apprendre à se servir de leur pouvoir, mais a de les préparer efficacement a tout ce qui viendra après… Quelque fois un coup sur la tête avec un livre suffira pour se faire comprendre parfois non, il faudra agir différemment, chaque élève est différent, chacun ont un pouvoir qui leur est propre, vous devrez composer avec ça et vous adapter en conséquence, tantôt des caresses, tantôt des gifles.

La voix nette de Chu ramena les yeux et l’attention de Mélyne à elle. Maintenant debout, elle soupira. Chu avait mal compris ce qu’elle sous-entendait ou même ce qu’elle voulait dire. Quant au temps qu’ils le restaient... Elle n’aurait su le dire, il était vrai qu’à leur époque il était compliqué de garder quelques choses d’aussi exceptionnel secret mais elle imaginait que pour quelques choses d’aussi extraordinaire des protections diverses et variées avaient été mises en place. Néanmoins elle n’était pas en accord avec toutes les paroles de la blonde. 

Un sourire radieux ensoleilla le visage habituellement si pâle de l’éducatrice quand sa collègue fabriqua autour d’elle une reproduction du système solaire. Elle en profita pour observer de plus près les détails, la chaleur irradiant agréablement son visage.


- N’est-ce pas finalement le rôle d’un éducateur ?


Si dans un sens elle avait raison, c’était le rôle d’un éducateur mais pas seulement. À ses yeux, Chu oubliait une partie intégrante de son métier d’educatrice. Toujours aussi joviale elle prit la parole. 

- Vous avez raison, c’est mon rôle mais surtout ce que vous oubliez. C’est que je suis surtout là pour leur donner quelque chose à quoi se rattacher, être capable de décupler leur confiance, leur amour. Vous oubliez la force des sentiments… S’il faut se battre . Pour qui se battront-ils ? Pour une académie ou pour tous les amis qu’ils auront pu se faire car ils auront enfin su s’intégrer ? Je pense que la réponse est évidente. Notre rôle n’est pas le même mais nos méthodes complémentaires. De plus les gifles psychologiques peuvent être aussi dures que celle qui sont physiques. La plupart des élèves dont je m’occupe ne vont pas bien, la plupart d’entre eux ont besoin d’un soutien, d’apprendre à avoir confiance en eux… Tout ceci passe par la pratique mais aussi par les mots. Bien sur, ils sont tous différents et mes méthodes s’adapteront à chacun d’eux. Je ne doute pas d’ailleurs d’avoir un jour besoin de vous. Mais n’oubliez pas que tout ceci n’est qu’une équation en sommes, si tous les éléments sont réunis… Ils peuvent aller loin mais si l’un d’eux manque, tout cet équilibre peut basculer. Dit-elle d’une voix douce, presque ailleurs. Elle pouvait se tromper sur beaucoup de choses mais pas là-dessus. L’homme était un être bien simple à comprendre à ses yeux sur bien des points et elle savait à quel point l’équilibre psychologique pouvait faire avancer une personne.

Dans un mouvement ferme, Chu laissa son pouvoir la quitter, la lave prenant la forme de roche, obligeant la blanche à reculer. Mélyne s’avança alors vers la blonde, lui souriant sans cesse.

- D’autres questions ?

La blanche détourna le regard, le posant sur l’extérieur à son tour. Avant de se mordiller une lèvre. Non à ce sujet elles s’étaient sûrement tout dit, chacune avait son avis et chacune restait sur ses positions sans pour autant ne pas accepter l’opinion de l’autre. Une situation qui plaisait à la jeune femme pour tout dire, Chu était une personne avec qui il était possible de dialoguer bien qu’elle soit têtue et sure d’elle.

- Pas encore et vous ? Après tout, elle n’avait dit que très peu de choses à son sujet. Chu pouvait et avait très probablement des choses à lui demander.  


HRP:
Tu disais que Chu était bavarde ?
Nouveau départ, nouvelle vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Chu le Mar 02 Jan 2018, 21:27

- Pas encore et vous ?

Visiblement, Mélyne n’était pas du genre à s’entendre d’elle-même sur tel ou tel sujet, elle semblait beaucoup trop guindée pour ça, probablement du a son éducation. Chu chassa de sa tête ces quelques détails inintéressants et se concentra sur la suite. L’éducatrice n’était pas une personne totalement fermée, la professeure avait une petite idée en tête sur la future conduite à tenir.

- Nous sommes donc bien d’accord, notre travail est complémentaire et vous avez raison sur la majeure partie… Mais, je me refuse de tout de même à tenir le rôle d’une assistante sociale, je ne suis pas là non plus pour ça. J’aimerais vous proposer quelque chose à l’avenir.

La jeune femme s’approcha alors de son interlocutrice, assise dans sa fabuleuse robe de bal, un peu trop habillée d’ailleurs pour une tenue de tous les jours, c’était véritablement grotesque… Mais bon les gouts et les couleurs…ça ne se discutait pas. D’un geste ferme, elle plongea la main dans son petit veston et en tira une petite carte de visite qu’elle glissa dans le décolleté quasi inexistant de la jeune femme.

- Je vous laisse mes coordonnées, si jamais je suis confrontée dans l’avenir à un élève qui nécessitera votre approche je vous l’enverrais sans hésitation… Faites de même de votre côté, à deux, nous pourrons aisément les aider de la meilleure des manières possibles. À peu à la manière du bon flic mauvais flic…

L’essentiel des choses avaient été dites et à présent, a par discuter de banalités Chu ne voyait pas trop vers quoi se tourner. Elle s’apprêta ensuite à quitter la serre pensant ne plus avoir à y retourner, mais il lui semblait qu’elle manquait un détail, quelque chose d’important, de crucial même. Elle s’arrêta net et se retourna une dernière fois…

- Nous avons beaucoup discuté de moi, mais au final pour replacer les choses dans leur contexte, mais… Au final, je ne sais pas grand-chose de vous ! Toutefois… Votre vie ne m’intéresse absolument pas, c’est votre pouvoir qui m’intéresse par contre ! Parlez-moi un peu de lui ? Vous savez que vous pouvez aussi progresser avec moi… Je vous assure, je ne suis pas aussi méchante que vous l’imaginez…

Cette perspective amusait beaucoup la professeure, elle aurait bien aimée faire suer l’éducatrice dans sa belle robe et la pousser jusqu’à ce qu’elle s’évanouisse. Imaginant de nouveaux exercices, tous plus retord les uns que les autres, mais néanmoins, efficaces. Enfin bon… tant qu’elle n’avait aucune information sur son don, elle ne pouvait pas faire grand-chose.

- Alors Mélyne ? De quoi êtes-vous capable ? Quelles sont vos limites ? Avez-vous envie de progresser vous aussi ?




avatar
Chu

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Mélyne le Jeu 11 Jan 2018, 18:39

「 Rencontres impromptues. 」

Mélyne & Chu
« Elle aimerait me proposer quelques choses ? » pensa Mélyne en relevant la tête vers Chu. La jeune femme semblait avoir une idée derrière la tête et pas des moindre. La blanche était quant à elle curieuse de savoir de quoi il retournait tout en appréhendant un peu. Après tout Chu n’était pas d’une nature calme et conciliante elle ne savait donc pas à quoi elle devait s’attendre avec elle. 

Le visage de la jeune femme ne tarda pas d’ailleurs à se décomposer quand la main pâle de son vis-à-vis plongea dans son décolleté une… Mélyne plongea à son tour la main dans ses vêtements pour en ressortir une petite feuille cartonnée indiquant le nom de la professeure, son rang au sein de l’établissement ainsi que ses coordonnées.

Même si elle fut immédiatement en accord avec les paroles qui suivirent, la blanche garda un goût amer suite au geste que Chu venait d’avoir envers elle. Ce n’est pas comme s'il y avait besoin de lui rappeler son absence de forme… Elle lâcha alors un soupire refrénant du mieux qu’elle le pouvait sa gêne et son amertume. 

- Je pense que ceci peut être un bon compromis. Je vous ferai parvenir les élèves qui nécessiteront votre intervention. Finit-elle par lâcher quand la blonde commença à se diriger vers la sortie. Alors que Mélyne crut être libérée de toute cette pression, Chu pivota pour lui faire face une nouvelle fois. Arqua un sourcil, elle posa ses yeux sur les siens. - Je peux faire quelques choses ?

La question de la jeune femme ne resta que peu de temps sans réponse et la question qui vint ensuite -aussi mal amenée fut-elle- lui arracha un léger sourire. Elle aurait dû s’en douter, Chut était professeure de pouvoir après tout, il était d’ailleurs surprenant qu’elle ne lui ait pas posé la question plus tôt. Néanmoins malgré son sourire, la blanche n’avait qu’une envie, fuir cette conversation. Clairement elle s’attendait déjà à recevoir les commentaires certes pertinents mais terriblement désagréables de sa collègue. 

Le pouvoir de Mélyne était simple, d’une simplicité monstrueuse même. Elle transférait les blessures des uns sur son propre corps, un pouvoir bien utile lors du combat mais beaucoup moins agréable pour son propriétaire. « Pas aussi méchante que vous l’imaginiez... » avait alors ajouté la blonde. En retour la jeune femme lui avait adressé un regard blasé et peu convaincu. Elle attendit que Chu termine son discours, notant dans un coin de sa tête qu’il serait fort bon pour elle mais surtout pour les autres de pousser son pouvoir vers une évolution certaine. 

Pour le coup, rien ne servait d’expliquer. Lui montrer serait certainement beaucoup plus rapide. D’un geste doux, elle prit la main de Chu dans la sienne et la tira vers un bosquet de roses. Elle lui lança alors un regard désolé, cachant une pointe d’amusement. Puis d’un geste rapide et agile elle referma la main de sa collègue autour d’une des tiges revêtue d’un magnifique manteau d'épines acérées. Elle doutait que la professeure tique à la douleur vue son passé mais elle savait à quel point ces petites pointes pouvaient être désagréables. Ce n’est que quand une perle de sang coula entre les doigts pâles qu’elle relâcha sa prise.

Toujours sans un mot, tendit la paume de sa main vers Chu. Une fois que leurs mains furent en contact Mélyne apposa sa seconde par-dessus avant de fermer les yeux. Une sensation de chaleur se dégagea alors. Elle pouvait sentir les plaies se refermer alors que de nouvelles s’ouvrait sur sa peau, peu à peu le sang se mit à goutter et la blanche ne put s’empêcher de grimacer légèrement. 

Enfin les plaies furent intégralement soignées et c’est dans un léger sourire qu’elle relâcha la main de sa comparse, fouillant ensuite entre les lames de tissus afin d’en sortir un mouchoir blanc immaculé qu’elle se mit à tamponner contre sa main endolorie.

- Voilà la nature de mon pouvoir. Sa voix était basse n’en perdant pas pour autant sa mélodie habituelle. Elle releva la tête afin de regarder Chu, cherchant une quelconque réaction puis elle reprit. - Comme vous pouvez le constater c’est un pouvoir de soin des plus simples. Je transfère les blessures sur mon propre corps. Mes limites sont simples, ce sont celles que mon corps peut supporter. Je ne peux néanmoins pas ramener les morts à la vie tout comme je ne peux retirer des cicatrices déjà présentes. Mon corps n’accélère pas ma propre guérison et je suis obligée de me soigner comme n’importe quelle personne. Elle baissa un instant le regard. - Je ressens la même douleur que la personne si ce n’est que je sens chaque parcelle de ma peau qui réagit aux millimètres. Elle se détourna alors de la blonde et fit quelques pas pour observer les jardins. - Quant à son évolution, je ne suis pas sûr qu’elle fonctionne de la même manière que les pouvoirs offensifs, néanmoins y ajouter de la performance ne me déplairait pas.

Dans un soupire elle posa sa main saine sur la vitre. - Je sais que ce pouvoir n’est pas puissant, encore moins en appartenant à une femme qui ne soit pas une force de la nature mais je dois dire que je suis plutôt fière de posséder un tel pouvoir. Et vous, qu’en dites vous ? Elle ne se retourna pas, attendant de recevoir les brimades de sa collègue.  

Nouveau départ, nouvelle vie.
avatar
Mélyne

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Chu le Ven 19 Jan 2018, 22:19

Chu n’appréciait pas du tout et s’était contenue de toutes ces forces afin de ne pas carboniser dans l’instant l’éducatrice. Jamais dans toute sa carrière, elle n’avait subi de blessures qu’elle n’ait pu éviter et voilà que cette femme, à la fragilité apparente, venait délibérément lui entailler la main. Ce n’était pas temps la douleur le plus dérangeant, mais le fait de garder une cicatrice qui de son point de vue représentait les stigmates de ses échecs.

Sans un mot, la jeune femme continua son petit manège, quand elle avança sa paume vers la professeur, Chu su instinctivement ce qu’elle attendait. La blonde polaire jeta sans ménagement la rose sur le sol et laissa Mélyne attraper sa main d’où perlaient quelques gouttes de sang…

Peu à peu la douleur s’estompait comme si quelque chose l’absorbait un peu à la façon d’une éponge. La sensation était vraiment particulière comme si quelque chose qu’elle tenait dans la main devenait de plus en plus léger pour finalement s’évaporer. Le visage de l’éducatrice si calme et posé affichait à présent une petite grimace de douleur…
Curieuse Chu observa sa main qui a présent ne portait plus aucune trace de sa légère blessure, Mélyne par contre venait d’enrouler sa main, dans un mouchoir blanc.

- Voilà la nature de mon pouvoir.

Un pouvoir se soin ! Chu n’en revenait pas, elle avait passée sa vie à chercher une personne de ce type, mais toujours en vain et voila qu’après quelques semaines dans cette académie perdue au fin fond d’un pays déprimant, elle tombait dessus comme par hasard… Les choses étaient vraiment bien faites… Toutefois… le contrecoup semblait assez lourd…

- Comme vous pouvez le constater, c’est un pouvoir de soin des plus simples. Je transfère les blessures sur mon propre corps. Mes limites sont simples, ce sont celles que mon corps peut supporter. Je ne peux néanmoins pas ramener les morts à la vie tout comme je ne peux retirer des cicatrices déjà présentes. Mon corps n’accélère pas ma propre guérison et je suis obligée de me soigner comme n’importe quelle personne. Je ressens la même douleur que la personne si ce n’est que je sens chaque parcelle de ma peau qui réagit aux millimètres.

Chu ne put s’empêcher de souffler discrètement dans son coin, le pouvoir en lui-même était fabuleux, mais la façon qu’avait la jeune femme de l’utiliser frisait l’amateurisme le plus total. Des gifles se perdaient et la professeure mourrait d’envie de remettre le compteur à niveau. Malgré tout ça, elle resta impassible attendant la fin de l’explication, peut-être y avait-il une raison derrière ce laxisme impardonnable ?

- Quant à son évolution, je ne suis pas sûr qu’elle fonctionne de la même manière que les pouvoirs offensifs, néanmoins y ajouter de la performance ne me déplairait pas.

Chu commençait à tapoter nerveusement sur son avant-bras avec ses ongles pendant qu’elle croisait les bras, avait-elle déjà pensé à s’entrainer ? Repousser ses limites ? Soigner jusqu’à en tomber dans les vapes ?

* Et à présent elle soupire… Oh toi je sais déjà quel surnom tu vas te récolter…*

- Je sais que ce pouvoir n’est pas puissant, encore moins en appartenant à une femme qui ne soit pas une force de la nature, mais je dois dire que je suis plutôt fière de posséder un tel pouvoir. Et vous, qu’en dites-vous ?

Chu inspira longuement puis souffla pour essayer de se détendre, elle ne pouvait pas se permettre de l’envoyer chier comme un simple élève récalcitrant qui n’en ferait qu’a ça tête. Elles étaient collègues de travail, donc amenées dans le futur à collaborer. Comment pouvait-elle lui exprimer le fond de sa pensée sans se faire une ennemie dès la première rencontre ? L’équation était intéressante en effet…

- Tout d’abord là où vous voyez de la fierté je vois un gâchis sans nom… Comprenez-moi, vous devez avoir entre 25 et 30 ans et à vue de nez, vous n’avez véritablement pas progressée, pas non plus saisis véritablement l’importance de votre pouvoir, aucun axe d’évolution non plus…. Bref vous avez le niveau… d’un élève qui vient d’entrer à Tsuki c’est pour dire…


La jeune femme marqua une pause pour s’avancer vers l’éducatrice pour venir lui chuchoter à l’oreille.

- Tu as beau faire partie du corps enseignant à partir de maintenant, je ne vais pas te lâcher, je serais comme ton ombre, silencieuse, mais pourtant bien présente à chaque moment de ta vie ! Ton pouvoir est un véritable don, aucun ne doute là-dessus et c’est pour ça que nous travaillerons dessus jour et nuit !

Elle ponctua sa dernière tirade en posant son index sur le nez fin de sa nouvelle victime.

- Tu es à moi blanche fesses ! Et je te promets une chose… que d’ici les prochaines semaines nous allons faire évoluer ton pouvoir de la meilleure des façons possibles, sur ce , profite de tes derniers moments de tranquillités !


Elle détourna le regard précipitamment et se dirigea vers la sorte en adressant un dernier signe de main à l’éducatrice sans même se retourner.


avatar
Chu

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rencontres impromptues. [Pv Chu]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum