Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Dihce le Lun 04 Déc 2017, 14:37

Malgré sa forte répulsion pour l'école en tant qu'institution, Dihce avait toujours apprécié lire. Iel lisait même depuis son plus jeune âge. A trois ans seulement, il n'avait pas été rare de lea voir un livre aux mains. Parfois de son âge, parfois pas du tout. Mais ses parents ne s'étaient jamais opposés à ce qu'iel lise. Que ce soit du Jules Vernes ou des contes pour enfants. Quand iel était arrivé au collège, le CDI avait été pour iel une bénédiction. Enfin, iel n'était plus obligé de rester dans la cours durant les récréations à se faire malmener par les autres élèves ! Non ! Iel pouvait aller dans le CDI, prendre un livre et se mettre dans un coin tranquille pour lire jusqu'à la reprise des cours. En général, on ne l'y embêtait pas. La documentaliste était là pour faire régner l'ordre.

C'était donc avec ces souvenirs de calme et de sécurité que Dihce s'était décidé à quitter sa chambre. Et iel n'avait pas été déçu. En effet, le CDI de son ancien collège était plutôt classique et relativement moderne. La bibliothèque de l'académie, par contre... Elle était ancienne et magnifique. Gigantesque. Dihce avait l'impression d'être le personnage d'un roman type "Harry Potter". Iel referma la grande porte et laissa son regard se promener lentement sur les impressionnants rayonnages. Iel remarqua q'il y avait des livres relativement anciens, mais également des plus récents. A pas feutrés, iel s'approcha un peu et vient effleurer l'arrête d'une étagère tout en avançant, consultant du regard le titre et l'auteur des livres.

Iel finit par trouver un ouvrage intéressant et l'extirpa donc du rayon pour en observer la couverture. Deux femmes vêtues richement étaient dessinées et le titre scandait : "French Art Déco". Dihce ne quitta pas l'ouvrage du regard et se dirigea à pas lents vers les tables de travail. Il y avait quelques élèves, mais vraiment peu. Et le silence était tel que s'ils n'avaient pas été là, ça aurait été pareil. Dihce ouvrit distraitement son livre pour en feuilleter quelques pages lorsqu'iel se cogna contre quelque chose.

En levant la tête, iel constata qu'iel n'était pas entré dans "quelque chose", mais plutôt dans "quelqu'un". Iel fixa cette nouvelle personne avec le regard le plus neutre et inexpressif du monde. Sans rien dire. Mais sans bouger non plus. A vrai dire, iel se demandait si cette personne allait lea frapper ou lui dire quelque chose de "méchant". Avec un peu de chance, la personne passerait l'éponge en se disant qu'iel était si petit et insignifiant du haut de ses un mètre trente qu'iel l'avait à peine bousculé et que ça ne valait pas la peine d'en faire tout un plat ?

Peut-être. Peut-être pas.


Dernière édition par Dihce le Mer 06 Déc 2017, 23:40, édité 1 fois
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Invité le Lun 04 Déc 2017, 15:56

Voilà plus de deux semaines que je n'étais pas retourner à la bibliothèque. J'avais terminé les livres que j'avais emprunté mais avec les cours et mon petit boulot , je n'avais plus eu l'occasion de me laisser aller à la flânerie d'une promenade dans le parc ou d'un moment à bouquiner. Hormis la séance musicale, j'étais bien trop studieuse pour avoir le temps de faire autre chose.

Mais en me levant ce matin j'avais remarqué la date limite de retour des livres qui se rapprochait rapidement. J'avais donc pris mes bouquins et marchait d'un bon pas vers la bibliothèque. Après un timide "bonjour" de ma part et un long silence de la part de la documentaliste, je déposa ma pile de livre sur le bureau de la "surveillante" attendit qu'elle vérifie chaque livre à la loupe et me tendit dédaigneusement une feuille ou je devais signer le bon retour des livres. Elle grogna un "C'est bon" avant de reprendre la lecture de son magasine.

Je ne m'attardais pas et parti le nez en l'air à la recherche de nouveau livres. L'immense salle était toujours aussi calme et comme la dernière fois, il y avait peu de personne. Je ne pus m’empêcher de jeter un coup d'oeil vers les tables m'attendaient presque à voir Natsume , les écouteurs dans les oreilles et un livre à la main assis à une table... mais rien ... je cachais ma déception en prenant un premier livre de Chrétien de Troyes sur les chevaliers de la table ronde, puis un autre sur l'entretien des violons.
Un petit livre rouge attira mon attention et je le pris avant de découvrir qu'il s'agit d'un petit recueil de poèmes.
J'avançais avec mes livres entre les bras sans faire attention à ce qu'il se passait devant moi, trop occupée à chercher un autre livre à ajouter à ma pile et je me cogna contre quelque chose qui , sur le coup de la surprise, me fit tomber en arrière, directement sur les fesses, mes livres éparpillés sur le sol.

- Aie !

Je relevais les yeux et plongea mon regard étonné dans celui d'un ...ou d'une ... d'une personne qui me regardait bizarrement. Enfin plutôt qui me regardait sans expression sans même ciller.

- Euh ...

Son regard avait quelque chose de déroutant et je restais quelques secondes assise sur le sol à l'observer sans pouvoir parler. Je finis par me détacher de son regard, me releva tout en récupérant mes livres et remis nerveusement une mèche de cheveux derrière mon oreille.

- Excuse moi de t'avoir bousculé ... je ... je ne regardais pas devant moi.

J'avais baissé la tête en signe de repentir et en me relevant je me fis la remarque que lui ... enfin elle ... uhm cette personne n'étais pas très grande et que je ne savais pas du tout s'il s'agissait d'une fille ou d'un garçon !!

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Dihce le Lun 04 Déc 2017, 17:35

La pauvre jeune femme qu'iel avait bousculé dans son inattention avait perdu l'équilibre et était tombée au sol. Puisqu'elle ne bougeait pas et lea fixait avec surprise, Dihce en profita pour observer et retint donc le nom des ouvrages tombés au sol, puis détailla la jeune femme qu'était Aiky avec attention. Elle était blonde, ce que Dihce aurait trouvé habituelle pour une anglaise, si elle n'avait pas eu les yeux bridés. Elle n'était donc peut-être pas originaire de Grande Bretagne ? En tous cas, elle lui semblait plus âgée qu'iel. Dihce aurait bien voulu qu'elle ne bouge pas encore un moment, mais la jeune femme se repris et ramassa ses livres tout en se relevant. Ce qui suivi, fit légèrement hausser les sourcils à l'éternel inexpressif qu'était Dihce.

Elle venait de... S'excuser ? Dihce avait beau chercher dans ses souvenirs, personne ne s'était jamais excusé en s'adressant à iel. D'où l'étonnement qu'iel laissait à peine transparaître sur son visage. Heureusement qu'elle avait ajouté qu'elle ne regardait pas devant elle, sinon Dihce n'aurait réellement pas su quoi dire ou faire. Iel gomma soigneusement toute trace de surprise sur son visage avant de répondre d'une voix atone.

"Je ne regardais pas devant moi non plus."

Son anglais était parfait et dépourvu d'accent, si ce n'était celui de sa belle Angleterre. Difficile de se tromper sur sa nationalité. Dihce la fixa encore un instant sans trop savoir quoi dire ni ajouter. Pourquoi est-ce qu'elle baissait la tête ? Dihce pencha un peu la sienne sur le côté pour mieux observer l'expression d'Aiky. Elle avait un drôle d'air sur le visage. Est-ce que par hasard... ?

"Est-ce que je vous ai fait mal ?"

C'était bien la première fois qu'iel posait une telle question à quelqu'un. D'habitude, c'était à iel qu'on faisait mal. Et si on lui posait cette question, c'était avec tout le sarcasme du monde. Iel n'avait encore jamais connu personne qui lui demande s'iel avait mal par inquiétude ou pour lea soigner. Que ce soit à l'école ou au collège, iel avait toujours fait profil bas quand iel était blessé. Les rares fois où iel avait fini à l'infirmerie, iel avait dû se justifier par des mensonges et avait dû subir des remontrances de ses parents. Pourtant, iel n'avait pas l'impression que ça se passait de la même manière pour les autres enfants. Quand ils tombaient ou se faisaient mal, on prenait soin d'eux. Ou du moins, iel en avait l'impression. Est-ce que c'était censé être la bonne réaction ?

Iel n'allait pas tarder à le savoir.


Dernière édition par Dihce le Sam 06 Jan 2018, 06:42, édité 1 fois
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Gwendoline Arget le Lun 04 Déc 2017, 21:46

La bibliothèque. Depuis que j'étais arrivée, et malgré mon amour pour la lecture, je n'étais jamais rentrée dans cette pièce. Trop de choses à faire et à découvrir sûrement. Mais aujourd'hui, l'envie de me plonger dans un livre m'avais prise, et je n'en avais plus en stock. J'étais donc sortie de ma chambre pour aller m'en procurer de nouveaux. J'ouvris doucement la porte et ne pu m'empêcher de murmurer devant la beauté de la pièce :

-Wouahhh...

La bibliothécaire me regarda d'un air revêche :

-Chhhhhhhhhut !

-Excusez-moi madame.

Je n'avais pourtant pas fait tant de bruit que ça. Je considérais quelques instants son air peu engageant, ses yeux plongés dans son magazines et ses sourcils froncés, et décidais de ne pas lui demander d'explications supplémentaires sur cette pièce. Je me débrouillerais seule pour trouver ce qui m'intéressais. Je me mis donc à fureter dans les différents rayons. Je finis par tomber sur une section de livres écrits en français. Parfait ! Je me saisis d'un bouquin : Max de Sarah Cohen-Scali. Sur l'Allemagne nazie... Je n'avais jamais lu ce genre de livre, autant essayer. Je me rabattis ensuite dans le rayon sur les policiers, et les fantastiques, genres que j'avais plus souvent l'habitude de lire. Agatha Christie : Les dix petits nègres et Gaston Leroux : Le mystère de la chambre jaune. Ah et tiens, Arthur Conan Doyle : Le chien des Baskerville. J'allais peut-être m'arrêter là. Je décidais de faire une dernière fois le tour de la pièce, le nez en l'air et mon butin dans les bras.

Je me sentis soudainement stoppée, car je venais de heurter quelqu'un. Je me reculais immédiatement :

-Pardon !

-Chhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhut !

Je murmurais cette fois, après avoir lancé un regard mauvais à cette bibliothécaire à l’ouïe trop fine à mon goût :

-Oups, vraiment désolée, j'espère que j'ai fais mal à personne. Je regardais pas où j'allais.

Je reconnus la blonde pour l'avoir croisé un jour de pluie, mais pas l'autre jeune à côté. D'ailleurs, c'était un garçon ou une fille ? Mystère. En tout cas, je restais plantée là, mes quatre livres serrés dans mes bras, attendant de voir ce qu'il aller se passer.

HRP:
Bonjour, je m'incruste ! ^^


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Invité le Mar 05 Déc 2017, 12:00

- Je ne regardais pas devant moi non plus.

J'avais relevé la tête après m’être incliné et j'avais remarqué son air surpris.. Avais je dit quelque chose d'étrange pour y lire tant de stupéfaction sur son visage ?

- Est-ce que je vous ai fait mal ?


- Oh non pas du tout !
J'avais répondu vivement

- Je suis solide , ne t'en fait ! J'espère que moi par contre je ne t'ai pas fait mal avec mes livres

J'allais rajouter que ce n'était pas elle .. lui qui m'avait fait mal mais plutôt le sol, mais je remarquais qu'elle me vouvoyait ... alors que d'emblée je l'avais tutoyé. Elle semblait plus jeune que moi mais trouvait-elle que je lui avais manqué de respect en la tutoyant ainsi ?
"Flûte .... je suis bien impolie là ..."

Mais je n’eus pas la possibilité de lui poser la question que quelqu'un cogna contre mon dos et ce fut l'effet domino. Je fis un pas en avant et tomba sur Dhice. "Mais je peux pas tenir debout, bon sang ..."
Nous avions l'air fins sur le sol comme ça, Dhice sur le dos et moi , à moitié allongé sur son torse. Je m'appuya sur mes mains pour me redresser un peu et éviter d'écraser plus longtemps la fille (garçon ?) blonde sous moi.

- Oh non ... ça va ?

J'avais les joues rouge de honte et je me sermonnais mentalement de mon manque d'équilibre vraiment risible pour le coup "c'est pas possible d'être si peu douée ..." mais j'avais surtout peur de lui avoir fait mal vu qu'elle avait du prendre le choc plus fortement que moi et je l'observais avec inquiétude.

J'entendis quelqu'un derrière moi s'excuser et dire la même phrase que Dhice et moi plus tôt.

-Oups, vraiment désolée, j'espère que j'ai fais mal à personne. Je regardais pas où j'allais.

La voix me fit penser à quelqu'un et en jetant un regard derrière  mon épaule je vis Gwendoline, la mignonne petite blonde au parapluie qui était là.
Je me leva et rassura Gwendoline d'un petit sourire avant de me tourner vers la jeune personne toujours au sol

- Désolé de t'être tombé dessus. Laisse moi t'aider


Je lui tendis la main pour l’aider à se relever même si j'étais plutôt craintive quand au contact physique en général mais l'ayant fait tomber, c'était la moindre des choses de la relever !


HRP:
Ouais Gwen tu t’incrustes partout xD


Dernière édition par Aiky le Mar 05 Déc 2017, 15:54, édité 1 fois

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Dihce le Mar 05 Déc 2017, 12:57

Bon, apparemment, iel ne lui avait pas fait mal. Tant mieux ? En même temps, ça l'aurait étonné. Iel avait la force d'un mollusque malade. La jeune fille lui demanda si elle ne lui avait pas fait mal... A *iel*. Alors là, c'était quand-même un comble. Dihce tenta de déceler l'ironie ou le sarcasme sur le visage de son interlocutrice... Mais iel n'avait jamais été très doué pour déchiffrer les émotions des autres. Comme iel n'avait jamais été très doué pour déchiffrer les siennes. De toute façon, quelque chose l'interrompit dans sa quête de réponse.

Une autre demoiselle aux cheveux clairs s'avançait dans le dos d'Aiky. Nez en l'air, elle ne semblait pas avoir remarqué qu'elle allait percuter la fille aux yeux bridés. Décidément, cette bibliothèque semblait être un lieu de rendez-vous pour toutes les têtes en l'air de l'Académie. Dihce aurait volontiers prévenu Aiky du danger, mais malheureusement pour iel, iel était toujours aussi apathique. Peu de gens l'égalaient en ce qui concernait sa basse tension. Iel assista donc au phénomène de domino, sans bouger, n'ayant jamais eu le moindre réflexe. Gwendoline bouscula Aiky qui elle-même tomba sur Dihce. Ils basculèrent tout les deux au sol et Dihce se cogna l'arrière du crâne au sol sans même tenter de s'en prémunir, vu son apathie générale.

C'était la première fois qu'une personne se tenait si près de Dihce. Iel se crispa et entra contre sa volonté dans une crise d'angoisse... Qui n'était absolument pas visible sur son visage. A vrai dire, même iel n'aurait pu dire qu'iel ressentait de l'angoisse. Comme je le disais plus haut, iel n'a jamais compris le fonctionnement des émotions, ni même leur utilité. Iel regarda sans bouger Aiky se redresser, décompressant sa cage thoracique. Elle lui demanda s'iel allait bien. Encore. Et à nouveau, Dihce chercha le sarcasme sur le visage de la jeune fille. Iel n'y trouva que des yeux tristes et inquiet - sans le comprendre - et des joues rouges.

"Ça va"

Iel avait fini par répondre lentement, de son habituelle voix atone. A vrai dire, iel se disait que c'était Aiky qui avait de la chance. Malgré la chute, aucune partie de leurs peaux ne s'étaient touchées. Heureusement. Sinon, ça aurait été à Aiky qu'il aurait fallu demander si elle allait bien... Mais Dihce ne pu s'empêcher de se dire qu'iel avait manqué de prudence. Iel entendit alors l'autre jeune femme dire qu'elle était désolée et qu'elle n'avait pas regardé où elle allait. Dihce ne s'imagina pas une seule seconde qu'on puisse être désolé à son sujet et pensa donc que ça ne s'adressait qu'à Aiky.

Cette dernière se releva, d'ailleurs, puis lui tendit la main en s'excusant. Encore. Dihce n'en croyait pas ses oreilles, ni même ses yeux. Et à vrai dire, iel ne pouvait s'empêcher de se méfier. Toutefois, conciliant comme iel était, iel était tout à fait incapable de refuser cette main tendue. Iel pris donc la main d'Aiky dans la sienne - gantée, comme toujours - et se releva en s'aidant de la force d'Aiky. Heureusement, iel était un poids plume. Même si la jeune femme était toute frêle, prendre une partie du poids de Dihce devait être à sa portée.

Une fois sur pieds, l'observateur qu'était Dihce glissa donc regard sur l'une, puis l'autre des deux blondes. Iel nota mentalement les titres visibles des livres que tenait Gwendoline et remarqua qu'elle était sûrement européenne, compte tenu des formes de son visage. En tout cas, deux personnes à gérer en même temps, c'était compliqué, pour Dihce. L'angoisse ne l'avait pas quitté, même si presque rien ne transparaissait... Son visage était d'un calme et d'un neutre exemplaire, mais de la sueur perlait légèrement sur son front et sa poitrine se soulevait rapidement au rythme d'une respiration rapide induite par son cœur affolé. Bien entendu, cet état était assez habituel pour notre jeune protagoniste ce qui ne lui fit pas s'inquiéter outre mesure. Iel comprenait qu'iel se sentait "mal", mais... Iel se sentait *toujours* mal. Donc rien à signaler.

Rien à signaler...


Dernière édition par Dihce le Sam 06 Jan 2018, 06:42, édité 1 fois
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Daft le Mar 05 Déc 2017, 19:29

Bon ... et si j'allais dans la bibliothèque où je n'ai jamais mis les pied et puis ... il me faut une putain de turbine ... car ce n'est pas que j'ai besoin de plus d'électricité.
Et ça me fera une excuse pour y aller. Je m'y mets en route avec quelque matériel sur moi que je ne vais pas citer bien entendu ... je sors du dortoirs et me rend vers la bibliothèque. Une fois arrivé... HO PUTAIN DE SA MÈRE QUE C'EST BEAU NOM DE DIEU !!! C'est immense ... et je vais en devenir fou car chercher un livre dont tu ne connais pas l'emplacement dans cette bibliothèque FAUT la chercher .. mais bon,  je me mets à la recherche du livre contenant l'architecture, les matériaux, ça composition pour en faire une turbine rien qu'à moi ^^
Toujours en cherchant mes yeux .. enfin ... oui oui mes yeux se dirige vers  ... HO ! Il y a Gwen' et les deux autres las bas ... connais po, et je cherche le  livre mais qui va BIEN me servir mais pour l'instant rien dessus.

Je veux ma PUTAIN de TURBINE mais je me demande où je vais placer cette petite turbine ... car je veux faire une petite turbine qui crée de l'électricité et non pas hydraulique que je vais peut être placer en dessous du lit ... Il me faudrait quand même beaucoup l'électricité ...

Oui tous ça pour avoir  plus d’électricité et faire plus de truc ... de chose ... dont je ne sais quoi en faire mais c'est cool et ça va me servir un jour ou l'autre .!! mais bon et de toutes façon ça pourrai me servir comme batterie pour recharger quelque chose... et si j'ajoutais une fonctionnalité lance flamme à ma batte ... ça peut être cool mais pas assez de matériaux malheureusement .. Je me dirige vers Gwendoline et ...

" Yop, tu fais quoi ? "

Bon, maintenant fait prier pour ne pas me faire jeter par la bibliothécaire car sinon je vais pété un câble ... nan je déconne .

HRP:
Je suis un autre Incrusteur. M.Incrusteur Bonjour ^^


Daft Theme 1:

Daft Theme 2:


Je vous Hack avec #60ad01
avatar
Daft

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Gwendoline Arget le Mar 05 Déc 2017, 21:53

Je leur rentre dedans et... Effet domino ! J'allais m'excuser une nouvelle fois quand :

-Yop, tu fais quoi ?

Oh un Daft est apparu ! La foutue bibliothécaire relève une nouvelle fois la tête, et je hausse les épaule en faisant signe que ce n'étais pas moi cette fois.

-Daft moins fort s'il-te-plaît.

Puis après quelques secondes :

-Je viens prendre des livres, tu veux faire quoi d'autre dans une bibliothèque ?

Je me retourne de nouveau vers les deux personnes que j'ai bousculées.

-Je vous ai pas fait mal hein ? Au passage, moi c'est Gwendoline et toi ? Contente de te revoir Aiky !

Je leur adresse un petit sourire jovial. Mon regard accroche soudain les livres dans les bras d'Aiky et celui de l'autre personne.

-C'est quoi comme bouquin ? Enfin, vous avez peut-être pas envie de parler...

Je venais de me rendre compte que s'il étaient ici, c'était peut-être pour être au calme, parce que c'est le principe d'une bibliothèque. Je commençais à me sentir mal à l'aise, en me rendant compte que je les avaient peut-être dérangé.

HRP:
Faites gaffe, Daft est pire que moi XD !


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Invité le Mer 06 Déc 2017, 15:40

J'avais relever Dhice et je fus troublée en voyant qu'il était ganté. Je ne demandais pourquoi ... mais à bien y réfléchir, je supposais que ça devait peut être avoir un lien avec son pouvoir ... moi même j'avais tendance à cacher mes mains dans des manches trop longues. Il était bien léger et heureusement je le releva sans difficulté . Il restait totalement neutre mais son corps trahissait sa nervosité. Je comprenais très bien cela et m'écarta un peu pour lui faire un peu d'espace chuchotant d'une voix rassurante, juste à destination du petit effrayé.

- Ne t'en fais pas


Cela me faisait drôle de prendre le rôle de rassurant plutôt que celui d'effrayé ... peut être que je grandissais un peu finalement.

Je ramassais mes livres et fit face à Gwendoline et remarquais derrière un jeune homme ... enfin ... jeune je ne serais le dire vu qu'il portait un masque cachant les traits de son visage. Gwendoline l'avait accosté car l'homme masqué était un peu bruyant au grand "shhhhhht" que la bibliothécaire n’arrêtait pas de faire... elle allait finir par cracher son dentier comme ça ....

- Je vous ai pas fait mal hein ? Au passage, moi c'est Gwendoline et toi ? Contente de te revoir Aiky !

- Coucou Gwendoline ! Tu vas bien ?
Je réponds à son sourire, me remémorant notre rencontre pluvieuse.

- Ne t'en fais pas , je n'ai rien grâce à  ...
Je me tourne vers Dhice , timidement

- Comment t'apelles tu ?

Dhice me regarde toujours avec si peu d'expression.

Entre temps Gwendoline acquiesce et son regard s'est posé sur les livres que je tiens dans mes bras.

-C'est quoi comme bouquin ? Enfin, vous avez peut-être pas envie de parler...

- Oh ça ne me dérange pas et je suis contente de te recroiser dans des lieux plus secs ! Par contre il vaudrait mieux qu'on se mette dans un coin au calme pour éviter à la bibliothécaire de faire un infarctus à souffler comme ça !


Je lui fait un petit clin d’œil en souriant avant de montrer mes livres.

- J'ai un livre sur les chevaliers de la table ronde, un autre sur l'entretien des violons et le dernier c'est un recueil de poème apparemment. Et toi ?

Je cherche du regard une table à l'écart ou nous pourrions nous installer tous ensemble pour papoter tranquillement. La présence de Gwendoline et le fait de la connaitre m'aide à m'ouvrir un peu plus au deux autres même si l'homme masqué  a quelque chose d'intimidant ...

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Dihce le Mer 06 Déc 2017, 23:39

Une troisième personne s'était jointe au trio de base et Dihce se replia encore un peu plus sur iel-même. Ce nouveau protagoniste était masculin à n'en pas douter. Les mâles avaient souvent été plus violents avec iel que les femelles. Ça ne s'était pas toujours vérifié, mais ça l'avait suffisamment été pour qu'iel en déduise une généralité... Ou en tout cas, un peu plus de méfiance pour ce genre que pour l'autre. De plus, cette personne ne montrait pas son visage. Déjà que Dihce avait du mal à déchiffrer les expressions des gens... Heureusement, ce nouveau venu n'avait pas de gants aux mains ou autre... Ce détail avait tendance à légèrement rassurer Dihce. Si jamais ça tournait mal pour iel, iel aurait au moins la possibilité de se défendre.

C'était ce qu'iel se disait au moment où iel entendit la blonde au yeux bridés lui chuchoter de ne pas s'en faire. Ne pas s'en faire ? Mais s'en faire de quoi ? Dihce aurait bien demandé ce qu'elle voulait dire, mais iel était tétanisé par l'angoisse qu'iel était incapable de gérer. Son esprit s'embrumait au fur et à mesure que des paroles étaient échangées autour d'iel. Il lui sembla qu'on lui demandait son nom... Au moins à deux reprises... Mais tous leurs mots s'enchaînaient si vite qu'ils semblait passer à autre chose même en l'absence d'une réponse de sa part...

Ce qui permis à Dihce d'utiliser - inconsciemment bien sûr - sa méthode de protection mentale favorite. C'est-à-dire l'apathie complète. Iel laissa son regard se perdre dans le vague et son esprit glisser vers son palais intérieur. Là où rien n'était dangereux. Là où iel pouvait imaginer tout ce qu'iel voulait. Contrôler tout ce qu'iel voulait. Dans ses pensées rien qu'à iel.

Sauf que vu de l'extérieur, Dihce pourrait sembler mentalement absent à quiconque ne lea connaîtrait pas. En effet, c'était comme si plus aucun stimulus ne l'atteignait. On pourrait lui parler qu'iel n'entendrait pas. On pourrait agiter une main devant ses yeux qu'iel ne le verrait pas. On pourrait lea bousculer qu'iel ne réagirait pas. Pour lea faire revenir à iel, il faudrait soit attendre et surtout lea laisser au calme... Soit faire preuve de patience et insister... En agitant une main devant iel et en l'appelant par exemple. En tout cas, il est bien évident que toute personne ne lea connaissant pas trouve ce comportement déroutant.

Mais c'était la façon que Dihce avait trouvé pour se protéger des nombreuses agressions extérieures qu'iel avait pu subir au cours de sa vie. Faire comme s'iel n'existait pas. Faire comme si rien n'existait.

Comme si rien n'existait.

HRP:
Gwendoline et Daft :
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Daft le Jeu 07 Déc 2017, 19:59

... Hp Il y a une bibliothécaire... Osef

-Daft moins fort s'il-te-plaît.

AH ! .. Bon ok, j'avais oublié qu'une bibliothèque était chiant sur ce point, Maaaiiis d'un côté ... lire dans le bruit ce n'est pas très recommander, donc je comprend ^^
Attendez ? Moi ? Lire ? ... si un peu ... sur des articles en vrac que je trouve sur le net .

-Je viens prendre des livres, tu veux faire quoi d'autre dans une bibliothèque ?

Bah ... à lire ... à part prendre des livres ... on peut lire ... travailler ... Bon elle se retourne et commence à parler avec l'autre groupe ... je regarde autour de moi regardant un peu les livres et ... ENFIN ... j'ai réussi avec le hasard à mes côté a trouvé ce putain de livre... euh .... JE LE PREND !!!
En espérant pouvoir faire une turbine .

Première fois que je suis content d'avoir un livre et peut être la dernière fois...  Je me retourne et ... Ho putain ... la personne au genre inconnu a un regard aussi VIDE ... c'est assez ... Bizarre ... mais j'aime bien les gens comme ça donc je l'aime bien ( C'était la phrase la plus pété de ma vie IRL......  ou pas... enfin je crois ) Bon ce n'est pas tout mais faudrait peut être faire un peu connaissance car la seule personne que je connais ici c'est ... bah Gwen ... je ne connais ni truc et je connais ni muche et je n'ai toujours pas réussi trouver la base de donnée de Tsuki ... faudrait m'expliqué .

Je ... comment dire ....  Ah oui demandé leur nom ...

" Sinon ... quelle est votre nom ? Je me nomme Daft " ^^ affichant mon masque

HRP:
Moi ? Pire ? ... Naaaaannnn tu dois te tromper Gwen', je ne suis pas PIRE à ce point ^^ ...


Daft Theme 1:

Daft Theme 2:


Je vous Hack avec #60ad01
avatar
Daft

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Gwendoline Arget le Sam 09 Déc 2017, 21:41

- Oh ça ne me dérange pas et je suis contente de te recroiser dans des lieux plus secs ! Par contre il vaudrait mieux qu'on se mette dans un coin au calme pour éviter à la bibliothécaire de faire un infarctus à souffler comme ça !

Je hochais la tête en étouffant un rire. Elle me montre ses bouquins et m'explique :

- J'ai un livre sur les chevaliers de la table ronde, un autre sur l'entretien des violons et le dernier c'est un recueil de poème apparemment. Et toi ?

Puis elle commence à regarder aux alentours manifestement à la recherche d'une table. Je l'imite tout en lui répondant :

-Ben... Un livre en français, je sais pas trop de quoi il parle, mais il a l'air pas mal, et deux "policiers" que j'ai déjà lu.

Mon regard se pose sur une table apparemment vide et surtout, camouflée par rapport à cette bibliothécaire qui était assez ennuyante. Je m'approche donc de celle-ci pour constater que personne n'est installé dessus. J'y dépose donc mes livres en faisant un petit signe aux autres. Il me semble que Daft a demandé leur nom aux autres aussi. Le petit... ou la petite, c'est assez compliqué à savoir... a un regard vide de toute expression. Son corps est là, mais son esprit semble totalement ailleurs. Je m'approche de lui et lui souffle :

-Ça va ?

Je n'ose pas le toucher, je n'aime pas les contacts physiques, et je n'ai aucune idée de comment il pourrait réagir. Je fixe les autres avec une pointe d'interrogation dans le regard. Je ne sais pas vraiment comment faire en fait.

-Allo la Terre ici la Lune ?

Je finis par hausser les épaules, un peu désemparée :

-Bon bah, moi je vais m'asseoir hein, vous n'avez qu'à venir si vous en avez envie.

Puis, une fois installée, je regarde Daft :

-Je peux te poser une question... Pourquoi tu porte toujours un masque ?

Oui, c'est pas parce que je l'ai déjà vu, et que du coup, je sais qu'il n'est pas méchant -enfin je crois- que ce masque ne me perturbe pas pour autant. En plus c'est pas très discret quoi. Dans l'Académie encore... ça peut passer... mais dans la ville.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Invité le Lun 11 Déc 2017, 16:02

Bon ... c'est vrai qu'entre moi et Gwendoline qui papotions "littérature" en posant nos trouvailles sur une table en retrait, l'homme masqué qui attendait qu'on se présente et la petite blonde qui ne disait plus rien , le regard dans le vague , je ne fus pas étonnée d'entendre à nouveau le " SHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHTEUUUUUUH" mélodieux de la Bibliothécaire... elle en avait même un filet de bave qui coulait sur son menton... redressée comme un piquet sur sa chaise.

Honteuse, je posait ma manche contre ma bouche pour lui signifier que nous ferions moins de bruit et elle se rassit à sa chaise en bougonnant.
Bon ... Avant son interruption , Gwendoline avait posé ces livres , moi je me tournais vers L'homme en masque. Son masque affichais un " ^^ " c'était à la fois drôle et  ... déroutant.

- Je suis ... Aiki... et toi ?

C'était vraiment perturbant de ne pas savoir où regarder avec son masque ...

Pendant ce temps, Gwendoline était près de la petite blonde , essayant de la faire sortir de son mutisme ... j'avais l'impression que c'était peine perdue. On ne pouvait pas forcer une huitre à s'ouvrir et , étant moi aussi assez timide, je sais que forcer quelqu'un à s'ouvrir pouvait amener à se refermer encore plus. Pourtant j'étais curieuse d'en apprendre un plus sur la petite blonde ... mais il fallait lui laisser du temps ... je suppose !

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Dihce le Mar 12 Déc 2017, 13:36

Les choses se déroulaient autour de Dihce sans qu'iel les voit vraiment. Iel ne capta le "sourire" s'affichant sur le masque de Daft pas plus qu'elle ne saisit que la blonde d'origine européenne lui parlait pour essayer de lea sortir de son apathie.

Sans succès.

Dihce préférais largement se replier en son fort intérieur où iel pouvait imagine tout ce qu'iel souhaitait. S'iel voulait la Bibliothèque vide, elle l'état. S'iel se voulait être un héro  de livre fantasy, ça lui était également possible. S'iel avait envie de se voir répondre à ces gens qui se trouvaient autour d'iel... Rien de plus simple.

Dans son petit monde imaginaire, tout pris forme et couleur. Aiky et Gwendoline se retrouvèrent avec de somptueuses robes de dames de la cour. Aiky tenait un éventail richement découvert devant sa bouche. Ça lui allait bien. Elle semblait timide. Gwendoline, qui avait semblé à Dihce bien moins farouche, portait une tenue un peu moins bienséante que celle de sa comparse timide. Quant à Daft, il revêtait un élégant costume à queue de pie et plaçait un masque de théâtre heureux devant son visage. Dihce s'imaginait avec une précieuse côte de maille, de lourdes épaulières et une somptueuse cape de voyage.

Dame Aiky parla la première, la bouche toujours dissimulée derrière son magnifique éventail.

*Par tous les dieux ! Je n'ai rien grâce à...* Elle se tourna vers Dihce, rouge de gêne. *Quel est votre nom, noble voyageur ?*

Dihce leva le menton fièrement avant de répondre.

*Je me nomme Dihce Ayleen, noble dame.*

Dame Gwendoline sourit avant de prendre la parole à son tour.

*Noble voyageur Dihce Ayleen. Souhaitez-vous vous joindre à notre tablée pour partager une infusion de racines rares et parler littérature ? J'ai ici un livre écrit dans une langue étrangère et deux ouvrages d'intrigues.*


*Quant à moi...* , repris dame Aiky *J'ai ici un ouvrage sur de grands chevaliers, un autre sur l'art ancestral de cet instrument magnifique qu'est le violon et enfin un recueil de poésie lyrique.*

Dihce regarda son livre qui lui sembla étrangement anachronique.

*Ce serait un plaisir de me joindre à vous, nobles dames.*

Sire Daft, l'élégant homme au masque, désigna d'un large signe de main les tablées disponibles.

*Je me nomme Daft. Si vous voulez bien me suivre, nobles dames. Cher voyageur.*

Puis les trois protagonistes se dirigèrent vers une table. Dihce allait les y rejoindre, mais un son particulièrement dérangeant lea fit brutalement sortir de sa petite bulle d'imaginaire.

C'était la bibliothécaire qui crachait à nouveau pour intimer, de façon peu discrète, d'observer le silence. Dihce pivota lentement la tête vers elle pour la dévisager de son regard neutre et pénétrant. Elle se désintéressa du petit groupe pour reprendre la lecture de son magasine. Dihce porta donc son attention sur Daft, Gwendoline et Aiky qui se dirigeaient donc vers une table dans un coin tranquille. Ayant l'impression qu'on attendait d'iel de rester avec ces gens, iel leur emboîta lentement le pas et arriva d'ailleurs en décalage par rapport aux trois autres. Iel tira une chaise libre avec lenteur avant de s'y asseoir et de poser son lourd livre sur l'Art Déco français sur l'espace de travail. Iel l'ouvrit et commença sans plus attendre à lire et à regarder les images sans faire plus attention aux personnes avec lesquelles iel s'était assis.

Iel n'avait absolument aucune conscience que son attitude était marginale et déroutante. Iel ne s'imaginait même pas qu'iel avait pu manquer de politesse en ne se présentant pas ou en ne leur parlant pas. Comme ils l'avaient invité à s'asseoir avec eux, iel pensait qu'iel pouvait simplement se poser sans rien dire de spécial. Iel avait encore tellement de choses à apprendre des relations entre être humains...

Vraiment beaucoup de choses à apprendre.


Dernière édition par Dihce le Sam 06 Jan 2018, 06:43, édité 1 fois
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Daft le Mer 13 Déc 2017, 18:42

Elle s'installe à une table et bon bah autant la rejoindre vu que l'autre ne me répond pas ...

-Je peux te poser une question... Pourquoi tu porte toujours un masque ?

AH ! La The Question qui va me tuer de folie ... que vais-je dire ... Ah oui ... bah la raison de base ...

- je porte ça à cause d'une certaine connerie et le seul que j'ai regretté de toute ma vie, puis j'ai pas spécialement envie de m'en souvenir donc ...  ... j'aimerai juste éviter de l'enlever...

L'autre se retourne vers moi et répond à ma question ... ENFIN !!!

- Je suis ... Aiki... et toi ?

Au risque de me répété ... Je vais quand même répété ...

-Enchanté Aiki et je me nomme Daft

Alors maintenant je pose aussi mon livre et regarde ...

- Euh..... vous connaissez cette fille ... ce garçon .... cette... ce ... Lui... elle .... et merde, j'ai perdu le fil... autorisation d'une pichenette pour le... la .... Au puis merde.. Le point La ... réveiller !!!

- Je ne vais pas m'en sortir
... dis-je en essayant de ne pas perturber la bibliothécaire .
Je pense que je vais tomber en dépression avec cette ... ce ...... PUTAINNNNNNNNNN !!!


Daft Theme 1:

Daft Theme 2:


Je vous Hack avec #60ad01
avatar
Daft

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Gwendoline Arget le Mer 13 Déc 2017, 21:07

- Je porte ça à cause d'une certaine connerie et le seul que j'ai regretté de toute ma vie, puis j'ai pas spécialement envie de m'en souvenir donc ...  ... j'aimerai juste éviter de l'enlever...

Je lui jetais un regard légèrement perplexe, le temps que les informations données montent jusqu'à mon cerveau

-Pas de problème, je ne t'ai jamais demandé de l'enlever, je voulais juste... comprendre... Parce que c'est pas l'objet le plus discret au monde quoi...

Ma voix s'est faite plus hésitante sur la fin. Daft qui regrette une connerie... Mais qu'est-ce-qu'il a bien pu faire ? Il a pas l'air du genre à regretter, comme avec les pop-corn au cours de psycho. Ce souvenir m'arrache une petit sourire. Juste l'histoire des pop-corn hein. Non mais parce que le reste j'ai pas forcément envie de m'en rappeler en fait. J'ai peut être été trop curieuse ? Bah, ma question semble légitime non ? C'est comme si on me demandais pourquoi Kénan est chiant Ahem bref revenons à nos moutons avec Daft qui reprends la parole :

- Euh..... vous connaissez cette fille ... ce garçon .... cette... ce ... Lui... elle .... et merde, j'ai perdu le fil... autorisation d'une pichenette pour le... la .... Au puis merde.. Le point La ... réveiller !!! Je ne vais pas m'en sortir ...

Je faillis exploser de rire. Il avait tout simplement mit le doigt sur ce qui avait l'air de nous poser problème à tous. Le ou la blond(e) silencieux(se) qui était venu s'installer à notre table mais qui restait obstinément muet(te). Je haussais les épaules avec un petit signe négatif de la tête.

-La seule chose que je sais c'est que je les ai heurté et que ça a fait effet domino.

Je décidais de retenter ma chance. Peut-être que cette fois il... ou elle... bref cette personne voudrait bien répondre. Ou plutôt m'entendrais. Je m'approchais donc de nouveau de ladite personne :

-Excuse-moi. Comment tu t'appelles déjà ? Moi c'est Gwendoline.

Bon si je me prends à nouveau un vent j'abandonne. En retournant à ma place je désigne l'un des livre d'Aiky après avoir attendu la réponse:

-Tu joue du violon ?

Oui question débile. Mais on peut s'intéresser à quelque chose sans pour autant pratiquer non ?


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Invité le Jeu 14 Déc 2017, 15:19

-Enchanté Aiky et je me nomme Daft

L'homme masqué me répondit poliment et posa son livre à la table avant de se tourner vers Dhice

-- Euh..... vous connaissez cette fille ... ce garçon .... cette... ce ... Lui... elle .... et merde, j'ai perdu le fil... autorisation d'une pichenette pour le... la .... Au puis merde.. Le point La ... réveiller !!! Je ne vais pas m'en sortir ...

Je sentis que Gwendoline du se retenir de rire. J'étais plutôt gênée malgré le coté drôle et maladroit de Daft. C'est vrai que je n'arrivais pas non plus à savoir le sexe de l'enfant mais je me doutais que cela pouvait être blessant à entendre. Je ne connaissais pas son caractère ni sa manière de penser mais j'étais attristée pour cette personne solitaire. Je voulais l'aider ... lui faire comprendre de ne pas avoir peur. Je m'approchais et timidement posait ma main sur son épaule... délicatement ... sans geste brusque.

Gwendoline réitéra sa question :

--Excuse-moi. Comment tu t'appelles déjà ? Moi c'est Gwendoline.

Nous attendions la réponde de la petite muette. Si elle ne répondait pas, je devais la laisser tranquille et ne pas insister.

Entretemps, Gwendoline me demanda si je jouais du violon à la vue du livre sur leur entretien. Je lui souris.

- Oui je joue depuis plusieurs années déjà. J'ai eu la chance d'avoir une professeur fantastique à Tokyo. Elle m'a tout appris et m'a offert mon  violon avant mon arrivé ici. Je voudrais le nettoyer mais comme c'est du bois spécial, je ne sais pas quel produit utiliser !  Et vous deux ? (en désignant Daft et Gwendoline, vu que j'étais encore derrière Dhice) Vous jouez d'un instrument de musique ?

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Dihce le Jeu 14 Déc 2017, 19:36

Dihce était si concentré sur son livre dans le but d'oublier qu'iel était entouré de vraies personnes qui n'essayaient pas de lui mettre la tête dans la cuvette des toilettes qu'iel ne saisit même pas que Daft était en train de parler d'iel. Iel l'avait entendu, mais n'avait rien rapproché à ses propos. Pourtant, il était courant que les gens se posent la question de son genre... Ou plutôt de son "sexe". Dihce avait toujours trouvé cette volonté de connaître ce qui se trouvait dans son pantalon particulièrement déplacé. Iel ne voyait pas ce que ça changeait. En fait, iel ne savait repérer la différence entre féminin et masculin que si les codes étaient bien marqués. Mais avec un garçon aux cheveux longs, par exemple, cela lea ferait hésiter. C'est pourquoi il y a bien longtemps déjà, iel avait décidé que c'était sans importance. Les gens faisaient bien ce qu'ils voulaient comme ils le voulaient.

Iel allait tourner une page de son livre quand iel senti une main se poser doucement sur son épaule. Iel tressailli avant de lever lentement la tête, puis la basculer en arrière pour regarder la personne qui l'avait touché. C'était la blonde aux yeux bridés. "Aiky", non ? Il lui semblait que c'était ça, même si ses souvenirs étaient embués par le moment qu'iel avait passé dans sa "bulle". Iel pensa qu'Aiky allait parler, mais la jeune femme n'en fit rien. Ce fut l'européenne qui pris la parole à sa place.

Dihce rabaissa lentement la tête et fixa Gwendoline. Dans sa tête, iel observait et analysait une multitude de petits détails. Tant et si bien qu'iel en oublia presque de répondre. Mais la jeune femme semblait être passée à autre chose. Elle venait de demander à sa consœur blonde si elle jouait du violon. Aiky y répondit par l'affirmative... Et Dihce ne pu s'empêcher de se dire que le dialogues entre humains se passait drôlement vite. Iel avait à peine le temps de se saisir de chaque information et de les interpréter. Aussi, quand Aiky demanda à Daft et Gwendoline s'ils jouaient d'un instrument, ce fut Dihce qui pris la parole de sa voix calme, neutre et atone en coupant ainsi court à ce début de discussion sur la musique.

"Gwendoline. C'est Français. Vous êtes Française ?"

Iel fixait intensément la jeune européenne comme si seule sa réponse comptait dans l'univers. Mais c'était surtout pour ne pas céder à l'angoisse. Iel venait d'adresser la parole à une personne de son *école*. S'iel laissait son attention se déporter de Gwendoline, cela se finirait sûrement en crise de panique. Déjà que de la sueur perlait sur son visage et que son cœur battait à tout rompre... Aiky, si sa main était toujours posée sur son épaule, devrait sentir ce dernier essayer de s'enfuir de sa cage thoracique. Dihce en venait même à espérer que Gwendoline et les autres l'ignoreraient et continuerait leur discussion sur les instruments comme si de rien n'était. A cet instant précis, iel avait envie de disparaître.

Disparaître.


Dernière édition par Dihce le Sam 06 Jan 2018, 06:44, édité 1 fois
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Daft le Jeu 14 Déc 2017, 21:08

-Pas de problème, je ne t'ai jamais demandé de l'enlever, je voulais juste... comprendre... Parce que c'est pas l'objet le plus discret au monde quoi...

Sur ce point ... elle n'a pas tord ... mais j'aime bien donc voilà ! ça question est juste légitime ... je ne vois ... quoique c'est pas grave xD

Suite à ma remarque :
Daft a écrit:-- Euh..... vous connaissez cette fille ... ce garçon .... cette... ce ... Lui... elle .... et merde, j'ai perdu le fil... autorisation d'une pichenette pour le... la .... Au puis merde.. Le point La ... réveiller !!! Je ne vais pas m'en sortir ...

Gwendoline s'est retenu de rire et Aiky est en mode ... FULL compassion avec sa main sur l'épaule de ... bon vous savez c'est qui HEIN ... JE PARLE DE il... elle .... IEL VOILA !!

-La seule chose que je sais c'est que je les ai heurté et que ça a fait effet domino.

J'imagine tellement la scène ... mais ce n'est pas possible CAR PUTAIN DE MERDE !
Gwen va retenter son coup et parler à il... elle .... lui .... elle .... TRUC ET MUCHE VOILA ... ( je tiens à dire que pratiquement TOUT mes gags sera sur ça ... ou pas )

--Excuse-moi. Comment tu t'appelles déjà ? Moi c'est Gwendoline.

ATTENTION ATTENTION Est ce que cette personne dont le genre est inconnu va répooooooooonnnnnnndre la réponse dans la prochaine épisode... je pense que ça va être ... jamais .

-Tu joue du violon ?

Okay ...  Pourquoi pas .

- Oui je joue depuis plusieurs années déjà. J'ai eu la chance d'avoir une professeur fantastique à Tokyo. Elle m'a tout appris et m'a offert mon  violon avant mon arrivé ici. Je voudrais le nettoyer mais comme c'est du bois spécial, je ne sais pas quel produit utiliser !  Et vous deux ? Vous jouez d'un instrument de musique ?

Ah oké ... Bah ... il fallait aller dans des magasins spécialiser ...

- Moi, je joue du piano ... enfin du synthé et je mixe avec un ordi et des platines ... et pour ton problèmes de nettoyage, tu peux te renseigner dans des magasins spécialisés il y en a en ville, je crois ...

J'étais pensif sur la fin ... attend mais oui !!

"Gwendoline. C'est Français. Vous êtes Française ?"


ET IL ... ELLE .... FUCK YEAHHH IEL A REPONDU E !!! PUTAIN ENFIIIIIIIINNNNNNNNNNNN !!!!


Daft Theme 1:

Daft Theme 2:


Je vous Hack avec #60ad01
avatar
Daft

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Gwendoline Arget le Jeu 28 Déc 2017, 11:38

Après ma question sur les instruments de musique, Aiky répondis qu'elle avait appris à Tokyo avec quelqu'un qu'elle appréciais manifestement. Puis elle nous renvoya la question. Daft enchaina sur le fait qu'il jouait du synthé.

-Euh... j'aurais bien aimé mais j'ai jamais eu le temps. Maintenant que je suis ici je pourrais peut être apprendre...

La conversation fut interompue par l'autre personne qui posa une question à son tour :

-Gwendoline. C'est français. Vous êtes française ?

D'abord déstabilisée par la question, j'avais fini par me dire qu'il ne repondrait jamais, je répondis, ma voix s'affirmant au fur et à mesure tout en restant douce :

-Euh... Oui oui, en effet. Mais tu peux me tutoyer tu sais, on est tous des élèves. Et toi ? Tu viens d'où ? À moins que ce soit un secret. Comme ton prénom d'ailleurs

J'avais terminé ma phrase par un petit sourire. Je voulais le mettre à l'aise. Il avait l'air tellement stressé.

- Je ne sais pas ce que tu as vécut mais ici on ne te fera pas de mal crois moi.

J'avais murmuré ces derniers mots seulement à son attention. Ma main jouait avec mon pendentif inconsciemment. Je restais impassible, pourtant les questions se bousculaient dans ma tête à propos de cette étrange personnage sur lequel toute mon attention était désormais concentrée.

HRP : je sais pas si j'ai les 12 lignes je suis sur tel donc tant pis. Et puis désolée pour le temps de réponse ^^


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le calme. [PV : Les gens qui y sont déjà]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum