Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Shae' le 15/11/2017, 17:01

Ma dernière altercation avec l’élève qui revenait à l’académie m’avait mise sur les nerfs et j’avais simplement décidé de le laisser tout seul au milieu de la serre. La pluie continuait de couler à torrent à l’extérieur de la serre, mais dans tous les cas j’étais déjà trempé et je ne risquais pas de sécher ici dans l’humidité. Franchissant la porte d’un pas décidée, j’avais claqué celle-ci derrière moi. Je marchais d’un pas presser vers mon dortoir quand je me souvenais que mes livres pour les cours du lendemain étaient restés dans mon casier parce que je n’avais pas eu envie de les porter la veille. Je soupirais avant de m’arrêter et de regarder au loin le bâtiment principal ou étaient disposés tous les casiers des élèves. Partiellement motiver je m’empressais de m’y rendre en essayant de ne pas glisser dans l’herbe tremper.

J’arrivais aux portes du bâtiment aussi dégoulinantes que tout à l’heure et je fus presque gênée de rentrer ainsi dans le bâtiment et de tout mouiller sur mon passage. Je regardais autour de moi celui-ci était presque désert et personne ne faisaient attention à moi alors je m’engageais dans le couloir des casiers. J’arrivais devant le mien, un casier abimé ou était simplement inscrit mon prénom en lettre arrondie. Je restais un instant devant pensive pour me rappeler de ce que je devais prendre comme livre et je déverrouillais le cadenas qui comme à son habitude était toujours un peu réticent à s’ouvrir. J’ouvris la porte qui grinça pour laisser apparaitre un casier très peu rempli, mais plutôt ordonner. Deux lettres tombaient au sol et glissaient autour de moi. Je les ramassais délicatement, je ne recevais que très peu de courrier et généralement on me le glissait dans mon casier. Je regardais la première, toute simple blanche avec l’adresse exacte du bâtiment et mon nom complet. Je la retournais pour découvrir l’expéditeur et je reconnaissais immédiatement le code postal de la ville d’où je venais. Curieusement ce n’était pas l’adresse de la maison de nanny et je ne connaissais personne d’autre qui aurait pu me l’envoyer. D’un haussement d’épaules j’attrapais l’autre en dessous et mon cœur se serrait immédiatement, je n’avais aucune idée de si c’était en bien ou en mal, mais une lettre n’était pas synonyme de bonne nouvelle pour moi. Je reconnaissais quand même l’écriture même si je ne l’avais pas vue écrire des millions de fois, en tout cas suffisamment pour que ma mémoire plutôt visuelle retienne chaque courbe des lettres qu’il écrivait. C’était une lettre d’Aegis.
Je serrais les lettres contre moi et je ne pris même pas la peine de prendre mes livres, je refermais le casier doucement pour ne pas faire plus de bruit et j’enclenchais le cadenas puis je tournais les talons en direction de la sortie.

À l’extérieur la pluie c’était calmé et il n’y avait plus qu’une fine pluie, je passais les deux lourdes portes et je m’abritais un certain temps sous le porche à regarder l’horizon sans vraiment le regarder j’étais dans un autre monde à essayer de deviner le contenu des lettres sans pourtant vouloir les ouvrir ici, je préférais le faire dans un endroit tranquille. Je réfléchissais aux possibilités de tranquillité que pouvait offrir l’académie, mais je n’en voyais pas des masses et aucunes qui ne m’intéressais. Finalement décider à sortir de l’académie je me dirigeais droit vers le portail, la pluie ne tombait plus, mais le vent était toujours présent et le ciel était lui aussi toujours aussi gris.
Je n’avais aucune idée du temps qui c’était déjà écoulé depuis que je marchais, je n’avais rien de plus sur moi que mes vêtements et les deux lettres abriter comme je pouvais. Je m’arrêtais un instant pour observer les alentours. Autour de moi il y avait une rive que je suivais depuis un bon moment, et les alentours étaient assez vides. Au loin il me semblait distinguer un port ou des docks je ne savais pas trop et je ne portais pas plus mon attention là-dessus. La rive était mal entretenue des hautes herbes poussait un peu partout et rendait avec le ciel gris les alentours un peu sombres. Ce genre d’endroit n’attirerait pas la foule et je décidais donc de m’installer là. Je me laissais tomber dans les hautes herbes, elles piquaient légèrement mes bras nues, mais le froid m’engourdissait assez les membres pour que cela ne me gêne pas tellement. C’était le moment je ne pouvais pas plus reporter le moment, il fallait que j’ouvre sa lettre qui me faisait peur sans savoir vraiment pourquoi. Peut-être parce que je ne l’avais pas vue depuis quelques jours et pourtant j’avais essayé de le chercher. Tout d’abord je décidais de lire la première de l’expéditeur inconnu.

Doucement je déchirais le haut de l’enveloppe comme je pouvais pour en sortir un fin papier plier. Je l’ouvrais doucement, mes doigts endoloris par le froid peinaient à se déplier pour bouger. La forme de la lettre était beaucoup trop formelle pour que je connaisse la personne. Mes yeux se portaient directement à l’objet de la lettre qui m’en dirait plus et mon cœur se serra. Je lisais plusieurs fois pour être sûr avant de finir par comprendre « Avis de décès ». Je prenais le peu de courage que j’avais pour poursuivre ma lecture pour être sûr que cette lettre n’était pas une erreur.

Mr Henri James à l'attention de Shaerina Park:
« Mademoiselle,
J’ai le regret de vous annoncer que votre tuteur légale madame Annie Park à été retrouver à sont domicile décéder le samedi 11 novembre à 22:55. Après autopsie il s’agirait d’une crise cardiaque.

Après lecture de sont testament je vous informe que vous êtes l’héritière de sa maison et de sont argent. Je vous ferais parvenir les documents dans les jours à venir.

Madame Park avait décider d’être incinérer et cela sera le Lundi 13 novembre à 10H. Aucune prise en charges ni frais ne sont nécéssaire tout avait été régler par sont assurances vie.

Je vous adresses mes sincères condoléances,
cordialement,

Mr Henri James. »

Les larmes coulaient le long de mes joues sans que je ne puisse les arrêter et la douleur dans ma poitrine était semblable à un coup de lame à chaque fois que je respirais. Je restais la bloquer la lettre entre les mains et l’incompréhension était totale. Nanny ne pouvait pas être décédé je ne pouvais pas accepter ça, je ne pouvais pas accepter de l’avoir laissée toute seule là-bas et qu’elle soit morte. Je ne pouvais pas non plus accepter le fait que je ne suis jamais retourné la voir depuis mon arrivée ici. Le froid et les larmes me cisaillaient les joues, et je ne pouvais plus bouger je ne savais plus quoi faire, je ne savais plus si je devais bouger et en même temps je n’avais plus envie de rien. J’avais l’impression que mon cœur allait s’arrêter de battre, elle était ma seule famille, car je ne savais pas où était la mienne et maintenant je n’avais plus personne.

Une bonne heure devait être passer déjà je n’avais aucune notion du temps, l’obscurité était plus présente et couvrait petit à petit le ciel. Je n’avais plus de larmes à couler et pourtant je voulais encore pleurer des heures. Je serrais la lettre contre ma poitrine, et je n’avais plus de force celle-ci me quittait peu à peu et je ne souhaitais pas faire le moindre effort pour les rattraper. Et pourtant il fallait que j’ouvre la deuxième lettre pour savoir ce qu’il y avait dedans. Doucement je tendais les mains devant moi pour déplier le papier où était inscrit mon nom. Mon cœur me criait de ne pas la lire pour le moment et de me laisser tomber ici un moment, mais ma tête aussi têtue que je l’étais me criais de lire le contenu et que je devais supporter la douleur, peu importe ce qu’il en coute.

Lettre Aegis:
« Ma très chère Shaerina, où devrais-je dire mon rayon de soleil même si je dois avouer que c'est assez cliché, mais j'aime beaucoup cette expression...

J'ai tellement de choses à te dire, mais plus beaucoup de temps à présent pour le faire alors je serais direct, je quitte l'académie de Tsuki pour quelque temps, je ne sais pas si je reviendrais à vrai dire...

Je suis désolé de lâcher ça telle une bombe alors qu'on venait à peine de se réconcilier... Mais au moins cette fois si je prends la peine de t'avertir... Pardonne-moi.

Mes compétences au sein de cette académie ont grandement évolué en si peu de temps, je n'ai plus aucun contrecoup dû à l'utilisation de mon pouvoir, c'est plus que jamais je n’aurais pu oser demander...

Suite à ça je compte parcourir le monde avec un ami dont j'ai fait la rencontre récemment, il est un peu étrange... Un peu normal il vient de l'académie, mais il reste digne de confiance. Si besoin Judith nous accompagne également.

D'ailleurs à ce sujet elle t'a légué son appartement en centre-ville, dernier étage avec terrasse, ça te fera un petit halo de tranquillité.

Nous serons dans le coin encore pendant quelques semaines pour régler certaines choses dans nos coins respectifs puis nous partirons, peut-être souhaites-tu te joindre à nous ? Tu trouveras toutes les infos nécessaires au dos de cette lettre !

Si tu souhaites rester dans l'académie ce que je comprends tout à fait, j'aimerais juste que tu saches que je ne pourrais jamais t'oublier, tu restes à ce jour mon seul et unique premier amour...

Je t'aime, prends soin de toi. »

Mon coeur se brisait un peu plus au fur et à mesure de ma lecture, mes yeux me brulaient, mon cerveau se vidait de toutes pensées je n’étais plus que l’ombre d’une personne vivante à ce moment précis. J’aimais cette personne comme jamais même si pour d’autres c’était trop rapide pour dire ça, c’était la seule personne avec qui je m’étais rapprocher autant depuis longtemps et ici il était tout pour moi.
Je n’avais pas eu un très bon pressentiment dès le départ, et les premières phrases de la lettre me l’avait confirmé dès le départ celle-ci commençait comme une lettre d’adieu. Ce genre de lettre ou d’abord ou vous brosse dans le sens du poil avant de vous achever durement par la suite. Les larmes devraient couler à flot là aussi, mais j’étais épuiser et j’avais épuiser le stock. Je ne savais plus quoi penser tout se mélangeais dans mon esprit. Il me quittait une nouvelle fois, il m’abandonnait encore … Et je ne comprenais toujours pas pourquoi ou bien tout simplement que je ne voulais pas comprendre. Mes doigts se crispais sur la lettre, bien sûr qu’il me demandait de partir avec lui, mais il partait encore une fois pour aller avec cette Judith. Pourquoi je devrais aller avec eux, si c’était juste pour me mettre en travers de leurs chemins. Je n’avais pas de famille, je n’avais visiblement plus de petit ami, plus personne sur qui m’appuyer. Je ne pouvais me résoudre à quitter cette académie qui était ce qui me restait de plus stable pour le moment pour ne pas perdre le contrôle de mon pouvoir comme certaines personnes. Je froissais la lettre entre mes doigts légèrement bleu, et je la laissais tomber à mes pieds ou l’autre était déjà tomber. Je ramenais mes jambes contre moi et passais mes bras autours ce ceux-ci avant de glisser ma tête dans mes bras pour faire barrière aux froids qui me rongeait l’épiderme.

Je ne cessais de me répéter en chuchotant à voix haute « tout va bien » des centaines de fois comme pour essayer de me convaincre que tout pourrais aller mieux. Et si cela n’était qu’un de mes nombreux cauchemars ? Et si je me réveillais bientôt ? Mais non je ne me réveillais pas je restais la des heures durant geler par la pluie, le vent et mes vêtements qui ne séchaient pas.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Aegis le 16/11/2017, 00:03

Whatever it takes

 

{ PV Shae'  }

Sur le point de partir, le jeune homme n’avait cessé de faire les cent pas, il avait passé ces derniers jours à l’académie à attendre une réponse de la part de Shaerina, le suivrait elle ? Il commençait à douter de plus en plus, ce voyage autour du monde aurait-il la même saveur sans elle ? Judith semblait ravie de s’en aller et était déjà partie en avance avec l’autre personne rencontrée. Aegis avait choisi de rester jusqu’au bout espérant que Shaerina accepterait de partir avec lui jusqu’au dernier instant…

La dernière journée s’était donc écoulé à une vitesse incroyable, Aegis s’était posté près du terrain d’entrainement espérant apercevoir la fille qu’il aimait de tout son cœur, mais elle ne s’entrainait pas, il avait ensuite été dans tous les lieux ou ils avaient passé du temps ensemble, mais Shae n’était plus la…

L’orage l’avait surpris, le ciel s’était fendu sur tout son champ de vision présageant une fin du monde proche ou un équivalent. Le garçon s’était résigné et se dirigeait à présent vers le portail de l’académie parapluie à la main, regardant derrière lui une dernière fois, espérant l’apercevoir au travers d’une fenêtre, mais rien.  

Au moment de passer de portail Aegis s’écroula au sol écraser par le chagrin, cette soudaine pression lui coupa littéralement le souffle il ne s’y attendait pas, son cœur se serra dans sa poitrine provoquant une douleur comme il n’en n’avait jamais eu… Que se passait-il ? était-il sous l’emprise d’un utilisateur de pouvoir ? Qui lui voulait du mal ? Essaye-t-on de le tuer ?

- Ahh... Que… stop ! Par… pitié…

La douleur s’estompa doucement, mais restait bien présente, il se releva difficilement. Son parapluie était totalement retourné et inutilisable, mais il le ramassa quand même. Au fond de lui il avait comme une intuition, quelque chose était arrivé à Shae.

Aegis ferma les yeux et tenta de faire appel à son pouvoir, depuis qu’il avait lié des pactes au sein de l’académie il pouvait sentir la présence de ses partenaires où qu’ils soient dans la ville de Touhills. En cet instant, il sentait Shaerina au loin dans une détresse émotionnelle terrible. Elle avait besoin d’aide et vite. Qu’importe de rater l’avion et de rater cette occasion, elle passait avant tout le reste.

L’étudiant détala à toute vitesse courant en direction de cette faible lueur qu’il visionnait dans son esprit. Il dévala la grande route pour arriver jusqu’à la périphérie de la ville, il ne pouvait pas se tromper, plus il se rapprochait, plus la douleur se faisait vive et intense.

Il courut le long d’un pont et traversa la rivière… La pluie l’avait trempé jusqu’aux os et la nuit commençait à tomber. Les éclairages de la ville s’allumaient progressivement tout en se reflétant sur la surface de l’eau. Aegis ferma les yeux une nouvelle fois en essayant de localiser Shaerina, la lumière dans son esprit était bien plus vive, plus proche à présent, elle était ici, pas loin de lui, probablement sur la rive.

Il se dépêcha de traverser le pont et sauta sur la rive et continua à courir, son cœur se serrait de plus en plus, il était sur la bonne voie. Son parapluie n’avait plus de revêtement pour le protéger de la pluie, il n’en restait que les baleines. Sa façon de courir de manière désespérée tout en agrippant son cœur et son parapluie défoncé lui donnait un air assez lamentable, mais il s’en fichait à présent et enfin… il l’aperçut.

Ses poumons le brulaient, il n’avait cessé de courir et a présent avait le gout ferreux du sang dans la bouche. Il contracta tous ses muscles, tenta d’oublier son point de côté et força son corps à courir encore plus vite. Il la voyait enfin, prostré, en tee-shirt sous une pluie battante immobile. Il se jeta au sol à ses pieds.

- Shae ! Est-ce que ça va… Je ne sais pas comment l’expliquer, mais j’ai senti que quelque chose d’horrible venait de t’arriver. Je suis venu le plus vite possible… Je t’en prie… Dis-moi ce qu’il se passe !

 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Shae' le 16/11/2017, 20:26

Je sentais les gouttes de la pluie s’écraser sur ma peau et sur mes vêtements, je les sentais rouler et dégouliner le long de mes bras. Je sentais que même mes vêtements étaient saturés d’eau et ne pouvais en absorber plus. Je n’osais bouger de peur de me briser tellement la douleur que je ressentais était atroce. Comment pouvait-on avancer quand on perdait un proche et qu’un autre vous abandonne ? Les gens d’habitude peuvent compter sur leurs entourages pour se soutenir les uns et les autres mais que reste il quand votre seul entourage viens de vous quitter ?

Dévasté au milieu de cet endroit où je n’avais jamais mis les pieds il ne me restait plus d’espoir et je ne savais pas si j’allais survivre à tout ça, je ne savais pas non plus si j’en aurais la force ou bien même la volonté. Mon Coeur me criait de rester là et d’abandonner car il avait été trop blesser, et ma tête était vide. J’essayais de me rappeler les souvenirs mais je ne me souvenais de rien, c’était juste le vide. Je repensais à elle, la femme qui m’a élever et au fait que je l’avais abandonné pour venir ici. Elle était fière de moi que je vienne ici que je sorte de ma solitude, mais pourquoi au final ? Pour que je la laisse mourir seule et qu’en plus de tout ça je ne vienne même pas lui rendre un dernier hommage. Je me détestais pour ce que j’avais fait, était ce si compliqué d’aller regarder sont casier ? De l’appeler plus souvent ? Qu’elle genre de fille indigne j’étais. Je réfléchissais aux possibilités qu’il me restait, Aegis devait être déjà loin sans moi et de toute manière il m’avait laisser là. Retourner dans la maison de Nanny serait trop difficile sans la joie de vivre qu’elle y mettait continuellement. Ma dernière possibilité était de retourner à l’académie mais je ne voulais pas affronter le regard des autres quotidiennement. Alors ma toute dernière option était de rester là des heures jusqu’à ce que je sache quoi faire.

Mon esprit lointain entendait les bruits alentours comme ci j’étais loin de tout, mais il n’y en avais que très peu autour de moi. La pluie rendait tout ça encore plus assourdissant. Je restais la tête dans mes bras je n’étais plus qu’une coquille vide.

« Shae ! Est-ce que ça va… Je ne sais pas comment l’expliquer, mais j’ai senti que quelque chose d’horrible venait de t’arriver. Je suis venu le plus vite possible… Je t’en prie… Dis-moi ce qu’il se passe ! »

Je crus entendre un instant mon prénom, mais encore mieux j’avais aperçu le son de sa voix à lui, celui qui faisait la pluie et le beau temps sur ma vie ici. Je pouvais la reconnaître entre mille parce que c’était celle que j’avais le plus entendu. Mais je ne relevais pas la tête de toute façon, il était clair que c’était mon esprit qui me jouait des tours. À l’heure qu’il était il était déjà loin avec sa chérie Judith, celle qu’il aura préférée à moi. Je n’aurais jamais pu partir avec eux, encore moins si elle était la elle aussi. Moi il ne me restait plus qu’une jolie lettre d’adieu pleine d’attention, il m’avait dis qu’il m’aimait au bas de la lettre et pourtant il n’était pas là. Je réalisais un instant que j’avais chiffonné la lettre et qu’elle prenait la pluie depuis des heures. J’ouvris les yeux et relevais la tête en regardant le sol à la recherche de celle-ci, j’apercevais devant moi à mes pieds la boulette de papier que j’avais jeté tout à l’heure. Je bougeais enfin pour la première fois pour me précipiter par terre à quatre pattes pour la ramasser dans une panique totale. Le froid m’avait endolori tous les membres, je ne sentais même plus mes doigts ni même le papier que je ramassais.

« Non ! Non .. non ! Pas ma lettre non … »

J’étais prise dans une espèce de crise de panique en essayant de sauver le bout de papier qui se disloquait sous mes doigts à cause de la pluie. Les larmes chaudes s’échappant de mes yeux se mélangeaient à la pluie et au mascara qui avait couler. Je faisais la un tableau assez pitoyable, d’une fille dévaster par le chagrin à genoux dans la boue à essayer de sauver la dernière lettre du garçon qu’elle aimait. Cette seule lettre que j’aurais gardée et relue des millions de fois, il n’en restait plus rien juste des morceaux éparpiller dans l’herbe. Je baissais les bras vaincu, j’étais résigné à laisser la lettre s’envoler. Reprenant une position immobile je levais la tête vers le ciel ou la pluie et le vent me fouettais le visage. Je rabaissais la tête ne pouvant supporter plus d’agression de la part des intempéries. Des yeux je cherchais la seconde lettre m’annonçant le décès de Nanny, en cherchant je rencontrais deux yeux qui m’observais, les miens ne traduisait plus aucune expression il était vide et restait fixé sur les beaux yeux bleus aux cils remplies de gouttes de pluie. Ce regard, d’un bleu azur était splendide mais semblait remplie d’inquiétude. Je détaillais le reste du visage, une crinière blonde aplati par la pluie et des trait fin, je connaissais ce visage. Je restais là à l’observer, était ce encore une illusion ? Je ne savais plus si je devenais folle ou bien même si j’étais morte de froid et que c’était pour ça. Pourquoi il était là ! Pourquoi ça me faisais du mal de le voir comme ça ?

Prise d’un excès de rage face à ce garçon à deux pas de moi par terre, je secouais la tête en signe de réticence. Je n’avais aucune idée de si la voix que j’avais entendue était finalement bien la sienne et je ne savais pas ce qu’il avait dit si c’était le cas. Dans un élan je tentais de me jeter sur lui comme je pouvais, mes mouvements étaient crispés et ralentirent par le froid. N’arrivant pas assez prêt de lui, je me relevais sur mes genoux et je le poussais violemment aussi durement que je pouvais. Je continuais de le pousser sans même regarder devant moi, sans le regarder lui. Et puis je me stoppais à bout de souffle. Je m’exprimais d’une voix à peine audible.

« Pourquoi es-tu la … Qu’est-ce que tu fais là ? Réponds-moi pourquoi ? »

Je frappais alors sont torse à l’aide de mes deux poings autant de fois que je pouvais. L’épuisement se faisait sentir rapidement, ma force m’avait quitté déjà il y avait un moment. Mais je continuais tant pis pour la force que j’avais, mon but n’était pas de lui faire mal.

« Pourquoi tu es la Aegis ! Tu m’as encore abandonné ! Tu es encore partie ! Vous partez tous ! Vous m’abandonnez tous ici ! Et moi hein ? Je vais devenir quoi ? Qu’est-ce que je vais faire sans vous tous ? »

Je ne cessais de lui cogner le torse tout en essayant de crier ses derniers mots. Je n’avais aucune idée de si c’était lui ou mon esprit tout ce que je savais c’était que j’étais devenu folle mais que je n’en avais que faire. À cet instant la seule pensée que j’avais c’était que j’aurais souhaité disparaître avant tout ça.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Aegis le 17/11/2017, 22:28

Whatever it takes

 

{ PV Shae'  }

Aegis était resté planté là sans bouger, telle une statue et n’osait surtout plus bouger le petit doigt de peur de s’en prendre une. Son regard perdu dans le vide lui brisait littéralement le cœur, la détresse se lisait sur son visage d’habitude si souriant en sa présence et maintenant si dur. Il avait vraiment l’impression de l’avoir trahi, pourrait-il se le pardonner ou plutôt se ferait-il pardonner ?

Il tenta une approche et essaya de passer son bras autour de l’épaule de son amie, mais fut à nouveau surpris par sa petite voix… Cette même voix n’était plus la douce musique qu’il avait connue il y a quelque temps déjà, cela n’avait plus rien d’une caresse pour les oreilles, le ton était froid, d’une distance incroyable malgré les 50 centimètres qui les séparaient et glacial tout comme une pluie d’hiver, cette même pluie qui continuait de s’abattre sur eux.

- Pourquoi es-tu la … Qu’est-ce que tu fais là ? Réponds-moi pourquoi ?

Elle le frappa soudainement au torse qu’il faillit en basculer à la renverse, il se rattrapa in extremis en agrippant une poignée d’herbe humide. Plus elle continuait de frapper, moins les coups se faisaient ressentir, mais il agrippait bien plus qu’une poignée d’herbe à présent, c’était une motte de terre complète, les racines étaient en train de lâcher une à une à chaque coup de Shaerina et la pente dans son dos.

- Pourquoi tu es la Aegis ! Tu m’as encore abandonné ! Tu es encore partie ! Vous partez tous ! Vous m’abandonnez tous ici ! Et moi hein ? Je vais devenir quoi ? Qu’est-ce que je vais faire sans vous tous ?

Oui, il avait une fois de plus décidé de partir, mais cette fois-ci, il lui avait proposé de venir avec lui, avait-elle refusé de venir à cause de la présence de Judith ? Pour lui c’était impensable il la voyait comme une grande sœur et rien de plus. Mais à la réflexion… Aegis venait de se rendre compte de l’immense connerie qu’il avait faite… et c’était trop tard.

- Je… je suis désolé Shae… dès que j’ai senti qu’il t’arrivait quelque chose j’ai…

Le sol avait lâché, Aegis se retrouvait avec une motte de terre dans chaque main et le sol trempé par la pluie le faisait glisser d’autant plus. Shae vint donner l’ultime coup et le garçon tomba à la renverse sur le dos en dévalant la digue. Il essaya de se rattraper, mais ses mains glissaient à cause de la boue.

Une dizaine de mètres plus bas l’étudiant tomba dans l’eau glacée de la rivière. Le courant commença à l’emporter et surtout à l’éloigner de la fille qu’il aimait comment la situation avait pu dégénérer aussi vite.

- SHAE !

* P’tain je viens pour tenter de la sauver et c’est moi qui me retrouve dans cette situation…*

Le garçon s’accrochait désespérément à une branche tout en buvant la tasse à chaque fois qu’il voulait ouvrir la bouche pour appeler son amie. Le courant se faisait de plus en plus virulent il ne tiendrait plus à cette branche très longtemps. Il se maudit intérieurement à cet instant précis, il avait enfin pu se sociabiliser avec d’autres êtres humains qui ne lui voulait pas de mal, il s’était même fait une petite amie. Son pouvoir avait évolué et dans une situation critique ne servait absolument à rien. Le karma lui faisait payer les affronts a répétions qu’il avait fait subir à Shae et le karma avait raison, il allait mourir noyé comme la pauvre merde qu’il était !



 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Shae' le 22/11/2017, 21:30

Mes poings frappaient contre sont torse et chaque coup raisonnait dans tout mes bras et cela se transformais petit à petit en fourmillement désagréable. Les pensées se mélangeaient dans ma tête et je peinais à savoir pourquoi je le frappais, il était sûrement là pour m’aider ou bien même m’emmener avec lui ou encore mille raisons et je ne lui laissais même pas le temps de s’exprimer. Je lui en voulais pour être parti une première fois sans un mot et à présent, je lui en voulais encore plus de partir une seconde fois. J’avais besoin de lui ici, et je ne pouvais pas partir et je ne comprenais même pas qu’il n’arrive pas à le savoir ni même à le comprendre. Mon pouvoir n’était pas aussi étendu que le sien et je ne le maîtrisais pas autant de plus il savait parfaitement que je ne voulais pas forcément pas m’en servir. J’aurais aimé qu’il vienne me voir et qu’il me demande de partir avec lui au lieu de m’écrire une lettre et en partant devant. Je lui voulais pour tant d’autres raison mais à cet instant présent je lui en voulais parce que je me sentais seule dans un moment comme cela lui et que j’avais l’impression de ne plus rien avoir, plus rien et plus personne.

Je ralentissais mes coups de plus en plus, je frappais au ralenti plus pour prendre le temps de réfléchir à ce que je devais faire. Je n’avais plus envie de me confier à lui et en même temps je ne voulais qu’une chose qu’il m’attrape dans ses bras et qu’il ne me lâche plus jamais parce que s'il me lâche j’ai bien peur de m’effondrer de chagrin et de ne plus jamais me relever.

« Je… je suis désolé Shae… dès que j’ai senti qu’il t’arrivait quelque chose j’ai… »

Je l’écoutais sans même broncher, je gardais les yeux fixer sur son torse, le tissu de son tee-shirt était tremper tout comme le reste de ses vêtements. Je n’avais aucune idée de comment il m’avait trouvé ici mais ça me rassurait de savoir qu’il était là. Mais je ne comprenais pas comment il avait pu sentir que quelques choses m’arrivait si même moi je ne savais pas ce qui m’arrivait.
Il ne put pas finir le reste de sa phrase, le bout de terre à laquelle il était accroché venait de céder lui faisans dévalés la pente. Je glissais derrière lui de quelques petit métres avant de réussir à me stopper chose qu’il ne réussit pas à faire de sont coté.
Je reprenais appuis comme je pouvais et je le cherchais des yeux plus bas avant de me rendre compte que je ne le voyais plus nul part. La panique se faisait ressentir, est ce que j’avais rêvé dans mon désespoir qu’il était venu ? Je ne savais même pas ou j’étais alors quand bien même il aurait dû être loin d’ici et je m’étais sûrement fais des films. Je me laissais tomber à terre dans la boue fatiguée de me battre avec des hallucinations.

« SHAE ! »

Un cri se fit entendre un peu plus loin de moi, quelqu’un m’appelait. Je me concentrais un instant ce n’était pas une hallucination Aegis venait vraiment de dévaler la pente. Rapidement je me relevais et essayais de descendre au plus vite la pente en glissant la moitié des pas que je faisais. J’arrivais rapidement au bord de l’eau je n’y voyais rien et je n’entendais que l’eau de la rive et aucune autre voix.

« AEGIIIIIS ! Je suis la .. »

J’atteignais le bord de la rive en glissant sur mes fesses les derniers mètres, je tombais alors au bord de l’eau en m’écorchant sur le petit peu de béton présent. Sans plus attendre je me penchais au bord de l’eau pour essayer d’apercevoir Aegis. Je tournais la tête dans tous les sens mais je n’y voyais rien. Je me relevais un peu chancelante pour marcher sur le bord de la rive en essayant de ne pas aller trop vite pour ne pas le louper, j’étais sur de l’avoir entendu dans l’eau et le courant était trop fort pour que quelqu’un arrive à remonter seul mais avec un peu d’aide en revanche c’était possible. Mon coeur tapait dans ma poitrine comparable à si j’avais été dans un manège à sensation cette désagréable sensation qui s’appelle l’adrénaline, moi qui croyais que celui-ci venait de mourir il y avait à peine une vingtaine de minutes.
Mes yeux se fixèrent quelques secondes sur une tache plus clair dans l’eau et qui était en plus de ça au bord de l’eau prêt d’un arbuste dont les branches dégoulinaient dans l’eau. Je m’y précipitais en tapotant au bord de l’eau avant de cogner quelques choses de plus mou. Doucement je passais ma mains sur cette « chose » en priant pour que ce ne soit pas un animal sauvage, mais ma main rencontrait un visage buvant la tasse et un bras qui s’accrochait aux petites branches qui menaçait de se casser à tout moment et de l’emporter loin de moi.

« Aegis, accroche toi à moi, je suis là ! Donne-moi ton bras ! »

Je n’avais aucune idée de comment le sortir de la, tout ce que je voulais c’était le tiré hors de l’eau de toutes mes forces. Je m’allongeais sur le bord de la rive à plat ventre et je lui tendais mes bras tout en essayant d’agripper fermement les siens. Je plaçais une de ses mains fermement agrippé à mon bras pour lui indiquer de tenir. Une fois ses bras attachés aux miens par nos simples forces, le tiraient aussi fort que je pouvais. Ses doigts s’enfonçaient dans mon bras et me faisais mal mais je n’y faisais pas attention j’étais concentré sur ma seule mission. Je sentais sont corps contre la rive, et j’essayais de le tirer en avant en essayant de me mettre à genoux. Chaque gravier ou bout de béton mal lissé s’enfonçait dans mon jean et me lacérait les genoux me déstabilisant sur ma tache.
Me concentrant un instant d'avantage sur mes genoux meurtries, je n'exerçais plus la même force et un bras d'Aegis glissa retombant dans l'eau. Désespéré je ne pouvais pas le lâcher et j'essayais de m'accrocher aux derniers bras qui commençait lui aussi à glisser dans l'eau.

« Je n'y arrive pas ... »
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Aegis le 24/11/2017, 11:57

Whatever it takes

 

{ PV Shaerina }

- Je n’y arrive pas…

Aegis sentait sa main glisser au fur et à mesure, malgré le fait qu’il serrait le frêle bras de son amie de toutes ces forces, le courant était bien trop fort. Les choses avaient dégénéré à une vitesse folle, pourquoi fallait qu’il conserve cette poisse incroyable. Quand la chance allait-elle enfin lui sourire ? Quand allait-il réussir son entrée quelque part sans que les gens ne se retournent et ne disent « Mais quel con ! »

L’étudiant tenta d’ouvrir la bouche afin de faire passer quelques mots à son amie, mais avala plus d’eau qu’autre chose. Il fallait qu’elle le lâche sinon ils allaient tout finir dans la rivière et le résultat serait tout sauf glorieux.

Soudainement ils sursautèrent tous les deux la foudre venait de s’abattre sur un arbre un peu plus en amont, le tronc tomba dans l’eau et le reste se mit à flamber avant que la pluie ne finisse par avoir raison des flammes. Les débris commencèrent à se diriger vers eux et allaient les percuter…

L’eau glacée lui engourdissant les membres, ses doigts avaient pris une teinte plus blanche, le sang ne circulait plus. Shaerina était restée sous la pluie sans bouger pendant un certain visiblement, elle ne devait plus avoir la force, il fallait qu’elle le lâche maintenant à moins que….

* Et si… J’augmentais ses capacités à fond, pourrait-elle gagner en suffisamment en force pour nous sortir de la tous les deux ? *

Aegis se concentra, ferma les yeux et visualisa une dernière fois mentalement la femme qu’il aimait. Il la voyait bercée dans une douce lumière, l’étudiant commença à lui insuffler son pouvoir, la traversant de part en part pour l’inonder. Dans son esprit à présent, l’étudiante irradiait tellement de lumière qu’il lui était difficile de la regarder.

Les choses allaient enfin s’arranger, c’était certain, elle le sortirait de là comme d’un rien. Mais c’était son compter sa poisse légendaire, un nouvel éclair les frappa tous deux de plein fouet dans un vacarme apocalyptique, lui coupant le souffle au passage. Shaerina fut projetée un peu plus loin tandis qu’Aegis sombra dans l’eau complètement sonné.

Il n’avait plus la force de bouger ses membres, en ouvrant une dernière fois les yeux, il aperçut la pleine lune s’exhibant à travers une petite portion du ciel avant de se faire masquée de nouveau. Ses paupières se fermèrent, mourir noyé le terrifiait tellement. Il voulait tellement pouvoir respirer a plein poumon une nouvelle fois. Les gens n’apprécient jamais assez les plaisirs simples comme manger, boire, dormir, respirer.

Son corps commençait à trembler, il ne teindrait plus que quelques secondes, dans son esprit il repensait encore à son pouvoir… Hormis lui attirer des ennuis il n’avait pas servi à grand-chose, il pensa à Shae, avait-elle survécu à l’impact de la foudre, s’en sortirait-elle ? Après avoir vu Aegis se noyer sous ses yeux sans qu’elle ne puisse rien y faire ?

Shae, il n’avait plus que ce mot en tête, il se le répétait comme un mantra, une dernière fois, comme si ça allait faire une différence. Et dans un dernier éclair de lucidité, il se rendit compte que le lien entre lui et son amie n’existait plus… Il ne la sentait plus ce qui ne signifiait qu’une chose, qu’elle était morte.

Aegis hurla sous l’eau une dernière fois, vidant ses poumons du peu d’oxygène qu’il restait, mais... quelque chose se produisit, un miracle. L’eau commença à s’écarte de lui progressivement, lui permettant de reprendre enfin son souffle. La bulle d’air commença à s’agrandir de plus en plus lui faisant toucher le lit de la rivière plongeant ses mains dans la vase.

Le garçon avança la main contre la paroi et se rendit compte que l’eau s’écoulait tout autour de lui, il fit traverser sa main en dehors la bulle et la ramena vers lui aussitôt… Que se passait-il ? Quel était ce pouvoir ? Pourquoi était-il encore vivant ? Tellement de questions et aucune réponse…



 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Shae' le 24/11/2017, 16:08

Je sentais les gouttes de pluie s’écraser sur mon visage et dégouliner le long de mon coup, je sentais l’air fouetter le reste de mon corps comme s'il essayait de me repousser au loin de tout ça. Mes deux mains agrippaient fermement les bras d’Aegis, je tirais autant que je pouvais mais chaque fois que j’essayais je sentais sont bras glisser un peu plus entre mes mains. 
Je voyais fatalement arriver la fin, je ne savais pas comment le sauver je n’avais plus la force pour le sauver même si je refusais d’abandonner et je ne pourrais jamais m’y résoudre. J’avais tellement peur de le perdre, il était la avec moi et je ne voulais pas le voir se noyer sous mes yeux sans que je ne puisse rien faire. 

J’observais sont visage et j’essayais de garder mes yeux rivés aux siens pour essayer de lui transmettre du courage, même si je savais pertinemment que nous n’en avions plus. Je le vis essayer d’ouvrir la bouche, je ne savais pas si c’était pour parler mais l’eau s’engouffra dans sa bouche sans qu’il ne puisse dire un mot. Dans ma tête je me répétais « tient bon » continuellement pour essayer de me donner la force nécessaire. Un éclair illumina le ciel un instant et s’écrasa sur un arbre me faisant sursauter et faisant glisser encore plus Aegis. L’arbre que l’éclair avait touché s’embrasa en un instant avant de s’effondrer dans l’eau et même si les flemmes s’étaient éteinte avec la pluie les débris se dirigeait droit sur Aegis dans l’eau. J’essayais encore et encore de tirer en m’activant plus, il fallait que j’arrive à le sortir de là et je priais mentalement pour que quelqu’un nous trouve. 

Je sentais les bras d’Aegis glacer et je sentais ses forces et le courage l’abandonner petit à petit lui aussi. Comment pourrais-je me remettre d’une telle situation si ça venait arriver. Je ne pouvais pas m’y résoudre jamais, je réfléchissais à toute vitesse. Et si moi aussi je descendais dans l’eau, moi si j’y descendais volontairement je pourrais faire attention et prendre plus d’appui et sûrement l’aider à se hisser sur la rive. 
soudain je sentis une connexion, cette même connexion que j’avais sentie auparavant lorsqu’on c’était fais attaquer par le chien et regardant le garçon que j’aimais je sus ce qu’il faisait, celui-ci se servait de son pouvoir pour augmenter la puissance du mien sauf que le mien ne fût d’aucune utilité. Je sentais une toute nouvelle puissance parcourir chaque parcelle de mon corps et puis plus rien. Je ne voyais plus rien, je ne sentais plus mes mains s’agripper à Aegis, je ne sentais pour ainsi dire plus rien. Un éclair s’était abattu sur nous et m’avait envoyer beaucoup plus loin m’arrachant aux bras d’Aegis. Je sentais mon esprit m’échapper et je luttais pour ne pas sombrer totalement. 

J’étais partiellement dans un tunnel sombre, les murs étaient remplies d’électricité et j’essayais de m’en tenir loin. Je savais que je devais faire quelques choses mais je peinais à m’en souvenir. J’avais beau réfléchir je savais que pourtant je n’étais pas seule ici. 

J’ouvris grand les yeux, je n’avais aucune idée du temps qui s’était écouler, mais je n’en avais que faire. J’essayais de me relever le plus vite possible, mais je sentis le ciel tomber sur ma tête comme ci toute l’atmosphère allait m’écraser et je chancelais avant de retomber sur mes genoux par terre. Il fallait que je me dépêche, je ne savais pas ce qui était arriver à Aegis, il était probablement toujours dans l’eau. Mes membres étaient endoloris et refusaient de m’obéir comme il faut, et je sentais comme une brûlure le long de mes bras. Je n’avais pas envie de regarder pour le moment je voulais juste retrouver la personne la plus importante à mes yeux. 
Une nouvelle fois j’essayais de me relever, mais je compris vite que je ne pourrais que me déplacer à quatre pattes car j’étais incapable de me relever après un coup comme celui-là. Alors aussi vite que je pouvais j’avançais et pourtant mon allure était comparable à une tortue tellement c’était difficile de me mouvoir. 

J’avançais vers la rive à l’endroit exact ou nous étions avant l’éclair, et il n’y avait plus personne. Je tapotais des mains par terre et je criais son nom plusieurs fois avant de me rendre compte que personne ne me répondrait parce qu’il n’était plus là. J’inspectais la surface de l’eau et je plongeais mes mains dans celle-ci pour voir si je ne sentais pas quelques choses sous mes doigts mais rien. Même le contact avec l’eau je ne le sentais plus, et pourtant même le froid ne me faisait plus rien. 

« Non, non, non Aegis non … »

Je m’approchais tout au bord de la rive et je replongeais mes bras dans l’eau pour essayer de chercher plus profondément dans l’eau et prise de désespoir à force de brasser l’eau dans le vide j’élançais mes mains de toutes mes forces sur la surface de l’eau comme pour essayer de frapper cette affreuse rive qui avait emporter le garçon que j’aimais. Mais mes mains n’entrèrent jamais en contact avec l’eau, celle-ci se stoppait à la surface de l’eau bloquer par une matière dure. Tout autour de mes mains et bien plus loin, semblait s’étendre comme de la glace. 
Surprise j’enlevais mes mains, nous n’étions qu’en automne et c’était impossible que quelques choses gèle aussi vite. Je regardais autour de moi, quelqu’un d’autres avait bien fait ça, je cherchais mais je ne vis personne dans les alentours. 

Je reposais mes deux mains à plat sur la glace, comme ci le fait de l’avoir emporté ne suffisait pas maintenant il était bloqué sûrement mort la dessous. Je me relevais en essayant cette fois de ne pas tomber et je posais un pied prudent sur la glace et puis un deuxième. Je ne tombais pas et la glace ne se brisait pas alors j’avançais vers l’endroit où il se trouvait en me dépêchant et mon pied dérapa, finalement la glace était bien comme une patinoire et je me retrouvais écraser sur la surface de la rive qui ne se brisa pas. Comment allais-je faire pour le sortir de la, il était probablement noyé et je ne pouvais plus rien. 
Je frappais la glace avec mes poings en essayant de la briser, mais tout ce que je sentais c’étaient mes phalanges qui petit à petit allaient se briser si je continuais à frapper ainsi la glace. Mais je n’en avais rien à faire il fallait que je la casse alors je continuais à marteler la glace de mes poings en essayant de me dire que non il ne pouvait pas mourir pas maintenant.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Aegis le 25/11/2017, 17:38

Whatever it takes

 

{ PV Shaerina }

Aegis n’en croyait absolument pas ses yeux, il était bien vivant, à patauger dans la boue certes, mais vivant. Autour de lui quelques poissons hors de l’eau en train de s’étouffer. Eux aussi ne devaient pas comprendre, il attrapa la plus proche délicatement et s’avança pour le mettre hors de ce fameux champ de protection.

- Te voilà hors de danger petit poisson !

Soudainement la température baissa drastiquement, la boue si humide commença à givrer sous les écarquillés d’Aegis. Mais que se passait-il ici ? Progressivement l’eau tout autour du garçon se solidifia, emprisonnant absolument tout ce qui s’y trouvait, le fameux poisson n’avait pas eu le temps de totalement rentrer dans l’eau que sa queue restait à l’air libre et le reste de son corps était à présent figé dans la glace.

Le garçon essaye de se lever, mais la réalité le frappa en plein visage ou plutôt le plafond de son petit havre de paix se situait plus bas qu’il ne l’aurait pensé. Il était à présent totalement emprisonné.

- De mieux en mieux bordel ! Mais j’ai fait quoi pour avoir autant la poisse ?

Il posa ses mains contre l’épaisse couche de glace pour la retirer aussitôt en se frottant les mains. Elle était terriblement froide. Est-ce que Shaerina était à l’origine de tout ça ? Cela n’avait absolument rien à voir avec son pouvoir… Le garçon resta pensif un instant, était-il possible qu’un élève de Tsuki ait pu assister à tout ça et décider de nous venir en aide ? C’était l’explication la plus plausible en effet…

Il repensa a Shae aussitôt et sentit une boule lui monter au fond de la gorge, ce fameux lien qu’il sentait depuis qu’il avait rencontré avait totalement disparu pour laisser la place a un abime des plus effrayant. En fermant les yeux, il tenta de voir où se situait Judith… Après quelques secondes il leva un sourcil interloqué…

* Je ne la sens pas non plus… que se passe-t-il, il lui était arrivé quelque chose ? *

Dernier espoir, la saphir qu’il avait rencontré dans la serre l’autre jour, Luna, la fameuse représentante des saphirs ! Il se massa la tempe, se frotta les mains frénétiquement à cause du froid, se craqua les doigts et enfin inspira profondément.

En faisant le vide dans sa tête, il tenta de chercher son dernier espoir, peu importe l’endroit où elle se trouvait, mais il n’y avait plus de réponse de son pouvoir, comme s’il avait disparu.

- …

Aegis ne savait plus trop quoi penser et semblait désemparer, il ne pourrait pas rester indéfiniment dans sa petite bulle, qu’est-ce qui le tuerait en premier, le froid ou le manque d’oxygène ? Il commença à s’énerver et voulut frapper la glace, mais l’espace d’un instant il sentit quelque chose de nouveau en lui, comme s’il pouvait tout attraper autour de lui. La sensation disparue aussi vite qu’elle était venue.

En regardant autour de lui, il se rendit compte que le fait d’avoir survécu sous l’eau venait peut-être de lui. IL n’y avait qu’un seul moyen de s’en rendre compte, il concentra son esprit sur le plafond et s’imagina mentalement en train de le forer…

- Oh putain !

Sous ses yeux ébahis, la glace commençait a se percer et le trou a s’agrandir de plus en plus lui permettant de pouvoir enfin se mettre debout… Il se souvient alors de ce qu’il s’était passé dans ce bunker souterrain. Cet individu qui s’était amusé à faire exploser le plafond… Bon ça lui était remonté dessus certes, mais il ne devait se situer qu’a trois mètres en dessus du niveau de l’eau donc il n’y aura pas trop de problèmes. Il stoppa sa foreuse psychique pour imaginer une explosion qui détruirait tout ce qui se trouverait au-dessus de sa tête… Son nouveau pouvoir répondit aussitôt et dans un =vacarme étourdissant explosa tous les alentours dans un rayon de 15m… Surpris du résultat il regarda ses mains et serra ses poings… Finalement la roue du destin commençait à tourner…

En regardant autour de lui il se rendit compte que finalement le courant avait du l’emporter beaucoup plus loin que prévu, il distingua l’arbre sur lequel s’était abattue la foudre ou du moins ce qu’il en restait a une centaine de mettre environ de sa position initiale… il remonta sur les bords de la rive, enjambant les blocs de glace qui n’avaient pas éclatés. Au loin il distinguait une silhouette d’une femme aux cheveux blancs… Mais ce qui le frappa plutôt c’est de voir que la rivière était totalement gelée sur une sacrée distance. Probablement grâce à cette jeune femme. Peut-être lui indiquerait-elle si son amie Shaerina allait bien, car il ne la voyait pas sur la berge…

- Ohé !



 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Shae' le 27/11/2017, 18:04

Je ne ressentais absolument plus le froid et pourtant j’étais semi-allonger sur de la glace et l’air était absolument glaciale. Pourtant quelques minutes auparavant j’étais gelée, était ce l’adrénaline qui effaçait et endormirait tous mes sens et mes nerfs ? La réponse était pourtant que non vue que mes points s’abattaient sur la glace et je ressentais chacun des coups vibré dans tout mes bras. Je savais pourtant que c’était stupide de m’acharner autant sur la glace étant donné que c’était une rive entière qui venait de se givrer à l’instant sans aucune explication plausible, de plus mes phalanges étaient complément en sang.

Désespérer  je m’allongeais contre la glace, je n’avais plus la force et je voulais juste m’endormir de froid ici et ne plus jamais me réveiller si je ne pouvais plus revoir la personne que j’aimais. Pourtant j’imaginais et je souhaitais au plus profond de moi avoir une hache tranchante pour éclater toute cette glace pour essayer encore et encore pour creuser dans la glace comme je pouvais. Soudain dans ma main apparut quelques choses de long et de solide avec le bout ressemblant fortement à une hache. Je lâchais l’objet transparent et le laissais tomber au sol devant moi. Je l’observais, le manche était assez long pour prendre de l’élan et la hache semblait tranchante même si c’était de la glace. Je touchais l’objet de mes mains pour voir si ce n’était pas un mirage mais non sous mes doigts je sentais la glace, qui s’accrochais sur mes doigts quand je la touchais. Je ne pouvais pas y croire, je ne savais pas si quelqu’un se jouait de moi à cet instant pourtant je savais pertinemment qu’il n’y avait personne avec moi.

Soudain j’entendais un plus loin que moi la glace craquer, mais je n’arrivais pas à savoir d’ou cela venait. Pourtant celle-ci craqua jusqu’à entendre un dernier craquement sinistre digne d’une explosion non loin de moi. Je me relevais sur mes des mains pour essayer de voir devant moi mais c’était peine perdue.

«  Ohé ! »

Je relevais la tête, à la recherche de la provenance de la voix qui appelait. Mon regard chercha sur la rive gelée, puis de l’autre coté à l’opposer de moi puis rien. Finalement je tournais la tête de l’autre coté de la rive de là ou je venais et il me semblait voir quelque chose. Je me relevais doucement, mes doigts accrochaient la glace et me permettaient de me relever sur mes deux genoux les plus durs étant de poser mes pieds-à-terre avec mes converses qui toute lisse n’allait pas m’aider. Une fois sur mes genoux je posais un pied devant moi et j’essayais de m’appuyer sur mes mains pour me donner de l’élan sans m’appuyer sur mon pied qui menaçait de glisser à tout moment.
J’avais réussi à me lever sur mes deux pieds et maintenant il me fallait rejoindre la berge, j'avançais doucement petit pas par petit pas droit devant moi pour atteindre le sol. Malheureusement à mi-chemin, mon pied glissa et je retombais de toute ma hauteur lamentablement sur les fesses. J’encaissais le choc tombé sur les fesses n’était pas super, le coccyx en prenait un coup et pour se relever cela demandait un vrai supplice. Néanmoins, je me pressais un peu parce que je n’étais plus très loin du bord de la rive, je finissais m'a traverser à quatre pattes pour l’atteindre.

Je me relevais enfin sur mes deux jambes, en me précipitant vers l’endroit ou nous étions Aegis et moi à la recherche de la personne qui avait appeler. C’était une occasion rêvée de demander de l’aide. Je finissais par discerner une forme humaine et je courais autant que possible droit sur elle tellement que je le percutais presque.
Je me stoppais mains sur les genoux pour reprendre mon souffle un instant et j’essayais d’expliquer.

« S’il vous plaît, j’ai besoin d’aide mon ami est la dedans »

Je relevais la tête pour indiquer la rive, et puis finalement je me stoppais net dans mon geste. L’homme que j’avais vu se noyer sous mes yeux était devant moi bien vivant et semblait aller bien. Je ne comprenais plus rien mon esprit était confus.
J’avançais une de mes mains complètement glacé vers son visage mais elle était totalement froide et je ne pouvais la bouger alors je laissais retomber mon bras.

« Je ne comprends pas, comment est ce possible ? Est ce bien toi ? Je t’ai vue tu t’es noyé devant moi, je ne comprends pas c’est un rêve ? Suis-je morte aussi ? »

Je balançais mes questions à toutes vitesses prenant à peine le temps de respirer et puis finalement je me rendais compte qu’il était bien la devant moi, les cheveux tremper marque qu’il avait bien trempé dans l’eau de même que ses vêtements.
J’avançais mon corps contre le siens et je l’enlaçais du mieux que je pouvais avec une de mes mains complètement gelée.

« Je ne comprends pas ce qu’il se passe, mais tu es là… tu es bien là.. Tu es vivant »

Mon coeur ne cessait de battre dans ma poitrine, je ne savais pas si c’était la réalité ou si la folie qui me guettait me jouait un vilain tour, mais j’étais rassuré de le voir devant moi.
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Aegis le 27/11/2017, 21:56

Whatever it takes

 

{ PV Shaerina }

Shaerina s’était jeté dans ses bras, finalement cette jeune femme aux magnifiques cheveux couleur neige c’était bien elle, comment cela avait-il pu se produire ? Le choc avait été si violent que ça ? Il laissa glisser ses doigts dans les cheveux trempés de son amie, il n’en revenait pas… Il finit par se ressaisir et la serrer à son tour bien fort contre lui, ne voulant plus la laisser s’éloigner.

- Je ne comprends pas ce qu’il se passe, mais tu es là… tu es bien là. Tu es vivant.

Par la force des choses il avait survécu à tout ça et en était même sorti plus fort qu’auparavant, cette nouvelle force bouillonnait dans sa tête. En se concentrant un peu il l’avait l’impression de pouvoir tout attraper et saisir n’importe quoi autour de lui comme si le monde lui-même devenait une extension de son propre corps.

- Oui… Je ne sais pas ce qu’il m’est arrivé sous l’eau, mais… tout s’est mis à geler et je me suis retrouvé enfermé dans une bulle d’air… J’ai réussi à m’extraire, mais… C’est toi qui as fait… ça ?

Aegis montrait l’intégralité de la rivière totalement emprisonnée dans la glace, Shaerina avait-elle gagné en force elle aussi ? Mais cela n’avait absolument rien à voir avec son pouvoir d’origine celui-ci était clairement trop puissant…

* La vache, si Shae est capable de ça maintenant…*

Il glissa ses mains le long du corps de son amie pour aller saisir ses mains avant de s’écrier de stupeur, elles étaient absolument glacées. La pluie n’arrangerait rien à leur situation, ils devaient absolument rentrer et se mettre à l’abri pour se réchauffer.

- Shae tu tes mains sont violettes tellement elles sont froides, il faut absolument rentrer pour les réchauffer, est-ce que tu peux marcher ou veux-tu que je te porte sur mon dos ?

Il avait proposé techniquement sans réfléchir, mais à la réflexion il ne sentait pas capable de soulever quoi que se sois sur son dos. À vrai dire il avait les jambes qui tremblaient à force de rester debout sans bouger. Il ne souhait qu’une chose à présent, rentrer, se glisser sous une douche brulante, puis sous la couette et hiberner. Il glissa une de ses mains dans sa poche et effleura du doigt la pièce d’échec en aluminium que la représentante des saphirs lui avait donné.

Il fut rassuré d’une certaine manière, cet objet n’avait pas de réelle valeur, mais il restait la seule chose qui le ramenait à son ancien pouvoir. De plus ce nouveau don qu’il venait d’obtenir à la porte de la mort était-il définitif ou s’évanouirait-il une fois la nuit passée ?


 


Hebergeur d'image
avatar
Aegis
Admin / Graphiste

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Shae' le 28/11/2017, 18:14

Doucement contre sont torse je reprenais mon souffle et essayais de mettre en place mon esprit pour avoir le plus possible les idées claires. Tout cela faisait beaucoup d’information pour moi, et beaucoup d’information que je n’arrivais pas à traiter correctement pour le moment car la première avait déjà anéanti toutes mes chances de réfléchir comme il fallait.
Le contact de mes bras autour de lui me confirmait que je ne délirais pas, il était beau et bien la, mon esprit était scinder en deux une partie de moi lui en voulait tellement de m’avoir abandonné qu’elle me soufflait de le lâcher tout de suite, mais l’autre partie celle qui l’avait vue mort sous ses yeux me soufflait de le serrer plus fort dans mes bras encore un petit peu.

« Oui… Je ne sais pas ce qu’il m’est arrivé sous l’eau, mais… tout s’est mis à geler et je me suis retrouvé enfermé dans une bulle d’air… J’ai réussi à m’extraire, mais… C’est toi qui as fait… Ça ? »

Je levais les yeux pour rencontrer les siens, d’un mouvement il me montrait l’étendue de la rivière totalement faite de glace. La vérité c’était que je n’en savais rien, j’avais des doutes. Je savais qu’il n’y avait personne avec nous et que j’étais la seule à avoir pu faire ça seulement ce n’était pas dans mes capacités. Mais j’avais aussi imaginé cette hache qui était apparu dans mes mains elle aussi couverte de glace et à présent j’étais effrayé de savoir ou non si j’étais la cause de tout ceci.
Je regardais la rive pensive, et si jamais c’était moi qu’est ce que cela voulait dire ? Comment pourrais-je être capable d’une chose pareille.

Aegis me fit sursauter lorsqu’il passa ses mains le long de mes épaules pour descendre jusqu’à mes mains, je ne m’attendais pas à se contacte qui m’avait surprise. Lorsqu’il attrapa mes deux mains dans les siennes, il resta quelque peu surpris. Moi je ne l’étais pas, je savais ce qu’il regardait je m’en étais aperçu sur la rive quand j’avais essayé de taper la glace à l’aide de mes mains. Elles étaient à présent violettes complètement glacer et pourtant moi je ne ressentais pas le froid depuis un petit moment déjà peut-être parce que tous mes nerfs étaient endoloris.

« Shae tu tes mains sont violettes tellement elles sont froides, il faut absolument rentrer pour les réchauffer, est-ce que tu peux marcher ou veux-tu que je te porte sur mon dos ? »

Je regardais mes mains sur les siennes elles étaient en plus de ça maculer de sang mais la non plus je ne ressentais aucune douleur. Aegis me proposait de rentrer mais nous étions à présent loin de l’académie et tout les deux pas vraiment en état de marcher des heures sous la pluie. Je soupirais, même blesser ou mal en point il me proposait son aide.
J’enlevais mes mains des siennes pour les laissera retomber le long de mon corps pour réfléchir à une solution. Puis je me rappelais pourquoi nous étions là et dans cet état. Mon sang ne fit qu’un tour je lui en voulait plus que n’importe qui au monde. Je plantais mes deux yeux remplis de colère à nouveau dans les siens et sans prévenir main endolori ou pas je le giflais comme je pouvais avant de la laisser retomber.

« Si tu n’étais pas parti, puis ensuite revenu nous n’en serions pas la ! Je te déteste ! »

Je me retournais et j’essayais de trouver la meilleure solution sans même le temps de lui laisser en placer une pour ça défense ce n’était pas vraiment le moment.
Dans la lettre qu’il m’avait laissée, Aegis avait aussi glissé la clef de l’appartement de sa chère Judith, l’appartement était ce qu’il y avait de plus prêt pour le moment et ensuite je pourrais continuer mon chemin. Je glissais ma main dans ma poche là ou j’avais rapidement glisser la clef quand celle ci était tomber de la lettre, je la sortais délicatement elle était toujours la et n’avait pas bouger une chance pour lui. Je me tournais à nouveau vers lui et je lui présentais la clef.

« Nous pourrions … Non, tu pourrais te rendre à l’appartement de Judith c’est plus prêt que l’académie. Je ferais route avec toi mais après pour ma part je rentrerais l’académie. Je peux marcher je n’ai pas besoin de ton aide … »

Je lui tournais le dos et je commençais à remonter difficilement la pente de la rive et la colère commençait à me gagner petit à petit. Certes nous étions saint et sauf mais s'il n’était pas revenu ici rien de tout ça serait arriver, il n’aurait pas failli risquer sa vie dans cette rive. De plus je ne comprenais pas pourquoi il partait et revenait sans cesse.

« Je pense que tu as des choses à me dire donc allons y …»

A suivre quartier résidentielle !
avatar
Shae'
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Whatever it takes [ Pv Aegis ][No-MJ]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum