La valise [PV Chambre 11F]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La valise [PV Chambre 11F]

Message par Dihce le Lun 13 Nov - 0:34

Dihce poussa doucement la porte d'une main. Iel entra à pas lents dans la pièce en tirant sa valisette à roulette derrière iel. Des gouttes d'eau tombèrent sans bruit au sol. En effet, la pluie ne l'avait pas épargné. Iel n'avait ni imperméable, ni parapluie. Par conséquent, iel était trempé. Iel s'arrêta devant la glace qui recouvrait l'une des penderies de la chambre et observa longuement les gouttes rouler sur son visage juvénile et sans genre, glisser dans ses cheveux blonds, goutter sur son corps petit et chétif, sans aucune forme. Iel tourna finalement lentement la tête pour observer la petite chambre qui était doucement chauffée et bien entendue, sèche.

Il semblait n'y avoir personne en ce début de matinée. Pas étonnant. Les autres devaient sûrement être en cours. Il y avait cinq lits dans la pièce, mais aucun d'entre eux ne possédaient aucun draps. Iel s'intéressa à leurs emplacements respectifs un bon moment avant de finalement se diriger d'un pas lent vers celui qui lui semblait le plus en retrait. Iel lâcha sa valise et s'assit à même le sol à côté de celle-ci avant de l'ouvrir et désordonner quelques vêtements pour en tirer une serviette avec laquelle iel se frictionna lentement et sommairement les cheveux. Sans retirer la serviette de sa tête, iel se laissa aller en arrière contre le lit avant de la poche de sa veste une plaquette de médicaments. Iel retira deux comprimés de la plaquette et les avala. Sans eau. Iel soupira longuement avant de clore les yeux à demi.

Son esprit s'embruma rapidement. Iel le laissa divaguer sans retenue. Iel avait fugué. Vraiment fugué. Iel avait fait croire à l'académie que ses parents étaient d'accord pour son intégration et à ses parents qu'iel... S'était tué. Iel se rappelait encore les quelques mots qu'iel avait laissé à leur attention... "Papa, maman. Je suis désolé d'être la déception de votre vie. Je sais que ma vie vous appartient, mais il semble que vous soyez mieux sans moi. Vous me retrouverez peut-être. Au fond de la Manche. Adieu." Théâtral. Et totalement ridicule. "Papa, maman". Iel n'appelait jamais ses parents ainsi. A vrai dire, iel ne les appelait jamais. Lorsqu'iel devait leur adresser la parole, iel se mettait à leur portée et leur disait directement ce qu'iel avait à leur dire. "Désolé d'être la déception de votre vie". Iel se sentait comme une déception. Mais se sentait aussi déçu par eux.

Est-ce qu'iel méritait réellement cette chance qu'iel s'était octroyé ? Qu'iel avait volé au prix du mensonge ? Iel se sentait fatigué, tellement fatigué. Tout ça valait-il réellement la peine ? Peut-être est-ce que le rêve d'être un jour "normal" ou presque n'était qu'une chimère, après tout. Iel ignorait jusqu'à la raison qui lui avait fait y croire si fort jusque là.

Iel pris un troisième cachet de sa plaquette et l'avala. Il n'était jamais bon de penser autant. Jamais. Iel pensait toujours trop. Bien trop. C'était comme ça qu'iel se sentait mal. Très mal. Iel inspira longuement, puis soupira de nouveau. Le temps passa sans qu'iel ne s'en rende vraiment compte. Combien de temps était passé ? Une heure, deux heures ? Peut-être plus. Iel allait fermer les yeux quand le bruit d'une porte qui s'ouvre lea fit se redresser doucement.

Assis à même le sol, iel contempla d'un regard vide et fatigué la personne qui venait d'entrer en se disant au fond d'iel qu'elle aurait une bien drôle de première impression d'iel. En effet, peu féminin, on pouvait facilement lea confondre avec un garçon et il était bien difficile de lea confondre avec une fille. De plus, iel était encore mouillé, la serviette toujours posée sur ses cheveux et une plaquette de médicaments à moitié vide posée près d'iel. La valise n'avait pas bougé. Toujours ouverte et toujours en désordre. Heureusement, Dihce ne s'était jamais vraiment préoccupé du regard que les autres posaient sur iel et ça n'allait pas commencé aujourd'hui. Iel ne s'attendait pas à se faire des amis non plus. A vrai dire, iel n'y avait même pas songé. Iel n'avait qu'une trop vague idée de ce qu'était l'amitié, puisqu'iel n'avait jamais eu d'amis. La personne qui venait de faire irruption dans la pièce n'était rien de plus pour Dihce qu'une "fille avec qui je dois partager une chambre".

Rien de plus.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La valise [PV Chambre 11F]

Message par Lékami le Dim 19 Nov - 13:26

Devant la porte je vis une affiche avec le nom de ma camarade "Dihce Ohutu-Ayleen"...Tiens ? C'est la seule personne pour l'instant...Bah ce n'est pas grave ça va sûrement venir...Mais, au moins ce sera calme.... Puis, lorsque j'entrais dans la chambre je découvris que c'est assez spacieux. Et en regardant par terre je vis des affaires par terre puis des médicaments... Lorsque je tournais la tête je vis une personne sur le lit...Cependant... Je suis surprise... ! Je croyais que c'était une chambre de fille ! Pourquoi est-il là ? Je m'approchais lentement de lui et je lui dis :
 
 
"Hum...Qu'est-ce que vous faites là ? Si vous ne le savez pas c'est le dortoir des filles..."
 
Je me sentais assez gênée...Puis je me retournais, et alla vers l'entrée pour prendre mes bagages, et je remercie brièvement Kaname, qui m'a aidé. Je me tournai vers un lit assez proche de la porte, puis je commençai à sortir mes draps, mes coussins, en les mettant sur mon lit, des accessoires sur la table de chevet, et je mets mes vêtements dans la penderie...Puis, je jeta quelques fois, des coups d’œil au garçon...Puis en faisant mon lit je disais :

"...Je m'excuse je ne me suis pas présentée...Je m'appelle Lékami et vous ?...
Ah ! Si ça vous dérange que je vous vouvoie, dites-le-moi... !"

 
Bien sûr, j'ai repris mon habitude de vouvoyer les personnes...Même si cette fois, j'ai demandé son avis...Après avoir finie de préparer mon lit, je me retournais vers le garçon, en croisant les bras et attendant ses réponses...D'ailleurs, maintenant que j'y pense...Ou est cette "Dihce Ohutu-Ayleen" ? Peut-être est-elle en cours, ou s'est-elle perdue ? J'espère que ce n'est pas la deuxième option...


Je vous fait part de mon écriture en #FF9999...~
avatar
Lékami

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La valise [PV Chambre 11F]

Message par Dihce le Dim 19 Nov - 15:25

Dihce observa la jeune fille un instant. Même si elle était clairement beaucoup plus grande qu'iel, elle semblait avoir à peu près son âge. Elle lea pris immédiatement pour un garçon, mais Dihce ne pris pas la peine ni de lui répondre ou même de la corriger. Iel se contenta de la suivre du regard, s'attarda un instant sur la jeune femme qui l'avait accompagnée jusqu'à la chambre, puis revint observer la fille aux cheveux roses. Iel regarda ces derniers virevolter pendant qu'elle s'affairait à ranger le contenu de ses bagages. Leurs regards se croisèrent à plusieurs reprises, puisqu'elle lui jetais des  coups d’œil réguliers et que de son côté, Dihce ne la quittait pas du regard.

Iel avait toujours eu un énorme défaut d'empathie. Iel n'avait donc absolument aucune idée de ce que pouvais bien ressentir Lékami à cet instant. Iel avait beau la fixer, détailler chacun de ses faits et gestes, de ses expressions, la voir poser ses affaires sur la table de chevet, ranger ses vêtements dans sa penderie... Dihce ne savait pas du tout si sa jeune co-chambrée était stressée, surprise, gênée ou si au contraire elle était excitée et heureuse d'être là. Dihce détailla de nouveau les cheveux de la jeune fille, admirant leur couleur hors du commun. Iel n'avait encore jamais vu une telle nuance capillaire. Est-ce que c'était ça des cheveux "teints" ? Ou peut-être que c'était lié au "pouvoir" de cette fille ? Oui, Dihce n'avait pas oublié. S'iel était ici, c'était pour apprendre à maîtriser son pouvoir et être "accepté" parmi des personnes qui elles aussi sont "différentes". Est-ce que les étudiants qui venaient ici avaient tous des pouvoirs aussi ingérables que le sien ?

Iel eu envie de le demander directement à Lékami, mais se souvint qu'iel était particulièrement nul en ce qui concernait la communication. Particulièrement avec de nouvelles têtes. Iel se ravisa donc. Toutefois, Lékami ne semblait pas avoir l'intention de lea laisser dans son mutisme. Tout en faisant son lit, la jeune fille aux cheveux couché de soleil se présenta et lui demanda à son tour son prénom. Dihce pensait pouvoir s'en tirer comme au début en ne répondant rien et en faisant comme s'iel n'avait pas entendu, mais la demoiselle se tourna vers iel en croisant les bras, lea fixant. Dihce avait beau posséder l'empathie d'une huître, iel compris aisément que sa jeune co-chambrée ne lea lâcherait pas sans avoir eu de réponse.

Mais sur un malentendu, Dihce pouvait toujours essayer d'éluder.

"Ça ne me dérange pas."

Quant Lékami s'exprimait avec un adorable accent venu d'ailleurs, Dihce, iel, utilisait un anglais parfait. Son ton était monocorde et calme. Très neutre. Iel avait parlé suffisamment fort pour être entendu correctement... Mais pas d'une voix forte non plus. Son timbre n'était pas tranché clairement. On aurait dit une voix de pré-adolescent qui n'a pas encore mué. Par conséquent, ni spécialement féminine, ni spécialement masculine. Enfantine, à vrai dire. Ce qui allait très bien avec son visage juvénile et sa petite taille. Il était d'une facilité déconcertante de lea prendre pour un enfant entre dix et douze ans.

Iel vrilla son regard dans celui de Lékami sans ciller. Iel ne s'était pas présenté, mais avec un peu de chance, la jeune fille aux cheveux rosés n'insisterait pas.

Avec un peu de chance.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La valise [PV Chambre 11F]

Message par Lékami le Dim 19 Nov - 16:51

Lorsque je lui jetais des coups d’œil, il avait l'air de bien me fixer... Je n'ai rien de bizarre pourtant... Enfin je pense... En tout cas il a l'air obstiner à rester ici... Je ne vais pas le forcer à partir, tant qu'il ne me fait pas de mal... Mais, si on le découvre, ça va mal finir je pense...En tout cas, après un long moment, il m'a dit que ça ne le dérange pas si je le vouvoie... Tant mieux, j'ai envie de dire... Je ne suis pas habitué à tutoyer, donc ça me retire un poids lourd...Puis le garçon ayant ignoré ma première question, je lui re disais :
 
"Je suis désolée d’insister mais...Puis-je avoir votre nom s'il vous plaît... ? A part si vous voulez que je vous appelle le garçon..."
 
Après avoir finie ma phrase j'essayais de le détailler un peu plus...Une peau hâlée...Et... Une cicatrice ? Je ne vais pas m'attarder plus...Je ne suis pas le genre de personne à juger sur l'apparence...Puis je m'approchai d'une petite fenêtre pour voir un peu plus le paysage...J'ouvris la fenêtre puis le vent entra et faisait voler mes cheveux...J'admirais le paysage avec les jardins...En mettant mon bras sur le coin de la fenêtre tout en tenant ma tête je lui dis avec une expression douce et souriante :
 
"J'aime beaucoup observer la nature..." Je tourna ma tête en sa direction. "Et vous... ?"
 
Un petit peu de temps après je fermais la petite fenêtre car il commençai à faire froid...J'essayais de me réchauffer avec les mains contre mes bras...Je commençai à tousser, mince...Je me ruais vers ma valise pour prendre un sirop...Lorsque ma respiration revient je regardai le garçon et remarqua qu'il avait les cheveux mouillés... Mince j'espère que le froid ne l'a pas déranger... Je lui fais un signe d'excuse en pointant la fenêtre...Espérons qu'il comprenne...Puis je me remet à l'observer pendant que lui restais assis aussi à m'observer...


Dernière édition par Lékami le Mar 21 Nov - 16:26, édité 1 fois


Je vous fait part de mon écriture en #FF9999...~
avatar
Lékami

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La valise [PV Chambre 11F]

Message par Dihce le Dim 19 Nov - 17:24

Bien sûr... Il était évident qu'elle insisterait. Toutefois, elle précisa une éventualité qui convint très bien à Dihce. S'iel ne voulait pas être appelé "le garçon", iel devait lui dire son nom. Mais être appelé "le garçon" ne lea dérangeait pas, donc... Iel pouvait ne pas répondre non ? Evidemment, iel avait si peu d'expérience en communication qu'iel ne se doutait pas du tout que ce qu'iel prenait pour une proposition de la part de Lékami était en fait une simple façon de parler. Presque un trait d'ironie. Les gens n'aiment en général pas qu'on les appellent par des noms communs. Sauf que Dihce n'en avait aucune idée. Surtout qu'on l'avait appelé par des noms communs toute sa scolarité - à part les professeurs, et encore - tels que "la tapette", "l'idiot", "le débile", j'en passe et des meilleurs.

Donc Dihce répondit à Lékami par un silence. Ce silence dû peut-être la déstabiliser un peu puisqu'après avoir observé Dihce quelques instants, elle en détourna le regard et se dirigea vers la fenêtre qu'elle ouvrit. Dihce observa les longs cheveux rosés de sa camarade virevolter dans le vent frais de ce début d'hiver. Iel frissonna légèrement. Ses vêtements et ses cheveux étaient encore un peu humides. Mais ça allait. Lékami eu un sourire en regardant à l'extérieur, puis lea regarda avec cette même expression douce. Dihce n'avait pas la moindre idée de ce que ce visage qu'elle lui offrait signifiait, mais au moins, iel comprenait le sens de la question.

"Oui." Ce fut la seule réponse adaptée qui lui vint.

Mais en effet, iel aimait observer tout et rien. La nature était toutefois un de ses sujets préférés. En effet, elle lui apportait souvent une incroyable quiétude. D'un naturel très angoissée, iel se calmait ainsi lorsque son stress lui semblait trop envahissant. Même la nature dans sa plus grande violence avait tendance à l’apaiser. Une fois, iel s'était fait remonter les bretelles par sa mère parce qu'iel était resté la nuit entière dehors sous la pluie, juste pour observer la tempête. L'orage, la pluie, le vent furieux... Mais iel comprenait que sa mère se soit inquiétée. Aussi source de quiétude qu'était la nature pour iel, iel était bien conscient de sa dangerosité.

Lékami fut prise d'une quinte de toux qui tira Dihce de ses souvenirs orageux. La jeune fille venait de fermer la fenêtre et allait vers ses affaires. Elle en tira un flacon de sirop et en prit un peu. Dihce ne put s'empêcher de penser que le sirop contre la toux avait de bons effets de ralentissements sur l'activité du cerveau s'il est prit à très grande dose. Iel commençait réellement à en connaître un rayon sur les drogues en tout genre. Iel se perdit complètement dans ses pensées, échafaudant un plan hypothétique pour "emprunter" - pour ne pas dire voler - son flacon de sirop à sa co-chambrée lorsque cette dernière lea ramena à la réalité en esquissant quelques gestes à son attention.

Voilà un langage qu'iel comprenait. Pour toute réponse, iel hocha lentement la tête, comme au ralenti, pour lui signifier que c'était bon. En tout cas, cette fille était vraiment très agitée. Enfin. A bien y réfléchir, tous les gens qu'iel avait croisé dans sa vie étaient agités. A l'exception de ses parents et de certains professeurs. En fait, les adultes étaient plutôt calmes et posés en général, de ce qu'iel avait pu en observer. Mais les enfants et les jeunes étaient... Exactement comme Lékami. A aller dans un sens, puis dans l'autre, à parler, à bouger des choses, des objets... Est-ce que c'était ce qu'iel était censé faire aussi pour être "normal" ? Et puis "normal" dans cette école, est-ce que ça existait vraiment ?

Une chose était sûre, c'était la première fois qu'iel partageait une chambre avec quelqu'un. Une inconnue, qui plus est. Il allait falloir qu'iel s'adapte. Iel n'avait pas tellement le choix s'iel ne voulait pas qu'on lea traite comme dans son ancien collège. Iel n'avait aucune envie d'être malmené.

Plus jamais.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La valise [PV Chambre 11F]

Message par Lékami le Sam 25 Nov - 20:26

Oh ! Il a répondu positivement, par rapport à la nature ! Tant mieux~ Ça fait un point commun au moins !

Après avoir finie ma cuillerée de sirop, j'ai remarqué qu'il fixait mon flacon de sirop... Malgré moi, je serrais mon sirop, puis je pris soin, de bien le cacher précieusement dans un des sacs... Puis je me mettais à repenser, à la question que je lui pose depuis le début, puis je fronçai les sourcils.
 
Je n'ai pas aimée le fait, que ce garçon m'est laissée sans réponse à ma question... Je ne sais pas pourquoi il ne veut pas me le dire... Ce n'est qu'un prénom ! ... Ou peut-être, qu'il a du mal à communiqué... ? Cependant, je vais quand même insister !

Je cherche un livre puis, je me mis devant la porte,le regardant encore dans les yeux, toujours en fronçant les sourcils,je lâcha un soupir puis je commence à parler avec une voix calme:
 
" Bon...Je suis désolée de vraiment insister mais... Je suis têtue, donc je vous repose la question...Quel est votre nom ? Si vous me le dites, et que vous voulez que je m'en aille... Qu'il en soit ainsi... Cependant...Si vous ne le voulez pas...Je peux rester, comme je le suis là, à attendre devant cette porte, et donc vous empêcher de partir...Bien sûr jusqu'à ce que vous me le disiez..."
 
Je me mis alors à ouvrir le livre puis en faisant mon index un petit marque-page je continuais :
 
"Ah ! Ne vous en faites pas, je suis assez patiente et têtue, comme je vous l'ai confirmée tout à l'heure... Et puis j'ai ce livre, donc je ne m'ennuierai pas, à attendre debout..."
 
Lorsque j'ai parlé de mon livre, je l'ai agité devant lui, comme pour lui faire signe...Puis, avant de relire ce livre, je plaçait tous mes cheveux sur le côté...

D'ailleurs, je n'avais pas remarquée, mais ça sent l'humidité...Peut-être, que ce garçon s'est pris la pluie, qui, pour moi, s'était arrêtée, pendant que je faisais le trajet pour venir ici...

J'enlevais mon index de mon livre, tout en guettant la réaction de ce garçon...


Je vous fait part de mon écriture en #FF9999...~
avatar
Lékami

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La valise [PV Chambre 11F]

Message par Dihce le Mar 28 Nov - 19:34

Dihce observa Lékami ranger le flacon de sirop pour la toux, puis la suivi du regard lorsqu'elle alla se placer devant la porte. Ah. Décidément, elle y tenait. Iel la regarda agiter son livre devant iel, puis l'observa commencer à faire semblant de lire. Iel se pencha légèrement pour lire le titre de l'ouvrage qu'elle tenait avant de se redresser lentement. Conciliant, iel était fatigué d'éviter le sujet de son prénom. Iel allait lui dire que c'était tout simplement écrit sur la porte d'entrée quand une phrase qu'elle avait dite lea piqua légèrement dans sa curiosité.

"Pour quelle raison voudrais-je partir ?"

C'était la plus grande phrase qu'iel avait fait jusqu'à maintenant dans cette conversation. Iel s'était exprimé à nouveau de cette voix monocorde et à la fois faible et forte... Comme s'iel n'accordait pas d'importance à ce qu'on l'écoute ou non. Toutefois, iel continuait de fixer. Iel avait vraiment envie d'avoir la réponse à cette question. Pourquoi devrait-iel partir ? N'était-ce pas sa chambre ? Iel ne commençait les cours que le lendemain, alors pour aujourd'hui, il n'était pas question qu'iel sorte. Lékami avait-elle l'intention de rester éveillée toute la nuit jusqu'au matin juste pour l'empêcher d'aller en cours ?

Cela dit, iel n'était pas contre. Iel avait plus envie de se pendre que de se rendre dans la moindre salle de classe. Cela lui donnerait une bonne excuse...

Dihce inspira profondément avant de se lever. Lékami pourrait donc observer leur différence de taille, vu que des hauts de ses un mètre trente, Dihce avait bien souvent été lea plus petit de sa classe. Iel s'approcha à pas lents et en titubant légèrement vers Lékami et vint se planter devant elle... Un peu plus proche que la distance habituellement admise quand on vient de rencontrer quelqu'un. Dihce n'essayait pas de l'acculer contre la porte, mais c'était ce qu'iel faisait sans le vouloir. Iel levait la tête vers elle, vrillant son regard dans le sien.

"Vous avez dit que vous alliez partir. N'est-ce pourtant pas votre chambre ?"

La scène devait être assez cocasse. Lékami coincé entre le tout petit bout d'être humain qu'est Dihce et la porte... Dihce, la fixant de son air totalement neutre et inexpressif et pourtant ressemblant tellement à un enfant qu'on pourrait presque avoir envie de lui ébouriffer les cheveux. Iel essayait tant bien que mal d'avoir une conversation "normale" avec quelqu'un. Non. Pas avec "quelqu'un". Avec sa camarade de chambre. Iel risquait de la voir souvent, donc... C'était important de faire bonne impression.

C'était sûrement important.
avatar
Dihce

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La valise [PV Chambre 11F]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum