La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Lexie le 11/11/2017, 18:00

Nysphri Soliogas & Lexie Blodwen
 

Tout c'était passé très vite depuis que tu avais reçu cette lettre, tu n'arrivais pas encore correctement à réaliser le tournant que ta vie était en train de prendre. 
Un dernier regard en arrière...
Tu saluais une ultime fois tes parents et ta sœur d'un geste las, sans grande conviction, retenant aussi longtemps que possible les larmes qui perlaient aux coins de tes yeux. Puis tu fis volte-face dans un grand soupir, relâchant toute la pression. Tu lâchais prise une poignée de seconde, pleurant toutes les larmes de ton corps, te sachant à l'abris des regards. Ta poitrine douloureuse était remuée par de grands sanglots tandis que tes mains tentaient d'effacer en vain toute trace de tristesse de ton visage. Quitter ta famille et ta maison te faisait peur, pénétrer dans l'académie te faisait peur, des tas de questions se bousculaient dans ta tête, toutes sans réponse.
« Est-ce que je vais m'intégrer ? Comment réagiront-ils en découvrant mon pouvoir ? Vont-ils rire de moi ? Vont-ils me détester ? »
Ton pessimisme naturel ne te donnait aucun espoir, jamais tu n'envisageais la possibilité que, tu puisses te faire des amis ou même pire, que quelqu'un tombe amoureux de toi. Cela te semblait impossible, tout bonnement inconcevable, qui voudrait de quelqu'un comme toi ? Tu n'étais pas drôle ni souriante, tu n'étais pas intelligente ni jolie et tu demeurais sans aucun talent particulier. Et en plus de tout cela tu repoussais quiconque essayait de te parler, personne ne voudrait jamais de toi et la seule raison pour laquelle tes parents t'aimaient c'est parce qu'ils n'avaient pas le choix. Tu allais dépérir seule toute ta vie.

Ta tête se releva brusquement, comme pour mettre fin à se flot d'idées noires qui te submergeait petit à petit. Tu essuyais négligemment tes yeux puis t'avançais d'un pas décidé vers le portail de l'académie. Maintenant plus rien ne pouvait t'atteindre, ton masque d'indifférence était bien en place. 
Cette académie était si immense, tu te sentais ridicule et complètement vulnérable face à une bâtisse si imposante. Mais tu ne montrais rien, agrippant fermement ton lourd sac et poussant difficilement le portail. Voilà, tu y étais. À présent tu ne savais plus quoi faire, devais-tu te rendre à l'administration ou passer d'abord par ton dortoir ? Tu n'en savais rien alors tu te contentas d'avancer lentement, portant avec difficulté ton sac.


fiche par blackheart. - image par Idk mdr


#78D7FA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Nysphri le 11/11/2017, 23:46

Il était précisément, 10h16 et 56 secondes, heure à laquelle Nysphri regarda son réveil en se levant (quelle belle journée...
mon cours avec Mr.Calcifer était intéressant, mais aujourd'hui rien de prévu et je compte bien profiter de ce temps libre !
). En réalité Nysphri ne savait pas quoi faire, mais il est de nature optimiste, il se prépara donc et sortit dehors en se laissant guider par le destin sans s'attendre à rien.

Et c'est comme ça qu'il atterrit vers le portail, il leva la tête et vit une silhouette inconnue, continua à marcher, regarda de nouveau et effectivement il ne la connaissait pas, mais bien sûr Nysphri ne connait pas tout le monde à l'académie bien au contraire, il s'agit donc sûrement de quelqu'un qu'il n'avait juste pas encore rencontré, mais... il avait l'intuition que c'était un nouvel élève (bon peut-être que le fait qu'elle traînait un gros sac aidait un peu mais bon).
Il s'avança donc un peu plus pour l'observer mieux, Nysphri remarqua en premier ses magnifiques yeux bleus même si ils étaient un peu cachés par une frange, elle avait les cheveux noir, il trouvait que l'association des deux couleurs lui allait bien. Elle se frotta les yeux et il remarqua un regard dans le vide, un air grave, indifférent, le genre de regard qui donne l'impression à Nysphri  d'être prit de haut, pourtant ça lui évoquait quelque chose de familier, de désagréable, comme si il avait déjà vu ça quelque part et en regardant à nouveau, elle avait plutôt l'aire d'être en détresse qu'autre chose...

Il essaya de penser à autre chose ayant peur de se faire des idées. Du reste de son visage, elle avait des traits fins et des lèvres étrangement... attirantes et son teint était très clair même inhabituellement clair et pour finir elle avait aussi de larges épaules. Il y avait sûrement d'autre remarques à faire mais Nysphri n'est pas trop dans le délire de l'analyse physique il préfère se concentrer sur l'esprit.

Elle avança lentement et semblait avoir du mal à porter son sac, il n'en fallut pas plus à Nysphri pour bouger et il dit avec son sourire habituel et en la regardant droit dans les yeux :

Et toi ! Tu es nouvelle non ? T'as l'aire d'avoir du mal, je peux t'aider si tu veux.


avatar
Nysphri

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Lexie le 12/11/2017, 00:30

"Et toi ! Tu es nouvelle non ? Tu as l'air d'avoir du mal, je peux t'aider si tu veux. »

Tu tournais lentement la tête en direction du garçon qui venait, semblait-il, de t'adresser la parole. Tu devais lever la tête pour le regarder pourtant tes yeux montraient que tu le prenais de haut.
« Non j'ai pas besoin de toi connard, laisse moi tranquille. »
Ce garçon t'intimidait, sa carrure était si imposante comparée à la tienne, tu avais la sensation qu'il aurait pu faire ce qu'il voulait de toi et tu détestais ça. Ton cœur commençait à s'emballer mais tu restais impassible. De plus il semblait plus âgé que toi, ce qui ne te mettais que davantage mal à l'aise.

« Non merci. »

Tu pouvais l'insulter autant que possible mentalement mais oralement tu te devais de rester polie, au moins un peu. Puis tu n'étais pas très rassurée à l'idée de chercher des noises à ce garçon, qui sait ce qu'il pourrait bien te faire en retour.
Alors tu te contentais d'ignorer son aide et commençais à avancer d'un pas peu assuré. Malgré toi tu te sentais angoissée, tes mains tremblotaient et ton poul s'accélérait un peu plus chaque seconde passant. Mais ce n'était rien, ça allait passer, tu devais juste t'éloigner de lui et trouver un endroit tranquille où te calmer. Tes doigts s'enfonçaient progressivement dans les ances de ton sac, tandis que tu titubais, essayant tant bien que mal de paraître normale. Si ton sac était si lourd c'était parce que tu avais absolument mit toute ta chambre dedans, du plus utile au plus inutile. Tu as toujours été le genre de personne à tout garder, comme en guise de souvenir. Et tu ne veux pas te débarrasser de tes souvenirs.
Malheureusement tu devais te douter que cela ne fonctionnerait pas, et que ta tête irait s'enfoncer dans le sol quelques secondes plus tard. Tu venais de chuter, t'écrasant lamentablement sur ton précieux sac.
Le rouge monta immédiatement à tes joues, n'amplifiant que davantage ta honte. Mon dieu tu étais si gênée et énervée d'être tombée ainsi devant lui, toi qui voulait lui faire comprendre que tu te débrouillais bien seule, c'était raté.
« Putain... »


#78D7FA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Nysphri le 12/11/2017, 21:36

Elle tourna la tête, lentement, sans envie comme un automate programmé, elle regarda Nysphri, elle était plus petite que lui mais pourtant elle semblait le regarder de haut comme jamais personne avant elle mais étrangement ça ne dérangeait pas Nysphri qui se contentait de soutenir son regard  avant de commencer à avoir une sensation de déjà vu de plus en plus prononcée. Elle avait peur, mais au-delà de l'explicable, pourquoi ? Pourquoi cela rappelait-il autant de choses à Nysphri, il essayait de trouver désespérément une explication.

« Non merci. »

Il sursauta légèrement ayant oublié ce qu'il venait juste de dire étant trop plongé dans ses pensées. Ce non merci était d'une froideur impressionnante et ces mots étaient prononcés d'un ton si sec qu'on aurait dit une insulte.

Nysphri eu comme un déclic et compris quelle était cette sensation, lui qui avait toujours un air joyeux pris un visage sombre et prononça :

Désolé.

Il commençait à se crisper, il avait dit ça sans vraiment le vouloir et observa la jeune fille qui avançait avec son sac.

Désolé..

Encore une fois il dit ça sans le vouloir. Il l'observa de nouveau, elle paraissait normale, ayant juste du mal à porter son sac pourtant Nysphri arrivait à voir totalement autre chose, elle était comme terrifiée, mal à l'aise, ses mains ne tremblaient sûrement pas que à cause du poids du sac. (Ma faute, c'est ma faute ?
Pourquoi ? Pour qui je passe...
) pensa Nysphri.

D-désolé...

Cette fois ci il bégaya et commença à reculer pas par pas de manière saccadée en se sentant de plus en plus mal, et il savait désormais pourquoi. (Je dois me calmer!) et il se calma alors, ne bougea plus en attendant quelque chose, il ne savait même pas quoi, mais il attendait.

Tout à coup elle chuta violemment sur son sac, Nysphri la regarda un instant pour voir son état et avança sans plus réfléchir en s'arrêtant devant elle et dit :

Eh, euh... Rien de cassé ? Promis je ne veux pas t'importuner, laisse moi juste te relever et porter ton sac au moins, je suis pas méchant je vais pas te mordre t'inquiète pas.

Il finit sa phrase avec un sourire gêné, en se frottant l'arrière de la tête, cela lui ressemblait déjà plus que ce qu'il venait de faire, puis il tendit sa main vers celle de la jeune fille en attendant de voir si elle la prendrai.


avatar
Nysphri

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Lexie le 12/11/2017, 22:42

« Désolé. »

Tu fronçais légèrement les sourcils, te demandant à qui cet abruti pouvait bien s'adresser. Certainement​ pas à toi en tous cas, tu étais tombée par ton unique faute il n'avait aucune raison de s'excuser. Mais tu espérais sincèrement qu'il avait trouvé un autre élève avec qui faire copain-copain et que c'était à lui que ses excuses étaient adressées. Ou alors il parlait tout seul, cela ne t'aurais pas étonné non plus.

« Désolé... »

Tu poussais un soupir désespéré en fixant le sol. Son ton avait soudainement changé, comme s'il était tout à coup devenu effrayé, mais par quoi, par qui ? C'était toi qui le mettait dans cet état ? Tu te savais repoussante mais jamais personne n'avait réagi comme cela en te voyant. Tu serrais les dents pour contenir ta cruelle envie de pleurer. Tu te sentais si honteuse que tu n'osais plus bouger, complètement paralysée. Tu voulais qu'il parte, qu'il te laisse tranquille, et enfin tu pourrais te calmer. La présence de ce garçon était source d'angoisse. Le savoir derrière toi, à t'épier, te mettais profondément mal à l'aise. Ton coeur tambourinait dans ta poitrine, si bien que tu pouvais clairement l'entendre résonner dans ta tête.

« D-Désolé... »

DÉSOLÉ DE QUOI ?! Pourquoi ne pouvait-il pas juste partir ?! Était-il sadique au point t'apprécier voir une petite fille souffrir ?! Tu ne comprenais rien à ce qu'il se passait, ce garçon n'était pas normal, rien de tout cela n'était normal, n'importe qui d'autre t'aurais abandonné à ton triste sort, alors pourquoi lui s'amusait-il à rester pour te voir souffrir ?
Tu demeurais au sol complètement immobile, on aurait presque pu penser que tu tentais de t'enfoncer sous terre.

« Eh euh... Rien de cassé ? Promis je ne veux pas t'importuner, laisse moi juste te relever et porter ton sac au moins, je suis pas méchant je vais pas te mordre t'inquiète pas. »

Comme s'il suffisait qu'on te dise de ne pas t'inquiéter pour que tu te calmes, sérieusement. S'il ne voulait pas t'importuner comme il le prétendait il n'avait qu'à te laisser tranquille.
Puis quelque chose entra dans ton champ de vision, une main, sa main. Il venait de te rendre la main, sans doute dans l'espoir que tu l'attrapes. Pour la plupart des personnes c'est un geste banal, voir même bienveillant, mais pour toi c'était une attaque. Cette main s'approchant dangereusement de toi était effrayante. Si effrayante que tu roulas machinalement sur le côté pour l'esquiver et l'éloigner de toi. Les contacts physiques étaient liés à la souffrance, si bien que tu appréhendais chacun d'entre eux.

« NE ME TOUCHE PAS ! »

Tu inspirais puis soupirais lentement pour tenter de te détendre légèrement puis tu te relevais et attrapais brusquement ton sac pour le serrer contre toi.

« Je me débrouille bien toute seule comme je l'ai déjà dit. »

Tu t'appretais à tourner talon et reprendre ta route lorsque tu te souvins que tu ne savais absolument pas où aller. Ce garçon n'était pas nouveau, il pouvait peut-être te donner quelques indications. Tu lui avais pourtant dit que tu te débrouillais bien seule, ton ego avait mal.

« Toutefois, il n'est pas indiqué où se rendre lors de notre arrivée sur la lettre. »

Tu n'en dis pas plus, trouvant cela suffisament humiliant. Tu attendais qu'il comprenne de lui même ce que tu voulais savoir, avec un peu de chance il n'était pas si con que ça...


#78D7FA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Nysphri le 13/11/2017, 23:08

Comme il s'y attendait, elle le rejeta de manière brusque et violente :

« NE ME TOUCHE PAS ! »


Elle se releva et pris son sac rapidement de façon à que Nysphri n'eut même pas le temps de répondre quoi que ce soit

« Je me débrouille bien toute seule comme je l'ai déjà dit. »


Nysphri se retenu de faire une remarque étant encore bouleversé par ses souvenirs et par l'espèce de claque qu'il venait de se prendre.

Elle semblait partir mais finalement elle prononça :

« Toutefois, il n'est pas indiqué où se rendre lors de notre arrivée sur la lettre. »

Nysphri ne put s'empêcher de rire et fit finalement la remarque qu'il s'était empêcher de faire auparavant :

Ah bah toi alors ! Tu dois être une rubis pour sûr !

Il finit sa phrase en lui adressant un léger clin d'oeil mais fut rattraper par un frisson de regret et répliqua sans attendre :

Je te demande pardon... J'ai l'habitude d'être trop familier avec les nouveaux... Je vais te guider, J-je m'appelle Nysphri,
mais émeraude, e-et toi ?


Il disait ça avec crainte mais ça ne l'empêcha pas de prendre le sac de la nouvelle venue comme si c'était une plume, sans lui demander mais en veillant à ne pas la toucher puis il se mit alors en route en regardant derrière lui pour voir si elle le suivait, de toute façon elle était bien obligée, Nysphri avait son sac mais bref, en se retournant il dit :

Je ne veux pas te faire peur hein... Au contraire t'as l'aire intrigante, je sais que je me suis mal comporté, je te demande pardon, et si t'as peur que je te fasse quelque chose, regarde le monde autour de nous, pis suis pacifiste et gentil moi!

(Pourquoi j'ai dit ça moi ? Elle est pas censée avoir peur que je fasse quoi que ce soit, alors pourquoi j'ai dit ça ?!)


avatar
Nysphri

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Lexie le 13/11/2017, 23:51

Il riait. Se moquait-il de toi ? Certainement. Tu te contentais de le fixer, complètement horrifiée. Le voir en train de rire de toi ainsi te faisais terriblement souffrir, pourtant tu te battais pour garder une expression neutre.

« Ah bah toi alors ! Tu dois être une rubis pour sûr ! »

Tu tiquais légèrement. Sa phrase était ponctuée par un habile clin d'œil, tu ne savais comment prendre ce geste. Les seules fois où des gens se montraient aussi amicaux avec toi c'était pour se moquer de toi. Alors tu supposais que c'était son cas aussi. Mais avant que tu ne puisses faire quoi que ce soit il se ravisa.

« Je te demande pardon... J'ai l'habitude d'être trop familier avec les nouveaux... Je vais te guider, J-je m'appelle Nysphri,
mais émeraude, e-et toi ? »

Ce garçon était si... Bizarre. Complètement lunatique, passant de joyeux à nerveux en une fraction de seconde sans explications. Tu n'arrivais pas à le cerner, à voir s'il se foutait de toi ou s'il était sérieux.
Mais alors que tu le regardais, perplexe, il attrapa soudainement ton sac avec une facilité déconcertante et commença à marcher. Tu poussas malgré toi un soupirement d'agacement en te mettant néanmoins à le suivre. Tu n'avais pas le choix de toute façon, cet abruti avait ton sac.

« En effet je suis une rubis et je m'appelle Lexie. La prochaine fois demande avant de m'arracher mon sac, connard»

Tu avais baissé le volume pour la fin de ta phrase, téméraire mais pas trop non plus, ce mec était vraiment louche. Pourquoi agissait-il comme ça, en se victimisant à chaque fois ? C'était impossible que toi, Lexie, du haut de tes un mètre cinquante puisse l'intimider. Tu aurais eu un tas de questions à lui poser mais tu préférais marcher en silence, observant silencieusement les alentours. Tu le vis se retourner.

«
Je ne veux pas te faire peur hein... Au contraire t'as l'aire intrigante, je sais que je me suis mal comporté, je te demande pardon, et si t'as peur que je te fasse quelque chose, regarde le monde autour de nous, pis suis pacifiste et gentil moi! »

Ton coeur fit un bond dans ta poitrine et ton sang se glaça. Comment pouvait-il lire aussi aisément en toi, c'était impossible, personne auparavant n'avait remarqué quoi que ce soit aussi facilement. Peut-être était-ce grâce à son pouvoir, tu n'en savais rien mais cela te terrifiait. S'en était trop tu devais avoir des explications.

Putain mais c'est quoi ton problème, pourquoi est-ce que tu fais tout ça ?! Tu peux pas juste être normal ?! »

Tu t'étais arrêtée sur le coup, tétanisée. Tu tentais de dissimuler tes mains tremblantes derrière ton dos, essayant de prendre un air plus énervé que effrayé.
Puis tu repensais à ce qu'il avait dit, il te trouvait intéressante. Cette phrase t'inquiétais, tu savais qu'il n'y avait qu'une seule raison pour laquelle tu pouvais être intéressante. Tu étais terrifiée.


#78D7FA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Nysphri le 14/11/2017, 22:06

« En effet je suis une rubis et je m'appelle Lexie. La prochaine fois demande avant de m'arracher mon sac, connard»

Il avait donc raison, même si elle avait finie par une insulte à peine audible il était fier de ne pas s'être trompé et la réaction de la jeune fille l'amusait. Par contre après la fin de la longue réplique de Nyphri, elle eu une réaction plus marquante et moins agréable pour lui

Putain mais c'est quoi ton problème, pourquoi est-ce que tu fais tout ça ?! Tu peux pas juste être normal ?! »


Nysphri le prit mal, mais pas tant que ça, cet enfoiré d'Hideki l'avait habitué à ce genre de comportement, le seul point positif de leurs rencontres d'ailleurs... Mais là il sentait autre chose, c'est pour ça qu'il restait un peu vexé mais il s'arrêta, fit mine de réfléchir et répondit :

Normal ? Moi ? Qu'est-ce que tu veux que je fasse de la normalité ? Ce n'est pas un peu le principe d'être bizarre ici ?


Il disait ça en s'efforçant de prendre le sourire le plus innocent et le plus chaleureux possible de façon à essayer tant bien que mal de la mettre en confiance. Cependant elle avait l'air terrifiée, mais pourquoi?
(A-ai-je encore fait quelque chose de mal ? Pourtant je ne veux que son bien...)
Il y avait un silence gênant, et Nysphri voulait à tout prix le combler il prit alors la parole :

Alors, euh... Lexie c'est ça ? Tu vois j'avais donc raison, je peux t'amener simplement à ton dortoir ou sinon je peux te faire la visite du propriétaire, que préfères-tu ? Et ah oui, je ne veux en aucun cas de mettre mal, t'as pas l'air bien et...

Il la regarda dans les yeux, intensément et comme si il parlait à une grande amie et dit :

Surtout n'ai pas peur de moi.


avatar
Nysphri

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Lexie le 14/11/2017, 22:46

« Normal ? Moi ? Qu'est-ce que tu veux que je fasse de la normalité ? Ce n'est pas un peu le principe d'être bizarre ici ? »

Il s'en sortait toujours bien, étais-tu la seule à trouver son comportement étrange ? Tes dernières amitiés remontent à quelques années pourtant tu n'as pas oublié comment elles étaient. Certainement pas comme ça. Peut-être était-ce la raison pour laquelle elles n'existent plus à présent...

« Certes, mais il y a bizarre et bizarre. »

Tu gardais ton ton sec et dédaigneux, décidée à ne pas te laisser faire aussi facilement. Son discours était accompagné d'un sourire candide, presque bienveillant, sans doute dans le but de te mettre en confiance. Cela marchait à moitié, tu te sentais légèrement moins agitée mais pourtant toujours aussi remuée. Mais cela ne t'empêchais de le suivre, tentant d'adopter son rythme beaucoup plus rapide. Tu étais si concentrée à la tâche que tu ne faisais même pas attention au reste, un blanc c'était installé mais tu n'en savais rien. Mais lui l'avait remarqué.

« Alors, euh... Lexie c'est ça ? Tu vois j'avais donc raison, je peux t'amener simplement à ton dortoir ou sinon je peux te faire la visite du propriétaire, que préfères-tu ? Et ah oui, je ne veux en aucun cas de mettre mal, t'as pas l'air bien et... »

Ton esprit te hurlait de choisir le dortoir pourtant la seconde proposition semblait plus  alléchante. Au moins tu n'auras plus à te perdre et à demander de l'aide aux autres, ça t'allais très bien. Tu esquissais un sourire en entendant la fin de sa phrase. Il ne voulait pas te mettre mal, et bien c'était complètement raté ahah. Mais tu te ressaisis presque aussitôt. Nysphri avait remarqué ton angoisse, tu n'aimais pas ça. Puis soudainement, c'est comme tout c'était adouci. Lui que tu voyais comme un monstre se montrait incroyablement patient et bienveillant depuis le début, et toi que faisais-tu, tu criais. Une immense culpabilité explosa en toi. C'est toi qui avais un problème, tout était ta faute. Tu frottas un instant tes yeux puis tournas la tête.

« Surtout n'ai pas peur de moi.»

Tu fixais les innombrables fleurs du jardin. La peur était toujours présente, mais tu arrivais à te calmer légèrement. Après tout en cas de problème il y avait ton pouvoir.

« Oui c'est ça, Lexie. Je préfère la visite du p-prop-riétaire je pense, si ça ne te dérange pas. »

Tu reprenais ton souffle un instant. Tu avais du mal à parler, certains mots étaient confus, mais ta phrase restait compréhensible.

« Je vais bien. C'est juste mon comportement normal. Je n'ai pas peur de toi. »

Qui est-ce que tu essayais de convaincre ?


#78D7FA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Nysphri le 17/11/2017, 22:01

« Certes, mais il y a bizarre et bizarre. »

Nysphri la regardait en rigolant en attendant ça et acquiesçait, elle avait toujours un ton sec, mais il était toujours dans l'objectif de détendre l'atmosphère et puis Nysphri n'est pas du genre à abandonner pour si peu, elle avait l'air plus calme ce qui rendait Nysphri tout joyeux, même si il sentait tout de même un stress persistant en elle. Elle le suivait, avec une démarche un peu bizarre qui amusait Nysphri, puis il comprit que c'est car il allait trop vite, en effet elle était largement plus petite que lui, il ralenti donc son rythme en la regardant avec attention puis continua son chemin.

« Oui c'est ça, Lexie. Je préfère la visite du p-prop-riétaire je pense, si ça ne te dérange pas. »

(Ahah qu'elle est mignonne elle bégaye :3)


« Je vais bien. C'est juste mon comportement normal. Je n'ai pas peur de toi. »

Pas peur de lui ? C'était presque ridicule qu'elle dise ça tellement cela était évident Nysphri pris un air plus sérieux et la regarda du côté avec un air perplexe puis dit :

Cela se voit c'est sûr, ahah ! Mais bref merci de me faire assez confiance pour ça, je ne suis pas si ancien que ça mais j'espère te présenter l'endroit assez clairement.

Il disait le début de sa réplique encore une fois en lui adressant un léger clin d'oeil. Ensuite ils continuèrent leur chemin et arrivèrent près du dortoir rubis où il pourrait enfin se décharger de cet énorme sac . Puis il se retourna l'air innocent et joyeux essayant de la discerner ou d'attendre une réaction puis il lui tapota l'épaule, encore une fois par réflexe en lui disant avec un ton chaleureux :

En tous cas si tu as besoin d'aide, je suis là, c'est à ça que servent les émeraudes !


avatar
Nysphri

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Lexie le 19/11/2017, 01:09

« Cela se voit c'est sûr, ahah ! Mais bref merci de me faire assez confiance pour ça, je ne suis pas si ancien que ça mais j'espère te présenter l'endroit assez clairement. »

Il t'adressait à nouveau un sourire chose que tu n'aimais pas trop, trouvant qu'il s'emballait légèrement trop rapidement. Puis il n'était pas question de confiance mais surtout de bon sens, pourquoi tu te serais compliqué la vie à chercher toi même ton chemin alors que quelqu'un pouvait le faire pour toi, c'était pas comme si tu avais eu le choix de toute façon.
Après plusieurs minutes de marche silencieuse vous étiez enfin arrivé au dortoir rubis. Tu observais longuement les alentours, essayant d'imprimer chaque parcelle de la pièce dans ton esprit. Lui semblait heureux de pouvoir enfin déposer ton énorme sac, bien fait pour lui pensas-tu avec un air satisfait.
Puis Nysphri se retourna vers toi, l'air extrêmement joyeux et innocent. Tu te contentais de hausser légèrement les sourcils, perplexe. Pourquoi ressentait-il le besoin de se ridiculiser ainsi ? Tu ne n'arrivais vraiment pas à le cerner.
Et il posa sa main sur ton épaule. Tout s'était déroulé si soudainement que tu n'avais pas pu réagir, juste subir. Savoir sa main en contact avec toi te dégoutait au plus au point et te faisais sentir incroyablement sale. Instantanément ton pouvoir s'activa et Nysphri alla s'écraser quelques mètres plus loin.

Seul un cri strident parvint à sortir de ta bouche.

Tous tes membres se mirent à trembler violement et une immense panique s'empara de toi. Ton esprit était traversé par tellement de pensées que tu en avais mal à la tête. Tu te recroquevillais sur toi-même complètement traumatisée, espérant que tout cela se termine rapidement.


#78D7FA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Nysphri le 19/11/2017, 16:24

Il eu le temps de finir sa phrase, mais pas plus, sans avoir eu le temps de comprendre, sans même avoir eu le temps d'y penser, il s'était fait violemment éjecté quelques mètres plus loin. Il fut rapidement prit de panique et sentait son pouvoir s'activer malgré lui, ce qui ne lui arrivait que très rarement.

Un énorme bruit répétitif se déclencha donc et Lexie fut paralysée, Nysphri sentait la terrible migraine arrivée et ses muscles commençaient à se contracter de plus en plus mais il était habitué à ça, même si ça restait un moment horrible à vivre, mais ça lui permettait de pouvoir penser à autre chose et là il pensait à ce qu'il venait de se passer et supposa que il avait fait quelque chose de vraiment mal sans le vouloir et il s'en voulait terriblement, il fut prit de panique et tous les souvenirs d'Hannah défilaient devant ces yeux...

L'effet de son pouvoir se termina et comme d'habitude lui restait en grande difficulté mais cette fois en plus de l'énorme migraine il était terrifié et tremblait, réunissant ses forces pour se soulever du mieux qu'il pouvait de façon à s'éloigner de Lexie, il avait le visage couvert de larmes puis bien sûr à trop forcer il n'avait plus d'énergie et chuta alors en écrasant alors sur le sol.

Sa migraine s'était calmée mais il était désormais obligé d'attendre avant de pouvoir bouger de nouveau.


avatar
Nysphri

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Lexie le 2/12/2017, 23:47

Alors que la peur était à son paroxysme tu sentis que quelque chose n'allait pas, que quelque chose avait changé. Tu tentais de te débattre, de sentir encore tes mains trembler et ta respiration s'emballer poussant ton ventre à se gonfler indéfiniment, mais rien. Tu ne pouvais plus bouger. Même en essayant de te débattre de toutes forces, toujours rien. Le temps était comme figé, ou était-ce plutôt toi qui l'était. Un frisson de terreur parcouru ton être tout entier. La panique était telle que tu n'arrivais plus à réfléchir, à chercher une explication logique à tout cela. Beaucoup trop  de choses parcouraient ton esprit à cet instant précis, tellement que tu étais incapable de tout déchiffrer, mais tu savais que toutes ses pensées n'avaient qu'un seul point commun; la terreur.
Par réflexe tu portais ton regard vers Nysphri, lui aussi semblait souffrant, mais tu ne comprenais pas pourquoi. Peut-être était-il lui aussi atteint par cette étrange chose ou alors peut-être en était-il l'auteur, au final cela t'importais peu. Tu détestais son comportement insistant et tu détestais encore plus le fait que tu aies pu, ne serait-ce qu'un instant, éprouver de la sympathie envers lui. Ce garçon n'était pas fréquentable. Néanmoins, tu constatais que ses joues étaient couvertes de larmes et que son maigre corps était secoué par de violents tremblement, on pouvait clairement voir qu'il tentait de se débattre, de garder la tête haute, en vain. Cette vision d'horreur te glaçait le sang. Tu aurais voulu pouvoir fuir cette scène mais tu en étais incapable, forcée de regarder ce funeste spectacle.
Puis, soudain, tout redevint normal. Tu t'en rendis compte en chutant une seconde fois, tes spasmes avaient certainement eu raison de ton équilibre. Pourtant tu ressentais un immense soulagement, heureuse que cette chose soit enfin terminée.  Alors sans attendre tu attrapais ton sac et t'en allais, fuyant aussi loin que possible, courant comme si ta vie en dépendait. Tu ne savais pas où tu allais, tu te contentais de te diriger au hasard à travers les différentes pièces de l'aile rubis, cherchant un coin à l'abris où tu pourrais reprendre tes esprits et tenter d'oublier toute cette médiocre journée. 
Mais tu étais sûre d'une chose; tu ne voulais plus jamais revoir Nysphri.


#78D7FA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médiocrité fait son entrée [PV Nysphri]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum