Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Juza le Ven 3 Nov - 3:09

J'étais arrivée il y a peu en Europe. Cela faisait deux jours que j'avais posé mes valises sur le sol anglais. J'avais réussi à me perdre avant de retrouver mon chemin. En défaisant mon sac, j'avais constaté avec déception que la majorité des affaires que j'avais prises n'étaient plus à ma taille ou tout simplement plus en état. Je ne sais même pas comment est-ce que j'avais fait pour garder si longtemps de telles loques. "Loques", le mot était peut être un peu fort, cependant, j'avais vraiment besoin de me racheter de nouvelles fringues. Pourtant, j'avais peu envie de m'aventurer en ville. La dernière fois je m'étais faites abordée par un gros lourdaud qui s'était pris ma main dans la gueule et je m'étais aussi pris un gars dans la gueule. De plus, le jetlag, quel enfoiré. J'étais crevée et j'avais pas trop dormi. Mes yeux étaient cernés et mon taux de sucre était assez bas. J'avais déjà fait deux hypoglycémies en deux jours. Je devais faire gaffe. Faire un malaise dans la rue n'est pas forcément une bonne idée.

Avant de partir, je fis mes test. La piqure me réveilla un peu mais ce n'étais pas suffisant pour retirer cette torpeur qui pesait. 0,49. C'était vraiment juste, j'étais en pleine hypoglycémie. J'avalais alors deux barres de céréales et pris une piqûre de secours au cas où. Une fois ma sacoche remplie, je pris une liasse de 150£ que j'avais retiré au préalable pour faire mes achats. Je me vêtis simplement, comme la veille. Un jean slim noir avec cette fois-ci un pull court bordeaux. Mes cheveux blancs étaient attachés en une tresse sur le côté et mon pendentif pendait autour de mon cou. J'étais prête à partir.

Je sortais alors dehors, le pas léger et la tête haute. Pas question de se renfermer sur soi-même à cause d'un foutu décalage horaire. Je faisais alors ce qu'on appelle du lèche vitrine. Je regardais un peu tout et pourtant, je n'arrivais pas à acheter quoi que ce soit. Non pas par manque d'argent, je veux dire, grâce à l'héritage de grand-père, je pouvais vivre un mode de vie aisé. C'est juste que je ne trouvais pas des vêtements à mon goût et puis je n'étais pas vraiment d'humeur dépensière aujourd'hui. Tout ce que je faisais c'était me balader dans ce quartier qui était déjà plus accueillant que l'autre.

Ca me fatiguais de ne rien trouver. Vraiment, j'avais l'impression d'être sortie pour rien. A quoi bon se balader si c'est juste pour se rendre malade? Passant devant une pharmacie, je vis un magazine gratuit pour diabétiques. J'en attrapais un au passage. Après tout, j'étais concernée. Il parlait d'une sorte de patch qui permettait de faire des tests de glycémies sans piqûres. Juste par scan. Intéressant.... Qui sait, je pourrai peut être investir dans ce genre de materiel... Satisfaite, je continuais de visiter, le magazine sous le bras, les mains dans les poches. Je me renseignerai ce soir. Ca pourrait peut être changer ma vie....


Dernière édition par Juza le Ven 3 Nov - 20:48, édité 1 fois


Je m'exprime en #990000

Astrid, missionnaire de la Sainte Chocolatine.





avatar
Juza

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par 'Dwin le Ven 3 Nov - 18:22




UNE PETITE VIRÉE PERTURBÉE
Comment j’ai pu en arriver là moi ? Je suis trop con, je suis trop con, je suis trop con ! Je devais juste « emprunter » des outils à un mec pour les donner à un autre, pour ensuite faire l’acquisition d’une certaine somme d’argent auprès d’un tiers sauf que ce dernier m’a arnaqué, je me suis retrouvé en garde à vue pour vol. Le lendemain celui à qui j’ai volé les outils m’a retrouvé et m’a demandé d’aller en acheter alors qu’il s’agit de machins très rares qu’on ne peut trouver que bien loin de Touhills, donc j’ai dû faire en sorte de passer comme un fantôme et me faire oublier de tous ( et surtout de cet enfoiré ) sauf qu’entre temps, j’ai voulu voler une personne qui s’est retrouvée être le frère de la personne à qui j’ai volé… C’EST TROP COMPLIQUÉ. MERDE ! EN BREF, JE ME FAIS COURSER POUR MON CUL.

Et bien évidemment, ça aurait été plus facile avec mon pouvoir mais devinez qui en a abuser la nuit dernière ? Allez, je vous le donne en mille, c’est moi. Je suis crevé putain, encore une centaine de mètres et je m’écroule. Même le temps n’est pas avec moi sur ce coup-là, il fait déjà noir à 17h, il fait froid et dieu sait que ça me rappelle la fraicheur hivernale de Londres. Des fois, je me demande vraiment comment j’ai survécu aussi longtemps dans des ruelles où tout le monde en avait après moi, peut-être parce que je suis un mec très beau, ingénieux et incroyablement fort. Il s’agit bien là d’une définition parfaite de ma personne à n’en pas douter, pour sûr. Mais j’oublie un petit point. JE ME FAIS TOUJOURS COURSER.

A droite, à gauche, en haut, en bas, devant, derrière, je courrais partout où mon intellect m’emmenait, je crois que j’avais bientôt traversé tous les quartiers de la ville, comme quoi courir pour voler du pain durant des années n’aura pas été vain. J’arrivais enfin au quartier branché et je sentais que mes jambes allaient finir par lâcher. Je me rapprochais d’une foule de monde malgré le temps et je vis une fille à la peau vraiment pâle qui attira mon attention. Les 2 gaillards qui me poursuivaient se rapprochaient dangereusement alors je dû faire un truc que j’allais encore regretter. Avec la foule, personne ne pouvait remarquer ce que je m’apprêtais à faire. Je poussai violemment la pauvre fille contre le sol, enfin plutôt une large flaque d’eau se qui détruisit partiellement le magazine qu’elle tenait entre les mains. Il ne restait plus qu’une étape à faire.  Je pris une grande inspiration tout en me faufilant dans la foule et créer un effet de masse.

« Vous êtes sérieux ? Pousser violemment une fille de la sorte ? Vous êtes vraiment cinglé ! Ça va pas la tête ! Bande d’abrutis ! »

Cela prit du temps mais ils finirent par fuir les lieux. Je me rapprochai de ma pauvre victime pour jouer le bon samaritain, non pas que je sais bien jouer le jeu parce qu’en fait j’espérais vraiment qu’elle n’avait pas vu que c’était moi qui l’avait mis dans une telle galère. Je me rapprochai donc pour lui présenter ma main afin de l’aider à la relever.

« Hm… Est-ce que ça va ? »


Code by Aekko – Cimer à ma Waifu Paria




Dernière édition par 'Dwin le Ven 10 Nov - 20:58, édité 1 fois



Je vole Invité en #ff9933

Mes amis m'appellent 'Dwin, mes ennemis appellent les flics.


"Dwin et Liam, le duo de la chatte."

DWIN'S THEME

avatar
'Dwin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Juza le Ven 3 Nov - 19:50

Je continuais de me balader dans ce quartier que je trouvais vraiment sympathique. L'ambiance était chaleureuse. Cependant, j'avais de plus en plus de mal à retenir quelques bâillements et je commençais à fatiguer. Foutu décalage horaire... Pendant que je zonais, le temps fraichissait et la nuit tombait. Okay, j'aurai peut être dû plus me couvrir mais comment est-ce que je pouvais deviner qu'il faisait un froid de canard en Angleterre? Pfiou, après-midi de merde, j'aurai pas du sortir, oui voilà j'aurai du rester au chaud sous ma couette et rien faire.

Du coin de l'œil je remarquais un mouvement. Je m'arrêtais pour mieux comprendre ce qu'il se passait. Un couillon aux cheveux bruns qui semblait courir.... enfin je dirai plus qu'il essayait d'échapper à des gars. Je n'eu pas trop le temps d'observer davantage la scène. Je les avais perdus de vue. Ils sont sûrement partis ailleurs. Tant mieux, ça causera pas de mouvement de foule ou je ne sais quoi. Ce ne serait pas le moment de vivre un truc un peu éprouvant, ma glycémie chuterai rapidement dans ce cas et là, ça risquerai d'être TRES compliqué. Je continuais alors ma promenade sans faire attention à ce qui se passait aux alentours. Puis, d'un coup, cette promenade fut interrompue.

Je sentais des mains qui, touchant mon dos, me poussèrent au sol. La seule chose que je pus apercevoir fut une touffe de cheveux bruns. Ne me dites pas que c'est ce crétin. J'espère pour lui que ce n'est pas cette personne. En gros voici le topo: 1. Je suis crevée; 2. Je suis sûrement en train de faire une hypoglycémie; 3. Il fait froid; 4. Je suis espatarrée dans la rue DANS UNE PUTAIN DE FLAQUE D'EAU DEGUEULASSE. JE SUIS DEGUEULASSE! Ma sacoche trempait dans cette eau boueuse. Et moi, j'avais la tête dans cette merde! Ce truc où je en sais combien de gens ont marchés dedans. Absolument immonde. Putain si j'achoppe le con qui m'a poussée et que je me rends compte en plus que c'est l'autre crétin. J'espère qu'il sait courir aussi vite que Flash. Hypoglycémie ou pas, j'allais le défoncer. En tout cas, ma chute avait causé une sorte de mouvement de foule et les gens s'écartaient. Une voix retentit dans la rue:

« Vous êtes sérieux ? Pousser violemment une fille de la sorte ? Vous êtes vraiment cinglé ! Ça va pas la tête ! Bande d’abrutis ! »

Je me retournai et m'assis sur le sol pour voir la source du bruit. Touffe de cheveux. Et Oh surprise il semblerait que ce soit Mr le Coureur! Je soupirai: je vais le niquer. Il a intérêt à partir. Je checkais vite fait à la recherche de possibles dégâts en fouillant dans mon sac. Mes barres de céréales étaient foutues et mon compteur plantais. Vite fait, je me piquais l'index pour qu'une goutte de sang sorte de ce dernier. J'introduisis mon sang dans une bandelette et vis le résultat: 0,45. Le tout roulement de tambours dans la rue! Mais oui Jammy! Super journée. Vraiment. Il fallait que je bouffe, mon compteur rendait l'âme, j'étais trempée ET dégueulasse. Et devinez quoi? Y a l'autre con qui vient! Il veut faire quoi au juste, terminer le boulot? Certes j'aurai pu faire évaporer l'eau mais y avait trop d'eau et trop de monde. Il me tend la main et me dit:

« Hm… Est-ce que ça va ? »

Mais il est con ou quoi? Quelle question, bien sûr. Je lui jetais un regard noir. "Personnellement je ne vais pas bien mais toi tu iras encore moins bien que moi quand je t'aurai gelé les couilles". Je me retenais de dire ça juste parce qu'on était dans la rue. Je veux dire, sauf si erreur de ma part, si ce gars n'est pas de Tuski, bah ça va être la merde quoi et il va croire des trucs stupides. Je me relevais sans son aide, puis je le regardais droit dans les yeux. Et le coup parti. Je le giflai de toutes mes forces. Secouant ma main légèrement endolorie, je me mis à gueuler:

C'est la seule main que t'auras de ma part crétin. Pour qui tu te prends?! Tu crois pouvoir balancer des gens dans la rue pour te sauver ou te cacher ou je ne sais quoi?! Je t'ai vu te faire courser alors ne renie pas.

Je sortis mon compteur qui avait rendu l'âme de mon sac.  

Ca, tu vois? Ca coûte une blinde. Et devine quoi? Oh, laisse moi voir,  IL EST MORT! TOUT CA PARCE QUE LE CRETIN QUE TU ES M'AS BALANCEE. TU TE PREND POUR QUI? Tu vois là je suis vraiment dans la merde. Je suis diabétique, je fais une hypoglycémie, j'ai plus de compteur mais j'aurai quand même la force de te défoncer avant que tu aies le temps de gueuler "maman".

J'avais encore envie de le gifler. Juste comme ça. Mais bon c'était déjà assez. Dommage. N'empêche la scène était assez ridicule, je veux dire, il était somme toute assez grand et moi naine que je suis j'étais en train de l'engueuler. Mon cœur battait la chamade et je serrai les poings, prête à riposter en cas de bataille. J'allais le niquer et quitte à faire un malaise, autant le niquer comme il faut. Au pire il me reste encore ma piqûre d'urgence. Je sentais peu à peu mes forces me quitter mais je n'allais pas flancher, je ne pouvais pas flancher. Quel crétin. Si je le pouvais, je lui arracherai sa tête, je jouerai avec au foot avant de la lui foutre dans le cul.


Je m'exprime en #990000

Astrid, missionnaire de la Sainte Chocolatine.





avatar
Juza

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par 'Dwin le Ven 10 Nov - 20:59




UNE PETITE VIRÉE PERTURBÉE
Elle me jeta un regard froid et c’est exactement à ce moment que je me dis «  Oh putain, ça va chier. » Bien évidemment, elle s’était rendu compte de la supercherie. Enfin, c’était un bien grand mot pour parler de cette course-poursuite nulle qui dura un peu trop longtemps, je n’avais pas le choix alors je m’étais dit que ça passerait tout seul. Mais ça me fait quand même rire de la voir trempée comme une wassingue dans ces bonnes vieilles rues. Eh eh eh.  Et alors que je me faisais une petite joie de la voir dans cet état tout en se relevant, elle me mit une droite sans attendre la pluie et le beau temps. J’étais encore tombé contre quelqu’un ayant du caractère… Si je tenais le mec qui jouait mon Karma et qui me faisait vivre ses histoires, je le brûlerais.

Elle m’engueula devant tout le monde, putain j’ai une réputation à garder moi, elle peut pas la fermer ? Même si elle a raison sur la majeur partie des points, mais c’est une autre histoire. Bon, ni remords ni regrets dans ce que je venais de faire, c’était soit ça soit une perte d’argents et de temps considérable. Pourquoi est-ce que je me tape toujours les pires dilemmes sérieux ? Le pire c’est qu’elle continuait en sortant une connerie de son sac qui était explosée. Elle voulait quoi ? Des arguments pour me faire culpabiliser ou bien ça se passe comment ? Je soupirais et essuyais la trace laissée par la claque mouillée de l’autre chtarbé en piquant soudainement un intérêt particulier pour l’objet en question, elle avait dit que ça avait de la valeur ? Intéressant.  Mais après réflexion, je pourrais même plus me regarder dans la glace si je commençais à voler des trucs d’handicapés… Bon à part les béquilles, parce que c’est trop marrant de jouer avec des béquilles.

Je voulais la jouer cool. Mais un seul mot de travers de cette fille me fit trigger. Elle parla de ma mère. Je sais pas si j’étais frustré, énervé ou triste. Sur cette pensée je me rendis compte d’une chose, c’était la première fois que j’entendais le mot « mère » depuis  que j’étais ici à Touhills et honnêtement, je ne savais pas si je devais être triste de ne pas avoir pu profiter de ma mère ou être neutre quant à son implication quasi-inexistante dans ma vie. Je… Bordel pas maintenant. Je serrais  mon poing droit d’une certaine fermeté et je me calmais. Je pouvais encore sentir la douleur sur ma joue, c’est qu’elle frappait fort pour une fille de cette taille. La douleur qui restait me remit les idées en place. Même si je n’étais toujours pas sorti d’affaires.

Je devais d’abord  m’éloigner de tout ça, je sais même pas ce qui pouvait arriver si on restait encore ici. Je me doutais qu’elle ne se laisserait pas faire, elle pourrait croire que je voudrais faire des choses pas très catholiques.  Alors, je pris son menton pour qu’elle regarde bien les yeux orange vifs que je possédais et qu’elle comprenne le signe que je faisais pour lui indiquer de me suivre. Seulement avant même de lui laisser le temps de réagir, je fonçais en direction de la pharmacie juste à côté histoire de faire deux trois trucs et je revins en sa direction histoire qu’elle ait le temps de comprendre que c’est jamais une bonne idée ce genre d’histoire avec autant de monde autour. Je prenais une grande inspiration en essayant de parler sans agressivité et en montrant le même magazine qu’elle avait mais dans un meilleur état.

« Ok, écoutes. J’aurais pas dû faire ça et je pensais pas vraiment à mal en faisant ça mais là c’est parti trop loin. »

C’était bien beau, mais le peu de chance qu’elle ne s’énerve pas était proche du néant, alors je m’étais déjà préparé au pire. On allait vraiment se battre si elle ne se calmait pas.


Code by Aekko – Cimer à ma Waifu Paria





Je vole Invité en #ff9933

Mes amis m'appellent 'Dwin, mes ennemis appellent les flics.


"Dwin et Liam, le duo de la chatte."

DWIN'S THEME

avatar
'Dwin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Juza le Ven 10 Nov - 22:38

Il semblait blasé parce que je l'avais engueulé. Et puis quoi encore?! Il croit que je vais l'accueillir du genre "Oh mon beau héro à la touffe de cheveux tu me sauve de la vilaine flalfaque d'eau". Ahah! No way. J'espère que ma claquasse lui a fait mal parce que de un il la méritait, de deux bah je m'étais défoncé la main en le frappant. Je secouais encore cette dernière. J'avais des fourmis au bout de mes doigts et ma paume avait pris une teinte rosée. Pas mal pour une première fois. Comme quoi je peux faire mieux, enfin j'espère. J'avais un peu été alarmée par son poing. Il s'était serré quand j'avais prononcé le mot maman. Eh merde j'avais oublié on avait dit pas les mamans! Non plus sérieusement, il va pas me casser la gueule pour ça quand même? Je serrai à mon tour mes poings, prête à frapper s'il décidait de lever la main sur moi. Vas y tente toi mon coco. Je suis peut être pas très impressionnante mais ma grande gueule compensera le tout. Qu'il se tente qu'on rigole un peu. J'ai dû encaisser bien pire alors c'est pas lui qui me fera autant chialer que papa. Bah au moins je vais pas m'ennuyer ici. Premier jour, je me prend un crétin dans la gueule, deuxième jour, un con me pousse dans l'eau, ben mon vieux pas mal l'Angleterre! Je sens que je vais m'amuser ici finalement. J'avais peur de me faire chier comme un rat crevé mais.... nan.

Puis là contre toute attente, l'autre crétin m'achoppe par le menton pour me forcer à le regarder droit dans les yeux. Je suis en train d'halluciner ou quoi? Eh kiki, c'est pas devant une personne comme toi que je détournerai le regard. J'étais là impassible, me demandant comment j'allais lui régler son compte. J'étais un peu obligée de me mettre sur la pointe des pieds. Mais c'est quoi ce géant?! Grand ou pas grand il me faisait pas peur. Au moment je commençais à m'exaspérer, il me lâcha et parti. J'avais observé ses yeux. Je crois qu'il voulait me faire un signe ou un truc du genre. Voulait-il que je le suive? Et puis quoi encore? Dans une ruelle en plus! Il voulait me faire quoi?! Hein? Remarque, s'il m'emmène ailleurs, je pourrai lui régler son compte loin des regard. Suffirait que je lui brûle les yeux et il ne pourra plus rien faire. Destiné à mourir dans une vieille rue, un peu triste comme fin mais bon. Bon au moins je le suivrai si ça me permet de le calmer.

Je me sentais un peu planer. Il fallait que je bouffe quelque chose mais quoi? Il n'y a pas de petits supermarchés  ni rien aux alentours ou bien comment ça se passe? Je soupirai c'est vraiment pas mon jour. J'étais crevée trempée et gelée. Un petit vent frais venait rafraichir mes vêtements qui étaient déjà froids, provoquant quelques frissons. J'aurai volontiers utilisé mon pouvoir pour me réchauffer mais y avait pas mal de monde aux alentours et puis j'allais juste me bouffer mon sucre. Je voulais surtout conserver mes cinq minutes pour lui au cas ou.

Il revint aussi vite qu'il était parti, un magazine dans la main qu'il me tendit en me montra l'autre que j'avais qui était en mauvais état. Je récupérais le magazine d'un mouvement un peu sec. Bon il est pas si con, au moins il me ramène un truc même si c'est pas le truc dont j'ai le plus besoin. J'avais de temps à autre de faibles vertiges. J'inspirai profondément. Allez calme toi Juza. Si tu t'énerves tu vas encore plus bouffer de sucre et c'est pas une bonne idée. au pire, j'ai ma piqûre mais là c'est vraiment si c'est l'extrême urgence, ce qui va pas tarder à arriver à ce rythme...

Ok, écoutes. J’aurais pas dû faire ça et je pensais pas vraiment à mal en faisant ça mais là c’est parti trop loin.

Je réagissais avec un peu de retard. Et je relevais la tête, levant un sourcil. Bon il est vrai que j'aurai peut être pas du réagir comme ça MAIS IL AVAIT PAS A FAIRE CA CE CONNARD. Mon rythme cardiaque s'accélérait. Calme toi Juza, c'est pas le moment de faire une hypoglycémie violente. Je respirai lentement allez, prend sur toi. Sinon ça va dégénérer.

T'as raison t'aurais pas du faire ça.

Les mots étaient sortis tout seuls de ma bouche et je l'avais pas dit très gentiment. Bon bah, ça va chier je crois. Y a qu'à moi que ça arrive ce genre de chose. Au moins, je ferai un malaise en ayant tenu tête à cet idiot. Je me dirigeais alors vers la ruelle qu'il m'avait indiqué et serra mes poings pour rester maitre de moi même. Je n'avais plus toute ma tête mais je devais rester calme.

Bon tu te bouges ou quoi? J'ai peu de temps à t'accorder alors ramène ton cul qu'on en finisse.

Bon bah on va se foutre sur la gueule hein. Qu'est ce que tu veux. Je suis bien dans la merde à cause lui alors il va payer. Je commençais à attendre touffe de cheveux, imaginant de nombreux scénarios lorsque je perdis l'équilibre. Je me rattrapai de justesse à un mur. Je sortais alors la piqûre de secours que je sortais de la protection avec mes dents avant de la planter dans ma cuisse droite à travers mon jean. Merde plus le temps, c'est maintenant ou jamais. Je vais avoir besoin de 10 minutes pour que la piqûre fasse effet. J'appuyais sur la seringue avant de la replacer dans mon sac. Bon bah dans 10 minutes je vais sûrement faire une hyperglycémie, youpi... Je soupirai à la fois soulagée et exaspérée. En fait mon diabète était comme moi: le taux de glycémie allait toujours aux extrêmes. Je me redressais prête à me battre si besoin.


Je m'exprime en #990000

Astrid, missionnaire de la Sainte Chocolatine.





avatar
Juza

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par 'Dwin le Lun 27 Nov - 22:35




It's Showtime !!!
Il était temps de montrer qui était le chef de tout ça. J’avais décidé que si elle ne se calmait pas alors je ferais en sorte qu’elle regrette ses actions. Je ne suis pas un démon ou ce genre de connerie, je ne suis pas un mec dangereux en général mais maintenant il était donc temps de montrer qui j’étais, ces ruelles devenaient, au fur et à mesure de mes mésaventures, mes ruelles, ma ville. Même moi je n’étais pas sûr de ce que je disais mais au fond depuis que j’étais ici j’avais grandement gagné en force et en expérience alors je savais qu’un jour, je posséderais le pouvoir. Il était donc temps d’agir comme un roi. Insultant. Supérieur.

Quand j’étais allé dans cette fameuse pharmacie ou je ne sais quoi, je n’avais pas pris que ce vieux magazine, il ne faut pas sous-estimer les capacités du roi des voleurs. Impossible ? Je n’avais pourtant pas précisé que j’étais allé chercher qu’un seul truc, non ? On était juste tous les deux dans cette ruelle alors il n’y avait aucun problème pour ce que je comptais faire. D’un geste brusque, je sors la même machine que j’ai cassée lorsque j’ai bousculé cette fille. Comment l’avais-je obtenu ? Un prestidigitateur ne dévoile jamais ses secrets enfin !

« Voyez-vous chère fille… vos actions ont des conséquences. Vous auriez pu être une fille fragile que l’on dorlote mais vous avez décidé d’agir ainsi. So… you got the bad end, milady. »

De toutes mes forces, j’écrasai cet engin contre un mur, ne laissant ainsi que débris et poussières. Je le regardais d’un air hautain, je n’avais jamais fait ça auparavant mais… j’étais peut-être enfin un vrai rubis ? Non, je suis au-dessus de tout ça. Même si l’idée de frapper une fille ne m’attire guère, si cela me fait en ressortir gagnant alors qu’il en soit ainsi. Avant j’avais un diable sur mon épaule, maintenant c’est moi ce diable.

« C’est bête hein ? Vu que depuis tout à l’heure tu sembles avoir les poings fermés, je te laisse essayer de me battre. Allez viens ! J’espère que t’as un petit peu d’expérience dans le domaine ou je risque encore de me faire chier. »

Sur ce, je pris tout de suite mes repères. La rue ça me connait et même si je n’ai pas de couteau sur moi mon but sera juste de lui remettre les idées en place, ça lui fera pas de mal de toute façon. Un petit pas en arrière, les bras à moitié levés et la garde prête, j’attendais presque qu’elle vienne à moi. Et puis de toute façon, je vais gagner. Je possède un avantage puissant, un pouvoir et je suppose que cette fille est encore une meuf simplet à qui il arrive toujours des malheurs, une victoire facile en somme.


Code by Aekko – Merci à ma Waifu Non-Binaire




Désolé pour la réponse courte et les fautes mais c'est pour plus vite débuter la surprise !

SUPRISE:
EH OUI ! Voici donc la surprise ! Alors à toi de voir si tu veuilles que ça parte en rp combat ou pas mais si tu comptes te battre on va établir des règles : Si tu comptes faire une action qui a pour but d'occasionner des dégats alors tu pourras lancer un dés de 100 ( parce que 100 c'est une grande marge ça va être marrant ) plus le jet sera haut et plus tu feras de dégats en gros. On va partir sur un pied d'égalité si tu veux avec 250 pv chacun. Le nombre sera égale aux dégats occasionnés par tes actions dans ton message. Bien sûr n'hésite pas à changer ton poste en fonction du nombre que tu fais. Si t'as des questions go pv.



Je vole Invité en #ff9933

Mes amis m'appellent 'Dwin, mes ennemis appellent les flics.


"Dwin et Liam, le duo de la chatte."

DWIN'S THEME

avatar
'Dwin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Juza le Mar 28 Nov - 22:20

J'attendais Touffe de Tifs les bras croisés. Eh mais ça sonne bien comme nom, quoiqu'un peu difficile à prononcer c'était plutôt drôle. Eh voilà que je divague de nouveau, il fallait que je reste concentrée. Et puis, je ne suis pas venue ici pour souffrir lui trouver un pseudonyme, je suis là pour lui montrer que je suis pas du genre à laisser pisser. Ah en parlant de pisser, je vais sûrement en avoir envie puisque je vais avoir une hyperglycémie et puis.. STOP calme toi Juza et reste les pieds sur Terre, oui tu as très envie de le défoncer mais ce n'est pas le moment de faire n'importe quoi.

Les poings toujours serrés et le visage impassible je le regardais faire son numéro de méchant de film: "Regarde je l'ai pris! Oh BOUM! Cassé! je suis teeeeeeellement viril." En gros dans ma tête ça faisait BOUM BADABOUM juste parce que je trouvais la scène pathétique. N'empêche, j'avais été outrée quand il avait brisé le petit objet. Ooooooh monsieur veut faire du chantage? Et puis, comment s'en était-il procuré un? En général, il faut attendre une semaine voire plus pour recevoir un compteur qu'on aura acheté et pour en avoir un de location/ d'urgence il faut avoir sa carte diabétique. Wait.... Il l'aurait pas volé à quelqu'un quand même si? A vrai dire, ce n'était pas vraiment le moment de penser à autre choses, ça ne fera que me distraire et dans mon cas, avec cet état de santé -qui est certes temporaire- ben si je me laisse divaguer, ça va m'être fatal. Or, je ne peux pas partir dans tout les sens délibérément.

Je n'avais pas pu me retenir de pouffer lorsqu'il avait parlé de "fille fragile que l’on dorlote". Etait-ce mon hypoglycémie qui me faisait réagir de la sorte ou était-ce juste sa remarque stupide? En tout cas mon Kiki, sache que jamais dans ma vie on ne m'a dorlotée, pas même grand père, il était juste bienveillant avec moi. Pff, moi me faire dorloter? Laissez moi rire. Je l'observais en train de se mettre en position défensive. Alléluia! Enfin on va passer à l'action, fini le blabla ennuyeux et chiant. N'empêche, ça ne partait pas trop loin? Je veux dire ça part un peu en couilles. Ouais en fait nan. C'est normal: hypoglycémie=idées pas claire. Et moi quand je suis pas sûre, ben je m'énerve enfin, surtout quand je fais des hypo violentes mais BREF. On revient sur Terre, la piqûre fait effet, je sens que les vertiges disparaissent. Son discours avait dû durer plusieurs minutes, deux voire trois alors il me reste encore pas mal de temps avant de faire une hyperglycémie. (parce que oui toi qui lis ceci, un diabétique ne prend cette piqûre que lorsqu'il est inconscient donc c'est quelqu'un qui le pique! Mais t'es un génie ma parole! En gros, elle a fait une groooooosse connerie parce qu'elle avait encore assez de glycémie pour tenir un peu mais vu que madame veut botter du cul ben elle attend pas et va se retrouver à faire une hyperglycémie. Tu vois le topo? Bon trêve de conneries on reprend. )

Mon pull était trempé et un petit vent venait rafraichir ces vêtements qui étaient déjà froids. Agacée, je retirai mon sac avant d'ôter mon pull qui fit un bruit ridicule lorsque je le laissais tomber au sol. Un peu plus sale ou un peu moins au point où on en est.... Je fis craquer vite fait mes poignets et profita de ce bref instant pour observer mon adversaire. Il était grand (Merci Captain Obvious le gars fait plus 1m80), il est sûrement assez fort et semble confiant: il a de l'expérience dans le combat, rien que sa posture permet de le comprendre. Niveau experience de mon côté c'était assez contrasté, j'avais l'habitude de prendre des coups grâce à on sait qui (Non pas Voldemort) et j'avais l'habitude de rabattre violement le caquet des élèves trop casse pieds. Niveau force.... HEM grosse blague, la force ce n'est pas ça, cependant, j'étais rapide. Ma petite taille me le permettait; En revanche lui, la vitesse doit être un atout moins important. Ca me fait penser aux jeux vidéos. Quand on joue sniper par exemple si deux ennemis ont deux tailles différentes: l'un est massif l'autre moins et qu'ils vont la même vitesse, forcément on va viser celui qui a la plus grosse hitbox. Ben là c'est pareil. Comparer un moment pareil à un jeu vidéo, y a que moi pour trouver des conneries pareilles. Il avait donc toutes les cartes en mains sauf que moi j'en avait une: mon pouvoir. Il n'était certes pas très puissant mais il sera utile pour le déconcentrer en lui brûlant les couilles avec des petits coups de brûlures à multiples endroits. Et puis comme je vais faire une hyperglycémie, si je dépasse mes cinq minutes ben mon pouvoir va bouffer mon sucre en trop. Mais après je compte pas le buter non plus hein, juste lui rabattre le clapet.

J'inspirai profondément, il était temps d'y aller. Il fallait que je sois méthodique. Frapper dans les couilles: de un j'aurait aucun effet de surprise, avec ma taille et mon sexe (parce que oui je suis une fille) baaaaah c'est logique, puis j'ai assez de dignité pour pas le castrer. Je me mis en garde, le pied droit en avant. Premièrement faire croire que j'était gauchère. J'armais mon poing gauche et au moment où j'étais censée frapper, je changeait vite la position de mes pieds pour attirer son attention avant de le frapper de toutes mes forces avec mon pied droit. Un kick entre le mou des côtes et juste au dessus du bassin. J'avais évité de justesse son coude, comme quoi c'est utile d'être galbée comme un mikado avec quelques muscles autour. J'espère avoir annoncé la couleur, j'avais plus d'un tour dans mon sac. Je me replaçais immédiatement en garde, reculant de quelques petits pas, les bars un peu levés, protégeant mon buste et un peu mon visage, à son tour. la question était, l'avais-je blessé? Je sais même pas si j'ai réussi, ça devait avoir l'air ridicule et puis je sais même pas comment j'ai réussi à tout enchainer, l'adrénaline peut être...

Pdv: 250/250


Dernière édition par Juza le Mar 28 Nov - 22:22, édité 1 fois


Je m'exprime en #990000

Astrid, missionnaire de la Sainte Chocolatine.





avatar
Juza

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Eclypse le Mar 28 Nov - 22:20

Le membre 'Juza' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 32

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par 'Dwin le Mer 29 Nov - 18:02




Pétard mouillé
Elle enlevait son haut comme un cupcake et posait son sac d’une façon vulgaire. Je suis prêt à me battre mais la meuf guette, tout ça sent vraiment la défaite pour elle. Bon, je finis les rimes et je lui fais sa fête. Il est temps de repenser à ce que je connaissais, c'est-à-dire les bases des bases. La respiration; toujours avoir l’air calme et serein même si ça dure jamais très longtemps avec l’excitation et l’adrénaline. Pas d’arts martiaux ou quoi que ce soit, on se bat toujours comme des bêtes entre les ruelles parce qu'on est pas dans un putain de manga ou je ne sais quoi. Pas de formation fixe, tous les combats de rue sont différents, alors jamais d’habitude à prendre au niveau des coups et toujours s’adapter. Garder l’avantage sur son adversaire pour l’emporter, jusqu’à l’étouffement, l’évanouissement ou la mort. Mais je ne pense clairement pas en arriver là, j’y gagnerais clairement rien.

Alors que je me faisais le topo sur ce que je savais, elle lança les festivités d’un coup de pied bien placé dans les côtes. Ma garde n’étant pas positionné à ce niveau-là, je pris le coup sans bronché, après tout, les côtes ne sont pas utiles pour le combat j’aurais sûrement eu plus de soucis si ça avait touché plus bas. Mais cela me fit doucement rire, quelle naïveté dans ses gestes, les coups de pieds sont rarement utilisés dans un vrai combat alors son amateurisme se vit tout de suite. Il fallait que je lui montre ce qu’était vraiment un combat. On est pas dans un cas extrême alors je ne pense pas que quelqu’un interviendra, j’en suis même sûr. On est pas dans une bagarre à la sortie d’un bar alors je pouvais prendre le plus de risques possibles. Elle voulut reprendre sa posture mais quelle idée de merde dans une situation pareille. Les coups de pieds ont trop d’inconvénient j’avais donc vachement le temps de passer à l’action durant sa remise en position, même si elle reprenait sa garde un coup arrivant du bas avec de l'élan serait très puissant.

Je me rua sur cette demeuré afin de lui placer un coup au centre du ventre le plus profondément possible, elle allait cracher ses tripes ! Je serre mon poing et prends de l’élan avec mon bras tout en commençant ma charge sur sa personne, le coup fit mouche et je profitais de la situation pour utiliser ma taille et ma carrure pour me jeter ensuite sur elle, nous emmenant tous les deux aux sol humide qui nous envoya des gouttes de partout, un cadre idyllique pour un combat digne d’un pétard mouillé. C’est évident mais les combats de rue sont rarement beaux à regarder et finissent généralement  au sol. Cette meuf était maintenant prisonnière entre ce dernier et moi.

Pdv: 218


Code by Aekko – Merci à ma Waifu Non-Binaire




Dernière édition par 'Dwin le Sam 2 Déc - 20:44, édité 1 fois



Je vole Invité en #ff9933

Mes amis m'appellent 'Dwin, mes ennemis appellent les flics.


"Dwin et Liam, le duo de la chatte."

DWIN'S THEME

avatar
'Dwin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Eclypse le Mer 29 Nov - 18:02

Le membre ''Dwin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 90

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Juza le Jeu 30 Nov - 23:26

J'eu à peine le temps de me replacer. L'autre passa à l'action enfonçant violemment son poing au niveau de mon abdomen. Le choc me fit faire une sorte de mélange étrange entre un toussotement et un hoquet qui m'empêchait de respirer. La seconde d'après, j'étais dos au sol, l'autre con sur moi. Il avait bien joué son coup. Allongée, immobile et vulnérable, j'étais incapable du moindre mouvement. Je reprenais difficilement mon souffle, le cœur battant la chamade. A ce moment je ne me souciais plus de mon taux de glycémie ou de mon état. Je trempais dans ce mélange boueux, mes cheveux qui étaient à l'origine blanc avaient pris une teinte brunâtre mais j'avoue que j'avais d'autres priorités, comme me débarrasser de ce con qui était sur moi. J'étais prise de vertiges et il fallait que je trouve une échappatoire, de suite, même si je savais que j'étais foutue. Je veux dire il est bien trop imposant pour que je me libère de son poids et j'étais trop faible pour faire quoi que ce soit. Il était fort, très fort, trop fort, mais je ne plierai pas. Pas devant un idiot de son espèce. Je pense qu'il était temps que j'utilise ma dernière carte nan? Enfin plutôt mon unique carte: je devais créer une diversion pour me permettre de me sortir de cette situation. Ca allait mal finir pour moi. Connerie de diabète... Merde, qu'est ce que je pouvais faire? Je n'avais pas les idées claires et ma vision se troublait parfois, ma respiration était courte, c'était un vrai bourrin ce gars.

J'observais une de ses mains, celle avec laquelle il m'avait frappée, je n'avais plus le choix. Je fixait alors la base de son index. Je devais le brûler mais pas qu'un peu pour l'empêcher de pouvoir me frapper,  ça l'handicapera un peu, sa peau sera brûlée et donc douloureuse. Serrant les dents, je fixais la base de son index, l'eau devait chauffer à 95°C. Je me concentrai, il y avait peu d'eau, ça sera rapide. Quelques secondes après j'avais fini de lui brûler la base de son doigt, je m'attaquais alors à celle de son majeur puis de son annulaire et de son auriculaire, protégeant maladroitement mon visage et mon torse. Lorsque j'eu fini autrement dit, quelques dizaines de secondes plus tard, je renforçais ma garde. Il fallait que j'aille vite. Je me redressais alors, serrant les dents, mon dos me faisait mal et ma tête aussi, je frappais aussi fort que je le pouvais dans son ventre avec mon poing droit avant de retomber au sol, il fallait que je choisisse entre la protection de mon visage et celle de mon torse. Je privilégiais alors celle de ma tête, mon torse pouvait encore prendre tarif, s'il me tapait fort à la tête ça me foutrai KO. Espérons juste qu'il ne pourra plus se servir de sa main. J'avais pris soin de brûler les zones qui étaient le plus en contact avec l'élément qu'on veut frapper, espérons que ça suffira. Je vidais mes poumons de l'air qu'ils contenaient, prête à encaisser. Je n'étais pas en mesure de le blesser davantage, j'étais trop dans les vapes pour tenter quoi que ce soit de risqué.

Pdv: 160/250


Dernière édition par Juza le Ven 1 Déc - 18:21, édité 3 fois


Je m'exprime en #990000

Astrid, missionnaire de la Sainte Chocolatine.





avatar
Juza

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Eclypse le Jeu 30 Nov - 23:26

Le membre 'Juza' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 56

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par 'Dwin le Mar 5 Déc - 19:25




Chaleur et Humidité
J’étais fier de moi, j’avais enfin eu l’opportunité que j’attendais. Montrer ma force, ma robustesse, ces sentiments qui m’avaient manqué. J’étais… heureux de me savoir puissant. C’est comme si tout ce que j’avais fait jusqu’à maintenant dans ce bahut avait eu lieu pour ce genre de moment, pour me battre et écraser mon ennemi. J’étais sur elle, l’empêchant de fuir ou de tenter ce genre d’action de faibles. Mais bien évidemment, je ne pouvais pas compter que sur ça parce que c’était presque sûr que la situation pouvait changer, je ne devais pas être trop sûr de moi mais tout de même montrer que ses efforts étaient futiles, la voir se protéger la tête comme elle pouvait me laisser acquiescer un long sourire bête et méchant.

C’est à ce moment que la surprise fit son apparition. D’un coup, mes doigts se retrouvaient pris d’une forte chaleur, faisant ainsi disparaître l’eau que je pouvais sentir autour de ces derniers, c’est comme si… elle venait de chauffer l’humidité ? Je ne pouvais pas en être sûr mais c’était bien trop étrange pour être une coïncidence. Alors c’était une élève de Tsuki ? Joie, joie, joie ! C’était encore une plus belle occasion de faire parler de moi et de lui laisser un mauvais souvenir de sa venue ici. Il était de mon devoir de la battre, de l’écraser et de la défoncer. Et c’était donc l’occasion d’utiliser moi aussi mes capacités ! Oh ! Et avais-je précisé que la chaleur était une habitude pour moi ? Même si j’y résistais plus ou moins, sous la surprise je fus un court instant déstabilisé ce qui lui servit afin de me foutre une bonne droit dans le ventre. Ah la salope ! Je ne pensais pas qu’elle arriverait à faire une petite stratégie pareille. Était-ce l’adrénaline que je recherchais tant qui lui avait insufflé une telle improvisation ? Je me mis alors à cracher sous la force de la frappe.

Cependant, elle était retombée au sol me laissant ainsi le temps d’agir. Je repris ma respiration et garda la tête froide, enfin… plus facile à dire qu’à faire. Je pris appui contre le sol afin de vite me lever. Voyant ainsi soudainement ma vue s’obstruer, je savais que le moindre effort commencé à devenir pénible. Alors il fallait que j’use de ma carte maîtresse tout de suite. Mais j’avais oublié un gros problème, quel abruti je suis ! Comment je pouvais allumer ma poudre sans briquet et avec une humidité pareille ? Fait chier ! J’allais donc devoir attendre avant d’en faire l’utilisation. Je me jetais alors sur elle une nouvelle fois, emportant tout mon poids dans ma disgrâce contre mon gré sur la carcasse de mon assaillante.  

Je m'écrasa alors sur elle, sans pour autant pouvoir faire quelque chose après, ma position désavantageuse ne me permettais pas de pouvoir prendre mes appuis pour lui foutre une droite, alors je gisais comme un con à côté d'elle sur les côtes appuyant ainsi sur mes précédentes douleurs.

Pdv : 162

Code by Aekko – Merci à ma Waifu Non-Binaire




Dernière édition par 'Dwin le Mar 5 Déc - 19:28, édité 2 fois



Je vole Invité en #ff9933

Mes amis m'appellent 'Dwin, mes ennemis appellent les flics.


"Dwin et Liam, le duo de la chatte."

DWIN'S THEME

avatar
'Dwin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Eclypse le Mar 5 Déc - 19:25

Le membre ''Dwin' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 35

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Juza le Jeu 7 Déc - 22:33

J'avais été surprise par son inactivité: il n'avait pas profité du moment où j'étais le plus vulnérable pour me frapper, il s'était contenté de sourire. Était-ce de la bêtise pure ou juste une sorte de respect? J'opterai plus pour la première option parce que le gars avait quand même frappé une fille diabétique. Après je l'ai provoqué donc je dois la fermer, je sais. Je l'observais, visiblement les brûlures ne semblaient pas l'avoir trop blessé ou alors il ne le montrait pas. Comment était-ce possible? Serait il insensible? Bref alors revenons à nos moutons, mon coup dans le bide semblait l'avoir un peu blessé, bonne nouvelle. Dans ta gueule Touffe de tifs.  Il se releva avec une sorte de difficulté avant de me retomber dessus. Le choc fut beaucoup moins violent que celui qu'il m'avait foutu dans le bide la dernière fois. Il n'empêche que ça m'a pas fait du bien hein. Ça reste quand même un con qui te tombe dessus. Il était là, à côté de moi, il se serait  pas raté quand même nan? Pff. Toujours, allongée sur mon dos, le souffle court je tournai la tête pour le regarder, je lui souris avant dereplacer ma tête et de lui coller un coup de coude dans la gueule.

Je me redressais pour me retrouver assise et ma vue se voyait être troublée par des petits points noirs et espèces de petites étoiles dans tout les sens, ce qui n'était pas forcément un bon. Je reprenais un peu ma respiration avant de prendre appui sur le sol pour me relever, les jambes un peu tremblantes tout comme le reste de mon corps d'ailleurs.

Je toussais faiblement avant de cracher la salive qu'il y avait en trop dans ma bouche. Pas très classe certes mais bon vu mon état hein un peu plus ou un moins on va pas rechigner pour si peu hein. Bref donc là comment dire, ben je suis absolument dégueulasse, je suis prise de vertiges et je sais que je vais pas tenir debout longtemps. Je m'approchais alors un peu de l'autre con, sauf que moi je m'en rend pas compte mais je tiens pas sur mes deux jambes alors je fais quoi?
Ben je suis en train de trébucher! Génial! Et alors que je me sentais tomber, je mis mon coude en avant pour frapper dans le son torse ou peut être si j'avais de la chance, le mou de ses côtes. Le choc fut brutal pour moi, bon bah je tiens pas trop debout, est ce une bonne nouvelle? NAN. Je me relevais alors pour me retrouver assise au sol. Je me reculais alors pour me trouver dos au sol, histoire de récupérer un peu, prête à me replacer en garde si'il souhaitait attaquer. Je regardais vite fait l'état catastrophique de mes vêtements et mes cheveux. Appuyée contre mon mur, je récupérais min souffle mais j'avais un mal de chien au dos. Journée de merde, diabète de merde, vie de merde.

Pdv: 125/250


Dernière édition par Juza le Jeu 7 Déc - 22:34, édité 1 fois


Je m'exprime en #990000

Astrid, missionnaire de la Sainte Chocolatine.





avatar
Juza

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Eclypse le Jeu 7 Déc - 22:33

Le membre 'Juza' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 48

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une petite virée perturbée (pv 'Dwin)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum