Huez-moi ce retardataire !!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Huez-moi ce retardataire !!

Message par Appia le Mar 31 Oct 2017, 16:40

Cher journal,

J''ai beaucoup dormi cette nuit, il était presque une heure du matin quand je me suis réveillée. Jusqu'à l'heure du réveil j'ai continué ma lecture de "l'histoire de l'Italie, des origines à nos jours". Je n'avance pas très vite mais c'est une lecture un peu compliquée.
Quoi, encore l'Italie ?!
Oui, c'est moi qui décide de toute façon ! L'histoire de l'Angleterre et du monde on les voit déjà assez en cours, et puis c'est loin d'être aussi intéressant !


Ce matin, je commence les cours par deux heures de maths. Pourquoi les cours de maths ? Enfin je veux dire, je sais bien que c'est important de savoir faire des calculs et tout. Je veux bien comprendre aussi que ce soit utile pour comprendre d'autres cours. Mais tu sais, des fois j'ai l'impression que ce qu'essaie de m'apprendre le professeur c'est comme... de la bouillie qu'il ferait couler dans ma tête par les oreilles ! Ou du jus de chaussettes. Oui, j'adore cette expression: du jus de chaussettes ! Je ne sais pas trop ce que ça veut dire mais je la trouve très amusante !


♠️♠️♠️

Dès le matin, les luxueux couloirs au pimpant style victorien de l'académie se remplissaient d'élèves qui se dirigeaient avec plus ou moins d'entrain vers leurs salles de classe. Malgré le fait qu'elle soit une ancienne dans les lieux, Appia s'émerveillait toujours de cet incroyable mélange de gens de tous âges (à majorité adolescente quand même), de toutes tailles (enfin pour la plupart la dépassant de vingt ou trente centimètres...), couleurs (Tsuki étant bien un des seuls endroits au monde à part une convention ou il est normal de croiser autant de personnes avec les cheveux de toutes les couleurs de l'arc-en-ciel. Appia a un avis bien arrêté sur la question d'ailleurs, un avis pas très élogieux ! Mais de la part d'une personne qui se coiffe encore à la mode d'il y a mille cinq cent ans ce n'est peut-être pas très grave), et origines (Tsuki étant probablement le lieu avec la plus forte densité de Japonais d'Angleterre !).
C'était aussi probablement le meilleur endroit du pays pour être confronté avec des histoires étranges, mais ça aussi c'est une austre histoire ! Ou... quoique non, une histoire de tous les jours. Enfin... certaines bizarreries sont plus bizarres que d'autres, et...

Parfois, lorsqu'elle prenait du recul, Appia s'étonnait de voir à quel point elle s'était habituée à cela, et comment elle s'était pratiquement approprié cet univers à sa nouvelle vie. Elle s'étonnait parfois à songer qu'elle ne s'émerveillait plus de la qualité du tissu de son uniforme, de la magie du chauffage, de l'électricité, et l'enseignement qu'on lui dispensait gratuitement ici... Elle savait faire fonctionner tout un tas d'appareils modernes, et au fond d'elle elle ressentait avec une certaine détresse qu'elle arrivait à se détacher de son ancien monde. Elle se réveillait encore souvent avec l'espoir de réaliser quant elle était dans son lit à elle, à Aquilée, et que tout le reste n'était qu'un mauvais rêve... mais le temps finissait par amoindrir ses souvenirs.

♠️♠️♠️

Malgré son peu d'attrait pour son cours de maths, la petite Romaine était parmi les premières arrivées en classe. Etant réveillée depuis plus de sept heures déjà, elle commençait à trouver le temps long et avait hâte que sa journée commence vraiment !
Comme d'habitude elle s'installa à un endroit stratégique, ni trop devant, ni trop derrière, et suffisamment proche de la fenêtre pour disposer d'une échappatoire si le cours l'ennuyait vraiment trop (on parle bien sur de regarder par la fenêtre hein, pas de l'ouvrir et de sauter à travers pour s'enfuir bande de malades !!!).

Le cours commença, et Appia cessa de discuter avec sa voisine de derrière pour essayer de se concentrer -au moins les dix premières minutes avant que son cerveau ne surchauffe et que son imagination se mette à papillonner-. Le prof -un vieux ronchon- se mit debout devant son bureau et commença à leur expliquer, comme si le sujet était l'information la plus capitale qui devrait pénétrer leurs crânes d'ignares de toute leur vie, le concept des fonctions.  La Romaine imaginait que cette journée serait comme presque toutes les autres ici: une paisible routine. Pauvre naïve !! Pensait-elle vraiment que l'on se donnerait la peine de la retranscrire en rp si cette journée devait être banale ?!


avatar
Appia

Fiche perso'
Idéologie Dominante: 2
Niveau: 0
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum