Esprit... es-tu là ? [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Esprit... es-tu là ? [Libre]

Message par Enil le Sam 28 Oct 2017, 21:11

Dehors, il pleuvait. Les gouttes d'eau cognaient contre le verre des vitres et mes talons martelaient le sol à rythme régulier.

Plic, tac, plac, tac, ploc, tac, plic, tac, plac, ...

C'était les seuls bruits que je percevais. Mes cheveux relevés en couette étaient complètement trempés. Rien d'étonnant, j'avais traîné dehors et m'avais été faite surprendre par la pluie. Ils gouttaient lentement, imbibant ma chemise d'eau et laissant une légère trace de mon passage sur le sol. Soupirant, je dégageai une mèche de cheveux collante qui me cachait la vue à force de tomber devant mes yeux. Je m'arrêtai quelques secondes, laissant glisser mon sac de mon épaule. Ce dernier atterrit sur le sol dans un bruit sourd. Je n'y prêtai pas attention et me tournai vers la vitre à ma droite. Mon reflet était à peine visible par ce temps. Une simple forme humaine, floue et vague se tenait face à moi. Je frissonnais de froid et mes joues étaient rosées par la faible température. J'essayai d'arranger un tant soit peu mon allure mais rien à faire. Avec l'averse que je m'étais prise, j'aurais beau tous les efforts du monde, seule une serviette, une boisson chaude et des habits secs pourraient m'aider.

Je détournai la tête et balayai la zone du regard. Je ne voyais personne. Tout le monde devait être occupé loin d'ici. Ce temps en déprimait peut-être plus d'un et beaucoup restaient dans leurs chambres à boire des chocolats chauds devant leurs portables ? Qui pouvait savoir ? Je me penchai silencieusement pour récupérer mon sac autour duquel une véritable flaque d'eau avait commencé à prendre forme. A peine en avais-je effleuré l'anse que je fus plongée dans le noir. la lumière venait de s'éteindre et je ne voyais plus rien à plus de 2 centimètres devant moi ! Sous le coup, j'avais sursauté et lâché un cri de surprise. Je tournai sur moi-même, cherchant une explication. Je me cognai doucement contre le mur et décidai de ne plus bouger pendant un moment.

Il me fallut plusieurs minutes pour que mes yeux s'habituent à l'obscurité. Pourquoi la lumière ne revenait-elle pas ? J'entendais des pas qui ne pouvaient pas être les miens mais ne parvenaient pas à voir quoique se soit. On dit que la peur pousse certaines personnes à faire des choses idiotes. Je devais en faire partie car je fermai les yeux, apeurée, alors que grâce à eux j'aurais pu localiser la personne arrivant grâce à ses ondes.

" Heu... Il y a quelqu'un ? Un ... heu... esprit ? "
avatar
Enil

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum