Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Sam 14 Oct 2017, 17:14

Pour la plupart des gens, l'automne est une saison morne, triste et mélancolique. On s'amuse à comparer sa vie aux feuilles mortes, on dit qu'on a le cafard, enfin bref c'est rarement la joie. Mais il y a certaines personnes qui relativisent. Au fond, si l'été durait pour l'éternité, ce serait encore plus barbant. Heureusement que l'automne existe ! Sans automne, pas d'hiver, sans hiver, pas de neige, et père noël et d'énormes dîners de famille ! Enfin, je n'en ai pas encore parlé à Thomas, mais ça me semble évident que nous retournerons en Amérique pour les fêtes de fin d'année. Ce fut déjà dur d'accepter de devoir faire école pendant les vacances d'été et de ne pas aller voir papa et maman. Surtout que je n'en ai pas fait grand chose, de mon été... Au début, c'était marrant, mais à force, on a juste envie de poignarder ce fichu soleil, et de retrouver le calme de l'hiver.

Et donc, pour inaugurer l'arrivée de la saison des feuilles mortes, je me ballade en forêt. Bien sur, il pleut. Il pleut même beaucoup, à vrai dire. Les gouttes de pluies d'écrasent mollement sur les feuilles, et roulent le long de leurs nervures pour retomber sur la pâte gluante et morbide qu'est devenu le sol. Ça va être pénible à laver, mais j'aime bien cette ambiance. Une ambiance calme, purifiée. Je suis si loin dans la forêt que je ne peux qu'entendre le bruit de la pluie qui tombe, et rien d'autre. Pas un pas, ni un souffle, rien ne vient perturber le calme assourdissant de cette nature dormante. Je ferme les yeux, profitant calmement de la musique automnale qui résonne dans les bois. Les bois noyés dans les milliers de gouttes qui s'écrasent sur leur écorce, qui respirent doucement l'air frais et doucement humide.

Sans vraiment savoir pourquoi, j'ouvre brusquement les yeux, et sors de ma rêverie aussi vite que j'y suis arrivée. Toujours sans raison apparente, simplement poussée par une sorte d'instinct, je me met à courir. C'est une course lente et silencieuse, comme si je fuyait un danger invisible. Je saute au dessus des racines, je glisse au dessous des branches, j'esquive les pierres... Je souris. A l'académie, tout le monde est trop grand pour jouer avec moi. Tout le monde me lance des regards inquisiteurs et supérieurs à chaque fois que je fais une farce. Ici, au moins, il n'y a personne. Personne pour s'amuser certes, mais de toute façon c'est bien plus divertissant de s'amuser seule.





Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Sam 14 Oct 2017, 18:33

Assis au sommet d'un gros arbre mort, je méditais tranquillement sous la pluie qui m'avait surprise. Cela me dérangeait pas vraiment, j'avais l'habitude. Mais mon entrainement avait finit par une mauvaise glissade. Donc plutôt que de continuer, j'avais décidé de retirer mon maillot et de médité sous l'eau, afin que la pluies me lave de ma sueur. Cela m'empêchera pas une douche à mon retour, mais il était agréable.

Un bruit me parvint. Quelqu'un se déplaçant vite. Ses mouvements n'étaient pas parfais, du moins au bruit, mais cette personne semblait maitriser le terrain. Potentiellement un Free runner que je ne connaitrait pas ?
Le corps était plutôt léger, quelqu'un qui semblait prendre plaisir à bouger. La personne passa non loin. Ys essaya d'en deviner plus, mais c'était peine perdue. Il ne pouvait pas voir, encore, beaucoup de choses sans la vue.

Ouvrant les yeux et regardant parmi le rideau de gouttes, je vis une des gamines qui avaient demandé pour le chameau de prince Johnny. Il se leva donc et se décida à courir vers elle.
Descendant rapidement et soft, après avoir remit son maillot, il se mit à courir à sa suite, franchissant les obstacles à la façon Freerun.
Arrivé à sa hauteur, il la salua, callant son rythme sur le sien.

-Bonjour jeune Tsukienne. Un temps idéale pour la course. Me permettez vous de me joindre à vous.

Bah oui, pas de Salut Gamine ou autre truc du genre. Il avait en horreur que les plus âgé lui fasse, donc il évita de le faire.
Bon, la racine qui dépassait, Ys ne l'avait pas vu, vu qu'il avait regardé la fille. Perdant l'équilibre, il eut le réflexe de regarder le terrain et de chuter de la façon la moins dangereuse pour lui. Une roulade plus loin, il se releva et s'arrêta couvert de boue.
C'était bien lui cela. Il espérait juste avoir le temps de se laver un peu sou l'eau, avant de retourner à l'école. Sinon, un des surveillants lui reprocherait encore de salir les bâtiments.
Il commença par essayer d'enlever la boue de son visage. Pas chose gagnée.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Dim 15 Oct 2017, 16:40

Petit à petit, je réussis à accélérer ma course, à aller de plus en plus vite. Les grandes racines ne deviennent que des simples petites bosses, que je peux franchir d'un seul bon. Les branches ne sont plus que des traces flous dans mon champ de vision, que j'esquive simplement en me décalant vers la gauche, ou la droite. J'ai l'impression d'au fur et à mesure, la forêt d'ouvre de plus en plus à moi, comme si je gagnais petit à petit sa confiance, et qu'elle acceptait de me laisser passer. Je souffle avec satisfaction, laissant quelques perles de pluie rouler lentement le long de mon visage, et profitant encore et toujours de la fraîcheur qu'elles m'apportent.

Mais après quelques minutes de course, un bruit, puis une silhouette que se dessine à mes côtés m'indiquent que je ne suis plus seule. Sans tourner la tête, je devine à sa respiration que c'est un jeune garçon, plus grand que moi. Son souffle est tranquille et respectueux, lui aussi à l'air de savoir savourer les délices de l'automne. En jetant un regard vers lui, je le reconnait. Il était présent lors de l'arrivée du prince Johnny et de son fameux chameau. Ah... Quel est son nom ? Je n'arrive plus à m'en souvenir. En tout cas, ses mouvements ont l'air bien plus expérimentés que les miens. Sa course aussi, à l'air bien bien stable et sereine que la mienne, encore hésitante. Au final, il décide de briser le silence, et engage la conversation :

"Bonjour jeune Tsukienne. Un temps idéale pour la course. Me permettez vous de me joindre à vous.
"


Je souris en constatant qu'il me vouvoie. Je sais que ce n'est pas pour se moquer de moi.. Enfin, je crois. Je pense que c'est plutôt son caractère qui veut ça. La politesse est naturel chez lui, même pour les plus jeunes. Bizarre... Si son accent ne le trahissait pas, je le définirais dés le début comme un anglais pur souche, avec l'éducation traditionnelle et bien stricte qui va avec...  Je chasse d'un battement de cils tout ce nuage de pensée, en voyant quelques obstacles un peu complexe à éviter en train d'approcher. Je saute habilement au dessus de la racine, puis me penche légèrement vers la droite pour éviter une ronce qui pend avec paresse à la branche d'un petit chêne... Puis je m'arrête, et me retourne.

J'avais senti que mon coéquipier ne me suivait plus, après la racine. Et le voilà maintenant couvert de boue. Je ne sais pas comment, mais il a réussi à retomber avec une certaine grâce. Enfin, il est quand même crotté de la tête aux pieds... Devant cette vision, tout mon élan poétique qui m'avait envahie lors de ma contemplation des merveilles de l'arrivée de l'automne disparaît, et laisse place à un grand fou rire enfantin.

"Ah, ça c'est pas de chance, mais au moins c'était une belle chute ! C'est un magnifique temps pour la course oui, mais très punitif à la moindre erreur ! Enfin.. Excus... Excusez moi pour ce fou rire... Il me semble que nous nous sommes déjà rencontré, mais je n'ai pas le souvenir de m'être déjà présentée à vous. Je m'appelle Samantha... Mais je préfère qu'on m'appelle Sam'."

Je décide de jouer le jeu, et de le vouvoyer aussi... C'est très bizarre,mais si ça lui plait, alors je m'adapte...




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Dim 15 Oct 2017, 22:38

La boue partait assez bien. Suffisamment pour que les traits d'Ys fusent visible. La pluie aiderait pour le reste. Après, ce temps c'était un temps à laisser sortir les fous. Et surtout pas à courir et se rouler dans la boue.
La demoiselle avait éclaté de rire. Au moins cela faisait plaisir. Elle se présenta en présentant des excuses. Intéressante façon de faire. Elle respirait la sincérité de l'enfance et la joie de vivre. Qu'il en soit ainsi. Le breton répondit d'un ton pétillant.

-Merci jolie Sam. Si vous souhaitez qu'on se tutoie, n'hésitez pas.

Il devait poursuivre. Mais comment. La façon James Bond avec l'état de sa tenue ? Pas crédible.  Quoi inventer pour le faire avec classe. Le temps, les circonstances… tout cela pouvait être vu comme des contraintes. Alors, il décida d'innover, de donner son nom comme un S.O.S. visible du ciel
Il prit un bâton et écrivit, en grand, dans la boue.

Ys

-Maintenant, nous sommes présenté.

Il lâcha le bâton et frotta ses mains sur le tronc d'un arbre, histoire d'enlever un maximum de crasses.
Se retournant d'un mouvement ressemblant plus à de la danse qu'à autre chose. Il posa un de ces genoux à terre et tendit une de ses mains vers la demoiselle aux vêtements mouillées par la pluie. Il commença à chantonner.


-I'm singin'in the rain
Just sing'in the rain
What a glourious feeling
I'm happy again.


Il finit par

-M'accorderiez vous une danse, jeune demoiselle ?

What! Qu'est ce que je viens de faire. J'ai invité à danser, au milieu de la forêt, une gamine que je connais pas, alors que je suis tout crotté. Enfin, un brin de fantaisie ne fait pas de mal. Puis, elle avait l'air heureuse de courir sous la pluie. C'était rare chez la plupart des gens. Lui même au début n'aimait pas. Puis avec le temps, il s'y était fait.
Puis, malgré la position pour faire sa demande, elle n'avait rien d'une déclaration d'amour. Plus une façon de s'adresser à une princesse. Ses vêtements qui collaient à sa peau ne la rendrait pas sexy aux yeux du jeune homme, mais elle avait cette fraicheur qui donnait à Ys l'envie de voltiger. Mais les claquettes dans la boue, cela n'avait pas autant de charme que de valser sous la pluie. Alors il avait choisit de l'inviter. Il ne venait simplement que de s'en rendre compte.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Mar 17 Oct 2017, 22:41

Heureusement pour moi, le garçon n'a pas l'air de se vexer, même si je ris de lui à gorgé déployée. C'est un bon point, il à bien l'air sympathique. Il essaie d'essuyer toute la crasse dans laquelle il baigne... Quelque chose me dit que ça ne va pas être de la tarte. Et donc, il reprend de plus belle, avec une voix haute et joyeuse :

"Merci jolie Sam. Si vous souhaitez qu'on se tutoie, n'hésitez pas."

Je souris encore une fois devant devant sa tonalité polie. Et en plus il me compliment, mais quel charmeur ! Une véritable scène de théâtre, regardez donc la poésie dans son visage... Ou alors c'est juste de la boue qui coule ? Je souris encore une fois, tandis qu'il se saisit d'un bâton. Je penche la tête, l'air curieuse, en regardant attentivement ce qu'il fait. Plantant le bout de bois dans la terre, il trace dans la boue deux lettres, "Ys".

"Maintenant, nous sommes présenté. "

Donc... C'est son prénom, Ys ? Voilà qui est original.. Mais assez beau, quand même. Très soufflant... Ys... Celtiques ? Bah non, il est pas Irlandais, il n'a pas l'accent... Alors d'où est ce qu'il peut venir ? Un autre pays dans le monde avec des prénoms qui ont la même assonance que les noms celtes ? Encore une fois, je manque de culture.

"I'm singin'in the rain
Just sing'in the rain
What a glourious feeling
I'm happy again. "


Ehhhh, mais il a une jolie voix en plus ! Par contre, je connait toujours pas la chanson. Ça à l'air vieux, un peu. Enfin, par vieux j'entend juste avant 2000 moi, donc la notion est un peu approximative. Mais en tout cas j'aime bien. Il est donc là, a genoux, en train de chanter devant moi, quand il tend sa main vers moi en m'annonçant sur un joli ton roulé :

"M'accorderiez vous une danse, jeune demoiselle ? "

Au début, je n'arrive pas à me contenir et j'explose de rire devant lui. Mais je me reprend bien vite, histoire de ne pas trop lui mettre la honte, et je lui répond avec un grand sourire :

"Mais bien sur, grand charmeur !"

Ah, je sais bien qu'il ne me fait pas du charme, et de toute façon il est bien trop vieux pour moi... Et en plus, le jour où j'en aurait quelque chose à faire de l'amour, faudra qu'on le note, parce que c'est pas pour demain. Mais garder cette atmosphère fantaisiste me plait bien. Alors, je prends simplement son bras, et je commence lentement à esquisser quelques pas de danse hésitants sous la pluie. J'aime bien danser toute seule... Mais à deux, c'est une sensation tout autre. Il faut... Libérer sa folie, tout en laissant la place à celle de l'autre. Un équilibre difficile...




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Dim 22 Oct 2017, 15:00

Yes. Elle accepte de danser. Chouette alors. Par contre croire que je lui faire du charme… Soit elle est plus vieille que je pense, soit…. Et puis Merde, je suis dans un moment cool, pas de réflexions compliquées.

Elle prend la main et commencé quelques pas. Ys se souvint de leçon de sa grand-mère sur la valse de l’empereur. Il posa sa deuxième main sur son dos et commença à entraîner sa partenaire dans une valse au tempo de la pluie.
Dans l'esprit d'Ys, la foret n'était plus. Ils étaient dans une grande pièce, une salle de bal. Sa partenaire était une princesse qui s'offrait à lui le temps d'une danse que dis-je d'une valse.

Bien qu'il emportait sa partenaire, il essaya de rester à l 'écoute des envies de sa partenaire. Pourquoi ? Car une danse à deux est un partage. On peut être égoïste, mais dans ce moment, il avais envie de partager. Il ne se rendait pas vraiment compte de combien de temps il se passa. Dans sa tête, la nuit devait presque être passé. Mais le jour pluvieux dans lequel ils dansaient n'était pas tant avancé.
Il regrettait de ne pas avoir un de ces nouveaux Ghetto Blaster. Il aurait branché son appareil et aurait passé des musiques qu'elle ne devait pas connaître, mais se dansant bien. Il y avait tant de choses à danser.
Un changement dans l'air indiqua la fin de la danse. Ys ne chercha pas à savoir d'où cela venait. Il se pencha pour baiser la main de sa partenaire, enfin, l'effleurer de ses lèvres. En se relevant, il lui murmura à l'oreille.

-Je te laisse choisir la suite.

Audacieuse proposition qu'il fit à sa jeune interlocutrice. Qu'importe ce qu'elle lui proposerait, il avait actuellement dans sa tête, le même âge qu'elle. Quoi qu'elle choisisse, il s'y plierait tant que cela ne mettait pas sa vie en jeu. Car oui, il avait beau bien s'amuser, mais le jeu du foulard ou jeu semblable ne le tentait pas trop.
Qu'allait-elle initier ? Elle seule avait la réponse

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Jeu 26 Oct 2017, 19:28

Arrrg, c'est dur ! Danser toute seule, c'est simple ! Il suffit... De se laisser aller, et de relâcher son corps. Là, c'est... Pas du tout pareil ! Bon sang... Il faut... Se lâcher mais... Arg, c'est tellement dur que je ne peux pas l'expliquer ! J'aimerai danser comme je l'entend, mais je ne dois pas totalement me lâcher, je dois laisser un peu de place à Ys... C'est bien moins plaisant que ce que je ne pensais... Et en plus je dois suivre ses pas... Il a l'air de s'y connaitre un minimum de son côté... J'essaie de me coller à son rythme et de suivre ses pas aussi bien que je peux, mais on a quand même une petite flopée de centimètres d'écarts qui rendent la symbiose un peu compliquée.

Sa main derrière mon dos, il est très difficile de laisser s'échapper mon brin de folie. Je me résigne à le suivre, ce qui m'ennuie un peu, mais au fond je pense que c'est la meilleure chose à faire. Je ne serais pas capable de diriger cette danse comme il le fait. Arg...

Au final, je commence à comprendre le rythme qu'il cherche à m'imposer. Mais je n'ai pas le temps d'en profiter beaucoup, puisqu'il signe la fin de la danse en frôlant la main avec ses lèvres. Je souris, en me disant que, avec un peu plus de grâce et un peu moins de boue, cette scène aurait été digne d'un Disney. Enfin, il aurait aussi fallu une musique chantée par des animaux tout mignons.... Oui, c'est bien Disney ça... Enfin, de toute façon le romantisme c'est pas pour moi.

Le jeune homme se penche ensuite vers moi, et il chuchote à mon oreille :

"Je te laisse choisir la suite. "

Pourquoi avoir chuchoté comme ça ?  Je n'ai pas pu me retenir de faire un pas en arrière. ça fait parti de la danse ? Peut être... Ah mais oui... ça doit venir d'une scène de film... La danse, le baisé, et maintenant le murmure. D'accord. Bizarre quand même. M'enfin, ça doit faire partie de la fantaisie de ce moment, en tout cas pour lui.

Enfin bref, c'est à moi de choisir la suite... Je ne sais pas vraiment, à vrai dire.... J'aimerai bien continuer à courir, mais ça ne va pas être très agréable pour lui, crotté comme il est...  Je suis une fan absolue du cache-cache, mais si c'est pour rester croupir pendant 5 minutes dans la boue... Non merci. Alors quoi ? Ah... je sais peut être... Est ce que ça lui plaira ? Disons que oui.

"Que dirais tu de monter à un arbre ? Au moins tu ne risqueras pas de te salir plus que tu ne l'ai déjà..."

Aucune idée de si ça va lui plaire... les arbres de sont pas grands ici, et trop jeunes pour qu'on montent tout en haut. Je m'approche d'un qui n'a pas l'air trop fragile, et je commence mon ascension sans vraiment voir s'il fait de même. Un arbre voisin au mien m'avait l'air tout aussi solide.... J'espère qu'il me suivra.




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Mer 01 Nov 2017, 12:44

La danse semblait avoir moins plus à elle qu'à lui. Mais bon, elle accepta de choisir le jeu suivant. Et que de mieux que l'escalade pour cela. Bon les arbres ne s'y prêtaient pas trop dans le coin, mais ce qu'il vit ne lui déplu pas. La demoiselle montait à l'arbre plutôt bien. Mais la Brachiation était un de ses hobbys dernièrement.
Il regarda autour de lui et choisit un arbre pouvant supporter son poids. Il s'élança dessus et sauta presque dessus. Son pied se posa sur une imperfection du tronc et le second sur une branche.
La main avait suivit le mouvement et d'imperfections en branches il évolua vers le haut assez rapidement. Ce n'est pas la pluie qui allait le gêner, vu qu'il faisait du parkour par tous temps.

Une branche céda sous sa main. Mais plus de peur que de mal. Mais cela le ralenti dans son escalade. Ne s’interrompa pour si peu, il continua vers le sommet. Les derniers mètres n'étaient pas faisable. La cime risquait de plier sous son poids. Déjà que là, c'était tendance. Il lui fallait trouver son propre point d'équilibre pour trouver celui de l'arbre. Il s'accrocha avec les jambes au tronc et chercha du regard sa compagne de jeu.

-Intéressant exercice, euh jeu. J’espère que tu penses déjà au suivant.

Bon l'homme n'était pas sûr de sa position qui lui demandait pleins d'attention à conserver.
Mais le jeu en valait la chandelle. Malgré la pluie, la vue était plutôt jolie et intéressante. La pluie rendait la vue différente mais agréable, un peu comme un de ses tableaux de l'art naïf. Il en profita pour admirer aussi son hôtesse, attendant la suite des événements.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Lun 06 Nov 2017, 20:58

Finalement, Ys accepte de se prêter au jeu et monte avec moi. Toute contente, je ne m'occuper plus de lui pour trouver les meilleurs prises, et monter le plus vite possible. C'est plus dur que d'habitude, à cause de la pluie les prises sont glissantes. Mais j'ai quand même l'habitude, et j'arrive assez facilement aussi haut que je puisse grimper. D'ici, la vue est magnifique. Sans être à des kilomètres au dessus du sol, il n'en reste pas bien plus bas que moi. Et d'ici, je peux voir plein de choses. Les gouttes qui tombent lentement des feuilles, les oiseaux qui restent bien à l'abris dans leur nid haut-perchés, les petites bêtes qui se cachent sous l'écorces, et d'autres créatures qui au contraire, profitent de la plus pour sortir le bout de leur nez, et restent donc seuls maîtres de la bourbe automnale.

Je jette un rapide regard vers Ys, qui est lui aussi monté à quelques centimètres près à la même hauteurs que moi. Je lui jette un sourire, contente qu'il ait joué le jeu. Il n'a pas l'air totalement équilibré, assis comme ça accroché au tronc comme un écureuil...

"Intéressant exercice, euh jeu. J’espère que tu penses déjà au suivant. "

"Comment ça ?! Ce n'est pas à moi de décider tout ce qu'on va faire, quand même ! J'ai décidé de la course, puis toi de la danse, puis moi de l'escalade... Maintenant c'est à ton tour !"

Quel audace ! Pourtant c'est évident, on propose un jeu chacun son tour, c'est la Grande Convention, c'est la Loi ! Enfin, je crois que je m'emballe un peu. Au final, cette après midi pluvieuse se révèle plus intéressante que prévu... Mais je ne dirais pas non à un 3eme partenaire de jeu ! Pourquoi les gens ne se baladent pas plus souvent dans la forêt quand il pleut averse ?!




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Dim 19 Nov 2017, 15:51

Ys hésita. Il ne savait pas trop quoi répondre. Il commença à descende à un endroit où il serait plus tout en réfléchissant.
Un chat ? A deux, cela n 'était pas trop amusant. Pourtant le lieux et le temps s'y prêtaient. Cela se prêtait aussi à un cache cache, même si je connaissais mieux le coin qu'elle certainement. Bon, il fallait éviter de spéculer. Il y avait peut être mieux comme jeux. Il aurait bien besoin d'un bain et la rivière non loin de là ferait l'affaire…. Euh non, c'était un coup à attraper froid.
Mais pourquoi pas un catch dans la boue ? C'était plus un truc de garçon. Mince, pas facile de trouver. Ys se décida à proposer. Il réfléchit a la formulation

« Pas trouver de jeu à la hauteur de mes espérances. Je propose soit un chat ou un cache cache, mais à deux cela risque d'être ennuyeux. En deuxième, si tu aimes les jeux type « bagarre » que tu essayes de me faire tomber au sol, une fois redescendu. Sinon en dernier, il y a une rivière un peu plus bas. Si cela te tente plus de nager dans l'eau. »

Bon lui laisser le choix ne lui conviendrait peut être pas. Un jeu plus fun. Il décida de revenir à celle là, si ce qu'il allait lui proposer ne lui convenait pas. Il avait trouvé un jeu pouvant être amusant.
Il leva les yeux et la regarda.

-J'ai quelques idées pas très intéressantes pour l'instant. Donc je vais te proposer une course. Je sais, on en a déjà fait une, c'est pour cela que je propose sur les mains. Et tu as le droit d'essayer de me faire tomber, vu que je suis habitué à le faire. Si je tombe, j'ai perdu, si tu tombes, tu te remettra sur les mains. Qu'en dis tu ?

Il espérait juste qu'elle ne tenterait pas les figures de l'animé Keijo.
Bon l'exercice était sportif pour lui avec un sol dans cet état. Il le serait encore plus pour elle si elle essayait de le faire tomber. Porter le poids de son corps sur les mains n’étaient pas facile. Donner des coups de hanches demandait un très bon sens de l'équilibre. Encore plus par un temps pareil. Cela paraissait amusant.

C'est vrai qu'un ou deux partenaires en plus ne serait pas de trop.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Mar 21 Nov 2017, 20:24

Ys semble se plonger dans une réflexion intense, comme s'il ne fallait surtout pas proposer un mauvais jeu sous peine de me froisser... Il en profite pour commencer à descendre de son arbre, ce que je fais également avec un petit pincement au cœur. J'aime bien être dans les arbres, mais toutes les bonnes choses ont une fin... Je le suis donc, en commence également à descendre en m'accrochant au même prise qu'à l’ascension. C'est légèrement plus difficile de descendre, étant donné qu'il est plus difficile de voir là où on pose les pieds que quand on monte, mais ça reste encore faisable pour qui a un peu d'expérience...

 -J'ai quelques idées pas très intéressantes pour l'instant. Donc je vais te proposer une course. Je sais, on en a déjà fait une, c'est pour cela que je propose sur les mains. Et tu as le droit d'essayer de me faire tomber, vu que je suis habitué à le faire. Si je tombe, j'ai perdu, si tu tombes, tu te remettra sur les mains. Qu'en dis tu ?

Une course sur les mains ? Heureusement que je ne suis pas en robe, pour une fois ! J'ai assez d'équilibre pour en faire une, oui... Mais sur de la terre mouillée et boueuse, on risque plus de se tordre quelque chose en tombant que de s'amuser, mais soit. Et donc, d'après les règles, soit il vient de sous entendre que j'étais visiblement pas super physique, et que du coup il me fallait des avantages pour compenser, soit il est fort et il va me gagner haut la main sans aucun suspens. Dans les deux cas, c'est pas génial. mais bon, au pire je n'ai rien à perdre !


"Bon, c'est d'accord, une course sur les mains.... On part d'ici, et on va jusqu'au tronc, là bas, ça te va ?

La distance me parait bonne pour une course à l'envers, histoire qu'on puisse s'amuser un peu mais pas se crever à la tâche non plus. Je me met en position, me balançant vers l'avant en donnant une impulsion avec mes jambes pour me retrouver la tête à l'envers. J'attends que Ys fasse de même avant de lancer le décompte :

"Prêt ? 3...2...1... GO !




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Lun 27 Nov 2017, 18:40

Elle avait accepté. Cool. Même si l'épreuve ne semblait pas lui convenir. A moins que cela soit ma façon de l'amener. La distance qu'elle proposait était amusante. Pas ridicule, juste amusante.
Il passa donc sur les mains, comme il serait passé en poirier. Elle donna le départ. Ys se lança un peu après elle. C'était volontaire de sa part.
Le sol était certes mou ou glissant, mais il utilisait ses doigts comme des béquilles pour compenser. Il se plaça à sa hauteur et lui glissa :

-désolé d'avoir douté de tes compétences.

Bon d'accord, cela avait l'air d'un aveu, mais s'en était vraiment un. Les excuses étaient sincères.

Mais bon, il ne fit pas l'erreur de quitter le terrain des yeux. Il accéléra et couru presque sur les mains.
Il avait l’entraînement et son corps entier réagissait pour compenser ses erreurs de mains. Quoi qu'on en dise, il était fait pour être acrobate. Il jeta un œil et hésita à ralentir. Qu'elle suive ou non, une course voulait un peu de piment. Il tenta donc près de l'arrivée à passer plus proche des troncs, à jouer avec les racines, toujours en avançant. Le dernier obstacle, une racine un peu plus haute que les autres et rejoignant le tronc. Le jeune homme n’écoutant son envie de jeu, sauta avec les bras, s'accrocha dessus pour après une bref coup d’œil sur le terrain, atterrir sur les mains de l'autre coté.
Emporté par son élan et le sol, il glissa. Bloquant son corps avec son gainage , il força l'allure plutôt que perdre du temps a se remettre bien.
Franchissant la ligne d'arrivée, il se laissa tomber dans une roulade, incapable de rester sur les mains, tellement l'effort produit l'avait tétanisé.
Assis, il regarda la jeune fille, ou du moins la chercha du regard pour voir qui avait gagné.
Il secoua la tête d'un signe de négation, ferma les yeux et tenta de se relever. L'important n'était pas de gagner, mais de participer. Il essuya ses mains sur son short. C'était amusant.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Mer 29 Nov 2017, 17:49

Quelques secondes après le départ de la course, Ys arrive à se placer à ma hauteur alors que j'essaie trouver la manière d'avancer convenablement sur le sol boueux, et il me glisse à l'oreille :

"désolé d'avoir douté de tes compétences. "

Ah ouais, donc ça, ça veut bien dire qu'il a douté de mes compétences ! Méchant garçon, va ! Bon, il n'a pas tort en soit, je suis probablement bien plus mauvaise que lui à ce jeu là. Je vois en un regard qu'il arrive à trouver un équilibre parfait sur la boue, alors que je galère encore... Mais bon,  ça reste pas très gentil ! Enfin, au moins je n'ai pas eu le temps de lui en vouloir vu qu'il est déjà excusé... Meh !


J'avance plus adroitement que je ne le pensais que le terrain boueux. Une fois en place, c'est assez simple de continuer à avancer, le tout et de ne pas tomber. J'arrive à garder mes jambes bien hautes, et à ne pas me faire emporter pour l'instant. Même si Ys est déjà un bon mètre devant moi, je suis assez fière de moi. De toute façon, tant que je ne tombe pas, ça reste acceptable. On pourra dire que je me suis bien battu.

Le terrain à l'air de devenir de plus en plus impraticable. Contrairement à ce que je pensais, ce n'est pas tant la boue qui me gêne, mais plutôt les éléments de la forêt elle même. J'essaie d'éviter les feuilles, pour ne pas glisser dessus, les cailloux pour ne pas m'écorcher la main, et la racines pour ne pas tomber. Enfin bref, c'est un véritable parcours sur combattant... Ys, toujours devant moi, semble au contraire sauter au dessus des obstacles et danser autour des troncs. J'essaie d'aller plus vite pour le rattraper, mais c'est inutile. Il a déjà trop d'avance, et rejoint le tronc bien avant moi. J'atteins également la ligne d'arrivée, pour la beauté du sport, vous voyez ? Avant de me redresser sur les deux jambes.

"Bon, bah bien joué ! Faut que tu m’apprennes à me déplacer aussi bien que toi, t'as l'air super fort !




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Dim 10 Déc 2017, 17:03

Il avait gagné, mais elle continua jusqu'au bout. Elle me félicita alors que je m'étais un peu emballé.

-Se déplacer ainsi est assez facile avec un peu d’entraînement. Tu sais te déplacer en te tenant seulement par les mains aux branches, tu sais marcher sur les mains bien mieux que la majorité des gens. La suite est plus ennuyeuse. Il faut s’entraîner à marcher longtemps sur les mains voir à courir. En cas de terrain glissant, utilise tes doigts, comme des serres pour améliorer ta stabilité. Une fois que tu maîtrises cela, tu dois t’entraîner à sauter sur un trottoir à mains jointes et descendre de la même façon. Travaille avant tes poignets avant de les renforcer et n'hésite pas à bien échauffer ceux ci avant l'exercice. Une fois l'exercice maîtrisé, il faut le recommencer en sautant plus haut que besoin. Quand tu y arriveras, répète l'exercice avec les bancs en pierre de l'académie. Quand tu auras fais tous cela, refait l'ensemble dans une sorte de parcours alternant obstacles et changement de vitesse.
Facile dans les dires mais il m'a fallut pas loin de 6 mois pour maîtriser deux des étapes à raison d'une heure d’entraînement 5 jours sur 7.



Ys s'étira et se baissa ensuite.

-A ton tour… Enfin si tu es encore prête à jouer.

A vrai dire, le jeune homme semblait reconnaître de plus en plus en la jeune fille une partenaire de jeu. Certes encore un peu jeune, mais si elle venait à s'initier au Freerun ou tout autre genre de sport mixte, elle deviendrait vite une athlète confirmé. Il en était sûr.
Mais pour l'instant ce qu'il avait hâte, c'était de découvrir le nouveau jeu.
Il ferma les yeux, écoutant la jeune fille (ou l'eau qui tombe) et chercha à savoir combien de temps la pluie durerait. Son estimation était pitoyable. Il savait juste qu'elle ne semblait pas prête de finir.
Il rouvrit les yeux avec un petit sourire sur les lèvres. Était-ce dû à la proposition de la jeune fille ? Vous le saurez dans le prochain poste.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Mer 20 Déc 2017, 20:34

"Se déplacer ainsi est assez facile avec un peu d’entraînement. Tu sais te déplacer en te tenant seulement par les mains aux branches, tu sais marcher sur les mains bien mieux que la majorité des gens. La suite est plus ennuyeuse. Il faut s’entraîner à marcher longtemps sur les mains voir à courir. En cas de terrain glissant, utilise tes doigts, comme des serres pour améliorer ta stabilité. Une fois que tu maîtrises cela, tu dois t’entraîner à sauter sur un trottoir à mains jointes et descendre de la même façon. Travaille avant tes poignets avant de les renforcer et n'hésite pas à bien échauffer ceux ci avant l'exercice. Une fois l'exercice maîtrisé, il faut le recommencer en sautant plus haut que besoin. Quand tu y arriveras, répète l'exercice avec les bancs en pierre de l'académie. Quand tu auras fais tous cela, refait l'ensemble dans une sorte de parcours alternant obstacles et changement de vitesse.
Facile dans les dires mais il m'a fallut pas loin de 6 mois pour maîtriser deux des étapes à raison d'une heure d’entraînement 5 jours sur 7. "


Waw, il a l'air de s'y connaitre... Sans vraiment savoir pourquoi, je pars d'un grand rire en l'entendant parler. S'entraîner pendant si longtemps simplement pour marcher à l'envers.... Franchement, j'ai la flemme. Mais au moins ça explique largement pourquoi il a gagné si facilement ! Ah, bon sang, quelle idée... Enfin, lui il serait prêt pour faire l'armée au moins. Le parcours du combattant ? Une formalité pour lui ! Enfin...

-A ton tour… Enfin si tu es encore prête à jouer.

Ah ! Toujours ! Enfin... C'est à moi de proposer un jeu, c'est ça ? Comment je pourrais nous satisfaire tout les deux... Le choix est un peu compliqué, il ne reste pas grand chose à faire dans une forêt aussi humide... En plus on est seulement deux joueurs, c'est un peu barbant... SI seulement on avait au moins un troisième joueur ! Mais bon... Il faut donc encore trouver un jeu à deux... Un jeu où j'ai une chance de gagner, de préférence. On élimine donc toutes les courses, très probablement tout les sports de combat ( de toute façon c'est pas mon truc)... Ouais, il ne reste pas grand chose... Raaah, j'en sais rien moi...

"En fait... je sais pas trop. Le problème, c'est qu'à deux, on ne peut pas faire grand chose... Mis à part si tu as une autre idée intéressante,
je pense que le mieux est de rentrer avant d'attraper froid. On pourra continuer à discuter à l'intérieur, au salon saphir, si tu veux. Mais si on veut d'amuser un autre jour avec plus de monde, mieux vaut ne pas être malade, qu'est ce que tu en penses ? "


J'espère que je ne vais pas le vexer, mais je ne sais pas quoi lui dire d'autre... Enfin, c'est déjà pas mal comme journée, non ?




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Ven 22 Déc 2017, 16:25

Elle sembla réfléchir au prochain jeu. Mais je crois qu'avec la course sur les mains, je l'avais un peu dégoutté me semblait il. Quoi qu'elle avait raison, les jeux a deux étaient… enfin on en faisait vite le tour.
Elle proposait de rentrer. Discuter au salon Saphir ? Pourquoi pas. Mais bon, il leur faudrait d'abord se sécher, puis la douche pour se nettoyer.

-D'accord, va pour le salon Saphir. De toute façon avant de discuter, il nous faudra nous décrotter

dis-je en regardant la tenue de ma partenaire. La mienne était en pire état, mais cela je le savais déjà.

Il regarda la foret autour de lui, réfléchit quelques instants et reprit

-Par là, on a la ligne droite la plus directe qui soit.

Dans la ligne désigner se trouvait tout une zone de petits buissons, de type ronce et autres tapis végétal.

-Par ici, c'est légèrement plus long, mais on tombe sur un sentier pédestre qui mène à le route. De plus peu avant de rejoindre la route, il y a un endroit pour Adulescents à la recherche de leur jeunesse. Par ce temps, ils doivent être chez eux, mais leur luge improvisé doivent se trouver dans leur cache secrète. (renfoncement derrière un buisson.)

Quoi j'essayais de la corrompre avec une dernière activité. Le terrain est splendide pour une descente. Surtout que la gadoue favoriserait la glisse déjà naturelle du lieu.

Spoiler:

Puis au pire, en longeant la route, ils pourraient rentrer en trottant, cela permettrait de finir en beauté.
Enfin trottant… Ce n'était pas qu'une image innocente dans l'esprit de Ker, qui s'imaginait portant sur son dos la demoiselle.


Mais bon, ce n'était que supputation. Elle pourrait aussi bien revenir sur ses pas ou décider de foncer par le terrain le plus rapide quitte à le regretter après. Le choix lui reviendrait. Il faudra peut-être qu'il pense à adopter Sam' comme petite sœur pour l'avoir quant il veut.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Mar 02 Jan 2018, 22:09

Ys prend le temps de réfléchir. J'espère que je le ne déçois pas trop en exprimant mon envie de rentrer, mais j'avoue que là je m'ennuie un peu. C'est la première fois que je trouve quelqu'un de vraiment sympa dans cette académie, il me semble... Enfin, il y a Thomas aussi, mais lui c'est pas pareil. Noa non plus d'ailleurs.

-D'accord, va pour le salon Saphir. De toute façon avant de discuter, il nous faudra nous décrotter

Pas faux, mais de toute façon je rêeeeeeve d'une bonne douche là. En plus je vais pouvoir mettre ma robe et être encore plus à l'aise, ce sera parfait pour jouer dans de bonnes conditions ! En plus il y a souvent des gens qui étudient dans le dortoir saphir, si on arrive comme ça on risque surtout de se faire gronder... Ch'uis certaine que la vie serait bien plus drôle dans le dortoir rubis !

"Par là, on a la ligne droite la plus directe qui soit. "

Mmh... Ouais, c'est pas un inhospitalier comme passage, mais ça fera l'affaire... Je pense. Les ronces se dressent comme des griffes, la mousse comme un pelage olivâtre et les petits buissons sont tels de petits vissages, qui pleurent à grosse larme de nous voir partir... Mais bon, toutes les choses ont une fin !

-Par ici, c'est légèrement plus long, mais on tombe sur un sentier pédestre qui mène à le route. De plus peu avant de rejoindre la route, il y a un endroit pour Adulescents à la recherche de leur jeunesse. Par ce temps, ils doivent être chez eux, mais leur luge improvisé doivent se trouver dans leur cache secrète.


Des "adulescents" ? C'est quoi ça ? Est ce qu'il ne sait pas dire "Adolescent" en anglais ? C'est peu probable, il n'a aucune autre lacune et c'est un mot très simple à apprendre... Enfin j'imagine.. Enfin bref, toujours est il qu'il me propose une alternative vraiment très alléchante. Je regarde autour de moi, et je me rend compte que la nature, qui espère probablement que nous restions en nous offrant cet ultime cadeau, nous offre une magnifique descente bien boueuse, parfaite pour un peu de luge... Ouais, la douche attendra.

"Tu sais comment me parler toi, hein ?...Aller, ch'uis partante pour la luge ! C'est par où ?"




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Mer 10 Jan 2018, 18:26

Je remarqua son hésitation devant Adulescent. Je la laissa réfléchir quand même à mes propositions. Elle semblait emballé par la luge. Cool.

-Par ici. Pour information, un adulescent est un adulte qui se croit encore un adolescent.

Nous passons à peine une minute à trouver le chemin. La marche après, fut plus rapide. Elle se fit presque silencieusement. Ce qui permit à Ys d'entendre un bruit.  Il s’arrêta et fit posa son doigt sur la bouche à l'intention de Sam'. Il monta rapidement sur un petit rocher. C'était bien ce qu'il avait cru entendre.
Il invita Sam' à montre, lui faisant une petite place afin de lui montrer sa découverte

http://www.ac-grenoble.fr/ecoles/v3/local/cache-vignettes/L500xH286/laie_avec_jeunes_marcassins-84d74.jpg

il lui murmura :

-Un Lai et ses marcassins. Il faut faire le moins de bruits possible. La mère en pleine charge peut arrêter une voiture. Si on la surprend, on risque de servir d'auto tamponneuse.

Il redescendit et il continua à suivre le chantier quelques minutes. Il arrivèrent près d'une colline que le sentier longeait. Derrière le fameux buisson, Ys sortie deux grand sac à patates vides.

-La récompense de fin arrive. Je te propose un dernière effort, en montant au sommet de la colline par ce coté. La descente se trouve sur l'autre versant. La bas le chemin devrait être plus pratique (et boueux).

Le jeune homme ne se fit pas prier pour monter. Les sacs étaient encombrants avec le terrain qu'ils avaient. Il lui fallut se tenir à trois reprises à un arbre. Mais l’important était d'arriver au sommet.

Il posa les deux sac l'un à coté de l'autre et attendit que sa partenaire soit là.

-on s'assit devant, on relève légèrement le bord qu'on tient. Avec tes pieds, tu avances peu à peu jusqu'à ce que cela parte.

Ys s'élança avant, ou après la demoiselle, cela n'avait pas d'importance. Les 5 secondes de la descente étaient magique pour lui. Il était près à le refaire autant de fois qu'elle voulait. La route était à moins de 100 mètres après pour rejoindre l'académie. Donc la fatigue ne sera pas trop grave.
Tant que le plaisir domine.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Sam' le Lun 15 Jan 2018, 21:06

Visiblement, Ys semble plutôt content que j'accepte sa proposition. Au moins on est deux !

"Par ici. Pour information, un adulescent est un adulte qui se croit encore un adolescent. "

"Ahhhh..."

Plutôt logique.. Du coup c'était moqueur ? Je trouve ça plutôt beau moi, des adultes qui se croient encore adolescents. Enfin, certes ça doit être très mal vu, mais au final ils ne font rien de méchant, et j'ai le profil parfait pour devenir une adulescente moi aussi nan ? Déjà que je me sentais marginale dans mon ancienne école. Enfin bref, si ça se trouve c'est juste moi qui m'invente des trucs.

Du coup, on commence tranquillement la marche vers le lieu où la luge est cachée. Quand j'y pense, ils vont probablement être énervés de retrouver leur luge remplie de boue, nan ? Bwarf, peu importe. Au pire ça se lavera avec la pluie. Arf, quand je pense à toute la lessive que je vais avoir à faire... Surtout qu'il va falloir que je nettoie mes chaussures moi même, et ça, ça va être bien galère. C'est pour ça que j'aime bien rentrer un peu en avance, il n'y a pas encore de monde au dortoir saphir et j'ai donc tout mon temps pour me décrotter, et nettoyer mes affaires. Si on rentre à 18h, on va avoir tous les gens qui rentrent pour prendre leur douche ou pour aller se chercher de l'argent pour aller manger un morceau en vill, bref ça va être un enfer pour se laver. Mais bon, au pire j'ai toute la nuit pour le faire. Je n'ai pas le temps d'y réfléchir plus que je suis sortie de mes pensées par un Ys sauvage. Ce dernier me fait signe d'être discrète, et de le suivre. Je m'exécute donc, et découvre avec émerveillement une... Mince ! comment on dit déjà pour une femelle sanglier ? Ya un mot nan ?  c'est pas truie ? Nan !

"Un Lai et ses marcassins. Il faut faire le moins de bruits possible. La mère en pleine charge peut arrêter une voiture. Si on la surprend, on risque de servir d'auto tamponneuse. "

C'est ça ! Une laie ! Arf, j'étais pas loin. Mais bref, du coup faut pas la déranger. Personnellement, j'ai pas vraiment peur d'elle étant donné que moi je peux monter aux arbre, alors qu'elle manque de... Ouais, probablement de quelques doigts et d'un peu d'agilité. Mais bon, a cœur vaillant rien d'impossible, alors si ça se trouve, l'amour maternel à une chance de lui donner des ailes...?

Nous continuons donc notre chemin vers le repaire des adulescents tandis que je médite toujours sur les manières dont pourrait user une laie en colère pour monter à un arbre.

"-La récompense de fin arrive. Je te propose un dernière effort, en montant au sommet de la colline par ce coté. La descente se trouve sur l'autre versant. La bas le chemin devrait être plus pratique (et boueux)."

"D'accord, ça marche. J'espère qu'ils ne seront pas là avant nous, ça nous gâcherait notre quart d'heure."

La montée était abrupte, mais pas insurmontable. Finalement, nous arriverons assez facilement à monter en haut du talus. Personnellement, je n'ai presque rien sur moi, alors je gambade presque sur le flanc de la petite colline boueuse. Mais je crois qu'Ys est en train de vivre une toute autre histoire. Avec tout ces sacs, ils doit galérer... Mais bon, je n'ai pas le temps de lui proposer mon aide que nous sommes déjà arrivés en haut.

Après quelques instants d'installations, de posage de sacs et de récupération  de souffle, me voilà tout prête sur ma luge, avec devant moi la pente boueuse et gluante à souhait. C'est presque si mère nature ne nous demande pas de glisser sur ce flanc de colline tellement il paraît parfait pour cette activité.

"-on s'assit devant, on relève légèrement le bord qu'on tient. Avec tes pieds, tu avances peu à peu jusqu'à ce que cela parte. "

Bon, les instructions ne sont pas trop complexes, et ce qui est bien avec ce genre de loisir c'est que même si on tombe on devrait pouvoir rigoler un bon coup. Je suppose que c'est à moi de partir en première... Go !

Court mais intense, je pense que c'est la bonne expression. Je ne me suis pas arrêtée de rire pendant toute la descente, et je suis encore en euphorie quand je remonte la luge crasseuse. C'est incroyable a quelle point c'est différent de la luge sur neige... En tout cas, ma décision est prise. je vais encore rester ici un petit bout de temps pour profiter de cette luge... et surtout de toute cette gadoue !




Couleur : #9933FF

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Invité le Jeu 25 Jan 2018, 12:12

Putain que c'est décoiffant. Ys regarda Sam descendre la piste, éclatant de rire. Lui la première fois qu'il l'avait fait, il avait eut une appréhension. Il avait fait le chemin à pied pour être sur de son circuit et mémoriser chaque obstacle potentiel. Elle, elle avait juste écouté et c'était lancé. Si ce n'était pas de la spontanéité, que cela, Ys ne savait pas ce que cela aurait put être « Ah le lâché prise ».
Ys fut rappelé à la réalité en réalisant qu'elle était remonté et lui pas encore descendu.

-Désolé Sam', je rêvais éveillé. Passe devant.


Il la regarda une deuxième fois descendre. Il était autant émerveillé que la première. Il se décida à descendre avant qu'elle ne remonte.
C'est vrai que sur la gadoue, cela valait 10 000 fois la terre sèche. S'en était presque jouissif. Comme une ….. bêtise dont on serait fier.

Le temps passa. Combien de fois étaient ils redescendus ? Je pense qu'aucun des deux ne le savaient vraiment.
Se fut Ys qui cassa ce moment de jeu.

-Le Soleil commence à se coucher. Il doit être pas loin de 19 h00. Dernière descente, sinon je donne pas cher pour avoir accès aux douches avant la fermeture du réfectoire.


Bon, trempé comme ils étaient ils ne prendrait pas plus de risques à rester sous la pluie un peu plus. Il y avait peut être une autre solution.  

-Où alors, on reste jusqu'à ce que tu t'en lasses ou qu'on ne voie plus grand-chose. La route, puis l'académie en trottinant, cela doit être moins d'un quart d'heure. Puis avant la douche, je commande une livraison de pizzas qu'on se mangera dans le hall saphir ?
A toi de voir.


Bon, il avait le budget pour se faire livrer. Le livreur n'allait pas apprécier, mais ils étaient dans le périmètre de livraison contre supplément.
Puis, il avait, déjà, l'air fin avec sa tenue pleine de boue. Ils seraient vu comme des ovnis en rentrant. Mais après tout, ils étaient des Saphirs. Donc on s'en foutait des contentions. Traverser le hall commun va peut être même mettre un peu plus d'animations que d'habitude. Restait à savoir ce que souhaitait faire la, enfin sa partenaire.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sous la pluie, les feuilles dansent, et l'été tire sa révérence... [LIBRE]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum