Resurrection L [Jean valjinn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Resurrection L [Jean valjinn]

Message par Lynn' le Jeu 12 Oct 2017, 18:28

Du coup si je tape comme ça... ça link pas avec le Tatami Gaeshi parce qu'y vole trop loin... mais si j'bourre un launch et que je lâche le tatami gaeshi en fin de combo... ça devrait.... passer, YES ! Bon avec ça, j'te solote l'EVO en deux-deux y vont rien comprendre ces tap-... Qu'est-ce que vous foutez là ? C'est écrit à l'entrée putain, y'a plus rien a voir cassez vo-... ouais ? Ouais... Et ch'ai pas prévenir c'est cool aussi non ? Nan parce qu'avec ses conneries moi j'suis pas prête... BAH OUI IMPROVISE TOUJOURS IMPROVISE ! Niquez bien vos mères bande de sous races...
Bon... posez pas de questions je sais pas. On reprend au pif, comme si rien c'tait passé apparemment, j'sais pas qui a pépom pour qu'on revienne mais y doit être bon, bref. On va pas commencé par le moment où je reviens, nan, on va commencer par un p'tit flashback.

C'tait genre deux/ trois mois avant que je revienne... et que je disparaisse en fait, plus j'avançais dans le temps, plus je sentais une bonne grosse baise arriver dans ma gueule, mais pas genre la baise, orgie, nan la baise qui te nique bien comme y faut t'sais. Le truc dont tu t'souviens encore des années après... bon en même temps... vu c'qui m'est arrivé c'tait chaud d'oublier. Le truc c'est que je le sentais et quoique je faisais pour essayer de calmer le truc bah ça marchait pas, j'suis chez moi je barricade ma race : que dalle, je dors avec mes Deagle : que dalle.  Et là vous allez vous dire, « mais Lynn' c'est quoi la baise en fait, t'as pas expliqué » et moi j'vais vous répondre que même pas j'reviens et vous me casser déjà les couilles, ça va pas le faire du tout. Donc j'avais une espèce d'impression à la con que j'devais être en permanence sur mes gardes, genre je savais qu'un truc allait me prendre par derrière mais en permanence ! Et y'avait toujours que dalle, ça me niquait le sommeil et le mental parce qu'être en mode « ATTENTION ON M'ATTAQUE » h24 bah ça te fatigue même une Lynn' j'annonce.

Donc moi au bout d'un moment, j'en ai plein le cul donc j'essaie de m'en battre les couilles... mauvaise idée ? Naaaaaan c'tait pire que ça, parce qu'à cause de cette connerie bah ça s'est aggravé, c'tait plus « je sens qu'on en veut à mon cul » mais plus « Ok je le sais pas encore mais j'suis déjà morte » et c'est là que je me suis dit un truc simple. Qui dans l'univers ! DANS L'UNIVERS ! Peut me faire ressentir ça sans que je le crame direct... réponse simple. J'étais devenue une connasse qui croyait qu'elle avait maîtrisée Lilith comme une pro eeeeeeeet spoiler non en fait, tout ce qui c'tait passé en gros... et que j'ai pigé un peu après, c'est que non seulement j'avais pas avancé dans la maîtrise de cette connasse mais en plus j'avais PUTAIN. DE. RECULE. SA MERE LA PUTE ! PARCE QUE VOUS VOUS SOUVENEZ DE... ouais non vous vous en souvenez pas et on s'en fout, MAIS JE M'ETAIS DEJA FAITE POSSSEDER PAR CETTE CONNASSE ! Parce que oui ! Lynn' elle est là, ouais je suis trop d4rk t'as vu comment j'ai un pouvoir de guedin, BAH LE POUVOIR DE GUEDIN ETAIT EN TRAIN DE LUI NIQUER SA MERE EN SCRED, ON DIRAIT LE SCENAR UN NTR PUTAIN DE MERDE ! Bon... je me calme... tout ça pour dire qu'au bout d'un moment, je savais que j'allais devoir confronter le bordel mano a mano... 'fin esprit contre esprit... bref ! Vous avez pigé.

Et c'est ce que j'ai fais ! Go le toit d'un bâtiment pour être tranquille et c'était partit pour un rodéo contre mes démons de minuit ! Bon... bon bon bon... comment j'dis ça sans passer pour une bouffonne... bon c'est pas possible en fait, J'AI FOIRE OUI VOILA ! J'ai foiré, j'ai foiré... bon en détail. Je suis bien, je m'assois en tailleur, je me concentre, j'fais le vide dans ma tête... nan j'déconne, j'pouvais pas faire ça mais j'voulais bmon concentrer un peu histoire de voir ce que je pouvais faire eeeeet le foirage tout ça. Et quand j'avais réouvert les yeux... SURPRISE ! J'ETAIS PLUS SUR LE TOIT LOLILOL, j'étais où ? Bah j'étais où ? Bah je sais pas, y'avait du noir/violet partout, j'voyais pas grand chose hein et j'avais l'impression que j'avançais pas même quand je volais dans vert un truc précis (parce que oui j'volais évidemment), il se rapprochait pas MAIS BORDEL JE SAVAIS QUE JE FAISAIS UN TRUC ! J'entendais un bordel genre « Lynn', Pourquoi, Détruire, Controle, Mort, Destruction » etc, le même genre de connerie que j'entendais d'habitude tu vois.. en plus fort évidemment. Au bout d'un moment, j'avais fini par m'arrêter... et j'ai vu Lilith flotter devant moi, elle était comme d'hab', elle foutait rien, elle bougeait pas, on flottait comme des cons... par contre, j'étais sûre d'un putain de truc, c'tait qu'elle me matait, elle me lâchait pas du regard, pas une seule seconde.

T'échappes pas aux ost surtout pour mon retour lolilol:

Et c'est là, pas trop longtemps après... qu'elle disparaît et que je commence à me faire dé. Fon. Cer, droite, gauche, haut, bas, konami code ma gueule... et c'est pas agréable... parce que voilà... du coup le temps que je m'habitue à ce merdier, j'étais dans un état de meeeeerde... CEPENDANT ! A force je me suis rendue compte d'un truc, j'avais beau essayé de paré les coups... bon déjà je prenais cher quand même mais c'tait pas le plus important ! Parce que plus le temps passait, plus j'arrivais à voir Lilith et moins les coups étaient putain de chaud sa mère (Et accessoirement j'arrivais à faire un peu plus abstraction du putain de bruit de fond), rapides toujours mais j'pouvais suivre un peu mieux et surtout j'avais remarqué un truc... J'AVAIS TOUJOURS UN PUTAIN DE CONTROLE (moindre qu'avant oui nique ta race) SUR LILITH ! J'arrivais à lui niquer ses forces un peu putain ! Bon pas assez pour être en mode « Je suis Broly je sens pas tes coups en fait » mais assez pour pas être complètement démontée après un coup DONC ! Et tout ça en m'habituant de plus en plus à faire des trucs autre que de la grosse merde en volant, parce que se taper en volant ça l'air facile dans Dragon Ball mais mon cul sur la commode ouais. Le combat continue, je pare mieux, je vois mieux les mouvements de Lilith ET BAM j'arrive à esquiver un coup de justesse, elle passe à quelques putains de centimètres bordel mais j'y arrive. Elle passe et revient, je pare, tout dans les bras... ils se pètent pas mais bordel je le sens passer, j'ai l'impression que mes putains d'os vibrent quand elle tape, elle fait encore un putain de tour comme si c'tait un enculé de requin qui m'attaquait, j'esquive et j'essaie de taper mais j'touche évidemment pas, d'ailleurs on va pas se mentir la parade c'tait vraiment si j'étais trop short pour esquiver parce que j'allais pas pouvoir encaisser autant sans baiserie malgache derrière... et au bout d'un moment, j'arrive à totalement bloquer son corps, ça dure une demi seconde... avant qu'elle me colle une putain de droite dans la gueule, j'avais même pas eu le temps de faire quoique ce soit. Jusque là c'était pas un franc succès... c'tait même plutôt un gros échec en fait, et cette patate, elle était pas réduite du tout, mais on s'en fout je me suis fait baiser et je tente plus ce genre de connerie et tout le monde est content. Le schéma des attaques foirées de ma part et des parades/esquives c'tait reproduit un bon moment sauf qu'au bout d'un instant, je commençais à me demander pourquoi je crevais pas, parce que croyez moi qu'une branlée pareille en vrai, t'es mort cinquante fois avant de te rendre compte de quoique ce soit. J'avais plus du tout réussis à la rebloquer complètement, même pas une nanoseconde, niet, c'tait du ralentissement ou rien.  D'ailleurs pour en revenir à la branlée, le corps il le montrait visuellement que j'étais pas bien, c'est pas avec tout le sang que je me trimballais en dehors de ma pomme que j'allais faire croire à qui que ce soit que j'étais en train de gagner et on y est ! LE PUTAIN DE CLIMAX ! Le moment, ZE MOMENT ! Après un long moment d'égalité (En fait non, j'esquivais juste de justesse quand je me prenais pas des méga beignes), ça commençait à me casser les couilles cette histoire, y'avait rien qui fonctionnait, toutes mes attaques finissaient dans le vent le plus absolue... et c'tait pas que ça, plus le combat durait, plus je me rendais compte que Lilith apprenait aussi, quand j'esquivais un coup, elle allait juste plus vite et quand je parais en essayant d'amortir le coup en la ralentissant un peu, elle bourrait encore plus. En soi on peut dire que j'étais baisée oui, un p'tit peu  quand Lynn' en a plein le cul y'a une strat' simple et j'vais vous la faire en chanson. Hem... Quand le dragon va tout va, quand le dragon va tout va, bourre ton dragon BOURRE ton ultra, quand le dragon va tout va ! Voilà, vous avez pigé l'idée un peu, DU COUP L'ETAIT TEMPS BORDEL DE MERDE ! Je quitte plus Lilith des yeux, mes esquives deviennent encore plus de la prédiction qu'avant, une seule erreur et j'étais... bah pas morte apparemment mais j'étais dans la merde parce que bon, c'pas parce que t'as plus de vie que tu peux pas crever hein. Je serre les poings, j'essaie de faire en sorte que le coup de Lilith soit atténué au max de ce que je pouvais limiter et j'avais balancé mon poing avec un putain de rugissement de rage dans la face de cette connasse et bordel... bordel... ooooh bordel cette pute... je l'avais eu, mon droit, sa gueule, l'amour et moi qui commence à piger le truc, si j'veux la toucher, j'dois tanker ses coups, pas le choix. Je reculais plus qu'elle et honnêtement, j'savais que j'allais probablement pas gagner mais j'allais pas la laisser me buter facilement non, je m'étais pas tirée de cette merde jusqu'ici pour me faire avoir par mon propre pouvoir.  C'tait clairement pas une strat' safe du tout, mais c'tait mieux que d'attaquer pour rien comme avant et t'façon j'avais pas mieux.

J'suis prête à prendre encore plus cher pour la bonne cause et surtout pour pas perdre face à un amas d'énergie de merde qui m'appartient QUE J'AI PUTAIN DE CREER SAUF ! Sauf... que je commence à me faire tirer en arrière en mode « GET OVER HERE ! » et c'est comme ça que je me retrouve éjectée de Lilith dans l'incompréhension la plus absolue et la douleur. Parce que bordel de merde, j'vous jure que dans Lilith... on va appeler comme ça hein j'étais amochée sale et là j'parle pas d'un amochage de DBS hein nan, j'étais en mode Gohan ssj2 contre Cell à la fin de l'arc, j'étais complètement détruite BAH EN FAIT NON ! Mon corps il était tout propre... bon par contre la douleur je l'avais encore sa race et j'étais pas bien, j'étais hyper fatiguée bordel mais pas physiquement. Et Lilith vous êtes en train de me dire... bah Lilith elle était là, à rien foutre comme d'hab' parce que je lui avais rien demandé de faire parce que c'tait mon putain de familier bordel. L'était grand temps de descendre et de retrouver un sol, un vrai. Et c'est comme ça qu'une petite tépé plus tard , j'étais sur le bon vieux plancher des vaches... qui a inventé cette expression de merde putain...J'regarde un peu mon entourage eeeeeeet je tombe à la renverse, vous avez donc une Lynn' qui a l'air complètement HS qui est allongée au sol et qui sent ses muscles lui dire « Eh tu crois tu te repose là ? Nan meuf on va te niquer ta race nous allez »... ça ressemblait un peu a des crampes mais genre partout en fait... bref, je faisais sûrement une putain de grimace de merde mais tout ça c'tait mêlé a un truc, j'étais assez fière en vrai parce que déjà j'avais réussis à me sortir de cette merde mais en plus, j'avais montré à Lilith qui c'tait la patronne donc c'tait tout bénef bordel. Donc la douleur mais la fierté sa race...

I'm back bitchies.
avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resurrection L [Jean valjinn]

Message par Jïnn le Ven 13 Oct 2017, 19:14

Comme à son habitude, à en croire qu'il vivrait dessus ce con, Jïnn s'entraînait. Woah...Quel scénario de ouf. Non en réalité il s'entraînait avec des poids aux mains et aux jambes tout en frappant en volant. Le terrain d'entraînement était peu peuplé, juste les habitués, donc pas de soucis sur le niveau "je cache mon pouvoir". De toute façon c'était pas comme si c'était une putain de luciole qui volait frappait Warren la dernière fois. Donc bon...C'était pas si alarmant.

Le vent tumultueux était brassé par ces impétueux mouvements de poings, de pieds, de rotation des hanches et du buste. Des bruits très aigus pouvaient s'entendre. Une sorte de fin filet d'air soufflant. C'était un bon entraînement d'endurance musculaire et de cardio en plus de travailler l'endurance du pouvoir en lui même. La difficulté supplémentaire sera simplement de le faire en absorbant du Ki alentours dans la végétation. Comme quoi les choses simples sont les plus efficaces.
Pendant qu'il travaillait ses mouvements afin d'avoir des relais synaptiques et ainsi développer plus de puissances musculaires, de force et de vitesse, il avait comme un léger appel. Qu'est-ce qui se passe ?

Le hado radar lui indiquait la présence d'une nouvelle aura abondante et sombre...Familière aussi. Il s'arrêtait alors, scrutant les alentours avant de finalement fermer les yeux et identifier où elle se situait. Bingo. Atterrissant alors sur la terre ferme, ou le plancher des vaches comme on dit, il allait donc vers Lynn', la fameuse Lynn'. La voyant au sol, il retirait ses poids au niveau des jambes et des bras pour aller vers elle d'un pas léger et calme. Elle semblait aller bien. Il venait alors avec une voix taquine lui dire :

-Bah alors ? On laisse la sélection naturelle te jouer des tours ? Ou bien tu veux de l'aide pour te relever ?

Il avait mis un genoux au sol pour pouvoir la regarder dans les yeux. A vrai dire, il pourrait la remettre à 100% de sa forme physique mais bon la fierté pouvait parfois bloquer un peu le tout. Bon évidemment il s'attendait au regard du "Je te juge" ou pire. Enfin bon, si la dame était pas ouverte à l'humour c'était pas sa faute. D'ailleurs, il reprenait :

-Sinon, tu fichais quoi pendant trois mois ? J'ai pas senti ta force vitale, comme si tu t'étais volatilisé et là j'te ressens comme ça d'un coup. T'es sûr tu voyages pas dans l'espace ?

Roooooooh ça vaaaaaaaaaaaaaa ! Si on peut pas déconner. Il prenait un peu la confiance mais bon il il était de bonne humeur que voulez-vous.


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resurrection L [Jean valjinn]

Message par Lynn' le Ven 13 Oct 2017, 21:36

Ah la fierté, la bonne vieille fierté, celle que t'as quand tu viens de gagner un combat pas réglo et pas en ta faveur... jusqu'à ce que ton cerveau fonctionne et qu'il te fasse comprendre que ton adversaire bah il était pas autant à fond que toi en fait, il utilisait pas toutes ses techniques, il bourrait juste pour s'amuser... bah croyez moi que ma fierté , elle s'tait vite barrée après ça, autant sur le visage que dans ma tête hein MAIS ! Mais... c'tait pas du dégout non plus en fait qui était venu après... oui même moi je suis encore étonnée, j'avais perdu en fait mais... bah je le prenais bien bizarrement, ch'ai pas Lilith avait dû trop me tabasser la tête ou un bordel du genre. En tout cas j'avais pas eu le temps de bien me demander pourquoi tout ça tout ça que j'm'étais faite interrompre, je m'absente un instant et les gens on déjà perdu leurs bonnes manières putain de merde. Y'a un mec qui s'était présenté COMME UN WHITE KNIGHT et qui était en mode « oui mademoiselle » NON TU SUCE MA BITE PETIT ! JE M'EN FAIS POUSSER UNE BIBLE BLACK STYLE ET TU L'AVALE GOULUMENT BORDEL ! Naaaaan en vrai j'avais plus la force, j'était trop en PLS pour être une enculé... et j'en avais pas envie t'façon en fait, genre comme si... toute l'influence de Lilith c'tait barrée après la p'tite altercation... you see what I did there.

Mais sérieusement, j'avais préparé ce genre de bordel à un moment dans ma vie... non je déconne même pas.... vos gueules, on s'fait chier sale quand on peut pas sortir pendant un an de sa baraque croyez moi. Du coup j'avais regardé le gars qui m'avait parlé avec sa bouche là... ah oui c'tait Jinn mais ça on s'en fout en fait, donc je l'avais regardé en mode « Hein ? T'es qui putain on s'connait ? » le mode de l'incompréhension total et là j'ai sortis un simple mais parfaitement dit.

Quoi ?

En français, oui oui, en vrai français, zéro accent de merde parce que... encore une fois... le temps à perdre... tout ça... finir Sonic 06 a 100%.... tout ça.... bref le français parfait. Et non j'cause pas français, c'est une langue de naze, je connais deux/trois histoire de casser les couilles mais c'est tout. Et à la base, j'avais voulu attendre un instant histoire de voir sa réaction tu vois mais... j'avais pas tenu plus d'une minute avant de commencer à rire... mauvaise idée mon gars,. Si j'étais bien, tranquille par terre et que je ressentais pas trop trop la douleur parce que je bougeais pas... bah le rire m'a bien niqué ma race et j'ai pas ris longtemps ma gueule, ça a vite laissé sa place à la grimace de la douleur ultime. Mais l'était temps de lancer les vrais discussions parce que mine de rien, il m'avait dit que j'avais disparue pendant trois mois ce con. Mais là ça fonctionne parce que j'sais pas raconter des histoires donc je l'ai déjà dis dans le premier post du coup ça nique tout en fait.

Mec, ça fait même pas... deux heures grand max que je me suis faite baiser, j'aurais pas pu t'nir trois mois, c'est déjà un putain d'exploit que je sois là. J'aurais préféré l'espace... au moins ça aurait été classe.

C'est là que j'ai commencé avec MA SECONDE GROSSE ERREUR DE VIE ! Vouloir me relever... oooooh l'erreur... oooh j'ai encore mal rien que de raconter putain... vous voyez dans les animés quand les persos se relève mais qu'ils prennent soixante ans et demi là ? Bah c'tait pareil mais plus lent et avec plus de frame qui se répètent... tu vois ce que j'veux dire fais pas genre. Après je sais pas combien de temps à me relever... Ah oui zéro minutes et zéro secondes parce que j'ai essayé de bouger mon bras droit tout ce que j'ai récolté c'était un bon gros doigt de la vie supplément bite dans mon cul... ça et la pathéticité du bousin. BREF ! Tout ça pour dire.

T'sais quoi... j'suis bien au sol là... je suis pas pressée... y s'est passé un truc pendant que j'étais pas là ?

Bon pour les deux du fond qui ont pas encore pigés, oui j'l'avais vraiment pas cru quand il m'avait dit trois mois parce que j'ai déjà dit les raisons niquez vos mères. Par contre c'tait une vraie question de ma part ça, est-ce que j'avais été une connasse pendant que j'étais pas là... 'fin Lilith... ou les deux j'sais pas n'importe quoi. Est-ce que Deviance a attaqué en deux heures avant de remballer rapidos comme le ferait un mec qui se réveille un lendemain de cuite et qui se rend compte qu'il a baisé la meuf la plus moche du lot.
avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resurrection L [Jean valjinn]

Message par Jïnn le Lun 04 Déc 2017, 02:50

Ke...Ke....Koi ?

Il essayait de répéter ce mot qu'il savait français mais galérait hardcore à le prononcer. Pour le coup il riait doucement avec elle, c'était presque ridicule comme situation. Enfin, physiquement c'était pas ouf vu tout les traumatismes musculaires qu'elle avait ramassé. Faut croire qu'elle a du avoir un long combat au point d'avoir des muscles épuisés. Fallait réparer cette merde mais y mettre un coup de hado serait pas assez optimale sans masser le merdier. Il ressortait alors d'une légère réflexion :

Mec, ça fait même pas... deux heures grand max que je me suis faite baiser, j'aurais pas pu t'nir trois mois, c'est déjà un putain d'exploit que je sois là. J'aurais préféré l'espace... au moins ça aurait été classe.

Il la voyait essayer de se relever sans...succès, évidemment. Il avait avancé ses mains avec hésitation pour l'empêcher de se redresser, mais il pensait pas vraiment Lynn super tactile. En même temps le seul échange physique possible avec c'était soit des gnons, soit des pains. Dans les deux cas, t'as mal. Il se grattait la tempe, montrant sa cicatrice particulière, avant de sourire l'air un peu...smiley souriant avec la goutte d'eau sur la tête. Ou gohan like, si vous cernez l'image.

T'sais quoi... j'suis bien au sol là... je suis pas pressée... y s'est passé un truc pendant que j'étais pas là ?


Il venait à craquer ses doigts avant que son index vienne à luire d'une aura bleuté. Pendant qu'il allait parler, ses mains viendraient alors saisir le bras droit de la rouquine pour y appliquer du hado localisé qui circulerait petit à petit dans tout le corps. Un vrai massage sportif en plus aiderait à sa récupération. Ses gestes étaient précis, fluides, habiles mais surtout doux, malgré sa main visiblement faîtes pour envoyer des gros parpaings. Il lui disait alors en s'occupant de ses bras, puis de ses jambes si besoin :

Panique pas, j'te soigne. Si tu veux pas que j'aille plus loin laisse moi juste te faire tes bras et tu t'automasseras toute seule comme une sportive accomplit. Enfin ouais du coup niveau news c'est plat. Y'a bien l'intouchable qui fait un groupe d'élite pour défoncer du déviance puis peux-être l'agence mais...Je sais pas...Je suis de moins en moins convaincu sur nos capacités à débusquer ces enfoirés. A toi de voir si tu veux nous rejoindre pour la baston. Sinon voilà, rien de nouveau et évidemment, tu gardes l'existence de ce que je viens de te dire secret.

Il avait fini avec le bras droit, le hado présent calmerait la douleur et faciliterait la récupération afin qu'elle recouvre un bon 20% de ses capacités sur ce membre. Le reste du corps se sentirait un peu chaud, dans un état de quiétude voir de calme un peu trop...comme Gouken. A voir si ça flinguait pas son énergie négative mais normalement blanc + noir = gris, fallait tester. Il continuait :

Dis moi si j'fais bien mon taff, j'aime les choses bien faîtes. Cela dit, t'as fait quoi pour mettre des pareils muscles dans un état pareil ? On dirait t'as combattu non stop pendant des heures sans pause. J'sais pas ce que tu fous mais ça a l'air marrant. Raconte.

Plus le temps passera, plus elle se sentira remise d'aplomb. Pour ne pas placer trop de stress sur son body, il y allait doucement, guérir vite était faisable mais risqué dans la mesure où il y avait une chance de mal faire le boulot. Puis de toute façon c'était pas pressé. Les bras étaient à 20% là où les autres parties du corps à 5%. C'était pas fou mais toujours ça.


THEME DU PLAISIRS:

JOYEUX NOËL ! :

Signature TPC:

avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resurrection L [Jean valjinn]

Message par Lynn' le Mar 05 Déc 2017, 04:21

J'étais par terre a rien faire, jusqu'à ce qu'il m'annonce qu'y s'était rien passé pendant le temps où j'étais pas là, et genre y m'avait sortit un bordel genre l'intouchable faisait des trucs pour niquer déviance et l'agence. Ce qui avait popé dans ma tête c'tait déjà c'tait qui l'intouchable, le mec m'avait dit ça en mode je suis censé savoir qui c'est les random avec qui il était pote mais c'tait pas le plus important, parce qu'il voulait niquer leur daronne aux deux là aussi apparemment ça c'tait cool et le plus drôle c'tait que je connaissais la route vers un truc de Deviance... après y'a rien qui garantissait qu'ils avaient pas changé de trou, ce serait même hyper con de leur part MAIS EN MEME TEMPS ILS ONT ENGAGÉS DES MECS QU'ILS AVAIENT SÉQUESTRÉS JUSTE AVANT DONC BON HEIN, L'INTELLIGENCE ON SAIT CE QUE C'EST POUR CES MECS LA ! Et ça c'tait après un truc important, une intervention de ma part évidemment hein, j'avais les yeux fermés tout le temps parce que... j'avais besoin de chill un peu ok, je sortais d'un truc quand même chaud sa mère donc faites pas chier, mais ouais ma meilleure intervention donc je disais... magnéto Serge.

"ATATATATATATATATATATATATATA"

Voilà.... ouais alors pourquoi cette réflexion profonde sur la vie ? IL ME TOUCHAIT LE BRAS EN ME PARLANT CE FDP ! Alors oui, sur le coup, j'avais rien compris de ce qu'il avait dit parce que j'étais trop occupée à douiller sa race mais après voilà hein, niquez vos mères. Et quand il avait fini de causer... bah j'avais moins mal. Genre c'était une truc supportable en fait, truc qui était pas le cas avant, et en même temps de tout ça, je sentais une légère gêne au niveau... bah j'savais pas, j'avais une gêne mais d'où, comment, pourquoi, si ça suçait bien, niet, nada. Mais c'tait pas le même truc que quand Lilith m'avait niquée ma race en traitre nan, c'tait plus... bizarre. 'fin bref on en reparle p'tête jamais donc j'passe à ma réponse de tout ce bordel. J'avais pu capter ce qu'il avait dit après un instant de repos mental... oui faites pas chier et...

"Putain... J'rejoins... que dalle... ça fait... j'sais pas combien de temps... que je suis censée m'entraîner... pour ces conneries... bien avant que ton random... monte son merdier là.... j'ai toujours pas le niveau... je verrais ça plus tard... s'ils ont pas changé de planque entre temps... j'pourrais au moins rouler sur l'agence.... déviance à déjà dû... changer de planque deux fois... s'ils ont plus que deux neurones dans le cerveau... putain..."

Tu la sens la douleur qui entre coupe mes phrases ? TU LA SENS !? Nan mais sans déconner même si à la fin c'tait mieux, C'ETAIT. PAS BIEN. SA MERE. LA PUTE ! Mais c'est là qu'il avait posé les vraie questions, qu'est-ce que j'avais foutu pour arrivée aussi déglinguée ? Bah oui Lynn' qu'est-ce t'as foutu ? DIS NOUS SALOPE DIS NOUS TOUT !

"Pompes... abdos... et pleins... d'jus de fruit... ça... ça déglingue... surtout quand ton pouvoir... trouve le moyen... de t'absorber pour te niquer ta race.... dans des mondes cheloux... C'est marrant... quand t'es dedans, moins que tu ressors... et que... tu t'es fais roulé d'ssus... par un putain... de soixante dix tonnes... Haaaaaaaaa... bon c'est supportable, j'peux traîner mon cadavre jusqu'à mon trou, si j'fais la même avec les jambes."

J'avais dit la dernière phrase en bougeant un peu mes bras, pas trop violemment parce que j'étais p'tête une ouf de la vie mais pas une méga débile non plus. Mais j'étais mieux... 'fin un bras était mieux que l'autre qui eux même était mieux que mes jambes anéanties donc voilà.

"Toute cette merde pour dire que j'me suis faite baiser par mon propre pouvoir. Pour ton histoire de déviance à la con là, vous les trouverez pas, à chaque fois qu'y s'passe un truc avec, c'est eux qui viennent. T'as juste à garder un œil sur eux après qu'y soient rev'nu et qu'y s'cassent et t'auras ce que tu cherches. L'Agence c'est un autre merdier, comme j'l'ai dit, j'sais où ils sont... sauf si blablabla, y s'étaient ramenés à la bourre après l'invasion, c'tait probablement juste une branche, m'étonnerait qu'ils fassent débarquer tous les gosses qu'y z'espionnent dans leur vrai QG, ce serait complètement con. M'enfin tu peux toujours trouver des infos... p'tête."

Et ouaip, elle fait genre mais en vrai la Lynn' elle était moins conne que ce que tout le monde pense... ou plus je sais pas, vous pensez ce que vous voulez, je m'en fous. J'avais commencé à masser la jambe droite parce que voilà NO ONE GET MY LEGS ! Et je douillais toujours, ça devait se voir avec mes dents en permanence serrée à fond sa mère et les grognements de la douleur... je sais pas comment finir donc on finit comme ça, bite.


My body's going waku waku !
La bonne came:
avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Resurrection L [Jean valjinn]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum