Peace sells... but Who's buying ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peace sells... but Who's buying ?

Message par Lynn' le Mer 11 Oct 2017, 18:37



Lynn' Raven

Maison Rubis




♦️ Statut : Elève
♦️ Travail : Tant que tu paye
♦️ Origines : Britanniques
♦️ Logement : Dortoir 4F
♦️ Pouvoir : Energie Négative
♦️ Sexe :
♦️ Âge : 18 ans
♦️ Taille : 1m75
♦️ Yeux : Violet clair
♦️ Cheveux : Rouges
♦️ Peau : Pâle
♦️ Corpulence : Mince et musclée
♦️ Avatar : Hong Meiling, Touhou







Mental

♦️ Traits de caractère : Lynn' a un très fort tempérament, elle a pour ainsi dire une grande gueule et ne mâche en aucun cas ses mots ce qui lui cause souvent des problèmes. Cependant elle est plutôt du genre à affronter ces problèmes avec ses poings au lieu de discuter calmement. Elle ne supporte pas le calme et le silence, c'est pourquoi elle a en permanence des écouteurs avec la plupart du temps du metal. Elle a le désavantage d'être brusque, du genre à vous mettre une grande et assez forte tape dans le dos en guise de salut et elle adore taquiner les gens qu'elle connaît bien. Elle a un grand sens de l'honneur et a horreur de la traîtrise. La rouquine ne voit pas un combat se dérouler autrement qu'avec les poings ainsi que les pieds aussi mais elle privilégie largement ses poings. Elle déteste les armes, ne voyant en elles que des instruments de lâche, elle a également quelques réticences à attaquer un adversaire au sol pour un question de fair play.
♦️ Aime : Le metal, chanter, la baston, ta daronne
♦️ Déteste : Perdre contre Lilith, ta daronne
♦️ Autre :(facultatif)

Physique

Lynn' est une rousse tout ce qu'il y a de plus normal... excepté que ses cheveux ne sont pas roux mais rouges qui lui arrivent un peu en dessous des fesses et a des yeux violet clairs. Son corps est assez marqué par son amour du combat, cet amour la poussant entretenir le plus régulièrement possible son corps parfois même à outrance. Elle aime bien porter des vêtements de style punk (Sa garde-robe est presque entièrement remplit de ce genre de vêtements) ou ceux facilitant les déplacements. Elle n'a pas de marque particulière, excepté l'espèce de bracelet orné d'une chaîne coupée sur son poignet droit qui marque son lien avec l'esprit. Elle porte souvent des bottes, un bracelet à pointe sur le poignet gauche.

Pouvoir

♦️ Avantages et ampleur : L'entité que contrôle Lynn' flotte continuellement et se déplace sans aucune difficulté, il a une force phénoménale, est assez rapide et ne peut pas « mourir », il peut se rendre temporairement immatériel ce qui lui permet de traverser les murs par exemple. Lynn' n'a pas besoin de lui parler de vive voix pour communiquer.
♦️ Inconvénients et limites : L'esprit n'est pas invisible et est naturellement matériel, Lynn' peut utiliser son corps comme réceptacle temporaire pour que l'esprit disparaisse en absorbant l'énergie négative, elle ne peut cependant tenir qu'une journée et à besoin d'une journée entière pour s'en remettre. Lorsqu'elle a recours à cette technique, ces cheveux deviennent noires montrant que l'entité est une partie de son corps. Il ne peut pas parcourir une distance supérieur à 30 mètres seul, réduit l'espérance de vie de Lynn'. Si l'esprit est « détruit », cela lui prendra quelques temps (Plusieurs jours) pour se régénérer et pendant cette période, la rouquine sera aux frontières de la mort.
♦️ Autre : L'esprit qui accompagne à présent Lynn', n'en est en réalité pas vraiment un. L'existence de Lilith est dû au pouvoir de Lynn' qui consiste à animer quelque chose qui ne l'est pas grâce à l'énergie négative dont cette dernière est détentrice et à une sorte de "pacte" qui lie les deux à vie, le pacte ne fonctionne donc qu'une seule et unique fois. Lilith est à l'origine un cadavre qui été animé par le pouvoir de Lynn' et possède à présent les capacités cités plus haut conféré par ce même pouvoir. L'énergie négative à influencé et influence toujours Lynn' qui la rend de plus en plus violente, bien qu'elle soit capable de se contrôler en dehors d'un combat. Un collier en fer muni d'une chaîne fait également son apparition au cou de l'esprit tandis que Lynn' a un bracelet accompagné lui aussi d'une chaîne sur son poignet. Ces collier et bracelet font en quelque sorte office de laisse pour l'esprit et sont les symboles du pacte qui lie Lynn' et Lilith, mais cela ne fonctionne pas que pour l'esprit, la rubis ne peut avancer trop loin sans l'esprit et vice-versa. Ils sont enchaînés l'un à l'autre mais seuls chaque extrémités de cette chaîne indestructible sont visibles, elle devient cependant entièrement visible lorsque la distance maximale qu'elle couvre est atteinte.



Histoire

Ok... je commence par où moi ? Mes parents ? Mon enfance peut-être ? Ou alors le plus intéressant directement ? Boarf autant commencer par le commencement. A l'origine du monde(Qui est un tableau... dégueu ?), il y eut le Big Bang... et  pas le Big Bang Attack de Végéta hein, nan une méga explosion de l'apocalypse qui renverrait les explosions nucléaires chez leur maman avec une fessée et un bon suppo'. Allez, je le fais sérieusement cette fois. J'ai grandis dans une famille « normale » un peu tarée sur les bords mais à peu près normale, elle jouait juste un peu avec les gens morts et à vrai dire, j'aimais aussi beaucoup jouer avec les « sujets ratés », c'est un peu comme une poupée mais à taille humaine. Et en plus c'est même pas moi qui pensais ça au début, mes parents m'avaient présentés le truc comme ça et... en fait, je me rend compte qu'ils se faisaient pas vraiment chier pour me trouver des jouets... mais bref, tout ça pour dire que j'y avais été initiée depuis assez jeune, du coup pour moi les morts bah... ça me fait ni chaud ni froid. Tout ça avait duré jusqu'au collège où je me suis rendue compte que jouer avec les gens morts c'était pas super super catholique, mais mes parents voulaient tourner ça en affaire familiale ! C'est-à-dire qu'ils voulaient que je m'occupe aussi de deux ou trois expériences et... j'en avais fais quelques unes et je les avais toutes foirées, j'avais rapidement abandonné après ça. J'ai eu une sœur entre temps et j'avais toujours essayé de la garder éloignée de tout ce bordel, vous savez, histoire de faire d'elle une gosse à peu près normale et comme ça j'aurais fais une bonne action dans ma vie. Et voilà que j'étais arrivé au lycée, j'avais commencé à être indifférente face au « boulot » de mes parents, j'aidais des fois à transporter des « poupées » quand j'avais pas mon cours de boxe... ou quand je devais pas éduquer des parasites qui se prenaient pour des hommes dans la rue... ou même des meufs qui se prenaient pour de la racaille d'ailleurs. Je devais juste mettre les expériences ratées dans un incinérateur hein, les cadavres sortaient pas de la maison, d'ailleurs je me demande si ils volaient dans la morgue pour trouver autant de corps ou si ils profanaient directement les tombes. Enfin bref, en début de seconde j'avais remarqué que mes parents (qui était sois-disant sortit d'après ce que j'avais compris pendant que j'écoutais de la musique) étaient pas rentrés depuis... je dirais une semaine ? Alors oui je sais, vous vous demandez pourquoi je l'ai pas remarqué plus tôt, mais pour ma défense j'étais tout le temps crevée en rentrant donc je prenais une douche et je finissais illico au lit en sautant souvent le dîner et puis je les voyaient pas si souvent que ça non plus vu qu'ils étaient toujours engouffrés dans la cave qui faisait office de labo... donc s'il vous plaît, un peu de respect je vous prie. Et puis je m'inquiétais pas plus que ça, au pire, je savais me débrouiller seule et j'avais de l'argent donc aucun problème.... et je pouvais toujours me servir dans le compte de mes parents oui. Un jour où j'étais partie comme d'habitude vider l'endroit, surprise ! Mes darons étaient bel et bien là depuis une semaine et je me demande toujours comment ils ont fait pour être aussi discret... ils avaient visiblement plus toute leur tête, mais ça je l'ai remarqué trop tard... Ce jours là, ils m'ont fait une proposition sortie de nulle part : Ils m'ont demandé si je voulais un garde du corps que je pourrais contrôler à ma guise et sans que ce dernier ne discute mes ordres. Franchement vous auriez refusé vous... sûrement en fait. Honnêtement, sur le coup je me disais que j'aurais plus à me fatiguer contre ces pseudo mecs dans la rue donc j'approuvais totalement l'idée. Si je me souviens bien, ils m'avaient dit d'aller dans la salle qu'on avait aménagés pour les expériences, j'étais tellement excitée que je me rendais même pas compte dans quel bordel je me lançais. Bref, la suite est assez flou, je me souviens de deux ou trois trucs comme le bracelet qui me brûlait le poignet comme si il était en train de fondre dessus, mes forces qui me quittaient ou encore un truc qui essayait de m'arracher les membres. Quand je m'étais réveillée, mon corps était totalement engourdit et j'avais quelqu'un qui flottait à côté de mon lit, 'fin quelqu'un c'tait plus une espèce de masse noire qui avait une silhouette et des formes féminines, des cheveux longs et des cercles blancs à la place des yeux. Je ne sais pas si je peux dire qu'elle était nue parce que bah... y'avait rien, juste la forme, par exemple elle avait une poitrine mais j'ai l'impression que c'était seulement histoire de pas mettre un vide. Ensuite mon père à débarqué dans ma chambre comme si de rien n'était et il m'a annoncé que j'avais été formidable et que j'avais réussis... réussis quoi ça, j'en avais aucune idée. Il m'avait expliqué des trucs sur le fait que ce truc allait sûrement affecter mes actions... comme un peu un joueur de Mass Effect devant une Quarienne quoi, 'fin je crois que c'tait ça ou un truc du genre, j'avais pas vraiment la tête à écouté des explications interminables mais j'ai quand même réussis à retenir l'essentiel : c'était envisageable que l'esprit se rebelle si ma volonté venait à trop faiblir, qu'il pète les plombs sans raison et qu'il sans prenne à moi et qu'il était possible pour moi de ne former qu'un seul et même être avec lui, en gros de fusionner pour avoir ses caractéristiques et regagner mon espérance de vie initiale mais le risque était que je pouvais être totalement effacée par lui. Bien sûr, j'en voulais pas à mon padre vu que j'avais un peu accepté sa proposition mais j'étais... dégoûtée en quelque sorte... je m'attendais plus à un super zombie esclave plutôt qu'à un esprit avec qui je partage... quoique ce soit et auquel je suis attachée à vie... Bizarrement même si je savais que cet esprit allait me buter un jour ou l'autre, je m'attachais beaucoup à lui, je lui parlais au début mais ça se limitait à « Bouge toi ! » quand il refusait d'avancer ou à « Te mets pas aussi près de moi ! » quand il me collait un peu trop. Au final, je m'étais surprise en train de lui chercher un nom et je l'ai appelée Lilith. Je savais pertinemment qu'elle me comprenait pas mais... j'arrivais à être apaisée quand je lui parlais, j'arrivais à être calme et pourtant je détestais le calme, je la considérais un peu comme la meilleure amie que j'avais jamais eu malgré le fait qu'elle parle pas... ou justement parce qu'elle parle pas je sais pas. Mais bref, je me disperse, vu que Lilith était très voyante et que je pouvais pas la cacher, j'avais pas pu aller en cours, ni sortir pendant quelques temps et croyez moi... c'était chiant comme la vie, j'avais pris des cours à domicile et franchement je serais devenue folle si j'avais pas de la musique et internet à portée de main, les boulets qui essayaient d'emballer dans le dehors commençaient même à me manquer. Ma petite sœur commençait à vouloir se maquiller... à onze ans, enfin je la comprends, on peut faire des super trucs avec le maquillage, avoir de fausses blessures, des cicatrices et tout. Un jour j'ai craquée et j'ai finis par créer une salle d'entraînement improvisée dans la cave mais... frapper dans des morts pendus ça entraînait que dalle, ça me gardait tout juste en forme et ça m'avait gavé à force. Je m'étais demandais aussi si c'était possible de faire disparaître Lilith momentanément, alors je m'y étais collé et je peux vous dire que j'en avais fais des conneries depuis les incantions débiles jusqu'aux poses de sentai en passant par les morceaux de papier où j'avais écris « Disparition » et que je collais sur son front,  elle avait dû me supporter tout ce temps, mais au final j'avais trouvé une solution ! Vous vous souvenez, le vieux avait parlé d'une histoire de fusion, bah j'ai pris ça comme base, il m'a expliqué qu'en fait le truc venait de moi tout ça et sachant... ce qui m'avait pas aidé une seule seconde en fait bah j'avais dû bidouiller jusqu'à ce que j'y arrive à grand renfort de concentration et perte de conscience. Enfin, après tout ce bordel, j'avais enfin pu faire en sorte que mon corps et celui de Lilith partagent un seul corps moyennant des changements mineurs... pendant deux secondes, faire ça, c'était fatiguant, très fatiguant je crois même que j'ai perdu connaissance en réussissant. Mais au moins je savais que j'étais sur la bonne piste, j'ai persévéré et les secondes se sont changées en minutes jusqu'à tenir une journée au maximum. Vous voyez dans quel niveau d'ennui j'étais arrivé ? Heureusement, ma mère avait finit par trouver une école spéciale : l'Académie Tsuki, apparemment les élèves avaient des pouvoirs dans cette école, comment ma mère l'a trouvée ? J'en ai strictement aucune idée, mes parents adorent faire les choses en douce. Ce qui fait que je peux normalement aller là-bas sans que les gens nous trouvent bizarres Lilith et moi. Une fille à la peau mâte et avec des cheveux rouges flamboyants accompagnée d'une autre « fille » possédant un teint gris sombre et deux ronds blanc assez voyant à la place des yeux ne passeraient clairement pas inaperçus aux yeux des gens. D'ailleurs j'allais oublier d'en parler mais, au fil du temps Lilith était passée d'un teint noir avec une aura de la même couleur autour d'elle à la même chose mais... bah sans aura, je me demande toujours à quoi c'tait dû ce changement... Mais passons, elle allait pouvoir rencontrer d'autres personnes, je voulais voir comment elle réagissait devant des gens qu'elle connaissait pas, enfin je dis ça mais je savais même pas si elle avait conscience de son existence.

Et vu qu'en fait j'suis là depuis avant vous, bah j'ai passé un peu de temps dans ce trou depuis.... et c'tait bien et pas bien, j'vais pas revenir dessus hein, tout le monde s'en fout. C'qui y'a a retenir c'est qu'y s'est passé pleins de trucs, avec et sans Lilith... ou moi, j'ai appris deux ou trois trucs en en oubliant d'autres et j'ai disparu un jour après quelques années de bons, très bon mais pas loyaux services mais comme dit Beerus dans le special "...Kuruzo".



Et toi, derrière l'écran ?



♦️ Prénom ou surnom : L'inconnu
♦️ Anniversaire : 96
♦️ Activité : On s'connait ?
♦️ Loisirs : Nan vraiment, on s'connait ?
♦️ Tu aimes : Rien
♦️ Tu détestes : Tout
♦️ Ton rêve : La Corée du Nord
♦️ Comment es-tu arrivé ici ? Askip j'étais déjà là
♦️ Des idées pour améliorer le forum ? La dernière fois que j'ai dis un truc ça s'est mal fini mdr
♦️ Petit mot de fin : J'te connais pas

avatar
Lynn'

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peace sells... but Who's buying ?

Message par Hideki le Mer 11 Oct 2017, 18:47

mdr

Rebienvenue l'inconnu


Autre compte : Darren



Revenir en haut Aller en bas

Re: Peace sells... but Who's buying ?

Message par Invité le Mer 11 Oct 2017, 19:02

mes prières ont été entendu.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peace sells... but Who's buying ?

Message par "Hakaishin" Warren le Mer 11 Oct 2017, 19:18

Bow down to the Queen.


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Administrateur Divin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peace sells... but Who's buying ?

Message par Jïnn le Mer 11 Oct 2017, 19:25

Bon aller, j'viens car c'le senpai mais c'tout, prends pas la confiance.


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peace sells... but Who's buying ?

Message par 'Dwin le Mer 11 Oct 2017, 20:58

Tiens le souvenir de ta voix m'empêche de te prendre au sérieux Lynn ! :D

Allez rebienvenue pelo



Je vole Invité en #ff9933

Mes amis m'appellent 'Dwin, mes ennemis appellent les flics.


"Dwin et Liam, le duo de la chatte."

DWIN'S THEME

avatar
'Dwin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peace sells... but Who's buying ?

Message par Ulli le Mer 11 Oct 2017, 21:00

Oui. J'approuve.



Auf wiedersehen Laworth.

Chosen fate
03% : "Coolest"   |   78% : "Kira"   |   19% : "Weise"

Je suis stable en #008DFF
Je suis instable en #A40000
avatar
Ulli
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peace sells... but Who's buying ?

Message par Tori Clark le Jeu 12 Oct 2017, 00:27

s'lut o/



CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peace sells... but Who's buying ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum