"Pour lui" [RP Solo Entraînement]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Pour lui" [RP Solo Entraînement]

Message par Daaf le 2/10/2017, 00:06


Il s'arrêta une énième fois. Près de la fenêtre qui donnait sur le grand parc intérieur, il voulu accorder un temps au paysage qui s'offrait à lui. L'automne se faisait ressentir, les arbres perdant leurs feuilles et les feuilles perdant leurs couleurs, l'air devenant hostile, froid et sec par moments, le léger brouillard emplissant, s'accroissant et remontant à travers les buissons et les branches... tout cela était si beau, calme et remplit de paix. Mais tout cela était devenu si difficile à regarder sans provoquer l'ennui, tellement cela était tombé dans les fins fonds de son esprit. Maintenant il ne prête que peu d'attention aux choses qui l'entourent et qui pourtant sont si belles, à ces choses devenues à peine notables et comme entassées dans un petit coin du dédale de la mémoire.

Il préféra passer devant le miroir et passer sa main maintes et maintes fois dans ses cheveux comme pour trouver la coupe parfaite. Puis il passa en revue son visage, du menton au front et des yeux jusqu'au creux du nez. Ces oreilles étaient trop penchées vers l'extérieur, ces sourcils étaient trop légers comme s'ils manquaient de matière, et la bouche avait ces petits poils blancs au dessus d'elle. Passer, passer et toujours passer au crible les détails, les protubérances, les stries et les traits. S'il fallait qu'il se trouve un air plaisant, une quelconque apparence convenable, c'est que cette passion si forte pour le « garçon brun aux yeux d'azurs » le poussait à se regarder lui même. À observer sa propre beauté plutôt que la beauté d'autrui. Afin que de se consacrer à ce garçon là, alors que les autres ne sont que ses acteurs potentiels, lui étant le centre de toutes les qualités et de toutes les choses les plus belles qu'il puisse lui trouver.

Et dans cette recherche à plaire, il y avait bien au delà des cheveux et des poils. Il y avait cette chose légère, impénétrable et resplendissante à la fois, qu'il devait être bien le seul à maîtriser. Cet élément était lui et lui était cet élément : la paix qui habitait son âme l'était tout autant que la paix habitant ces rayons dorés, qui eux dégageaient ce calme et cette chaleur autant que les lieux fréquentés et appréciés par lui-même. Telle la continuité des traits dégagés par la lumière d'une lampe, il fallait perpétuer la magie de ce pouvoir et la faire accroître et grandir, toujours pour le même et unique objectif, aussi resplendissant que pouvait l'être son don : Liam. C'est ce nom que se répétait sans cesse le garçon, lorsqu'il décida enfin d'un peu regarder son intériorité et de rendre celle ci plus forte et plus brave.

Et il se trouve un lieu formidable pour l'accomplissement de sa passion, un lieu sombre, froid et hostile, qui respire la poussière et transpire la vieillesse et l'oubli. C'était justement l'opposé de lui-même, et l'opposé de ce qu'il éprouvait et du dynamisme dans lequel il était, de la joie et de l'action dans lesquelles il trépignait sans cesse. Sans attendre comme il eut l'habitude d'attendre devant les fenêtres et les bancs à regarder inlassablement ce qui l'entourait, il commença à joindre ses mains, déjà là dans le vieux grenier. Pensant au plus fort à Liam et à son don, de la manière la plus authentique possible, il n'eut ni peur de l'obscurité ambiante ni peur de ce qui pouvait en sortir. Et de ses mains sortirent une magnifique sphère de lumière, d'un jaune entre le doré et l'ambre, qui ne fit que s'accroître et encore s'accroître jusqu'à être beaucoup plus imposante que ce que le garçon avait l'habitude de voir. Sa passion, son dévouement, son entièreté se donnaient tellement à ce si beau et si mignon adolescent que cela avait influé sur un amas de photons.

Sous l'impulsion de la force qu'il mit en œuvre, ses jambes fléchirent comme ses yeux se fermèrent, et l'on pouvait voir sur son visage tout l'effort pour donner à la lumière une taille si conséquente, qu'il en fut tout étonné lorsqu'à nouveau il regarda le fruit de son travail. Et pour mieux l'observer, il s'arrêta et resta planté devant sa création, comme si c'était l'un des plus beaux monuments d'un merveilleux voyage. Il avait dépassé ses limites, et voilà ce que Liam serait apte à voir. Alors la satisfaction et le bonheur du résultat le poussèrent à recommencer de plus belle, et voilà que le garçon se concentra à nouveau. Il joignit ses mains comme à la messe, et ce fut le même rituel, avec encore une autre sphère et encore un nouvel émerveillement. Celle ci était de même taille et brillait de la même manière, si bien que tous les cartons autour de lui furent éclairés. C'était la première fois qu'il jetait la lumière sur autant de choses. Et il y en eut encore plus lorsqu'il atteignit la troisième, et que la fatigue eut à son tour raison sur lui-même. Presque essoufflé, c'était beau de voir à quel point il avait œuvré à ce spectacle et à quel point lui était ravi de le voir. Ainsi content de son œuvre, il s'allongea et croisa ses mains derrière sa tête, posant tranquillement ses yeux sur les sphères flottantes. Le doux mouvement qu'elles produisaient, finit par l'endormir telle une berceuse. Il faut dire que la petite danse, la légère chorégraphie à laquelle elles se prêtent, furent une chose si paisible qu'elles étaient capables de plonger dans le sommeil les plus tenaces des personnes.

Après un doux rêve et une bonne sieste, lorsque le garçon se réveilla, celui ci fut surpris de voir que deux d'entre elles étaient toujours présente. Il regarda la vieille pendule qui fonctionnait encore : il avait dormi environ douze minutes. Ainsi, lorsqu'il se rappela qu'à l'époque au moins deux d'entre elles auraient disparu et que l'une aurait faibli, et qu'il remarqua que maintenant l'une faiblissait seulement et que l'autre semblait en pleine forme, il comprit qu'il avait fait un pas de plus. Qu'il avait avancé comme son corps avait avancé et comme sa tête avait avancé. Et maintenant, il avait accomplit son dévouement le plus profond envers ce garçon et il l'avait fait sans broncher. Voilà la force que Daaf avait eut.


Couleur de dialogue : #FFBF00




Emblèmes:


Thèmes:


avatar
Daaf
Syndicat

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: "Pour lui" [RP Solo Entraînement]

Message par "Hakaishin" Warren le 5/10/2017, 21:39



Alors, qu'avons-nous là ? Un RP de type... Ouah, il dépasse les mille mots, impressionnant ! Ouais, c'pas mal, il a du contenu, il a peu de fautes (parce que mon âme de grammar nazi ne s'éteindra jamais ♥️), et a le sens du détail. Moi j'aime bien. Moi je valide. Allez, on est gentils, tu viens de te faire rembourser un point évo. Congratz'.




~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Administrateur Divin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum