Réconciliation • Eryn

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Réconciliation • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Sam 30 Sep - 20:14

Rappel du premier message :

hrp:
Ce RP se passe le 23 juillet 2017. Parce que.

La légère brise jouait avec tes cheveux et te caressait le visage. Tu marchais, laissant vagabonder tes pensées. Tu ne souhaitais pas regarder autour de toi, préférant garder le peu de concentration te restant pour éviter de potentiels obstacles pouvant se dresser sur ta route. Tous ces gens semblant ne se soucier de rien, une expression joyeuse placardée au visage, si insouciants... Tu ne saurais dire pourquoi, mais cela avait toujours réveillé en toi une forme de... dégoût ? Peut-être était-ce cela. Ou alors étais-tu devenu trop amer au fil du temps ? Tu ne tenais quand même pas à finir comme ces innombrables petits vieux passant leur temps à broyer du noir.

Tu passes devant de nombreux bâtiments, mains dans les poches. Tu passes devant de nombreuses personnes, qui ne semblent pas faire attention au fantôme que tu es. A vrai dire, tu avais toujours eu le sentiment de ne pas être... normal, en un seul morceau. Et cela s'était accentué lorsque tu avais découvert que tu n'étais en fait qu'un morceau de miroir brisé parmi quelques autres en toi. Et au milieu de ces personnes semblant être maîtres d'elle-même, tu te sentais étranger, vivant dans l'angoisse qu'un jour, quelqu'un découvre ton pire secret et l'utilise à son avantage. Même le secret le mieux gardé peut tomber entre de mauvaises mains.

Tu passes devant un couple, semblant être aux anges. Tu détournes le regard de cette scène. Immédiatement, tu penses à Eryn... Tu ne savais même pas quelle avait été l'issue de votre conversation de la dernière fois, à cause d'une visite improvisée - comment l'avais-tu su ? Ce n'était pas très compliqué, certaines choses n'étaient pas à leur place habituelle. Ah, qu'elle semblait remonter à une éternité... Tu préférais l'effacer de ta mémoire, cela ne faisait que te déprimer encore plus. Et puis... elle devait sûrement être passée à autre chose. Cette seule pensée suffit à te blesser légèrement. Tu n'arrivais pas totalement à te convaincre que ce n'était pas grave, que de toute façon, il y en avait d'autres. Mais une petite voix te soufflait que ce n'était pas tout à fait vrai...

Il y avait aussi autre chose qui te tourmentait. Est-ce que la blonde s'était amusée à tout raconter au premier venu ? C'était vraiment l'une des pires possibilités existantes. Tu n'avais pas envie d'avoir des problèmes par la suite ; tu en avais déjà bien assez comme ça. Et puis, en sachant cela, elle pourrait très bien l'utiliser à son avantage... Non, tu ne préférais pas y penser. Pour ces nombreuses raisons, tu ne réussirais pas à regarder Eryn en face, si un jour tu la recroises.

Tu chasses ces pensées de ta tête avant de soupirer. De toute façon, la situation ne pouvait pas être pire, non ? Tout en pensant à tout cela, tu n'avais pas réellement fait attention à la direction que tu prenais. De toute façon, tu détestais le quartier résidentiel. Trop calme, rempli de personnes ne pensant qu'à leur propre bonheur. Et puis, ce n'était vraiment, mais alors vraiment pas le genre de lieu que tu avais l'habitude de fréquenter ; ça faisait trop quartier de riche, à ton goût. Maintenant que tu y pensais, tu n'avais aucune putain d'idée de ce que tu foutais là. Peut-être parce que ça changeait tes habitudes. Mouais, en attendant, je note de ne plus jamais remettre les pieds dans ce quartier de merde.

Toujours aussi perdu dans tes pensées, le regard dans le vide, tu heurtes une personne. Tu ne tombes pas par terre, non, il ne manquerait plus que ce cliché, mais tu peine un peu à retrouver ton équilibre. Une fois correctement sur tes deux pieds, tu prends à peine le temps de regarder la personne que tu as renversée. C'est à peine si tu marmonnes un "'Scusez-m..." avant de t'interrompre. Cette crinière blonde, cette silhouette... Tu la reconnaîs entre mille, pour l'avoir explorée de nombreuses fois. Tu restes interdit quelques secondes, espérant que ce ne soit qu'une illusion, avant de péniblement sortir :

E... Eryn ?!

Tu avais vraiment la poisse : pourquoi fallait-il toujours que tu tombes sur la personne que tu as le moins envie de voir ? Tu commençais à angoisser, mais tu essayais de te calmer un minimum. Il fallait que ce soit toi, toi seul, qui se dresse face à elle, qui lui parle, et pas quelqu'un d'autre. Les autres feront sa connaissance plus tard, si l'envie leur en prenait ; en attendant, tu restais planté là comme un idiot, attendant probablement le déluge.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas


Re: Réconciliation • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Sam 30 Sep - 21:11

Tu ne t'attendais pas à ce qu'elle se mette à rire, aussi ton sourire s'agrandit. Un peu. Puis s'en suivit ce silence gênant, dans lequel personne ne dit un mot. Seuls les bruits alentours venaient à la briser. La voix de la blonde te sorti de tes pensées. Qu'est-ce qu'elle voulait dire par "tu regardes que moi"...? C'était une espèce de commandement caché ? Tu chasses cette pensée, te surprenant tout seul. Un des Autres avait finit par te contaminer, avec son habitude de dire tout ce qu'il lui passe par la tête ?

Après une courte pause -comme si elle se faisait peur elle-même à penser quelque chose comme ça (au moins, vous étiez deux à être confus, si c'était le cas-, elle reprit. S'amuser avec elle ? Tu hausses légèrement un sourcil. Carrément ? Elle se rattrapa bien vite, assez maladroitement, d'ailleurs. Tu ne l'avais pas encore vu aussi "maladroite" ; mais cela ne faisait qu'ajouter des points à son charme. Et puis, comment un fantôme en peine errant pouvait-il considérer les autres de jouets jetables ? Cela serait bien cynique, quoique amusant. De toute façon, ne pouvant faire grand-chose, il se contente d'observer, et parfois d’interagir avec le monde extérieur. Un peu comme toi.

Tu te contente de faire un nouveau petit sourire amusé, sans rien dire de plus. Entre tes bras, tu la sens frissonner ; instinctivement, tu la sers un peu plus contre toi, comme pour la réchauffer -bien que cela ne soit pas forcément utile, il ne faisait pas particulièrement froid. Elle te posa une question, suivit d'une petite phrase qui te fit détourner les yeux. C’est difficile de te comprendre tu sais… Tu ne savais pas vraiment quoi en penser. Peut-être qu'il faudrait que tu fasses des efforts pour être moins compliqué, ou quelque chose comme ça ? Tu préfères ne pas relever ce bout de phrase et entrer directement dans le vif du sujet :

Hum... Rhabille-toi d'abord et on avise ensuite ? Parce que je veux bien qu'on reste ensemble, mais... pas à poil, quoi.

Qu'on reste ensemble... Pourquoi voyais-tu un sens caché à ces simples mots ? Etais-ce l'expression d'un désir, d'une envie, que tu ne pouvait ou n'osait exprimer devant elle ? Non, tu te faisais forcément des idées. Oui, c'est ça, tu te faisais des idées, c'était forcément ça. Juste ton esprit qui te jouait des tours, ça allait passer, avec le temps. Même si une voix ténue au fond de toi-même ne cessait de te répéter que ce n'était pas le cas, que c'était bien plus profond. Mais tu refusais d'y croire. Tu ne pouvais tout simplement pas.

Et... pour ton boulot, tu vas faire comment ?

Parce que ce détail t'étais complètement passé au-dessus de la tête. Tu voulais bien rester avec la blonde, mais elle avait peut-être d'autres obligations. Puis, tu ne voulais pas que... Depuis quand tu te préoccupes des autres, tiens ? C'est nouveau, ça. Enfin. T'espérait juste qu'elle n'ai pas l'idée de remettre le truc qui lui servait de fringue qui était... probablement encore par terre, sauf si quelqu'un l'avait ramassé. Après tout, il y en a bien qui ont des goûts bizarres.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réconciliation • Eryn

Message par Eryn le Sam 30 Sep - 21:13

C’était étrange, étrange et perturbant de se retrouver collé à lui ainsi, comme une étreinte amoureuse. Elle n’était pas habitué à ça, ils n’étaient pas habitués à ça dans leur relation plutôt décousue et… Enfin, relation… Il s’agissait surtout de liaison au final.

Une liaison plutôt lointaine si on y réfléchissait. Avec toutes ces disputes aussi…
Lorsqu’elle posa ses questions, elle regretta de ne pas s’être retournée, pour voir ses réactions, essayer de comprendre si cela déclenchait quelque chose en lui ou pas… Mais au final, elle ne bougea même pas après, préférant ne pas voir un signe qui lui déplairait.
Un sourire étira ses lèvres lorsqu’elle l’entendit lui dire de se rhabiller, alors, elle se retourna dans ses bras et glissa ses bras autour de son cou.

« Je croyais que ma nudité te plaisait… »

Ouf, il n’avait pas capté sa petite erreur qu’elle ne comprenait d’ailleurs toujours pas, la jeune fille glissa sa main derrière l’oreille du garçon, allant chercher une mèche de cheveux qu’elle entortilla autour de son doigt.

« Ne t’inquiète pas, ce n’est pas mon boulot… Je dépannais une … pote… »

Bon, un terrain bien plus maitrisé, c’était ce qu’il fallait après tout. La jeune fille sourit et se colla contre lui, retrouvant une étreinte qu’ils connaissaient plus. Qui ne la mettait pas sur une pente dangereuse et déconcertante…

« Alors on bouge où ? Tu veux vraiment que je remette la robe pour y aller ? »


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réconciliation • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Sam 30 Sep - 21:15

La jeune femme n'avait pas avoir l'air de bien vouloir se rhabiller. Elle s'accrocha à ton cou, semblant aimer te tendre des perches. Plus qu'elle te plaisait, tu avais l'habitude de la voir nue, prenant chaque fois plaisir à explorer la moindre parcelle de sa peau dès que l'occasion se présentait. Son visage était si proche, à l'instant... Tellement proche... C'est comme s'il te tentait, même sans le vouloir.

Je n'ai jamais dit le contraire ~

Tu lui arraches un rapide baiser. Pourquoi ce geste, tu ne saurais le dire ; ça te démangeais juste. Mais est-ce que ça ne faisait que simplement te démanger ? Elle passa ses doigts dans tes cheveux et joua avec l'une de tes mèches. C'était bien la première fois qu'elle te le faisait ; peut-être que...? Non, tu devais sérieusement arrêter de te faire des films pareils.
Elle ne semblait pas non plus très inquiète pour son boulot, c'était pour dépanner une pote, comme elle le disait. Tu ne pouvais que la croire, mais toujours est-il qu'elle était toujours aussi dénudée. Et tu te doutais qu'elle allait refuser d'aller chercher des habits décents. Dommage que la veste que tu lui a passé tout à l'heure ne soit pas assez longue ; tant pis, vous feriez avec -elle n'avait qu'à pas se désaper en pleine rue comme ça.

Tu hausses les épaules à la mention de la robe avant de te relever. De toute façon, qui avait envie de se balader avec une horreur pareille ? Tu préférais clairement qu'elle reste en petite tenue, parce que te coltiner ce truc... En plus, c'était serré... Rien que d'y penser, l'affreuse image de tout à l'heure t'était revenue en tête. Tu étais bien content de l'avoir oubliée, et voilà qu'elle revenait... Tu essaies par tous les moyens possibles et imaginables de t'en débarrasser avant de t'adresser à la jeune femme :

Chez moi, si tu veux, j'ai un truc à toi, en plus.

Parce que ça faisait un moment que tu devais la lui rendre, son écharpe, en plus.



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réconciliation • Eryn

Message par Eryn le Sam 30 Sep - 21:17

Les mains dans les cheveux du jeune homme, elle ne put empêcher un soupir de contentement s’échapper de ses lèvres alors que le garçon déposait ses lèvres sur les siennes. C’était court, trop court mais tellement plaisant.
Un sourire sur les lèvres, elle s’amusait de la réaction du jeune homme à la mention de sa robe, il semblait vraiment la détester et elle le comprenait parfaitement, après tout, elle était vraiment hideuse cette robe…

Elle devait peut-être appeler l’inquisition esthétique, cela devait être un crime une tenue aussi moche !
Eryn sourit un peu plus, cela allait peut-être finir par la rendre superficielle cette histoire.
La jolie blonde haussa un sourcil intrigué alors qu’il mentionnait avoir quelque chose lui appartenant. Qu’est-ce que cela pouvait bien être au juste.

« Je te suis alors ! »

La jeune fille tira un peu sur le sweat pour couvrir un peu plus son arrière et lui fit signe d’engager le chemin. Parce que oui, elle ne se rappelait plus vraiment où il créchait en fin de compte. Mais il pouvait rêver pour qu’elle l’admette. Et puis, si c'était lui qui l'emmenait chez lui, c'était un peu comme une invitation non ?
Croisons les doigts...


Revenir en haut Aller en bas

Re: Réconciliation • Eryn

Message par Akatsuki Nakamura le Sam 30 Sep - 21:20

La blonde ne semblait pas avoir compris à quel objet tu faisais référence... Tant pis, elle le comprendra bien vite quand vous serez à destination. Par que cet objet, ce vêtement même, traînait chez toi depuis un bout de temps déjà, et il serait peut-être temps de le lui rendre.

Dès qu'elle fut prête, tu lui fit signe de te suivre. Tu étais un peu gêné car, en-dessous, elle n'était pas franchement habillée. Heureusement, les passants ne semblaient pas tellement vous porter attention -et puis, ton sweat lui faisait une sorte de robe, donc ça passait plus ou moins. Durant tout le trajet, tu ne dit pas grand-chose ; après tout, qu'est-ce que tu pouvais bien lui dire ? Que tu te sentais bizarre quand t'étais avec elle ? Que tu ressentais un truc que t'arrivais pas à exprimer ? Voire même un sentiment totalement improbable auquel tu n'avais que difficilement le droit de simplement effleurer ? Il valait mieux que ça se passe dans le silence, en effet.

Quelques minutes de marche plus tard, vous voilà dans ton appartement. Tu la laisses dans le salon, divertie par le chat, pendant que tu essaie de te rappeler ou tu avais bien pu mettre ce fichu objet. Pour peu que les autres l'aient déplacé, t'en avais pour un petit moment. Par chance, tu le retrouves bien plus vite que ce que tu ne pensais. En le prenant en main, tu te souviens qu'Eryn te l'avait prêté pour cacher une marque gênante au cou... Tu souris légèrement à cette pensée avant de revenir vers la blonde.

L'écharpe blanche à la main, tu lui sors un "J'ai retrouvé" tout en t'approchant d'elle. Soudain, sans prévenir, tu passes la fameuse écharpe autour de son cou, l'approche encore plus et déposes un baiser sur ses lèvres. Mais celui-là est... différent. Tu ne saurais l'expliquer, mais il n'était pas comme les autres. Moins intéressé, plus... sentimental ? T'en savais rien, en fait. Tu le fis durer longtemps, ce baiser, avant de te détacher d'elle, un peu à regret.

Oublies pas de me rendre ma veste, tu lui dis simplement après un court silence.

Tu attends qu'elle parte avant de t'affaler sur le canapé, caressant distraitement ton chat qui se frottait à tes jambes. Peut-être que, finalement, ta relation avec elle était bien différente de ce qu'elle devrait être...



                   

#ED0000 / #39D0E5 / #4D6EB2 / #C04E87 / #F29C1D

Revenir en haut Aller en bas

Re: Réconciliation • Eryn

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum