She-wolf ( PV: William )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

She-wolf ( PV: William )

Message par Rain le Jeu 21 Sep 2017, 04:18


She-wolf


“She slept with wolves without fear, for the wolves knew a lion was among them.”
La lumière transperça finalement les épais nuages gris. La terre se réchauffa, mais les bruits lourds de la louve sur le sol la fit vibrer sans relâche. Elle courait à travers les arbres appréciant la brise dans son pelage d'ébène sans se soucier de son entourage. La confiance de la bête étouffa l'air et aucun animal ne daigna sortir de sa précieuse cachette. Elle était impatiente et submergée par une soudaine joie de vivre dont elle ne connaissait pas l'existence. Son instinct animal la menait par le bout du nez. Les différentes odeurs de la forêt l'envahissaient, mais elle reconnu sans peine l'une d'entre elles. La joie disparu aussitôt comme si elle n'était que poussière. Il était-là, à l'orée de la forêt. Ses pas la portèrent jusqu'à lui et elle s'arrêta net entre les arbres lorsqu'elle l'aperçu de son regard ambré. Les cheveux roux du garçon s'enflammaient sous la lueur du couchée du soleil, mais elle n'osa pas faire acte de présence. La louve resta figée, complètement incapable de faire un mouvement.

...

Un peu plus tôt dans la soirée, Rain revenait de la salle de musique. Elle y avait jouer plus de 3 heures sans relâche, sans même faire de pause. Son frère était parti depuis déjà 1 mois en remplissant sa part du marchée, mais bien évidemment, la she-wolf l'avait envoyé baladé. Elle connaissait désormais la véritée, mais elle ne désirait pas que cet homme reste dans sa vie. En laissant une lettre avec ses informations, il avait de nouveau quitté l'Angleterre. La jeune femme avait rongé du noir pendant un certain moment. Pourtant, la passe sombre de sa vie commençait tout juste à devenir plus clair. Ses parents n'étaient pas des gens bien et les gens qui les avaient tués la croyaient morte. Elle ne craignait plus rien à présent. Après une longue douche, la Rubis s'allongea sur son lit. La brise du soir pénétra dans la chambre alors que les rideaux dansaient au grés du vent. Elle agrippa son téléphone et erra sans but sur les réseaux sociaux. Elle s'ennuya rapidement. Comment pouvait-elle rester ainsi un vendredi soir? Elle chercha vivement dans ses contacts et son doigt s'arrêta sur un nom en particulier. William. Leur dernière rencontre datait déjà de deux semaines et ni lui, ni elle, n'avaient redonnés signe de vie. Elle hésita un moment, mais finit par céder. Elle commença à taper sur l'écran alors que sa she-wolf essayait en vain de la persuader de faire autre chose.

- Hey (5:00pm)

Elle le regretta aussitôt. Plus elle attendait une réponse, plus elle s'impatientait. Incapable de rester en place, elle glissa hors de son lit et sorti subitement de sa chambre. Scarlett se mit à lui crier des bêtises aux oreilles, mais elle l'ignora. Elle avait besoin d'air, de courir et d'oublier cet homme. Il n'était pas à elle, mais était-elle à lui? Ses oreilles se dressèrent sur le dessus de sa tête alors que ses joues s'enflammèrent avec un mélange de colère et de gêne. Elle atteingnit finalement les Jardins quand son téléphone vibra dans sa poche, mais elle fit toujours la sourde oreille. Elle prit place sur un banc à l'extérieur afin d'observer le couchée du soleil en espérant que ça suffirait à la calmer. Les minutes passèrent et son coeur ne cessait de lui faire mal. Tremblante, elle glissa sa main vers son téléphone et y jeta un coup d'oeil.

- Hey, what's up ? (5:11pm)

- Pas grand chose ! On peut se voir ce soir ? (5:20pm)

Elle prit le temps d'attendre sans vraiment s'ennuyer. Elle avait reprit sa marche, mais plus lentement tout en se dirigeant vers le portail de l'Académie. À la moitié du trajet, elle regarda de nouveau son téléphone et remarqua que le rouquin lui avait répondu depuis un certain moment, mais elle n'avait pas daigné regarder sur le champs.

- Omw to work right now, but sure. Am off at 11pm (5:26pm)

- Good. Rejoins moi dans les bois proche des quartiers tranquilles! À plus. (5:35pm)

Elle se trouvait désormais au portail et poursuivit sans peine sa transformation. Elle traversa les quartiers en moins de 30 minutes. Elle se retransforma lorsqu'elle rejoigna les sous-bois de la forêt. Ses vêtements étaient plus ou moins déchirés. Rain s'assit le long de tronc d'arbre et regarda une dernière fois son téléphone.

- Roger that. See you then ! (5:43pm)

...

La louve sortit soudainement de sa trense. Elle se glissa, à pas de loup, à l'extérieur de la protection que lui offrait la forêt. Elle se dressa de toute sa hauteur face au jeune homme qui la regarda de son seul oeil turquoise. La bête n'arriva pas à déchiffrer l'émotion dans son visage, mais elle ne fit que l'observée, ne procédant pas à sa transformation humaine et gardant une bonne distance entre elle et le rouquin.
#iwhae pour epicode


MY INNERWOLF, AKA SCARLET:


Presentation
Documentation
The locker
avatar
Rain

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: She-wolf ( PV: William )

Message par William P. MacKenzie le Jeu 21 Sep 2017, 04:58


Cela faisait déjà deux semaines depuis leur dernière escapade. Depuis, Will avait eu son rendez-vous avec Tristalle et ce... cette rencontre avec Noa. Enfin, sans parler des cours. C'était justement à l'heure exacte où les cours terminaient que son téléphone vibra. Dans la cohue, il ne le regarda pas immédiatement. Il commençait plutôt à se dirigé vers l'établissement où il travaillait désormais. Ce n'est que quelques minutes plus tard qu'il répondit enfin au premier message et ce, d'ailleurs, avec sa nonchalance habituelle. S'en suivis un court échange qui déterminait l'heure et l'endroit de leur prochaine escapade. On parlait de la soirée même, dans les bois.

Au fil de l'échange, William s'était rapproché et avait même atteint son lieu de travail. Il avait déjà revêti son kilt noir et sa chemise blanche lorsqu'il envoyait son dernier message de la soirée. Il cassa ensuite la croûte avant de se mettre au boulot pour servir les gueuses et les gueux.



* * *

Onze heure sonnait et MacKenzie donnait la tag à ses collègue, les laissant terminer la soirée. Théoriquement, il retournait au campus, question de respecter le couvre-feu. En exception, et il était fan des exceptions, la pratique allait plutôt l'amener à errer un peu avant de rejoindre quelqu'un hors des limites de la ville. En même temps, la direction ne pouvait pas s'attendre à ce que le couvre-feu se fasse respecter quand jeune filles et jeunes hommes partage un même établissement et son dans l'incapacité de visiter la chambre des autres.

Les pas du rouquin le menèrent jusqu'à l'orée de la forêt. Il y était aller quelques fois déjà, mais encore jamais la nuit. Il remerciait le ciel de lui offrire une lune brillante, parce que sans celà, la pénombre serait presque mortelle. Parlant de mortel, il appercevait tout juste une large silouhette émerger de l'ombres des arbres. Vu la taille, ça devait un ours. Aucune chance, il n'y avait pas d'ours par ici. La masse noire avança encore, ses yeux d'ambre réfletant la lueir de la lune.

Le highlander était déjà prêt à partir à vive allure. Il savait que tourner le dos à un prédateur était une mauvaise idée, mais il s'y préparait doucement, libérant ses main pour la claque salvatrice au moment venu. La bête avançait toujours, révélant d'autant plus sa forme. Ce n'était effectivement pas un ours. La lumière nocturne pernis à l'oeil du borgne de reconnaître là les traits canin d'un loup. Figé, mais mouvant, calme, mais paniqué, l'écossais ne quittait pas la bête du regard.

Lorsque celle-ci cessa de s'avancer et s'étira de toute sa hauteur, il se demanda bien si un hunain, même de sa taille, serait pitance suffisante pour ce monstre. Sans pour autant être un véritable animal lui-même, tout son être, son instinct, lui disait de prendre la poudre d'escampette, de filer à la française (oui parce qu'il est britannique). Malgré tout ça, malgré son coeur qui battait la chamade, le suppliant de quitté la proximité de cet animal. Malgré son estomac qui se tordait et ses viscères qui se tortillait. Malgré la peur instinctive que lui invoquait le loup géant, il ne bougeait pas.

À la place, son regard turquoise était fixé dans celui ambré de la bête. Il cherchait, contre toute logique, sensation et sentiment, à lire les intentions de ce montre de chair et de fourrure.


Why should I worry ~?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue | 1E90FF)
Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: She-wolf ( PV: William )

Message par Rain le Jeu 21 Sep 2017, 05:55


She-wolf


“She slept with wolves without fear, for the wolves knew a lion was among them.”
Il ne bougea pas et elle non plus. Ils se fixaient du regard sans dire quoique ce soit. Il ne réagissait définitivement pas comme Aegis, qui lui avait tout simplement parlé avec la bête lorsqu'ils s'étaient finalement retrouvés nez à nez ou encore Narok qui avait tout de suite deviné qu'elle était quelqu'un comme lui. Le silence devint pesant et la bête finit par s'asseoir en prenant appui sur ses pattes arrières. Sa queue balaya le sol poussiéreux et ses oreilles se tendirent au moindre bruit. Elle ne lâcha pas le rouquin du regard comme si elle cherchait désespérément une échappatoir. Un grognement rauque s'échappa de la louve. Sa peau commença à chauffer et en moins de quelques secondes, la silhouette de la bête se réduit en celle de Rain. Son jean noir était déchiré, surtout vers le bas et son chandail n'avait pas fait exception. Il lui restait tout de même du tissu sur les zones stratégiques et ça la soulageait légèrement. Ses longs cheveux lilas brillèrent à son tour sous le clair de lune et son regard noisette se posa sur celui de William. La jeune Rubis se mit à sourire, moqueuse. Elle voyait l'air appeuré de son bel ami et ça la faisait bien rire. Le jeune homme avait toujours l'air si sûr de lui alors quand ce moment, Rain n'aurait pas été étonnée de le voir prendre ses jambes à son cou. Pourtant, fidèle à lui-même, il était resté immobile malgré la forte odeur de frayeur. La she-wolf glissa l'une de ses mains pour pousser ses cheveux vers l'arrière, plutôt fière de son coup.

- Tu devrais voir ta tête ! , dit-elle amusé tout en s'approchant du Rubis. Si j'avais été un vrai loup, je t'aurais déjà bouffé tout cru, mais remarque... je peux toujours le faire, continua-t-elle en redressant nonchalamment les épaules et en battant des cils, innoncemment .
#iwhae pour epicode


MY INNERWOLF, AKA SCARLET:


Presentation
Documentation
The locker
avatar
Rain

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: She-wolf ( PV: William )

Message par William P. MacKenzie le Sam 23 Sep 2017, 04:35


Considérant le silence relativement total de l'endroit et la force avec laquelle son coeur battait, Will se disait qu'il pourrait sans doute utiliser ses propres battements de coeur pour utiliser son pouvoir. C'était tirer par les cheveux, mais c'est ainsi qu'il le ressentait à ce moment. Quoi donc pouvait l'empêcher de s'enfuir pourtant? Qu'est-ce qui le retenait à cet endroit ? Rien, visiblement. Il était là pour un rendez-vous avec Rain, mais se retriuvait plutôt devant une créature tout droit sortie des travaux des granda comme Tolkien ou Martin. Sa frayeur se changeait peu à peu en fascination. La bête n'avait pas l'air agressive. Bien l'inverse même, surtout lorsqu'elle eut comme réaction de s'asseoir tel un chien docile. Surtout avec le balayage de la queue.

L'écossais cligna de l'oeil quelques fois. Ik y croyait à peine. Vient alors le grognement sourd. Ce n'était ni un avertissement, ni... Enfin, ce n'était rien de particulier. William ne parlait pas canin après tout. La suite ajouta encore d'avantage à la fascination, effaçant d'avantage la peur. La large silouhette du "monstre" fondait. Bien vite, la bête laissait place à la belle. L'oeil turquoise se plissa, forçant pour déceler les traits de la jeune femme dans la pénombre de la nuit. Il finit bien par reconnaître son amie, celle qu'il était vebu rejoindre. Il réalisait enfin ce qui se passait, mais gardait l'oeil plissé. Elle se moquait présentement de lui, elle donc il lui lançait des couteaux du regard.

Il la laissa le vaner, impassible, jusqu'à ce qu'il ne le soit plus. Elle prétendait pouvoir le bouffer tout cru. Sourire espiègle et étincelle rieuse dans l'oeil, c'était à son tout.


"Tu sais, considérant que je suis en kilt il te serait actuellement très facile de prouver tes dires..." dit-il en laissant doucement apparaître le blanc de ses dents pour laisser le sous-entendu s'imisser dans l'esprit de Mlle Stride.


Why should I worry ~?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue | 1E90FF)
Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: She-wolf ( PV: William )

Message par Rain le Mer 27 Sep 2017, 08:37

La jeune femme remarqua l'agacement dans le visage de son ami, mais elle continua tout de même à le taquiner sans se gêner. Le rouquin ne bougea pas d'un centimètre alors que Rain s'arrêta finalement à deux pas du Rubis. Elle continua à sourire légèrement. William se mit soudainement à sourire et une lueur amusé illumina l'oeil du jeune homme. La louve haussa l'un de ses sourcils, curieuse. Pourtant, ce qu'il lui répondit ne la surprit guère et elle ne fit que hausser des épaules nonchalemment lorsqu'il ouvrit la bouche.

"Tu sais, considérant que je suis en kilt il te serait actuellement très facile de prouver tes dires..." dit-il en laissant doucement apparaître le blanc de ses dents pour laisser le sous-entendu s'imisser dans l'esprit de Mlle Stride.

- Non, pas ce soir, dit-elle en tirant légèrement la langue pour lui faire une grimace amusé. J'avais plus pensé qu'on pourrait aller marcher et parler un peu. Je sais que j'avais dit que je ne voulais pas de ça et que je me contredis, mais il n'y a pas de mal à communiquer autrement qu'avec notre corps, non? Elle prit une pause en continuant de sourire doucement. D'ailleurs, je dois te dire... hum... C'est Rain Stride, mon nom, pas Riverton. Je voulais pas être associé à mon frère dans le temps alors voilà. Elle parla tout en se dirigeant vers la lissière de la forêt et une fois tout près, elle tourna la tête vers le rouquin. Tu viens?


( C'est dégueux, je sais, tape moi pas )


MY INNERWOLF, AKA SCARLET:


Presentation
Documentation
The locker
avatar
Rain

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: She-wolf ( PV: William )

Message par William P. MacKenzie le Jeu 19 Oct 2017, 05:05

C'est toi qui est dégueux, pfft ! ... Jk jtm


William ne laissa pas son désarrois s'éclipser subtilement, laissant paraître une mue déçue sur son visage. Il changea ensuite d'expression devant le ton presque sérieux que Rain prenait. Elle corrigea d'abord son nom de famille, comme s'il l'avait retenu, en parlant de son frère. Stride. Monsieir Stride sonnait étrangement familer à l'oreille de l'Écossais. Il y pensait pendant les quelques secondes suivantes, alors que la louve l'invitait à suivre pour la fameuse discussion. Il hocha doucement la tête avant de lui emboîter le pas, son esprit encore sur la possibilité d'un monsieur, jeune ou moins jeune, Stride...

Ça le frappa quekques pas plus loin, alors que Rain avait l'air prête à parler.


"Stride ! ELIJAH Stride ! Le prof de ... de... Eh... Il me doit des crédits, le bâtard ! Tu lui diras que c'est pas très classe d'abandonner son cours avant que ses élèves en aient la chance !"

Il avait tourné la tête vers la belle pour cet outrage, il remarqua d'ailleurs, après son exclamation, qu'il était là pour écouter avant de parler. Il n'avait pas pu s'en empêcher. Réaliser qu'elle avait un lien avec ce prof, il devait en profiter. Elijah avait eu l'air d'un prof correcte, surtout comparé à l'autre que Will avait dût enduré, c'était injuste qu'il ait dû prendre la poudre d'escampette. Enfin, tout pour dire qu'après avoir pré-interrompu Rain une prenière fois, il recommençait.

"Ah merde, désolé... Tu voulais parler. Vas-y," dit-il en se grattant la nuque par culpabilité, le tout avec un petit sourire de remord et le signe de main invitant à la parole.

Envoyé depuis l'appli Topic'it
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: She-wolf ( PV: William )

Message par Rain le Sam 04 Nov 2017, 20:47

La louve sentit son compagnon hésité et elle sourit. Il devait le connaître, c'est sûrement pourquoi son nom de famille le faisait autant réfléchir. Elle fit vagabondé son regard sur les immenses silhouettes des arbres alors que la nuit était déjà tombée au-dessus de leurs têtes. Les étoiles scintillaient de mille feux... car ils étaient loin de la ville et la faible lueur de la lune était leur seule source de lumière pour s'appercevoir. Rain était hypnotisée par la beauté de la pleine lune et elle savait que d'une façon ou d'une autre, cela devait avoir un rapport avec sa innerwolf, mais personne ne pourrait la contredire sur le fait que ça restait un spectacle magnifique à regarder. William sortit soudainement de sa transe alors qu'ils avaient entamés leur balade vers les bois et la Rubis tourna brusquement son regard noisette, presque vert, vers son bel ami alors que ses longs cheveux lilas balayèrent l'air.

"Stride ! ELIJAH Stride ! Le prof de ... de... Eh... Il me doit des crédits, le bâtard ! Tu lui diras que c'est pas très classe d'abandonner son cours avant que ses élèves en aient la chance !"

Il s'arrêta soudainement et son expression changea une nouvelle fois. Quelle pouvait le trouver mignon avec ses airs... cela lui décrocha un nouveau sourire. Certes, elle ne pourrait jamais ignorer son attirance évidente envers l'écossais, mais ses sentiments se transfromaient en quelque chose de plus beau que l'amour. Au final, comment pouvait-elle réellement savoir quand elle tomberait réellement amoureuse? Elle ne le saurait peut-être jamais, mais c'est ce qui faisait la beauté de la vie. Apaisée avec elle-même, Rain ne se bloquait plus face à ses émotions, car elle préférait désormais tout ressentir et cela, même si elle pourrait en souffrir. À quoi bon vivre, si elle ne pouvait pas vivre pleinement?

"Ah merde, désolé... Tu voulais parler. Vas-y," dit-il en se grattant la nuque par culpabilité, le tout avec un petit sourire de remord et le signe de main invitant à la parole.

- Ce n'est rien, dit-elle simplement. Elle lui sourit doucement pour le rassurée avant de poursuivre sur sa lancée. Je pense qu'il n'y a pas de bonne façon pour abordée le sujet donc je vais juste le dire. Quand je suis arrivée ici, je croyais être orpheline, mais j'étais loin d'être malheureuse, sauf que les souvenirs ont refait surface. J'avais effacé mon passé de ma mémoire et c'est à cette période de ma vie qu'on s'est rencontré. Je redécouvrais le plaisir que j'avais de jouer au piano et le vide incessant qu'il me rongeait de l'intérieur. Mon frère est arrivé à l'Académie et tout d'un coup, tout a été plus clair. Mes parents se sont fait tués lorsque j'étais petite et j'ai tout vu... étant de famille noble, j'imagine que mes parents avaient des ennemies un peu partout, car ils n'étaient pas très aimables, surtout avec Elijah. Mon souvenir le plus lointain me ramène à ce soir-là où un orage déferlait à l'extérieur alors que je fuyais les gens qui voulaient notre mort à la suite de celle de mes parents et dû à ma confusion des mois passés, je ne savais tout simplement plus comment fonctionnée alors que je faisais n'importe quoi. Je n'ai pas d'excuse, mais bon... en gros c'est ça. Elle finit en laissant un soupire de satisfaction lui échapper tout en regardant son ami du coin de l'oeil.


MY INNERWOLF, AKA SCARLET:


Presentation
Documentation
The locker
avatar
Rain

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: She-wolf ( PV: William )

Message par William P. MacKenzie le Ven 17 Nov 2017, 05:09


William offrit à Rain une oreille attentove alors qie celle-ci lui deballait tout son passé, passé qu'il n'avait jamais demandé, mais qu'elle considérait impprtant à partager. Il se demanda bien pourquoi. Ils n'étaient plus que deux amis avec l'occasionnel rencontre pour combler leurs besoins charnels. Ni lui, ni elle n'avait l'intention de présenter l'autre à ses parents dans la semaine. Enfin, surtout pas elle vu le.. trop tôt ? Ok, mauvaise idée d'aller là, mea culpa. Enfin, reste qu'il comprenait difficilement sa place dans tout ça, ce qui poussait la jeune femme à partager tout ça avec lui.

Dans tous les cas, elle démontra sans détour qu'une fois le chat sorti du chapeau, elle se sentait soulagée. Était-ce un si grand secret ? Un fardeau si lourd qu'elle devait le partager avec le premier beau gosse intelligent qui sait bien se servir de... Oui, enfin, il se donna quand même quelques secondes pour analyser ce qu'elle venait vraiment de dire. Donc, ses parents avait été tués, et ce devant ses yeux. Elle s'était enfuie, supposément avec son frère. Il retourna ces informations dans sa tête de plusieurs manières. Se souvint ensuite de la Nouvelle-Zélande et des rumeurs. Il s'attarda au fait que ces "méchants" avait poursuivis de pauvres enfants très clairement innofensif. Quoi que... Tous les deux avait été accepté sur le campus de Tsuki.


"Okay, donc tout d'abord : de où t'es pas devenu Batman ? Ou enfin, Batgirl ? Ensuite... son expression passa de la blague à quelque chose de plus sérieux. Tu penses pas que tes parents aurait pu être que des dégâts collatéraux ? Que ce serait pas plutôt ton frère et toi que ces gens recherchaient vraiment ?

Ah ouais, bien joué Sherlock. Si elle y avait jamais penser, là c'est réglé et elle aura le loisir de se blâmer pour la mort de ses parents. C'est super ça, champion. J'ai hâte de voir comment ta copine va le prendre ça. Non, mais tu parles d'une théorie du complot bidon. Qui voudrait bien capturer des enfants avec des pouvoirs. Ce n'est pas comme si le gouvernement pourrait ensuite leur laver le cerveau et les transformer en arm... Okay, je me taît. Le rouqin avait flashé sur cet idé,e et étrangement ça faisait beaucoup plus de sens qu'une histoire de rivalité familiale de noble, surtout dans notre monde moderne.


Why should I worry ~?
~ LUCEO NON URO ~
(Dodgerblue | 1E90FF)
Got 1 Rose <3
avatar
William P. MacKenzie

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum