New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Zeke le 4/9/2017, 10:37



New beginnings

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


L'avion fit son attérisage sans problème sur le sol. Les turbulances s'étaient estompées alors que le jeune homme ouvrait faiblement les paupières. La lettre se tenait toujours dans le creux de sa main et confus, il observait les alentours. Les autres passagers ne lui accordaient pas la moindre importance. Ils suivirent les directives des agents de bord afin de pouvoir quitter leur siège et de finalement marcher après 2 heures de vol. Zeke se frotta doucement les yeux et jeta un regard vers l'extérieur. La nuit était tombée. C'était plutôt une évidence, car sa mère l'avait fait partir aussitôt que l'incident avait eu lieu. Il devait être près de 23 heures. Sans se soucier des circonstances de sa présence dans ce petit avion, Zeke se redressa péniblement en prenant soin de ne rien oublier derrière lui. Il fut l'un des derniers à quitter la machine et l'air frais du soir le fit légèrement frissonner. Il enfila sa veste et tira ses manches vers ses poignets pour y cacher sa peau ainsi que le chiffre qui y était inscrit. Il se dirigea rapidement vers la bâtisse en espérant échapper à la température extérieur, car les employés les pressaient à sortir de l'avion et Zeke n'avait pas le temps de refermer son manteau. Une fois au chaud, Zeke pris place sur un banc non loin de la porte d'entrée. Il regarda les rares personnes qu'y se trouvaient à l'intérieur de l'aéroport sans vraiment les voir. Le jeune homme repensait surtout à sa mère qui avait gardé le sourire tout le long du trajet alors qu'au fond, Zeke pouvait voir sans peine l'infime tristesse dans la profondeur de ses yeux. Il se demandait si les scientifiques le retrouveraient ou encore s'ils s'attaqueraient à ses parents pour ne pas avoir suivis les règles. Honnêtement, il craignait les deux tout autant. Le garçon chassa rapidement ces pensées de sa tête et se redressa vivement en serrant les poings. Il n'allait pas dormir ici, tout de même! Reprenant ses bagages en main, il quitta la bâtisse en refermant son coat pour éviter de tomber malade. Il pénétra à l'intérieur du premier taxi qui se trouvait sur le bord du trottoir et donna les directives au chauffeur. La voiture déméra et Zeke se détendit un peu. Le paysage défilait de plus en plus et bien vite, ils quittèrent la ville pour se diriger tranquillement dans les coins tranquilles de Cornwalls. Le trajet fut bref, mais plutôt agréable. Le jeuen homme en profita pour s'éclaircir les idées et penser à autre chose que ce qui pouvait se passer en Russie. Les mauvais souvenirs, tout le monde en avait. Il fallait simplement savoir regarder devant soi. Zeke était plutôt fort physiquement et très robuste, mais intérieurement, il était encore fragile. La peur avait diminué depuis que son pays d'origine avait disparu à travers les nuages alors que l'avion volait au loin. Après une vingtaine de minutes, la voiture s'arrêta enfin devant un grand établissement entourer de hautes barrières. Le regard sans expression, il sorti de la voiture, les bagages à la main, et traversa la grille de fer sans même y jeter un coup d'oeil. Avec la noirceur, l'Académie semblait plutôt macabre et même abandonné... Les portes d'entrée étaient impossantes, mais le jeune homme ne se sentis pas plus effrayé qu'à son départ. Alors, il pénétra sans peine à l'intérieur de la bâtisse. Les lumières éclairaient toujours paisiblement le Hall d'entrée et cela, même à près de 1 heure du matin. Le silence règnait et Zeke fut soudainement suspicieux. Comment une Académie tel que celle-là laissait ses portes débarrées sans aucune sécurité autour? Ne craignait-il rien? Légèrement hésitant, le jeuen homme avança dans la faible lumière en espérant peut-être croiser finalement quelqu'un...


Dernière édition par Zeke le 10/9/2017, 05:58, édité 1 fois
avatar
Zeke

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Kalth le 6/9/2017, 20:48

Le soleil abandonnait le monde et le royaume des cieux aux lueurs sélénes. Le jeune homme à la fenêtre resta encore quelques instants, regardant au loin. Le peu de lumière émanant du château permettait de voir assez bien les étoiles. « Finalement, pensa Kalth je commence à m’y habituer, à cette nouvelle vie ». L’académie restait différente de l’Irlande qu’il avait connu. Aujourd’hui, c’était des inconnus qui lui enseignaient. Individuellement, ils étaient des personnes, avec une histoire, des passions, avec tout ce qui les rendait humains. Mais toute une classe mettait Kalth mal à l’aise. Il attrapa le premier livre à portée de main. Il n’avait pas l’envie de lire, mais il s’ennuyait. Il posa son livre devant lui et sa tête dans le creux de ses bras croisés, laissant tout juste dépasser sa main gauche pour tourner les pages. Il commença à lire. Il se fichait de l’histoire, il voulait simplement passer un peu de temps. Il était encore assez tôt, mais la fatigue n’aidant pas, Kalth sombra progressivement dans un sommeil agité.

    Ça n’était pas la première fois qu’il faisait ce rêve. Il se voyait dans une pièce vide, noire et inconnue, avec une seule porte. Lorsqu’il ouvrait celle-ci, elle donnait sur une pièce similaire, mais derrière lui, l’entrée avait disparu. A nouveau, une unique porte se présentait. Comme la précédente, Kalth l’ouvrait. Et comme à chaque fois, la scène se répétait, jusqu’à ce que le jeune homme perde son sang-froid. Il commençait à courir, jusqu’à ce qu’il ne trouve plus aucun porte. Alors Kalth ne se sentait plus seul. Il y avait quelque chose d’oppressant dans un coin de la pièce, puis le jeune homme commençait à étouffer. Il tombait finalement au sol avec pour dernière vision une silhouette toute noire tapie dans l’obscurité.

    Lorsqu’il ouvrit les yeux, il faisait très sombre dans la chambre. Quelqu’un avait du éteindre la lumière. Kalth avait la gorge sèche. Péniblement, il se leva de sa chaise. Ses bras étaient tout ankylosés, ses jambes fourmillaient et son dos lui faisait mal. Il pensa très fort qu’à l’avenir, il ne se rendormirait pas sur une de ces satanées chaises.
Il se dirigea doucement vers la porte de la petite salle de bain de la 6M dans le but de se désaltérer. Il attrapa la poignée puis l’abaissa. A moitié endormit, il s’engouffra dans la pièce noire. Il alluma la lumière. Il s’approcha du lavabo et se baissa pour s’abreuver. Immédiatement, ce qui l’entourait lui parut louche. Il ne put s’empêcher de jurer :

- Eh merde ! Quel con !

    Il entendit des pas approcher de la porte. Il devait faire vite. Il s’empressa de baisser la poignée et s’engouffra à nouveau dans le cadre de la porte.

    Dans quelle salle de bain s’était-il retrouvé ? De toute évidence il devait l’avoir vu au moins une fois. Peut-être son regard s’était-il perdu au travers d’une porte entrebâillée, alors qu’il traversait le couloir saphir ? Là n’était pas sa plus grande préoccupation : Kalth n’était peut-être pas tiré d’affaire. Il regarda à présent la pièce qui l’entourait. Il reconnu avec soulagement le hall de l’académie. Lui qui avait toujours pensé que celui-ci serait trop éloigné pour que cette situation ait lieu, le voilà servi. Le rapide détour par la salle de bain d’un autre avait du jouer. Il ne savait même pas quelle heure il était, seulement qu’il devait-être très tard. Il se remercia presque de s’être endormi tout habillé. Kalth était arrivé par la porte d’entrée et la lumière était assez faible, et il n’y avait aucun bruit, à exception de celui produit pas les pas d’un jeune homme à quelques mètres de là. L’Irlandais ne voyait que son dos.

    Le jeune inconnu était plus grand et ses épaules dévoilaient une certaine musculature. Ses cheveux étaient d’un brun très foncé. Il portait une veste et des bagages. Probablement un nouveau. Il se demanda d’où pouvait-il venir pour arriver si tard. Peut-être avait-il tout simplement traversé toute le Royaume-Uni par la route ? Ou alors venait-il d’un autre continent ? Kalth se rappela le jour où il était arrivé, après-tout, cela était très récent. Il se demanda ce qu’il se serait passé si personne n’avait été là pour lui. Il était tout de même tombé sur deux énergumènes. Kalth se dit que c’était maintenant à lui d’aider ce jeune homme. Ne sachant trop ce qu’il devait dire, il tenta :

- B... Bonsoir ! Je peux peut-être t’aider ?
avatar
Kalth

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Zeke le 7/9/2017, 03:40



New beginnings

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Le jeune homme s'immobilisa au milieu du hall. Il laissa ses bagages au sol et s'aventura un peu aux alentours, mais revenu soudainement vers sa place initiale. Il tournait en rond et sans le moindre signe de vie, il n'avait aucune idée comment regagner sa chambre. Il était exténué et ne rêvait que de se retrouver dans des draps propres. Soupirant lourdement, Zeke glissa sa main dans l'une des poches de sa veste pour en sortir son téléphone afin d'éclairer davantage la pièce. Il pouvait remarquer les escaliers et d'autres sortis, mais aucunes indications. Il remit son téléphone dans ses poches et se gratta l'arrière de la tête, plutôt embêté. Il aurait peut-être dû hébergé dans un hôtel le temps que le jour se montre, mais surmené par les récents événements, il n'avait pas réfléchit en profondeur aux possibilités. Il tira à nouveau sa manche droite pour qu'elle cammoufle le tatouage sur son poignet, car sa vue le dérangeait. Tellement, que c'était rendu une habitude de toujours tiré ses manches. Une mauvaise certes, mais il était plus à l'aise ainsi. Il prit les dernières forces qu'il lui restait pour prendre à nouveau ses bagages et pour enfin prendre la route vers quelque part d'autre que ce hall fantômatique. Ça l'inquiètait légèrement de ne voir personne et cela même s'il était 1 heure du matin. Il s'attendait à voir un garde de sécurité ou encore une personne du personnelle responsable des portes d'entrée ou encore mieux, que les portes soient barrées. S'il prenait en considération qu'il n'y aurait personne pour surveiller alors, pourquoi les laisser débarrées? Perplexe et quelque peu dans les nuages, Zeke n'entendit pas les portes derrière lui s'ouvrir et se fermer, mais une voix incertaine le fit faire volte-face.

- B... Bonsoir ! Je peux peut-être t’aider ?

Une fois complètement retourné, ses bagages lui glissèrent des mains. Il baissa faiblement le regard vers celles-ci et trop fatigué, ne prit même pas la peine de les ramasser. Ses yeux embrumés se déplacèrent sur le nouveau venu pour le détailler quelque peu. Il était légèrement plus petit que lui et il n'était pas très large. De plus, il arborait de simple cheveux châtain avec des yeux marons. Zeke se mit à sourire simplement, bien content d'avoir enfin quelqu'un en face de lui pour lui montrer le chemin. Il ne s'inquiètait même pas sur l'avis que le garçon aurait de son visage. Ses marques ainsi que ses yeux vairons pâle et fantomatiques n'étaient pas des choses à lesquelles il pensait. Il se moquait bien de ce que les autres pourraient dire, car au fond, il savait que tout le monde avait des choses à cacher. Certains portent des marques voyantes et d'autres portent des marques invisibles à l'oeil nu. Zeke ne cherchait pas à cacher son passé, car celui-ci avait forgé l'homme qu'il était devenu et jamais il ne voudrait être quelqu'un d'autre. À quoi bon être quelqu'un d'autre de toute façon? Personne n'avait la vie qu'il désirait. Le jeune homme glissa à nouveau sa main dans ses cheveux ébouriffé, légèrement maladroit.

- Je pense que oui, je ne sais pas où se trouve les dortois et il faut dire que je ne m'attendais pas à arriver à une heure pareil, dit-il alors que sa voix résonna dans le hall désert. Je suis dans la maison Rubis, je m'appelle Zeke, toi?
avatar
Zeke

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Kalth le 8/9/2017, 01:18

Le jeune homme se retourna. C’est avec surprise que Kalth découvrit le visage du nouvel arrivant.  Il ne sut que penser de cet être qui se présentait devant lui. Il arborait sur son visage marqué de cicatrices un doux sourire. Ses yeux vairons montraient une fatigue évidente, et malgré la pâleur de leurs iris, ils témoignaient d’une certaine tristesse. De plus, ils contrastaient avec la couleur de sa peau assez bronzée. Kalth se senti petit face à ce jeune homme qui se tenait là.

    Pourtant, celui-ci semblait comme affaibli, ou plutôt très épuisé. Il déplaçait son regard de manière lascive, et il laissa ses bagage tomber lourdement au sol. Il passa sa main assez négligemment dans ses cheveux ébouriffés.

- Je pense que oui, je ne sais pas où se trouve les dortoirs et il faut dire que je ne m'attendais pas à arriver à une heure pareil, dit-il alors que sa voix résonna dans le hall désert. Je suis dans la maison Rubis, je m'appelle Zeke, toi?

    A vrai dire, le dénommé Zeke n’était pas aux bout de ses peines... Le dortoir était loin et séparé du bâtiment principal. Kalth regarda les bagages au sol et se dit qu’il ne pouvait pas laisser le pauvre garçon dans cette situation. L’Irlandais sourit.

- Avec plaisir ! Mon nom est Kalth. Kalth MacLir, je suis de la maison Saphir.

    Kalth regarda rapidement ses mains nues. Il n’était toujours pas allé acheter de nouveaux gants depuis qu’ils avaient perdu les précédents lors de son arrivée. Il ne pourrait pas ouvrir les portes lui-même. Du moins pas sans paraître étrange. Il s’approcha de Zeke.

- Les dortoirs sont assez éloignés du bâtiment principal... J’espère que tu es prêt à marcher. Je peux peut-être porter tes bagages et te laisser ouvrir les portes ?

    Kalth espérait vraiment ne pas avoir à toucher la moindre poignée de porte. Il risquerait de lui fausser compagnie que trop vite. Or, le jeune homme intéressait, il avait envie d’en apprendre plus sur ce mystérieux inconnu qui venait de surgir de nul part au beau milieu de la nuit. Il se risqua à une dernière question.

-D’où viens-tu donc ?


Dernière édition par Kalth le 15/9/2017, 19:50, édité 1 fois
avatar
Kalth

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Zeke le 8/9/2017, 06:44



New beginnings

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


La fatigue envahissait son corps de plus en plus. La main tremblante, il glissa celle-ci dans sa poche pour en sortir des vitamines de fer ainsi que d'autres protéines et avala les petites pilules d'un coup. Le laboratoire avait créées ces pilules pour lui, car il avait besoin de beaucoup plus de protéine et de fer que les humains normaux. Elles ont été faites en fonction qu'elles soient faciles à avaler ainsi qu'à transporter pour que Zeke est toujours une quantité sur lui. Alors que le garçon procédait, le jeune homme en face de lui regardait silencieusement les bagages du dragon au sol. Il avait bien vu le regard surpris de son sauveur face à son visage, mais il n'avait pas réagit et s'était contenté de sourire faiblement. Le visage du garçon se défigea soudainement et un sourire apparu à son tour sur le bord de ses lèvres. Zeke était quelqu'un se modeste et il se demandait même pourquoi il se retrouvait dans la maison Rubis... Car, selon les informations de l'Académie, les Rubis étaient les gros durs. Certes, il était massif et avait un fort caractère, mais sa personnalité original restait plutôt simple et banale. Le regard dans la brume, la réponse du garçon s'assourdit légèrement dans les tympans de Zeke, mais il comprit tout de même le nécéssaire.

- Avec plaisir ! Mon nom est Kalth. Kalth Lyr, je suis de la maison Saphir.

Le regard de Kalth se dirigea un certain moment sur ses mains nues. Le brunet se demanda qu'est-ce qu'il pouvait bien y avoir de si intéressant, mais il ne commenta pas les actions du garçon. Sans donner d'avertissement, il sortit de sa trense et s'approcha du dragon sans aucun doute dans le regard.

- Les dortoirs sont assez éloignés du bâtiment principal... J’espère que tu es prêt à marcher. Je peux peut-être porter tes bagages et te laisser ouvrir les portes ?

Il allait devoir marcher encore autant? Et merde... Il était pas sorti de l'auberge. La déception se lisa facilement sur son visage alors que le jeune homme se tenait désormais très proche de lui. La différence de grandeur était flagrante à ce niveau-là. Zeke réalisa tout juste quelque chose d'important dans les précédents événements. Kalth n'était pas habillé comme quelqu'un qui rentrait tout juste d'une sortie nocturne et ses actes bizarres envers ses mains rendaient curieux le jeune homme... mais alors, comment était-il arrivé dans le hall, par la porte d'entrée en plus, si les dortoirs se trouvaient si loin? Sûrement un rapport avec le pouvoir de ce dernier, qui sait... Il saurait en temps et lieu. Alors que le brunet réfléchissait profondément, une question s'échappa de Kalth.

- D’où viens-tu donc ?

Il fronça légèrement les sourcils alors que sa conscience reprenait tranquillement sa concentration sur la réalitée. Zeke avait la peau foncé et des yeux étranges. Sa compagnie serait donc bien surprit par ses originies, c'était sûr. Le dragon tira de nouveau ses manches pour cammoufler ses poignets maladroitement. La seule chose qui ornait son poignet droit était le chiffre 527, mais, par insécurité, il avait développé ce tique. Il sourit de nouveau en coin avant de répondre.

- De Russie, dit-il incertain sentant des frissons parcourirent son corps à l'idée de son pays natal, mais il reprit rapidement sa confiance. Comme tu veux le voir, je ne suis pas un homme typique de là-bas avec mon physique. Il fit une légère pause avant de poursuivre. Je peux ouvrir les portes sans problème, tu as juste à me monter le chemin, car je meurs d'envie de dormir enfin dans un lit!


Dernière édition par Zeke le 9/9/2017, 03:25, édité 1 fois
avatar
Zeke

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Kalth le 9/9/2017, 02:58

Zeke semblait aller un peu mieux. Quelques instants plus tôt, Kalth avait vu le jeune homme avaler quelque chose, mais il n’avait pas su identifier ce dont il s’agissait. Ou peut-être avait-il simplement interprété son geste à tord ? En tout cas, le Rubis avait l’air moins fatigué. D’un geste qui sembla frénétique, celui-ci tira sur ses manches.
A l’annonce de la route qu’il restait à faire, son expression fut celle de la déception. Kalth comprenait on-ne-peut-mieux cette réaction, suite à son arrivée tardive.
Après toutes ces questions, Kalth reçu les réponses qu’il attendait.

- De Russie.

    Ces premiers mots étonnèrent l’Irlandais. De plus, le jeune Russe sembla frissonner en prononçant ces deux simples mots. Kalth imagina soudain que les cicatrices qu’il portait n’étaient probablement pas arrivées sur son doux visage toutes seules.

- Comme tu peux le voir, je ne suis pas un homme typique de là-bas avec mon physique.

Il marqua une courte pause. Kalth était en effet étonné de sa précédente déclaration. Il était loin de ressembler à l’idée que l’Irlandais s’était faite des Russes. Tout ce qu’il savait, il le tenait des livres qu’il avait pu lire, des symphonies et des ballets qu’il avait écouté. De Tolstoï à Tchaïkovski, il connaissait ses classiques. Peut-être y avait-il autre-chose ? Quelque-chose qui aurait rendu sa peau plus mate. Cette même chose qui lui aurait infligé ses cicatrices et la couleur de ses yeux ? Kalth n’excluait bien sûr pas que son interlocuteur ait pu naître ainsi, mais celui-ci avait un physique suffisamment particulier pour se permettre de se poser une telle question. Zeke reprit rapidement.

- Je peux ouvrir les portes sans problème, tu as juste à me montrer le chemin, car je meurs d'envie de dormir enfin dans un lit!

    En fin de compte, Kalth était assez satisfait. A moins qu’un nouvel événement inattendu ne survienne, ils pourraient bientôt tous les deux retrouver les doux bras de Morphée. Il ne restait plus qu’à tenir la route jusqu’aux dortoirs.

- En effet, rien ne me l’aurait indiqué ! De mon coté, je suis Irlandais.

D’un naïf excès de confiance, Kalth rajouta quelques mots avec un rire nerveux.

- De mon côté, j’ai un peu de mal à ouvrir les portes sans ennuies...
   
     Ne sachant pas vraiment pourquoi, ce jeune homme souriant lui inspirait une certaine confiance.
     
    Dans le but de prendre les bagages, Kalth s’approcha alors d’avantage de Zeke. La faible distance qui séparait les deux garçon le rendait mal-à-l’aise, mais il n’avait pas envie de traîner. Pas dans ce bâtiment du moins. Kalth avait déjà eu un avant goût du genre d’énergumène qui peuplait l’académie, il ne voulait pas savoir ce qui y traînait la nuit. De plus, cela ne pourrait qu’arranger le jeune homme en face de lui, qui n’attendait que de pouvoir dormir sur ses deux oreilles. Kalth craignait simplement que la longue distance qu’ils auraient à parcourir ne serait pas parsemée d’embûches. Traverser l’académie de nuit ne le rassurait guère. Si seulement lui et sa nouvelle connaissance étaient plus en forme... Après avoir attrapé chaque poignées des bagages, Kalth les souleva. Elles étaient assez lourdes. Il fallait dire que leur porteur n’était pas des plus gaillards. Celui-ci releva le visage vers Zeke. En effet, lui ne devait avoir aucun mal à les soulever. Il ne se rendait peut-être qu’à peine compte de leur poids. Kalth se senti alors vraiment petit face à cet être qui se dressait vraiment tout près de lui. Aussi bien à cause de l’intimidation du jeune Russe que du poids des bagages, le visage de l’Irlandais s’empourpra.

    Finalement, Kalth s’écarta. Il se redressa correctement de manière à ne rien laisser paraître quant au poid des bagages. Il réussirait bien sûr à les porter jusqu’au bout. Ils n’étaient pas si lourds. Simplement il s’attendait à ce qu’ils soient plus légers pour lui.

- Eh bien, mieux ne pas trop traîner. Je suis ici depuis peu, mais connaissant les cas étranges que l’on trouve le jour par ici, je ne veux pas savoir ce qui traîne la nuit. Commençons par sortir.
avatar
Kalth

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Zeke le 10/9/2017, 04:35



New beginnings

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Kalth n'interrompit pas le jeune Russe une seule fois lorsqu'il répondu. Zeke avait observé le garçon et il avait bien remarqué l'étonnement dans les yeux de ce dernier. Il s'en attendait, mais il l'ignora tout simplement en ne faisant aucun autre commentaire sur le sujet. Il était née ainsi, à vrai dire. Les marques ne sont pas de naissance, mais pour la couleur de ses yeux ainsi que de sa peau, c'était génétique. Le dragon balaya le hall du regard alors qu'il perçu un faible son au loin... mais personne en vu. Imaginait-il le bruit? C'était sûrement dû à la fatigue ou encore simplement des bruits dans la bâtisse, car après tout, l'Académie devait être veille. Se persuadant lui-même que se n'était sûrement rien, Zeke reposa son regard fantômatique sur le jeune homme à ses côtés en baisant légèrement la tête pour le regarder dans les yeux alors que celui-ci rompit de nouveau le silence.

- En effet, rien ne me l’aurait indiqué ! Moi, je suis Irlandais.

Zeke sourit de nouveau faiblement. Il savait que l'Académie était internationale alors aucun doute qu'il y aurait des origines de toute sorte entre ses murs. Le rire nerveux de Kalth fit hausser légèrement les sourcils du jeune Russe alors qu'il poursuivit d'un ton plus confiant.

- De mon côté, j’ai un peu de mal à ouvrir les portes sans ennuies...

Le jeune homme aimerait bien lui poser des questions sur le sujet, mais n'osa tout simplement pas, car lui-même n'aimerait pas se faire poser des questions indiscrètes. Non pas qu'il avait honte de son pouvoir, en fait, il le trouvait plutôt cool, mais c'était plutôt les questions plus personnelles qui le rendaient mal à l'aise. Le regard dans la brume, les mouvements de Kalth le fit sursauter légèrement. Il s'était avancé davantage vers lui afin de prendre les lourdes bagages du dragon. Zeke perçut un certain mal l'aise dans le regard de l'Irlandais, mais, encore une fois, il n'en fit rien. Il agrippa les poignées des valises et les souleva par la suite. Le dragon le regarda curieusement voyant s'il allait supporter la masse de celles-ci. Il regard ensuite vers le brunet simplement. Si les bagages étaient plutôt lourdes pour lui, il ne le laissa pas paraître. Pendant un petit moment de silence, le visage de Kalth s'empourpra légèrement. Confu, Zeke le questionna du regard, mais le garçon ne fit que reculer de quelques pas en arrière. Il redressa son dos pour être en mesure de répartir le poids des bagages et coupa le silence qui assourdissait les oreilles de Zeke depuis déjà quelques minutes.

- Eh bien, mieux vaut ne pas trop traîner. Je suis ici depuis peu, mais connaissant les cas étranges que l’on trouve le jour par ici, je ne veux pas savoir ce qui traîne la nuit. Commençons par sortir.

Curieux, Zeke sourit simplement avant de répondre d'un air décontracté.

- Je te laisse me guider, je compte sur toi, dit-il tout en se dirigeant vers la porte du fond, à l'opposée de celles où il était d'abord arrivée. Il jeta un coup d'oeil vers Kalth en même d'ouvrir la porte. L'air frais de l'extérieur le fit frissonné de nouveau, mais légèrement. Il espérait quand même ne pas trop traîner dehors... Si tu veux, continua-t-il, Je peux quand même tenir l'une des valises, cela te fatiguerait sûrement moins.

Alors que les paroles de Zeke se propagèrent en écho, les deux garçons pénétrèrent dans la pénombre et la fraîcheur du soir. Le dragon avait le sentiment d'être observé, mais pensant devenir parano, il essaya d'enfouir ce sentiment une bonne fois pour toute.
avatar
Zeke

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Kalth le 11/9/2017, 00:47

Zeke se contenta de sourire, l’air décontracté.

- Je te laisse me guider, je compte sur toi.

Sur ces paroles il alla jusqu’à et l’ouvrir, tout en regardant rapidement Kalth.

- Si tu veux, continua-t-il, Je peux quand même tenir l'une des valises, cela te fatiguerait sûrement moins.

    L’Irlandais s’avoua qu’elles étaient lourdes. Et puis tant qu’on ne lui demandait pas d’ouvrir une porte, tout irait bien. Il s’approcha du Russe et tendit alors une des valises pour qu’il la prenne.

- Merci... Elles sont lourdes ! En même temps, nous ne sommes pas ici pour quelque jours...

    Kalth passa devant Zeke qui tenait la porte du hall. L’air était frais. Tout deux étaient à présent sortis. Il faisait vraiment très sombre et l’obscurité ne permettait pas d’y voir très loin. Même le ciel, disparu derrière d’épais nuages, ne transmettait plus la lueur de la lune et des étoiles. Avant que Kalth ne s’endorme, tout cela était encore visible, mais des heures étaient passées depuis. L’obscurité la plus totale les cernerait dès que Zeke lâcherait la porte, faisant ainsi disparaître les dernières sources de lumière. Evidemment Kalth n’avait pas de portable. Il n’en avait jamais eu, n’ayant personne à joindre. Donc il n’avait naturellement rien qui pourrait les éclairer. Kalth ne savait pas si le jeune Russe avait une meilleure vue, mais lui ne voyait pas au delà d’un bon 4 mètres. Jamais il ne s’était retrouvé dehors, dans une obscurité aussi dense. Kalth, comme pour se rassurer plongea son regard dans celui du jeune homme qui l’accompagnait. Mais un simple instant, ses yeux pâles trahirent une émotion. Comme  un doute. Plutôt que de parler normalement, l’Irlandais préféra un ton bas et mesuré, comme s’il craignait d'être entendu.

- Quelque-chose ne va pas ? Je ne suis pas très à l’aise... Ce noir... Je n’aime pas trop. Nous avons juste à suivre le chemin. Viens. Tu as quelque chose pour éclairer ?
   
    Kalth n’avait pas peur du noir. S’y retrouver seul dans une chambre était une chose normale, mais ici, les deux jeunes hommes ne se trouvaient pas dans une situation du quotidien. Il poursuivit toujours aussi bas.
avatar
Kalth

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Tori Clark le 11/9/2017, 04:05



Alors que les deux jeunes hommes se dirigeaient de manière quelque peu hésitante en raison de l'obscurité vers l'annexe où se situaient les dortoirs, le vent commença doucement à souffler, puis il y eut un éclair.

Pas étonnant que la Lune et les étoiles aient disparues, les nuages que Kalth avait aperçu étaient des cumulonimbus et voilà que l'orage éclatait. Une petite pluie froide se mît à tomber, tandis que le tonnerre grondait au-dessus de la tête des deux garçons.

L'éclosion de cet orage permettraient de mieux apercevoir les environs durant des séquences d'un millième de secondes à la fois, à cause des éclairs, mais ce n'était qu'un petit avantage en comparaison de ce que la pluie apportait comme inconvénients.





CasierJournal ★ je parle en #000000 (ou en #0DD62F)

Chains of Memories :


.

Compteur de chutes : 19
avatar
Tori Clark
Administratrice

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Zeke le 12/9/2017, 03:16



New beginnings

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


- Merci... Elles sont lourdes ! En même temps, nous ne sommes pas ici pour quelque jours...

Zeke sourit simplement et lorsque le jeune homme lui tendit l'une des valises, il la prit sans aucune hésitation. Kalth passa devant le dragon. Il referma la porte derrière lui alors qu'il pénétra dans la pénombre de la nuit. Le ciel était désormais couvert par des nuages denses. Les frissons parcoururent de long en large le corps de Zeke et ce dernier décida de refermer sa veste de cuire rapidement. Il avait un mauvais pressentiment. Il portait un chandail chaud en dessus de sa veste et donc, se gardait au chaud par la même occasion, mais il cragnait que ses vêtements ne suffisent pas suite à la soudaine baisse de température. La nuit, il n'y avait aucun soleil pour réchauffer les êtres. Il devrait se dépêcher de rejoindre les dortoirs, car sinon, la température corporelle du dragon allait chuter à la même température à laquelle il allait être exposé. Le regard fantômatique du brunet balaya les alentours après que la porte ce soit complètement refermée. Le peu de lumière qu'il avait pu avoir avait disparu et il ne voyais pas plus loin que 4 mètres devant lui. Son pouvoir lui permettait de voir à plus de 300 mètres devant lui lorsqu'il était transformé, mais aucune vision nocturne. C'était quand même dommage. Soupirant légèrement, il dirigea de nouveau ses yeux vers Kalth. Celui-ci semblait voir le doute dans le fond de son regard, car avec un ton très bas, il s'adressa à lui.

- Quelque-chose ne va pas ? Je ne suis pas très à l’aise... Ce noir... Je n’aime pas trop. Nous avons juste à suivre le chemin. Viens. Tu as quelque chose pour éclairer ?

- Non, ça va. Dit-il en glissant sa main dans l'une de ses poches pour y sortir son téléphone. Simplement un mauvais pressentiment, mais je me fais sûrement des idées... En tout cas, j'ai mon cellulaire, mais il ne reste pas beaucoup de batterie.

Une fois le téléphone sortit, il alluma la flashlight. Il aperçut le sentier en question et se dirigea tranquillement avec Kalth à ses côtés. Pourtant, à peine avaient-ils commencé à marcher qu'un orage éclata au-dessus de leur tête. Une pluie glaciale tomba en rafale sur les deux jeunes hommes et le froid pesant fit un choc immense à Zeke. Les éclairs déchiraient le ciel et éclairaient de temps en temps le chemin des deux garçons. Le dragon avait rapidement rangé son cellulaire. Il commença à claquer des dents plus ses vêtements devenaient humides et ses lèvres commençaient peu à peu à devenir bleues. La température de son corps chutait dangereusement et bientôt, il lâcha sa valise sur le sol, fatigué. La pluie tombait fort et rapidement. Zeke avait été prit au dépourvu par la rapidité que sa température corporelle avait chutée. Il se crispa et en essayant de faire un ultime effort, il agrippa de nouveau la valise. En se redressant péniblement, il glissa son pâle regard sur Kalth. Il pouvait encore marcher, mais il devait faire vite, car plus ils allaient lentement, plus les risques étaient grands pour le jeune reptile.

- On doit.. se dépêcher, dit-il entre deux claquements.

Sans ajouter un mot de plus, il accéléra le pas. Il avait apprit avec le temps que bouger le plus possible pouvait réchauffer son corps, mais il craignait que la fatigue ne prenne le dessus et que son corps ne tombe en hypotermie, incapable de faire le moindre mouvement. Serrant les dents et les poings, il fit de son mieux pour continuer d'avancer.
avatar
Zeke

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Kalth le 13/9/2017, 01:18

- Non, ça va. Dit-il en glissant sa main dans l'une de ses poches pour y sortir son téléphone. Simplement un mauvais pressentiment, mais je me fais sûrement des idées... En tout cas, j'ai mon cellulaire, mais il ne reste pas beaucoup de batterie.

Grâce à son téléphone, Zeke éclaira le sentier. Les deux garçon avançaient, mais soudainement une pluie aussi glaciale que torrentielle se précipita sur les deux garçon. L’air devint rapidement plus froid, et les vêtements qui s’imbibaient d’eau refroidissaient à présent les corps. Kalth n’avait pas prévu d’être là où il était. Ses vêtements légers étaient donc à présent un fardeau. Les sentir lui coller à la peau était extrêmement désagréable. Comme si le sort voulait s’acharner, le puissant éclat de la foudre retentit soudain.  A en juger par l’inexistant écart entre l’éclair et le tonnerre, ils était tout près de l’orage. Au moins, chaque trait de foudre permettait aux deux jeunes hommes de voir ce qui se trouvait autour.

- Oh non...

    Zeke lâcha rapidement sa valise. Kalth remarqua que son camarade semblait avoir changé de couleur. Sa peau étaient devenue bleutée à la lueur des foudres.. Voir la peau du jeune homme ainsi le choqua, et il se demandait comment cela était-il possible. Mais il comprit surtout que s’ils ne faisaient pas vite, son état pourrait empirer. Il maudit alors son « don » de n’autoriser ses voyages qu’à sa propre personne. Zeke se ressaisit alors et reprit sa valise. Son regard pâle se porta alors sur l’Irlandais.

- On doit.. se dépêcher, dit-il entre deux claquements.

     Sur ces mots, il accéléra le pas. Tout en continuant à avancer, Kalth réfléchit un instant. Il ne fallait pas qu’ils soient ralentis. Par rien. Cependant, tous deux n’avaient pas penser à un détail. Les clefs ! Zeke n’aurait probablement pas son passe pour le dortoir Rubis, ni la clef de sa chambre. Pire encore. Kalth était sorti de façon involontaire, laissant sa clef dans sa chambre. Cependant, il lui restait son passe personnel.

- Par le plus grand des hasards... As-tu la clef de ta chambre ? L’administration étant fermée...

    Même s’il se doutait de la réponse du jeune Russe, il eu une idée qu’il jugea bonne, afin de contourner ce désagrément, tout en évitant le poids des valises, et le problème de sa clef.

- Tu n’as vraiment pas l’air bien... Dis moi ce que je peux faire...  La moindre chose...

    Kalth commençait tout de même à avoir un peu peur pour sa nouvelle connaissance. Il vit alors à sa gauche une bâtiment.

- Ah ! Nous n’en avons plus pour trop longtemps, il ne nous reste qu’un tier à faire !
avatar
Kalth

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Zeke le 15/9/2017, 19:57



New beginnings

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Le jeune homme se rappelait tous les jours qu'il avait passé avec les scientifiques. Les jours où il le laissait s'enfuir simplement pour analyser ses changements de température, que ce soit en plein hiver ou quand il avait un orage comme celui-ci, les gens qui entraient et sortaient de la chambre 527 sans même lui adresser la parole ou encore les nombreuses prises de sang et analyses comme s'il n'était qu'une simple expérience et non un être vivant avec des sentiments. Ces images lui glaçaient le sang. Il aurait dû en vouloir à ses parents, mais il avait peur dans ce temps-là. Il croyait qu'il allait être soigné et redevenir un enfant des plus normals, mais c'était des rêves bien illusoires. Un miracle qui ne sait jamais produit. Pourtant, Zeke s'acceptait désormais, mais les désavantages de sa condition physique et de la température étaient son talon d'Achille. La pluie déferlait. Elle tombait tellement fort que en moins de quelques secondes, les vêtements du dragon devinrent lourds et glacials sur le contact de sa peau bronzé. Ses cheveux bruns lui collaient au visage et les frissons devenaient de plus en plus constant en essayant en vain de réchauffer son corps. Il plissait des yeux et continuait de marcher sur le chemin. Les éclairs retentissaient toujours en laissant un peu de lumière sur le chemin des deux jeunes hommes. S'ils étaient chanceux, la foudre ne frapperait pas sur aucun d'entre eux. Zeke se mit à tousser alors que Kalth lui posa une question plutôt hésitante qui fit monter l'anxiété dans le corps du jeune Russe.

- Par le plus grand des hasards... As-tu la clef de ta chambre ? L’administration étant fermée...

- Non, je n'en ai pas, marmmona-t-il en claquant toujours de la mâchoire.

L'inquiètude de l'Irlandais se fit ressentir, car il se mit à regarder intensément Zeke. Le Rubis se doutait que ce dernier ne pourrait pas le porter s'il tombait dans les pommes en presque stade d'hypothermie. C'est pourquoi il se dépêchait de rejoindre les dortoirs. Les deux jeunes hommes avaient plus que la moitié du chemin de fait, mais ne sachant pas à quoi les dortois ressemblaient, Zeke espéra que la bâtisse en face d'eux était la bonne, car il allait bientôt succombé et ne souhaitait pas que sa vie se finisse aussi stupidement.

- Tu n’as vraiment pas l’air bien... Dis moi ce que je peux faire...  La moindre chose... 

- J'ai seulement.. besoin de rentrer pour me réchauffer au plus vite, souffla-t-il.

- Ah ! Nous n’en avons plus pour trop longtemps, il ne nous reste qu’un tier à faire !

Retrouvant un peu d'espoir, les jeunes hommes comblèrent les derniers mètres qui les séparaient du dortoir. Une fois à l'intérieur de la bâtisse, Zeke s'effondra au sol alors que son corps ne cessait de trembler. Comme il avait l'air faible ainsi. Il maudisait la condition des lézards. La valise trempe avait fait un bruit qui se répercuta sur les murs de la bâtisse. Le corps du Russe commença à se réchauffer doucement, mais il continua de tousser et son nez coulait. C'était pathétique. Il retira sa veste complètement mouillé pour se retrouver en simple t-shirt blanc qui lui collait sur la peau. On pouvait alors voir les nombreux tatouages du Rubis ainsi que les démarcations parfaites de ses muscles. S'il avait pu, il aurait gardé sa satané veste, mais il devait se réchauffer au plus vite. Après un certain moment, il agrippa un mouchoire pour se moucher et finit par redresser son regard pâle sur Kalth qui le regardait toujours, son autre valise à la main.

- Désolé, c'est définitivement pas la partie de mon pouvoir que je préfère, crois-moi, dit-il en restant encore un moment au sol avant de se redresser en titubant légèrement. Il agrippa de nouveau la valise après y avoir mit sa veste et essaya de garder le peu de fierté qu'il lui restait. Tu as une idée pour la question du dortoir?
avatar
Zeke

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Kalth le 17/9/2017, 18:02

Tous deux arrivèrent au sein du dortoir Saphir. Sous les yeux catastrophés de Kalth, Zeke s’effondra au sol, tremblant frénétiquement. La valise qu’il portait s’était elle-aussi retrouvée reversée, et le choc s’était répandu dans une long échos. Kalth ne savait que faire. Il se trouvait là, impuissant, devant un camarade qui semblait avoir frôlé la mort. Il avait bien vu que celui-ci était très réceptif aux changements de température. Rapidement, l’Irlandais tourna la tête vers la porte-fenêtre. La pluie ne démordait pas. Lorsqu’il revint à son camarade souffrant, il constata que celui-ci enlevait sa veste trempée, sous laquelle il n’avait qu’un T-shirt tout aussi trempé, qui dévoilait de nombreux tatouages, et moulait les muscles bien dessinés de son porteur. Sans vraiment comprendre pourquoi, Kalth rougit encore légèrement. Ses tatouages étaient différents de ceux qu’il avait pu voir avant. Il regarda ses propres vêtements. Lui n’avait traversé cet enfer qu’avec un simple T-shirt et son pantalon, qui à présent lui collaient à la peau.

    Le pauvre Zeke, toujours à terre, prit un mouchoir, l’utilisa puis revint à Kalth.

- Désolé, c'est définitivement pas la partie de mon pouvoir que je préfère, crois-moi. Tu as une idée pour la question du dortoir?

    Comme Kalth l’avait deviné, l’état de santé de Zeke était bien « anormale ». De son coté, l’Irlandais aurait au pire un petit rhume.  Le Russe se releva maladroitement, puis reprit sa valise et sur cette dernière, posa sa veste. Aussitôt, Kalth ne put s’empêcher de poser sa main sur son épaule, très froide et trempée, appuyant un peu, comme pour le couper dans son élan. Kalth ressentait, non pas de la pitié, mais de l'inquiétude.

- Eh bien... Nous sommes dans le dortoir des Saphirs, et celui des Rubis est en face, derrière la pluie... Tu n’as pas de passe, ni moi la clef de ma chambre... J’ai une solution en priant pour qu’elle fonctionne, mais dans tous les cas tu es bon pour venir dans ma chambre cette nuit. Reste là, réchauffe-toi comme tu peux, je reviens dans un instant. Ah...  Et ne te pose pas trop de question sur ce qui va suivre...

    Kalth savait ce qui lui restait à faire. Il prit les deux valises en mains, et se dirigea vers une porte au hasard, malgré le poids des bagages. Il posa une des valises, et avec détermination la main sur la poignée. Sa destination devait absolument être sa chambre. D’un coup, il ouvrit la porte des toilettes des filles, reprit la valise qui lui manquait et s’engouffra dedans. A présent, devant lui, ne se trouvait plus que sa chambre. Les dieux l’avaient donc peut-être entendu. Il pria simplement pour que tout se passe bien du côté de Zeke, pendant la prochaine minute. Il se sentait irresponsable de l’avoir laissé seul dans cet état, mais cette solution était plus simple et plus rapide pour tous les deux.

    La chambre était silencieuse, et dans les lits qui se trouvaient là, aucun ne semblaient habités. Il ne pourrait pas prêter les lits de ses colocataires, donc il prêterait le sien, et s'aménagerait une petite couche de fortune. En un temps record, il posa les valises, se jeta le plus vite possible sur ses clefs, puis attrapa des serviettes dans ses affaires. Il rejoint rapidement la porte de la salle de bain, et s’engouffra à nouveau dans la petite pièce. Une fois encore, il put remercier son don de ne pas l’avoir envoyé n’importe où. Cette fois, il arriva par une autre porte, juste devant Zeke. Victorieux, Kalth afficha un grand sourire au jeune homme, brandissant fièrement les clefs, et les serviettes.

- Prends-en une et sèche toi, le temps qu’on monte à l’étage. Sauf si tu préfères rester ici !
avatar
Kalth

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Zeke le 17/9/2017, 20:05



New beginnings

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Sceptique, Zeke regarda l'Irlandais en face de lui. Il s'était rapproché et d'un geste des plus naturels, avait étiré son bras pour poser sa main sur son épaule congelé. Les frissons ne cessaient toujours pas de se répandre sur son corps et le contact chaud de sa main le fit légèrement sursauter. Par réflexe, il recula d'un pas brusquement. Ses muscles s'étaient contractés et son pouls s'était accéléré. Il revoyait des choses qu'il aimerait mieux oublier. Personne ne le touchait depuis les scientifiques et à cause de cela, il n'aimait tout simplement pas le contact des autres, car il ne lui rappelait rien de bien joyeux. Légèrement mal à l'aise, il sourit doucement du coin des lèvres en espérant faire comprendre que le jeune homme n'était pas en cause. Son regard fantomatique resta posé sur celui de Kalth en essayant de savoir à quoi il pensait, mais bien vite, il rompit à nouveau le silence de l'orage.

- Eh bien... Nous sommes dans le dortoir des Saphirs, et celui des Rubis est en face, derrière la pluie... Tu n’as pas de passe, ni moi la clef de ma chambre... J’ai une solution en priant pour qu’elle fonctionne, mais dans tous les cas tu es bon pour venir dans ma chambre cette nuit. Reste là, réchauffe-toi comme tu peux, je reviens dans un instant. Ah...  Et ne te pose pas trop de question sur ce qui va suivre...

Zeke n'avait pas de clef alors il devrait attendre au lendemain pour rejoindre sa chambre respective. Il jeta un vague coup d’œil à travers la fenêtre à l'arrière alors que la pluie déferlait toujours, mais il pouvait tout de même apercevoir la vague silhouette de la bâtisse qui était en face. Soupirant silencieusement, il retourna sa tête vers son guide. Celui-ci se dirigeait avec ses deux valises vers une porte dans la pénombre de la pièce. Curieux, le brunet ne fit qu'observer en silence. Il déposa l'une des valises, tourna la poignée et après avoir reprit de nouveau son fardeau disparu à travers la porte en laissant le Rubis derrière. Les éclairs continuaient de déchirer le ciel nocturne en illuminant une fois de temps en temps la pièce assombrit. Les frissons commençaient enfin à faire effet sur le corps bronzé du garçon. Il essuya, du revers de la main, quelques gouttes de son visage. Il ne resta pas seul longtemps, car Kalth revînt, mais, cette fois-ci, par la porte qui se tenait en face du Russe. Il fronça des sourcils ne sachant pas trop quoi dire. Il devinait que les portes n'étaient pas reliées et que Kalth devait avoir un pouvoir quelconque qui le téléportait à travers les portes, mais comme il avait pu remarqué dans le Hall d'entrée, c'était aléatoire. Zeke savait observé et vivre au sein de scientifique lui avait permit de comprendre les choses simplement en les analysant. Il sourit à l'Irlandais alors qu'il lui brandissait des clefs et des serviettes. Il s'empressa de prendre l'une des serviettes avec plaisir et essuya ses cheveux bruns ainsi que le haut de son corps. Par la même occasion, il exposait, sans vraiment le vouloir, le tatouage sur son poignet. Kalth souriait à pleine dent, victorieux, ce qui confirma les hypothèses du dragon. C'est seulement lorsqu'il se réchauffa pleinement qu'il remarqua aussi que les valises avaient disparu. Mais pourquoi ne pouvait-il simplement pas les téléporter jusqu'à son dortoir? Zeke savait bien que les pouvoirs venaient avec des limites. Pourtant, il n'en restait pas moins déçu, car il devrait encore marcher pour se rendre jusqu'à la chambre. Il laissa Kalth le guider de nouveau. Ils marchèrent à travers les couloirs alors que les seuls sons, qui étaient perceptibles, étaient ceux de l'orage et ceux des pas à travers le bâtiment désert. Il montèrent des marches et en moins de 5 minutes, l'Irlandais s'arrêta devant une porte.

- Hum, commença Zeke, tu veux que j'ouvre la porte?, demanda-t-il quelque peu hésitant de froisser son ami.

Il secoua la tête et le remercia du regard avant de lui tendre les clefs. Il inséra la clef dans la serrure et l'ouvrit tout simplement. Les deux garçons pénétrèrent dans la pièce. Elle était plongée dans le noir, mais l'un des deux finit par ouvrir la lumière après quelques secondes. Le dortoir était simple, mais inhabité. Il n'avait personne. Kalth était-il seul dans cette chambre? Et pourquoi les maisons devaient-elles être séparées? Le dragon ne comprenait pas. Ils étaient tous des êtres humains, pourquoi les classer selon leurs personnalités? Les questions se bousculèrent dans sa tête alors que son regard se posa sur ses valises, près d'un lit dans le coin de la pièce. Il regarda de nouveau Kalth avant de s'adresser à lui, exténué.

- Il n'a personne qui partage le dortoir avec toi? , questionna Zeke d'un ton neutre en balayant par la suite son regard sur les lits vides. Il ne comprenait pas, car il avait bien vu que, lui-même, serait seul dans un dortoir pour 5 personnes. Cela ne lui dérangerait pas au début, mais à la longue... il allait sentir la solitude l'alourdir comme auparavant et il ne pourrait toujours rien n'y changer.
avatar
Zeke

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Kalth le 19/9/2017, 01:42

Zeke se jeta sur une des serviettes et commença à se sécher. Cette fois-ci, les tatouages du jeune hommes étaient plus visibles, et notamment celui à son poignet, qui rappelait ceux des détenus, autrefois au bagnes, mais aussi dans les camps, les prisons et tant d’autres lieux sordides. Kalth resta l’air interrogateur un bref instant, puis à son tour, il commença à son séchage. Par pudeur, il prit soin de ne pas laisser son T-shirt tremper se soulever, et se dépêcha. Il était grand temps de rejoindre la chambre du Saphir.

    Lorsqu’il arrivèrent devant, Zeke, qui avait probablement compris le pouvoir de Kalth, demanda s’il devait ouvrir la porte. Évidement, l’Irlandais acquiesça. Il ne pu s’empêcher de penser, en souriant, qu’au moins, le jeune Russe n’avait pas pour idée de garder la chambre pour lui tout seul. Le Saphir lança un regard reconnaissant.

    Tous deux pénétrèrent alors dans la sombre pièce, qui fut rapidement éclairée, d’une simple pression sur l’interrupteur. Kalth parti directement là où il avait laissé les valises. De son coté Zeke sembla inspecter dubitativement la pièce. La fatigue se lisait sur son visage, et ses yeux n’en semblaient que plus pâles. Il prit soudain la parole.


- Il n'a personne qui partage le dortoir avec toi?

    Kalth regarda rapidement les lits, toujours vides. Il n’avait que peu vu ses colocataires depuis son arrivée. Kalth rentrait souvent au dernier moment dans la chambre lorsqu’il la savait habitée. Se retrouver dans la même pièce que quatre autres personnes en même temps le rendait mal-à-l’aise et s’il pouvait les éviter, la vie n’en était que meilleure. Aussi, il ne savait pas pourquoi ce soir-ci, il ne voyait personne.

- En théorie si... Mais... Depuis que je suis ici, je fais tout pour limiter les contacts... Je n’aime pas qu’il y ait trop de monde en même temps autour de moi. C’est d’ailleurs assez ironique, non ? On nous classe selon un caractère, sachant que les Saphirs sont souvent peuplés de timides, et après on nous clôture tous ensemble !

    Kalth attrapa les deux valises de son colocataire d’une nuit et les posa à coté du lit.

- Tiens, voilà tes valises ! Et je te prête mon lit pour ce soir.

    Kalth sorti de ses affaires des draps des rechange. Il retira les siens du lit, puis commença à mettre préparer les nouveaux pour Zeke. Se faisant, Kalth pointa du doigt la porte de la salle de bain.

- Si tu veux, la salle de bain est à disposition... Enfin, surtout si notre précédente douche n’a pas suffit ! Quoi que si tu as toujours froid, c’est une bonne idée.

    Tout comme il l’avait commencer, Kalth reprit son ouvrage. Quand il aurait terminé, il n’aurait plus qu’à se faire son lit de fortune. Il utiliserait probablement des vêtements, et des serviettes. Tant pis si le tout n’était pas assez chaud. Ça n’était pas ce petit orage qui allait rivaliser avec un hiver en Irlande. Soudain, Kalth fixa Zeke. Le jeune homme avait dû bien souffrir, là d’où il venait. Son pouvoir, dont Kalth ne connaissait que l’aspect réfrigérant, devait bien le pénaliser, lors des célèbres hivers Russes. L’Irlandais savait que là-bas, certaines températures atteignaient des températures affolantes. Et puis, son physique atypique restait un mystère. Loin d’être repoussant, son corps musclé, ses yeux pâles, ses tatouages et sa peau bronzé faisaient de lui une énigme pour Kalth. Ce dernier avait également bien noté sa réaction lorsqu’il avait posé sa main sur son épaule. En effet, il avait dû souffrir. Décidément, Kalth n'était pas le plus à plaindre. Il pouvait bien prendre froid, ça ne le dérangerait pas.
avatar
Kalth

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Zeke le 20/9/2017, 20:20



New beginnings

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


- En théorie si... Mais... Depuis que je suis ici, je fais tout pour limiter les contacts... Je n’aime pas qu’il y ait trop de monde en même temps autour de moi. C’est d’ailleurs assez ironique, non ? On nous classe selon un caractère, sachant que les Saphirs sont souvent peuplés de timides, et après on nous clôture tous ensemble !

Zeke regarda légèrement amusé le jeune homme comme s'il avait lu dans ses pensées. Les Rubis étaient tous impulsifs et avaient un fort caractère... alors pourquoi mettre tous ces gens ensemble? Pour créer une troisième guerre mondiale? Le jeune dragon restait plutôt dubitatif face aux choix de l'Académie, mais il n'en restait pas moins curieux. Kalth s'était dirigé vers les valises et les avait déplacé près d'un lit.

- Tiens, voilà tes valises ! Et je te prête mon lit pour ce soir.

- Merci, dit-il simplement en bâillant.

L'Irlandais s'agita de nouveau. Il ouvrit des tiroirs pour en sortir des draps propres et changea le lit. Zeke sourit faiblement du coin des lèvres. Il n'était pas du genre de gars à être dans les Rubis, il le savait, car il n'était pas du genre à s'énerver pour un oui ou pour un non. À vrai dire, il évitait les embrouilles. Sûrement à cause des nombreux avertissements et menaces du laboratoire, mais il avait, malgré tout, un caractère lorsqu'on venait le chercher. Comme tous les gens normaux, vous direz, mais Zeke était du genre à faire agir la rage à l'extrême lorsqu'il devenait violent. Perdu dans ses pensées, le jeune Russe cligna plusieurs des yeux lorsque les mouvements de Kalth le sorti de sa trense. Il pointa une porte qui se trouvait à la gauche de l'entrée, là ou le dragon se tenait toujours.

- Si tu veux, la salle de bain est à disposition... Enfin, surtout si notre précédente douche n’a pas suffit ! Quoi que si tu as toujours froid, c’est une bonne idée.

- Une douche semble être une bonne idée, dit-il en se dirigeant vers la porte. Il ouvrit cette dernière et observa la salle d'eau un instant. Puis, y pénétra sans dire un mot de plus.

La pièce était bien rangée comme si personne n'y avait mis les pieds depuis un certain moment. Zeke trouva des serviettes propres dans un petit meuble et en prit une pour ensuite la poser sur le bord du comptoir. Il retira vivement ses vêtements humides. Son corps continuait de frissonner, mais beaucoup moins qu'un peu plus tôt. Le Russe posa son regard fantomatique sur l'image dans la glace. Pourtant, il ne traîna pas sur celle-ci. Il fit couler l'eau et se glissa sans peine dans la douche. Bientôt, la pièce se transforma en vrai sauna tellement que le jeune homme souhaitait se réchauffer. Il se lava par la même occasion en espérant que l'odeur de la pluie n'imprègne plus sa peau. Après une dizaine de minute, Zeke ferma l'eau et sorti de la douche. Les frissons avaient complètement disparus. Il agrippa la serviette qu'il avait sorti un peu plus tôt pour se sécher vivement. Il ébouriffa sa chevelure brune avant de finir par entourer la serviette autour de sa taille. Il prit ses vêtements qui traînaient au sol avant de sortir, torse nu, de la salle de bain. Il n'essayait pas de mettre mal à l'aise Kalth, au contraire, il avait simplement oublier de se prendre des vêtements de rechanges. De retour dans la chambre, il apperçu un lit improvisé au sol. Il se dirigea vers l'une de ses valises pour y chercher des vêtements tout en prenant appui sur le lit. Il se trouvait dos au jeune homme et celui-ci pouvait sans peine appercevoir tout ce que Zeke cherchait à cacher. Non pas des trucs intimes, mais plutôt des marques qui le rendaient impuissant.

- Tu sais... je peux te laisser dormir dans ton lit et je dormirais sur le plancher, ça me dérange pas, dit-il tout en agrippant un sweatpants gris foncé ainsi qu'un chandail à manche longue, noir, et de se diriger de nouveau dans la salle de bain, de plus en plus mal à l'aise. Il enfila les vêtements et replia la serviette avant de sortir. Il tira sur sa manche droite et s'avança vers Kalth. En tout cas, j'apprécie ce que tu fais, c'est sympa. 
avatar
Zeke

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Kalth le 21/9/2017, 02:16

Zeke décida d’aller se laver. Sans s’encombrer d’affaires, il pénétra la salle de bain et referma la porte derrière lui, laissant Kalth seul.

    Kalth se prit à bailler un grand coup. Lui aussi avait besoin de dormir. Il profita que Zeke ne soit plus là pour retirer tous ses vêtements trempés, sécher une bonne fois pour toute son corps nu, et enfiler rapidement un pyjama dans ses affaires. Après avoir étendu sa précédente tenue, il retourna à son ouvrage : faire les lits. Il venait de terminer celui de son invité et s’orienta donc immédiatement vers le sol, juste en bas du sommier. L’Irlandais commença par disposer les deux serviettes propres qu’il lui restait par terre. Il posa par dessus un drap, puis remplit sa housse de couette et sa taie d’oreiller de vêtements propres roulés en boules. Si sa mère était là pour assister au carnage, il n’aurait pas donné cher de sa peau. Au moins, la question du lit ne se poserait plus ! Une fois qu’il eut terminé, il se posa sur son nouveau lit.

    Quelques instants plus tard, la porte de la salle de bain s’ouvrit sur un écran de vapeur. Une touffe de cheveux bruns tout ébouriffée émargea rapidement de ce voile humide. Kalth s’apprêtait à demander si la douche avait été agréable, lorsqu’il remarqua son invité, ses vêtements à la mains, vêtu d’une simple serviette autour de la taille. Cette fois, les mots restèrent bloqués au fond de la gorge de l’Irlandais, qui s’immobilisait, la bouche entre-ouverte. Après tout cette histoire, il s’était attendu à tout, sauf voir le jeune Russe se présenté, torse à l’air. De la Kalth voyait parfaitement le corps de son invité, musclé, bronzé, aux nombreux tatouages et cicatrices. Zeke ne semblait pas avoir remarqué les joues pourpres de son hôte, et alla simplement chercher de quoi se vêtir. Il était tout proche de l’Irlandais, qui détourna le regard, de gêne. Finalement, Zeke se retourna, enfilant un sweatpants et un chandail, tirant sa manche droite, comme précédemment dans le hall. Mais cette fois-ci, ce que le jeune homme cachait frénétiquement ne passa pas inaperçu. C’était bien ce tatouage, comme on en voyait chez les prisonniers de camps, entre-autre. Kalth prit soin de ne rien laisser paraître. De toute façon, si quelque chose devait se remarquer, c’était inévitablement le pourpre qui ne s’effaçait pas de son visage.

- Tu sais... je peux te laisser dormir dans ton lit et je dormirais sur le plancher, ça me dérange pas. En tout cas, j'apprécie ce que tu fais, c'est sympa.

    Toujours les joues rougies, Kalth se contenta d’imiter une expression vexée.

- Certainement pas ! Tu oses contester mon autorité suprême ? Je garde ce lit !

    Rapidement, Kalth s’allongea sur le ventre, faisant mine de bouder. Sous son corps, il sentait nettement le sol, froid et dur, mais ne laissa rien paraître. Il était sûr de passer une bonne nuit... Se relevant légèrement par les coudes, il tourna la tête vers Zeke.

- Ahah, profite de cette nuit, le dortoir des Rubis, n’a pas le mérite d’être aussi calme ! Met toi le plus à l'aise possible, et n'hésite pas à me demander quoi que ce soit!

    Kalth posa sa tête sur son oreiller de fortune. Sa nuit allait encore être agitée, mais il ne laisserait pas Zeke prendre un « lit » aussi inconfortable. Si Kalth avait les moyens pour son propre appartement, peut-être que la question ne se poserait pas, il aurait un clic-clac, ou au moins un lit double.

    Une dernière fois, Kalth bailla, puis se remit normalement, sur le dos, refaisant face à Zeke.
avatar
Kalth

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Zeke le 21/9/2017, 19:56



New beginnings

(c) Yumiko sur Académie Tsuki


Zeke laissa échapper un petit rire face à la mine vexée de l'Irlandais. Il voyait bien qu'il se forçait légèrement, mais ne le laissa pas paraître. Le regard fantomatique de notre dragon ne lâcha pas celui de Kalth, mais il remarqua tout juste les joues enflammées de celui-ci. Il était lui-même gêné par sa sorti à moitier nu, mais l'idiot avait oublié du linge de rechange... Souriant légèrement du coin des lèvres, Zeke reposa son attention sur le jeune Saphir alors qu'il s'adressa à lui en essayant d'avoir l'air contrarié par sa proposition.

- Certainement pas ! Tu oses contester mon autorité suprême ? Je garde ce lit !

Rapidement, Kalth s'allongea sur le ventre. Zeke redressa la tête et vit qu'il faisait la moue. Intrigué, le jeune homme ne fit aucun commentaire. Il n'avait jamais rencontré quelqu'un comme lui. Les gens qu'ils avaient connu étaient centrés sur leur occupation et ne démontrait aucune émotion. Seuls ses parents lui démontraient un peu d'amour et même encore-là, que très peu pour des parents. Il avait fait l'école à la maison pendant longtemps, mais une fois qu'il avait rejoint les vrais bancs d'école, tout le monde le fuyait. Personne ne l'approchait, mais bien vite, les plus courageux commencèrent à essayer de l'intimider, mais la peur les gagnait à leur tour et ils le menacèrent pour se sortir du pétrain. C'était comme ça avec le dragon, vous le cherchez, vous allez le trouver et il n'y allait pas de main morte, au contraire, même un peu trop parfois. Il vaut mieux rester dans son bon côté. Le Rubis fronça des sourcils alors que Kalth prenait appui sur ses coudes pour pouvoir regarder à nouveau le pâle regard de son invité. L'esprit dans la brume, la voix de son interlocuteur le remena dans le dortoir.

- Ahah, profite de cette nuit, le dortoir des Rubis, n’a pas le mérite d’être aussi calme ! Met toi le plus à l'aise possible, et n'hésite pas à me demander quoi que ce soit!

- Sûrement, mais je suis seul dans mon dortoir... enfin, pour le moment j'imagine.

Kalth reposa sa tête sur l'oreiller de fortune en se mettant sur la dos. C'est à ce moment que Zeke décida simplement de s'allonger sur le lit et de regarder le plafond. Cette pièce, le lit et les murs blancs lui rappelaient étrangement la chambre 527, ce qui lui donna froid dans le dos. Il finit par fermer doucement les yeux, espérant trouver le sommeil. Le silence règna dans la pièce, mais il était habitué de dormir dans le silence le plus total. Soulagé, il laissa un léger soupir s'échapper et sombra dans la noirceur de ses rêves.
avatar
Zeke

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Kalth le 21/9/2017, 20:47

- Sûrement, mais je suis seul dans mon dortoir... enfin, pour le moment j'imagine.

    Kalth aurait espéré avoir cette chance. Une chambre pour soi, pour lui seul. Quant au dortoir, ça n’était pas tant sa chambrée qu’il visait... C’était tout le dortoir. Zeke était allé s’allonger dans son lit. Kalth sourit. Il ne savait presque rien du jeune homme qu’il hébergeait, seulement sa nationalité, une partie de son pouvoir et son physique, ses tatouages qui devaient cacher quelques sombre secrets. Si le Rubis le voulait bien, ils auraient l’occasion d’en reparler ensemble. Kalth l’appréciait. Il ne comprenait pas vraiment ce choix de le mettre parmi les Rubis, aux tempérament souvent volcanique, mais il se doutait qu’ils avaient leurs raisons.

- Tu sais, je ne visais pas seulement tes futurs camarades de chambre...

    ... Pas de réponse. L’Irlandais se redressa. Il pouvait voir un Zeke dont l’âme venait de se livrer aux bras de Morphée. Au moins, celui-là, la lumière ne le dérangeait pas. Ou alors était-il juste trop fatigué ? Kalth penchait pour cette option. À nouveau, il bailla. Il était temps pour lui de rejoindre son nouveau compagnon d’aventure dans le royaume des rêves. Le Saphir se leva, approcha de l’interrupteur et se tourna vers Zeke, la main sur le bouton. Il chuchota.

- Bonne nuit Zeke.

    Il se fichait qu’il n’ait pas pu entendre. L’important maintenant, c’était de s’endormir à son tour. Il ferma la lumière, et rejoignit à pas de loup sa couchette. Une fois allongé, il ferma les yeux. Lui aussi, la fatigue l’emporta vite.
avatar
Kalth

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: New beginnings (PV: Kalth & MJ are welcome)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum