Nouvelle demeure [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouvelle demeure [Libre]

Message par Invité le Dim 03 Sep 2017, 17:18

Nouvelle demeure

Feat.

De par la clarté du paysage, cette journée était rayonnante, autant par la vie qui était présente, que par l’environnement revigorant. Elena, d’à pied, viens d’arriver, d’au-delà de ces longues vallées, bien que cela lui messied. La douleur est une sagesse infinie, c’est ce qu’Elena ne cesse de se répéter, et bien des épreuves vécus tendent à le prouver, selon elle. Voyez-vous, durant un long moment, la jeune femme resta devant l'académie à pied les allées et venues des élèves. Ni la peur, ni l’inconnu ne l’occupe, c’est un tout autre sentiment, celui d'appréhender un événement déjà vécu. Elena use alors de son téléphone pour trouver une vue du ciel sur l'académie, afin d’en cerner la structure et son étendue, puis, enfin, au crépuscule elle se décide à agir.

Nul eau, nul trouble, non aucun maux ne peut la déranger, durant l’établissement d’un plan. Ni attaque, ni cambriolage n’est prévu, elle cherche simplement une échappatoire en cas de problème, et après une longue étude, non loin des murs d’entrée de l'académie, Elena se décide à entrer, rassurer par ses plans.
La grille est surveillée par deux adultes, sa longue écharpe de soie suit ses mouvements sur un mètre, rendant la grâce que méritaient ses pas via les courbes que lui donnait les légères brises de cette nuit en devenir. Sa tête ne cesse de changer de direction, tant elle observe l’édifice qui se trouve devant elle. Ne voyez la aucun mal, tant qu’il n’y en pas, cependant, c’est elle qui se méfie de l’endroit. Il est agité, de nombreux élèves circule dans l’enceinte, les portes ne cesse de s’ouvrir et de se fermer, les bruits de pas, comparable à un troupeau n'arrêtes pas de venir et d’aller, et les brouhahas incessants surenchérissent la désillusion d’Elena. Elle continue d'avancer, sans changer de direction, rentrant dans un bâtiment, puis en sortant par-derrière, jusqu’à se retrouver dans l’immense cour, au milieu de tous ces bâtiments et chemins de pavés. Dans ces dernières lueurs de soleil, les alentours semblent lui tourner autour, l’air ambiant devient tel une tornade, les odeurs se confonde, et les venus-passants des élèves rend son étourdissement plus intense encore. La jeune femme, perdue autour de tout ça, agissait étrangement de l'extérieur. Les voix se mêlent peu à peu à la tornade qui fait rage, l'esprit tourmenté d’Elena perdait sa prise sur le monde présent.

D’un seul coup, de l’écharpe de soie, se dégage une intense brume noire recouvrant peu à peu Elena de la tête aux pieds. Elle ne sait où donner de la tête, ses pas maladroits et fragiles, soutenus malhabilement par ses jambes fébriles, manque plusieurs fois de la faire trébucher. Elena, de son jour plein d’inquiétude, se laisse habiter par cette brume, la transformant peu à peu. De celle-ci, elle alla loin des regards et du brouhaha ambiant, un endroit calme et reposant, un lieu vide de vie, les toilettes du hall derrière elle.

Face au miroir, elle discerne ses yeux tremblant à travers l’épaisse brume mouvante. Une seule remise en question tourmente la jeune femme, et elle ne semble pas être prête pour cela. Elle reste la, présente et debout, sous l’influence de son Twlight décline, à regarder ses yeux couverts.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum