Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Kagami le Sam 26 Aoû 2017, 17:47

Je sors du taxi, le portail est là. Le ciel est plutôt clément aujourd’hui, je n’aurais pas à sortir le parapluie. Le chauffeur me sort ma valise du coffre et me la pose doucement sur le trottoir. Il me regarde d’un œil suspicieux, évidemment, vu l’étrangeté qui doit se trouver dans ce bâtiment, les personnes qui n’en font pas partis ont dû imaginer je ne sais combien de théories.

-Je vous remercie pour tout, voilà pour la course.

J’appuie ma réponse d’un sourire poli, lui tendant la monnaie avec un petit pourboire en espérant qu’il ne tente pas de vaines questions. Je mets mon sac en bandoulière, ma valise sur ses roues, mon petit cactus dans ma main gauche avec la lettre, lisse un peu ma veste, remet vite fait mes cheveux en place et franchis les portes en métal joliment ouvragés. J’espérais vraiment trouver tous les outils nécessaires, je n’avais pris que le minimum, j’achèterais le reste plus tard.

*Plutôt grande l’enceinte… la pelouse a besoin d’un peu d’engrais à cet endroit… ouhlala il serait temps d’élaguer ce pauvre arbre…. Au moins, je ne vais pas pouvoir m’ennuyer…*

La vue est plutôt agréable, il y a assez de verdure pour ne pas se sentir étouffer par le goudron. Malgré l’absence de jardinier, l’endroit semblait propre. Je m’arrête un instant, inspire le doux parfum des environs, je regarde à droite puis à gauche avant d’observer en face les marches s’étendant jusqu’au bâtiment.

*Des escaliers… vivement que je puisse poser toutes mes affaires pour aller trainer dans le jardin… d’ailleurs ça me fait penser, qui dois-je aller voir en premier ?...*

Un peu décontenancé, je reprends calmement la lettre, la relis, vérifie l’enveloppe et observe un peu les alentours. Pas de plan, pas de personne citée, pas d’heure, pas de recommandation particulière. Peut-être avait-il envoyé cette demande de manière précipité ? Ou alors c’était un stagiaire qui n’avait pas encore appris toutes les ficelles du métier.

*Si je réfléchis calmement, une académie veut dire étudiants et professeurs, veut également dire Directeur, veut aussi dire qu’il y a quelque part un accueil ou un tableau de renseignement… il suffit de le trouver ou de croiser une charmante personne pour nous donner les renseignements attendus…*

J’angoissais un peu, il ne fallait pas paniquer, le jardin, les outils, je connaissais, les gens, les relations un peu moins mais jusque-là, je m’en suis plutôt bien sortis. Quoi qu’il arrive, je ne devais surtout pas les laisser sortir. Même si soi-disant, ils savaient, je pourrais tester le soir, dans l’ombre. Je tenais à améliorer mon contrôle sur cette partie de moi. Après tout, ici, il y a surement d’autres personnes comme moi ou un peu comme moi. Je n’aurais qu’à trouver mon lieu de vie, mon emploi du temps, faire des courbettes à mon supérieur et me faire discret. Comme d’habitude, rien de compliqué. Qui sait, j’aurais peut-être du temps pour aller faire un footing dans quelques heures ou bien d’aller voir où je pourrais trouver des livres. J’espère que l’Académie n’est pas contre quelques fleurs bariolés, arbustes sculptés ou autres décorations florales, sinon le travail va vite devenir très monotone. L’endroit avait l’air de permettre un havre de paix sans pour autant nous couper du monde extérieur, judicieux choix. Je posais avec délicatesse le cactus que ma très chère sœur m’avait offert pour me féliciter de l’obtention de mon diplôme. Elle avait décoré le pot avec des paillettes rouges et bleus, avait écrit au marqueur noire « Félicitation » et avait noué un ruban gris autour. Ce ruban, je l’avais retiré pour permettre à cette plante de pouvoir s’épanouir sans contrainte mais je l’avais précieusement gardé comme marque-page de mon carnet à croquis.

*Il n’est que 8h30, j’ai surement encore un peu de temps devant moi…*

Je posais ma veste sur ma valise, le sac à côté, je sors de ce dernier mon carnet relié de cuir, mon crayon de papier et entrepris de dessiner avec application la rose que j’avais pu apercevoir sur le chemin.

*Cette matinée commence plutôt bien…*


avatar
Kagami

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Gwendoline Arget le Sam 26 Aoû 2017, 22:22

Je me baladais dans les jardins. Ça devenais vraiment une habitude. Je les aimais bien, ils étaient calmes, et je n'avais pas l'habitude de rester enfermée dans les bâtiments. En plus, il faisait encre beau, ce qui ne serais pas le cas dans quelques mois. J'avais passé une mauvaise nuit, comme souvent ces derniers temps et cela devait se voir sur mes traits. J'étais épuisée, mais, coup de chance, je n'avais pas cours ce matin. Je pense que je n'aurais pas été capable de suivre de toute les manières.

Après avoir marché quelques minutes, je grimpais dans un arbre, afin d'être vraiment au calme, et de tenter de récupérer un peu d'énergie. Il devait être environ 7 h du matin. Je m'assis confortablement sur une branche, adossée au tronc, une jambe pendant dans le vide. De là où j'étais, je pouvais voir le portail et la route passant devant l'académie. Au bout d'un petit moment, je fermais les yeux...

-Kénan ! Non !

Je me redressais brusquement et faillis tomber. Je regardais quelques instants autour de moi, avant de me rappeler où j'étais. Je m'étais assoupie dans l'arbre où j'étais montée un peu plus tôt. Et tant qu'à faire, j'avais fait un cauchemars.

-Putain fait chier...

Je m'étais faite peur, à perdre l'équilibre comme ça. Je n'avais aucune idée de l'heure qu'il était. J’aperçus un homme installé en train de dessiner. Il semblait bien plus âgé que moi. Il avait des cheveux noirs et la peau blanche. J'espérais que je ne l'avait pas dérangé. En tout cas, maintenant que mes émotions s'étaient calmés, je n'avais pas envie de bouger d'ici. Dommage que je n'avais pas apporté de livre. J'ouvris mon médaillon, et me perdis dans la contemplation des photos de mes parents et de mon petit frère.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Junko le Ven 01 Sep 2017, 18:00

8h passé... Moi qui voulait visiter le parc, c'est l'heure parfaite. Il n'y aura pas beaucoup de monde, je pourrai profiter du calme. J'enfile me veste avant de sortir, et je me dirige vers le parc. Je viens seulement de me réveiller et j'ai l'impression que ce n'est même pas le cas... Je vais en profiter pour marcher un peu, ça devrait me réveiller pour de bon.

L'air est frais ici, je crois que je viendrai souvent. en effet, il n'y a pas beaucoup de monde... J'aperçois tout de même un homme, il semble dessiner. Ca ferait déjà un point commun entre lui et moi. Est-ce assez pour engager la conversation? Il faut bien que j'apprenne à connaitre les gens, de toute façon. Si je la joue asociale dès le début je vais pas aller loin...
Je me dirigeais vers l'homme en question quand j'entendis un bruit en hauteur.

-Kénan ! Non !

Il y a quelqu'un dans l'arbre? C'est une voix de fille. Une amie potentiel, il faut que je saisisse l'occasion. Tiens, c'est fou ce que je peux changer... Je ne me serais jamais imaginée à la chasse aux amis...

-Putain fait chier...

J'aperçois la source; c'est une fille perchée dans l'arbre, une blonde qui doit être à peu près de mon âge. Elle regardait à présent l'homme qui dessinait, elle ne m'avais pas remarquée. Il faut dire que j'ai le pas léger. Bon, aller, je me lance.

-Salut... Qu'est-ce que tu fais là-haut?

J'ai l'air bizarre, non? Je vois mal quelqu'un m'aborder comme ça... Je suis vraiment pas faite pour le social, moi... En fait, d'habitude, les gens viennent à moi. Mais quand on arrive dans une nouvelle école et que les groupes d'amis sont déjà formés, il faut se faire remarquer ou sombrer dans la solitude.


Junko a toujours des cartes en contact avec sa peau x)
avatar
Junko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Kagami le Ven 01 Sep 2017, 21:37

Je venais de terminer la dernière épine de ma fleur quand une voix me sortis de ma concentration.

-Kénan ! Non !

Inquiet, je commençais à chercher d’où cela pouvait-il venir, tout en repliant calmement mon carnet. Si je m’élançais en mode paniqué et prêt à faire le super héros alors que je ne voyais rien, c’était à coup sûr le meilleur moyen de me faire remarquer, dans le mauvais sens du terme.

-Putain fait chier...

*Quelle langage, apparemment cela n’était pas prévu…jolie voix cependant…*

Une jeune fille venait d’apparaitre, de longs cheveux bleu clair, des yeux aussi bleus que l’océan et qui semblait avoir remarquer quelque chose ou quelqu’un dans un arbre. Visiblement ce n’était pas elle qui avait parler puisqu’elle commença une conversation d’une voix douce mais différente de la première.

-Salut... Qu'est-ce que tu fais là-haut?

Donc il y avait bien quelqu’un perché. Des personnes dans les arbres, voilà de quoi m’amuser dès le premier jour. La jeune fille était trop jeune pour être professeur mais elle pourrait surement m’indiquer la direction. Ou alors la mystérieuse personne perchée sur sa branche aura les réponses à mes questions. Je ne voulais pas les effrayer mais je ne pouvais pas m’incruster trop silencieusement, au risque de les surprendre. Un adulte inconnu qui débarque comme ça, pas sûr que mes interlocuteurs le prennent bien. Je pose mon carnet sur ma valise, vérifie que le cactus est bien stable et m’avance vers la jeune fille. Elle n’est pas grande, je vais me sentir encore plus géant que d’habitude. Avec ma chemise grise foncée et mon pantalon noir, j’espérais ne pas faire trop sinistre, mais venir pour son premier jour en débardeur et jean, bien que pratique, ça ne se faisait pas, même pour un jardinier. Je devais quand même faire un minimum professionnel, et venir en pantalon de travail, en botte et en tee-shirt usé, même avec un chapeau de paille, ça ne collait pas.

-Bonjour, excusez-moi, je viens d’arriver et je cherche l’accueil….

Une fois à sa hauteur, je tourne ma tête pour regarder dans la même direction que la jeune fille pour en découvrir une autre, tout aussi menue mais blonde comme les blés et la peau aussi pâle voir plus que moi. Entre le soleil qu’elle représentait et l’océan de ma voisine, cela donnait une impression de voyage.

*Si toutes les étudiantes sont aussi ravissantes les unes des autres, comme ces deux-là, les rumeurs doivent aller bon train…. Je comprends mieux le regard du chauffeur… *

La jeune blonde a bien choisi son perchoir, c’est un catalpa bignonioïde, plutôt costaud et qui donne de très jolies fleurs, jolies comme ces deux demoiselles. Je pensais devoir trouver mon chemin tout seul, c’est pour ça que j’avais pris le temps de dessiner, histoire de me poser avant d’entreprendre des recherches. Mais heureusement, le destin a bien voulu m’envoyer des éclaireuses, espérons que ce n’est pas non plus leur premier jour ou qu’elles voudront bien m’aider.

*Bon ce qui est rassurant, c’est qu’elles ne viennent pas du portail, enfin je crois, étant donné que je dessinais, je n’en suis plus très sûr… après les portes n’ont pas grincer donc…*

-Ce n’est pas courant de trouver une jeune fille dans les arbres...

Je souris, je suis nouveau mais je sens que je vais m’y plaire ici. Tout le monde a son petit secret et le lieu me semblait agréable pour commencer une nouvelle vie.

*Espérons qu’ici je pourrais avancer, peut-être trouverais-je des réponses à mes questions… je ne sais pas si il y a des gens comme moi, on verra bien…*

Le soleil commence à être là, il va surement faire beau. L’herbe n’aura pas besoin d’eau, à condition que la température ne monte pas d’un coup. Il faudra par contre arroser en début de soirée les fleurs.

*Stop, tu t’égares, tu n’as même pas encore pris tes fonctions…*


avatar
Kagami

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Junko le Ven 01 Sep 2017, 22:04

L'homme qui dessinait s'approcha de moi. Il avait l'air très calme, le genre gentil et discret.


-Bonjour, excusez-moi, je viens d’arriver et je cherche l’accueil….

Tiens, aucore un nouveau. On est partout! Et mais attends, c'est un adulte... Ce doit être un nouveau prof. Ca ne me dérangerais pas de l'avoir, surtout si on fait connaissance à l'avance. Il regarda à la fille perchée dans l'arbre et lui parla également:


-Ce n’est pas courant de trouver une jeune fille dans les arbres...

Bah pourquoi pas, on est dans une école où tout le monde a des pouvoirs, après tout. Enfin, moi aussi je me demandais ce qu'elle faisait là-haut. Elle avait l'air de se réveiller, en plus. J'ai jamais dormi dans un arbre, mais ça doit pas être très confortable... Je faillis oublié la question que m'avait posé l'homme. Le truc, c'est que je sais même pas où est l'accueil. C'est vrai, Quand je suis entrée, Daft m'a direct conduite aux dortoirs... Et aux toilettes. Là je me rendit compte que j'avais déjà passé une nuit ici, et que je ne connaissait que trois pièces et quelques couloirs. Pas grave, je visiterai l'école aujourd'hui. Merde, je le fais encore attendre moi...

-Euh... Je suis nouvelle, et j'ai pas vraiment visité l'école depuis mon arrivée, alors je peux pas vous être très utile. Vraiment désolée!

J'espère que la fille perchée n'est pas nouvelle, elle aussi. On aurait l'air bêtes...


Junko a toujours des cartes en contact avec sa peau x)
avatar
Junko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Gwendoline Arget le Lun 04 Sep 2017, 21:20

-Salut... Qu'est-ce que tu fais là-haut?

Je sursautais, refermant ma main d'un coup sec pour sceller de nouveau le médaillon. Je jetais un regard aux alentours, l'homme n'était plus en train de dessiner. Ah bah non, normal, il venait de débarquer, et trop occupée par la fille, je ne l'avait pas vu arriver me faisant de nouveau sursauter :

-Bonjour, excusez-moi, je viens d’arriver et je cherche l’accueil….

Je me frottais les yeux en grommelant à voix basse en français :

- Vous pourriez prévenir quand vous arrivez quand même...

C'était pas vraiment poli, mais je n'étais pas vraiment réveillée encore. De plus, voir son petit frère mourir, même en rêve, ce n'est pas du tout agréable... L'homme enchaîna :

-Ce n’est pas courant de trouver une jeune fille dans les arbres...

-Euh... Je suis nouvelle, et j'ai pas vraiment visité l'école depuis mon arrivée, alors je peux pas vous être très utile. Vraiment désolée!

Je me tournais face à eux, toujours perchée sur ma branche :

- Je ne connais pas d'endroit se nommant "accueil", mais je sais où se trouve le bureau des surveillants. Je crois que c'est ce qui fait office d'accueil, mais au pire, ils pourront toujours vous aiguiller...

C'était vrai ça, pourquoi il n'y avait pas d'accueil ? De toute façon, tout était tellement mal indiqué ici... Je sautais de ma branche, me réceptionnant souplement en bas. On pouvait sentir que j'avais l'habitude de faire ce genre de choses. Je les regardais. Mais ! J'étais beaucoup plus petite qu'eux deux. Pourtant, la filles aux cheveux bleus ne m'avait pas l'air d'être plus âgée que moi. J'ignorais leurs questions sur ma présence dans cet arbre, car je les avaient complètement oubliées. Je commençais à les mener vers ce fameux bureau, de toute façon, je ne voyais pas où je pourrait l'amener d'autre pour l'aider. Maintenant un peu plus réveillée, je me présentais :

-Au fait, je m'appelle Gwendoline et je suis de la maison Saphir.

Tout le monde donnais sa maison ici, alors j'avais adopté le même schéma de présentation. Mais pour moi, cela n'avait pas d'importance. J'avais croisé des gens de la maison Rubis gentils, et un de la maison Saphir que je n'aimais pas, donc ça ne voulait rien dire. Les seuls à part, étaient les Diamants, puisque c'était des adultes, et plus encore, les gens chargés de nous encadrer. On a pas le même comportement avec son prof qu'avec ses amis non ?


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Kagami le Ven 08 Sep 2017, 23:24

La jeune fille océan me répondit, de manière plutôt gênée.

-Euh... Je suis nouvelle, et j'ai pas vraiment visité l'école depuis mon arrivée, alors je peux pas vous être très utile. Vraiment désolée!

La fille soleil répondit de manière plus assurée.

- Je ne connais pas d'endroit se nommant "accueil", mais je sais où se trouve le bureau des surveillants. Je crois que c'est ce qui fait office d'accueil, mais au pire, ils pourront toujours vous aiguiller...

*Effectivement ce sera toujours ça de gagner…*

-Si ça ne vous dérange pas de m’y amener, je vous en serais reconnaissant.

Notre trio guidé par la charmante jeune fille aux longs cheveux blonds avança en direction du fameux bureau des surveillants. Je faisais attention à ralentir au maximum, de manière discrète, afin de rester au niveau de mes guides. Ce n’était pas un problème, j’avais pris l’habitude grâce à ma petite sœur, elle était toujours lente avec ses petites jambes, et je n’aimais pas la laisser à la traîne.

*J’espère qu’ils auront plus de précision, je me sens un peu perdu, cela ne fait pas très professionnel devant des étudiantes mais bon, je suis nouveau, j’ai une excuse…*

La jeune fille commença une conversation, je pourrai ainsi peut-être en apprendre davantage sur cette fameuse académie.

-Au fait, je m'appelle Gwendoline et je suis de la maison Saphir.

*La maison saphir ? C’est quoi encore cette histoire ? J’ai loupé un passage ou…*

De manière douce, je repris ma lettre et la relu rapidement, effectivement j’avais bien un nom de maison, la maison Diamant. Je ne pensais pas qu’on cataloguait les gens de cette manière. Cela faisait référence à quoi.

-Enchanté, je m’appelle Kagami, je suis le nouveau jardinier et je crois que j’appartiens à la maison Diamant, enfin si j’en crois la lettre que j’ai reçu. Il y en a beaucoup des maisons dans l’académie ?

Cela pouvait peut-être paraitre anormal, mais j’avais eu très peu de renseignement, peut-être attendaient-ils que je me présente pour m’en dire plus mais en attendant, je me sentais un peu niais, moi sans ces informations. Je n’avais plus qu’à espérer que ces charmantes demoiselles expliquent tout à un ignorant tel que moi.

*C’est vrai qu’à part les arbres et les fleurs, je ne connais pas grand-chose… surtout sur un nouveau boulot dont je n’ai pas fait l’entretien… en plus j’ai beau avoir cherché hier sur mon ami internet, je n’ai rien trouvé… peut-être disaient-ils la vérité, ils savent et peuvent cacher des êtres tels que moi au monde entier…*


avatar
Kagami

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Junko le Ven 08 Sep 2017, 23:46

La fille perchée daigna enfin répondre:

Je ne connais pas d'endroit se nommant "accueil", mais je sais où se trouve le bureau des surveillants. Je crois que c'est ce qui fait office d'accueil, mais au pire, ils pourront toujours vous aiguiller...

Elle n'est pas nouvelle, donc.
Le prof avait l'air content de faire ce constat également, et il répondit:

Si ça ne vous dérange pas de m’y amener, je vous en serais reconnaissant.

Bien, je vais la suivre aussi, on ne sait jamais que j'aie besoin de me rendre à cet endroit. On se mit à marcher vers l'académie aussitôt. Le fille précédemment perchée se présenta dès lors:

Au fait, je m'appelle Gwendoline et je suis de la maison Saphir.

Bien, une Saphir! Si j'arrive à sympathiser avec elle, ce serait pas mal... Non seulement elle connait les lieux mais elle peut aussi aller dans le même dortoir que moi. Oh, j'ai failli oublier... Je suis la seule fille à aimer les jeux vidéos. En tout cas, la majorité de mes amis étaient des garçons, avant. Je me suis toujours bien entendue avec tout le monde, mais je ne trainais que très peu avec d'autres filles. Je continuais à me perdre dans mes pensées, que l'homme reprit la parole:

Enchanté, je m’appelle Kagami, je suis le nouveau jardinier et je crois que j’appartiens à la maison Diamant, enfin si j’en crois la lettre que j’ai reçu. Il y en a beaucoup des maisons dans l’académie ?

Quoi? Jardinier? Zut, il avait l'air pas mal comme prof. Enfin, ça veut aussi dire qu'il peut être plus complice avec les élèves... Sinon, il n'avait pas l'air très informé. Il faut dire que moi non plus, à mon arrivée, je ne savais pas grand chose. Enfin, je n'oserais pas prétendre que je sais beacoup de choses à présent... Mais je vais tout de même essayer de l'aider avec les informations que j'ai pu réunir.


Je crois qu'il y en a quatre; Rubis, Saphir, Emeraude et Diamant pour les profs. Enfin, pas que les profs apparemment. Mais je sais pas vraiment à quoi ça sert...

Je regarde ensuite Gwendoline, dans l'espoir qu'elle nous explique ça.


Junko a toujours des cartes en contact avec sa peau x)
avatar
Junko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Gwendoline Arget le Mar 12 Sep 2017, 17:52

-Enchanté, je m’appelle Kagami, je suis le nouveau jardinier et je crois que j’appartiens à la maison Diamant, enfin si j’en crois la lettre que j’ai reçu. Il y en a beaucoup des maisons dans l’académie ?

Je crois qu'il y en a quatre; Rubis, Saphir, Émeraude et Diamant pour les profs. Enfin, pas que les profs apparemment. Mais je sais pas vraiment à quoi ça sert...

Je hochais la tête. Elle avait raison. Je n'avais pas beaucoup plus d'info qu'elle :

-Diamant pour le personnel, et les élèves sont répartis entre les trois autres. Je n'ai aucune idée de l'utilité, mais il y a beaucoup de rumeurs sur les différentes maisons. Les Saphir sont les plus "réservés", les Émeraudes les plus "gentils et serviables" et les Rubis "font n'importe quoi".

J'avais fait des guillemets, étant élève, la fille entendrai toutes ces choses bien rapidement. Même Kagami. Il suffisait d'ouvrir un peu ses oreilles : "les rubis sont des fouteurs de merde", "les saphirs sont des asociaux", et j'en passe. Même dans une école hors norme comme celle là, il y avait toujours des préjugés. Je haussais les épaules, bien que la plupart des élèves pensaient ça, ce n'étais pas mon cas. En tout cas, il ne fallait pas seulement résumer les gens par leur maison. Mais c'était un bon point pour comprendre certaines réactions lorsque l'on se présentais. Je m’adressais à mes deux accompagnateurs :

-Vous venez de loin ? Moi je suis française.

J'aimais bien connaître le pays d'origine des gens. Et puis, quelques fois, on a la surprise de rencontrer quelqu'un avec qui échanger dans sa langue natale. Comme Enil, Mana, Nysphri et j'en passe. L'Académie est grande, et le nombre de nationalités s'y côtoyant aussi. Mais parfois on croise des gens venant du même endroit que nous.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Kagami le Dim 17 Sep 2017, 14:05

Nous avancions doucement, je m’adaptais à l’allure de mes deux jeunes guides, le temps était encore clément, le vent soufflait doucement dans mes cheveux. La jeune fille au beaux cheveux bleus répondit à ma question.

-Je crois qu'il y en a quatre; Rubis, Saphir, Emeraude et Diamant pour les profs. Enfin, pas que les profs apparemment. Mais je sais pas vraiment à quoi ça sert...

Gwendoline renchérit :

-Diamant pour le personnel, et les élèves sont répartis entre les trois autres. Je n'ai aucune idée de l'utilité, mais il y a beaucoup de rumeurs sur les différentes maisons. Les Saphir sont les plus "réservés", les Émeraudes les plus "gentils et serviables" et les Rubis "font n'importe quoi".

*Effectivement, on se croirait un peu à Poudlard…. Peut-etre que le directeur est un fan de cet univers et a voulu recréer ça, après tout, nous sommes un peu magiciens dans notre genre…*

-Après c’est juste une façon différente de faire des classes, je pense, pour changer des chiffres habituels, afin de mettre quelque chose de différent… ça correspondrait bien à ce lieu…. A moins que le directeur soit fan de pierres précieuses… et il s’avère peut-être que certaines personnes s’amusent à donner une signification à ces maisons, afin de se les approprier.

Gwendoline enchaina :

-Vous venez de loin ? Moi je suis française.

*Oh une française intéressant…il y a surement différentes origines à toute cette population particulière…*

-Je suis également français mais aussi Japonais. Vous venez de quelle région de France ?

*Je ne pensais pas que ma première rencontre commencerait avec une française…. J’espère que nous aurons de occasions de parler de notre pays d’enfance…*


avatar
Kagami

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Junko le Dim 17 Sep 2017, 14:35

Gwendoline continua ma réponse:


-Diamant pour le personnel, et les élèves sont répartis entre les trois autres. Je n'ai aucune idée de l'utilité, mais il y a beaucoup de rumeurs sur les différentes maisons. Les Saphir sont les plus "réservés", les Émeraudes les plus "gentils et serviables" et les Rubis "font n'importe quoi".

C'est bien ce que je pensais. C'est une bonne manière de se fixer une idée de chaque personne, juste en sachant sa maison. Enfin, ce ne sont probablement que des préjugés, mais c'est toujours bon à savoir. Kagami reprit la parole ensuite:

-Après c’est juste une façon différente de faire des classes, je pense, pour changer des chiffres habituels, afin de mettre quelque chose de différent… ça correspondrait bien à ce lieu…. A moins que le directeur soit fan de pierres précieuses… et il s’avère peut-être que certaines personnes s’amusent à donner une signification à ces maisons, afin de se les approprier.

Il a sans doute raison. Mais bon, ce n'est pas très important.
Gwendoline relanca le conversation peu après:

-Vous venez de loin ? Moi je suis française.


Kagami lui répondit aussitôt:

-Je suis également français mais aussi Japonais. Vous venez de quelle région de France ?

Tiens, j'ai l'impresion qu'il y a beaucoup de français dans l'école. J'ai aussi vu plusieurs japonais. Mais ironiquement, nous sommes assez peu d'anglais... Enfin, je ne sais pas si je suis née en Angleterre, mais le contraire serait étrange.
J'y connais pas grand chose à la France. En fait, je suis nulle en géographie, et je n'ai jamais appris le français. Mon vocabulaire se limite à "bonjour", "merci", "oui" et "non". Ah, aussi, il y a "baguette".
Voyant qu'il lui posait une question, je n'osa pas prendre la parole.


Junko a toujours des cartes en contact avec sa peau x)
avatar
Junko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Gwendoline Arget le Dim 17 Sep 2017, 20:48

Lorsque le jardinier fis des suppositions sur les différentes maisons, je haussais les épaules. On était parfois mélangés en cours, la seule chose, c'était qu'on était pas censés aller dans les dortoirs des autres maison, mais sinon, il n'y avait pas de différences.

-Je suis également français mais aussi Japonais. Vous venez de quelle région de France ?

Ah bah tiens, encore un à rajouter à ma liste. Oui je tenais la liste des français que je rencontrais dans ma tête. Et alors ? Euh, il m'a pas posé une question là ? Ah bah si en fait. Faudrait peut-être répondre non ? Mais j'ai pas envie de parler de la France. Mais je crois que j'ai pas le choix. Je haussais une nouvelle fois les épaules en disant :

-Il paraît que je suis née à Paris, mais je m'en souviens pas, parce qu'on a vite déménagé pour aller en Mayenne. A la campagne quoi. Et vous ?

Je préférais prendre un ton indifférent. J'en avais marre d'étaler mon passé aux gens. Mais si jamais l'un des deux me posais une question du genre "Qui est Kénan ?", en référence à mes exclamations leur ayant appris que j'étais perchée dans cet arbre, j'allais pas vraiment avoir le choix. Dans tout les cas, je resterais vague, pas besoin d'en dire trop. Je me rendis compte que la fille aux cheveux bleus ne m'avait pas répondu, comme elle ne nous avait pas donné son prénom non plus. Je lui adressais un petit sourire. Nous arrivâmes en vue du bureau des surveillants. J'avais marché plutôt lentement, contrairement à mon habitude, pour leur laisser le temps de retenir le chemin.

-Le bureau des surveillants est là.

Je laissais le jardinier rentrer à l'intérieur s'il le souhaitait. Quant à moi, je m'adossais au mur et m'assis à même le sol. J'étouffais un bâillement, en me frottant les yeux, puis eu un petit sourire amusé de ma réaction. On aurait dit une enfant. N'empêche qu'il allait vraiment falloir que je trouve un moyen pour dormir correctement la nuit, et rattraper tout mon sommeil en retard. Je connaissais une solution qui pouvait un peu améliorer les choses, mais malheureusement, il n'était pas en mon pouvoir de faire venir mon frère à l'Académie. Pourtant, ça réglerait une partie de mes problèmes.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Kagami le Dim 24 Sep 2017, 18:54

J’attendais la réponse de Gwendoline, l’autre jeune fille ne semblait pas prendre part à la conversation. Etait-elle timide ? Se sentait-elle exclue parce qu’elle n’était pas française ? Il faudrait que je pense à m’adresser un peu à elle.

-Il paraît que je suis née à Paris, mais je m'en souviens pas, parce qu'on a vite déménagé pour aller en Mayenne. A la campagne quoi. Et vous ?

*Ah Paris, grande capitale mais je préfère la campagne, la Mayenne c’est bien joli, il y a des villes sympathiques…*

Le ton de sa voix ainsi que le haussement d’épaule m’appris qu’elle ne devait pas être aussi passionné que je ne l’aurais penser. Pourtant c’est elle qui en avait parlé, mais visiblement elle n’était pas à fond sur ce sujet.

-J’ai passé une grande partie de ma vie en Bourgogne mais la Mayenne c’est joli, je l’ai visité une ou deux fois.

Je me retournai vers la jeune fille aux cheveux bleus qui semblait s’effacer de plus en plus.

-Et toi jeune fille, quel est ton nom ? D’où viens-tu si ce n’est pas indiscret, évidemment…

Je lui souris pour lui donner du courage, ce n’était pas toujours facile de se lancer dans une conversation quand on était timide. Je devais paraitre trop impressionnant peut-être, heureusement que je ne portai pas mon débardeur déchiré, manquerais plus que le tatouage et hop, je passerais pour un voyou. Nous avions marché lentement, Gwendoline semblait avoir pris son temps, à moins que ce n’était fait exprès, j’avais pu regarder aux alentours sans souci, c’était vraiment une jolie académie, avec un jardin où des milliers de possibilités, je ne vais pas m’ennuyer niveau boulot, ça s’est sûr.

-Le bureau des surveillants est là.

Gwendoline me tira de mes pensées, en effet, il y avait le bâtiment en face.

*Ah enfin je vais pouvoir poser mes affaires, je n’aime vraiment pas me balader avec tout ça dans les mains, en plus mon cactus risque d’être malmener à chaque fois…*

-Merci beaucoup, Gwendoline, tu m’as été d’un grand secours.


Je la regardais s’assoir, j’avançais d’un pas, pensant les laisser à leur occupation d’étudiantes quand je vis un mini bâillement avec le geste typique des personnes fatigués.

*Ah parfois c’est dur de dormir et vu sa réaction quand on s’est rencontré, elle devait faire des cauchemars…*

Je repensais à mes premières nuits une fois la naissance de mon pouvoir, c’était assez affreux, j’avais mis beaucoup de temps. Mais mal dormir pouvait engendrer bien pire et quand bien même, nous n’avions pas tous des pouvoirs agressifs, cela pouvait s’avérer dangereux. Je cherchais dans ma sacoche, il devait m’en rester encore un peu, Oba-sama avait fait en sorte que j’en ai un petit stock. Je m’approchais de Gwedoline en lui tendant une petite boite.

-Je vois que tu es fatiguée, permet-moi de te faire un cadeau. C’est un mélange de plantes aux effets apaisants, à boire juste avant d’aller dormir. Le goût est un peu fort, mais avec un peu de miel ça passe mieux. Et si tu en as besoin de plus, n’hésite pas à venir m’en demander, je le fais moi-même. C’est assez efficace contre les cauchemars, enfin moi ça a marché.


Je lui souris tout en lui tendant la boite. Elle était libre de la prendre ou non, je ne forçais personne mais j’aimais aider, il parait que c’était mon plus gros défaut, d’après ma petite sœur.

*Ce serait dommage d’avoir des cernes marquées à son âge…*


avatar
Kagami

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Junko le Ven 29 Sep 2017, 17:49

Mes deux nouvelles connaissances continuaient de discuter de leur pays natal, et je m'enferma toute seule dans mes propres pensées. C'est le genre de truc qui arrive souvent, en public. Souvent quand les discutions ne m'intéressent pas. Il faut dire que je ne suis curieuse que pour ce dont j'ai envie d'être curieuse. Le fait de ne plus capter un seul mot des conversations qui se tiennent à côté de moi n'est malheureusement pas le seul problème; j'ai tendance à me sentir en sécurité dans ma tête, et il m'arrive d'être désagréable lorsqu'on m'en sort. Mais pour cette fois, ça devrait aller; les deux personnes étaient calmes et sympathiques et je n'avais aucune envie d'être désagréable avec eux. Le diamant me sorti justement de mes pensées, et je fus surprise malgré tout.

-Et toi jeune fille, quel est ton nom ? D’où viens-tu si ce n’est pas indiscret, évidemment…


C'est vrai, je ne me suis pas encore présentée. D'où je viens? Je n'en sais rien. C'est une question que j'avais évité de me poser jusqu'à maintenant, mais cette fois, la question s'était accrochée aux parois de ma tête. J'éprouvais le besoin d'y répondre. Pas de répondre à Kagami, mais d'obtenir la vraie réponse, pour moi-même. Enfin, il serait tout de même bien de répondre à ce dernier; je vais donc me contenter de ce que je sais. Pas grand chose, donc.

-Je m'appelle Mizu. Je suis Anglaise.

C'est tout. Je m'étais imaginée dire plus que ça, mais rien de plus n'était sorti. Je ne voulais pas me révéler aux autres. Pourquoi? Ils ne me veulent pas de mal... Serait-ce ce côté sombre qui re-faisait surface? Je ne voulu pas y songer plus longtemps, et me concentra donc sur mon interlocuteur.

Un peu plus tard, Gwendoline signala la fin du trajet.

-Le bureau des surveillants est là.

Déjà? Je vais devoir aller en cours, il me semble. Ce n'est rien, j'aurai sûrement l'occasion de discuter à nouveau avec eux.

-Merci beaucoup, Gwendoline, tu m’as été d’un grand secours.

Je répondit à mon tour, avant de m'éclipser discrètement dans le bâtiment:

-Je vais avoir cours, je vous laisse ici. A plus tard, j'espère...


Junko a toujours des cartes en contact avec sa peau x)
avatar
Junko

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Gwendoline Arget le Sam 30 Sep 2017, 18:47

-J’ai passé une grande partie de ma vie en Bourgogne mais la Mayenne c’est joli, je l’ai visité une ou deux fois.

Oh, la Bourgogne, il me semblait qu'on y avait fait escale avec Kénan une fois, mais je ne m'en souvenais plus vraiment. Il se tourna ensuite vers la première personne à m'avoir trouvé :

-Et toi jeune fille, quel est ton nom ? D’où viens-tu si ce n’est pas indiscret, évidemment…

Ce à quoi la bleu répondit :

-Je m'appelle Mizu. Je suis Anglaise.

Je lui adressais de nouveau un sourire sympathique tout en lui disant :

-Enchantée !

Une fois arrivés, Kagami me remercia :

-Merci beaucoup, Gwendoline, tu m’as été d’un grand secours.

En soit, j'avais pas fait grand chose, mais bon. Mizu en profita pour partir en nous disant :

-Je vais avoir cours, je vous laisse ici. A plus tard, j'espère...

Oh shit ! Je venais de me rendre compte que moi aussi j'allais avoir cours bientôt. Le nouveau jardinier me tendis alors une boite en me disant :

-Je vois que tu es fatiguée, permet-moi de te faire un cadeau. C’est un mélange de plantes aux effets apaisants, à boire juste avant d’aller dormir. Le goût est un peu fort, mais avec un peu de miel ça passe mieux. Et si tu en as besoin de plus, n’hésite pas à venir m’en demander, je le fais moi-même. C’est assez efficace contre les cauchemars, enfin moi ça a marché.

Un peu, voire beaucoup prise au dépourvu, je pris la boite qu'il me tendais en balbutiant :

-Ah, euh... Merci, je... comment vous... euh... Merci. Moi aussi j'ai cours, à bientôt j'espère.

J'avais préféré changer de sujet. Certes, cela devait se voir que j'étais fatiguée, mais comment avait-il pu deviner pour les cauchemars ? Bref, après avoir salué l'ami des plantes, je repartis vers mon dortoir afin d'aller chercher mes affaires de cours, me mettre en uniforme pour pouvoir aller en classe. Cela m'étonnerais que je sois très attentive, mais au moins, je ferais acte de présence, ce n'était pas si mal. Pour aller jusqu'à ma salle de classe, je repassais devant le bureau des surveillants avec, cette fois-ci, mon uniforme, mon sac sur le dos et mes cheveux attachés en queue de cheval haute.

HRP:
Du coup, je pense que c'est la fin, sauf si tu veux continuer Kagami.^^


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Kagami le Dim 01 Oct 2017, 16:07

La jeune fille aux cheveux bleus me répondit, toujours intimidée visiblement.

-Je m'appelle Mizu. Je suis Anglaise.

*Mizu, joli prénom plutôt japonais, pas très anglais mais peut-être que ses parents aimaient la sonorité de la langue…*

Les deux jeunes filles étaient vraiment adorables, surement un peu intimidées par l’adulte que j’étais mais très serviables. Elles m’avaient guidés jusqu’au bureau des surveillants, j’allai enfin pouvoir en savoir plus et trouvé mon appartement.

-Je vais avoir cours, je vous laisse ici. A plus tard, j'espère..
.
-Avec plaisir Mizu, bon courage pour les cours.


Je ne savais pas quoi rajouter, je n’étais pas forcément à l’aise pour encourager les gens que je venais de rencontrer, en plus j’avais vraiment hâte de commencer. Je m’étais quand même intéressé à Gwendoline, cette jeune fille m’inquiétait, elle avait des cernes, ce n’était pas courant et souvent mauvais signe. Une jeune fille dans la fleur de l’âge qui commence déjà à avoir des problèmes de sommeil signifiait deux choses, soit elle avait des soucis qui l’empêchait de dormir soit elle ne dormait pas assez. C’est pour ça que je lui avais donné la petite boite de thé, il avait vraiment des vertus apaisantes et favorisaient l’endormissement. Elle m’avait regardé, surprise, visiblement elle ne s’était pas attendue à mon cadeau, à moins qu’elle est trouvé ça déplacé.

-Ah, euh... Merci, je... comment vous... euh... Merci. Moi aussi j'ai cours, à bientôt j'espère.


Mais visiblement, il y avait dans mon attitude quelque chose qu’elle ne s’expliquait pas. Si elle voulait, je pourrais toujours répondre à ses questions.

-Bonne journée alors et si tu as besoin d’une oreille attentive, n’hésite pas, ma porte est toujours ouverte.


Je lui souris, avant de la laisser partir et d’entrer dans le bureau. Je me présentais à la personne présente, elle me donna les différents papiers dont j’avais besoin comme le plan de l’académie et ma clef d’appartement. Je lui posais quelques questions, des généralités, comment certaines choses se déroulaient, comment je faisais si je souhaitais un nouvel outil, bref tout ce qui me semblait primordial à l’accomplissement de mon travail. Alors que j’attendais qu’il me fournisse les numéros de téléphone en cas de besoin, ainsi que le numéro de mon casier pour recevoir mon courrier, je vis une silhouette passé devant la fenêtre, je me permis de regarder, c’était Gwendoline, enfin il me semblait, elle n’avait plus la même coiffure et ni la même tenue. Une fois toutes mes affaires en main, je repris le chemin vers l’aile des diamants pour aller poser mes affaires dans mon nouveau chez-moi.

Hrp:
Alors effectivement c'est la fin, j'aurai surement le plaisir de faire d'autres rps ailleurs avec vous deux (mais là ça m'arrange de clôturer celui-ci ^^")


avatar
Kagami

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier bourgeon pour une nouvelle vie

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum