Olympus Project
FORUM EN PAUSE

Bonjour à toi !
Le forum est en pause pour une durée indéterminée. Il n'y a donc plus de staff pour valider les fiches, faire tourner la boutique et faire des évènements, etc.
N'hésitez pas à revenir dans quelques jours prendre des nouvelles ! En attendant, vous êtes les bienvenus pour papoter dans la section hors-jeu !
(Luna)

Premier cours d'Existentialisme [PV Inscrit]

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premier cours d'Existentialisme [PV Inscrit]

Message par Invité le Lun 21 Aoû 2017, 11:06

Rappel du premier message :

Aujourd’hui était un jours assez spécial, c’était la première fois de ma vie que j’allais faire un cours, je me rappelle encore de l’époque ou j’étais moi même élève, cette époque ou les professeurs n’était que des abruties sans cervelle se contentant de réciter leurs cours ! Je ne devais pas tomber dans le même piège et c’est pourquoi j’avais bien réfléchi à la meilleure façon d’enseigner ! L’affiche que j’avais mise sur le tableau de cours avait eu un certain succès d’ailleurs ! À peine l’avais-je posée que quelques heures après il y avait 5 signatures ! Cela m’avait fait sourire, voir que mon cours intéressait des personnes me faisait plaisir et c’est avec énergie que je m’étais préparé à leur donner le meilleur de moi même !

L’horloge affichait maintenant 13 h 30, le cours commencerait d’ici une petite demie heure, vêtues d’habit noir très sobre et d’une coupe de cheveux très pros j’avais peut être l’air d’être ce genre de professeur formel qui s’habille comme pour aller a un mariage, mais a mes yeux il était essentiel de garder la classe en toute circonstance ! Me dirigeant vers la salle de classe je croisais le chemin de quelque élèves qui se sentait écraser par ma carrure, leurs envoyant un sourire sincère je risquais vraiment de passer pour un prof terrifiant, sévère et hurlant dés qu’un élève se met a chuchoter. Et pourtant il comprendrait rapidement que je ne suis pas ce genre d’enseignant !

Une fois a l’intérieur de la salle de classe je m’accoudai contre le tableau noir en regardant la disposions des chaises et des tables, toutes était bien aligner et bien séparer entre eux de 50 cm... Quelle absurdité ! En un instant plusieurs tables volèrent à l’autre bout de la salle, il est tout simplement hors de question d’enseigner en coupant du monde ses élèves ! Au bout de plusieurs secondes un grand nombre de table et de chaise était empilé chaotiquement tout au fond de la salle, seul restait 5 tables collée et disposée de manière une formée un grand C dont mon bureau résidait au centre.

Savoir enseigner commence déjà par savoir communiquer ! Si mes élèves s’ennuient et ressentent l’envie de parler entre eux, je n’ai aucune raison de les éloigner tant qu’ils le font dans le respect ! Attendant paisiblement l’arrivée de mes élèves je me posai sur mon bureau et en sortant plusieurs feuilles je commençai à dessiner des plans histoire de faire passer le temps. La porte de la classe étant grande ouverte ils n’avaient qu’à rentrer et s’assoir là ou ils le désiraient parmi les 5 chaises.

[Niveau RP j’établis les règles de suite histoire que ça ne soit pas le chao, hormis pour le premier tour ou tout le monde arrive chacun son tour vous êtes libre de rp dans l’ordre que vous voulez et quand vous le souhaitez ! Juste, répondez au moins après deux réponses et eviter de répondre deux fois par jour si vous voyez que certaines personnes n’ont pas encore répondu. Au moins comme sa le rp peut avancer rapidement et sera pas limitée par une personne qui prend du temps a répondre.]

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas


Re: Premier cours d'Existentialisme [PV Inscrit]

Message par Noa le Dim 03 Sep 2017, 14:24

Etrangement la miss pessimiste ne m’avais le moins du monde tenue rigueur pour ma démonstration, au contraire même.
 
Je souhaiterai te remercier pour ce petit tour par la fenêtre Noa ainsi que répondre à tes questions. Tout d'abords, il ne me semble pas avoir évoqué la vie comme une plaie ni même m'être qualifiée de pessimiste. J'ai dis que je n'étais pas optimiste mais cela ne veut pas dire que je me considère pessimiste vois-tu ce que je veux dire?
 
La subtilité est omniprésente mais je crois voir la chose, enfaite elle est juste neutre.
 
Sache que je ne mettrai pas fin à mes jours ou du moins pas aujourd'hui et puis de toute façon ma mort n'affecterai en effet personne. Eh oui Noa, je n'ai ni père ni mère, ni personne. Je suis orpheline et j'ai été vendue, comme une bête à un laboratoire illégal.
 
Oui, ça merci j’avais cru comprendre pendant sa présentation.
 
Je n'ai qu'un seul objectif pour le moment, me venger de ce qui m'ont fait cela.
 
Ainsi elle me dévoila les marques que lui a laissées sa période en détention.
 
Je doute fortement qu'une personne aussi insignifiante que moi puisse changer quelque chose dans ce monde. J'ai connu bon nombre des soucis évoqués c'est vrai mais il ne me semble pas être venue ici pour pleurer sur mon sort.
 
Putain cette meuf je la kiff déjà si elle savait à quel point ça me change des personnes que j’ai déjà pu croiser ! Pas tous mais une partie.
 
Ce qui est passé est passé et je n'y peux rien, je me fiche de ce que les gens pensent de moi.
 
Tient y aurait’ il quelque traits de sagesses chez cette enfant ?

Et si j'arrive à ce point morbide comme tu dis, sache que je décline ton offre.
 
Elle me fit alors une démonstration de son pouvoir. Une polymorphe alors ? Intéressant !
 
Je n'ai pas besoin d'aide pour cela. Cependant je ne pense pas arriver à un tel point critique. Je trouve que le suicide est réservé au faible.
 
*Ahem* je ne me sens pas du tout visé, non vraiment pas …
 
Ce n'est que mon avis. J'ai eu 6 ans ou j'aurai pu me trancher les veines et pourtant je n'ai rien fait. A mon tour de te poser une question. Pourquoi ne pas m'avoir lâchée? Hein, pourquoi? Pour toi je trouve que la vie ne vaut pas la peine d'être vécue, alors si tu m'avais laissée tomber, de ton point de vue, tu aurais mis fin à mes souffrance non? Sache que je te respecte comme chaque personne de cette classe. Tes paroles étaient bien belles mais sache que tu ne parviendras pas à me faire changer d'avis. Personne n'a réussi et ce n'est pas un inconnu qui y arrivera.
 
_ Pour répondre à ta question, si je ne t’ai pas lâché c’est tout simplement que peu importe mon avis, je ne suis personne pour juger si une inconnue mérite de vivre ou non, je ne suis pas un dieu … même si certains me voient comme un monstre ou un démon mais bref.
 
D’ailleurs je fis disparaitre mes attributs écailleux avant de continuer.
 
Et pour ton âge tu sembles avoir quelques traits de sagesses finalement même si je ne suis pas d’accord avec la totalité de tes propos mais on partirait sur du hors sujet. Mais si un jour tu veux qu’on mène un débat ensemble pourquoi pas ?
 
Suite à cela je regagnais ma place tandis que le prof me fit un petit sermon sur ma prestation et me servi une leçon de respect … mouais je ne suis pas sûr que c’était nécessaire, je n’étais pas agressif insultant ou quoi que ce soit du même genre, c’est pourquoi ma réaction ne se limita qu’à un simple sourcil en pointe. Et en plus malgré mes effort je n’ai pas réussis à récupérer mon nom flute. Bon au moins mes explications semblaient le convenir puisqu’il s’est contenté d’un simple « très bien » . Quoi c’est tout ? Pas de remarque ? Pas de conseils ? Bon … passons à l’exercice suivant.
 
Je veux que vous débattiez entre vous ! Vous allez vous même me donner un débat sur le thème de l’existence et nous débattrons tous les 6 atours ! »
 
Heu … Houlà ! Ça se corse de plus en plus … là pour le coup je ne savais trop quoi dire j’attendais voir si les autres semblaient plus inspirés mais de toute évidence ce n’était pas le cas …c’est pourquoi je m’adressais directement au prof.
 

_ Heu … Mais monsieur on a tous déjà exprimé notre opinion sur l’existence … c’est quoi le but ? Que tout le monde adhère à la même idée ? Je ne vois pas trop comment … On est tous trop différent pour ça ? Que ce soit par l’âge, la maturité, le vécu, ou même l’éducation qu’on a reçu. J’avoue je ne comprends pas trop l’exercice. 


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours d'Existentialisme [PV Inscrit]

Message par Sebastian le Dim 10 Sep 2017, 14:37



Makumo




J'écoutais les réponses des autres après mon petit discours de religieux. En fait bien que I n'y croyait pas une seconde, je n'étais pas de cette avis. J'avais donner une opinion qui correspondait le plus à ce que je voulais croire. Je n'aimais pas cette idée que le monde et l'existence soit vide par nature. La dernière fille tenta une réponse rapide sans trop se fouler. Puis vint le tour de Noa ... Quand je vis ses yeux changer de couleurs et ses cornes pousser, je savais que quelque chose de mal allait se passer.

Pour me donner raison, il prit la plus jeune et la souleva par la fenêtre la balançant nonchalamment dans le vide et lui intimant de manière à peine voilée que le suicide était la solution à ses problèmes. Je m'enfonçais dans ma chaise, me souvenant de notre dernière altercation. Je n'aimais pas montrer qu'il me faisait peur mais j'étais actuellement terrifié. Il finit par remonter la fille et passa devant chacun de nous pour discuter nos arguments. Quand il passa devant moi je ne pus soutenir son regard. J'étais trop terrorisé. Il finit sa tirade puis se rassit.

La jeune fille, Nävis, s'adressa à lui pour lui dire qu'elle n'avait aucune intention de se suicider. Bah voyons .... Et qu'elle lui pardonnait son geste. Normal, normal ... Ça tournait pas rond dans la tête des gens ici, on vous balance par la fenêtre et vous les remerciez. Le prof en avait quasi rien à foutre, uniquement une petite remarque à l'intention de Noa. Je ne pus m'empêcher de marmonner pour moi même devant cette situation ridicule quand Noa dit :

- Pour répondre à ta question, si je ne t’ai pas lâché c’est tout simplement que peu importe mon avis, je ne suis personne pour juger si une inconnue mérite de vivre ou non, je ne suis pas un dieu … même si certains me voient comme un monstre ou un démon mais bref.

- Ou peut-être que le meurtre des petites filles est punis par la loi ? Ça c'est une bonne raison pour pas les balancer par la fenêtre.


Le prof nous demanda ensuite de débattre sur l'existence. Je ne savais pas du tout comment m'y prendre et vu le silence ambiant, je n'étais pas le seul. Noa demanda au prof ce qu'il attendait de nous et je me rajoutais à sa voix essayant d'oublier la scène qui venait de se dérouler.

"- Je suis d'accord on a déjà donné plein de point de vue. Au final, il n'y a pas vraiment de réponse à donner. C'est qu'une question de point de vue donc je vois pas ce qu'on pourrait "débattre". "




avatar
Sebastian

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours d'Existentialisme [PV Inscrit]

Message par Yaena le Sam 23 Sep 2017, 18:23

J'écoutais attentivement la réponse de Noa. Au moins il comprenait qu'il ne possède pas le droit de choisir si oui ou non la vie d'autrui doit s'arrêter. Avec un tel pouvoir on est susceptible de devenir fou et rares sont ceux qui recouvrent la raison. Aurait-il déjà perdu ce contrôle? Serait-il passé au travers de situations difficiles? Aucune idée mais je ne pouvais m'empêcher de penser à quoi aurait ressemblé sa vie pour qu'il comprenne ce fait. On ne nais pas tous avec cette idée et ce respect. Ferai-t-il partie de ce genre de personnes? Lorsqu'il eut fini sa réponse, je lui souriais avant de hocher la tête pour lui montrer que j'acceptais sa proposition. Un débat avec lui? Ce sera avec plaisir mon cher!

Je réfléchissais ensuite aux reflexions du professeur. Il n'avait pas tord, donc si je croyais ou du moins que je donnais l'apparence de croire en mes arguments, mensonges ou non, je pourrai alors convaincre des personnes. Intéressant, au moins maintenant j'en saurais un peu plus sur la conviction et donc la manipulation des personnes même si je ne pense pas user de ce genre de pratiques. Pour me débarrasser d'une personne énervante peut être? C'est noté dans un coin de ma tête en tout cas. Enfin, il nous donna la prochaine consigne: un débat sur l'existence.

Noa et Makumo exprimèrent leur incompréhension. Pourtant la consigne quoiqu'un peut confuse était assez simple à comprendre. Ou du moins, c'est ce que j'avais compris.... Maintenant que chacun avait proposé sa vision de l'existence nous allions devoir parler ensemble, mélangeant nos accords et nos désaccords.

Je crois que maintenant que nous avons exposé nos points de vue il est temps de discuter et de mélanger nos avis. On peut donc dire si oui ou non on est d'accord avec une personne et essayer.... pas de la convaincre mais du moins de l'inviter à voir l'existence et la vie sous un autre angle. Je ne sais pas si j'ai été assez claire mais dans ma tête ça le semblait.
avatar
Yaena

Fiche perso'
Infos:
Idéologie Dominante: 2
Exp:
100/100  (100/100)

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier cours d'Existentialisme [PV Inscrit]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum