D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Dim 20 Aoû 2017, 07:20



D'une spectatrice à une autre...

Toko était installée en retrait comme à son habitude dans le salon des Saphirs, voyant aller et venir les autres étudiants. Elle ignorait à quoi ressemblait les autres dortoirs, mais dans celui où elle vivait, elle avait l'impression de voir tout le monde être ensemble dans ce bâtiment... Sans vraiment l'être. Chacun avait sa bulle personnelle, ils passaient l'un à côté de l'autre sans se dire bonjour. Pas par mépris, mais plus parce que... tout le monde semblait tellement plongé dans son propre univers et ses propres pensées qu'ils oubliaient qu'il y avait des êtres humains avec une vie et des pensées aussi complexes et vivide que la leur à quelques mètres à peine d'eux. On donnait le nom Sonder à cette émotion de réalisation dans la langue de Shakespear.

Avant, Toko faisait partie de cette apathie générale apparente, observant uniquement les autres humains comme des créatures inatteignables du monde de la lumière pendant qu'elle appartenait au monde des ombres. Mais elle avait tord! Le professeur Anna lui avait donné cette sage leçon. Le voile de solitude et d'isolement la séparant du reste du monde pouvait être franchie. Et même si elle n'était qu'une spectatrice... Pour la première fois elle y voyait une valeur. Elle chérissait cette leçon comme un trésor.

La Japonaise réfléchissait à cette précieuse conversation alors qu'elle observait ses camarades. Elle voulait se donner un peu de courage pour aborder quelqu'un de sa maison. Quelqu'un qui partageait sa position de spectatrice, sans avoir le même regard terne de la vie. Un regard neuf.

D'ailleurs, les yeux obsidiens de Toko rencontrèrent les prunelles saphir d'une jeune blonde. Physiquement, elle et Toko étaient le jour et la nuit. Comme pour Anna, mais elle ne possédait pas cette envergure royale comme la professeur. Elle était en retrait et... Toko comprit qu'elle avait trouvé.

Prenant une bonne inspiration, la Japonaise se leva, marchant de son pas lent et gracieux. Elle ne voulait pas faire fuir sa camarade.

- Ano sumimasen...

Toko se mordit la lèvre inférieure, se flagelant mentalement d'avoir sortit sa langue maternelle.

- Je suis désolée..., souffla-t-elle, baissant les yeux, craignant d'avoir ruinée cette approche.

Se retenant de fuir, elle tenta de se rattraper.

- ...Puis-je vous parler?


(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Dim 20 Aoû 2017, 17:03




D'une spectatrice
à une autre...

Accompagnée de
Toko Saionji

Peu importait le temps qui passait, je n’arrivais pas à passer le cap. Mes peurs étaient plus fortes que jamais, me faisant fuir les inconnus la plupart du temps et éviter les cours le plus possible, et ma tristesse ne voulait pas me lâcher malgré les apparences. L’arrivée d’un jeune homme ressemblant comme deux gouttes d’eau à Hayate n’avait rien arrangé. Etait-ce pour cela que je sortais à peine de la maison des Saphirs ? Ou cherchai-je des excuses pour reproduire inconsciemment la situation que j’avais vécue toute ma vie, devenant sécurisante d’un certain point de vue ? Seule, il m’était impossible de le savoir. Le fait même d’y penser m’était difficile.

Un jour où il n’y avait pas beaucoup de monde dans la salle commune, ou au moins que je pus me trouver une place tranquille, loin de tout le monde, pour dessiner, je m’étais installée en espérant que je pourrais trouver un pas en avant à faire sans que cela vienne de quelqu’un. J’étais donc en train de reprendre le dessin le plus difficile que j’avais à effectuer, que j’avais d’ailleurs commencé avec Mana mais qui était encore au stade de brouillon, quand j’entendis une voix douce et timide prononcer en japonais :

- Ano sumimasen...

Etant moi-même japonaise et ayant grandis en comprenant cette langue, je compris sans peine ce que la jeune femme aux cheveux et yeux ébènes devant moi avait dit. Pourtant, j’éprouvais une peur viscérale concernant toutes les personnes ayant des origines similaires aux miennes et qui le montraient. Je n’eue cependant pas le temps de réagir qu’elle se reprit en anglais :

- Je suis désolée... Puis-je vous parler ?

Ne la connaissant pas du tout, je devinais pas du tout de quoi elle voulait me parler. Pire encore, je me sentais incapable de lui formuler une réponse crédible ou même audible et compréhensible. Pourquoi étais-je sortie de ma chambre ? Pourquoi n’avais-je pas attendu que la salle commune soit déserte ? Bien entendu, répondre à ces questions était totalement inutile. Je me mis donc à observer discrètement la jeune fille qui me faisait face. Tout comme moi, elle semblait réservée et timide. Mince et la peau pâle, les seules différences notables entre nous se trouvait dans la couleur de nos cheveux et nos yeux. Je pris donc une imperceptible grande inspiration pour me faire cesser de trembler en pensant que fuir ne servirait pas à grand-chose dans l’état actuel des choses, puis je lui fis un signe de la tête pour lui répondre qu’elle pouvait effectivement me parler.

(c) Yumiko sur Académie Tsuki

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Lun 21 Aoû 2017, 04:14



D'une spectatrice à une autre...



La blonde semblait avoir peur d'elle ou était-ce une impression? Toko se mordit la lèvre inférieure, se sentant subitement coupable d'avoir dérangée l'élève. Peut-être ne pouvait-elle pas le faire après tout. Peut-être était-elle raciste ou xénophobe? Ou avait-elle de l'anxiété comme Toko et ne souhaitait pas être approchée par des étrangères. La culpabilité de la Japonaise venait lui serrer les tripes alors qu'elle songeait à tout simplement s'excuser et s'enfermer dans sa chambre après cet échec.

Mais alors qu'elle se disait ça, la demoiselle aux cheveux d'or avait lentement acquiescer. Acceptait-elle de lui parler? Toko déglutit quelque peu, relevant la tête en tentant de prendre de l'assurance pour ses prochaines paroles. D'abord, il fallait se présenter.

- Je m'appelle Toko. Saionji Toko. Je suis désolée de vous importuner mais... J'ai besoin de vous, plus précisément de votre vision en tant qu'élève de Tsuki. Je veux prendre la relève... du Journal Étudiant, et je veux rédiger un article sur la vision de Tsuki... À travers des yeux de ceux qui observent en silence.

Toko se tut espérant ne pas effrayer davantage la jeune femme. Elle afficha une expression déterminée, priant pour que l'autre Saphir la comprenne. Elle voulait faire quelque chose dans cette académie. On dit après tout que les écrits restent... Et si Toko pouvait apposer une seule marque, une seule trace d'encre, elle n'aurait aucun regret.


(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Lun 21 Aoû 2017, 22:52




D'une spectatrice
à une autre...

Accompagnée de
Toko Saionji

Mon acquisition sembla donner la confiance qui semblait quitter mon interlocutrice, fait que je vis par la décomposition de son visage alors que le silence s’éternisait. Du coup, elle se trouva assez d’assurance pour se présenter et me dire la raison de cette conversation :

- Je m'appelle Toko. Saionji Toko. Je suis désolée de vous importuner mais... J'ai besoin de vous, plus précisément de votre vision en tant qu'élève de Tsuki. Je veux prendre la relève... du Journal Étudiant, et je veux rédiger un article sur la vision de Tsuki... À travers des yeux de ceux qui observent en silence.

Malheureusement, je n’avais pas cette force de passer outre mes peurs. Ou, plus exactement, je ne les avais plus. J’étais donc quasiment tétanisée devant la jeune fille alors que je tentais de lui répondre d’une toute petite voix :

- Je… je m’appelle Yumiko. Je n’ai pas compris ce que tu attends de moi…

Je ne savais pas quoi dire de plus pour plusieurs raisons. La première était que je me trouvais intimidée par une personne étrangère, qu’elle soit semblable ou non à moi. Comme la prénommée Toko avait parlé japonais, je connaissais une peu encore plus grande à son égard même si celle-ci se trouvait fort déraisonnable. Ensuite, je ne comprenais pas où elle voulait en venir. J’avais pu apprendre grâce à la bibliothèque de l’académie ce qu’était un journal, mais je ne voyais pas ce qu’était un article ou ce qu’elle voulait dire par : « la vision de Tsuki à travers des yeux de ceux qui observent en silence ». Où voulait-elle en venir ? Etais-je trop bête ou bien trop ignorante pour que le sens de ses paroles me soit dévoilé ?
Gênée par cela, j’avais baissé les yeux en jouant avec mes cheveux tout en tenant encore ma pochette rigide de dessins tel un point d’ancrage improvisé pour que je ne perde pas pied.

(c) Yumiko sur Académie Tsuki

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Mar 22 Aoû 2017, 00:43



D'une spectatrice à une autre...



La blonde lui répondit d'une toute petite voix. Heureusement que le salon des saphirs était si silencieux ou le souffle de la jeune femme se serait perdue dans les méandres du son ambiant.

- Je… je m’appelle Yumiko. Je n’ai pas compris ce que tu attends de moi…

Yumiko? C'était un nom Japonais, non? Cela fit hausser les sourcils de la jeune femme aux cheveux d'ébène, mais elle ne releva pas. Cela ne la regardait pas du tout. Et puis, si elle voulait l'aide de la jeune femme pour son article, elle allait devoir oser être plus claire. Prenant une bonne inspiration, Toko chercha ses mots pour expliquer. Pourquoi avait-elle autant de mal à être directe? Pourquoi fallait-il passer par quatre chemins pour se faire comprendre... Voulait-elle se faire comprendre? Voulait-elle faire réfléchir les autres? Elle ne se comprenait même pas elle-même. Peut-être était-ce pour cela qu'elle aimait tant l'idée de faire ce journal. Ainsi, elle pouvait analyser les autres sans se préoccuper de ses propres introspections.

- J'aimerais votre avis Yumiko-san sur l'académie... Comment voyez-vous cette école? Vous y sentez-vous à votre place? Qu'est-ce que l'académie vous apporte... Ce genre de chose. Je me doute que c'est une demande soudaine et étrange... Si vous ne voulez pas répondre, je comprendrai.

Toko s'inclina respectueusement face à la nommée Yumiko, se mordant la lèvre inférieure, priant pour qu'elle accepte tout de même de poursuivre l'échange. La Japonaise ne voulait pas que cette tentative se termine en un échec.


(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Mar 22 Aoû 2017, 03:07




D'une spectatrice
à une autre...

Accompagnée de
Toko Saionji

En regardant en biais mon interlocutrice, je pus voir une certaine surprise sur son visage. Je ne comprenais pas par quoi elle était provoquée, mais j’imaginais assez bien en être la cause. Néanmoins, quoi que ce soit, ce ne devait pas être assez important pour s’attarder dessus puisque la jeune femme tenta de répondre à mes interrogations en reformulant sa demande :

- J'aimerais votre avis Yumiko-san sur l'académie... Comment voyez-vous cette école ? Vous y sentez-vous à votre place ? Qu'est-ce que l'académie vous apporte... Ce genre de chose. Je me doute que c'est une demande soudaine et étrange... Si vous ne voulez pas répondre, je comprendrai.

Comment je voyais l’école ? S’y je m’y sentais à ma place ? … Je ne savais pas quoi répondre sans laisser le champ libre à des questions me concernant personnellement. Non, je ne pouvais décemment pas le faire. En plus je n’y avais encore jamais réfléchi, surtout depuis mon retour. Avant d’être à nouveau isolée, c’était pour moi un asile, une maison dans laquelle je pouvais me réfugier et un endroit de savoir. Mais depuis… ? Je n’avais pas de réelle réponse et aucun assez satisfaisante depuis mon retour. Je n’étais pas assez guérie pour ça. Je tentai donc de répondre au mieux tout en cachant (mal) mon malaise :

- Ce… ce n’est pas que je ne veux pas répondre, Toko-san… mais je ne peux pas. Je… Je n’ai pas de réponse précise à toutes ces questions…

Cela équivalait à un « je ne sais pas » que j’aurais bien voulu ne jamais prononcer, même dans une forme différente. Pouvais-je à ce point me montrer ignorante ? Ou étais-je tout simplement vouée à être confrontée à des situations qui me mettaient en difficulté ?
Ce n’était la faute à personne d’autre que la personne que j’avais cru être mon père, mais je ne pouvais pas non plus le blâmer. Pourquoi l’aurais-je fait ? Plus je pensais à ses raisons et plus je me demandais s’il n’avait pas lui aussi souffert par ma simple naissance. Après tout, j’étais la preuve vivante que sa famille connaissait des déboires. Fallait-il pour autant m’en faire souffrir ? Certainement que non. Pourtant, quelque chose me disait que j’aurais pu être à la place de Yumi, être aimée dans une vraie famille… Désormais, je n’avais plus de « parent », plus personne pour faire ancrage si ce n’était Mana. Pourtant, je ne voulais pas lui imposer la totalité de mes fardeaux alors qu’elle était plus jeune que moi et qu’elle m’aidait déjà à supporter mes cauchemars toujours plus nombreux… Qui étais-je pour la faire souffrir ainsi ?

(c) Yumiko sur Académie Tsuki

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Jeu 31 Aoû 2017, 02:49



D'une spectatrice à une autre...



Yumiko ne lui répondit pas, faisant naître en Toko un certain sentiment de désespoir. Elle avait cette curiosité qui la rongeait et elle ne voulait pas échouer... Le professeur Anna lui avait donné confiance, lui avait donné de l'importance à elle, qui ne faisait qu'observer. Elle croyait pouvoir mettre en pratique son sens de l'observation, faire quelque chose d'important, mais Toko se heurtait à un mur. Que faire... Elle ne voulait pas intimider la jeune femme d'avantage, mais si elle se laissait abattre au premier échec, jamais elle ne trouverait sa place. Pourtant, la blonde ne semblait pas si différente d'elle.

- Ce… ce n’est pas que je ne veux pas répondre, Toko-san… mais je ne peux pas. Je… Je n’ai pas de réponse précise à toutes ces questions…

Toko releva la tête, prenant une bonne inspiration avant de tenter un pas de foi.

- Y aurait-il quelque chose qui vous effraie à Tsuki? ...Je... Tout ce qui sera dit sera anonyme, vous avez ma parole Yumiko-san.

La femme aux cheveux d'ébène s'arrêta le temps d'une pause avant de reprendre.

- Vous savez... Moi aussi quand je suis arrivée à ce château, je le trouvais à la fois sublime, mais... imposant, peut-être même oppressant et inquiétant. Les lieux sont si grands et moi... J'ai l'impression de n'être que poussière. De ne pas avoir ma place. Je croyais... être un monstre...

Toko ne savait pas pourquoi elle se confiait ainsi à une inconnue, mais elle se sentait étrangement à l'aise de parler ainsi à Yumiko, comme si elle pourrait la comprendre ou du moins ne pas la juger. Quel sentiment étrange.

- Mais j'ai réalisé qu'à l'intérieur de ces murs austères... Il y avait de la chaleur. Des gens pour me voir comme quelque chose ayant de la valeur. Même dernièrement, une femme m'a inspirée et guidée, m'a aidée à trouver ma place. C'est pourquoi je veux tenter cette expérience. Mettre mes observations de spectatrice sur papier, écrire un journal, pas seulement pour moi, mais pour cette école. Je veux réaliser ce défi... Et j'espèrais voir quelqu'un m'y aider, en acceptant cet entrevue. Je veux une édition sur comment les autres se sentent dans cette mystérieuse académie. Y a-t-il d'autres gens comme moi dans ces lieux? Je suppose que cet article peut aussi être interprété comme une excuse pour répondre à ma propre question...

Toko termina son discours en baissant les yeux, ses joues pâles se teintant d'une couleur rosée. Jamais elle n'avait parlé autant et si ouvertement. Ça l'a libérait autant que cela la terrifiait.


(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Jeu 31 Aoû 2017, 03:47




D'une spectatrice
à une autre...

Accompagnée de
Toko Saionji

Peu concentrée sur ce qu’il se passait autour de moi, je ne remarquai pas les signes de malaise que je provoquais chez Toko. Bien m’en fit puisque cela me permit de ne pas me sentir coupable et d’écouter avec un peu plus d’attention ce qu’elle avait à me dire :

- Y aurait-il quelque chose qui vous effraie à Tsuki ? ...Je... Tout ce qui sera dit sera anonyme, vous avez ma parole Yumiko-san.

Doucement, mes doigts se refermèrent plus fortement sur mon crayon et ma planche. Tsuki n’était certainement pas la cause principale de mes peurs, mais je pouvais affirmer sans aucun doute que c’était mon arrivée à l’académie qui m’avait fait connaître cette émotion avec violence. Je n’étais cependant pas capable de l’avouer puisque ce n’était pas la seule émotion ou sentiment qu’il m’avait fait découvrir…

- Vous savez... Moi aussi quand je suis arrivée à ce château, je le trouvais à la fois sublime, mais... imposant, peut-être même oppressant et inquiétant. Les lieux sont si grands et moi... J'ai l'impression de n'être que poussière. De ne pas avoir ma place. Je croyais... être un monstre... Mais j'ai réalisé qu'à l'intérieur de ces murs austères... Il y avait de la chaleur. Des gens pour me voir comme quelque chose ayant de la valeur. Même dernièrement, une femme m'a inspirée et guidée, m'a aidée à trouver ma place. C'est pourquoi je veux tenter cette expérience. Mettre mes observations de spectatrice sur papier, écrire un journal, pas seulement pour moi, mais pour cette école. Je veux réaliser ce défi... Et j'espérais voir quelqu'un m'y aider, en acceptant cet entrevue. Je veux une édition sur comment les autres se sentent dans cette mystérieuse académie. Y a-t-il d'autres gens comme moi dans ces lieux ? Je suppose que cet article peut aussi être interprété comme une excuse pour répondre à ma propre question...

Comme pour répondre, j’ouvris la bouche en inspirant, mais cette tentative avorta très rapidement. Je ne me sentais pas capable de lui révéler toute ma vie. Je ne pouvais plus le faire comme avant. C’était bien trop douloureux et effrayant… Cependant, il y avait une erreur dans ce qu’elle disait en se comparant à moi : je n’avais pas eu peur de l’immensité du bâtiment. Après tout, il était bien moins effrayant que le monde qui s’étendait à perte de vue et qui était peuplé d’inconnus par milliers. Ça, c’était effrayant. Cela ne répondait donc pas à sa question. Non… L’académie était pour moi une maison, un foyer, un endroit où je pouvais être aimée pour ce que j’étais. Pourtant, un évènement souvent récurrent se produisait chaque année, me faisant ressentir la solitude dans mon cœur déjà grandement blessé. Je lui répondis donc avec quelques réserves :

- Je… L’académie ne me fait pas peur. Mes peurs ne sont pas… elles ne concernent pas l’académie en elle-même.

Je ne pus en ajouter plus de crainte de fondre en larmes ou d’aborder le sujet que je cherchais à éviter. Toko n’y était pour rien, il ne fallait donc pas qu’elle subisse mes faiblesses. Mais c’était si dur à contenir…

(c) Yumiko sur Académie Tsuki

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Jeu 31 Aoû 2017, 04:40



D'une spectatrice à une autre...



Yumiko ouvrit la bouche avant de la refermer aussitôt, faisant se demander à Toko si elle n'en avait pas trop dit. Encore, elle n'avait pas parlé de son pouvoir, de sa vie d'avant ou de son enlèvement. Elle n'avait rien exprimé de trop personnel, à part ses sentiments par rapport à l'académie. Cependant, c'était beaucoup plus que ce qu'elle exprimait à son ancienne école. Quand était la dernière fois où Toko avait ouvert son coeur à ses camarades. C'était toujours les mêmes échanges, les mêmes platitudes. Ohayo-gozaimasu Kusuriko-senpai. Comment allez-vous. Bien. Bonne journée. Toujours les mêmes mots, les squelettes de conversation de courtoisie et elles rentraient dans leur classe, suivant le mouvement d'une file de jeunes femmes, toutes la tête base et la même expression vide. Cette ambiance, ce moule qui avait donné à Toko tant l'envie de hurler.

- Je… L’académie ne me fait pas peur. Mes peurs ne sont pas… elles ne concernent pas l’académie en elle-même.

Un peu comme elle par moment... Mais elle ne l'exprima pas à voix haute.

- Je vois, Yumiko-san. Est-ce présomptueux de dire que cette académie vous est comme un sanctuaire?

Toko tentait une dernière fois, comme si elle cherchait à lui sous-tirer de l'information. Elle s'en sentait coupable, se mordant quelque peu la lèvre inférieure. Si elle ne parvenait à rien... Tant pis. Elle abandonnerait cette quête et retournerait à ses vieilles habitudes. Avait-elle eut tord de croire en les paroles du professeur Anna? Elle voulait tellement s'accrocher à cet espoir...


(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Ven 01 Sep 2017, 00:08




D'une spectatrice
à une autre...

Accompagnée de
Toko Saionji

En repensant à son monologue, je me rendis compte qu’elle avait parlé sans nommer d’une personne qui l’aurait aidée plus particulièrement. Elle l’aurait aidée à… trouver sa place ? Je ne comprenais pas très bien ce qu’elle voulait dire pas là. Mais peut-être que c’était la clé pour faire le pas en avant que je cherchais ? Je ne savais pas et il allait falloir que je lui demande. Cependant, elle revint à la charge assez rapidement sur ses questions concernant l’académie :

- Je vois, Yumiko-san. Est-ce présomptueux de dire que cette académie vous est comme un sanctuaire ?

Un… sanctuaire ? Non, peut-être pas. Après tout, je me sentais plus en sécurité, mais pas totalement non plus. Après tout, j’avais connu pas mal de mésaventures ici aussi comme avec Kyo ou en perdant beaucoup de mes amis. Mais là encore je me frottais à un souci qui ne me permettais pas de m’exprimer pleinement. Narok me dirait qu’il fallait que je mente, que je contourne le sujet, mais je ne pouvais pas… Pour moi ce n’était pas possible, tout simplement. Du coup, timidement, je lui répondis évasivement :

- L’académie est… comme une maison, mais pas un sanctuaire. Je ne crois pas…

Je réfléchis encore un peu à ce qu’elle avait dit concernant l’aide qu’on m’avait apportée. A vrai dire, il me semblait que j’avais déjà un peu d’aide de la part de mes amis et d’Archie. Pourtant, il me semblait que rien ne me permettait de guérir réellement. J’étais comme… bloquée. Du coup, je me demandai plus encore ce qu’avait fait cette mystérieuse femme pour aider mon interlocutrice.
Timidement, pensant que je n’aurais jamais de réponse, je demandai :

- Est-ce que… peux-tu m’en dire plus sur l’aide que tu as eue ? Je veux dire… comment dire ? Quelle réponse t’a-t-elle apportée ?

(c) Yumiko sur Académie Tsuki

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Ven 01 Sep 2017, 17:37



D'une spectatrice à une autre...



Yumiko semblait toujours aussi hésitante faisant sentir le coeur de Toko devenir lourd alors qu'elle pensait à comment battre en retraite sans mettre sa camarade de maison mal à l'aise. En vérité, l'asiatique se voyait déjà échouer et abandonner. Était-ce la limite de sa volonté? Déjà?

- L’académie est… comme une maison, mais pas un sanctuaire. Je ne crois pas…

Toko releva la tête, regardant son interlocutrice. Une maison... Étrangement, cela n'évoquait rien chez Toko. Elle connaissait le principe d'une maison évidemment, comme tout le monde. Cependant, les autres souriaient en évoquant leur maison alors qu'elle ne voyait pas de différence entre son lieu de vie et son lieu d'apprentissage. Dans les deux cas, elle portait le même masque et l'ambiance était aussi froide et austère. Elle n'y échappait pas... Enfin, avant Tsuki. Maintenant, Toko se sentait sans repère. Libre, mais ne sachant pas comment appréhender cette liberté. Elle apprenait peu à peu, maladroitement à l'aide de Noa et de plusieurs autres. Peut-être allait-elle un jour vraiment connaître ce que représentait une maison et pourquoi cela donnait un sourire à ceux qui le mentionnait.

- Est-ce que… peux-tu m’en dire plus sur l’aide que tu as eue ? Je veux dire… comment dire ? Quelle réponse t’a-t-elle apportée ?

Toko fut sortie de sa rêverie alors que pour la première fois, Yumiko lui posait des questions, échangeant vraiment avec elle.

- La réponse... C'est que même pour quelqu'un de passif, quelqu'un qui ne fait qu'observer... Il y a de l'espoir. Je ne suis pas inutile. Je crois que... Ça a été les paroles les plus encourageantes qu'on ne m'aie jamais donnée. Ces mots m'ont libérée, délivrée.

L'asiatique souria quelque peu avec reconnaissance, puis elle regarda Yumiko avec les yeux brillants.

- Elle pourrait vous aider Yumiko-san! Si vous cherchez votre place... Le professeur Anna... Enfin, ce n'est pas son nom complet, j'ai encore du mal avec les noms étrangers.

Toko baissa quelque peu la tête avec embarras, cherchant comment aider Yumiko à trouver cette femme.

- Elle a de magnifiques cheveux blonds comme vous, grande et avec une allure fière. Vous la reconnaîtrez en la voyant. Elle enseigne l'art dramatique. J'espère sincèrement qu'elle vous aidera comme elle m'a aidée.


(c) Rin sur Epicode

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Invité le Ven 01 Sep 2017, 18:12




D'une spectatrice
à une autre...

Accompagnée de
Toko Saionji

Semblant surprise et heureuse à la fois que je l’ai lancée sur le sujet ou, tout simplement, de m’entendre lui poser une question, elle me répondit avec un certain entrain :

- La réponse... C'est que même pour quelqu'un de passif, quelqu'un qui ne fait qu'observer... Il y a de l'espoir. Je ne suis pas inutile. Je crois que... Ça a été les paroles les plus encourageantes qu'on ne m'ait jamais donnée. Ces mots m'ont libérée, délivrée.

Ne serait-ce parce que je ne me posais pas vraiment la question de mon utilité, peut-être à cause de mon pouvoir, mais plutôt de si quelqu’un voulait bien de moi sans qu’il lui arrive quelque chose de fâcheux par la suite, je ne compris pas où elle voulait en venir. Se sentir libéré par des paroles ? Peut-être était-ce possible, mais je ne pensais pas que cela me soit vraiment utile. Cela ne devait pas être l’avis de Toko qui me regarda, des étoiles dans les yeux en s’exclamant :

- Elle pourrait vous aider Yumiko-san ! Si vous cherchez votre place... Le professeur Anna... Enfin, ce n'est pas son nom complet, j'ai encore du mal avec les noms étrangers.

Comme à chaque fois que quelque chose n’allait pas, ou pas comme elle le souhaitait, mon interlocutrice baissa la tête. Je pouvais comprendre ses difficultés puisque moi aussi j’en avais eu lors de ma première sortie dans le monde extérieur à ma cage. Sans parler du fait que je n’avais pas vraiment parlé à qui que ce soit avant ça. Et aujourd’hui… je m’isolais toute seule comme chaque fois que je commençais à avoir un problème. Baisser la tête était certainement mieux que ça. Surtout qu’après elle la releva pour tenter de me donner d’autres explications :

- Elle a de magnifiques cheveux blonds comme vous, grande et avec une allure fière. Vous la reconnaîtrez en la voyant. Elle enseigne l'art dramatique. J'espère sincèrement qu'elle vous aidera comme elle m'a aidée.

Je ne voyais pas vraiment comment reconnaître une personne que je n’avais jamais rencontré. Cependant, il me semblait que je pouvais tenter de me renseigner auprès des surveillants qui enseignait l'art dramatique. Tous ne devaient pas s’appeler Anna, n’est-ce pas ? Du coup, je tentai de reprendre mon courage à deux mains pour lui répondre :

- M-merci pour tes conseils. J’y réfléchirais… Et, désolée… de ne pas pouvoir répondre à tes questions…

J’espérais qu’elle accepterait mes excuses. En tous les cas, quand elle partit, je me remis à dessiner en réfléchissant à ses paroles. Peut-être qu’aller voir ce professeur me permettrait de faire un pas en avant ? Je l’espérais. Mais je ne pouvais pas me faire de fausses promesses non plus.

(c) Yumiko sur Académie Tsuki

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: D'une spectatrice à une autre... (PV Yumiko)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum