Le retour [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le retour [Libre]

Message par Capu le Jeu 10 Aoû 2017, 22:38

Enfin de retour après quelques heures de voyage, mais des mois de convalescence... J'ai l'impression que ma valise est étrangement lourde. J'ai l'estomac noué comme la première fois que je suis arrivée, mais j'ai vu bien plus d'élève cette fois ci. Aucun que je reconnaisse.

En avançant dans le hall, j'essaye de me rappeler le chemin des dortoirs. Je commençais à peine à le mémoriser la dernière fois que je l'ai pris.
Aïe ! Migraine... Je fouille dans ma sacoche pour atteindre mes médicaments du bout des doigts. J'ai bien plus de cachets différents que l'année dernière au même moment...

Les élèves qui passent à côté me fixent ou m'ignorent complètement. Je ne reconnais vraiment personne... En même temps, j'avais très peu d'amis. Des connaissances, tout au plus. Quoi que certains soient à la frontière des deux. Je me demande si je les croiserai ? J'ai eu peu de nouvelles de l'académie depuis mon départ. Une lettre polie de bon rétablissement et une pour m'inviter à revenir...

Mal à l'aise, je cherche rapidement un banc ou quelque chose, du coin de l’œil. Dès que j'en repère un, je me faufile entre les élèves pour m'asseoir au plus vite. J'ai peur que ma migraine revienne en force et je me sens étouffée au milieu de tout ce monde. C'est beaucoup mieux de s'asseoir à l'écart. Je sens que je respire à nouveau à pleins poumons, hors de la foule.

Petit à petit, le hall se vide. J'en profite pour contempler l'endroit. Je me rappelle de ma première arrivée comme si c'était hier. Cela me rend un peu plus sereine. Je me rappelle parfaitement de tout ce que j'ai vécu à l'académie, même si c'était court. Pourtant, j'ai l'impression d'être une complète étrangère.
...
J'étais pas encore super intégrée non plus. Je me retrouve à soupirer quasi-instinctivement en repensant au jour où je suis tombée malade et à celui où on m'a renvoyée chez moi... Et je frissonne en repensant à l'hôpital, le regard dans la vague, agrippant ma valise.


#086A87
avatar
Capu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour [Libre]

Message par Nayght le Ven 11 Aoû 2017, 00:30



¢συя ∂є ρσυνσιя (post story)

(Tour 1)

Mon corps tremblait encore, je devais cependant passer à l'accueil pour donner des papiers concernant mes visites médicaux pour m'assurer de ma santé. Je ne sentais plus trop à quel point j'étais pale, je ressentais surtout de la douleur sur mon corps. Jamais j'aurais pensé exercé tant d'efforts durant ce cours. J'avais encore peur de retirer le tissu sur mes yeux depuis la dernière fois que je l'avais essayé. Mes yeux étaient encore humides avec de la brûlure du soleil quand j'avais tenté de retirer le foulard. J'envoyais quelques ondes chaque secondes pour être sûre de savoir où j'étais mais j'étais presque aveugle. Question de sécurité, je me tenais aussi contre le mur pour marcher le plus droit possible. Mais les couloirs étaient assez étroits pour me localiser facilement. Du moins, c'était ce que je pensais jusqu’à que j'arrivais au bout d'un couloir, je ne voyais toujours pas où j'étais et puis arriva la situation de crise
Il y avait énormément de monde et j'étais constamment bousculée de part et d'autre avec autant de flux. Je me demandais pourquoi il y avait autant de monde à cette heure là. Je percutais n'importe qui, j'étais obligée d'activer sans arrêt mon radar pour être sûre d'éviter un maximum d'obstacle. Mais plus je l'utilisais, plus j'avais envie de m'évanouir. Par chance, j'avais trouvé un coin où m'asseoir. Je mettais mes mains devant mes yeux cachés par le foulard et j'hésitais à le retirer pour mieux voir.
Avec un peu de courage, je tentais de retirer légèrement le tissu mais ce que j'avais vu était étrange... Tout était rouge. Je voyais des nuances de rouge partout. Impossible de distinguer le relief ni la perspective et je ne parle pas de voir les couleurs. Juste des formes rouges qui me faisait de plus en plus mal à force de voir. J'avais préféré garder le tissu sur mes yeux et réactiver mon radar.
J'entendais de moins en moins de bruits. Comme si le monde se taisait, mais mon champs de vide augmentait progressivement, lui aussi. Je supposais donc que le monde commençait à partir. Le flux s'atténuait. Je ressentais par contre mon corps en action. Ma respiration, je l'entendais. Mon battement, je le ressentais. Mais ce qui était sûr, c'était que je vivais. Je tentais de me relever mais je voulais trouver un mur de toute urgence pour m'agripper dessus et suivre la route. Cependant, je n'avais pas fait attention à l'objet qui était par terre, pas étonnant que je me trébuchais dessus. Je sentais mon cœur s’accélèrer par la peur durant la chute, je retenais ma respiration. Et quand je touchais le sol, mes bras qui étaient croisés ont touché en premier suivit du buste et enfin ma tête. Je ne savais pas quel bruit j'avais provoqué, mais étant donné du peu de monde qu'il y avait. Cela m'étonnerait qu'on l'entendrait... Du moins, c'était ce que je pensais et imaginais. J'avais un léger espoir qu'on puisse m'aider.
code by Nayght - Forumactif




Pompage de sources de motivation en cours. Veuillez patienter...

Đi về đâu, về đâu cũng là thế mà
Yêu đậm sâu, đậm sâu để rồi chia xa
Xa, xa, xa, xa, xa, xa rồi
Đã thôi, thôi, thôi, thôi, thôi nhung nhớ.
avatar
Nayght

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour [Libre]

Message par Noa le Dim 13 Aoû 2017, 09:50

Aujourd'hui j'étais allé vérifier vite fait si je n'avais pas de mots dans mon casier. Il n'y avait rien si ce n'est le livre que j'ai oublié de rendre à Ys … il va falloir que j'y pense, … vu le retard on va se faire engueuler par la documentaliste de la bibliothèque Mais bref … Je m'apprêtais a retourné dans ma chambre en passant par le hall.
 
Ho putain il y a une de ces foules … est-ce vraiment une bonne idée de m'engager dans ce capharnaüm ? Au mieux j'en bouscule quelque un sans le vouloir et sa dégénère à cause du banquet … au pire je perds patiente et je les fracasse tous un par un … Mouais … je vais peut-être attendre un peu que le monde se dissipe finalement …
 
C'est un coin du Hall que je remarquais une fille aux yeux bandé luttant tant bien que mal pour ne pas perdre pied dans la foule … jusqu'à ce qu'elle finisse par s'étaler par terre … Ok bon je crois que je vais peut-être aller l'aider ...
 
Je m'approchais donc d'elle avant de me baisser pour la ramasser.
 
_ Besoin d'aide mademoiselle ?
 
C'est étrange mais de près son visage me dit vaguement quelque chose … La demoiselle ne pesant pas particulièrement lourd, je décidais de la prendre dans mes bras pour l'amener au banc le plus proche … Banc le plus proche où était installé … CAPU ? Putain sa fait une éternité que je l'avais pas vu !!!!
 
_ HO PUTAIN !!!
 
Machinalement sous l'effet de la surprise je lâchais la fille dans mes bras l'oubliant complètement avant de me précipiter sur la petite saphir de la soulever et la serré dans mes bras.
 

_ CAPUUUUU ! Putain tu m'as trop manqué !!!! Mais t'était où putain ! je t'ai pas vu depuis l'entrainement du club !!!!


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour [Libre]

Message par Capu le Dim 13 Aoû 2017, 20:52

Alors que je repense à l'étrange pneumonie que j'avais choppé l'année dernière, quelques mois après la rentrée, un mouvement à la limite de mon champ de vision me ramène à la réalité. Je me rend d'abord compte que le hall s'était significativement vidé en à peine quelques minutes (à moins que ma perception du temps ait été altérée), ensuite, qu'une étudiante titube à quelques mètres de moi. Comme quoi, j'avais bien perçu un mouvement anormal. J'hésite à aller l'aider... J'ai peur qu'elle le prenne mal, de la manière que ma camarade de chambre à l'hôpital. D'un autre côté, je pressens bien qu'elle va finir par s'évanouir ou un truc du genre.

Mais j'ai déjà détourné le regard.

A peine mes yeux clignent-ils que j'entend le son d'une chute. Pas très distinctement, mais ayant vu l'étudiante, je sais que c'était bien sa chute que je viens d'entendre. Je me soulève à peine du banc avant d'apercevoir un autre étudiant, surgi du peu de foule restant, en train d'aider la fille.

J'aurais vraiment dû aller la voir avant... Ça lui aurait peut-être évité de tomber... J'espère qu'elle ne s'est pas fait (trop) mal...

Avec des remords, je les regarde s'approcher sans entendre ce qui se dit (tympans pourris...) jusqu'à ce que le garçon ne crie :

- HO PUTAIN !!!

C'est moi où il l'a lâchée juste à côté du banc ? Enfin, pas trop le temps de me poser des questions : mes pieds viennent de quitter le sol !

-  CAPUUUUU ! Putain tu m'as trop manqué !!!! Mais t'était où putain ! je t'ai pas vu depuis l'entrainement du club !!!!

Je la connais c'te voix !

- Noa ?! J't'avais pas reconnu !

Je me sens soulagée de trouver une vieille connaissance dès mon arrivée, mais je sens mon cerveau paniquer. Je fais quoi ? Je descend ? Je lui raconte tout comme ça ?
Submergée à cause de mon manque de contacts humains récent, je le prend dans mes bras. En même temps, j'essaye de remettre les choses dans l'ordre pour tout résumer très très vite.

- En fait, j'suis tombée malade, ça a empiré et j'ai dû rentrer chez moi.

J'ai parlé à vitesse TGV, mais ça fait un peu longtemps pour une accolade amicale, non ?

- Et j'me suis retrouvée à l'hosto, dis-je en relâchant mon étreinte.

Je m'enjaille, mais, y avait pas... La fille à côté du banc ! Est-ce qu'elle va bien ?!
...Et j'aurais pas renversé ma valise en me levant ?


#086A87
avatar
Capu

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le retour [Libre]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum