ça commence bien ! [PV Sally Whispers]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ça commence bien ! [PV Sally Whispers]

Message par Harlock Bliztsinger le Mer 09 Aoû 2017, 12:53

Depuis que j’ai reçu cette lettre de l’académie, j’avais à la fois peur mais j’étais aussi très impatient. Un tout nouveau monde et de toute nouvelles rencontres !  Les médecins aussi étaient  content pour moi, surtout la médecin en chef Hoffmann, celle qui a prit en charge ma rééducation.
« Bravo Harlock ! Tu va enfin pouvoir suivre des cours dans une académie normale ! »
J’avais caché la partie parlant des pouvoirs aux autres. Je ne voulais les mettre au courant, simple mesure de précaution.
« Merci madame. Moi aussi j’ai hâte ! »  
Après quelques salutations, les médecins m’on dit ce que je devais faire pour arrivé à l’académie : prendre l’avion jusqu'à Londres puis le train jusqu’au Cornouailles et enfin le bus pour arrivé à l’académie. Simple non ? Mais juste avant que je parte, madame hoffmann m’interpelât :
« Harlock ! Tu oublis quelque chose ! » Elle me tendit une carte avec mon nom et ma photo dessus.  « Qu’est ce que c’est ?
-une carte de grand brulé pour que personne ne t’embête avec ton masque et tes vêtements.
-merci madame, sur ce, j’y vais ! »
Bien que je n’aie pas envie de partir, je suis sorti de l’hôpital et je me suis dirigé vers l’aéroport. Je suis arrivé juste à temps pour monter dans l’avion de 11 heure 20 afin d’arrivé vers midi à Londres. E voyage c’est fait sans trop d’encombres. J’ai dormi pendant la quasi-totalité du voyage.
Une fois arrivé en Angleterre, j’ai remarqué un détail très grave : je n’avais pas réservé une place dans le bus de midi ! Résultat : j’ai dut prendre le bus de 13 heure et faire un voyage de six heure ! J’ai donc prit mon temps pour manger un sandwich devant un tas de gens qui me regardai comme une bête de foire… bof, je suppose que c’est normal. Je porte un masque et de grands habits noirs, normal que je ne passe pas inaperçu. Après quelque minutes d’attente, j’ai enfin plus monter dans le bus.
Moi qui pensai arriver dans l’après midi, je suis arrivé vers 19 heure à Truro ! Enfin bon, ces six heures m’on permit de réviser mon Anglais (à grand coup de l’anglais pour les nuls). Une fois arrivé à Truro, j’ai apprit que e dernier bus était partit depuis longtemps… journée de mer** ! Enfin bon, heureusement j’ai réussit à trouver quelqu’un qui à bien voulut m’amener proche de l’endroit de l’académie. Après une longue marche dans la nuit noire, j’ai finalement réussit à arrivé devant les porte de l’académie. Yep, c’est grand… genre, vraiment ! Mais j’avais un plus gros problème : Je fais quoi ? Je suis perdu et personne ne peut m’aider à cette heure !
Mais j’ai finalement, j’ai entrevu quelqu’un proche des bâtiments. Cependant cette personne était dos à moi et j’avais du mal à voir à quoi elle ressemblait car j’étais fatigué et il faisait vraiment sombre. Qui pourrait être dehors à une heure pareille ? Je me suis approcher et j’ai dit :
« Bonsoir ! Pourriez-vous m’aider ? je suis nouveau et je ne sait pas se que je doit faire… »
avatar
Harlock Bliztsinger

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ça commence bien ! [PV Sally Whispers]

Message par Sally Whispers le Mer 09 Aoû 2017, 14:29

Il faisait sombre dans cette nuit éternelle. Je marchais sans fin dans ce monde obscure, sale, seule. Le bruit de mes pas sur l’eau noire et épaisse résonnait comme si nous étions dans une boite, mais il m’était impossible d’atteindre un mur. Soudain, je vis une silhouette, assise sur un muret. Je couru vers lui et vit un jeune homme blessé, le regard vide. Il avait les cheveux roux, et un œil rouge comme le sang. Je lui tendis la main, certaine de l’aider, mais il la repoussa avant de lever le regard sur moi. Mon pouvoir aurait dû l’affecter… Il aurait dû me voir comme la personne à laquelle il tenait le plus au monde mais ça ne l’a pas affecté. Il s’est avancé et m’a prise dans ses bras. Je m’agrippai à lui de toutes mes forces, si heureuse de le retrouver enfin. Je ne sais plus comment j’en suis arrivé là mais peu importe, je l’aime ! Je humais ces cheveux : le sang et la poussière. Ce doit être sa nouvelle odeur… Tout semble si réel ! Je me plonge dans son étreinte et projette de m’y abandonner pour toujours… On se mit alors à marcher, tous les deux. Tout semblait calme. Mais là, alors que l’ombre engloutissait les perles dorées qui flottaient dans l’air, tu te mis à disparaître. Tes contours devinrent flous et difformes, je sentais que tu étais en train de me lâcher. Je voyais que tu étais aspiré par un trou noir, alors que je me retournais pour te voir.


Non ! Les larmes se mirent à couler d’un coup. Pourquoi ? Mon cœur ne m’a jamais serré ainsi… Te perdre. Soudain, des chaînes se mirent à me tirer au loin. Roy ! Roy !


« Roy ! »

Je me levais d’un bond, couvert de sueur. Où suis-je ? En regardant autour, alerte, je compris que ce n’était qu’un autre cauchemar. Je me repliais sur moi-même pour sangloter, tenant mes genoux. Les draps filtraient l’air et couvraient mes pleurs. C’est alors que je décidais de sortir, encore. La dernière fois, j’ai mal fait. Aujourd’hui, je ferais plus attention. Pour commencer, je me parais comme pour sortir, en silence et dans le noir. Ensuite, j’ouvris délicatement la porte pour me glisser dehors.

La nuit noir s’était engouffrée dans toute cette académie, devenue un havre de paix. Je respirais le doux air frais un moment, les yeux fermés, le visage frappé par la brise nocturne. Ça doit me faire du bien, je pense, de sortir librement la nuit, comme s’il me tenait la main. Je sentais encore ses doigts chauds autour des miens, serrer ma main tendrement, comme s’il s’agissait de la chose la plus précieuse qu’il n’eut jamais possédé. J’étais simplement sa cousine mais je me sentais plus… Comme si je pouvais être autre chose…

Distraite, je marchais jusqu’au portail, prenant garde à ne rien heurter tout de même. En regardant ce sol inégal, je me souvenais de ce jeune homme, de cette nuit. Je ne pouvais pas oublier ce qu’il a dit, ce qu’il a fait, ça me hantait… On est juste une bande d’animaux blessés. Près du portail, je m’installais contre le bâtiment principal, épuisée. Je fermais les yeux et appréciait le silence. Cet aveugle, me voulait-il du mal, ce jour-là ? Qui pourrait le savoir ? Je me souvenais de toute cette haine, de toute cette colère dans ces yeux vides et sombre. C’était un véritable ciel nocturne, le ciel de Londre… Je soupirais d’aise dans ce parfait paysage d’horreur, si bien assortis à mon cœur en peine.

Des bruits de pas se firent entendre, quelqu’un approche. Sur la défensive, je me retourne à la volée, tandis qu’il me dit :


« Bonsoir ! Pourriez-vous m’aider ? Je suis nouveau et je ne sais pas ce que je dois faire… »

Je le regardais d’un air hébété. Il portait un masque effrayant et des vêtements très sombres. Mais qui pouvait-il bien être ? Et qui pouvait-il bien voir ? Mon cœur tambourinait dans ma poitrine. Je pensais être seule… Fermant les yeux un instant, je repris doucement contenance. Il n’a pas encore sur-réagis… Il fait peut-être trop sombre… Peut-être que j’ai encore de la chance et qu’il ne voit rien…

« Je… De quelle maison es-tu ? Je peux t’escorter à la porte de ton dortoir. »

Tant qu’il ne sait rien de moi, tout va bien. Je restais calme et sur mes gardes, prête à réagir à tout mouvement.


Suivez l'image pour retrouver mon journal Wink. Il est mis à jour de temps en temps, je vous jure, ça peut être intéressant Wink.
Toujours dispo pour RP, n'hésitez-pas à MP si vous êtes intéressé ou si vous avez la moindre critique à me faire, je mords pas.


Dernière mise à jour du journal : 08/12/2017 ; 16h11 : "Une tasse de thé"
avatar
Sally Whispers

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ça commence bien ! [PV Sally Whispers]

Message par Harlock Bliztsinger le Mer 16 Aoû 2017, 13:12

Quel entrée fracassante ! la pauvre jeune femme doit vraiment avoir eu peur… je suis arrivé de derrière elle, je porte un masque et des vêtement noir, si bien que je me demande comment elle a fait pour ne pas soit partir en courant, soit me mettre une claque par reflex…
Enfin bon, après quelques secondes d’un silence gênant, elle me posa une question et, par la même occasion, une colle :
« Je… De quelle maison es-tu ? Je peux t’escorter à la porte de ton dortoir. »

Maison ? Dortoir ? Sa me dit quelque chose, mais quoi…. Ha oui ! la lettre ! j’ai fouillé dans ma poche pendant quelque secondes puis j’ai sorti la lettre de l’académie, tout fière de moi.
« Voila ! Désolé, je n’ai pas bien retenu tout ce qui concerne les détails… Alors, je suis dans la maison…saphir je crois. Pourras-tu me guider ? je ne connais pas assez bien l’académie… »

J’ai fait tout mon possible pour ne pas faire de faute d’anglais dans ma phrase, mais on entend que je ne viens pas d’ici. J’ai alors tenté de sourire à la personne en face de moi du mieux possible, mais dans la pénombre je pense que c’est difficile de me voir…

Ce qui me fait penser que je n’ai pas encore bien vu mon interlocutrice, vu que la lune était cachée par quelque nuage éparse dans le ciel. J’arrivai à distingué ces contours et sa silhouette, comme les ombres chinoise que certains arrive à faire. Mais j’ai beau ne pas bien la voir, elle me rappelle quelqu’un… bof, je suis très fatigué et il fait nuit, sa doit juste être mon imagination. J’ai alors choisit de tendre lentement ma main à la femme en face de moi.

« Je suis Harlock. Je vient d’Allemagne. Enchanté. »

J’avais la voix un peu hésitante, vue que c’est la première fois que je me présente à quelqu’un comme sa. J’aurais vraiment aimé mieux la voir, mais j’aurais tout le temps demain. j'étais trop fatigué pour continuer la journée comme ça. La chose qui me faisait le plus envie était d'aller dormir, même juste un peu. Le vent c'est légèrement levé, une mince sensation de fraicheur me caressa le visage.

"il fait frisquet, non ? il faisait plus doux en Allemagne.... ho désolé, je doit t'embêter avec sa !"

j'ai gratté le haut de ma tête avec ma main disponible en rigolant légèrement. Je doit vraiment avoir l'air stupide comme sa.
Avait elle froid ? j'espère que non, je n'ait pas un manteau très chaud sur moi...
avatar
Harlock Bliztsinger

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ça commence bien ! [PV Sally Whispers]

Message par Sally Whispers le Sam 28 Oct 2017, 01:28

Il resta un moment à me regarder bizarrement, il n’a pas l’air à l’aise. Ne pas savoir à qui je ressemble est véritablement un problème. Il cherche quelque chose dans sa poche et sors une lettre. Sûrement sa lettre d’invitation… elle doit être précieuse, alors pourquoi une simple poche ? C’est là que je sens une piqûre, comme le retour cruel de ma remarque. Maman… sa lettre aussi est précieuse, et pourtant elle est là, dans la poche cachée et secrète de ma blouse, tout près de mon cœur, pratiquement contre ma peau. Je peux presque la sentir… c’est peut-être ça… il veut peut-être la garder près de lui. Ou peut-être que je me fais tout un tas de film pour pas grand-chose…

« Voilà ! Désolé, je n’ai pas bien retenu tout ce qui concerne les détails »

Il n’a pas l’air très concerné… le dortoir est un tout petit plus qu’un détail… bon… peut-être que c’est ma faute… je dois le déstabiliser…

« Alors, je suis dans la maison… »

Survolant le morceau de papier, il cherchait la réponse.

« saphir je crois. »

Il croit ? Ce n’est pas inscrit ? Bon. Tant pis. Au moins je connais… je pourrais lui montrer…

« Pourras-tu me guider ? »

Je suppose que je dois au moins faire ça… il pourrait me dénoncer… et puis ce n’est pas compliqué. Il a besoin d’aide. Si déjà je suis un poids pour tout le monde, autant que je me rende un peu utile…

« Je ne connais pas assez bien l’académie… »

Ce qui est logique, si on considère que tu viens à peine d’arriver. Surtout que, vu ton accent bien prononcé, tu n’es pas du coin. Je hochais très largement la tête. Peut-il le voir ? Vais-je devoir répondre ? Je vis sa main s’approcher, les yeux habitués à l’obscurité. La tension monta d’un cran. Le mur derrière moi, je ne pouvais pas reculer. S’attends-il à un contact physique ? Je me mise à trembler.

« Je suis Harlock. Je viens d’Allemagne. Enchanté. »

Harlock, d’Allemagne. Très bien. Je… dois-je vraiment prendre sa main ? Je… je ne suis pas en confiance… il… l’Allemagne… je connais ce pays. Je n’ai pas aimé mon séjour là-bas, si bref eut-il été… je ferme les yeux, le plus fort que je peux, motivée à oublier. En plus, il a l’air hésitant. C’est véritablement effrayant. Je ravale ma peur, incapable d’attraper cette main tendue. Un peu d’impolitesse ne va pas nous tuer…

« Il fait frisquet, non ? »

Qu’est-ce qui lui prend à parler du temps ? Il s’ennuie ? En plus, je ne trouve pas qu’il fasse si froid… C’est une nuit comme une autre, une nuit douce même… il y a peut être un peu trop de vent… il doit faire meilleur chez lui. Et puis, le corset, ça réchauffe un peu.

« Il faisait plus doux en Allemagne… »

Bingo ! Bienvenu au pays de la pluie éternelle… Que cherche-t-il à faire ? Il pense qu’en parlant de la pluie et du beau temps il va se faire une super copine dans sa super école ? Bah non. Je préfère pas parler de la pluie et du beau temps avec les gens… Je préfère pas parler avec les gens tout court…

« Oh désolé, je dois t’embêter avec ça ! »

Il se mit à gratter le haut de sa tête avec la main non tendue. Je dois être malaisante à rester plantée là… il doit être glacé, lui. Bon, je ferais mieux de le ramener, il risque de parler trop fort et d’ameuter du monde, je veux pas avoir de problème.

« Sally. Je suis une Saphir aussi. »


Je m’efforçais de chuchoter, il avait fait assez de bruit pour deux et pour toute la soirée.

« Je peux t’accompagner si, en échange, tu ne dis à personne que tu m’as vue dehors la nuit. »

Le regardant, l’air le plus sûre de moi possible, je tournais les talons et commençais ma route, tout doucement, vers les dortoirs. Au bout de quelque mètres, je m’arrêtais, écoutant le son du vent, encore un peu. Je pris soin de vérifier qu’il était bien derrière moi.

« On ne doit pas sortir la nuit, tâche de ne pas trop faire de bruit. »

Après avoir dit ça, je me tournais à nouveau vers le chemin, prête à emboiter le pas.


Suivez l'image pour retrouver mon journal Wink. Il est mis à jour de temps en temps, je vous jure, ça peut être intéressant Wink.
Toujours dispo pour RP, n'hésitez-pas à MP si vous êtes intéressé ou si vous avez la moindre critique à me faire, je mords pas.


Dernière mise à jour du journal : 08/12/2017 ; 16h11 : "Une tasse de thé"
avatar
Sally Whispers

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ça commence bien ! [PV Sally Whispers]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum