Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Mr. Ezeckiel le 7/8/2017, 19:06

Rappel du premier message :

J'crois bien qu'il était comme 8h00 ou un truc comme ça quand mon réveil se décida à sonné, j'avais demander à mes élèves de se pointer vers 10h sur le point de rendez vous, il faisait plutôt bon, malgré les quelques nuages qui se battaient en duel pour cacher le soleil. Je m'étais dit que quelques heures me suffirait pour me préparer mentalement à entendre tous ces faiblards rechigner tout au long de mes explications plus folle les unes que les autres. Surtout que j'avais bien l'intention des les handicapés un maximum pour qu'ils puissent se rendre compte que j'avais pas l'intention de blaguer avec eux ne serait ce qu'une seconde. Boh, commencez pas à me mettre dans la catégorie des profs un peu stricte sous prétexte que mes façons de faire ne vous convenait pas.. Mes exercices sont fructifiant, ils vont en bavé mais vous inquiétez pas qu'a la fin du premier semestre, ils deviendront des détenteurs de pouvoir prêt à toutes les éventualité.

J'avais passé les deux derniers jours à aménager le terrain pour qu'il puisse s'épanouir dans les meilleurs conditions. Grace à mon ancien poste de secrétaire du directeur, j'avais convenue avec celui ci que si j'avais besoin de site d'entrainement un peu spéciaux pour mes élèves, je me réservais le droit de me mettre en accord avec l'Agence pour qu'il puisse me mettre à disposition tout ce dont j'avais besoin pour organiser mes examens dans les meilleurs conditions. Ils avaient réussi à me dénicher un bâtiment sur 2 étages, enfouie dans la forêt de la ville.

Le bâtiment ressemblait à une sorte de Mairie abandonnée, le toit était dégagé, quelques pièces elles aussi, d'autres voyaient leur plafond encore intacts mais la plus part d'entre eux étaient remplies par quelques débris. J'avais décidé de les laisser en place, histoire de rester dans un contexte de guerre. Fallait qu'ils se mettent dans le bain dès leurs arrivés mais d'après leur candidature, j'm'en faisais pas trop pour ça. Le site disposait donc de deux entrée, une plutôt grande sur le devant du bâtiment et une autre un peu plus petite sur le côté droit de celui ci. Un grand escalier longeait le côtés gauche donnant sur un étage quelques peut dégagé, il devait y avoir comme 2 chambres intacts, les autres voyait leur sol brisé, de quoi donné l'avantage à aucune des deux équipes. J'avais demandé à l'agence d'installer des caméras un peu partout dans la ruine, histoire que je puisse jugé de mes propres yeux chacune de leurs actions. Les deux autres équipes qui ne seront pas sur le terrain, elles seront sur le stand près de moi et pourront donc très clairement visionner les ébats de leur camarade en même temps que moi. Du ravitaillement était mit à leur dispositions si ils avaient faim ou soif, quelques kits de soins étaient aussi éparpillé sur la table.

Terrain:
http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=548691DSC01621.jpg
http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=977760DSC01623.jpg
http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=812272DSC01615.jpg

Il était donc à peut près 9h50 quand j'arriva sur le terrain, l'Agence avait fait les choses en grand, les caméras étaient disposés aux endroit ou j'avais indiqué, ils avaient même prit la peine de tout installés avant que j'arrive. Le stand était clean, les ordinateurs étaient en place et allumés, je me contenta de me faire un petit schéma de la zone en regardant les caméras. Je posa mon sac sur la table pour y sortir les outils de notre travail d'aujourd'hui: un paquet de carte neuf, deux boites d'allumette, l'une disposant de 5 allumettes, l'autre en contenais une quinzaine. J'avais apporté un long tissu noir pour bander les yeux d'un des participants et une paire de menotte pour les liés les mains d'un autre. Il s'attendait surement à passer un bon moment mais les handicapes de chacun allait très vite les faire redescendre sur terre..

Puis je crois qu'il était un peu plus de 10h quand le premier élèves se décida à arriver, j'voyais pas trop lequel c'était de la ou je me trouvais, mais je lui avait tendu un sourire simple mais chaleureux, que je répéta à chaque fois que j'entrevoyais un autre élève arriver..


Revenir en haut Aller en bas


Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Jïnn le 15/9/2017, 22:33

Notre protagoniste réussissait sans soucis à dominer ses adversaires. L'énergie sortait de leur corps et venait directement le rejoindre pour remplir ses stocks. Jïnn ressentait une certaine sérénité et détente face à ces personnes même s'il éprouvait un profond respect pour la ténacité de ces deux là. C'était un peu plus suicidaire et désespéré que lui dans ses débuts, mais il parvenait à s'identifier à ce duo qui voulait tout sauf perdre. Hélas, chacun a sa route qui lui est propre. Chacun doit suivre sa propre voie pour atteindre le sommet de la montagne.

-Mais...Il est complètement taré...

Le gros détail qui avait fait en sorte que le guerrier du hado ne coupe pas le lien d'aura avec Liam et Edwin était : la surprise. De toutes les stratégies possibles, de toutes les façons de s'en sortir ou de tous les moyens disponibles....L'as des as a choisi la carte de la folie. En quelle année s'était-il dit que sacrifier ses tendons était une bonne idée pour s'en sortir ? Il ignorait tellement d'informations pour se permettre de faire ça. Il avait rouvert les yeux, voyant ce zombie perdre son flux vital au fur et à mesure que son sang coulait le long de ses membres. Ses yeux s'écarquillaient et ses sourcils se fronçaient dans le même mouvement. Son regard plongé dans celui de son antagoniste à présent au sol, presque sans vie, il se disait que l'achever lui rendrait honneur et respect. Néanmoins, il n'allait pas en finir, pas comme ça, ce n'était qu'un cours, pas un combat à mort. Le lien d'aura se coupait pour Liam, le laissant "libre". Le professeur s'était rué et avait crié aussi, de quoi réveiller Jïnn qui était un peu perdu à sa façon face à ce comportement Reckless.

« Retires ces putains de menotte et va chercher Edwin à l'intérieur. »

Il revenait à la réalité, décrochant son regard de Liam qui était maintenant entre les mains du diamant. Il avait raison, pas de minutes à perdre, si ça se trouve on va en perdre deux. Edwin était à présent libre et dans la chute Jïnn arrivait à la bonne vitesse au bon timing en brisant ses menottes pour le rattraper. Il rendait à Edwin toute l'aura qu'il lui avait prise précédemment (même si maintenant elle était mélangée avec celle de Liam et . Passer d'un état critique à son 100%, voilà qui devrait faire en sorte qu'il se sente bizarre, ou qu'il se demande si y'a du maraboutage. Maintenant, Jïnn se préoccupait plus de Liam que de l'exploseur de mairie. Il lui glissait d'une voix assurée, se voulant assez charismatique pour qu'il obéisse rapidement :

-Un conseil, ne gigote pas.

Pas le temps de niaiser, il lui laissait trois secondes pour obéir avant de foncer à sa puissance maximale pour revenir le plus vite possible vers Liam. Edwin ressentirait au maximum une envie de gerber, mais normalement tout baignerait vu qu'il avait reçu l'aura de notre protagoniste un court instant pour pas que la haute vitesse lui "reste sur l'estomac".
Une fois arrivé devant Liam, il déposait le créateur de poudre et se penchait sur son cas, non pas sans ressentir une pression. Cet idiot venait de se mutiler gravement pour ça et il y aura surement des conséquences presque irréversibles sans aide d'une aide médicale qualifiée. Bon...Il s'abaissait et regardait le professeur en apposant ses mains au dessus du buste de Liam :

-Je vais faire mon maximum mais je garantis pas de le remettre sur pied facilement, sa flamme est à deux doigts de ne plus pouvoir brûler.

Une légère goutte de sueur perlait le long de sa tempe avant de tomber par terre pendant que ses mains luisaient de l'aura de la couleur de Liam. En réalité, une fois absorbée elle s'était mélangée à la sienne et à celle d'Edwin, c'était pas encore dans ses cordes de pouvoir restituer l'aura propre d'une personne en ayant absorbé plus que la sienne. Quoi qu'il en soit, il fallait rééquilibrer le flux. Ses yeux brillaient d'une légère aura bleuté et quelques veines pouvaient ressortir légèrement dans cette même zone. Observe...Observe...Il visualisait un peu le plan à suivre pour au moins le maintenir en vie et fermer les plaies. Après de là à ce qu'il se réveille de suite...c'était pas garantis, son corps allait devoir s'adapter à avoir une sorte de cocktail "LiJiDwi" régénérant ce qui manquait.

Hoï ! Hey Liam ! Hey ! Debout !

Pour le coup, les plaies étaient fermés mais les tendons n'allaient clairement pas être comme avant, il allait galérer et devoir faire au moins de la rééducation et une opération à son réveil. D'ailleurs, le fait d'y avoir mélangé un peu son aura lui donnait l'impression d'établir un lien un peu plus..."intime" dirons nous, ce qui rendait ce sentiment très spécial, comme une sorte de cohabitation indésirable temporaire. Bref, le corps n'allait pas rendre l'âme de suite mais l'aura absorbée commençait à grandement manquer alors qu'il en fallait pour Edwin qui était quand même bien brûlé. Un peu déconcerté et toujours un brin surpris le guerrier du Hado répondait à Ezeckiel :

-Alors là monsieur...J'avoue qu'une telle action suicidaire...j'avais pas prévu. Je vais m'occuper d'Edwin du coup...

Gardant toujours un œil sur Liam , Jïnn soignait le créateur de poudre avec ce qui restait pour le remettre un peu en état. Les brûlures il gérait mieux que les tendons complètement charcutés. Edwin n'allait normalement pas tardé à se réveiller mais en attendant, il le mettait en PLS, la sécurité c'est important. Quelques instants plus tards, qu'on estimera à environ deux minutes

-C'est bon pour Edwin, normalement il va pas tarder à se lever.

Maintenant, il s'asseyait par terre, reprenant sa respiration et épongeant sa sueur. Il avait oublié les menottes et c'était un peu griffé le front avec. Elles étaient déjà cassées...Il en profitait pour retirer les deux anneaux car c'était pas pratique. Tu parles d'un cours...L'urgence a fait en sorte que notre protagoniste oublie totalement de féliciter Daft. Bof...Il le fera plus tard. Pour l'instant, il se reposait et emmagasinait de l'énergie de la nature environnante. Quelques feuilles tombaient par ci par là, il essayait de puiser le plus loin possible pour ne pas tuer la végétation et bien prendre des petits tribus dans chacune de ces plantes.

EDIT:
Oui car du coup Liam ne change plus de pouvoir donc j'ai viré les aspects concernant ce point


Dernière édition par Jïnn le 18/9/2017, 22:32, édité 1 fois


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn
MJ

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Gwendoline Arget le 15/9/2017, 23:22

-Lui-même. Je suppose qu’il est assez évident que tu doives garder ça pour toi-même, mais mon pouvoir consiste dans le fait de tout repousser... Du moins à l’origine. Les utilisations possibles sont diverses.

Je hochais doucement la tête, je ne voyais pas en quoi il ne voulait pas que cela se sache, mais si tel était son souhait, aucun soucis

-Quel est le tien ? J’aimerais que tu me décrives ce que tu penses pouvoir faire d’un point de vue offensif, puis défensif.

Je réfléchissais quelques instants à la façon de lui expliquer, car il était hors de question de gâcher mon énergie pour lui faire une démonstration :

-Je peux faire apparaître des lames sur les trois gardes que tu peux voir. Je peux aussi faire apparaître des pointes de flèches, même si aujourd’hui je n'ai pas le droit de m'en servir. Je me servir de mes lames de façon correcte, mais je ne vois pas vraiment ce que je peux faire en défense. Je peux également être relativement discrète et rapide. Tout dépends des deux autres.

Un résumé très bref, mais, alors qu'avant je pensais, sans me vanter, être plutôt forte, j'avais appris à l'académie, que j'étais loin d'avoir un aussi bon niveau. De plus, les limites de mon pouvoir me gênaient grandement. Je lui avais répondu sans vraiment le regarder, préférant suivre le combat. C'est alors que se déroula sous mes yeux quelque chose qui me paraissais impensable. Collé au plafond par le pouvoir de Jïnn, Edwin et Liam réussirent à créer une explosion. Si ce n'était que ça... Non content de faire ça, alors qu'ils n'étaient pas censés pouvoir bouger, l'explosion fut importante, et les brûla tout les deux de façon importante. Et ce n'était pas tout. Des cartes se levèrent... Pour couper les bras et les jambes de Liam ! Je n'en croyais pas mes yeux :

-Mais qu'est-ce-qu'il fout ?

J'exprimais mes pensées à voix haute, en français, et peu importe si personne ne me comprenais. Liam avançais, mû par une force invisible, tel un zombie avançant d'une façon trainante, lente, mais néanmoins déterminée :

-A quoi il pense là ?

Je murmurais ces mots d'une façon choquée, estomaquée. J'avais oublié que dans quelques minutes, c'était censé être à moi. Plus rien n'existait à part cet ado avançant vers nous. Le prof se mit à siffler pour stopper le garçon aux cartes. Une seule subsistais entre ses mains. Je plissais les yeux et distinguais un joker. Il continuait d'avancer. Des tremblements me parcouraient face à l'horreur se déroulant devant mes yeux. Je ne pu m'empêcher de lui crier :

-ARRÊTE !

Ce que le prof fis également. La panique présente dans sa voix me fis comprendre à quel point son état était préoccupant. Je me croyais dans un de mes cauchemars. Il s'effondra, et le prof se précipita vers lui. Je me rapprochais également et frémis devant l'état de Liam :

-Vous avez besoin d'aide ?

Je n'avais aucune connaissance médicale, rien qui pourrait un tant soit peu aider, mais il était naturel pour moi de demander. A la demande du prof d'aller se préparer, je reculais quelque peu, ne sachant quoi faire, attendant la réaction des autres. Jïnn s'était approché, je pouvais voir de l'aura. Il semblait se passer quelque chose d'étrange, mais je ne saisissais pas de quoi il s'agissait. De ma main droite, je serrais fortement mon médaillon, ce geste reflétant mon trouble. Qu'allait-il se passer ?


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Noa le 17/9/2017, 20:23

Pour toute réponse j’ai eu droit a un regard assassin je remarquais également qu’il se crispait
 
- Tsk, cela m’est égale, la manière. Cependant, moi, je réfléchi, au moins. - Mon pouvoir ? Tsk, qu’en a tu a faire. De part ta puissance, et ton non-controle, tu peut tous les… Nous vaincre, ou tué, selon ta guise.
 
Je ne peux m’empêcher de pouffer de rire avant de lui répondre avec un sourire provocateur
 
_ Je suis flatter que tu m’imagines aussi fort mais je suis loin d’être le pire ! Et pour ta gouverne monsieur « je réfléchis »c’est une grossière erreur stratégique de refuser de coopérer avec quelqu’un qui dispose de pas mal d’informations … mais c’est toi qui vois, va s’y enferme-toi dans ta haine et ton arrogance met toi des bâtons dans les roues et empêche-toi tout seul de progresser !
 
Je crois qu’il vaut mieux qu’on en reste là … si je ne lui fait pas bouffer un mur avant la fin du cours, ça tiens du miracle !
 
J’observais donc le combat sur les différent écrans ainsi que Jinn qui était resté hors du bâtiment (c’est pas du hors-jeu ça ?) En apprenant un peu plus sur les aptitudes de chacuns et me donnant ainsi quelque idée pour quand mon tour viendra … Il en fut ainsi jusqu’à ce que Liam nous serve une fois de plus une de ses techniques Kamikazes. Je savais qu’il avait un gout prononcé pour les attaques suicides mais là ça dépassait vraiment ce que j’imaginais … Mais je me pose une question quand même … est-ce qu’il l’aurait fait s’il n’y avait personne a proximité pour le soigner ….Le soigner parlons-en d’ailleurs …le prof bien sur le récupéra en panique (tu m’étonne ya de quoi !) et l’amena sous tente en nous sommant de reculer m’aspergeant d’un peu de sang dans son geste par la même occasion. Du bout de la langue je récupérais une goutte qui m’était tombé en coin des lèvres.
 

Le reste se passais sous la tente était impossible observer pour moi. De toute façon a par pour assouvir une curiosité malsaine je ne vois pas en quoi je pourrais être utile et le prof nous a dit de nous préparer. Bon en attendant de savoir si je serais en attaque ou en défense je fis le tour du bâtiment en ruine en jetant un coup d’œil à l’intérieur par les différentes ouvertures pour constater les dégâts et imaginer une ou plusieurs tactiques pour utiliser le terrain à mon avantage …


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum