Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Invité le Lun 07 Aoû 2017, 19:06

Rappel du premier message :

J'crois bien qu'il était comme 8h00 ou un truc comme ça quand mon réveil se décida à sonné, j'avais demander à mes élèves de se pointer vers 10h sur le point de rendez vous, il faisait plutôt bon, malgré les quelques nuages qui se battaient en duel pour cacher le soleil. Je m'étais dit que quelques heures me suffirait pour me préparer mentalement à entendre tous ces faiblards rechigner tout au long de mes explications plus folle les unes que les autres. Surtout que j'avais bien l'intention des les handicapés un maximum pour qu'ils puissent se rendre compte que j'avais pas l'intention de blaguer avec eux ne serait ce qu'une seconde. Boh, commencez pas à me mettre dans la catégorie des profs un peu stricte sous prétexte que mes façons de faire ne vous convenait pas.. Mes exercices sont fructifiant, ils vont en bavé mais vous inquiétez pas qu'a la fin du premier semestre, ils deviendront des détenteurs de pouvoir prêt à toutes les éventualité.

J'avais passé les deux derniers jours à aménager le terrain pour qu'il puisse s'épanouir dans les meilleurs conditions. Grace à mon ancien poste de secrétaire du directeur, j'avais convenue avec celui ci que si j'avais besoin de site d'entrainement un peu spéciaux pour mes élèves, je me réservais le droit de me mettre en accord avec l'Agence pour qu'il puisse me mettre à disposition tout ce dont j'avais besoin pour organiser mes examens dans les meilleurs conditions. Ils avaient réussi à me dénicher un bâtiment sur 2 étages, enfouie dans la forêt de la ville.

Le bâtiment ressemblait à une sorte de Mairie abandonnée, le toit était dégagé, quelques pièces elles aussi, d'autres voyaient leur plafond encore intacts mais la plus part d'entre eux étaient remplies par quelques débris. J'avais décidé de les laisser en place, histoire de rester dans un contexte de guerre. Fallait qu'ils se mettent dans le bain dès leurs arrivés mais d'après leur candidature, j'm'en faisais pas trop pour ça. Le site disposait donc de deux entrée, une plutôt grande sur le devant du bâtiment et une autre un peu plus petite sur le côté droit de celui ci. Un grand escalier longeait le côtés gauche donnant sur un étage quelques peut dégagé, il devait y avoir comme 2 chambres intacts, les autres voyait leur sol brisé, de quoi donné l'avantage à aucune des deux équipes. J'avais demandé à l'agence d'installer des caméras un peu partout dans la ruine, histoire que je puisse jugé de mes propres yeux chacune de leurs actions. Les deux autres équipes qui ne seront pas sur le terrain, elles seront sur le stand près de moi et pourront donc très clairement visionner les ébats de leur camarade en même temps que moi. Du ravitaillement était mit à leur dispositions si ils avaient faim ou soif, quelques kits de soins étaient aussi éparpillé sur la table.

Terrain:

Il était donc à peut près 9h50 quand j'arriva sur le terrain, l'Agence avait fait les choses en grand, les caméras étaient disposés aux endroit ou j'avais indiqué, ils avaient même prit la peine de tout installés avant que j'arrive. Le stand était clean, les ordinateurs étaient en place et allumés, je me contenta de me faire un petit schéma de la zone en regardant les caméras. Je posa mon sac sur la table pour y sortir les outils de notre travail d'aujourd'hui: un paquet de carte neuf, deux boites d'allumette, l'une disposant de 5 allumettes, l'autre en contenais une quinzaine. J'avais apporté un long tissu noir pour bander les yeux d'un des participants et une paire de menotte pour les liés les mains d'un autre. Il s'attendait surement à passer un bon moment mais les handicapes de chacun allait très vite les faire redescendre sur terre..

Puis je crois qu'il était un peu plus de 10h quand le premier élèves se décida à arriver, j'voyais pas trop lequel c'était de la ou je me trouvais, mais je lui avait tendu un sourire simple mais chaleureux, que je répéta à chaque fois que j'entrevoyais un autre élève arriver..

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas


Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Jïnn le Ven 15 Sep 2017, 22:33

Notre protagoniste réussissait sans soucis à dominer ses adversaires. L'énergie sortait de leur corps et venait directement le rejoindre pour remplir ses stocks. Jïnn ressentait une certaine sérénité et détente face à ces personnes même s'il éprouvait un profond respect pour la ténacité de ces deux là. C'était un peu plus suicidaire et désespéré que lui dans ses débuts, mais il parvenait à s'identifier à ce duo qui voulait tout sauf perdre. Hélas, chacun a sa route qui lui est propre. Chacun doit suivre sa propre voie pour atteindre le sommet de la montagne.

-Mais...Il est complètement taré...

Le gros détail qui avait fait en sorte que le guerrier du hado ne coupe pas le lien d'aura avec Liam et Edwin était : la surprise. De toutes les stratégies possibles, de toutes les façons de s'en sortir ou de tous les moyens disponibles....L'as des as a choisi la carte de la folie. En quelle année s'était-il dit que sacrifier ses tendons était une bonne idée pour s'en sortir ? Il ignorait tellement d'informations pour se permettre de faire ça. Il avait rouvert les yeux, voyant ce zombie perdre son flux vital au fur et à mesure que son sang coulait le long de ses membres. Ses yeux s'écarquillaient et ses sourcils se fronçaient dans le même mouvement. Son regard plongé dans celui de son antagoniste à présent au sol, presque sans vie, il se disait que l'achever lui rendrait honneur et respect. Néanmoins, il n'allait pas en finir, pas comme ça, ce n'était qu'un cours, pas un combat à mort. Le lien d'aura se coupait pour Liam, le laissant "libre". Le professeur s'était rué et avait crié aussi, de quoi réveiller Jïnn qui était un peu perdu à sa façon face à ce comportement Reckless.

« Retires ces putains de menotte et va chercher Edwin à l'intérieur. »

Il revenait à la réalité, décrochant son regard de Liam qui était maintenant entre les mains du diamant. Il avait raison, pas de minutes à perdre, si ça se trouve on va en perdre deux. Edwin était à présent libre et dans la chute Jïnn arrivait à la bonne vitesse au bon timing en brisant ses menottes pour le rattraper. Il rendait à Edwin toute l'aura qu'il lui avait prise précédemment (même si maintenant elle était mélangée avec celle de Liam et . Passer d'un état critique à son 100%, voilà qui devrait faire en sorte qu'il se sente bizarre, ou qu'il se demande si y'a du maraboutage. Maintenant, Jïnn se préoccupait plus de Liam que de l'exploseur de mairie. Il lui glissait d'une voix assurée, se voulant assez charismatique pour qu'il obéisse rapidement :

-Un conseil, ne gigote pas.

Pas le temps de niaiser, il lui laissait trois secondes pour obéir avant de foncer à sa puissance maximale pour revenir le plus vite possible vers Liam. Edwin ressentirait au maximum une envie de gerber, mais normalement tout baignerait vu qu'il avait reçu l'aura de notre protagoniste un court instant pour pas que la haute vitesse lui "reste sur l'estomac".
Une fois arrivé devant Liam, il déposait le créateur de poudre et se penchait sur son cas, non pas sans ressentir une pression. Cet idiot venait de se mutiler gravement pour ça et il y aura surement des conséquences presque irréversibles sans aide d'une aide médicale qualifiée. Bon...Il s'abaissait et regardait le professeur en apposant ses mains au dessus du buste de Liam :

-Je vais faire mon maximum mais je garantis pas de le remettre sur pied facilement, sa flamme est à deux doigts de ne plus pouvoir brûler.

Une légère goutte de sueur perlait le long de sa tempe avant de tomber par terre pendant que ses mains luisaient de l'aura de la couleur de Liam. En réalité, une fois absorbée elle s'était mélangée à la sienne et à celle d'Edwin, c'était pas encore dans ses cordes de pouvoir restituer l'aura propre d'une personne en ayant absorbé plus que la sienne. Quoi qu'il en soit, il fallait rééquilibrer le flux. Ses yeux brillaient d'une légère aura bleuté et quelques veines pouvaient ressortir légèrement dans cette même zone. Observe...Observe...Il visualisait un peu le plan à suivre pour au moins le maintenir en vie et fermer les plaies. Après de là à ce qu'il se réveille de suite...c'était pas garantis, son corps allait devoir s'adapter à avoir une sorte de cocktail "LiJiDwi" régénérant ce qui manquait.

Hoï ! Hey Liam ! Hey ! Debout !

Pour le coup, les plaies étaient fermés mais les tendons n'allaient clairement pas être comme avant, il allait galérer et devoir faire au moins de la rééducation et une opération à son réveil. D'ailleurs, le fait d'y avoir mélangé un peu son aura lui donnait l'impression d'établir un lien un peu plus..."intime" dirons nous, ce qui rendait ce sentiment très spécial, comme une sorte de cohabitation indésirable temporaire. Bref, le corps n'allait pas rendre l'âme de suite mais l'aura absorbée commençait à grandement manquer alors qu'il en fallait pour Edwin qui était quand même bien brûlé. Un peu déconcerté et toujours un brin surpris le guerrier du Hado répondait à Ezeckiel :

-Alors là monsieur...J'avoue qu'une telle action suicidaire...j'avais pas prévu. Je vais m'occuper d'Edwin du coup...

Gardant toujours un œil sur Liam , Jïnn soignait le créateur de poudre avec ce qui restait pour le remettre un peu en état. Les brûlures il gérait mieux que les tendons complètement charcutés. Edwin n'allait normalement pas tardé à se réveiller mais en attendant, il le mettait en PLS, la sécurité c'est important. Quelques instants plus tards, qu'on estimera à environ deux minutes

-C'est bon pour Edwin, normalement il va pas tarder à se lever.

Maintenant, il s'asseyait par terre, reprenant sa respiration et épongeant sa sueur. Il avait oublié les menottes et c'était un peu griffé le front avec. Elles étaient déjà cassées...Il en profitait pour retirer les deux anneaux car c'était pas pratique. Tu parles d'un cours...L'urgence a fait en sorte que notre protagoniste oublie totalement de féliciter Daft. Bof...Il le fera plus tard. Pour l'instant, il se reposait et emmagasinait de l'énergie de la nature environnante. Quelques feuilles tombaient par ci par là, il essayait de puiser le plus loin possible pour ne pas tuer la végétation et bien prendre des petits tribus dans chacune de ces plantes.

EDIT:
Oui car du coup Liam ne change plus de pouvoir donc j'ai viré les aspects concernant ce point


Dernière édition par Jïnn le Lun 18 Sep 2017, 22:32, édité 1 fois


THEME DU PLAISIRS:

Training du Jïnn ! :





Signature TPC:


Je suis aussi un super héros ! :


avatar
Jïnn

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Gwendoline Arget le Ven 15 Sep 2017, 23:22

-Lui-même. Je suppose qu’il est assez évident que tu doives garder ça pour toi-même, mais mon pouvoir consiste dans le fait de tout repousser... Du moins à l’origine. Les utilisations possibles sont diverses.

Je hochais doucement la tête, je ne voyais pas en quoi il ne voulait pas que cela se sache, mais si tel était son souhait, aucun soucis

-Quel est le tien ? J’aimerais que tu me décrives ce que tu penses pouvoir faire d’un point de vue offensif, puis défensif.

Je réfléchissais quelques instants à la façon de lui expliquer, car il était hors de question de gâcher mon énergie pour lui faire une démonstration :

-Je peux faire apparaître des lames sur les trois gardes que tu peux voir. Je peux aussi faire apparaître des pointes de flèches, même si aujourd’hui je n'ai pas le droit de m'en servir. Je me servir de mes lames de façon correcte, mais je ne vois pas vraiment ce que je peux faire en défense. Je peux également être relativement discrète et rapide. Tout dépends des deux autres.

Un résumé très bref, mais, alors qu'avant je pensais, sans me vanter, être plutôt forte, j'avais appris à l'académie, que j'étais loin d'avoir un aussi bon niveau. De plus, les limites de mon pouvoir me gênaient grandement. Je lui avais répondu sans vraiment le regarder, préférant suivre le combat. C'est alors que se déroula sous mes yeux quelque chose qui me paraissais impensable. Collé au plafond par le pouvoir de Jïnn, Edwin et Liam réussirent à créer une explosion. Si ce n'était que ça... Non content de faire ça, alors qu'ils n'étaient pas censés pouvoir bouger, l'explosion fut importante, et les brûla tout les deux de façon importante. Et ce n'était pas tout. Des cartes se levèrent... Pour couper les bras et les jambes de Liam ! Je n'en croyais pas mes yeux :

-Mais qu'est-ce-qu'il fout ?

J'exprimais mes pensées à voix haute, en français, et peu importe si personne ne me comprenais. Liam avançais, mû par une force invisible, tel un zombie avançant d'une façon trainante, lente, mais néanmoins déterminée :

-A quoi il pense là ?

Je murmurais ces mots d'une façon choquée, estomaquée. J'avais oublié que dans quelques minutes, c'était censé être à moi. Plus rien n'existait à part cet ado avançant vers nous. Le prof se mit à siffler pour stopper le garçon aux cartes. Une seule subsistais entre ses mains. Je plissais les yeux et distinguais un joker. Il continuait d'avancer. Des tremblements me parcouraient face à l'horreur se déroulant devant mes yeux. Je ne pu m'empêcher de lui crier :

-ARRÊTE !

Ce que le prof fis également. La panique présente dans sa voix me fis comprendre à quel point son état était préoccupant. Je me croyais dans un de mes cauchemars. Il s'effondra, et le prof se précipita vers lui. Je me rapprochais également et frémis devant l'état de Liam :

-Vous avez besoin d'aide ?

Je n'avais aucune connaissance médicale, rien qui pourrait un tant soit peu aider, mais il était naturel pour moi de demander. A la demande du prof d'aller se préparer, je reculais quelque peu, ne sachant quoi faire, attendant la réaction des autres. Jïnn s'était approché, je pouvais voir de l'aura. Il semblait se passer quelque chose d'étrange, mais je ne saisissais pas de quoi il s'agissait. De ma main droite, je serrais fortement mon médaillon, ce geste reflétant mon trouble. Qu'allait-il se passer ?


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Noa le Dim 17 Sep 2017, 20:23

Pour toute réponse j’ai eu droit a un regard assassin je remarquais également qu’il se crispait
 
- Tsk, cela m’est égale, la manière. Cependant, moi, je réfléchi, au moins. - Mon pouvoir ? Tsk, qu’en a tu a faire. De part ta puissance, et ton non-controle, tu peut tous les… Nous vaincre, ou tué, selon ta guise.
 
Je ne peux m’empêcher de pouffer de rire avant de lui répondre avec un sourire provocateur
 
_ Je suis flatter que tu m’imagines aussi fort mais je suis loin d’être le pire ! Et pour ta gouverne monsieur « je réfléchis »c’est une grossière erreur stratégique de refuser de coopérer avec quelqu’un qui dispose de pas mal d’informations … mais c’est toi qui vois, va s’y enferme-toi dans ta haine et ton arrogance met toi des bâtons dans les roues et empêche-toi tout seul de progresser !
 
Je crois qu’il vaut mieux qu’on en reste là … si je ne lui fait pas bouffer un mur avant la fin du cours, ça tiens du miracle !
 
J’observais donc le combat sur les différent écrans ainsi que Jinn qui était resté hors du bâtiment (c’est pas du hors-jeu ça ?) En apprenant un peu plus sur les aptitudes de chacuns et me donnant ainsi quelque idée pour quand mon tour viendra … Il en fut ainsi jusqu’à ce que Liam nous serve une fois de plus une de ses techniques Kamikazes. Je savais qu’il avait un gout prononcé pour les attaques suicides mais là ça dépassait vraiment ce que j’imaginais … Mais je me pose une question quand même … est-ce qu’il l’aurait fait s’il n’y avait personne a proximité pour le soigner ….Le soigner parlons-en d’ailleurs …le prof bien sur le récupéra en panique (tu m’étonne ya de quoi !) et l’amena sous tente en nous sommant de reculer m’aspergeant d’un peu de sang dans son geste par la même occasion. Du bout de la langue je récupérais une goutte qui m’était tombé en coin des lèvres.
 

Le reste se passais sous la tente était impossible observer pour moi. De toute façon a par pour assouvir une curiosité malsaine je ne vois pas en quoi je pourrais être utile et le prof nous a dit de nous préparer. Bon en attendant de savoir si je serais en attaque ou en défense je fis le tour du bâtiment en ruine en jetant un coup d’œil à l’intérieur par les différentes ouvertures pour constater les dégâts et imaginer une ou plusieurs tactiques pour utiliser le terrain à mon avantage …


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par "Hakaishin" Warren le Mer 27 Sep 2017, 22:37

Alors… Ces jeunes gens allaient-ils t’offrir un peu de spectacle ? Tu l’espérais. Qu’il soit jouissif, dégoûtant, ou qu’importe. Tu voulais voir des gens qui se dépassent. Premier tour ? Pour toi, vous n’étiez pas ici pour faire les timides. Non, tu étais venu pour prendre la victoire, et repartir avec. Rien de plus, rien de moins. Il y a peu, tu aurais encore sans doute voulu faire un peu de spectacle… Mais ces heures-là sont maintenant passées depuis un certain temps. Enfin, un certain temps… Depuis ces événements majeurs que nous savons. Aussi, ta concentration restait intacte. Tu ne voulais certainement pas prendre le risque de tout faire foirer. C’était certes un peu exagéré de ne vouloir laisser transparaître aucun relâchement… Mais tu t’habituais surtout à ce rôle de leader froid. Et contrairement aux apparences, il n’était pas vraiment simple à garder. C’était un des véritables défis que tu avais en ce moment. Parlant de défi… Ton premier match en sera déjà un gros : Noa. Il ne fallait pas qu’il te reconnaisse, ou tu allais avoir des problèmes. Du moins, pas jusqu’à ce que tu aies recouvré la totalité de ta puissance. Autrement… Ça allait être fort embêtant.

Mais qu’importe, qu’importe. Tes yeux s’étaient redirigés vers les écrans pour assister au combat. Jïnn et un masqué contre deux autres nouveaux. De nouvelles têtes, encore et toujours… Cette place d’ancien te faisait un peu bizarre. Enfin, « ancien »… La situation était particulière. Les adversaires de ton élève furent malins, ambitieux. Malheureusement, ce dernier leur coupa bien rapidement tout espoir de victoire, car il était bien plus intelligent et fort qu’eux. Le connaissant en même temps, c’était couru d’avance. Il n’était pas là pour jouer. C’était évident, au vu des deux élèves en l’air… Pourtant, ces derniers étaient tenaces, il fallait le reconnaître. Tenaces… Au point de se suicider pour x raison ? Ah, c’était juste de la stupidité, mea culpa. Un crétin qui se tranche les tendons, comme tu pouvais en croiser tous les jours à Tsuki… Tch. Alors que la moitié des gens se précipitaient vers lui pour lui sauver la vie, professeur compris, je me contentai de garder les mains dans mes poches, tournant et retournant l’utilité de ma partenaire pour ce cours.

« Tch. »

Au moins, elle pourrait se battre. Servir d’attaque pendant que tu seras à la défense. Aller chercher le drapeau les yeux bandés allait t’être un peu compliqué. Tu n’avais aucun moyen de le repérer. En revanche, garder le drapeau te serait chose aisée. Puisque tu étais le bouclier parfait. À moins de prendre « ce » risque… Mais nous verrions plus tard. Tu t’avanças vers le champ de bataille pour l’étudier plus en détail, avant de te retrouver les yeux bandés. Car le premier combat avait déjà causé bien des dégâts…


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Administrateur Divin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Quiet Arcwind le Sam 30 Sep 2017, 15:41

Difficile de maintenir mes feuilles tranquilles, avec le vent que créait l’utilisation des dons utilisés dans la mairie. Entre le souffle des explosions, l’aura de.... Jïnn ? Et le vent en lui-même, énormément de patience était demander pour continuer de noter tout ce que je voyais aux écrans.
Le monstre à côté de moi rétorqua à ma réponse, interrompant momentanément mon écrit. Étrange, il accapare autant d’attention de ma part… ? Tsk

- Je suis flatter que tu m’imagines aussi fort mais je suis loin d’être le pire ! Et pour ta gouverne monsieur « je réfléchis », c’est une grossière erreur stratégique de refuser de coopérer avec quelqu’un qui dispose de pas mal d’informations … mais c’est toi qui vois, va s’y enferme-toi dans ta haine et ton arrogance met toi des bâtons dans les roues et empêche-toi tout seul de progresser !

Range ta fierté, démon. Sur le coup, je retenais l’ouverture de ma bouche, m'empêchant de parler juste après sa phrase. L’envie de lui répondre en face ne manquait pas, mais je réfléchissais à ce qu’il avait dit, ses “informations”... Je riais sur fort intérieurement, que même le rêveur des lunes pourrait entendre ! Après m'être calmé, je reprenais calmement mon recensement, tentant de vaincre ce maudit vent.

Je n’ai pas dit que tu étais fort, saisi la nuance entre être fort, et avoir assez de puissance pour tuer ce qui t’entoure. Tu n'es sans doute pas le pire, certains sont cruels, d’autres mauvais, mais eux, ils se contrôlent ! Ils ne risquent pas de vies qu’ils n’ont pas décidé d’éliminer. Dans ton cas, tu a assez de puissance, pour éliminer sans contrôle qui est à porté ! Et ça ! …

Sans retenue, je claquais mon livre, me levant tout en même temps, avant d’affronter le regard de cet inconscient

- Et cela, ne causera jamais aucune entrave sur moi ! Il est hors de question que ton comportement, et ton non-savoir faire fasse de moi, une simple victime d’un idiot comme toi !

Je repris mon souffle, mais sans pour autant me calmer, car mes joues montraient toute leur couleur rougeâtres.

Le seul qui me pose des bâtons dans les roues, c’est toi ! Ta seule présence rend toute statistique perturbée, par l’imprévisibilité de ton contrôle sur ton pouvoir ! Tu ne te rends compte de rien, et tu oses l'utiliser dans un entraînement, comme celui d’aujourd’hui ! Quel inconscient utiliserait une arme capable de tuer, qu’il ne sait pas contrôler ?! Ma haine ! … Mon arrogance ! … Désignera ta mort Noa !

Sans attendre plus longtemps empreint d’une colère rare, ressentie étrangement et facilement avec la présence de Noa ces temps-ci, je me dirigeai vers le hall d’entrée de la marie abandonnée et encore plus détruite qu’elle ne l’était. Les corps encore chauds passaient devant moi, rejoignant les tente. Le prof avait demandé à Jinn de les soigner… Les cogner pour ensuite prendre soin ? Quelle idée, Tsk.

Désormais, ça allais être à notr- à mon tour d'entrer en scène. Un rapide regard vers mes concurrents, comme pour voir d’ici de quoi ils étaient capables, tout en faisant en sorte de soigneusement éviter celui de Noa. Je ne saurais retenir encore plus de colère à son égard, alors si tu n’aimes pas quand ça chauffe, reste pas à côté de moi.
L’air de rien, je rangeais mon livre dans ma sacoche, et accrochais le crochet de celle-ci, à l'arrière, à mon vêtement, afin d’éviter toute gêne. Il était hors de question que je m’en défasse. Balayant du regard la nouvelle scène, j'étais prêt à retirer le rideau.

Voué a sa perte, ce combat n'aura d'utilité que s'il dure


avatar
Quiet Arcwind

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Invité le Lun 02 Oct 2017, 00:57

MJ a écrit:Une alarme retenti pendant quelques secondes pour annoncer le début des hostilités. Vous aurez donc 4 tours de jeu pour terminer cette manche. On pourra bien entendu prolonger les choses si jamais certains combats venaient à nous demander plus de précision. Le terrain à été modifié à cause des différentes explosions, veuillé le prendre en considération s'il vous plait. Les joueurs devront lancer un dés à la fin de chacun de leur poste. Pour ce deuxième combat la, nous commencerons avec Warren/ Gwen en def et Noa/Quiet en attaque. Vous disposerez de 100 points de vie en base, vous recevrez des dégât selon le jet de dé qui vous sera opposé, si son action se verra parfaite ou si elle sera esquiver. Vos points de vie se verront restaurer à la fin de chaque match et non pas à chaque fin de manche. Essayez de détailler un maximum vos action. En cas d'incompréhension veiller à vous arranger entre vous au maximum et n'hésitez surtout pas à venir me voir si vous ne comprenez pas mes interventions MJ's. Continuez le spectacle et amusez vous

MANCHE I / TOUR 1 :


HRP:
Ordre de passage modifié :  Gwendoline / Warren / Noa / Quiet / Edwin / Jinn / Daft. Merci de respecter cette ordre la pour faciliter le match, vous aurez donc la possibilité de commenter, si vous le voulez ou non, les actions des participants avant chaque fin de tour. L'ordre sera ensuite, bien entendu, modifié pour les prochains matchs.

Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Gwendoline Arget le Ven 06 Oct 2017, 07:11

J'étais encore assez secouée par ce que je venais de voir, mais une sonnerie retenti annonçant que le combat commençait. J'avais machinalement suivit Hakaishin au milieu des décombres, prenant note de ce qui m'entourais. On devait défendre le drapeau, que nous avions préalablement déposé dans une pièce. J'avais laissé faire Warren et écouté ce qu'il avait éventuellement à me dire. Je pris quelques instants pour reprendre mes esprits.

Je respirais le plus calmement possible, me concentrant afin de faire disparaître les images dérangeantes, qui envahissaient précédemment mon esprit. Je fis également disparaître toutes les pensées qui hantaient habituellement mon cerveau, tout ce qui n'avait aucun rapport avec le combat à venir. Une fois cela fait, je scrutais avec attention les alentours afin de les repérer au plus tôt

Dès que je vis arriver les deux garçons, je signalais à mon coéquipier, qui était qui, puisqu'il ne pouvait le voir avec son foulard. Du peu que j'en avais vu, pour que Quiet daigne se préoccuper de moi, il allait falloir que je le provoque. Alors allons-y. Je lançais un assaut direct, avec le tranchant, dans un mouvement horizontal ayant pour but de lui faire une légère coupure au bras droit. J'espérais que ça allait marcher.

HRP:
Voilà, désolée pour le temps d'attente, surtout qu'il n'y a pas grand-chose là-dedans.


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Eclypse le Ven 06 Oct 2017, 07:11

Le membre 'Gwendoline Arget' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 68

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par "Hakaishin" Warren le Mer 11 Oct 2017, 00:56

Bon… Il semblerait que nous y étions, cette fois. Les dégâts étaient réels. Tu allais devoir faire avec. Tu avais en tout cas repéré ce qu’il te fallait : une salle recluse, plutôt côté ouest par rapport à l’entrée, rez-de-chaussée. Certainement une ancienne chambre, épargnée par la destruction du combat précédent. Une fois ceci fait… Tu regardas tout autour de toi, mémorisant les caméras aux alentours : parfait. Plusieurs plans se lancèrent simultanément dans ta tête, de sorte à ce que tu ne sois pas à court d’idée. Il valait mieux, car tout comme pour ton élève, la défaite n’était sûrement pas une option. Tous les moyens étaient permis. Avant de bander tes yeux et de mettre ton oreillette, tu jetas un dernier coup d’œil à ma partenaire. En espérant qu’elle puisse se rendre utile… Une chose était certaine : tes adversaires ne toucheraient pas à ce drapeau. J’avais peut-être un sens en moins, mais j’avais Encounter en plus, et cela valait mille fois mes yeux.

Le coup de départ retentit. Ils devraient arriver sous peu. Tu ne voyais plus rien. Mais, tout autour de toi, sur cinq mètres, tu pouvais tout ressentir. Tu avais activé Encounter, mais avec une force si petite qu’on ne pourrait le sentir. Un mappage 3D fort utile couplé au fait que tu puisses créer plusieurs couches. Mais passons, tu avais donc une carte mentale en direct te permettant de te déplacer avec précision. Mieux encore que des yeux, mais tu étais limité au niveau de la distance. C’était le seul problème. Allez… Exécution, à présent.

« Pars devant. Tu me donneras un signe distinctif physique de chacun d’entre eux pour que je puisse les reconnaître grâce à l’oreillette. Et essaie d’éloigner Quiet au mieux de notre cachette. Et sois prudente. Préviens-moi si tu es en difficulté. »

Tu la sentis s’éloigner aussitôt. Espérant qu’elle ait eu la décence de faire un détour et non pas de foncer directement vers eux. Autrement, ils pourraient plus facilement déterminer l’endroit du drapeau. Tout gain de temps était bon à prendre, après tout. Le drapeau était au milieu de la pièce, bien visible. La caméra, à un angle de la pièce. Ici, deux solutions : soit Noa venait directement à toi, soit il faisait équipe avec Quiet pour se débarrasser de ta coéquipière. Auquel cas tu savais parfaitement ce que tu avais à faire. Tu rassemblas tes forces, debout juste à côté de l’objet à protéger. Les informations te parvinrent bien vite quant aux différences à faire. Bon travail… Que le spectacle commence.


HRP:
Lancer de dés : Discrétion.


~~ Ultime Roi. ~~


avatar
"Hakaishin" Warren
Administrateur Divin

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Eclypse le Mer 11 Oct 2017, 00:56

Le membre '"Hakaishin" Warren' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 24

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Noa le Mer 11 Oct 2017, 13:36

Je n’ai pas dit que tu étais fort, saisi la nuance entre être fort, et avoir assez de puissance pour tuer ce qui t’entoure. Tu n'es sans doute pas le pire, certains sont cruels, d’autres mauvais, mais eux, ils se contrôlent ! Ils ne risquent pas de vies qu’ils n’ont pas décidé d’éliminer.

Bof je ne suis pas vraiment sur que les dommages collatéraux leur pose vraiment de problème de toute façon …

Dans ton cas, tu as assez de puissance, pour éliminer sans contrôle qui est à porté !

Heu … ou pas ! Je crois qu’il me surestime un petit peu pour le coup …

Et ça ! …- Et cela, ne causera jamais aucune entrave sur moi ! Il est hors de question que ton comportement, et ton non-savoir faire fasse de moi, une simple victime d’un idiot comme toi ! Le seul qui me pose des bâtons dans les roues, c’est toi ! Ta seule présence rend toute statistique perturbée, par l’imprévisibilité de ton contrôle sur ton pouvoir !

J’admets mon contrôle n’est pas parfait mais s’il était aussi absent qu’il le prétend, croyez-moi que ça tête aura rouler sur le sol depuis un moment …

Tu ne te rends compte de rien, et tu oses l'utiliser dans un entraînement, comme celui d’aujourd’hui ! Quel inconscient utiliserait une arme capable de tuer, qu’il ne sait pas contrôler ?!

Donc si je suis sa logique je devrais m’améliorer mais je n’ai pas le droit de m’entrainer pour ça … normal … ya que moi qui trouve le raisonnement bancal ou bien ?

Ma haine ! … Mon arrogance ! … Désignera ta mort Noa !

Wouah ! Rien que ça ! Et en plus il se barrer sans me laisser la possibilité de répondre le bougre …du coup j’ai un doute si cette affrontement en 2 vs 2 ne va pas prendre une tournure de 3 vs 1 … bon on va bien voir …

Cette fois-ci le match et on se retrouve en attaque. Je sens qu’on va s’amuser ! Que le spectacle commence ! Personnellement je ne rentrais pas dans la mairie … ou du moins ce qu’il en reste … en fait je me dirigeais vers un arbre massif situé au nord du bâtiment et qui était le plus près des ruines. Un hêtre dont le tronc avait un diamètre entre 50 cm et 1 mètre … Peut être 70 centimètres grosso merdo je vous avoue que je n’ai pas le compas dans l’œil pour ces choses-là.

Une fois à proximité je fis apparait dans mon dos un gros tentacule de 20 cm de diamètre sur 10 mètres de long … enfaite c’est l’équivalent de deux tentacules standards comme me l’a demandé le prof … là je m’en servis pour scier le tronc avec mes écailles en mettant à profit la force de cette appendice pour accélère la chose. Ainsi j’avais déjà fait une première grosse entaille côté mairie (donc à la face sud de l’arbre) qui va guider sa chute.
Technique de professionnel !:




Une fois fais je me mis a scié l’arbre par sa face nord, en torsadant le tentacule pour maximiser « les dégâts ». Je n’ai pas eu besoin de le faire très longtemps puisque le hêtre ne tarda à s’effondrer sous son propre poid, guidé dans sa chute par la première entaille le faisant ainsi tombé sur le bâtiment. Vu comme ils ont du être fragilisé par le temps et surtout par l’affrontement précédents, si le mur résiste à ça, c’est qui a été fait en Nokia !


a quoi ressemblent mes tentacules:
avatar
Noa

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Eclypse le Mer 11 Oct 2017, 13:36

Le membre 'Noa' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 34

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Quiet Arcwind le Ven 13 Oct 2017, 10:19

Gwen et son acolyte allèrent se mettre en position dans le bâtiment à la structure fragilisé par le précédent duel, puis une sonnerie, aiguë et bruyante retentit indiquant le début du second duel, de mon duel. Oui, mon duel... Je ne considère pas ce monstre comme mon équipier, qu’il aille au diable, je le remporterais sans son “dit-aide” et son pathétique contrôle.

Malgré que le combat ait officiellement commencé, je ne faisais aucun mouvement, restant ainsi devant la mairie, scrutant l’entrée principal et les autres entrés créés au fil du temps et lors du précédent affrontement. Cela, car les informations données par le prof ne sont plus correctes. La disposition du bâtiment à changer, certaines pièces ont disparu, des couloirs se retrouvent bloqués, certaines pièces se sont assemblés en retirant le mur les séparant, ou encore divers trous on été créé entre les salles et l’étage. Lorsque l’on se bat dans un environnement connu de tous, tel qu’une maison, il n’y a aucun moyen ordinaire d'accéder à un autre endroit de celle-ci, si ce n’est de prendre les portes et les couloirs. Afin d’y accéder, les bâtiments sont généralement disposés de tel à ce que chaque pièce soit à équidistance si l’on se place en plein milieu du couloir. Cependant, avec celui-ci, il y a tant d'accès et de vue, que les angles sont difficilement couverts, et dans mon cas, je ne connais pas grand chose de l'intérieur. Les caméras disposées par le prof à aider à me faire une idée de ce qui avait changer, mais il n’y en a pas assez.

Maintenant, en ajoutant les invités au combat à l’équation, je pense pouvoir affirmer qu’Arget à une avance sur moi sur ce point, ainsi que son coéquipier, puisqu’ils sont entrés et on pu se faire une idée de l’état actuelle des lieux. De plus, en tant que tireur, elle se doit de trouver une position qui lui est avantageuse, elle a donc dû faire immanquablement attention à l’environnement, et le bâtiment doit regorger d'opportunité. Il ne sera ni aisé de la trouver et de la démasquer, ni de l’attraper, car même si je sais ou elle se trouve, si les endroits ne manquent pas, elle pourra en changer à sa guise, et continuer de profiter de son avantage. Quant à cet individu… Je n’ai pratiquement rien sur lui, hormis son nom de famille, Kisuke. Une page lui a été dédié peu après mon arrivée à l'académie, et ses festivités, mais elle est toujours resté vide. Je ne connais donc pas son don, mais au vu de ses manières, j’ai l’impression qu’il a l’habitude d'être à la fois dans un combat, et son assurance ne fait aucun doute quant au fait qu’il pense gagner. S’il le pense, c’est qu’il contrôle bien son don, ou qu’il est assez puissant pour combler cette lacune, ou bien que ses plans sont sans échecs. Dans tous les cas, c’est sans doute le plus dangereux dans l’histoire, je dirais même que son facteur différentiel est assez élevé pour me faire douter de mes chances. J’ai beau avoir son nom et son visage, le reste n'est qu’un gros point d’interrogation autour d’une multitude de questions, tsk.

Durant toutes ces réflexions, je ne cessais de regarder le bâtiment, puis parfois les nuages parsemant le ciel. J’avais bien une idée du moyen à utiliser pour subtiliser le drapeau, mais l'imprévisibilité de Noa reste un facteur non-négligeable. Et même si je ne me considère pas comme son équipier, je ne le compte-pas dans la catégorie des obstacles, la tâche est assez dure comme ça, autant ne pas en rajouter, et de surcroît, cela ne m’étonnerait que sa seule réponse soit simplement son ignorance à mon égard… C’est d’ailleurs sur cette pensée que je ne vit plus se montre autour de moi, sans doute avait il aussi décidé d’agir de son côté, ce qui n’était pas…

Attirant mon attention, un bruit non loin de l’entrée de la mairie parvint à mes oreilles. Faiblement distinct, j'étais persuadé d’avoir entendu quelque chose. J’avais cette étrange pourtant commune sensation que mes oreilles cherchaient à se rapprocher de se bruit, en ce pliants sur elles-mêmes afin d’agir comme un entonnoir, même si au final il n’en était rien. Puis vint une ombre, rapidement éclairée par les rayons du soleil traversant par endroits le bâtiment à demi-écroulé sur lui-même. Les yeux grands ouverts, plus par surprise qu’autre chose, je vis Arget foncé sur moi, et lancer un assaut direct et frontal, munie d’un objet tranchant. Sans broncher, toujours dans mes réflexions, elle parvint jusqu’à moi, et fit une légère entaille au niveau de mon bras droit. Cette seule blessure agissait comme si une lourde pierre m’avait frappé la tête. Ainsi extirper de mes pensées, je reculais dans la direction opposée à Arget, avant de recouvrir cette blessure par ma main gauche. Superficielle, mais si elle agit comme… Elle, sa lame pourrait ne pas être une simple lame. La regardant intensément dans les yeux, sans que vent ni bruits n’osaient se montrer, je me demandais la raison de acte. Bien qu’elle ne soit pas idiote, cette action ne peut-être qu’une sottise, ou bien cache-t'elle bien son jeu.

La direction qu’elle avait empruntée indiquait sûrement l’endroit où reposait le drapeau, seulement, je n’ai presque rien vu d’elle, si ce n’est près de l’entrée du bâtiment. Regardant rapidement autour de moi, afin de vérifier si Kisuke était dans les parages, mais en y réfléchissant, si Arget est avec moi, lui doit être avec Noa, ou bien restera t'il avec le drapeau, seul. Ce serait une bonne occasion de fausser compagnie à Arget, maintenant que je connais sa position, et d’aller chercher ce drapeau, puisqu’elle ne représentait aucune menace. Mais, avec encore aussi peu de donner, un seul faux pas pourrait être décisif, alors afin d’attendre, j'engageai la conversation avec Arget, d’un air sérieux, hautain, et intéressé.

- Je me demande bien pourquoi tu es sortie du bâtiment Arget. Non pas que l’immense plaisir de te voir ne sois pas présent, mais voit tu, au vu de ta position et de ton don, je pensais que tu allais te planquer et surveiller les entrées. Que mijotes-tu donc ?

Avec ces paroles, vint un sourire à la fois naturel, satisfait, et heureux. Je ne sais pourquoi, mais le simple fait qu’elle soit en face de moi rendait déjà ce combat intéressant. Regardant rapidement vers le toit, les objets que j’avais préalablement disposés n’étaient plus visibles. Soit avaient-ils été renversés, soit quelqu’un les a pris… Sûrement durant le précédent affrontement. Pensant à remédier à cela, j’attendais la réponse d’Arget, me méfiant de mon dos qui gardait l’entrée principale de la mairie.

Si elle donne à sa réussite tout l’effet d’une chance incertaine, alors ce n’est finalement qu’une idiote.


avatar
Quiet Arcwind

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Eclypse le Ven 13 Oct 2017, 10:20

Le membre 'Quiet Arcwind' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 50

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Invité le Sam 14 Oct 2017, 17:31

MJ a écrit:D'un côté on passe à l'action rapidement de l'autre on prend le temps de préparer une bonne entourloupe,
je vois je vois, vous essayez de nous proposer un match différent du précedent et j'vous en remercie d'avance.
Gwen: (Jet 68) Ton geste précipité s'exécute donc assez bien pour le coup, te permettant de blesser brièvement ton adversaire. Je te demanderais de détaillé un peu plus tes signaux, ton coéquipier est dans l'incapacité de voir quoi que ce soit je te rappel.
Warren: (Jet 24) Ton baleyage s'effectue à la perfection, tu peux par conséquent visualisé toute la salle du drapeau à merveille. Attention, tu entend un bruit venir d'au dessus de toi.
Noa: (Jet 34) T'as découpe est impeccable, l'arbre tombe effectivement dans la direction du bâtiment plus résistant que prévu, tu vois ton arbre se loger dans l’énorme trou que disposait l'arrière du bâtiment, t'offrant possiblement un pond pour acceder à l'étage du dessus.
Quiet: (Jet 50) La plaie de ton bras est beaucoup plus profonde que prévu, tu perd suffisamment de sang pour rendre ta manche humide et rouge que les cheveux de Myo', si j'étais toi je penserais à recouvrir la plaie le plus tôt possible pour éviter d'aggraver la situation.


Invité
Invité

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Gwendoline Arget le Mer 18 Oct 2017, 14:30

J'avais donc, fais quelques allers-retours et emprunté des chemins détournés afin de voir qui allait par où, et de transmettre ces informations à mon coéquipier. J'étais donc revenue dans la salle du drapeau et murmuré :

-Noa fais le tour par derrière.

Puis j'étais repartie, en direction de Quiet, qui prenait clairement son temps avant de rentrer. J'avais fait de petits détours pour ne pas arriver directement et ainsi divulguer la cachette du drapeau. J'entendis un bruit provenant de l'arrière du bâtiment :

-Qu'est-ce-qu'il fout ?

J'arrivais devant le bâtiment, tout en lançant mon arme. Mon coup fit mouche, une coupure ornait désormais le bras de mon adversaire, qui par réflexe pressa sa main gauche dessus. Je savais qu'il était désarmé, mais ne connaissais pas son pouvoir. J'avais peut-être fait une énorme erreur, néanmoins, je n'avais pas une grande étendue de possibilités s'ouvrant à moi sur ce coup là.

- Je me demande bien pourquoi tu es sortie du bâtiment Arget. Non pas que l’immense plaisir de te voir ne sois pas présent, mais voit tu, au vu de ta position et de ton don, je pensais que tu allais te planquer et surveiller les entrées. Que mijotes-tu donc ?

Il croyait vraiment que j'allais lui répondre ? Je gardais ma lame tenue à deux mains entre nous, ne façon à ce qu'il ne puisse pas s'approcher de moi. Je voulais l'occuper, et lui ne semblait pas décidé à bouger. Vu ce qu'il m'avait dit, il n'avait certainement pas écouté les handicaps de chacun. Je levais très brièvement les yeux au ciel, puis décidais de répondre pour donner le change :

-Et toi ? Que fais-tu donc dehors ? Tu devrais pas plutôt rentrer pour prendre ce drapeau ? Tu as peur de te faire mal ?

Tandis que je disais ça sur un ton légèrement provocateur, je réfléchissais rapidement. Mon but était de le faire réagir, mais il ne bougeait toujours pas, malgré le fait que je l'ai coupé. Tant pis pour lui ! Je fis disparaître ma lame, et tenant toujours ma garde à deux mains, je m'approchais de quelques pas pour la lui enfoncer dans le ventre. S'il y avait eu une lame, il se serait vidé de son sang. Mais comme elle n'était pas présente, cela équivalait à un coup de poing, mais me faisait gagner du temps, hors de question d'abandonner Fialinn à terre à moins d'y être obligée. Cela me permettais également d'y mettre un peu plus de force, j'avais l'habitude d'asséner des coups plutôt violent avec mes lames, mais moins avec mes poings. Je me reculais ensuite un peu de façon à esquiver une éventuelle riposte. Je n'avais toujours pas lâché ma garde, qui était désormais vide. Je savais qu'en une fraction de seconde je pouvais la faire revenir alors autant ne pas gâcher mon énergie.


Dernière édition par Gwendoline Arget le Mer 18 Oct 2017, 14:36, édité 1 fois


Je parle en français en italique

avatar
Gwendoline Arget

Fiche perso'
Infos:
Où me trouver:
Relations:

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Capture de drapeau V.1 [Les convoqués]

Message par Eclypse le Mer 18 Oct 2017, 14:30

Le membre 'Gwendoline Arget' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dé de 100' : 98

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum